Ia ora na : présentation tahitienne

photo de l'auteur Avatea
Avatea
Homme de 27 ans
Paris

18 remerciements
Ia ora na signifie bonjour à Tahiti. 

Oui, je sais, pour beaucoup d'entre vous - je n'ai pas dit tout le monde, vous vexez pas hein - ce nom évoque vaguement et dans le meilleur des cas le triptyque vahine-plage-cocotier, qui je vous rassure n'est pas erroné, dans l'absolu du moins. Ou alors peut-être que certains ont en tête les pubs pour le célèbre gel douche où l'on peut y entrevoir une nature luxuriante, des bellâtres hâlés se dandiner et entendre quelques promesses sur les vertus nonpareilles du monoï ou de la fleur de tiaré (pas de diarrhée, j'anticipe sur la blague).

Rassurez-vous, mon but dans ce topic n'est pas de vous infliger un cours magistral d'ethnologie sur Tahiti, d'ailleurs j'en serais incapable, faute de qualification idoine. Simplement j'ai pensé que la meilleure façon d'entamer le sujet qui nous occupe était vous parler un peu de l'endroit d'où je viens.

Mon pseudo, Avatea, se prononce Avatéa et pas aveteua ni avati. Promis, ce sera le second et dernier mot tahitien que j'utiliserai ici, je sais combien cela peut être agaçant pour certains de se voir imposer la lecture d'une langue qu'on ne connaît pas et je ne voudrais pas m'imposer outre-mesure.

Donc voilà, je viens de Tahiti et je suis mi-français mi-tahitien. L'un des avantages : lorsque le XV de France et les All-Blacks s'affrontent, je peux soutenir les deux camps.

Alors oui, vous vous en doutez, si je suis là, c'est en raison de mon orientation sexuelle. Je ne suis pas ici pour faire des rencontres amoureuses, les quinze mille kilomètres et les treize heures de décalage qui nous séparent rendront le dating (ou devrais-je dire Beeting ?) quelque peu fastidieux. Pour reprendre l'esprit du post de salutation que j'ai lu scrupuleusement (si, si !), ce site a retenu mon attention car il prône des valeurs avec lesquelles je suis d'accord : soutien, écoute, échange, refus des éternels plans, conversations érotiques, etc. etc.

Je suis là car je veux partager, discuter et me sentir moins seul car à Tahiti, il y a un très gros tabou sur l'homosexualité. La religion a le contrôle des mentalités et ne se prive pas de jeter l'anathème sur les pédés et les gouines. Se tenir par la main dans un lieu public par exemple, c'est s'exposer à des insultes, voire des menaces physiques. Résultat, peu de gens - essentiellement les métropolitains de passage - osent s'afficher ne serait-ce que sur la toile. Les gays polynésiens ne s'assument pas, et on peut les comprendre, si ça vient à se savoir, généralement le père de famille tabassera le fils puis le virera (s'il n'a pas déjà largué les amarres), ou alors fera du chantage affectif. (ex : " tu vas me tuer et détruire notre famille si jamais tu fais ça ") J'ai définitivement exclu l'idée de retrouver quelqu'un (vaut mieux s'y faire, il n'y a que des plans) là-bas mais je ne peux pas m'empêcher d'avoir envie de parler, d'échanger avec d'autres gays.

Je ne vais pas faire étalage de ma vie amoureuse, d'une parce que c'est intime, que je ne connais encore personne ici et que je n'ai pas envie que cela se retourne contre moi en harcèlement, de deux parce qu'elle n'a rien de très original en soi... Je développerai tout ça dans les topics à l'occasion et par touches impressionnistes.

Je ne vais pas m'épancher sur mes hobbies, je préfère la version courte car mon post commence à être longuet :

- Les jeux vidéos.
- La photographie amateur
- Les livres et le cinéma
- L'écriture de fictions qui ont pour cadre la Polynésie.
- Certains opéras
- Des musiciens et des chanteurs qui me font rêver avec leurs compositions un peu évanescentes : M-83, Syd Matters, Volcano Choir...

Voilà pour la présentation. Si vous voulez que je détaille certains points, il n'y a qu'à demander mais je pense que ça n'arrivera pas :)


photo de l'auteur RedFeather
RedFeather
Non binaire de 26 ans
Grenoble

1 remerciement
Salut Avatea et bienvenue sur Beto :D Ton post m'a fait sourire (pour les blagues, hein, pas pour le reste ^^"). Le reste m'a un peu peiné, j'ai toujours du mal à accepter que ce qu'on fait de notre vie puisse autant gêner ceux qui n'en font même pas partie --" Même si je comprends, ça m'énerve xP 

Je voulais juste te dire, ben bienvenue, hein, et que si tu veux apprendre à quelqu'un à parler Tahitien moi je suis partante :D (je vais pas m'étendre et raconter ma life là comme ça, mais j'écris un roman et va savoir pourquoi, je suis pas mal attiré par le dialecte Tahitien pour ce qui est des détails, genre le nom d'un groupe de musique par exemple... Enfin bref, j'adore apprendre de nouvelles langues, ça me fascine *o* donc si t'es partant bien sûr, moi je veux bien apprendre :D)  

Quoi qu'il en soit, j'espère que tu trouveras des personnes géniales ici avec qui partager tes joies et aussi tes peines, et ton humour surtout ;)

photo de l'auteur Avatea
Avatea
Homme de 27 ans
Paris

18 remerciements
Merci pour ton accueil chaleureux et s'il y en a comme toi que ça intéresse d'apprendre le tahitien, ce sera avec plaisir puisque je connais ma langue aussi :)

Si tu veux parler des groupes locaux ce sera avec plaisir, Les Laughlin, les Tefafano sisters, Gabilou, Barthélémy ou les barefoot boys et j'en passe...

Et oui, à Tahiti en tout cas ça gêne pas mal de gens l'homosexualité, les gens s'enflamment et crachent sans aucun complexe sur les homos, sans parler des clichés qu'ils reprennent... Bref, ça me peine autant que toi, mais malheureusement, certains endroits du monde sont encore très attachés aux schémas familiaux hétérosexuels.

photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 29 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
Bienvenue (mince je n'avais pas vu ta présentation...), comment ne pas saluer un "bébétolerant" si jeune et si déjà présent ahahah
Tu viens de tahiti, tu as de la famille ? Tu voudrais pas m'inviter ? !
Sinon tu joues à quels jeux vidéos ? :)

photo de l'auteur Avatea
Avatea
Homme de 27 ans
Paris

18 remerciements
Merci à toi Wiloooo ;)

Oui, j'ai la moitié de ma famille du côté maternel. Mon père a fait sa vie à Tahiti et n'est jamais rentré dans le Var, sauf pour passer quelques vacances.

Le reste de ma famille et mon frère sont en France mais je ne les connais pas très bien. On ne se ressemble pas vraiment, il faut dire. Ils font plus famille bien rangée et propre sur soi alors que nous c'est un peu le joyeux bordel, tout le monde torse nu ou en débardeur pour les filles, bref à la tahitienne quoi.

Ah ben pour recevoir des visiteurs pas de soucis, j'ai l'habitude, on aime bien accueillir ici ! J'avais reçu une amie de la fac où j'ai fait mes études avec son petit copain, ils ont adoré leur lune de miel au fenua (prononce fénoua, c'est le mot pour désigner la terre... oups, encore un mot polynésien).

Ma porte est ouverte aux gens sympas de ce forum et de passage à Tahiti, cela dit je vous préviens le prix du billet Paris CDG - Tahiti est quelque peu... dissuasif ^^;

Mieux vaut y aller pour une lune de miel !

Question jeux vidéo, je touche un petit peu à tout, sauf aux jeux de baston,  qui me lassent rapidement et les simulations de pilotage (voiture/avion/poids lourd...) trop prise de tête pour moi. Ah oui, et les MMORPG pour leur côté c'est qui qui a la plus grosse qui devenait fatigant et surtout parce qu'à Tahiti on a un ping de fou.

Sur PC, j'aime la coopération dans Left 4 dead. Je me souviens des LAN sur ce jeu, c'était vraiment intense. Un peu de Sims 2 pour construire des maisons et rêver en couleur mais ça m'a vite passé. J'ai plus apprécié Simcity 4 dans la famille Maxis. J'ai beaucoup apprécié tomb raider II (le seul que j'aie eu), surtout les niveaux insolites comme l'épave du Maria Doria. Mais surtout, ce sont les jeux d'aventure de lucas art (monkey island, day of tentacle) et la série Myst (sauf Riven, trop dur) que j'apprécie surtout. Ce qui explique aussi pourquoi j'ai beaucoup aimé Fez.

J'ai - enfin on a - eu la NES et la Super NES. Je n'ai pas eu beaucoup de jeux sur ces consoles, mais je les ai beaucoup apprécié sauf Final fantasy IV (le VI en réalité) que j'ai vraiment découvert au collège. J'ai eu Mario Kart, Link to the Past, (que j'ai moins aimé que le 3) et surtout Super metroid qui reste mon jeu préféré sur consoles.

Ah oui et j'avais eu la genesis (mega drive en France ?) plus tardivement avec Sonic. J'aimais l'effet grisant de finir un niveau en moins d'une minute, quand on connait tout par cœur. Tellement styleyyyyy pour un hérisson.

Après, j'ai surtout connu les autres jeux par l'intermédiaire des amis qui venaient ou quand j'allais chez eux. C'est comme ça que j'ai connu la fameuse dreamcast de sega et le beau shenmue avec ses mille écrans de chargements. Sur PS2 GTA 3, où on asticotait les vieilles mémés ou les péripatéticiennes imprudentes. J'ai zappé un peu la PS3.

Ensuite ma sœur s'est mise avec un geek qui avait l'équivalent d'un magasin de jeux vidéos et d'une librairie pleine de mangas chez lui, j'ai fait Ico, Onimusha et Shadow of the Colossus qui restent pour moi de purs chefs d'oeuvre.

Bon, j'arrête sinon ça va être franchement pesant.

Et merci encore pour l'accueil ! ;)

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit