Salut le monde

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour à tout(e)s :)

Je fais le saut de la présentation, en évitant de donner trop de détails en public, je suis actuellement en création d'entreprise dans la musique, et je reprend les études en septembre (mieux vaut tard que jamais :3) pour passer ma licence pro technique image et son.

J'aime bien rire, voyager, rêver, philosopher, j'adore apprendre des nouvelles choses, me perfectionner, découvrir des nouveaux sentiers, l'âme d'un aventurier quoi :p

Voilà voilà, hâte de faire des nouvelles rencontres, n'hésitez pas à venir me parler, je ne mord presque pas :D

Je vous envoi tout plein de bisous! <3


photo de l'auteur Munchie
Munchie
Femme de 35 ans
bordeaux

1 remerciement
Bisous bien reçus ;)

Il faut être sacrément déterminé pour reprendre des études aussi tardives !
Bon courage à toi pour tout ça et sois le bienvenu ici :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Comment ça aussi tardives, je suis au meilleur de ma forme :p

Merci pour ta bienvenue :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour, content de te connaître à travers ce site, j'aime aussi beaucoup la musique mais je plus audiophile que mélomane. Chez moi lorsque lorsque rentre c'est: "musique" je ne regarde pratiquement jamais la TV, la 15 et la 16 j'en peux plus des mauvaises nouvelles donc si elle est allumée c'est regarder un Dvd. Par contre la musique c'est une drogue, si je n'est pas mes 2 heures minimum j'ai un oeil qui tremble et un filet de bave (nan là j'deconne). Je te fais un bisou et te souhaite bonne chance pour ton projet d'entreprise. :)   

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
la Musique...

où et comment pourquoi se fit donc sa naissance  ...
vers quelle oreille le son et pour quel corps la transe, 
est-ce de la nature, en sifflant les oiseaux ?
que se donna à l'homme la flûte de roseaux ?
ou pour le ralliement de la guerre les tambours ! 
s’apaisèrent enfin pour dire le bonjour !
mais qu'elles furent ces voix au matin qui chantèrent...
vers le travail des champs et la houle des mers...
si aujourd'hui partout une musique naît, 
sachons la recevoir... elle mérite respect.  

photo de l'auteur pierre2lune
Pierre2lune
Homme de 48 ans
Orange 84100

23 remerciements
Citation de POzitivelif3 : Salut le monde Bonjour à tout(e)s Je fais le saut de la présentation, alors en évitant de donner trop de détails en public (ma maman m'a dit) je suis actuellement en création d'entreprise dans la musique, et je reprend les études en septembre (mieux vaut tard que jamais :3) pour passer ma licence de musicologie. J'aime bien rire, voyager, rêver, philosopher, j'adore apprendre des nouvelles choses, me perfectionner, découvrir des nouveaux sentiers, l'âme d'un aventurier quoi Voilà voilà, hâte de faire des nouvelles rencontres, n'hésitez pas à venir me parler, je ne mord presque pas Je vous envoi tout plein de bisous!


Bienvenu parmi-nous sur la planète Betolerant :)

Quelle Musique tu étudies ? Est-ce pour l,enseigner, la radio ou pour en débattre en conférences par exemple ? 
Lot of kiss ;)

photo de l'auteur MargauxLFP
MargauxLFP
Femme de 32 ans
Calais 62100

4 remerciements
Bienvenue

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
@ Sebygo

Merci pour le bisou, pareil pour moi je déteste la télé plus abrutissante qu'autre chose à mon gout, quoique les reportages de Arte, rmc, etc sont souvent intéressants. Sinon quand je l'allume c'est pour me mettre sur Netflix (le piège haha) Ma drogue c'est la musique aussi, en permanence dans mon studio ou dans mes écouteurs, il y a tellement de musiques à découvrir sur Soundcloud ou autres c'est incroyable.

Merci beaucoup pour tes encouragements ;)

@ Gilou03

Wow ce texte est magnifique ! <3 En quelques lignes condensées évoquent tout le mystère de la musique... Qu'est-ce que la musique finalement ? Indescriptible, impalpable, irrationnelle, insaisissable, et pourtant si proche de nous, comme une amie qui nous comprend au plus profond de nous, nous accompagne intimement, et à chacun sa musique il y en a pour tous les gouts...

Merci pour ce texte Gilou, c'est de qui ?

@ Pierre2lune

Je suis dans la musique électronique depuis fin 90's, et maintenant on va dire dans les nouveaux courants mélodiques underground.

Merci beaucoup pour la bienvenue Pierre (ton pseudo est super beau!)

@ MargauxLFP

Coucou Margaux, merci pour la bienvenue :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
le texte est de moué j' te l'ai pondu telle une poule son oeuf.... au chant du coq ! lol

"la musique et la gymnastique devraient être les deux piliers de toute éducation"..dixit Aristote, et de plus nous sommes à une époque ou les technologies permettent tant de modularité, que l'harmonisation en tous domaines, devraient suivre les leçons que nous donne la musique, c'est-à-dire un équilibre entre le rythme et la mélodie, qui sont la suite analogique les deux bases de la vie, à savoir : la multiplicité et la diversité...
en effet je soutiens que ses deux spécifications : multiplicité et diversité soient les deux modes de l'émergence de la vie dans la matière...comme le rythme et la mélodie le sont par la communication primale des corps ...une sorte de proto-langage !
je ne m'étend pas plus, si le sujet intéresse je poursuivrais...
 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ton analyse est pertinente Gilou, je n’avais jamais fait le rapprochement avec la multiplicité et la diversité de la vie, de l’homme, dont la musique en est bien une synthèse, que ce soit les musiques traditionnelles, ethniques ou modernes.

A la musique et la gymnastique comme piliers de l'éducation, je rajouterais l’astronomie pour développer l’émerveillement positif de la vie et l’orientation la nuit, ainsi que l’étude de phi pour une autre forme d'émerveillement d’harmonies mathématiques (connaissances fondamentales anciennes totalement négligées par notre société).

Je te rejoins un peu moins sur ton analyse du rythme et de la mélodie comme primale des corps, si le rythme a bien effet direct énergique et communicatif lié au corps (effet de transe), la mélodie à un effet plus éthéré sur l’esprit et le développement de l’intelligence, de la conscience (effet méditatif) quand celle-ci est travaillée. Le savant mélange des deux peut être une véritable médecine (ou un poison) pour l'âme et le corps.

Alors vraiment bravo pour ton texte, le chant du coq a été très inspirant, à garder précieusement dans un journal :D

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
ce qui m'a semblé pertinent dans l'analogie de la vie et de la musique c'est qu'elles sont toutes les deux des formes abouties de l'harmonisation des contraires (et pas des opposés), en effet la vie unifie dans un corps les quatre éléments qui sont contraires deux à deux mais maintenus en équilibres par les fonctions vitales, de même la musique est l'organisation harmonique de diverses niveaux de vibrations qui s'unifient...

bref l'analogie était donc dans ce que la diversité et la multiplicité sont pour le déploiement de la vie et ce que la mélodie et le rythme sont pour l'élaboration de la musique, mais tu as raison sur la deuxième partie de ton post....

en faite si je considère la musique comme la communication primale des corps c'est que je me référais à cadence des battements du cœur pour le rythme et à la modulation des apports sensitifs pour la mélodie, car ils sont bien la base de toutes communication, le cœur pour l'échange d'émotivité les sens pour l'élaboration d'un savoir commun au humains, donc en vue d'une communication...

je vais repenser à tout cela en écoutant du Laurent Garnier tient...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hum j'adore ce genre de discussion entre métaphysique et alchimie :p 

« Tout est vibration » est un peu ma devise, la découverte du lien entre énergie et matière, ou plutôt que la matière est un état condensé de l’énergie, donc une vibration, était une première étape vers l’élaboration de la théorie des cordes de la physique quantique. 

L’univers serait alors un immense champs de vibrations, dont la physique quantique en est une cacophonie de partiels harmoniques, irrationnels, et l’univers créé une symphonie organisée d’harmoniques entiers, les éléments, rationnels. Etrangement cela ressemble exactement à la différence entre un bruit, et plus particulièrement un bruit de fond, fait de partiels harmoniques, et un son musical fait d’harmoniques entiers constituant son timbre.

On pourrait voir la physique quantique comme un immense bruit de fond inaudible de partiels, un souffle, dont en jaillit la symphonie de l’univers en mouvement, structuré et organisé par l’harmonie (ou équilibre des proportions) et la gravité. Exactement comme une musique, un ensemble d’harmonies rythmique, mélodique et harmonique, par dessus un bruit de fond inaudible (il y a toujours un bruit de fond même si on ne l’entend pas).

Ah ce Laurent Garnier, incontournable grand dieu français de la scène electro française <3

J’en profite pour te faire découvrir un autre grand producteur français qui monte en ce moment, un ancien ghost-writer de nombreux artistes electro, dans les nouvelles mouvances ethereal et melodic techno, mister Clawz SG :


https://www.youtube.com/watch?v=cMke45GYjTw

https://www.youtube.com/watch?v=JFTmXPRYFS8

https://www.youtube.com/watch?v=3k4Cyw-Hs44

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
grandement merci de cette triple offrandes musicales, que beaucoup apprécieront je n'en doute pas une milliseconde...
 
ce qui me permet en la goûtant de faire une petite herméneutique de ce passage de ton post  :
On pourrait voir la physique quantique comme un immense bruit de fond inaudible de partiels, un souffle, dont en jaillit la symphonie de l’univers en mouvement, structuré et organisé par l’harmonie (ou équilibre des proportions) et la gravité. Exactement comme une musique, un ensemble d’harmonies rythmique, mélodique et harmonique, par dessus un bruit de fond inaudible (il y a toujours un bruit de fond même si on ne l’entend pas).
oui dans le même sens et tout d'abord en rappelant les fondations pythagoriciennes de notre octave, et ce qu'osa Kepler avec la théorie de la musique des sphères, qui préfigure là aussi toutes les compositions géométriques de Bach à Bartók...nous avons par la musique audible une porte ouverte sur l'équilibre de l'énergie diffuse du cosmos jusqu'à la structure stable des corps solides, de la symétrie parfaite du macrocosme et du microcosme, car si le réel est disposé d'intervalles et de limites, c'est que la différentiation qui les fait exister est aussi une occasion pour elles de résonner...là est le modèle cosmique de notre communication, et la musique humaine une tentative de restituer cette harmonisation du Tout...en philosophie nous désignons l'harmonie comme l'unité des contraires qui pourrait sembler être une contradiction, mais ne l'est pas du tout car c'est dans la diversité que les contraires naissent et permettent la relation, cette singularité de la relation pose donc la question musicale de l'émetteur et du récepteur, comme possibilité d'échange, en me référant maintenant à la cybernétique qui propose une notion d'espace-temps (qui peut-être appliquée à la musique comme analogie propre)  comme un taux de conversion de l'information en néguentropie, je sais que cette théorisation n'est pas coutumière en musicologie, mais elle à l'avantage de placer entre l'émetteur et le récepteur une réel interactivité, pas seulement agent/patient mais bien aussi patient/agent, puisque toute organisation attire l'information comme tout corps vivant attire le monde et que de même l'oreille attire la musique...on peut même dire que c'est la musique de la nature qui fit l'oreille humaine comme on peut que c'est la lumière et les contrastes qui firent l’œil et de même pour les autres sens ...
bref vous excuserez ces digressions jetés pêle-mêle ici ...

encore merci POzitivelif3 pour le partage musical.... je me rend compte que je ne suis finalement qu'une grosse oreille  !   lol  
  
 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
un ancien poème de jeunesse grossier et chancelant ...comme un bébé qui rote... lol

Musique

Une fréquence audible et elle se restitue
Prenant des airs fractals d'échappement convulsif,
Androgyne érectile se compose et se rue 
En rythme infra humain sur l'innocent oisif !

Jamais plus ne fera une telle découverte
Jamais elle ne fuira ses hanches ondulantes
Précipitant sa chaire dans une transe alerte
Terrible est la musique quant elle devient amante !

 C’en est fait du silence, intime et viscéral
Elle a trouvé son lieu dans son muscle cardiaque
En relais contrôleuse de la stase cérébrale
Elle pulse les neurones et leur file la niaque !

 Et que dire de tous ceux qui mouillent leur fauteuil
Sur un prélude de Bach ou un morceau de jazz
La musique a cent masques et autant de clin d’œil
Pour racoler partout et promettre l'extase ! 

Et moi elle me frissonne l'orifice acoustique
‘‘C’est que les vents tombant des monts de Norvège''
En rimes rimbaldiennes… en musique poétique
D’arpège noétique, ataraxique solfège...   

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Mon post de présentation est devenu un débat philosophique sur la musique :D

La musique des sphères de Kepler est mise à mal depuis la découverte des orbites planétaires elliptiques et décentrées, même si celles-ci sont encore souvent représentées dans un parfait circulaire. C’était une époque qui mélangeait encore réalités scientifiques et diverses croyances gnostiques au delà de la métaphysique pure. Je ne suis pas trop partisan des spéculations ésotériques qui mélangent tout et ralentissent les découvertes scientifiques, ou pire quand le but est de démontrer une « vérité » religieuse. Ca été le grand problème de Galilée par exemple, quand il allait à l’encontre de la vision de la Terre plate.

C’est encore le cas aujourd’hui par exemple ou la science est encore fortement influencée par le mythe d’Adam et Eve, qui voudrait que nous descendions tous d’un seul homme et d’une seule femme (bonjour le baisodrôme entre frères et soeurs, etc), bizarrement nous n’avons pas ce problème avec les animaux dont nous savons qu’ils ont émergé un peu partout en même temps selon leur moment de croissance.

J’en profite pour montrer une nouvelle représentation de notre système solaire, plus adaptée à nos nouvelles connaissances :
https://www.youtube.com/watch?v=r3Laa_38Dq8

Tout à fait d’accord avec toi sur la relation agent/patient et patient/agent de la musique. Le musicien émetteur de la musique doit interagir avec l’auditeur récepteur qui émet à son tour une émotion dont le musicien reçoit et influe sur l’évolution musicale. C’est une sorte d’inversion périodique des rôles, avec une prédominance sur le musicien, pour l’élaboration de l’oeuvre. Ceci est particulièrement flagrant dans une relation entre un Dj et son public par exemple.

J’aime bien ta vision des attractions des contraires mais non des opposés, ça me fait penser un peu à mon ex et moi, lui avec un tempérament d’eau et moi de feu haha^^

Ton poème est supra travaillé, avec différents niveaux de lecture, franchement bravo! :o

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
...tout a fait d'accord pour ne point faire de syncrétisme entre philo, science et religion, qui ne serait qu'un gloubi-boulga de basse extraction, et d'accord aussi sur la lucidité et le bon sens par rapport au mythes religieux...

et dans un site de rencontre comme celui ci nous devons aussi chercher ce qui nous fait nous rapprocher ou au contraire ce qui nous éloigne, quant tu dis :"C’est une sorte d’inversion périodique des rôles" je crois lire c'est une sorte d'inversion périodique des pôles ! 
et à ce propos je cherche de l'info sur les relations entre le champs magnétique terrestre et les ondes acoustiques générés par la musique...car il me manque une pièce du puzzle entre le fait que nous soyons réceptif aux dernières et apparemment insensible à l'autre...tout ça pour trouver si il se peut, que les formes matérielles vivantes (ou pas) aient reçus l'influence de ce champs magnétique, et que certaines musiques s'en approchant nous soient plus con-naturelles... 

merci pour le court de rattrapage en cosmologie appliqué ...lol

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
bien vu sur l’inversion périodique des rôles avec juste le changement d’une lettre ;-)

Ta recherche sur un lien entre le champs magnétique terrestre et la perception de la musique dans le temps est pertinente. Pour ma part je n’avais pas fait ce rapprochement. Je vois plutôt ça comme un phénomène de société, aussi un lien avec l’évolution des technologies, et enfin l’oreille qui a besoin de changements permanents, de nouveautés à la routine. 

Etrangement par exemple, certains effets musicaux très employés aujourd’hui, étaient perçus comme des défauts il y a plusieurs années, comme le pompage de compression, devenu le sidechain très utilisé dans les musiques modernes (Beni Benassi a été un peu le précurseur du sidechain exagéré), ou encore la distorsion, le glitch, etc, qui "ringuardisent" les musiques du passé par la nouveauté.

Après c’est assez relatif, il y a aussi l’effet de publicité qui vient fortement influencer les gouts de la masse populaire et la direction des modes de culture. Il n’en reste pas moins que toutes les musiques de qualité dans chaque style et dans chaque époque restent des "classiques", toujours appréciées par une majorité d’individus, que ce soient de la musique traditionnelle, classique, du Jazz, de la pop, etc

A chacun sa musique accompagnant son vécu, ses étapes et ses émotions. :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
oui merci on dirait bien que la mémoire auditive à encore de beaux jours devant elle ...c'est aussi un chantier philosophique qui me plairais de creuser un peu ...la mémoire auditive musicale comparée à la mémoire des mots (conceptuels) ! mais aussi comparée à la mémoire tactile, visuelle, gustative et olfactive ...surtout au niveau de la célérité des perceptions différenciés... mais je n'en dis pas plus ce n'est qu'un chantier ...
et que dire de l’égalitarisme tonal de la musique dodécaphonique ou de la musique sérielle  !!!!? comme forme qui déroge on ne peut plus lol 

photo de l'auteur pierre2lune
Pierre2lune
Homme de 48 ans
Orange 84100

23 remerciements
Merci Pozitilir3 pour l'ensemble des z'infos à propos de tes études en musicologie :)

Bravo & m..rde comme on dit ou plus poliment Cambronne; )

Tchuss 
Pierre...2 lune :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
@ Gilou03

Tu t'en poses des questions Gilou :p je te taquine haha je suis un peu pareil, je te partage quelques liens sur la musique expérimentale, dodécaphonique, sérielle, et autres --> IRCAM

Un peu moins connus il y a aussi --> INA - GRM  et --> Institut de Musicologie du CNRS

@Pierre2lune

Merci beaucoup Pierre pour les encouragements ça motive ;)

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit