Don d'organe et de sang

Place aux débats - Créé le - 55 Participations

Don d'organe et de sang

Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Bonjour tous le monde :)

Voilà j'ai plusieur question a vous poser. Je sais que le sujet est un peu " triste " mais je pense qu'il faut en parler.

- Avez-vous déjà donné votre sang ? Si non, y avez-vous déjà songé ?

- A votre mort voulez vous donner vos organes et des menbres de votre corps ? Et pourquoi ce choix ?

Je pense que la dernière question ce doit d'être poser, et qu'il ne faut pas hésiter a en parler avec ses proches.

Personnellement j'ai déjà donné mon sang, et tout mon entourage ces que si il m'arrive quelque chose je veux qu'ils donnent mes organes.



Chose a savoir : Quand nous décidons de donner nos organes et de parti de notre corps ce n'est pas tout ou rien, on peut choisir. Par exemple ma soeur de cerveau donne tout ce qui est interne mais pas ces menbres telle que ses bras ou quoi car elle veut garder une aparance correcte pour sont enterrement.
0 vote


33 remerciements
Administrateur
Sujet très intéressant néanmoins il faut savoir que le don du sang pour les homosexuels est interdit en France.

En ce qui concerne mes organes oui je penses les donner si il m'arrive un malheur. Mon foi quant à lui sera inutilisable avec tout l'alcool que j'ingurgite ^^
0 vote

C'est interdit pour les homoseuxels homme, mais vu que sur ce site il n'y a pas que ca je pensais qu'il fallait aussi en parler :)
0 vote


33 remerciements
Administrateur
euh je n'ai jamais dis qu'il ne fallait pas en parler. Je faisais seulement une piqûre de rappel. C'est scandaleux il ne faut juste pas l'oublier ;)
0 vote


Oui en faite je trouve ca choquant que maintenant les gays puissent ce marier mais pas donner leurs sang. Ne pas pouvoir donner son sang pour moi appuie encore plus sur le fait que sois disant etre homosexuels c'est etre different. Encore avant c'était a cause de toute les maladies telle que le sida que l'on connaissait tres mal mais maintenant les choses on changait
0 vote

Serieusement le don de sang pour les homo est interdit ? Je trouve ca honteux c'est pas comme si on avais la lèpre! Merci wilooo je me coucherais moins con ce soir ;)

Personnellement je suis pour donner mes organes mais je veut pas etre un cobaye de scientique a l'esprit mal tournée. Mais bon je pense que j'ai encore un peu de temps avant de penser a ça :)
0 vote

What ? Le don du sang est interdit pour les homosexuels ? Quel est le motif de cette interdiction exactement ?



Sinon, pour répondre aux questions, j'aimerais donner mon sang mais mon poids et mes médecins me l'interdisent.

Et je pense qu'à ma mort je ferais don de mon corps entier à la médecine parce que ca ne sert à rien de pourrir comme un con au fond d'un trou et être mangé par des vers alors qu'on peut encore servir à quelque chose.
0 vote

Je pense que a la base le don du sang pour les homosexuels homme a étaient interdi a cause des maladie
0 vote

Bah dans ce cas les femme c'est pareil pourquoi ete vous autoriser vous ? Enfin tant mieu pour vous pour une fois que les femmes on un droit en plus des homme ahaha ;)
0 vote

Car je pense que les MST sont moins courante chez les lesbiennes
0 vote


Tu as peut etre raison, merci de ta reponce Shewolf

(Je comble le manque de mots comme je peux desoler :3 )
0 vote

J'ai jamais fais de don du sang, par contre je pense vouloir etre donneur d'organe, sauf la peau et les cornée (enfin les yeux...)!
0 vote

Le don du sang a été interdit aux homosexuels car beaucoup y allaient pour se faire dépister, au moment où le sida est apparu. le seu système pour se protéger de ce phénomène a été d'en interdire la possibilité, à condition bien sûr que les gens soient honnêtes.



Sinon, ben à ma mort mes organes j'en fais plus rien, s'il peuvent servir à d'autres, je ne vois pas pourquoi je dirais non^^ De mon vivant, je ne me sens pas vraiment capable de les donner, mais peut être qu'au pied du mur je verrai ça différement, à voir.
0 vote

Don d'organes pour ma part. Le reste, je sais pas... J'aimerais avoir quelque chose a réduire en cendres pour que les gens qui m'ont connus puisse les répandre.

Par contre, n'oubliez pas de le DIRE ! c'est d'une importante capitale, c'est à vos proches que les services médicaux vont demander. Sinon, on peut se faire faire une carte de donneur pour être "sûrs".

Ajoutez aussi le don de moelle osseuse qui, en revanche, se fait de son vivant. Non douloureux, il se prévoit deux ou trois mois à l'avance (je crois) quand une personne en a besoin. Et évidemment, dans un pays propre et riche comme le nôtre, les dons sont sans dangers.

C'est un peu sale de le dire comme ça, mais je préfère garder mes organes de mon vivant pour quelqu'un que je connais s'il en a besoin. Et je n'hésiterais pas un instant pour une personne que j'aime, qu'importe les risques.
0 vote

Ayant eu besoin de sang lorsque j'étais petit, je n'ai râté aucun don depuis ma majorité. Il s'agit à mes yeux d'un acte citoyen important. J'ai également ma carte de donneur d'organes, au cas où il m'arriverait quelque-chose.

Concernant l'interdiction du don de sang aux homosexuels, la question posée est la suivante : « Avez-vous déjà eu des rapports sexuels avec un autre Homme ? ». Les homosexuels n'ayant jamais eu de relation sexuelle peuvent donc donner. Vous pourrez cependant donner votre sang, et ce même en ayant eu un ou plusieurs rapports homosexuels, si le médecin chargé de s'entretenir avec vous avant le don s'assure de votre sérieux. J'ai eu l'occasion de discuter avec pas mal d'entre-eux, et globalement ils ne sont pas opposés au don. Ils refusent justement le don lorsqu'ils sont face à des personnes habituées aux comportements à risque (percing, tatouage, partenaires multiples, hospitalisation récente, maladie virale récente, etc).

Une petite info pour ceux qui hésitent à donner leur sang, et qui penseraient que ce n'est pas forcément utile : il faut cinq dons pour une seule transfusion. Lorsque j'étais petit, j'ai reçu trois transfusions après un accident. Ce sont donc quinze personnes qui m'ont sauvé la vie de par leurs dons. De plus, un sac de sang a une durée de vie de 53 jours seulement. Les dons réguliers sont donc nécessaires pour conserver un stock confortable en cas de problème grave.
0 vote

Pour ma part, je donne mon sang ça fait maintenant 2 ans et demi :) !

En ce qui concerne les autres dons, je suis donneur de moelle osseuse car mon frère ayant une leucémie et ayant eu besoin d'une greffe, on constate alors le peu de gens qui donnent leur moelle, et c'est ce qui pourrait sauver des vies malheureusement... L'autre raison, qui m'a poussé a donner ma moelle osseuse, est que je n'étais pas compatible avec mon frère donc je me suis dis "si je ne le suis pas avec mon frère alors je vais le donner à quelqu'un qui en aura besoin comme lui" :) !

Je pense que je donnerai aussi mes organes ;) !
0 vote

Don du sang, don de moelle osseuse, don d'organes... J'ai toute les cartes dans mon porte-feuille ^^

C'est pas grand chose, ça ne demande pas un effort surhumain, et ça peut sauver des vies... Pour moi le calcul était vite fait ! :)

Un très bon site à consulter, qui répond à toutes vos questions, et vous permet par la suite de vous inscire^^: Agence de la biomédecine
0 vote

Je suis pour le don d'organes et c'est vrai qu'une fois mort, tu en as plus besoin donc autant que cela serve à quelqu'un ou plusieurs personnes pour sauver des vies, sachant qu'en grande majorité les gens veulent se faire incinéré donc autant faire des dons pour des personnes qui en ont vraiment besoin.
0 vote

Coucou :)

En ce qui me concerne, je n'ai jamais donner mon sang, mais je pense le faire un jour :)

Pour ce qui est du don d'organes et de membres, je ne vois pas de raison de ne pas le faire, donc oui, je pense les donner à ma mort :)
0 vote

MadLord desoler de te decevoir mais en france on as plus le droit de rependre les cendre d'un personne ou l'on veut elle sont stocker dans "cimetiere" d'urne. fini le jeter de cendre dans la mer ou en pleine montagne ;)
0 vote

Pour ma part je sais que dès que j'aurais dix huit ans, ce sera l'une des première chose que je ferais.

Chaque don de sang effectué sauve une vie, et malgré tous les système mis en place en France des personnes meurent chaque jours car ils n'ont pu être transfusés a cause du manque de sang...

Avoir besoin d'être transfusé est vite arrivé, un accident grave de voiture, ou de deux roues, une hémoragie pendant un accouchement ect..

Donc aller donner vôtre sang au moins une fois par an si vous avez l'âge ça vous coûte rien ;)
0 vote

QUOI ? Je veux qu'on répande mes cendres dans un bel endroit ! Namého ! Pas envie de pourir dans un cerceuil a 3000€ et des frais à n'en plus finir ! Une bonne incinération, un vase, un p'tit voyage et c'est fini, je me baladerais au grès des vents.

De toutes manières, je ne compte pas rester français quand je serais totalement indépendant. Mais là n'est pas le sujet...

Donc... si on est gay mais qu'on a déjà fait plusieurs tests et qu'on est négatif, il ne devrait pas y avoir de problème non...?
0 vote

Don du sang interdis aux homosexuels? Quelle décision à la con! c'est pourtant important de donner son sang ça sauve des millers de vies chaques années et c'est pareil pour le don d'organes

ok les maladie telles que le sida ou autrs peuvent être transmissibles par le sang mais un exa'm médical est préalablement effectué et faut avoir entre 18 et 70 ans pour donner son sang

5fois quand on est un homme et 3 fois quand on est une femme et il est préférable de ne pas faire de don quand on est enceinte ou séropositif au sida aprè on fait ça que l'on veut
0 vote

J'ai voulu donner mon sang dès ma majorité lors des premières actions faites dans mon lycée. J'étais déjà en couple et mon copain de l'époque voulait aussi donner son sang et il est passé avant moi. Il y avait un entretien (comme, il me semble à chaque don du sang) et on lui a refusé de donner son sang pour seul motif son homosexualité, sans chercher à rien entendre. L'année suivante, ça a été la même chose. Le motif derrière, c'est que les homosexuels sont considérés comme des personnes à comportement à risque, et ce de manière générale. (A moins qu'on puisse avoir une conversation poussée avec les médecins, mais ceux-ci se refusent souvent à changer d'avis...)

Alors voilà, après mon copain, j'aurais pu donner mon sang, j'aurais pu mentir lors de l'entretien, en disant que je n'avais pas de rapport homosexuel (j'avais fait un dépistage quelques mois avant et étais sain de chez sain sur tous les niveaux !) seulement, (oui ce n'est pas juste au vu du nombre de personnes qui ont besoin de ce don) je ne trouve pas approuvable le fait que l'état puisse se permettre de faire du tri sur une généralisation. Et tant qu'une telle généralisation durera, je ne donnerai pas mon sang. Parce que si on y réfléchi, un couple hétérosexuel dont la femme utilise la pilule est bien plus à risque qu'un homosexuel, la pilule ne protégeant pas contre les IST.

Ça peut faire débat, mais je considère que l'Etat est là pour prendre soin de sa population, si l'Etat n'est pas capable de légiférer correctement le don du sang, c'est tant pis pour ceux qui en ont besoin... Après, je peux dire tout les mots du monde, je suis un affreux salaud vis-à-vis des malades, mais je ne peux me résoudre à donner mon sang dans mes conditions. C'est affirmer que les homosexuels sont des bestioles sales.



En ce qui concerne le don d'organe, je trouve étrange qu'il soit permis aux homos celui-là ahah ^^ mais il faut que je fasse ma carte... si on peut sauver des vies...
0 vote

[b]Laera[/b] la carte n'est pas si importante, d'ailleurs je ne crois pas qu'elle ai une réelle valeur officielle. Ce qui compte c'est simplement d'informer tes proches de ton choix, car c'est bien eux qui auront à faire le choix si jamais il t'arrive qqch.


Et pour le sang, oui c'est une façon de penser Laera. Après on peux aussi se dire qu'il vaut mieux mentir si ça peut aider à sauver la vie à de personnes étrangères aux décisions que prend le gouvernement.
Mais les deux thèses se défendent, bien entendu.
0 vote

J'ai déjà donné mon sang deux fois mais maintenant plus le droit (à cause de ce qu'on appelle un souffle au coeur).

Si je pouvais je le donnerais encore parce que ça coûte rien et ça sauve des vies mais bon ainsi va la vie.

Sur le don d'organe, j'ai pas encore vraiment d'avis :\
0 vote

pour ma part j'aimerais donner mon sang et mes organes mais c est pas possible: homosexualité et car j ai vécus en afrique et que j ai eut la dengue donc impossible de pouvoir donner du sang ou des organes :/
0 vote

J'ai déjà donné mon sang à plusieurs reprises, j'ai jamais u de questions concernant mon homosexualité et je trouve ça ridicule qu'ils se permettent de faire un tri sur ce simple critère ... c'est bien triste d'ailleurs parce que si on va donner notre sang normalement c'est qu'on pense qu'il ne ferait mal à personne (enfin généralement les gens sont bien attentionnés... je vois pas l'intérêt d'attendre pour un don de sang alors qu'on est contaminés par une quelconque maladie et qu'on le sait.

M'enfin bon cela étant dit je suis lesbienne et s'il faut mentir pour pouvoir donner mon sang (mentir sur mon homosexualité j'entend) et bien je mentirai...
0 vote

J'ai déjà donné mon sang sans aucun soucis, c'est pas interdit aux homos, c'est juste aux niveaux de rapports sexuels entre mecs :-/
Et je donnerai mes organes quand je ne serai plus de ce monde, ma famille est au courant ! :)
0 vote

Je me coucherai moins con concernant le don du sang interdit pour les homosexuels. Concernant le don du sang je fait parti des personnes qui ne peuvent pas donner le donner, passons à l'explication (la sa va être 3615 ta vie mais c'est important) quand j'ai eu mes 18 ans je me suis renseigner pour être donneur, j'en ai donc parler avec mes parents qui m'ont dit qu'une personne ayant reçu une transfusion sanguine ne pouvais pas donner (j'ai eu une transfusion à cause d'une hémorragie interne). La raison est la suivante "Ici, on anticipe la possibilité que le donneur ait été contaminé, lors de sa transfusion, par une maladie émergente que nous ne savons pas encore détecter. L'idée étant d'arrêter la chaîne de transmission entre transfusés" 

Pour le don d'organe j'y pense de plus en plus sachant que le don de sang est interdit, je commence à me renseigner (par contre mon foie sera inutilisable, un peu trop d'alcool ^^). J'autoriserai à prendre mes organes interne mais tout ce qui est externe je garde. 
0 vote

Je donnerai mes organes, je trouve ca plus qu'indispensable. Je ne crois pas à la vie apres la mort, donc autant que son corps serve à améliorer, voir sauver la vie d'autres personnes, ou à former de futurs médecins.  
Le don du sang je trouve qu'on y est de plus en plus sensibilisés et c'est good :) il y a aussi le don de moelle osseuse qu'il ne faut pas oublier! 
0 vote

Bonsoir à vous,

Je crois qu'il y a quelque chose que je ne comprends pas...
"Le don de sang est interdit pour les homosexuels" mais comment peuvent-ils le savoir ? 
"Bonjour,je viens donner mon sang et je suis homosexuel, merci".

Et en ce qui me concerne, je viens d'avoir 18 ans et mon sang sera donné cette année quand les organismes spécialisées seront dans ma ville.
Et pour le don d'organes, je compte aussi les donner d'ailleurs ma carte de donneur d'organes est faite (elle n'a aucune valeur de juridique, n'oubliez pas d'en parler autour de vous).
Mais je connais certaines personnes qui ne veulent pas donner leurs organes, mais à quoi bon les garder en sois pour qu'ils pourrissent dans une boite en bois à 2 mètres sous le sol ?
Rien n'est plus beau que de savoir que l'on va sauver une ou plusieurs vies en une seule nuit, et que ces personnes-là auront à la place des larmes un sourire...

J'estime que malgré l'égoïsme  des gens, il faut continuer à s'aider comme l'on peut, de nos jours les organes sont compliqués à "fabriquer" d'ailleurs un homme en a fait les frais et il mérite grand respect car il a pu porter en lui durant quelques jours un cœur artificiel qui lui a permis de vivre quelques jours de plus.
C'est grâce à cet homme que la technologie a pu progresser.

En attendant que les mentalités changent, je vous souhaite une bonne soirée.

Shudh.
0 vote

Comme je suis gay, j'ai pas le droit de donner mon sang pour la (mauvaise) raison qu'il y a plus de chance que je sois atteint du sida qu'un hétéro. D’ailleurs, à partir du moment ou un homme a eu une relation sexuelle avec un autre homme, le don du sang est interdit même si c'était y a 40 ans (enfin c'est ce que dit la loi). Donc si jamais ils ont besoin de mes organes, va falloir changer la loi parce que je comprends pas comment on peut accepter le don d'organes et pas le don du sang alors que les organes contiennent du sang et qu'ils ont la probabilité d'être contaminés par le sida.
Voila pour moi
0 vote

Je voulais donner mon sans mais il et malheureusement pas possible au homme homo de le donner je trouve ça vraiment discriminatoire il serais peut être temps que cela change on manque de sang en France mais on refus que les homme homo le donne chercher l'erreur.Sinon je donnerais mes organe si il m'arrive malheur mieux faut qu'il serve  a sauver une vie plutôt  que de pourrir avec moi.
0 vote

Les contaminations HIV diminuent toutes les années, dans quasi tous les Pays (sauf Afrique). Seul la population Homosexuelle voit encore le nombre de contaminations croître. 

Les relations annales H/H sont les plus à risque et MALHEUREUSEMENT les comportements de beaucoup d'homos n'est pas exemplaire ni en terme de protection ou de dépistage. 

J'ai été très étonné, j'ai lancé un Forum sur le port de la capote et la demande du test HIV avant d'entamer une relation ou un plan Q.  Résultat = aucune réponse ...? 

Tant que les comportements n'auront pas évolués, je comprend que les homos "déclarés" ne soient pas autorisés à donner leur sang.

Personnellement, je ne peux donner ni mon sang, ni mes organes. Dans ma famille, nous avons eu notre père qui est décédé d'une maladie génétique potentiellement transmissible.

Dans notre Pays, bien des gens donne leur sang et je comprend que les autorités sanitaires diminuent au maximum les risques...   Dommage que plein d'homos continuent à avoir des comportements à risque en pensant que le sida se soigne et que ça n'est pas (ce n'est plus) une maladie grave.

Les traitements s'améliorent, on vit de mieux en mieux avec le virus mais il reste bons nombre d'effets secondaires. La plupart des personnes qui découvrent leur séropositivité le fond à un stade avancé et on le temps de transmettre le sida  d'autres, qui le transmettrons également à d'autres. Il suffirait pourtant de faire un TEST HIV de temps en temps, au moins une fois par an ou tous les 6 mois, ou encore à chaque nouvelle relation.

Une personne contaminée par le HIV mais sous traitement n'est "presque" pas contaminante et peut protéger son partenaire. 

POUR CELA, il faut se faire dépister, se soigner et tjs mettre ds capotes...  
0 vote

Bon à cause de mes études je suis sensibilisée donc oui je donne mon sang et si je dois mourir je donnerais mes organes ma famille le sait.

Quand on donne ses organes a sa mort le corps n'est pas détruit c'est juste que les médecins prélèves certains organes qui peuvent sauver des vies ensuite le corps est rendu a la famille.
0 vote

Bien. Alors. Le don du sang n'est pas autorisé pour les lesbiennes, légalement. Il est effectivement bien plus toléré pour les lesbiennes que pour les gays, mais bon... 

Donc pour ma part, par principe envers moi même (même si c'est égoïste), Je ne donnerai pas mon sang alors qu'officiellement je n'ai pas le droit. C'est une honte, et je me battrai contre ça. C'est une loi oubliée, je pense qu'il est important de la faire resurgir du placard.
Cela dit, en soi le don je le ferai bien volontiers, croyez moi.

Pour le don d'organes à ma mort, bien que je trouve cela très noble, j'ai comme un genre de phobie... Je n'aime pas qu'on touche à mon corps. Après, chacun prend sa propre décision, et je respecte tous ceux qui le feront, car c'est important. Personnellement, être enterrée m'est malheureusement impossible: je pense que j'ai peur de me réveiller en fait. Peur que je ne sois en fait pas morte au moment où l'on me charcute ou que l'on m'enterre.

En tout cas, c'est un débat très intéressant. :) 
0 vote

« - Avez-vous déjà donné votre sang ? Si non, y avez-vous déjà songé ? »

Malheureusement non. Pourtant j'ai eu 18 ans début d'année et j'ai toujours voulu donner mon sang. Cependant, à chaque fois que j'en avais l'occasion, j'étais malade donc mon sang contaminé. Je pense que j'ai raté des cessions, mais j'y ai pas prêté forcément attention, faudrait que j'y songe.

« - A votre mort voulez vous donner vos organes et des membres de votre corps ? Et pourquoi ce choix ? »

Ouaip, j'ai toujours confié à ma mère vouloir donner mes organes. J'en ai d’ailleurs la carte lol.
Pour la simple et bonne raison que je pars sur le fait que je sois mort, et que mes organes pourraient servir, plutôt que de finir manger par des vers dans la tombe (assez gai).
0 vote

en tout franchise, j'ai des collègues (et même moi à 3 reprises) donné mon sang, le toubib qui nous gèrait nous à dit que pour lui ça ne changeait absolument rien....donc oui j'ai fait le don du sang et j'ai même une carte de donneur...pour les organes j'ai aussi fait une décharge, mieux vaut que ça serve à quelqu'un qu'à un mort pour moi....
0 vote

Autant le don du sang et de moelle osseuse c'est au choix de la personne mais le don d'organe dépend de 2 paramètres. Si vous ne voulez pas faire de don d'organe il faut vous inscrire dans la liste nationale de refus. Sinon vous êtes présumé donneur consentant.  Si vous n'êtes pas inscrit sur cette fameuse liste, ceux sont vos proches qui choisissent s'ils veulent que votre corps sert pour le don d'organe ou non. La carte " donneur d'organe" n'a aucune valeur "juridique" elle permet juste de tenir informer vos proches ainsi que l’hôpital que vous souhaitez donner. Le don est important seulement 1 personne sur 3 reçoit une greffe d'organe à temps. Personnellement ma famille est déjà au courant que je souhaite faire ce don. Pour le don du sang, il y a en ce moment une demande d'annuler cette interdiction stupide de don par les homos. Mais bon si vous êtes du groupe O- ne vous inquiétez pas tout le monde va vous prendre votre sang :p
0 vote

Hey, Je n'ai jamais donné mon sang sachant qu'il faut être majeur, je ne le suis que depuis 3 mois et je n'ai pas eu l'occasion de le faire. Je pense que c'est une bonne chose alors si ça peut sauver une vie ça vaut le coup.
Mais si c'est interdit pour les homosexuels, est-ce qu'ils demandent notre orientation sexuel le moment venu? 
Pour ce qui est du don d'organes je suis pour, je le ferai sans hésiter car je n'en aurai plus besoin une fois mort, et si ça peut sauver une vie une fois de plus.. Par contre moi non plus je ne voudrais pas que mes membres soient retirés, pour être présentable à l'enterrement .. 
0 vote

Le don du sang tout comme le don d'organes sont des actes d'entraide, et de solidarité, il ne faut pas l'oublier.
Toutefois il faut que vous sachiez qu'il faut être en parfaite santé. Un diabétique de type 1 ou 2 ne peut faire ni l'un ni l'autre. Il y a d'autres contre indications, et ce n'est pas aussi simple.
0 vote

Bonjour, 
Ce sujet est fort intéressant. En ce qui me concerne cela fait des années que j'ai ma carte de donneuse d'organes et en ce qui concerne le don du sang je ne l'ais donnée que une fois. Eh oui lorsque l'on fait partis d'un groupe sanguin rare ou intéressant pour une autre utilisation on ne peut le donner plus souvent. 
0 vote

Moi je donne quand même mon sang. Le médecin pose pas toujours la question qui fâche, mais j'estime que j'ai une bonne hygiène de vie, je rentre dans les critères du questionnaire, quand j'ai une nouvelle relation je ne donne pas pendant 4 mois comme ils demandent pour les hétéros, et je me protège toujours.

Je ne comprends pas la raison de l'interdiction pour les homos, alors je prends la responsabilité de donner. À un moment je me disais que "tant pis pour eux s'ils veulent pas mon sang" (d'autant que j'ai un rhésus négatif : sang un peu rare), mais pour les malades je donne quand même, surtout en période de réserves basse (ça me pèse de mentir quand même).

Je donnais déjà avant ma première relation homo, je ne me sens pas différent depuis, j'ai jamais compris cette interdiction. Ça me fait me sentir dans le placard, comme si j'étais "pestiféré" : "ah mais vous comprenez, en tant que tarlouze c'est pas possible, m'voyez ?".

Pour ceux qui se demandent à quoi ressemble le questionnaire pré-don, il est disponible en ligne : http://www.dondusang.net/rewrite/article/4276/ou-donner/conseils-pratiques/infos-pre-don/infos-pre-don.htm?idRubrique=1402

Concernant le don d'organe, ils prélèvent des organes internes (coeur, foie, rein, parfois la cornée), donc ça ne se voit pas lors de l'embaumement (ils prennent pas un bras :P ), le corps est soigneusement refermé et l'embaumement ainsi que la présentation du corps peut avoir lieu (il me semble).

Par contre, si on est atteint du VIH, les thanathopracteurs refusent de pratiquer l'embaumement, donc pas de présentation du corps (c'est nul, je sais).
0 vote

Ayant eu mon frère malade de la leucémie quand il avait 9 ans je peux assurer que le don d'organe et de sang et obligatoire pour moi.
0 vote

Faut arrêter avec ces cris de pucelle au sujet du don du sang interdit aux homos.
Allez passer une journée aux consultations VIH à l'hôpital : tous les patients sont des homos masculins. Il y a beaucoup plus de risques de trouver du VIH dans le sang d'un homo que dans celui d'un hétéro, c'est un fait. Les tests sanguins pratiqués sur les dons ne sont pas infaillibles notamment si la contamination est précoce. Voilà tout.
Je trouve pas ça débile d'exclure les homos, même si ça fait chier quand on est sûr de soi et de son copain. Faut voir aussi tous les autres critères d'exclusion du don : ça ratisse large !
Bref, je ne crois pas que donner le droit aux homos de donner leur sang est un progrès dans la lutte contre l'homophobie.
0 vote

Le fait qu'une majorité de porteurs du vih soient homo ne veut pas dire qu'une majorité d'homo sont porteurs du vih, c'est peut être tout simplement que les homos sont plus enclins à avoir une conduite à risque. L'argument statistique est valide mais si on considère que le cadre du questionnaire exclut déjà tous les comportements à risque (relations tarifées, porteur de mst une fois dans sa vie, changement de partenaire, comme tu dis ça ratisse large), qu'un donneur est responsable de ses actes, et que le sang est testé (ajoutons le délai de 4 mois alors que le vih est détectable dès 6 semaines avec les nouveaux tests)... Je ne vois pas ce que la statistique apporte en plus. Pour l'ESB ou pour les chose qui ne sont pas testées (diabète, allergies, etc), l'exclusion au nom du principe de précaution est recevable, mais ici le questionnaire interroge sur le fait qu'on a eu une fois dans sa vie une relation entre hommes, ce qui est grotesque au regard du nombre d'hommes hétéros qui ont été dans ce cas (avec ou sans alcool).

De plus, c'est pas vraiment le principe qui me gène, c'est la manière de le faire. D'accord pour exclure les personnes qui font partie d'un groupe statistiquement à risque, mais lorsqu'on établit des statistiques en allant faire des dépistages aléatoires (via les tests rapides) dans les backrooms du marais et qu'on sort une super étude sur la prévalence du vih chez les homos pour justifier une interdiction, c'est encore plus grotesque. Lorsqu'on établit un fichage systématique et un rejet "sans discussion possible" par le médecin sur la base d'une case à cocher, ça me dérange.

Le questionnaire a évolué, c'est vrai. La question fait maintenant partie des "points à aborder avec le médecin", ce n'est donc pas forcément rédhibitoire, mais il y a beaucoup de médecins qui ne prennent pas le temps de "réfléchir", au nom du "principe de précaution", je trouve ça dommage et je pense qu'il faut juste aller plus loin en permettant aux homos "responsables" d'avoir la possibilité de donner. Je pense que c'est surtout important pour les jeunes d'envoyer un signal "hé vous êtes comme les autres, protégez vous, ne faites pas de conneries, et tout ira bien", parce que pour l'instant c'est un jugement "à priori" qui repose (à mon sens) sur une peur irrationnelle héritée des affaires du sang contaminé.

J'ajoute, même si c'est pas un argument recevable, que d'autres pays autorisent les homos à donner (espagne, portugal, italie..).

(c'est juste mon avis)
0 vote


5 remerciements
Pour le don d'organes, je pense que ça devrait être obligatoire au moins pour certains organes, je m'explique : y'a un réel besoin de ce "matérielle" pour sauver la vie de certaines personnes, et refuser de donner ses organes pour moi c'est un peu comme de la non-assistance à personne en danger. Je comprends que certaines personnes refusent car elles souhaitent conserver l'intégrité de leur corps dans la tombe, mais je trouve ça assez futile et égoïste quand des vies humaines peuvent être sauver. 
Après y'a des réels progrès technologique qui permettent déjà de créer certains organes synthétiquement, ce qui permettra peut-être un jour de se passer du don...
0 vote

Je ne pourrais jamais donner mon sang , donc pour le coup le problème est régler.

Pour ce qui est des organes , peut importe ce à quoi ma dépouille sert. Mon corps ne sera plus que viande froide , si je peux sauver des vies à ma mort sans en avoir sauver de mon vivant , autant être utile. Être entier une fois mort ne sert à rien concrètement parlant. L'entité humaine n'es que un conglomérat de protéines , de substances chimiques et d'eau alors bon..
0 vote

@C9H8O4

C'est vrai, on pourrait considérer que les autres critères d'exclusion des conduites sexuelles à risque pourraient suffire, et qu'il est donc inutile d'exclure un homosexuel uniquement parce qu'il est homosexuel alors qu'il n'a pas forcément de conduite à risque. Néanmoins le fait est que certaines pratiques sexuelles largement plus répandues chez les homos que chez les hétéros sont plus à risque de transmission de MST : sodomie, rapports traumatiques, utilisation de certaines drogues... Ce n'est pas du tout un hasard si le VIH s'est initialement propagé via la communauté gay.
Effectivement, en poussant l'interrogatoire, on pourrait en théorie autoriser pas mal d'homosexuels à donner leur sang. Mais ce serait sans prendre en compte le fait que ce genre de question est gênante, en particulier lorsqu'on devrait y répondre par l'affirmative...
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit