Êtes vous d'accord une femme trans dans une équipe de sport féminine ?

avatar contributeur Lilidu31
Lilidu31
21/04/2024 à 20:54

Bonjour à tous, 👋

Je lance ce débat ⚔️ car je n'ai vraiment rien à faire de ma soirée ? et j'aimerais bien connaître votre avis sur le sujet. 📖

Si vous voulez bien me répondre alors ce sera parfait 👌

Oh et en passant, quel est votre sport préféré ? ⚽ . Quel est votre sportif préféré ? 🏋️ Quel sport vous détestez ? 👎 Plutôt Messi ou Ronaldo ? ⚽

Voilà voilà c tout 😁

Bonne soirée 😚

avatar contributeur de Vyna
Vyna
21/04/2024 à 21:13

Ce sujet d'actualité est un vrai dilemme moral. A chaque fois que j'entends ce sujet a la radio je ne peux m'empêcher d'être tiraillée.

Normalement, avec le traitement hormonal, la force musculaire s'amoindrit pour devenir "féminine". Mais bon...

Si on a fait plusieurs catégories, c'est qu'il est inéquitable de mettre différentes masses musculaires en compétition...

D'un autre côté, quel déchirement pour une athlète, dont c'est la vie et la passion, d'être interdite de compétition sous prétexte que sa participation est injuste pour les autres, ou d'être inscrite dans une équipe du genre qui ne lui correspond pas (auquel cas c'est un gros frein a l'épanouissement personnel).

En fait l'idéal serait de pouvoir mesurer la force, l'endurance, la "masse musculaires" (j'y connais rien en sport je précise ^^) et de faire des catégories non pas par sexe mais par ces caractéristiques la. Mais comment les mesure t on ? Et n'est ce pas un des enjeux des sports notamment d'athlétisme de s'entraîner pour augmenter ces caractéristiques pour être meilleure dans sa catégorie ? Donc il est absurde de déplacer quelqu'un qui aurait atteint une certaine force d'une catégorie a une autre car tous les efforts faits ne serviraient qu'à se retrouver en bas de la catégorie supérieure, après avoir excellé dans la catégorie précédente. (Je sais pas si je suis claire)

Il est aussi inéquitable de proposer à quelqu'un dont la biologie donne plus de force "sans effort" que les autres personnes de la même categorie, de participer dans cette catégorie.

Ce problème tourne en rond, c'est un cercle vicieux sans fin. Je préfère ne pas y penser quand j'en entends parler. Je serais déchirée si j'étais dans le cas de ces athlètes. Elles ressentent peut être cette "culpabilité" d'avoir plus de facilité mais ne peuvent pas non plus renier leur passion et leur vie. Leur victoire doit avoir un goût amer. La jalousie et les reproches tacites (ou pas) doivent peser lourd.

Trop dur comme question, comme sujet.

J'ai pas de réponse.

Et du coup j'ai pas d'avis, mon cerveau rentre en boucle infinie quand je pense a ce sujet.

Ctrl-C

Fin de ma réflexion...

avatar contributeur Lilidu31
Lilidu31
21/04/2024 à 22:23

Ok , je vois , désolée, je crois que ma question est beaucoup trop casse tête.

Merci quand même pour ta réponse.

Et bonne soirée

avatar contributeur de Nujabes
Nujabes
21/04/2024 à 23:36 - 21/04/2024 à 23:39

Bonsoir,

« Êtes vous d'accord une femme trans dans une équipe de sport féminine ? »

Sans rentrer dans des débats sans fin, ma réponse est définitivement : OUI.

De manière générale, je plaide pour la mixité et l'inclusion dans les sports collectifs mais on en est (très) loin.

Le milieu du football est celui que je connais le mieux; et à défaut de mixité au niveau amateur ou pro, il faut que des équipes féminines comme « Les dégommeuses » se multiplient, qu’elles accèdent aux championnats et aux match de coupe officiels. Elles ont joué des match dans le cadre de la FFSE (sport d’entreprise) et de la FSTG (fédération sportive du travail), mais je rêve de les voir faire plier les vampires miso de la FFF….

(Au passage, un peu de pub pour les reines : http://lesdegommeuses.org)

avatar contributeur de Kivakra
Kivakra
21/04/2024 à 23:50

Salut Lili, si la personne trans a des performances trop haute par rapport autres femmes de la catégorie le jeu ne sera plus fairplay.

Mais c'est peut être la notion de compétition qui est problématique ? Pourquoi il faut un gagnant et un perdant ?? C'est une valeur qui est mis en avant alors que la solidarité qui fait ce que nous sommes. J'ai toujours préféré les sport perso comme le BMX et le longboard où la compétition n'est pas mise en avant.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
22/04/2024 à 08:20

Citation de Vyna #505906

Pareil que toi du coup merci 🙏🏼

avatar contributeur de Vavavi
Vavavi
22/04/2024 à 10:45 - 22/04/2024 à 11:10

Est-ce que c'est juste ou pas juste ?

Je pense que la question n'est même pas morale.

Il y a des femmes ayant des taux de testostérone plus élevés naturellement mais on a séparé les sexes dans différentes compétitions pour laisser leur place aux femmes qui n'auraient de toutes façons pas beaucoup de chances face aux hommes.

Les données sont implacables, les athlètes trans conservent un avantages sur les femmes "cis". Est-ce que c'est morale ou pas ? Le sport n'est pas quelque-chose d'équitable, certains ont des avantages génétiques, physiques, que d'autres n'ont pas. C'est le public qui décidera. S'il voit toujours les mêmes gagner je doute qu'il continuera de porter de l'intérêt pour le sport féminin...

Ici une vidéo de Sabine HossenFelder qui fait un état des lieux de la situation : https://www.youtube.com/watch?v=cZ9YAFYIBOU

avatar contributeur de DamienLge
DamienLge
22/04/2024 à 10:54 - 22/04/2024 à 10:55

Citation de Vyna #505906

Quel beau résumé de la problématique !

Trouverons nous réponse à cela un jour ? je le souhaite, car oui, derrière, il y a, comme tu le précise: des souffrances.

Mais oui: c'est tout à fait ça.

Chapeau !

Lili... Pas avec ta chérie ce soir ???? 😘


l'apologie de la différence est requise.

avatar contributeur de Occamj
Occamj
22/04/2024 à 11:32

Bonjour,

Les données sont implacables, les athlètes trans conservent un avantages sur les femmes "cis"

heu... pas aussi clair.

Une étude australienne récente (encore très parcellaire) semble montrer qu'au bout de quelques années de TH, les avantages des femmes trans semblent s'annuler... pourquoi ne pas instaurer des normes basées sur le médical (statistiques) pour créer les règles ?

avatar contributeur de Vyna
Vyna
22/04/2024 à 11:40 - 22/04/2024 à 11:41

Personnellement j'ai senti la perte de puissance avec le temps... Mais c'est peut être le manque de pratique...

Par contre une amie qui faisait beaucoup de badminton avant sa transition, pouvait envoyer le volant jusqu'au fond du terrain sans problème, et tout en continuant de pratiquer assidûment, a fini par notablement perdre en puissance avec le traitement hormonal pour ne finalement plus réussir à atteindre le fond du terrain tout en continuant a frapper comme une bourrine ^^

Donc l'impact est visible.

Mais de la a dire que tout avantage est supprimé... Je ne sais pas tout simplement.

Les études comme celle que tu cites Occamj seraient une vraie porte de sortie pour ce dilemme. Ce serait bien si c'était vrai, je l'espère.

En attendant je fais pas de sport comme ça... Pas de problème.

avatar contributeur de DamienLge
DamienLge
22/04/2024 à 11:45

Citation de Occamj #505947

le début d'une réponse ? j'en sus heureux.


l'apologie de la différence est requise.

avatar contributeur de Vavavi
Vavavi
22/04/2024 à 15:54 - 24/04/2024 à 16:13

Citation de Occamj #505947

Une étude australienne. Si un lien est possible ?

J'incite à regarder la vidéo qui est assez bien fouillée et dans laquelle il est question, entre autres, d'une méta-analyse portant sur des durées de plus de 36 mois.

Parce que quoi qu'il en soit, on ne perd pas de si tôt sa densité osseuse, la taille de ses os, la hanche masculine plus propice à la course. On ne perd pas le boost que l'on a dans l'enfance et l'adolescence qui façonne le corps. En n'oubliant pas que les athlètes sont des extrêmes dans leurs catégories.

Bref, si c'est possible de devenir totalement une femme, pourquoi pas (je vais dire ça comme ça sinon je vais encore faire deux paragraphes nuancés à outrance que personne ne va lire, encore) mais de toutes façons, comme je le disais, ce n'est pas une question, de morale, d'équité, le sport n'est pas quelque chose d'équitable. Si le public s'ennuie en voyant gagner toujours les mêmes et bien il ne regardera plus.

avatar contributeur de Bidule
Modération Bidule
22/04/2024 à 21:25

Bien que je considère qu'une femme trans soit une femme à part entière, le problème moral que j'ai (et il n'est pas lié que au femme trans) c'est le bonus qui lui vient de sa vie précédente.

Avec le temps, les acquis de l'ancienne vie disparaissent.

Je trouverais donc tout à fait normal qu'une femme trans qui souhaite intégrer une équipe feminine (ce qui est tout à fait légitime) le fasse mais pas en debut ou en cours de transition. Mais quelques temps après. De façon à être equitable avec les autres membres de son equipe et des equipes adverses

(Sachant que pour les sports individuels, il y a des cathégories, donc normalement, les acquis de la vie précédente ne devraient pas poser de problèmes étiques

Il en va de même à mes yeux pour les hommes trans qui souvent débutent leurs parcours alors qu'ils sont intégrés dans une equipe feminine et qui rechignent à en changer parce qu'ils se sentent intégrés et qu'ils ont toutes leurs potes qui jouent dans cette équipe.

À un moment il faut être cohérent dans nos actes.


Aller de fleur en fleur et ne prendre de chacune que le meilleur

avatar contributeur de Nujabes
Nujabes
22/04/2024 à 21:55 - 22/04/2024 à 22:10

Citation de BiduleJe trouverais donc tout à fait normal qu'une femme trans qui souhaite intégrer une équipe feminine (ce qui est tout à fait légitime) le fasse mais pas en debut ou en cours de transition. Mais quelques temps après. De façon à être equitable avec les autres membres de son equipe et des equipes adverses (Sachant que pour les sports individuels, il y a des cathégories, donc normalement, les acquis de la vie précédente ne devraient pas poser de problèmes étique#505965

👌 😌

En l'état actuel du sport, je suis d'accord!

EDIT : et j'ajoute que faire du résultat dans le sport ce n’est pas qu’une question hormonale et de performance physique. Il y a le mental, le facteur chance, l’intelligence de jeux, la technique…

avatar contributeur de DamienLge
DamienLge
23/04/2024 à 11:30 - 23/04/2024 à 11:36

Citation de Bidule #505965 "Je trouverais donc tout à fait normal qu'une femme trans qui souhaite intégrer une équipe feminine (ce qui est tout à fait légitime) le fasse mais pas en debut ou en cours de transition. Mais quelques temps après. De façon à être equitable avec les autres membres de son equipe et des equipes adverses"

C'est bien là toute la question: quand peut on dire que la transition est finie ? (et réciproquement pour les trans en général d'ailleurs)

Je me souviens... de ces athlètes femmes de RDA (oui pardon je suis un vieux donc j'ai connu aussi "avant 1989") tellement dopées qu'elles avaient la musculature d'un homme.... bref: des "trans" pas tout à fait femmes, ni hommes...

Non, comme le dit Occamj: étude en cours, sujet sur la table.... réponses et "règles" à venir... Mais un avis tranché et objectif sur la question, à l'heure actuelle: non.


l'apologie de la différence est requise.

avatar ancien membre
Ancien membre
23/04/2024 à 12:36

Personnellement je ne pense pas.

Même si il y'a prise d'hormones, ou testostérone ou autres, il y'a toujours une différence

Je tire ça de témoignages que j'ai lu, et de ma propre expérience personnelle en competition avec une amie trans qui m'est très chère, et avec qui on a déjà discuté de ce genre de débat.

Que tout le monde soit admit a faire ce qu'il veut et aime c'est parfait.

Cela dit il y'a des catégories hommes, femmes et personnes trans également, dans pratiquement tous les milieux.

Je pense que c'est très bien comme ça.

avatar contributeur de Dayzelle
Dayzelle
23/04/2024 à 21:47

En réalité, en terme de sports co (vu que l'op parle d'équipe) le véritable problème c'est surtout de toujours vouloir séparer hommes et femmes. Déjà si on arrêtait ces conneries, et qu'on faisait des équipes 50 pourcent hommes et 50 pourcent femmes (à 10% près) ce problème sous-jacent ne se poserait même plus...

C'est une refonte totale du sport qu'il faudrait surtout. Par la même occasion cela contribuerai forcément à estomper les différences de traitement hommes/femmes dans la société en générale.

Mon humble avis n'engage que moi, mais c'est ma réponse^^

avatar ancien membre
Ancien membre
23/04/2024 à 22:55

Citation de Dayzelle #506057

Oula, la ça devient épineux 😂

Quand on se rappelle les mandales que les filles se prenaient par les garçons en équipe mixte au collège juste pour prouver leur supériorité sur les autres, je suis moyennement convaincue que ta théorie fonctionne 😊

avatar contributeur de DamienLge
DamienLge
24/04/2024 à 09:21 - 24/04/2024 à 09:23

et comment on fait dans les vestiaires ? 🤣

"C'est une refonte totale du sport qu'il faudrait surtout. Par la même occasion cela contribuerai forcément à estomper les différences de traitement hommes/femmes dans la société en générale."...; ha... refaire le Monde, quelle jolie Utopie...


l'apologie de la différence est requise.

avatar contributeur de ICarter
ICarter
24/04/2024 à 09:24

Bonjour en ce qui me concerne je dirai non.

Il faudrait des catégories additionnelles pour éviter tout débat en cas de victoire ou de perte.

N'en dise certains les catégories sont là pour uniformiser les compétitions, en ayant 50kg, on ne peut competir dans une catégorie des plus de 100kg.

Il faut une certaine uniformité entre les compétiteurs.

Il ya bien les handisport et ça ne dérange pas pourtant ils sont tous aussi valorisant que ceux qui ne sont pas dans la même situation qu'eux.

Au fil des années le sport a évolué en rajoutant des catégories pour inclure le plus de passionnés de sport.

Donc créer une ou deux nouvelles catégories ne me choquerait pas.

Voilà, tout est dit et rien ne sera rajouté pour moi.

ICarter.

avatar contributeur de Occamj
Occamj
24/04/2024 à 11:16

Cela dit il y'a des catégories hommes, femmes et personnes trans également, dans pratiquement tous les milieux.

Heu... Peux-tu préciser ta phrase ? La catégorie "femme trans" n'existe pas dans le sport, à ma connaissance !

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
24/04/2024 à 11:28

Citation de Occamj #506094

Dans le sport effectivement je n’en connais pas non plus, référence peut être à d’autres compétitions non sportives comme les concours de beauté par exemple ?🧐

Pour handisport malheureusement, il n’y a pas les mêmes projecteurs, la même implication et valorisation médiatique.

Je je me souviens aussi il y a quelques années d’un questionnement sur le fait qu’on a certains sportifs handicapés dotés de prothèses et de la différence avec ceux qui n’en n’avaient pas .

avatar ancien membre
Ancien membre
24/04/2024 à 11:37

La Fédération Internationale a annoncé créer une catégorie Trans depuis 2022 pour permettre aux sportifs de hauts niveaux ayant fait leur transition (de ce que j'ai compris ils ont encore du mal avec ceux qui sont en début de transition). Ils ont voulu faire ça car lors d'une compétition de natation féminine aux États-Unis, toute l'équipe féminine était dérangée par une de leurs equipieres qui elle, était Trans et manifestement en milieu de parcours, si je puis dire. Ils en avaient même parlé aux infos et ça a soulevé une polémique. Depuis ils ont voulu créer cettr catégorie.

Il y'a cette catégorie notamment en Natation, en Athlétisme, au Volley et il me semble dans un sport de combat, où là, une vidéo a fortement polémiqué, encore une fois, à cause de la victoire d'une femme Trans (dont le passé était un homme anciennement militaire) sur une femme cis, et beaucoup ont trouvé ça pas équitable du tout.

Et bien sur, il y'a les milieux de concours de beauté mais pour moi c'est pas un sport (et pour etre honnete je ne suis pas fan des concours de beauté car ça revient à dire "untel est plus belle que l'autre car elle a mieux réussi son truc..."

Enfin voilà ce que je sais, j'espère avoir répondu à tes questions, Occamj 😊

Peut-être que d'autres ont de meilleures infos

avatar contributeur de Occamj
Occamj
24/04/2024 à 11:39

e je me souviens aussi il y a quelques années d’un questionnement sur le fait qu’on a certains sportifs handicapés dotés de >prothèses et de la différence avec ceux qui n’en n’avaient pas .

Oui, on remarquera qu'on met le projecteur sur un soit-disant problème trans (statistiquement peu important), alors que pour le handicap en général le problème de l'inclusion est bien plus critique à mon avis !

Bien sûr il n'y a pas d'exclusion mutuelle entre ces problématiques. Mais il y a une crispation sur les trans qui est tout à fait palpable. Nous sommes vu.es comme des espèces de prédateurs par une frange de la population... et ça échappe à une analyse rationnelle, ça s'appelle de la panique morale.

avatar ancien membre
Ancien membre
24/04/2024 à 11:55

Citation de Occamj #506101

Ça malheureusement...

A moins de s'inscrire aux Présidentielles pour remédier à tout ça, mais il va y avoir un sacré boulot

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
24/04/2024 à 12:03

Citation de Veiling #506100

Merci pour ces informations 🙏🏼

avatar ancien membre
Ancien membre
24/04/2024 à 12:25

Citation de Némésis Inu #506103

Pas de quoi 😊

avatar contributeur de Occamj
Occamj
24/04/2024 à 12:51 - 24/04/2024 à 13:20

@veiling: source stp?

Pour info la catégorie "open" en natation, supposée inclusive (en fait une tentative de mettre les trans ds une catégorie séparée), à été supprimée faute de participants...

avatar contributeur de Inframince
Inframince
24/04/2024 à 13:11 - 24/04/2024 à 13:19

Salut, je partage avec vous un article intéressant sur la position (argumentée) de la Fédération Française de Rubgy qui va à rebours de la décision internationale de World Rugby.

https://www.lemonde.fr/sport/article/2021/05/17/la-federation-francaise-de-rugby-avalise-l-inclusion-des-transgenres_6080422_3242.html

avatar ancien membre
Ancien membre
24/04/2024 à 15:35

Citation de Inframince #506110

Merci beaucoup pour ton article, je suis en train de le lire 😊



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr