Je n'arrive pas à définir mon orientation sexuelle besoin d'avis

avatar contributeur de Lyys
Lyys
26/06/2022 à 15:12 - 26/06/2022 à 15:14

Bonjour je m'explique, je suis à priori hétéro, bien que je me surprenne parfois à admirer des mecs que je trouve beaux et attirants, je n'éprouve pas réellement d'attirance sexuelle envers eux.

Je suis attiré par les femmes sur le plan affectif et physique, mais je n'ai pas vraiment envie de coucher avec, à la manière des hétéros. J'aime la beauté du corps d'une femme, leur charme, tout.

Je n'ai eu que des femmes comme partenaires et j'ai eu des rapports conventionnels parceque je m'y sentais obligé.

J'espère ne choquer personne, mais j'ai un problème avec les vagins, extérieurement je trouve ça très beau et excitant, mais je ne suis pas intéressé par la pénétration. Ça me dégoûte même presque.

Il n'y a qu'une femme dont j'étais éperdument amoureux avec qui j'ai eu des rapports sexuels très intenses et magnifiques et je ne ressentais pas ce dégoût avec elle bien au contraire.

Je crois qu'il existe un terme pour décrire les personnes qui ne peuvent avoir de rapports sexuels qu'avec un être aimé et admiré mais je ne le retrouve plus.

Mais ça n'explique pas mon problème avec les vagins pour autant.

Je n'arrive pas à me l'expliquer.

Autre chose, je suis très porté sur la sodomie et si je pouvais je ne pratiquerais que ça, j'ai bien eu des compagnes qui partageaient ce plaisir mais elles avaient aussi envie de rapports plus classiques, et elles trouvaient au bout d'un moment bizarre mon attrait exclusif pour la sodomie, et commençaient à mettre en doute mon hétérosexualité.

Je tiens à dire que j'espère sincerement n'avoir fait offense à personne en parlant de la sorte des femmes et de leur vagin, si c'est le cas je m'en excuse je vous respecte évidemment.

Alors hétéro?

avatar contributeur de Harmonique
Harmonique
26/06/2022 à 15:37 - 26/06/2022 à 21:40

Salut

Le terme est demisexuel. Est-ce vraiment du dégoût pour le vagin ou de la peur ? Le fait que tu ais un anus le rend moins mystérieux qu'un vagin. Est-ce que cela pourrait être une raison ?

Il y a quelques point communs avec moi avant que je prenne conscience de ma bisexualité. J'admirais l'anatomie masculine mais je ne me sentais pas gay du fait que j'avais les mêmes attirances pour les femmes.

Il a fallut que je tombe amoureux en ligne d'un homme pour me prendre un apercut dans la gueule et me rendre à l'évidence que j'étais bi.

Monique 💋 👠 💓 🎼

avatar contributeur Vavavi
Vavavi
26/06/2022 à 16:06

Qu'importe. La sexualité dépend de différents paramètres biologiques et l'environnement dans lequel on vit peut accentuer certains de ces paramètres dans un sens ou dans l'autre.

Certains hétéros sont attirés par les pénis, c'est une histoire de glande dans le cerveau moins grosse chez la plupart des hommes et plus grosse chez la plupart des femmes, cette glande est plus grosse chez ces hommes. Pour autant ça ne fait pas d'eux des homosexuels car d'autres paramètres entrent en jeu, comme une attirance pour des caractéristiques sexuelles secondaires, des odeurs.

Moi je suis homosexuel, je suis attiré par les caractéristiques sexuelles primaires et secondaires des autres hommes, il y a sans doute une multitude de particularités génétiques qui agissent indirectement dans mes préférences ainsi qu'une exposition pas assez importante à des taux de testostérones considérés comme normaux pour un enfant mâle dans le ventre de ma mère. je n'ai aucune attirance pour les vagins, je trouve ça même un peu dégueu. Je n'ai aucune attirance pour les seins.

Malheureusement il y a beaucoup d'hétéros qui fantasment sur les sites de rencontre gay sans jamais passer à l'acte et ils peuvent y passer un temps fou en perdant leur temps et en faisant prendre leur temps aux autres.

J'ai déjà eu le cas d'un type qui avait divorcé de sa femme. il questionnait sa sexualité, n'avait plus confiance en lui et passait son temps sur les sites de rencontre. On a finit par instaurer une relation de confiance entre nous-deux et nous nous sommes rencontrés. Je sais que normalement je lui plaisais beaucoup. On discutait et il a approché sa bouche de la mienne pour m'embrasser. Après il a commencé à mettre sa main en dessous de ma chemise comme pour palper des seins, mais que je n'ai pas vu que je suis un homme. Le reste c'était un peu un malaise pour nous deux car quelque chose n'allait pas. On s'est dit au revoir et on a rediscuté après. Il était fixé sur le fait qu'il n'était pas attiré par les hommes et ne s'est plus connecté, j'étais content pour lui.

Donc si vraiment tu as des doutes, ce n'est qu'en essayant que tu pourras voir si ça te convient ou pas.

avatar contributeur de Lyys
Lyys
26/06/2022 à 17:02

Merci beaucoup Harmonique pour le terme demisexuel, c'est bien de ça que je voulais parler.

Vavavi, je ne veux faire perdre de temps à personne ni dans le virtuel ni dans le réel, et depuis que j'ai pris conscience de ma particularité je veux vraiment trouver quelqu'un de compréhensif et de compatible afin de ne pas la tromper sur la marchandise et de lui faire perdre son temps.

Si je te suis bien tu expliques une des causes de l'homosexualité par un trop faible taux de testostérone dans le développement in utero d'un bébé masculin?

C'est marrant car je pense être en déficit question testo, je m'en rends compte par mon apparence physique et par mon caractère assez doux et sensible.

Pourtant il y a des gays très masculins qui ont l'air bourrés de testo!

avatar contributeur Vavavi
Vavavi
26/06/2022 à 17:28

Citation de Lyys #405315

Pas seulement, c'est encore mal renseigné mais c'est l'expression d'une myriade de gênes aussi qui prédisposent à l'homosexualité.

Les hormones jouent un rôle dans deux moments clés de la vie. Le premier moment se passe dans le ventre de la mère.

Le second moment c'est à la puberté.

D'après ce que j'ai lu, les mères qui ont beaucoup d'enfants ont plus de chance d'avoir des cadets homosexuels. Aussi les mères en situation de stress ont plus de chance d'avoir des enfants homosexuels. l'hypothèse est que l'évolution a peut-être permis l'émergence des homosexuels (masculins) pour être des gardiens de leur famille de leur clan et sont source de stabilité.

Il y a des homos masculins bourrés de testostérones en effet et je dois même dire que j'ai l'impression qu'on voit, en proportion, plus d'ultra-mâles chez les gays que chez les hétéros. La sexualité est une chose complexe, la domination joue un rôle.

Moi j'ai des petites mains et des petits pieds, des traits plutôt fins, mais pourtant je dois faire attention à ma pilosité car je suis plus velu que la plupart de gens (et je n'aime pas ça). Il s'est passé quelque-chose in utero que mon second pic de testostérone à la puberté n'a pas rectifié.

avatar contributeur de Lyys
Lyys
26/06/2022 à 18:14

Passionnant Vavavi,

Les thèses que tu développes sont vraiment intéressantes. Je pensais déjà qu'il y avait eu quelque chose de "raté" dans mon développement, je suis né très androgyne et à l'adolescence je me suis pas développé comme les autres garçons du même âge.

Je n'ai presque pas de pilosité à part au sexe et aux aisselles, très peu de barbe je dois me raser car c'est trop parsemé alors que ça m'aurait plu de porter la barbe. Maintenant que j'y pense ma mère a eu une grossesse difficile et est anxieuse, es ce un hasard?

Merci pour tes messages très bien construits c'est très agréable de te lire.

avatar contributeur de Roseau
Roseau
27/06/2022 à 01:26

Citation de Vavavi #405316

"D'après ce que j'ai lu, les mères qui ont beaucoup d'enfants ont plus de chance d'avoir des cadets homosexuels. Aussi les mères en situation de stress ont plus de chance d'avoir des enfants homosexuels. l'hypothèse est que l'évolution a peut-être permis l'émergence des homosexuels (masculins) pour être des gardiens de leur famille de leur clan et sont source de stabilité."

T'as vu ça où? Je trouve ça un peu fou des faire des liens comme ça.

avatar contributeur Vavavi
Vavavi
27/06/2022 à 11:33 - 27/06/2022 à 12:16

avatar contributeur de Lyys
Lyys
27/06/2022 à 13:26

Salut Roseau,

Ce que dit Vavavi n'est pas à prendre au premier degrés je pense, il n'y a pas de vérité scientifique bien sûr, ça reste une théorie à laquelle on peut croire ou non!

Je voulais aujourd'hui remercier toutes les personnes qui ont lu mes messages et participé à la discussion pour votre accueil très sympa.

Je me sens bien ici et depuis mon inscription je suis presque euphorique tellement ça fait du bien d'exprimer des choses que je gardais pour moi et dont je me libère enfin.

Je lis beaucoup les autres sujets de discussion et je trouve vos récits très touchants, je n'interviens pas tellement car je n'ai pas forcément de choses pertinentes à dire, et en plus je suis pas assez documenté pour tout comprendre. Je ne suis pas habitué des forums de discussion je ne suis inscrit sur aucun réseau social alors je peux parfois être maladroit dans ma façon de m'exprimer à l'écrit.

Je m'arrête là pour l'instant je dois reprendre le travail,

À bientôt!

avatar contributeur Vavavi
Vavavi
27/06/2022 à 13:28

Citation de Lyys #405395

J'espère seulement avoir pu t'aider à relativiser les choses. Tu es comme tu es et tu n'as pas à te mettre dans des cases qui ne veulent rien dire. Nous sommes complexes et nos désirs le sont encore plus. Il ne faut pas se prendre la tête trop longtemps et faire ses expérience de vie pour pouvoir avancer.

Merci pour le compliment sur mes textes, je trouve pourtant avoir un style qui est plutôt brut de décoffrage et je n'hésite à faire des répétitions de mots pour être efficace.

Bonne chance à toi dans la vie.

Citation de Roseau #405395

Ce qui est fou ce serait de croire que nous devenons homosexuels par génération spontanée ou que l'homosexualité serait un choix. Compte tenu des difficultés, violences, que ce soit dans le milieu scolaire, du travail, ou dans la famille, que ça nous impose. Ce qui est fou ce serait de considérer que c'est premièrement lié à l'environnement... Car Il y a des homosexuels partout, dans toutes les sociétés ou les différentes couches des sociétés.

Un cadet a 33% de chances en plus que son aîné d'être homosexuel. En fait tout cela ne devrait même plus faire polémique, la majorité des études faites sur ce sujet et publiées dans des prestigieuses revues comme Science pointent de plus en plus ce fait, l'orientation sexuelle se joue avant la naissance. Il n'y a qu'à faire une recherche avec mots-clés sur internet "orientation sexuelle avant naissance" ou en anglais "birth order homosexuality", ET se focaliser sur les revues prestigieuses et pas les petits articles de petits sociologues ou psychiatres de pacotilles.

Car il y a un problème dans le monde francophone (en fait français) d'après guerre c'est que l'approche sociologisante à toujours été mis en avant avec la complicité des élites intellectuelles et médiatiques, ainsi que les disciples de la psychiatrie freudienne qui sont influents en France. Il y a toujours eut une peur de la biologie peut-être lié à une volonté de rejet du monde nazi qui se voulait faire des êtres humains parfait selon leurs critères mais si ces nazis n'avaient pas des connaissance assez profonde de la biologie car si ils auraient su que le critère de perfection n'existe pas en biologie.

Ah aussi, il y a aussi des neuneus qui voudraient qu'on ne fasse pas de recherches sur ce sujet... Si on devait prendre en compte ce genre d'avis on ne ferait de recherches sur rien du tout mais en plus une compréhension plus fine de l'homosexualité permet de comprendre encore un peu plus notre condition d'être humain et de relativiser les choses.

avatar contributeur de Roseau
Roseau
27/06/2022 à 17:16

Citation de Vavavi #405454

Très intéressant en vrai les recherches que j'ai lu sur la théorie que la sexualité c'est biologique, mais il y a beaucoup de concrétudes à ce surjet qui démentent UNE PARTIE de cette théorie. Mais oui la biologie semble participer à l'orientation sexuelle sauf que la communauté scientifique s'accorde à dire que les causes sont multi facteurs et que c'est biologique et sociétal. Pour ça que quand j'ai lu que tu faisait surtout référence à la biologie que ça m'a paru fou, surtout avec les exemples dont j'ai jamais entendu parler, mais attention certains sont controversés donc je prendrais pas ça comme une vérité absolue. L'étude sur le fait que les frères cadets ont un peu plus de chances d'être homosexuels se confirme le plus quand même. Bref, bravo à toi pour ton esprit curieux, pour se renseigner sur des sujets scientifiques. Peu de gens le font. Et merci d'avoir partagé ce truc, c'est intéressant en vrai, même si ça pose encore plus de questions que ça me donne de réponse. Par exemple pour les différences biologiques chez les bisexuels.

avatar contributeur de Lyys
Lyys
27/06/2022 à 23:08

Merci Vavavi pour tes conseils et encouragements.

J'aimerais pouvoir me dire que je ne devrais pas à me mettre dans une case, mais c'est compliqué d'être dans l'incompréhension totale de soi.

Je vais me livrer un peu plus en espérant que ça vous intéresse ?

Etant petit des amis de mes parents leur avaient fait la prédiction que je serai homo plus tard car j'étais efféminé. Au collège on me traitait de pédé aussi.

A 20 ans je n'avais encore pas eu de relation amoureuse et je me suis mis à me travestir en solo et j'adorais ça. C'était sexuel. Je me suis demandé si j'aurai aimé qu'un mec me rejoigne quand j'étais en fille pour coucher ensemble, mais non je n'en avais pas envie. J'ai complètement arrêté depuis et je n'ai plus envie de recommencer, je n'ai ni honte ni remords ça me rapelle des bons souvenirs.

Plus tard je suis sorti avec des femmes puisque c'est vers elles que j'étais naturellement attiré. Je redoutais les rapports sexuels j'étais terrorisé à cet idée. Les premières fois je n'ai pas eu d'errection et j'ai même cru que j'étais impuissant. A force d'essayer je suis parvenu à avoir des rapports mais je n'aimais pas la sensation, je trouvais ça désagréable et le fait de les voir prendre du plaisir alors que moi pas du tout me coupait net et ça n'aboutissait pas à un rapport complet, la plupart du temps. J'ai beaucoup culpabilisé et je suis tombé en dépression avec une perte d'estime de moi.

J'ai insisté car je ne voulais pas être seul et j'ai même eu une relation qui a duré 7 ans mais je devais me forcer à faire l'amour car je voulais faire plaisir et sembler "normal".

Je me suis souvent demandé si je n'étais pas un homo qui serait dans le déni mais je suis sûr que non car je n'ai pas de fantasmes gays, ça ne m'excite pas de m'imaginer coucher avec un homme que ce soit en actif ou en passif. En plus je ne me mets aucun interdit, ma famille est très open là dessus et j'aurai pu essayer au moins une fois si j'avais voulu, et personne ne l'aurait jamais su.

La seule chose que je sais c'est que je ne me remettrais plus en couple hétéro avec une femme hétéro à moins qu'elle ne connaisse et accepte tous mes secrets. Ce serait une perte de temps pour tous les deux et pas très honnête de ma part. Et je n'ai plus la force d'essayer d'être dans le standard du gars hétéro. Je sens une grande part de féminité en moi et je me plais comme ça. Pourtant j'aime mon corps et m'habiller en mec mais je me sens tout bizarre à l'intérieur.

avatar contributeur de Harmonique
Harmonique
28/06/2022 à 04:35

Citation de Lyys #405547

Tout d'abord Lyys si tu souhaites rester avec ta famille et c'est mon vœux le plus sincère, il serait bien que tu fasses la démarche de faire vérifier ton profil. Ce n'est pas grand chose à faire et cela rassure la communauté.

Je ne peux pas te donner d'explications car tu n'es pas dans les clous, dans un chemin linéaire. Certains diraient que tu es tordus moi je dirais que tu es passionnant. Je suis une vieille peau mais j'ai les stimuli d'exploratrice qui me font frémir quand je te lis.

Tu t'es travesti et tu as arrêté. Chapeau ! Pour moi cela réglerait de sérieux problèmes si je mettais une croix dessus mais d'un autre côté je me dis est-ce que cela vaut le coup de continuer à vivre sans le faire.

Tu ne te vois pas dans une relation avec un gay. Moi aussi, je pense que rien que de savoir qu'un garçon est gay je ne pourrais pas. Je suis non binaire et quand je suis un fille (je n'ai jamais eu de rapport avec un homme) j'ai envi d'un homme qui aime les filles. L’idéal c'est un bi je me sens très proche des trans dans le sens que je n'aurais pas envie étant demisexuelle d'être une expérience pour voir.

Quand tu m'as parlé de ta passion des fleurs sur mon topic, je me suis dit waou qu'est-ce qu'elle parle bien des fleurs. Dans ma tête tu étais une princesse pas un garçon.

Je suis désolé de ne pas pouvoir t'en dire plus sur toi mais c'est mon ressenti.

Citation de Vavavi #405454

Je suis cadet. Cela marche l'étude pour les bi. J'aime trop les femmes 💗

Monique 💋 👠 💓 🎼

avatar contributeur de Lyys
Lyys
28/06/2022 à 06:57

Salut Monique, je suis ravi de t'avoir fait cet effet! :)

Tu es adorable et tes compliments me touchent beaucoup.

Je trouve qu'on a beaucoup de points en commun!

Je suis étonné pour l'histoire du profil non vérifié, car j'ai fait ma demande de vérification le jour même de mon inscription et j'ai reçu une validation le lendemain.

Mais tu dis peut-être ça car je n'ai pas partagé de photo de moi?

Belle journée à toutes et tous.

avatar contributeur de Harmonique
Harmonique
28/06/2022 à 07:31

Salut Lyys

Peut-être faut-il un avatar pour que Membre vérifié s'affiche ? Tu peux toujours mettre un Lys pour vérifier :)

oui tu me fais de l'effet mais en tout bien tout honneur bien sûr 😇

Monique 💋 👠 💓 🎼

avatar contributeur de Lyys
Lyys
28/06/2022 à 13:12 - 28/06/2022 à 13:12

Coucou Monique, j'ai mis une image dans mon profil, j'attends la validation, tu me diras si c'est mieux?

Bises 😘

avatar contributeur de Harmonique
Harmonique
28/06/2022 à 19:58

Coucou Lyys

cela marche super bien maintenant on voit Membre vérifié. Je me doutais bien que tu n'étais pas un vilain troll.

Bon maintenant j'espère qu'il y a des personnes plus savantes que moi qui vont expliquer ton comportement.

De toute façon elle ne me feront pas changer d'avis.

💗 en tout bien et tout honneur évidemment 😇

Monique 💋 👠 💓 🎼

avatar contributeur de Lyys
Lyys
28/06/2022 à 21:57

Monique, merci pour ta confiance! c'est fou cette histoire de troll et ces suspicions qui peut y avoir ici!

Ca ne met pas très à l'aise.. Je ressens un peu ça je t'avoue. Pas venant de toi bien sûr, t'es ma best! Comme disent les jeunes! 😆

J'espere aussi que j'aurai des éléments de réponse mais sinon ce n'est pas grave, je suis tellement ravi de pouvoir m'exprimer et de me livrer comme jamais je ne l'ai fait.

avatar contributeur de Harmonique
Harmonique
28/06/2022 à 22:12

Citation de Lyys #405680

Tu as raison tout prendre avec philosophie et ne garder que le meilleur.

Oui il y a des brouteurs et je les attire comme les guêpes sur un pot de confiture.

Ce n'est pas de la suspicion mais de la prudence. Les modérateurs ne peuvent pas être partout autant y mettre du sien en s'appliquant quelques règles.

Monique 💋 👠 💓 🎼

avatar contributeur de Lyys
Lyys
28/06/2022 à 22:23

Des brouteurs? Peux tu m'expliquer car là je ne vois pas! Les brouteurs je croyais que c'etait un mot pour désigner les escrocs originaires d'afrique, qui soutirent de l'argent aux hommes naïfs, de quoi parles tu?

avatar contributeur de Sam1963
Sam1963
30/06/2022 à 18:46

Citation de Vavavi #405311

C'est la mode d'expliquer tout parle cerveau, mais à ce jour rien n'a été démontré au plan scientifique concernant l'homosexualité...



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr