La sexualité en couple

MissTii  

bonjour je cherche a discuter sur la

sexualité des couples lesbiennes...

avez vous des desirs sexuels et votre femme ou compagne non .

je suis en couple et la femme avec qui je suis n a pas bcp de libido et je ne sais pas quoi faire. on a deja bcp discuter elle me dit que ca va aller que c est une passe mais ca fait deux ans que ca dur

Noelia  

Coucou Miss !

Est-ce que tu t'es penchée sur l'existence de l'asexualité ? Lesbienne ou pas lesbienne c'est possible, d'avoir peu ou pas de désirs sexuels.

avatar contributeur de ApoFFtX
ApoFFtX  

Effectivement, tu pourrais t'intéresser à la notion de demisexualité voire d'asexualité.

Ici, un site qui lui est dédiée :

https://fr.asexuality.org/?Lexique

Et faire un tour ici sur beTo sur le forum asex aussi.

Parfois j'essaie d'être normale mais je m'ennuie vite alors je redeviens moi-même

avatar contributeur de Audrey1305
Audrey1305   - modifié par Audrey1305 le 19/11/2020 - 21:47:38

Citation de MissTii #345700

Bonsoir MissTii, Malheureusement deux individus ne peuvent pas avoir les mêmes besoins/envies au même moment et dans un couple(homo ou hétéro) c'est une étape inévitable

Peut être envisager une relation non exclusive.

En tout cas d'expérience en parler trop souvent ne fera que repousser la personne donc si la relation platonique te convient suit mes conseils plus haut et si tu ne souhaites pas une relation platonique, peut être envisager une séparation pour tomber sur celle qui répondra au mieux à tes critères...

avatar contributeur de ApoFFtX
ApoFFtX   - modifié par ApoFFtX le 17/11/2020 - 06:36:53

Je rajouterai que j'ai moi-même été confrontée à cette situation.

Après une longue année sans relations sexuelles, j'ai fini par me résigner. Je savais, j'avais compris que ça ne reviendrait jamais. Je voyais bien que c'était sa personnalité qui était comme ça. Même si les premiers mois avaient été satisfaisants du point de vue du désir (mais je dirais que c'était plus particulièrement les premières semaines), il était devenu évident que cette période était à jamais révolue.

Je suis partie. Ça lui a fait beaucoup de mal. Mais rester était en train de me devenir insupportable, je ne me sentais plus exister.

Vous pourriez peut-être consulter un•e sexologue également.

Courage.

Parfois j'essaie d'être normale mais je m'ennuie vite alors je redeviens moi-même

avatar contributeur de Maya67
Maya67  

Bonsoir

Clairement pour avoir vécu cette situation d’asexualité et l’avoir acceptée, il est important d’avoir une communication réelle sur votre sexualité et un tiers bienveillant et pro n’est pas de trop, un.e sexologue serait utile

Envoyé depuis l'application android
Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.