Les relations « numériques », sont-elles de véritables relations pour vous ?

avatar contributeur de W0nderwOOman
👮 Modération W0nderwOOman   - Modification par W0nderwOOman le 10/09/2020 - 09:22:41

👋 Hello wOrld ;-)

Vous lui écrivez tous les jours ou presque, parfois jusqu'à pas d'heure mais ne l'avez pas encore vu·e. Vous vous êtes échangé des photos (ou pas du tout), peut-être un ou deux échantillons sonores de voix via WhatsApp ou Messenger.

N'avez-vous pas l'impression d'écrire une relation - parfois épistolaire - avant de l'avoir vécue, pour de vrai ?

Est-ce que vous écrivez de la même manière que vous parlez ? Êtes-vous aussi prolixe à l'écrit qu'à l'oral ? Avez-vous le sentiment qu'un profil vous a vendu du rêve après quelques jours d'échange ? Ou avez-vous déjà été très agréablement surpris·e au bout de quelques messages ? Qu'attendez-vous pour avoir envie de voir quelqu'un·e hors écran ? Ou bien faites-vous partie des gens qui assument n'avoir aucune intention de voir sa·son correspondant·e irl ? Quel est votre à rapport à l'expression écrite utilisée dans les missives que vous avez reçues de la part de cet·te inconnu·e, qui a suscité votre intérêt ? Et quelle place accordez-vous au langage parlé ? Avez-vous déjà rencontré une personne suite à de magnifiques échanges ? Si oui, comment ça s'est passé ?

Que de questions ! :-)

Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses - à moins de faire du hors-sujet. Sentez-vous libre d'exprimer vos ressentis et de faire partager vos expériences.

Au plaisir de lire chacun de vos posts.


Vous avez quatre heures ! :P

Annonce
avatar contributeur de Redmood
Redmood  

NOM : Mood

PRÉNOM : Red

DATE : 10 septembre 2020

Sujet : Les relations « numériques », sont-elles de véritables relations pour vous ?

Introduction : ... ouais, bon, j’ai pas d’inspi à ce point 😄

Plus sérieusement,

Étant d’un naturel timide et réservé, pour moi, l’écriture est une échappatoire. Un media non oral et où on peux se permettre de prendre quelques minutes (ou plus) pour répondre à un message. On peux réfléchir à ce que l’on souhaite dire, se relire, pas tellement pour les fautes (quoiqu’un peu quand même ^^) mais plutôt pour s’assurer que les mots écris sont en adéquation avec ce qu’on pense. Bref, on perds beaucoup en spontanéïté, mais on gagne beaucoup, sur d’autres aspects. J’accorde très très peu de crédits aux photos, qui ne sont qu’une pâle représentation de la personne. Je suis très sensible au son des voix (mon tout premier crush, la première fois que je l’ai vu, je l’ai même pas remarqué, mais la première fois que j’ai entendu sa voix 😻), mais le téléphone m’angoisse et rien que l’idée d’enregistrer un message audio, me fais perdre mes moyens. Donc, quitte à faire vocalement connaissance avec quelqu’un, je préfère encore une rencontre IRL.

Cependant, lorsque je fais connaissance avec quelqu’un à l’écris, même si une grande complicité peut s’installer au travers de ces échanges, je sais que, si rencontre il y a, tout sera à reprendre à zéro. Il se crée alors un sérieux décalage (en tout cas, pour moi) entre la complicité qui s’est crée à l’écris et celle qu’il faut recréer IRL. Le problème avec la timidité, c’est que si à l’écris, la complicité peut se faire très vite, en quelques messages, IRL, c’est une toute autre aventure. Même si, la rencontre se passe correctement, même si la personne me semble en harmonie avec ce qui ressortait d’elle à travers ses message, il me faut du temps, pour construire une complicité sans écran interposé. Il me faut beaucoup de temps. Et j’ai cru comprendre, que c’est un frein.

En somme, après quelques expériences, qui ne se sont pas très bien terminées, j’ai tendance à vouloir rencontrer IRL les gens que je rencontre en ligne, assez rapidement, justement pour ne pas laisser s’installer un trop gros décalage entre la relation épistolaire et la relation IRL (parce que du coup, je ressens ce décalage, donc il m’angoisse, donc ça me mets encore plus mal à l’aise, donc ça creuse le décalage, donc je ressens ce décalage…). Ces expériences m’ont aussi ammenés à être autrement plus ravie de recevoir des messages, d’une personne que j’ai déjà rencontrée (et qui as donc pu observer, sûrement pas mon plus grand défaut, mais le plus marquant), que d’une personne, que je n’ai jamais croisée en dehors de la matrice.

Voilà, j’ai 20 ? Perso, je pense que ça mérite au moins, 21 voir 22, mais j’ai suffisamment d’humilité et de modestie, pour me contenter d’un simple 20, sans faire d’esclandre... 😂

Ancien membre  

En voilà une question qu'elle est bonne 😜

Je vous livre ici mon impression de néophyte qui débarque dans cet univers impitoyable ^^

Il y a je dirais celles et ceux pour qui tout ceci est familier et quasi routinier. Il y a des étapes (échange sur les réseaux sociaux, échange du numéro de téléphone,etc) et des codes. Une sorte de procédure finalement. Voir une sorte de jeu qui peut n'aboutir à rien.

Et il y a des personnes qui débarquent ou qui sont en dehors des pratiques 2.0

Je sais à présent que je ne me suis pas assez méfiée (heureusement je suis tombée sur une bonne personne) et me suis beaucoup (trop) livrée. Il faut garder en tête qu'on est sur internet et que l'on a aucune certitude sur les personnes avec qui l'on échange.

Pour le reste c'est difficile de faire des généralités, chaques personnes et situations étant différentes.

J'ai eu tendance à considérer la relation virtuelle comme étant une vraie relation mais je vais me montrer plus méfiante à présent.

Ancien membre  

Pour répondre à la question « les relations « numériques », sont-elles de véritables relations pour vous ? », je répondrais : aujourd’hui, non. Je vois ça comme quelque chose d'agréable mais pas comme une relation.

Il y a quelques années (7 ans déjà, ça rajeunit pas haha), j’ai effectivement eu une relation « numérique » amoureuse. Je n’avais jamais rencontré la personne alors je dirais que oui, c’est tout à fait possible, (du moins de mon point de vue), de développer une relation avant même de passer par la case IRL. Que la relation soit amoureuse ou amicale, hein, je parle des deux.

Cependant, avec les années, je me suis rendu compte qu’il était important de prendre de la distance par rapport aux sentiments qu’on pouvait ressentir pour une personne avec laquelle, on ne partage rien d’autre que des messages. Cette prise de conscience m’a frappé quand j’ai fait une rencontre numérique, il y a trois ou quatre ans, avec un homme. Par messages, le gars était drôle, gentil, vraiment charmant. On parlait tous les jours. Coup de chance, il vivait dans la même ville que moi donc on a décidé de se rencontrer deux semaines après notre premier message. Et là, ce fut la douche froide. En vrai, il était introverti, silencieux, carrément froid. Il m’a avoué qu’il était avenant à l’écrit parce qu’il avait le temps de réfléchir à ses mots et qu’il lui faudrait du temps et du travail sur lui-même pour être en vrai, la personne qu’il était en message.

Donc, au final, on ne connait jamais vraiment les personnes tant qu’on ne passe pas un minimum de temps avec eux dans le réel. Le virtuel est quelques fois trompeur. C’est pour cette raison que je préfère rencontrer les personnes rapidement en IRL (dans la limite du faisable, évidemment) pour apprendre à réellement les connaitre.

Moi aussi, je veux bien un 20 ! 😂 😇

avatar contributeur de Mouahh
Mouahh  

Nous avons tous céder a la tentation du 2.0. Un echange virtuel n'engage a rien après tout. J'aime quand les choses ne vont pas trop vite et je sents que lorsque une personne s'emballe, considerant nos echanges comme une relation acquise, cela me fais fuire. Il m'en faut plus pour que je donnes vraiment de moi. De plus souvent d'autre facteurs s'invitent a ses rencontres comme la distance par exemple. (Un paramètre que j avais essayer de mettre de côté, en vain)

En gros, je suis tres méfiante avec le vurtuel et ne m'attache pas avant une vraie rencontre.

Parfois déçu et parfois ravis mais c est le jeu. J'ai via le virtuel tisser de belles amitiés par contre mais en amour je reste un cas désespéré 😂. Ne pas trop en donner et surtout ne pas tomber dans le gnangnan pour une relation virtuel mais tout donner quand celle ci devient de l'Amour.

Ps : j'adore faire des gâteaux au chocolat 🤪

Envoyé depuis l'application android
Annonce
Clem13  

Alors moi je suis sur plusieurs forums généraliste et spécialisés depuis +de 10 ans et ça me fait plein de potes virtuels, certains que j'ai rencontré IRL (genre quand t'es en rade dans une ville pour dormir ou quoi), et au final c'est assez marrant, j'ai + d'amis internet qu'IRL mais je peux compter sur eux pour des trucs IRL.

J'ai limite une double vie :D

Bon par contre rien d'amoureux car depuis + de 10 ce serait triste..

Ce que j'aime bien sur les forums c'est qu'on rencontre des gens qu'on ne rencontrerait pas nécessairement IRL, ça ouvre sur pleins d'univers..

Koudour  

la relation virtuelle peut parfois etre un tremplin pour définir les objectifs et mieux se connaître. c'est une étape. je ne la vois comme un but en soi.

c'est un ne façon de commencer quelque chose, amitiés... ou autres. mais le moment de vérité c'est la rencontre.

je ne suis pas fan des relations virtuelles interminables

avatar contributeur de GrillePain
GrillePain   - modifié par GrillePain le 11/09/2020 - 15:01:21

Hello

Si vraiment je voulais faire du relativisme, je dirais qu'on ne connait jamais l'autre à 100% et donc qu'on aime pas "l'autre" mais la projection qu'on s'en fait.

En gros, si on connait quelqu'un en vrai depuis pas mal de temps, disons qu'on connaitrait 70% sa personne (ça n'a pas beaucoup de sens dit comme ça mais c'est pour schématiser), et les 30% restants sont comblés par l'imagination, sans même qu'on ait l'impression d'imaginer quoi que ce soit vu que le cerveau fait ça très bien, et donne l'impression de "connaitre quelqu'un" et de l'aimer pour ce qu'il "est" tout court. Alors qu'on aime certains aspects réels de sa personne, l'interprêtation qu'on en fait, et toutes les extrapolations qui comblent le reste. Pourtant, à partir du moment où cet amour est réciproque (l'autre personne aime la projection qu'elle se fait de nous), il y'a solidarité des deux côtés et donc la relation existe bel et bien. On a beau aimer uniquement une projection de l'autre et vice/versa, les actes, les moments échangés et l'entraide sont bien réels.

Du coup, connaitre quelqu'un IRL ou en virtuel, ça changerait pas ce principe, c'est juste qu'en virtuel la part donnée à l'imagination est encore plus grosse.

Dans le virtuel comme dans le réel, la relation peut se ternir si on découvre une nouvelle facette qu'on ignorait chez l'autre. Mais quand c'est virtuel, le passage au réel peut changer tellement de choses dans la projection que le risque est plus flagrant, alors que dans une relation déjà IRL depuis très longtemps, ça prend beaucoup plus de temps et de situations nouvelles pour se rendre compte qu'on ignorait tel trait de caractère ou autre.

Tant que "l'illusion" (et je ne dis pas ça de façon péjorative) que l'autre correspond bien à l'image qu'on projette de lui est maintenue, et vice/versa, la relation est donc bien réelle, qu'elle soit en vrai ou derrière un écran.

Après est-ce que c'est épanouissant, est-ce que c'est une étape dans la relation ou une finalité, est-ce qu'avoir une relation très forte avec quelqu'un qu'on connait "encore moins * " que ceux qu'on connait IRL est un risque qui en vaut les bons moments passés à échanger, à s'entraider etc, c'est une question de goût et de priorités, mais ça ne remet pas en question le fait qu'à l'instant T où les deux personnes qui trouvent leur compte, c'est une vraie relation.

par "encore moins", je veux dire en tout cas sur le plan physique / comportemental etc. Ca ne veut pas dire que dans l'absolu on connait forcément mieux les personnes rencontrées en vrai. Au final même en connaissant quelqu'un "uniquement en vrai", on ignore comment elle serait "virtuellement" si on enlève les réseaux sociaux et tout

Pour ma part je ne suis pas contre les amitiés virtuelles, j'en ai déjà eu.. mais c'est pas quelques chose que je vais chercher volontairement. Car je suis de moins en moins apte à enrichir des discussions s'il n'y a pas des choses qu'on peut faire en commun, dont on peut parler.. et du coup j'avais plus facilement ce genre d'amitié quand j'étais plus jeune et qu'on parlait de nos problèmes respectifs, c'était d'avantage une relation de confidences sur ce qu'il se passait chacun.e de notre côté, qu'un échange basé sur des choses en commun. Il y'en a eu que j'ai rencontré et où ça s'est poursuivi quelques mois voir années (pour un mec qui a fini par faire ses études au même endroit que moi, du coup un contexte commun réel s'était crée), d'autres qui sont restées virtuelles et qui se sont essouflées.

Et côté amour, ça me paraitrait un gros renoncement de pas avoir le côté "physique", à moins que ce soit une relation qui soit momentanément à distance mais c'est autre chose, car on a connu bien l'autre en vrai avant. Et passer de l'écrit à l'oral, c'est un risque pour moi, car je ne peux pas du tout prédire si je serais introvertie ou extravertie avec la personne en vrai, alors qu'en virtuel y'a pas tout le body-langage à gérer, c'est plus simple et plus trompeur.

Voilà voilà !

Dime  

Salut WW.

Toujours là !

J´espere que tu as toujours la peche.

Pour repondre à ta question, une relation virtuelle est d´abord une relation epistolaire. Certains sont malhabiles à l´ecrit et font toujours un flop ( alors que ce peut etre des gens adorables irl ) et d´autres à l´inverse peuvent se créér un personnage charmant qu´ils ne sont pas du tout en realité. Donc la méfiance reste de rigueur.

Et s´il y a contact telephonique, c´est deja plus sur. Mais là encore, certains peuvent tres à l´aise à l´oral et d´autres beaucoup moins.

En somme le virtuel est pour moi bien peu fiable..

Dans un rapport de séduction, les gens vont toujours tenter de se mettre en valeur. Rien de plus facile dans le virtuel, (les plus malhabiles ou les plus sincères restant alors sur le carreau).

avatar contributeur de W0nderwOOman
👮 Modération W0nderwOOman   - modifié par W0nderwOOman le 11/10/2020 - 03:12:46

Previously, j'avais écrit un post et suite à un malencontreux refresh... j'ai tout perdu ! #KarmaDeMerde 💩

Je remercie chacun·e de vous d'avoir contribué. Vos avis sont aussi intéressants qu'importants, car je vous jure que l'un de nos soucis à la modération - si si, je vous promets - est d'humaniser au maximum les rencontres sur internet, à une époque où l'on peut zapper/ghoster/bloquer n'importe qui plus vite que son ombre.

@Redmood et @Renarde : bon allez pour vous faire plaisir, je ne vous mets pas 20 : je vous mets 💯 sur 100. Ça vous va ? 😄


Redmood

(ambiance groupe de paroles 🤣 ) Ça m'est déjà arrivé. Et nous ne sommes pas les seul·e·s...

Témoignage : dans ma messagerie, j'ai eu de belles intéractions fluides, détendues et spontanées avec quelqu'une. Alors que j'avais ressenti une distance et un certain froid lors d'un premier rendez-vous irl, je crois que j'ai commis une erreur en voulant poursuivre nos dialogues écrits, qui me plaisaient vraiment beaucoup. Car le second rdv irl n'était pas plus chaleureux que le premier :D (la meuf qui en redemande !). Et pourtant, on a continué à s'écrire pendant loooongtemps, parfois jusqu'à pas d'heure. Plus tard, je n'ai même pas tilté quand elle m'a écrit : « soyons réalistes, on n'est pas près de se revoir ». Elle avait raison ! On ne s'est pas revues puisqu'on a fini par mettre un terme à cet ersatz de relation, qui je l'avoue s'était dégradée un peu avant la fin évidemment. J'ai le sentiment final de ne pas avoir connnu pour de vrai cette personne à laquelle je m'étais attachée, personne que j'avais plus lue que vue. Depuis : j'ai fait le choix de ne plus jamais entretenir ce type d'échange dont je tire toutes les leçons - comme disent les politiciens vaincus, en soir de défaite électorale :D

EDIT : Ayant plus de recul, je perçois des signes de colère au moment où j'ai écrit ces lignes 👆 Il s'agit en réalité de ma plus belle expérience sur le net. Je dirais même qu'il s'agit de ma plus belle rencontre de cette année. Je n'ai pas été juste...


ClemBack

En effet, on n'a aucune certitude sur des personnes qu'on ne connaît pas ou/et qu'on n'a jamais vues. Or, il faut bien commencer quelque part pour faire connaissance (si on est disposé·e à le faire). Si tu es néophyte, n'hésite pas à consulter cet article préventif de Wiloooo :

👉 Risques et dangers des rencontres sur internet

Pour ma part, je ne fais pas sur un site de rencontres, ce que je ne ferais jamais IRL.


Renarde

Une question me taraude : Il te l'a avoué de vive voix ou il te l'a écrit (après le rdv) ? Quelle douche froide 🚿 L'important, c'est d'avoir une serviette bien chaude quand c'est fini ;-)


Mouahh

Du genre « quand on achètera notre pavillon, je t'installerai un hamac dans le jardin, un jardin assez grand pour faire des barbecs en été avec nos amis » ? 😁


Clem13

La chance !! Je n'ai qu'une vie simple :P C'est chouette que tu t'aies fait plein de potes, mais est-ce le genre de pote qui répond présent·e pour un déménagement ? :P


Koudour

Et qu'en est-il des relations virtuelles qui se terminent bien ? :-)


GrillePain

Il y aurait donc une sorte de comptabilité dans nos relations ? 😱 😱 😱

Je crois qu'on encourt tou·te·s le même risque ^^ Et puis, ça peut arriver à tout le monde d'être impressionné·e ou un peu gauche dans les premiers rdv, ne pas être drôle alors qu'on avait envie de l'être, avoir peur de dire des choses inintéressantes au possible ou de passer pour... quelqu'un·e de chelou 🤣 C'est un risque à prendre (ou pas) 🤷‍♀️ Toutefois, je trouve ça audacieux - clin d'œil à iCarter ;) - de prendre le risque de voir l'autre pour de vrai, ce qui peut donner lieu à une agréable surprise. Et s'il n'y a pas de suite, ce n'est pas grave, l'important est d'avoir survécu·e dans la dignité.


Dime

Merci, on fait aller ^^ J'espère que tu te portes bien également et que tu as passé un bel été

Vous reprendrez bien un peu de philo de comptoir ?! 😅

Séduire, serait-ce mentir ❓


😚

Clem13  

Oui pour ma part je peux compter sur ces gens IRL 🤗

avatar contributeur de Lunakisss69
Lunakisss69   - modifié par le 22/09/2020 - 18:18:31

Coucou ! J'aime bien le sujet, RedMood m'a fait beaucoup rire avec son message type dissertation 😂 !

Moi je vais plutôt faire un jeu de questions / réponses.

"N'avez-vous pas l'impression d'écrire une relation - parfois épistolaire - avant de l'avoir vécue, pour de vrai ?"

Je crois que déjà, cela dépend si on est "nés" là-dedans, dans cette façon de rencontrer l'autre OU si on a déjà eu de l'expérience avant que les sites de rencontres n'émergent. Pour ma part, je suis quasiment toujours passé par les sites de rencontres pour rencontrer quelqu'un, alors il s'agit peut-être d'une expérience autre.

Je n'ai pas vraiment l'impression de vivre quelque chose d'épistolaire car je sais qu'au bout d'un moment, je rencontrerai cette personne à un moment ou un autre. D'ailleurs, par-rapport à avant, j'essaie de rencontrer plus rapidement les autres car j'ai appris par expérience qu'une personne derrière l'écran n'est JAMAIS telle qu'elle est en vraie.

Les gestes, les regards, le sourire, la façon de parler, la façon de se mouvoir, ... Tout cela ne peut pas vraiment être perçu derrière l'écran, dérrière la voix du téléphone et apportent énormément au charisme d'une personne. Ce qui peut soit nous faire tomber amoureux soit nous désillusionner totalement.

Une personne peut paraître énergique puis finalement elle est très mou.

Elle peut paraître souriante puis finalement elle est assez dépressive. (Après on aime ou on aime pas, on perçoit tous les choses différemment aussi).

Donc pour terminer, il s'agit plutôt d'un prémice à la rencontre.

"Est-ce que vous écrivez de la même manière que vous parlez ?"

Oui et non. Cela dépend du contexte, de la personne, de sa personnalité. Ici j'écris de manière cordiale, parfois sérieux, parfois moins. Mais en réalité, je suis plus direct, j'utilise peut-être moins de vocabulaire, je fais plus souvent des raccourcis, je suis plus spontané et moins réfléchit.

On ne peut pas prendre autant de temps en direct pour discuter qu'à l'écrit.

"Avez-vous le sentiment qu'un profil vous a vendu du rêve après quelques jours d'échange ?"

Ben on vend tous du rêve au début. D'ailleurs, GrillePain l'a bien expliqué, nous nous imaginons toujours de manière erronée la personnalité et le physique d'une personne. Soit parce que nous la connaissons mal (rencontre récente, virtuelle, personne qui met un masque, ...) soit parce que nous avons aussi envie de l'idéaliser.

Alors certains peuvent mentir, enjoliver, cacher des choses. Mais au final, tout se sait un jour.

"Ou avez-vous déjà été très agréablement surpris·e au bout de quelques messages ?"

Au début, on est facilement surpris. Puis avec le temps, on apprends à ne pas se laisser surprendre trop rapidement avant d'être sûrs que ce que nous pensons correspond vraiment à la réalité et que la surprise est vraiment là !

"Qu'attendez-vous pour avoir envie de voir quelqu'un·e hors écran ?"

Moi j'attends un certain "feeling" dans la discussion et d'avoir vu plusieurs photos de la personne, pour être sûr qu'aussi bien mentalement et physiquement ça colle.

J'attends que nos conversations soient diversifiées, fluides, drôles mais aussi sérieuses. Que la personne s'intéresse à moi autant que je m'intéresse à elle.

J'attends aussi de voir que nos vies et idées soient compatibles (idées sur le monde, positions politiques, envies futures, ect ...). Je ne vais pas me mettre avec quelqu'un de trop capitaliste par exemple :P.

Tout ça, va me donner envie ou non de rencontrer la personne en vrai.

"Ou bien faites-vous partie des gens qui assument n'avoir aucune intention de voir sa·son correspondant·e irl ?"

Ah non. Je suis ici pour faire des rencontres qui débouchent sur une rencontre réelle. Et j'en viendrai même à dire que ceux qui n'ont aucunes intentions de rencontrer en vrai sont : Incompréhensibles et perdus.

"Quel est votre à rapport à l'expression écrite utilisée dans les missives que vous avez reçues de la part de cet·te inconnu·e, qui a suscité votre intérêt ?"

C'est assez dur à décrire. Pour me séduire, il ne faut pas que cette personne utilise un langage trop "wesh" ("slt sv ? tfk ?"). Pour moi, ça prouve un manque de maturité / intelligence qui me repousse et qui me donne pas envie d'échanger avec cette personne.

Sinon, je n'attends pas de cette personne un langage dénué de fautes, moi-même j'en fais.

Je n'aime pas non plus que dans une discussion privée ce soit trop cordial non plus, je ne suis pas en rendez-vous avec un Ministre.

M'enfin, en général tout se passe bien, à part les Wesh qui sont de plus en plus nombreux, je rencontre des gens assez intelligents et matures. :)

"Et quelle place accordez-vous au langage parlé ?"

Genre le langage de vive voix dans la réalité ? Ben... il réflète souvent celui de l'écrit donc je dirai la même chose que ce que j'ai répondu juste en haut.

"Avez-vous déjà rencontré une personne suite à de magnifiques échanges ? Si oui, comment ça s'est passé ?"

Oh, plus d'une ahah.

Ben il y a des bonnes et des mauvaises surprises.

Certaines personne sont très intelligentes pour se faire passer pour ce qu'elles ne sont pas.

Et d'autres sont fidèles à elles-mêmes.

Kiss 😘

avatar contributeur de Hatchepsout
Hatchepsout  

Hello les gens.

?N'avez-vous pas l'impression d'écrire une relation - parfois épistolaire - avant de l'avoir vécue, pour de vrai ?

Si, je l'ai vécu (malheureusement). On as souvent tendance à croire notre interlocutrice, parce qu'on idéalise cette rencontre. On fantasme une relation en se basant sur ce que l'autre nous dit.

?Est-ce que vous écrivez de la même manière que vous parlez ?

Non, l'écriture en général paraît plus froid. Si on ne colle pas un emoji derrière, une réponse peut paraître froide alors que vous de bonne humeur!

?Êtes-vous aussi prolixe à l'écrit qu'à l'oral ?

Ohhh ouiiii!

? Avez-vous le sentiment qu'un profil vous a vendu du rêve après quelques jours d'échange ?

Plus d'une fois même!

?Ou avez-vous déjà été très agréablement surpris·e au bout de quelques messages ?

Une fois, mais plus maintenant.

?Qu'attendez-vous pour avoir envie de voir quelqu'un·e hors écran ?

J'essaie de la voir le plus vite possible. Ça ne m'intéresse pas de rester derrière un écran.

?Avez-vous déjà rencontré une personne suite à de magnifiques échanges ? Si oui, comment ça s'est passé ?

. Dans la majorité des cas, c'est du vent. J'avais discuté avec mon ex plus de 4 mois avant de se voir en irl. En virtuel elle était adorable, gentille, j'avais l'impression qu'on était pareil, vu qu'elle était toujours d'accord avec moi. Ensuite on as fini par se voir, on as passé 4 jours ensemble et c'était génial. Une semaine plus tard on s'est revu et là elle commençait à montrer une partie d'elle que j'aimais pas trop. Plus le temps passait et plus je découvrais une personne que je ne connaissais pas. En faite elle avait juste joué un rôle, en irl ce n'était pas du tout la même personne. Pour moi les relations virtuelles c'est fini.

Que ce soit en amitié ou en amour.

J'espère avoir une bonne note 😁

avatar contributeur de Johan28
Johan28  

Pour moi c est un premier pas mais même en amitié il faut bien se voir un j et prendre un verre.

Envoyé depuis l'application android
Mystichat  

Bonjour,

Non, parce que dans la vie on ne zap pas une persone comme on zap sur la tele. Or les relation internet, on peu te bloquer comme ça.

Il a aussi qu'on peu raconté n'importe quoi. S'inventé une vie ou faire croire a l'autre qu'il nous interesse beaucoup plus facilement. Dans la vrai vie, surtout dans les petite ville, les gen se connaisse et donc tu fini toujour par savoir des chose. C'es plus dur d'allé courir cinquante lievre a la foie.

Les ecrit, par contre, c es dur de faire croire qu'on ecrit bien quant on sais pas, l'inverse c'es plus facile. Dificile de faire croire qu'on es docteur en letre moderne quant on ecrit par exemple "pérlé" à la place de "perlé". Ou qu'on a corde le participe passé avec le sujet dérrière avoir dans les condition qui veut qui reste invariable.

Bref, tout ça pour dire que pour vendre du rêve il faut en être capable, ou jouer sur la méconnaissance de l'autre. On peut aussi faire croire à la personne qu'elle nous intéresse vivement, la brosser dans le sens du poil. ça en général on s'en rend compte quand on se fait éjecter. L'autre passe à autre chose très rapidement, parce que les sentiments n'étaient pas engagés, et donc il vous a vendu du rêve. Alors que vous, vous êtes meurtri, à vous ratatiner dans un coin, avec l'idée qui tourne en boucle, qu'on ne vous y reprendra plus. Dans la "vrai vie", des personnes que nous fréquentons, nous voyons la posture, les regards, etc... C'est déjà plus compliqué de balader l'autre.

Quant au fait de parler, je suis plus loquace à l'écrit qu'à l'oral.

Bonne journée

avatar contributeur de Romance83
Romance83  

En aucun cas , des discussions virtuelles sur un site correspondent a une relation.

Ce sont juste des contacts.

Une vrai relation se caractérise par une dimension réelle nécessairement (utilisation des 5 sens)

Envoyé depuis l'application android
Ancien membre  

Merci pour la piqure de rappel du bon sens sur le net ;-)

avatar contributeur de W0nderwOOman
👮 Modération W0nderwOOman   - modifié par W0nderwOOman le 28/09/2020 - 14:53:53

@ClemBack : mais de rien ^^

@Romance83

Je me permets de complèter par une utilisation prolongée des 5 sens sur une période significative... parce qu'au bout de 3 fois ou moins, c'est un peu léger je trouve 😅


@Mystichat

Je crois que le célèbre coup du paquet de cigarettes, très pratiqué à l'époque de mes parents ^^ peut être considéré comme un zapping IRL. Les relations longues qui se terminent en ghosting - ggrrr ces satanés mots en ing ! - sont pléthore. C'est un zapping parfois traumatisant qui ne dit pas son nom. « On se voit ce soir ? ». Puis plus rien. Si si, dans la vraie vie, il y en a qui zappent sans préavis, sans dire au revoir, ni merci.


@Hatchepsout : allez pour te faire plaisir, je te mets 💯 sur 100

Nan mais quelle endurance :D

Peut-on vraiment être la même personne à l'écrit, qu'à l'oral ? Devons-nous l'être 🤔 ? Je crois que l'être humain est plus complexe qu'on ne l'imagine - ce putain de poncif :D !!! Nos actes trahissent parfois nos paroles, qui elles-mêmes ne reflètent pas toujours nos pensées ou nos écrits...

On ne peut que comprendre :-)


@Lunakisss69

Une méthode plutôt saine et compréhensible :-) Bien que la vie soit une véritable loterie dans le jeu des rencontres, je crois que ces attentes sont les mêmes pour tout le monde en version IRL, sans les prémices des échanges numériques.

Serais-tu tombé là-dedans comme Obélix qui est tombé dans la marmite ? :-)

Eh bien, je te souhaite de faire de belles rencontres 💜

Idem pour chacun.e de vous/nous.

Bises et Up Attitude ;-)

avatar contributeur de Hatchepsout
Hatchepsout  

@Wonderwoman

"Nan mais quelle endurance :D"

-Pour ma défense je suis de nature méfiante, en plus c'était une relation à distance. Mais ce fut la première et la dernière ;)

"Peut-on vraiment être la même personne à l'écrit, qu'à l'oral ?"

-Oui......suffit d'être honnête!

"Devons-nous l'être 🤔 ?"

-Si on veut construire quelque chose de solide, il est peut-être préférable d'être honnête et de rester soi-même. Du moins c'est comme ça que je fonctionne, après libre à chacun de faire comme bon lui semble.

"Je crois que l'être humain est plus complexe qu'on ne l'imagine - ce putain de poncif :D !!! Nos actes trahissent parfois nos paroles, qui elles-mêmes ne reflètent pas toujours nos pensées ou nos écrits..."

  • Si tu veux connaître quelqu'un, n'écoute pas ce qu'il dit, mais regarde ce qu'il fait. Dalaï-lama

Je ne suis pas d'accord avec ce que tu dit! Il y a un mot qui defini ce genre de comportement, ça s'appelle l'hypocrisie. Si par écrit tu dit A et après tu fait B, ça posera problème dans n'importe quel relation. C'est mon point de vue.

Bon....je go, ça fait 45min que je bois mon café lol

Bonne fin de journée et bon courage à ceux qui taf.

avatar contributeur de GrillePain
GrillePain   - modifié par GrillePain le 28/09/2020 - 17:01:01

Bah du coup.. de façon invisible et inconsciente, pour moi oui, même si on peut appeller ça plus joliment une relation équilibrée.

J'parle pas de faire des comptes en mode "moi j'te donne ci, toi tu me donne ça", mais quand une relation est déséquilibrée (que l'un à l'impression que la relation est à sens unique, ou d'être constamment lésé, ou beaucoup plus bêtement que l'un des deux se lasse), la plupart des gens conseilleraient de mettre fin à cette relation malsaine. Après ce qui pourrait différencier "relation équilibrée" de "relation de comptable", ce serait qu'on parle plus en terme "qualité" (est-ce que tu te sens bien avec la personne, est-ce que tu te sens intégrée dans sa vie, ce que tu peux partager avec elle, etc) qu'en "quantité" (je t'ai offert 3 bières et rendu 8 services à telle date, tu dois m'offrir ça pour que j'y trouve mon compte), sinon ce serait vraiment caricatural ^^

Mystichat   - modifié par Mystichat le 29/09/2020 - 10:32:22

Bonjour WonderWoomen,

"Je crois que le célèbre coup du paquet de cigarettes, très pratiqué à l'époque de mes parents ^^ peut être considéré comme un zapping IRL. Les relations longues qui se terminent en ghosting - ggrrr ces satanés mots en ing ! - sont pléthore. C'est un zapping parfois traumatisant qui ne dit pas son nom. « On se voit ce soir ? ». Puis plus rien. Si si, dans la vraie vie, il y en a qui zappent sans préavis, sans dire au revoir, ni merci. "

Je suis d'accord, et à bien y réfléchir, une relation internet est une bien une vrai relation. Ce sont toujours des personnes derrière les écrans. Ce n'est pas une intelligence artificielle qui cherche à te séduire. En dehors des écrans on peut aussi tomber sur des manipulateurs, des comédiens qui nous jouent la comédie pour nous mener par le bout du nez. Après il y a les photos (et on peut mettre n'importe quoi) et le physique réel. Parce qu'en général hormis savoir se farder à en faire pâlir un maquilleur de scène, je ne vois pas comment on peut tromper son interlocuteur quand on est en live. Quant à la photo trompeuse, il y a forcément un moment où on va se rencontrer (sauf à vouloir garder la relation en numérique uniquement). Et là, la tromperie risque d'être rédhibitoire.

Ceci dit, je préfère être moi même, authentique avec les gens, au moins ça a l'avantage que l'on est aimé pour ce que l'on est et d'éviter les déceptions.

Le coup du paquet de cigarettes... je ne connaissais pas.

avatar contributeur de W0nderwOOman
👮 Modération W0nderwOOman  

Le Dalaï-lama, a-til pensé aux personnes malvoyantes ou atteintes de cécité :P ? Perso, je préfère l'adage « Connais-toi toi même » :)

Aucun souci. J'ai l'impression qu'il y a de l'affect dans ton point de vue comme il y en a souvent dans tous les points de vue (comme dans les miens)... Je crois que tout n'est pas toujours tout blanc ni tout noir, je suis de la team #Nuances

Ex: un jour, j'ai écrit à une personne (sur le coup de la colère) que je ne voulais plus jamais entendre parler d'elle mais je ne le pensais pas du tout. Serait-ce de l'hypocrisie positive ou affective ? Je n'ai pas la réponse. Happy end : on a fait la paix et tout va bien ☮️


Il y a des gens qui ont des talents maléfiques, pas tout le monde heureusement mais le net n'a pas le monopole de la tromperie.

Mais je suis d'accord et n'ai jamais dit le contraire ^^ ! Ça rejoint ce que disait GrillePain plus haut, à partir de l'instant (T) où deux personnes trouvent leur compte - peu importe ce qu'elles se disent - il y a bien relation puisque l'échange est consenti par les "deux parties". Bon ok, j'ai pris la liberté de remixer 😅 Elle peut être légère, éphémère ou sérieuse comme on dit. En tout cas, ça reste une relation, qui est animée par deux êtres humains derrière leur écran, comme tu l'as précisé. Pourvu que ces personnes disposent de toutes leurs facultés mentales :D

Tu as bien raison et j'espère que c'est le cas de tout le monde dans ce topic 😉


Du coup, je me dis que j'aurais dû intituler ce topic "Avez-vous déjà vécu une ou des relations « numériques » de qualité ?".

À l'instar du chat échaudé qui craint l'eau froide, certain·e·s se montreront méfiant·e·s suivant une ou plusieurs expériences personnelles négatives dans les relations dites numériques. Ce qui est très compréhensible à l'époque où l'accès à internet est majoritairement démocratisé. Aujourd'hui - parce que ma réflexion perso évolue au fil de chacune de vos contributions (merci à tou·te·s 💜 !) - je crois que la qualité d'une relation ne dépend pas de la nature de celle-ci et ne peut annuler son existence, qu'elle ait été courte ou longue. Ensuite, libre à chacun·e de donner/trouver le sens qui lui convient dans chaque relation expérimentée, sur le net comme irl. On ne niera pas que les dérives existent comme il en existe dans toutes les relations irl.


En vérité, en vérité, je vous le dis - et ça m'arrache la gueule de le dire 🤣 moi qui croyais que j'étais ol'skool - oui : une relation "numérique" peut déboucher sur une véritable relation de qualité, forte et riche de sens. Pas forcément amoureuse, plus facilement amicale, parce que je crois que nous sommes nombreux·ses ici à avoir plus de facilités à tisser des liens amicaux que des liens durables amoureux... je ne crois pas que les sans prises de tête soient concerné·e·s, faut pas leur prendre la tête, contrairement à nous qui adorons ça 😁

D'ailleurs, cher·e·s membres de la beTolerance, en intéragissant entre nous, ne pensez-vous pas que nous entretenons une certaine forme de relation ❔ Car nous sommes des êtres humains, plus ou moins sociaux faits de chair, de sang et d'esprit :-)

Bises @tou·te·s et UP Attitude 👍

avatar contributeur de Hatchepsout
Hatchepsout  

"Ex: un jour, j'ai écrit à une personne (sur le coup de la colère) que je ne voulais plus jamais entendre parler d'elle mais je ne le pensais pas du tout. Serait-ce de l'hypocrisie positive ou affective ? Je n'ai pas la réponse. Happy end : on a fait la paix et tout va bien ☮️"

Non, pas dans ce sens. Nous disons tous des conneries sous la colère.

C'est plus dans le sens où la personne te fait tout un speach sur la drogue et l'alcool. Comme quoi elle n'as jamais touchée à la drogue et ne boit pas, mais qui ensuite se pointe chez toi avec un joint et siffle la bouteille de rhum. Les menteurs oublient souvent ce qu'ils ont dit ou écrit!!


Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.