La communauté LGBTQ pour le meilleur et pour le pire

Lunik
Publiée le 26/03/2019 à 20:03 - Modification par Lunik le 26/03/2019 - 20:06:56
Auteur du sujet

Bonjour à tous,

Drôle de titre je l'avoue.

Vous est-il déjà arrivé de vous sentir rejeté(e) ou différent(e) du milieu ? Si oui, est-ce que vous ne faîtes pas d'évènements dans le milieu parce qu'il ne vous permet pas de vous épanouir en tant que personne ? Ou est-ce que vous vous en foutez car " c'est comme ça " ?

Bien sûr je parle de sorties, d'activités dans la vie réelle. Si tout se passait comme sur Beto, ça serait trop beau 😅


#295602

Membre désinscrit
Publiée le 26/03/2019 à 20:17

Salut !

Perso moi je me suis deja sentie rejeter car les bi ne sont pas forcement les bienvenues. Apres c'est pas le seule probleme que jai resentie ( dans mon coin en tout cas ) je trouve que les lesbiennes , l'amour entre femmes, meme les femmes en generale , sont sous -representer (sans parler des remarque lesphobe et macho fait par les autres membres de la communaute LGBTQ+). Je fesait parti de l'association LGBTQ+ a la fac et une seule soiree etait consacre au problemes aux quelles les femmes sont confrontes , la gay pride aussi bcp plus d'hommes que de femmes .

Apres je continue a participer aux sorties et evenements , je trouve que c'est important (et puis bon , malgre tout on s'amuse comme meme un peu ^^)

#295605
Mimoza
Publiée le 26/03/2019 à 20:53

Salut Lunick.

Si ça peut te rassurer, je n'aime pas bcp le milieu gay non plus, que j'ai fréquenté il y a Une vingtaine d'année. mais bon, je fréquentais le milieu de la nuit, qui n'est pas représentatif de la population gay.

Dans l'ensemble, l'esprit y était plutot mesquin.

Si on approfondit, je pense que tout regroupement social par affinité a une tendance à s'isoler et se refermer par rapport au reste de la population. que ce soit les gay, les chasseurs, les mvts religieux ou les aquariophiles...


 0 vote #295608
Membre désinscrit
Publiée le 26/03/2019 à 21:00

Je hais le milieu gay par chez moi (mais je ne sais pas si c'est le même ailleurs) tous ces porcs à la recherche de viande pour 5min, d'un mouchoir humain pour s'essuyer après une branlette améliorée...

Je me sens tellement plus hétéro dans ma conception de l'autre que ces gays qui se pensent dans une boucherie chevaline, rayon saucisson, à choisir l'autre selon des critères purement physiques et si loin de la personne...

#295609
Mimoza
Publiée le 26/03/2019 à 21:13

Je suis assez d'accord romengel. Les gays masculins se perdent dans une surconsomation frénetique et meme pas jouissive au bout du compte. Ils semblent comme dans une addiction qui finalement ne les satisfait jamais.

Je frequente parfois les saunas et je préfere largement les jours mixtes que les jours homo. Les bi sont plus subtils et plus détendus que les gays.


 0 vote #295616
Membre désinscrit
Publiée le 27/03/2019 à 01:34

Je ne m'y sent plus à ma place. J'ai quitté le milieu depuis longtemps!

#295640
Membre désinscrit
Publiée le 27/03/2019 à 09:10

Bonjour Lunik ,

Je rejoins Romangel et Mimoza , à ceci près que beaucoup de femmes aujourd'hui adoptent la même attitude . La parité ne se fait pas toujours dans le sens du meilleur^^ . Longtemps dans le milieu associatif LGBTQI , j'ai depuis pris beaucoup de distances avec le milieu tout court . Discuter ici est une occasion de maintenir un lien aussi virtuel soit-il grâce aux discussions .

#295650
KeiJapan
Publiée le 27/03/2019 à 10:10

J´ai tenté de fréquenter le milieu gay, seulement, j'avais l'impression de servir de proie qu'autre chose. Je suis du genre discret, mais quand je sens des regards vicieux se poser sur moi, j´ai juste envie de partir. C´est un peu pour ça que j´évite les évènements de ce genre (à l´exception des expositions dont une qui est centré sur le domaine LGBTQA+).


 0 vote #295657
Membre désinscrit
Publiée le 27/03/2019 à 11:32

Comme dit Mimoza : « … je pense que tout regroupement social par affinité a une tendance à s'isoler et se refermer par rapport au reste de la population. que ce soit les gay, les chasseurs, les mvts religieux ou les aquariophiles... »

Pour éviter cette sensation de ghetto, je privilégie pour ma part les sorties dans les lieux dits « gay friendly » plutôt qu’homo purs et durs, et les événements culturels aussi, l’ambiance y est souvent plus relax !

#295669
Eonnars
Publiée le 27/03/2019 à 11:34

Bonjour bonjour,

Je ne sais pas si on peux dire que je fréquente réellement le mileu gay, ceci dis étant membre d'une association de ma ville (LGBT+66), je constate, en tout cas dans mon milieu, que la tendance est plutôt à l'entraide et au soutien mutuel.

Je dois avouer néanmoins que pour le peu d'activité que j'ai pu effectuer en dehors de cette association, le milieu gay est un peu en dehors de mes préoccupation pour la simple raison que je suis pas quelqu'un de très communautariste. J'aime la diversité et les confrontations d'opinion que peux m'offrir les milieu "mixte" dirons nous à défaut de connaitre le terme exacte. Et j'ai la chance de pouvoir aussi être accepté sans regard, ni commentaire désobligeant dans ma ville. Donc j'avoue que ça aide aussi.

En définitif je rejoins l'avis de Mimoza concernant les regroupement social par affinité.


 0 vote #295671
Lunik
Publiée le 27/03/2019 à 13:13
Auteur du sujet

Jeanne, pourquoi tu as pris tes distances tout court? Tu as été déçue ?

Si tu ne souhaites pas en parler ici on peut en parler en privé si ça te dit.


 0 vote #295678
Lunik
Publiée le 27/03/2019 à 13:29
Auteur du sujet

Beaucoup de vos témoignages me rassurent dans le sens oú j'ai beau essayer et réessayer de faire des events. J'ai l'impression d'être plus un électron libre. Je ne rentre dans aucune case =)

Après il faudrait peut-être que j'aborde plus le monde associatif, que je varie les activités, je ne sais pas. C'est une drôle de sensation cette indécision.

Je rejoinds assez le point de vue de Mimoza et Romangel. Il y a un risque à se "couper du monde" en quelque sorte. Mais je me demande si c'est nécessaire de se couper totalement de ce milieu.

Quels sont les bienfaits ? Les inconvénients ? Je comprends que tout dépend du vécu de chacun. Vive le flou de mes pensées 😅


 0 vote #295679
Membre désinscrit
Publiée le 27/03/2019 à 15:15 - modifié par desiles54 le 27/03/2019 - 15:19:17

J'ai quitté le milieu, notamment à cause de toutes ces codes. On est déjà marginalisé de base, mais on te met de côté dans ta propre communauté parce que tu ne rentre pas dans les cases prévu. Je m'explique: Chez les lesbiennes, tu doit être soit masculine, soit féminine. Si tu n'est ni l'un ni l'autre, tu est mis à l'écart. J'ai un look androgyne (garçonne), je ne suis pas masculine et loin d'être féminine. A chaque fois que je rencontre une femme, il y a ce problème qui revient. Tu n'est pas assez masculine, ou pas assez féminine. Non......en faite je suis juste moi et je ne peux pas être autre que moi même. Voilà voilà, ça c'est une des raison pour laquelle je ne me sent pas à ma place. Il y a aussi ce problème, ou certaines prennent d'autres femme pour de la viande! Elle collectionnent, consomment et jettent. Je ne supporte pas les hommes qui traitent les femmes comme de la merde, mais quand ça vient d'une femme c'est nettement pire. Toutes les lesbiennes ne sont pas comme ça et heureusement, mais il y en a pas mal! j'ai donné 2 exemples, mais il y en a beaucoup d'autres.

Je préfère resté et rencontré des femmes hors millieu!

#295683
Membre désinscrit
Publiée le 27/03/2019 à 15:39

Je ressens excatement la même choses que ce que dit Desiles54.

Je m'attendais à un environnement ultra tolérant, face à toutes les discrimations des "méchants" hétéros et je me suis retrouvé confronté à un milieu encore plus intolérant, où la personne n'avait aucune importance et que seuls les critères physiques et sexuels en avaient.

Cela a été très dur de vivre ces premiers intsants, j'ai eu plusieurs fois du mal à affronter cette violence.

Aujourd'hui, avec du recul, je me retrouve seul certes mais en paix avec ce monde d'hypocrites qui reproduisent les mêmes processus de discriminations qui sont à l'orignies de la marginalisation des LGBT.

Donc au payx des faux-culs, moi j'en cherche un vrai (pour la vanne) 😋

Après je garde à l'esprit que quelques personnes ne représentent pas l'ensemble... mais je crois que beaucoup sont ainsi malheureusement.

#295685
Membre désinscrit
Publiée le 27/03/2019 à 20:50

Hy tous ^^

Non non , je peux répondre ici . D'abord , j'abonde dans le sens de toutes les interventions au-dessus . Ensuite pour te répondre plus précisément , Lunik :

J'ai quitté le milieu associatif lorsque je suis revenue dans MA région/mon pays^^ . J'ai retrouvé des amitiés , m'en suis fait d'autres . Et puis , après plusieurs années à travailler de nuit (donc à l'envers des autres) nous nous sommes perdus de vue . Chacun(e) a poursuivi sa route , c'est la vie . A cela , quelques accidents de vie (chômage , santé , pré-adolescence pas facile de la gamine) et hop , il n'en faut pas plus pour se retrouver isolée . Autre point important , je n'ai plus 20 ans non plus^^

Après une sortie du tunnel , mon fiston plein de bonnes intentions m'a inscrite sur un site de rencontre presque à mon insu . Je pourrais raconter la façon dont celà c'est produit (avec son questionnaire , l'air de rien) , c'est très drôle ... (avec le recul . Peut-être une autre fois)^^

Autant je conserve de très bons souvenirs de mon passé militant (malgré un malaise certain en lien aussi avec ces regards trop pressants , insistants) , autant j'en ai beaucoup moins de mes expériences sur le net , ailleurs . Entre une folle course poursuite par une érotomane , un entre-soi qui demande de devenir un mouton au milieu des moutons , les couples hétéros qui te sollicitent pour des plans Q ... arffff , ça calme et rend méfiante , limite parano^^

Bref , je songe depuis un moment à reprendre de l'activité dans le milieu associatif LGBTQI . C'est encore à l'état de "songeries" ... ^^

Les lieux "gays-friendly" ont toujours eu ma préférence . D'ailleurs , nous participons tous à ce qu'ils le deviennent . Si tu as d'autres questions , il n'y a pas de souci ... ^^

#295696
Mehdi797
Publiée le 28/03/2019 à 21:52

Pour ma part j'ai essaye une fois une sortie avec un mec dans le millieu gay mais ça c'est mal passe pour plusieurs raisons. Apres je pense que la raison principal c'est que je suis rebeu et " ne fais pas assez gay".

Les seul(e)s lgbt que je connais je les ai rencontre sur des sites en general et meme la c'est pas toujours evidents ...


 0 vote #295818
Lunik
Publiée le 28/03/2019 à 22:23
Auteur du sujet

Je pense que celles qui "collectionnent" les femmes sont souvent vues, comme les hommes qui le font : des Don Juan.

En tout cas je me retrouve dans ton témoignage sur les codes. Il y a tant de décalage entre ces codes et moi. Merci pour ton avis :)


 0 vote #295823
Lunik
Publiée le 28/03/2019 à 22:29
Auteur du sujet

Merci Jeanne, pour toi c'est donc plus lié aux aélas de la vie =)


 0 vote #295824
Lunik
Publiée le 28/03/2019 à 22:33
Auteur du sujet

Ah oui j'imagine bien : p j'ai rarement vu d'hommes maghrébins dans le milieu.

Pour les personnes noires, c'est pareil. Il y a des soirées spéciales pour les personnes d'origines afro-caribéennes, une sorte de "milieu dans le milieu".


 0 vote #295825
Gwendoe
Publiée le 28/03/2019 à 23:55

salut ,malheureusement meme les gays peuvent se taper une personne lambda dans le priver en disant à qui veut l'entendre que c'est la beauté interieur qui compte , mais preferent se montrer avecune belle target un parfait faire valoir ...


 0 vote #295836
Mehdi797
Publiée le 29/03/2019 à 00:02 - modifié par Mehdi797 le 29/03/2019 - 00:04:35

En faite les seuls qui sont dans le millieu et magrebin sont tres effemine et j'avoue que le cote africain il n'est pas du tout represente. Apres meme dans les soirée prevu pour les rencontres afro caribeen c'est les gens du millieu qui y sont en general d'apres ce qu'on m a dit.

La seule fois ou j'y suis alle dans le millieu on m'a mit en couple avec une meuf qui etait venu avec nous et pendant facile 20 mins les mecs me demandait s'il pouvait danser avec la meuf ect ... en me disant que j'ai pas a etre jaloux car ils sont 100% homo ... chose qui m'a assez blasé


 0 vote #295838
Mehdi797
Publiée le 29/03/2019 à 00:09

Pas vraiment du moins chez les mecs, la majorite des couples gay que je croise ( meme si j'en croise pas beaucoup), il n'y a pas de faire valoir ou j'ai loupe un truc ...

Apres on va pas se mentir en general on se base un peu trop sur la premiere apparance, dire que c'est la beaute interieur qui compte, tu sais pas comment est la personne interieurement quand tu l'as croise sauf si tu lui as deja parle .... mais bon beaucoup s'arretent sur le physique et c'est domage ...

Certains sont beau mais tu t'amuses plus quand tu es tout seul ( enfin c'est mon point de vue)


 0 vote #295840
Gwendoe
Publiée le 29/03/2019 à 00:13

retournes y et dis leur que pour lafille il faut voir avec elle mais qu'en revanche avec toi ils peuvent danser sans probleme...et avec plaisir


 0 vote #295841
Mehdi797
Publiée le 29/03/2019 à 00:24

j'ai fait pire mais ca c'est en partie retourner contre moi, j'ai smacke le mec qui m'avait propose de venir avec lui ( la meuf etait une de ses potes)... le plus marrant c'est la tete des mecs quand ils m'ont vu faire ca .... un melange entre surprise et interet


 0 vote #295842
ThierryC2018
Publiée le 29/03/2019 à 01:44

De mon côté, après m'être donné à fond dans les assoc', qui ont été mes premiers points de repère, j'ai progressivement pris mes distances aussi parce que je ne retire rien de ce monde en terme affectif.

Je garde juste contact avec des personnes d'une ancienne association de banlieue parisienne, avec qui j'ai noué des amitiés, et je suis encore inscrit dans une association de danse sur Paris.

+1 pour le propos de @Mimoza sur les effets sociaux dans les groupes par affinités, à savoir le repli (et la création de normes excluantes : +1 @Desiles54). Mais bien sûr, le besoin initialement recherché de rencontrer des personnes semblables et de se comprendre entre nous est souvent accompli, au moins en partie. Et je transpose aujourd'hui mon expérience du monde gay à celle des communautés de surdoués par exemple.

@Mimoza : j'ai un peu moi aussi cet a priori positif sur les bisexuels comme quoi ils seraient + détendus (contact + naturel), au vu de ceux que j'ai déjà côtoyés (amicalement ou pour du sexe, même bref).

@Romangel : je me reconnais aussi dans une grande majorité de tes propos.


 0 vote #295847
Mkc13
Publiée le 29/03/2019 à 09:15

Bonjour

Pour ma part je n'ai jamais été vraiment attirer par le milieu l'esprit communautaire me faisait peur de me faire enfermer dans le milieu et ne fréquenter que ça par la suite. J'ai donc essayé un jour, résultat, j'avais l'impression d'être un morceau de viande. Suite à cela je n'ai pas réitérer l'expérience car pour ma première ça m'a refroidi...


 0 vote #295852
Membre désinscrit
Publiée le 29/03/2019 à 13:23 - modifié par Jeanne00 le 29/03/2019 - 13:34:21

Hy Lunik^^

Pas seulement . Je me suis toujours tenue éloignée des phénomènes de groupe , de leurs codes , ou dérives . Mon cercle d'ami-e-s a toujours été restreint , que ce soit dans le milieu ou non . Mon fils est gay , il a fait le même choix pour la même raison que celle évoquée par Mkc13 .

Voili voilou .

#295868
Lunik
Publiée le 29/03/2019 à 22:09
Auteur du sujet

Oui Medhi, en fait il y a des soirées afro-caribéennes lgbt.

Je vois ce que tu veux dire pour les garçons dont tu parles. Je suppose que tu ne les ressembles pas.


 0 vote #295901
Lunik
Publiée le 29/03/2019 à 22:22
Auteur du sujet

Ah oui je comprends mieux. En fait je pense que tout cercle d'amis est restreint. Du moins c'est mon cas, mais jparle plus du côté potes voire connaissances. On dirait que si on n'est pas dans ce milieu ni sur les applis "on n'existe pas" alors qu'il y a tant de façons d'exister (et heureusement : p). En fait ça peut être vraiment lassant d'être dans un milieu oú il y a un manque de diversité. Les témoignages se rejoignent.


 0 vote #295906
Membre désinscrit
Publiée le 29/03/2019 à 23:26

Manque de diversité etc. Mais l'entrisme fini par lasser. Dans certains milieu lesbiens, tout le monde est un peu sorti avec tout le monde.

Dans mon temps ce n'était pas comme ça, aujourd'hui il y a trop de code, trop de cases etc.

#295909