Relation compliqué avec ma mère !! Help !!!

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour ,

Je m'appelle Marine j'ai 25ans , je suis en plein désespoirs ... la famille qui me reste c'est ma mère et mon frère car ma mère à coupé les ponts avec le reste de la famille . Avec mon frère on s'entend bien mais j'ai besoin qu'il me montre son amour qu'il soit un peu plus tactile avec moi , je lui en ai déjà parlé mais rien n'y fait . J'ai mon appartement depuis Avril je pensé que les relation avec ma mère et mon frère allé évoluer mais non . Vendredi Ma copine et moi sommes allé chez ma mère manger , ma mère à remarqué que j'étais distante depuis quelque temps elle m'a demander de lui dire pourquoi (Il y a plus d'un mois nous avons appris que mon frère aller voir des putes depuis qu'il a 20 ans il en a 29 aujourd'hui) je lui dis donc que je comprend pas pourquoi moi elle m'a rejeté pendant plus d'un mois sans me dire un "bonjour" et en me regardant avec dégoût quand je lui ai dis que j'étais lesbienne alors que quand mon frère lui a dis qu'il fréquenter les putes elle en était presque fière . Elle à pas compris mon point de vu et s'est énervé en me disant des choses horrible ...que je lui avait fait plus de mal que mon frère et ma même menacer de couper les ponts avec moi ...Ma copine à était choqué lorsqu'elle ma menacé de coupé les pont , ma mère la donc insulté en lui disant "Si çà te plait pas je t’emmerde et tu te casse" , ma copine n'a jamais manqué de respect à ma mère .. nous étions à table ma mère à attraper ma copine par le col et la mis a la porte moi j' i suivi ma copine car ma mère à étais vraiment très loin .. jai eu a peine le temps de récupérer ma sacoche que ma mère ma mis également à la porte de chez elle en me poussant dehors et nous à balancé le reste de nos affaires par la fenêtre . Par sms elle à continuer à m'écrire des horreur .. j'ai bien évidement répondu car je ne me laisse pas faire .

Au final je lui ai juste dis ce qui me faisais souffrir , je pensais qu'on pouvais parler sa mère . Les deux choses qui me font le plus souffrir c'est les differences qu'elle fait entre mon frère et moi et le fait qu'on soit pas plus proches que ca avec mon frère , d'ailleur quand je lui ai dis il y a quelque temps que je souffrais de cette distance entre mon frère et moi elle a rien fait pour lui parler ni pour faire en sorte d'arranger les choses , elle m'a d'ailleurs dis vendredi par msg que c'étais de ma faute si on avait cette relation lui et moi que c'étais à cause de mon caractère sois disant ... Et que je salissais la famille ! . Enfete vu que elle à eu une vie de famille pourri avec ses parents son frère et sa soeur et qu'elle vis avec , moi je dois me taire et souffrir en silence en approuvant tout ce qu'elle dit et ses point de vu car oui avec ma mère quand on à pas le même point de vu qu'elle ca part en dispute !

j'en ai parler à mon frère et lui reste neutre il veut pas s'en mêler (super esprit de famille) , ils doivent se voir ce soir donc je pense qu'elle va bien tout déformer et lui monter le crane ...

que pensez vous de mon témoignage est ce que j'ai des tords , dois-je revenir vers ma mère ou attendre qu'elle revienne ?
Je dois partir à paris le 26 et 27 juillet dois-je y aller même si j'ai pas de nouvelle ou pas ? . Personnellement j'ai pas envie d'y aller !


photo de l'auteur Unirules13
Unirules13
Femme de 21 ans
Pau
Bonsoir,

J'ai une situation un peu similaire mais avec ma famille de manière général.
Personnellement je pense que t'as mère à du mal à accepter le fait que tu sois lesbienne et le fait que ton frère "aille aux putes" montre dans un sens que lui est hétéro et ça l'a rassure peut être dans un sens ..

Je pense que tu devrais mettre une distance avec elle parce que croit moi les choses vont empirer, je te parle en connaissance de causes, plus j'ai essayée d'améliorer la situation et pire c'était.

Ton frère lui je pense ne dois pas comprendre pourquoi tu veux être plus proche de lui ou voit pas l'intérêt (mon frère est pareil).

Après je suppose que ta mère vit à Paris ? Si tu n'as pas envie d'y aller alors n'y vas pas, si déjà tu redoute ses réactions tu seras pas dans de bonnes conditions et vu ce qu'il s'est passer tu devrais peut être lui montrer en mettant de la distance que ce qu'elle a fait est un gros manque de respect pour toi et pour ta copine, et que tu reviendras vers elle quand elle te demandera et qu'elle sera apte à avoir une discussion calme.

Voilà ce n'est que mon avis :)

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Tu pourrais lui dire que tu as envie de voir "ta maman", et de manger son plat préféré, mais que tu n'as pas envie d'y aller pour entendre des reproches, te faire engueuler et mettre à la porte.
Quand elle acceptera, ce qui finira bien par arriver un jour parce qu'une maman reste une maman, tu pourrais éviter d'y aller avec ta copine, et de comparer la façon dont elle regarde toi et ton frère. Elle n'est pas nécessairement ravie que ton frère aille voir des prostituées, mais pour autant elle ne sait visiblement pas gérer ta situation avec ta copine.
Je comprends que cela soit lourd pour toi, mais existe-t-il vraiment d'autre solution ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est surtout que tu as une famille "vieux jeu" qui croit que l'amour c'est juste un sexe masculin qui rencontre un sexe féminin mais oublie qu'il y a d'autre chose que le sexe, d'autre façon de faire l'amour... (au passage je sais c'est une question plutôt entre femme, mais étant bi je pense pouvoir t'aiguiller un peu)

C'est regrettable mais souvent ces personnes ne comprendront jamais cela, la France étant un pays laïque mais avec une culture chrétienne, donc les gens ne penseront pas tous que l'on peut être avec une personne du même sexe, certains nous jugeront, certains nous blesserons tout comme ta mère t'a blessé.

Après je suis pas d'accord avec toi Lindos, les mères peuvent renié leur enfant pour des raisons complètement aberrante mais bon bref on est pas là pour parler de moi...

Je te conseille d'aller au planning familial, c'est gratuit et tu pourras y trouver à mon avis plus de réponse.

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
On ne connaît pas ta mère, donc on ne sait pas bien quelles sont ses limites et ses valeurs. En tout cas et pour l’instant, il y a certains sujets à éviter avec elle. Tu lui as dit que tu avais une copine assez récemment (un mois), donc il lui fait du temps pour intégrer cela. Tu es en demande affective, mais ta mère est ce qu’elle est et ton frère fait ce qu’il peut pour préserver son identité masculine dans une telle famille. Donc, il faut respecter son besoin de distance physique et éviter de courir après leur affection, car comme le dit Unirules13, cela risque d’aggraver les choses.

Tu peux aller à ce rendez-vous familial fin juillet, si tu le sens assez, mais évite d’aborder les sujets qui fâchent, sauf si ta mère les aborde elle-même. Je pense que l’urgence, c’est la normalisation des relations. Ta mère doit digérer tout cela, ce qu’elle fera ou pas. Tu verras bien au fur et à mesure.

En parallèle, tu peux consulter un thérapeute pour t’accompagner dans cette période difficile. Si tu n’as pas les moyens, renseigne-toi auprès du Centre médico-psychologique (CMP) de ta commune.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Enneathusias CMP c'est un peu trop hard, Planning Familiale est pour moi le meilleur endroit pour cette situation...

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
Citation de FeuGlace
Enneathusias CMP c est un peu trop hard, Planning Familiale est pour moi le meilleur endroit pour cette situation...


"hard" ? C'est-à-dire ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le CMP est la structure de soins pivot des secteurs de psychiatrie.

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
et le mot "psychiatrie" est hard ? Il n'est pas nécessaire d'être dans un cas de psychiatrie lourde pour s'y rendre...J'y suis déjà allé dans ma jeunesse, sans que mon état relève de la psychiatrie lourde ;) Et cela m'a été utile à un moment de troubles. Ensuite, c'est Marine qui choisit. elle peut se renseigner auprès des deux structures pour se faire une idée et avoir des infos...si elle le souhaite.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tout à fait, c'est à Marine de choisir, mais je donne mon avis, pour qu'elle soit aiguiller au mieux ;)

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
Et je trouve ton intervention enrichissante, car elle facilite le processus de réflexion :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci 😅

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Un CMP est un lieu où chaque personne en souffrance psychique peut aller se renseigner il n'est pas nécessaire de relever de la pathologie mentale pour y aller et encore moins d'être "fou à lier".... Un psychiatre est un médecin dont le boulot consiste entre-autre à écouter, aider, accompagner les personnes qui traversent des difficultés existentielles, relationnelles et/ou mentales...

http://www.psychologie.fr/article/les-cmp-centres-medico-psychologique-A-454.html

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
Bien sûr, merci de le rappeler, Solringen . De plus, les séances chez un psychiatre sont remboursées en partie par la sécurité sociale (70%) et dans un CMP, elles ne sont pas payantes. Un psychiatre peut faire le même boulot qu’un autre psy (spécialisations mises à part), sauf qu’il a fait des études médicales et peut prescrire des médicaments. Il est là pour écouter une personne qui a des soucis dans sa vie. Il ne faut pas être impressionné par toute une imagerie issue des films Hollywoodiens ou de la psychiatrie du début du siècle dernier ;)

Quand je suggérais à Marine d’aller voir dans un CMP, c’était dans l’optique de faire un travail de fond en ces circonstances difficiles particulières. Cela me paraît le mieux adapté, mais qu’elle se fasse son opinion et qu’elle choisisse le professionnel qui lui convient (si elle le souhaite).

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Enneathusias
Bien sûr, merci de le rappeler, Solringen . De plus, les séances chez un psychiatre sont remboursées en partie par la sécurité sociale (70%) et dans un CMP, elles ne sont pas payantes. Un psychiatre peut faire le même boulot qu’un autre psy (spécialisations mises à part), sauf qu’il a fait des études médicales et peut prescrire des médicaments. Il est là pour écouter une personne qui a des soucis dans sa vie. Il ne faut pas être impressionné par toute une imagerie issue des films Hollywoodiens ou de la psychiatrie du début du siècle dernier ;)

Quand je suggérais à Marine d’aller voir dans un CMP, c’était dans l’optique de faire un travail de fond en ces circonstances difficiles particulières. Cela me paraît le mieux adapté, mais qu’elle se fasse son opinion et qu’elle choisisse le professionnel qui lui convient (si elle le souhaite).


C'était un bon réflexe Enneathusias de parler des CMP car en effet Marine peut y trouver des ressources si tel est son souhait.... Bonne précision également sur le fait que le psychiatre est un médecin et donc de ce fait avec une prise en charge partielle par la Sécurité Sociale.... C'est aussi selon ce que Marine veut réellement, ce qui la fait le plus souffrir, et quels sont ses besoins....Et en effet pour essayer d'y voir plus clair il n'y a pas meilleur moyen que d'en parler avec un professionnel formé à l'écoute, à l'entraide et à l'accompagnement...

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit