Fier-e-s d'aller à une Pride ? - Page : 3

photo de l'auteur Ovniscient
Ovniscient
Homme de 22 ans
Paris

4 remerciements
J'ai une aversion profonde pour le militantisme. Mais arrêtez un peu d'en faire de tonnes SVP. On est tous dans le même camp ici, faut pas l'oublier.

Ce qui (d'après moi, c'est mon opinion) aurait été plus judiceux c'est de créer une autre sorte de mariage pour les homos. Au moins on aurait les mêmes droits et devoirs que n'importe qui et les gens qui s'y sont opposés n'aurait rien eu à redire. Au lieu de ça tout le monde en a encore fait tout un plat et comme je l'ai dit plus haut ça a creusé un fossé. Ça a avivé des tensions. Les médias ont bien alimenté tout ça et ceux qui avaient le moins de plomb dans le crâne se sont laissé prendre au jeux. D'un côté comme de l'autre.

Tu vas beaucoup trop loin dans tes propos. Et c'est précisemment pourquoi le militantisme m'agace au plus haut point. L'ignorance est source d'homophobie. Et désolé si je ne suis pas conforme au petit gay libertaire mais je refuse de me rabaisser au niveau des homophobes. Ce que vous faites justement. On combat l'ignorance par le savoir, par l'éducation, la sagesse, la bienveillance. C'est en ça qu'on montre qu'on a un peu plus de grandeur d'âme.
Alors certe ça prend du temps, ça demande de l'effort et d'être conciliant. Mais comme tu cites en exemple le nazisme (tout à fait déplacé d'ailleurs. Mes ancêtres ont été déportés, une seule personne a survécue et elle serait surement consternée par tes propos). Dis-moi, crois-tu que les nazis, en imposant leur régime et en se montrant ont réussi à faire changer l'opinion des gens dans les pays occupés?

Des homophobes j'en ai déjà rencontré. Et ils sont devenus des amis pour certains. Pourquoi? Parce que j'ai su faire preuve de finesse plutôt que de tout de suite les catégoriser comme étant l'ennemie, ce que vous faites et c'est ce qu'ils font. Je me suis intéressé à eux, et ils ont bien vu que j'étais pas une tapette comme il se le représentaient dans leur esprit.
Le but étant d'oublier un peu notre égo et de faire le premier pas vers l'autre.

Enfin bon... de toute manière si tu avais lu entre les lignes tu aurais comprit que la gay pride je ne suis pas contre. Et je ne suis pas pour non plus. Je trouve ça inutile. Mais si les gens y vont, s'amusent et que ça leur donne un sentiment d'accomplissement alors tant mieux pour eux.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Ovniscient
Citation de Imagines
Citation de Superpositoire
Dialoguer avec les homophobes, ça serait surement plus efficace qu un défilé folkorique qui ne vient pas de notre histoire ni de notre culture.
Juste un truc pompé aux USA au même titre qu Halloween.


ET bim !
Non sérieux, il y a beaucoup de vrais dedans


Je vois surtout un beau jugement de valeur assorti d une bien faible connaissance de ce qu est la gaypride... Je crois que cela a été dit une bonne vingtaine de fois sur ce sujet d où venait la gaypride, dans quelle histoire cela s inscrivait (Stonewall, New-York, les émeutes puis la marche commémorative), et le fait que partout dans le monde, y compris en France, elle s inscrit dans le revendication porté par les communautés LGBTQ. Je ne sais pas que c est que ton histoire et ta culture, mais elle bien restrictive (et visiblement très fermée d esprit pour dire une bêtise pareil).
C est festif et carnavalesque et c est totalement assumé comme tel. Tu as entendu parler du charivari? Le carnaval, historiquement parlant dans la culture de l Europe chrétienne, c est un moment où l ordre social s inverse (cf le charivari), et il y a de ça dans la marche des fiertés, au sens où c est la prise de possession de l espace public par les gens invisible le reste du temps. Sur ces questions d affichage public, sur les conséquences que ça a, voici un article d un géographe français qui travaille sur ces questions depuis pas mal d année, et qui synthétise tout ces enjeux (en plus de très bien historiciser ce que c est): https://metropoles.revues.org/4367#tocto2n5
Tu te trompes sur toute la ligne mon beau ;)
Le seul jugement de valeur se trouve dans ma dernière phrase. Et je sais effectivement d oû vient la gay Pride et les évènements qui ont l ont déclenchés. J y fais même référence dans ma première participation. J ignore pourquoi tu me dis tout ça car à aucun moment je me trompe sur l origine de la gay Pride.
Je connais le charivari également.
C est bien gentil de vouloir m apprendre des choses que je sais déjà et que je n ai nié à aucun moment. Mais tu devrait te relire un peu.

Tu penses surement être du bon côté de la barrière mais tu devrais éviter les jugements attifs et le mépris comme ça. Comme dire à quelqu un dont tu ne sais rien qu elle a une histoire et une culture restrictive. Et que je fais preuve de bêtise par ma participation. Ces mots ont retiré toute crédibilité à ton message pour ma part.


Si tu le sais pourquoi tu dis que c'est totalement étranger à notre culture ? Tu sais que c'est que le charivari, ou le carnaval, tu devrais donc bien comprendre comment la gaypride a réinterprété ces traditions et ces rituels. Je réagissais à cette phrase et ce jugement de valeur en particulier, parce que tu n'aurais juste pas sorti un truc avec autant de mépris si tu savais vraiment de quoi tu parlais.

photo de l'auteur Ovniscient
Ovniscient
Homme de 22 ans
Paris

4 remerciements
Je connais la Gay Pride, je connais le charivari. Alors certes les deux ont des points communs. Mais pour autant la gay pride est un évènement ancré dans l'histoire américaine. Je ne trouve pas qu'on puisse vraiment comparé ce qu'est la gay pride au charivari. L'enjeux n'est pas le même et la forme comme le fond non plus. La gay pride concerne une partie minoritaire de la société et est une revendication. Elle répand également une culture LGBT qui ne devrait pas exister selon moi.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tu peux aller lire de Stéphane Leroy que j'ai posté sur le sujet si tu veux plus de références sur le sujet et la comparaison possible ;) La gay pride en France n'est pas moins ancrée dans l'histoire française, c'est juste que c'est une histoire peut être plus micro, mois bien connue, mais ce n'est pas pour ça qu'elle est moins légitime.
Et encore une fois, et je dis ça sans aucune agressivité, on s'en fiche que selon toi la culture LGBT ne devrait pas exister : elle existe, c'est tout, c'est un objet sociologique qu'il faut étudier et comprendre comme les autres, et qui est tout autant légitime que les autres a exister. La société, c'est pas un idéal qui devrait être mais un concret qui s'impose à nous.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le sujet est toujours intéressant (j'ai déjà dis tout ce que j'avais a dire la dessus) et continu à lire pour faire évoluer ma façon de la voir, mais si vous pouviez évitez de trop vous "enflammer" et à la limite de vous taper dessus ah ah
(si si des fois on dirait que le sujet vous tiens tellement à cœur que vous vous sautez au visage pour savoir qui a raison ou pas !)

Un débat c'est un partage d'idée, on s'en fou de qui à raison ou qui à tord (enfin pour moi).
Perso je prends des arguments pour et contre, ça ce tient dans les deux cas. J'ai même à l'heure d'aujourd'hui envie d'aller participer à l'une d'elle pour "voir" et d'accréditer vos dire ! =)

photo de l'auteur Louisiana
Louisiana
Homme de 24 ans
Créteil

1 remerciement
Citation de Ovniscient
J ai une aversion profonde pour le militantisme.


Parce que c'est effectivement les gays non militants et libertaires comme toi qui vont avec joie toquer à la porte des homophobes pour les convertir à l'Evangile qui ont fait avancer les droits des gays ? Tu sembles pas assez bête pour le croire, mais je préfère quand même l'écrire pour que tout le monde voit à quel point c'est ridicule.

Citation de Ovniscient
Je me suis intéressé à eux, et ils ont bien vu que j étais pas une tapette comme il se le représentaient dans leur esprit.


On doit comprendre qu'ils détestent toujours les "tapettes" ? Heureusement que tu es là pour faire changer d'avis les homophobes, on avance grâce à toi.

Citation de Ovniscient
une culture LGBT qui ne devrait pas exister selon moi.


Vas-y, dis nous encore quelles cultures ne devrait pas exister, quels groupes sociaux n'ont pas le droit d'avoir leurs propres codes et leur propre histoire, on attends tes lumières. Ce topic sent pas assez mauvais encore comme ça.

photo de l'auteur AeronCin
AeronCin
Homme de 21 ans
Angers
Vous croyez que c'est en expliquant gentiment aux SS pourquoi il n'était pas très judicieux de les considérer comme une race à exterminer que les homosexuels ont été épargnés du génocide ?



photo de l'auteur Louisiana
Louisiana
Homme de 24 ans
Créteil

1 remerciement

photo de l'auteur Ovniscient
Ovniscient
Homme de 22 ans
Paris

4 remerciements
Citation de Imagines
Tu peux aller lire de Stéphane Leroy que j ai posté sur le sujet si tu veux plus de références sur le sujet et la comparaison possible ;) La gay pride en France n est pas moins ancrée dans l histoire française, c est juste que c est une histoire peut être plus micro, mois bien connue, mais ce n est pas pour ça qu elle est moins légitime.
Et encore une fois, et je dis ça sans aucune agressivité, on s en fiche que selon toi la culture LGBT ne devrait pas exister : elle existe, c est tout, c est un objet sociologique qu il faut étudier et comprendre comme les autres, et qui est tout autant légitime que les autres a exister. La société, c est pas un idéal qui devrait être mais un concret qui s impose à nous.
Là on tombe d'accord. Je n'ai rien a ajouter. Merci pour le lien et la référence. Je rajoute ça sur ma liste de choses à découvrir. Malgré que je doute que mon opinion sur la gay pride change, ça m'apprend surement beaucoup.

photo de l'auteur littlephenix
Littlephenix
Non binaire de 33 ans
Dourdan

6 remerciements
Citation de Ovniscient
Je me suis intéressé à eux, et ils ont bien vu que j étais pas une tapette comme il se le représentaient dans leur esprit.

et du coup c'est pas bien que tu sois pas une tapette ou c'est bien ? T'as joué à être un homme un vrai, du genre qui porte sa virilité en étendard ? Non parce que si t'avais été un peu efféminé, tu aurais été sale, parce que les femmes c'est sale, beurk...

photo de l'auteur Ovniscient
Ovniscient
Homme de 22 ans
Paris

4 remerciements
C'est juste une façon de parler. Il ne faut pas y voir une insulte envers qui que ce soit. Je me place du point de vue d'un homophobe dans ma phrase. J'aurais très bien pu dire un tas d'autres mots. Celui-ci me semblait être celui qui emet le plus de préjugés.
A en voir vos réactions je suppose que j'ai bien choisi...

photo de l'auteur littlephenix
Littlephenix
Non binaire de 33 ans
Dourdan

6 remerciements
Citation de Ovniscient
C est juste une façon de parler. Il ne faut pas y voir une insulte envers qui que ce soit. Je me place du point de vue d un homophobe dans ma phrase. J aurais très bien pu dire un tas d autres mots. Celui-ci me semblait être celui qui emet le plus de préjugés.
A en voir vos réactions je suppose que j ai bien choisi...

Oui mais justement, c'est intéressant de réfléchir où est l'homophobie et ce qu'on intériorise. Ça t’embêterai d'être un tapette ? Tu n'aurais plus put être fier de toi ? Ou justement, tu aurais put en être fier ? Fier, pride...

photo de l'auteur Ovniscient
Ovniscient
Homme de 22 ans
Paris

4 remerciements
Citation de Littlephenix
Citation de Ovniscient
C est juste une façon de parler. Il ne faut pas y voir une insulte envers qui que ce soit. Je me place du point de vue d un homophobe dans ma phrase. J aurais très bien pu dire un tas d autres mots. Celui-ci me semblait être celui qui emet le plus de préjugés.
A en voir vos réactions je suppose que j ai bien choisi...

Oui mais justement, c est intéressant de réfléchir où est l homophobie et ce qu on intériorise. Ça t’embêterai d être un tapette ? Tu n aurais plus put être fier de toi ? Ou justement, tu aurais put en être fier ? Fier, pride...
Justement je me suis déjà posé ces questions. J'ai beaucoup cheminé à propos de tout ça et ma réponse est ni l'un ni l'autre.
Je n'aurais pas honte mais je n'en tirerais aucune fierté non plus. Je vois pas en quoi on devrait grossir son égo juste parce qu'on est différent.

photo de l'auteur littlephenix
Littlephenix
Non binaire de 33 ans
Dourdan

6 remerciements
Citation de Ovniscient
Justement je me suis déjà posé ces questions. J ai beaucoup cheminé à propos de tout ça et ma réponse est ni l un ni l autre.
Je n aurais pas honte mais je n en tirerais aucune fierté non plus. Je vois pas en quoi on devrait grossir son égo juste parce qu on est différent.

Bah étant donné que l'égo c'est juste le je, si on est pas fier de ce qu'on est on a pas d'égo :) !

photo de l'auteur Ovniscient
Ovniscient
Homme de 22 ans
Paris

4 remerciements
Citation de Littlephenix
Citation de Ovniscient
Justement je me suis déjà posé ces questions. J ai beaucoup cheminé à propos de tout ça et ma réponse est ni l un ni l autre.
Je n aurais pas honte mais je n en tirerais aucune fierté non plus. Je vois pas en quoi on devrait grossir son égo juste parce qu on est différent.

Bah étant donné que l égo c est juste le je, si on est pas fier de ce qu on est on a pas d égo :) !
Ne pas être fier de sa différence ça ne veut pas dire qu'on n'a pas de fierté.

photo de l'auteur littlephenix
Littlephenix
Non binaire de 33 ans
Dourdan

6 remerciements
Citation de Ovniscient
Ne pas être fier de sa différence ça ne veut pas dire qu on n a pas de fierté.

Qu'est ce que notre différence sinon ce qu'on est ? On est tou.te.s différents, c'est ça qui fait qu'on est des individus. Tu en connais beaucoup des gens anormalement normaux ? Ils avaient fait une étude, pour estimer le pourcentage de gens normaux dans la population. Je crois qu'ils étaient 5% (de tête).

photo de l'auteur Ovniscient
Ovniscient
Homme de 22 ans
Paris

4 remerciements
Citation de Littlephenix
Citation de Ovniscient
Ne pas être fier de sa différence ça ne veut pas dire qu on n a pas de fierté.

Qu est ce que notre différence sinon ce qu on est ? On est tou.te.s différents, c est ça qui fait qu on est des individus. Tu en connais beaucoup des gens anormalement normaux ? Ils avaient fait une étude, pour estimer le pourcentage de gens normaux dans la population. Je crois qu ils étaient 5% (de tête).
On parle ici d'une différence en particulier.

photo de l'auteur Khloroforme
Khloroforme
Non binaire de 24 ans
Paris

29 remerciements
Citation de Ovniscient
Ne pas être fier de sa différence ça ne veut pas dire qu on n a pas de fierté.

Voilà

J'suis un putain de gros gay, mais pour autant je me considère pas fier d'être pd

Fin t'aime la bite ou le chocolat c'pareil, c'est une histoire de gouts. Tu vas pas être fier d'aimer les frites ou le chocolat...

Ca n'empêche pas pour autant de trouver l'homophobie (et tout ce qui va avec en fait, racisme, bigoterie, bi/transphobie, misogynie etc etc...) inacceptable toussa toussa, mais voilà

On peut avoir du respect pour soi, reconnaître ce qu'on est, sans pour autant en tirer une fierté un peu inutile u_u

A LA LIMITE, tu peux être fier de ce que la différence t'apporte (meilleure vision des inégalités/injustices, un meilleur sens critique, une vision différente et plus incisive du monde), mais pas de la différence en elle même, fin c'est que mon avis mais je trouve ça inutile...

photo de l'auteur Superpositoire
Superpositoire
Homme de 26 ans
Douai

15 remerciements
En fait, Ils sont fiers d'être gays par rapport aux souffrances que les autres lgbt ont pu vivre, exactement comme les juifs ou les noirs par rapport au racisme. Mais je trouve que ce n'est pas une bonne façon de réagir car ça les place du côté de leur bourreau d'une certaine manière, je ne sais pas comment expliquer ça :/

photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 30 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
J'ai la solution : Ne faisons rien comme ça vous arrêtez de râler 😂

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Wiloooo
J ai la solution : Ne faisons rien comme ça vous arrêtez de râler 😂


« Pour triompher, le mal n’a besoin que de l’inaction des gens de bien. »
Edmund Burke

Donc ne rien faire n'ai pas la solution ! :D
Je savais que tu représentais le mal ! ah ah

photo de l'auteur Avatea
Avatea
Homme de 28 ans
Paris

18 remerciements
Je partage un article du Monde qui traite du débat qui a cours ici, c'est une interview de Massimo Prearo, chercheur à l’université de Vérone et spécialiste du mouvement LGBT en France.

L'article revient sur la dimension militante et la présence des luttes internes au mouvement, la plus évidente étant aujourd'hui de parler de Gay Pride et de centrer le problème sur une partie de la communauté LGBTIQ.
Ou récemment, comme la réaction de Garçons Magazine qui déplore que l'on réclame la PMA pour toutes à la marche des fiertés au lieu de se préoccuper du sort des gays en Tchétchénie.

Bref, je vous conseille la lecture de l'article :)

Le lien vers l'article

photo de l'auteur Khloroforme
Khloroforme
Non binaire de 24 ans
Paris

29 remerciements
Vous me faites rire quand même les gens "contre" la Pride pck pour vous ça représente pas les LGBT (Et tous les lettres derrières qui changent tt le temps) ou jsp quoi...

Si vous aimez pas y a aussi la Pride de nuit de la veille qui est "la vraie" pride, beaucoup plus centrée sur les vraies thématiques du monde LGBT, les injustices sociales toussa. Celle de la journée c'est la joie, la folie, le gros fuck au reste.

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
A Istambul les autorités avaient interdit la pride d'aujourd'hui pour des raisons de sécurité.
Cela s'est confirmé pour les LGBT qui ont bravé l'interdit, la police a tiré sur eux avec des balles en caoutchouc qui sont indéniablement dangereuses, et en ont arrêté plusieurs.

La société turque qui était pourtant très occidentalisée à l'ouest du pays et en particulier Istambul, s'islamise depuis plusieurs années sous la férule du président, qui a fait arrêter des dizaines à centaines de milliers de progressistes depuis un an, et obtenu par référendum des pouvoirs étendus car les masses populaires notamment orientale (sauf kurde) sont pour lui.

Triste temps pour les gays.

photo de l'auteur enygma
Enygma
Homme de 32 ans
Paris
Il y a des avis assez durs envers la gay pride dans ce débat.
Il n'y a pas la "tennis pride" (exemple choisi au hasard) parce que les gens s'en fichent pas mal qu'on aime ou qu'on déteste le tennis.
Mais par contre, les questions d'orientations sont encore malheureusement sujettes à des discriminations, rejets, insultes, violence et pire, par soi même (dépression, déni, haine de soi) , de la famille, les "ami(e)s", entreprises, Etats, alors la marche des fiertés reste à mon avis nécessaire, prouver que ca existe, que ce n'est pas une maladie rare, juste une manière de vivre plus rare, et c'est à mon avis pour cela que ca choque, parce que c'est rare, alors on ne sait pas trop ce que c'est, si c'est un "vrai" concept.
Il y a plein de gens qui pensent que le but principal de la vie c'est de courir après l'argent et les conquêtes sexuelles, qui peuvent être très cyniques, individualistes, mais vu qu'lls sont nombreux, c'est accepté.

Et en tout cas, ce débat prouve une chose: quoi qu'on dise ou qu'on fasse, il y aura toujours quelqu'un qui ne sera pas d'accord, alors pour ma part, je vais vivre ma vie comme je le souhaite, avec mes propres critères, tant que ca ne me fait pas de mal ou à autrui,de ne pas nécessairement être un drapeau arc en ciel, pas besoin que tout le monde sache que j'ai une orientation différente, plus rare, par exemple.
Vouloir plaire à tout le monde est impossible, alors je ne vais pas gâcher ma vie à faire semblant d'être quelqu'un d'autre, à être aseptisé et invisible. A ce moment là, on pourrait aussi demander aux femmes de porter des fausses barbes pour ne pas heurter la sensibilité des misogynes qui ne veulent pas voir des femmes libres et à des postes importants dans la société, et si elles embrassent leur copines en public, ne pas heurter la sensibilité des homophobes.
Personne ne répond à la question "tu fais quoi dans la vie ?" par "je suis de telle orientation", mais ca fait tout de même partie de notre identité,(parmi plein d'autres choses, passions, conceptions, pensées,idées...) on peut faire partie d'une communauté sans pour autant être communautaire, exclusif, discriminant des autres.
Et puis quand un homme est intrigué par un autre homme, ou une femme est intéressé une autre femme, il faut bien que les deux assument et dévoilent un minimum leur orientation, pour que cela aille plus loin qu'une amitié.
Une orientation est tournée vers les relations, c'est pas quelque chose qui peut se vivre seul(e).
Hétéro, bi, homo, ou pan, l'important est d'aimer, de vivre une ou plusieurs belles relations.

Et si quelqu'un peut pas accepter que le monde et la réalité est plein de gens variés, avec une infinité de nuances et de manières de vivre et de penser différentes, bah tant pis pour lui ou elle.
Trouver le juste équilibre, de ne pas raconter toute sa vie à tout le monde, mais ne pas s'empêcher de vivre à sa manière, ne pas passer à coté de sa vie.
"Soyez vous même, les autres sont déja pris" (oscar wilde)

photo de l'auteur Avatea
Avatea
Homme de 28 ans
Paris

18 remerciements
Deux nouvelles qui pourraient intéresser les sceptiques qui pensent que la marche des Fiertés n'a plus lieu d'être en France sous prétexte que les LGBT+ seraient bien intégrés dans notre société :

Agression homophobe : un Stéphanois et son compagnon racontent leur calvaire (source : France bleu)

Ces camps de jeunesse où l’on diabolise les homos (source : 360°)

Citation de Khloroforme
(Et tous les lettres derrières qui changent tt le temps) ou jsp quoi...

Cette parenthèse dit toute ton ignorance de et ton mépris pour la cause. Vraiment, il n'y avait pas besoin de te fatiguer à en écrire davantage.

Citation de Lindos
Triste temps pour les gays.


Oui, surtout quand on lit les messages de personnes (comme celui de ton VDD) qui ne connaissent pas grand-chose à la cause et se permettent de cracher dessus. On est vraiment pas aidés.

photo de l'auteur akudo
Akudo
Homme de 25 ans
Strasbourg

3 remerciements
@Avatea oui ces agressions sont terribles... Mais je sors juste du débat qui porte sur la gaypride car je me pose une question: quel genre de personne est l'auteur de ce type d'agression ??
s'agit il vraiment de gens pro manif pour tous ou plutôt de racailles de banlieue ?
car il faut aussi nommer et identifier les homophobes...

photo de l'auteur akudo
Akudo
Homme de 25 ans
Strasbourg

3 remerciements
nommer et identifier au sens général j'entends, savoir quel type de personnes fait des agressions

photo de l'auteur Khloroforme
Khloroforme
Non binaire de 24 ans
Paris

29 remerciements
Faire du procès d'intention sur si peu de texte, c'est caca

Pense ce que tu veux ^^

photo de l'auteur AeronCin
AeronCin
Homme de 21 ans
Angers
Deux nouvelles qui pourraient intéresser les sceptiques qui pensent que la marche des Fiertés n'a plus lieu d'être en France sous prétexte que les LGBT+ seraient bien intégrés dans notre société


Personne n'a dit ça en fait.
Personne n'a jamais nié les violences homophobes.
Personne n'a dit qu'il fallait laisser l'homophobie suivre son cours.

Faut pas s'enfermer dans ce genre de réflexion où on fait passer ceux qui ne sont pas notre avis pour des gens irresponsables, inconscients, etc. C'est un peu contradictoire quand on prêche soi-même la tolérance.

photo de l'auteur akudo
Akudo
Homme de 25 ans
Strasbourg

3 remerciements
@AeronCin
je suis d'accord avec toi, je trouve vraiment paradoxal que ceux qui prônent le plus la tolérance soient au final le plus sectaires et assimilent aux homophobes ou rendent responsables d homophobie ceux qui ne sont pas d'accord avec eux...
Très franchement je vois plus la pride comme un amusement général et une fête en plein air que comme une manifestation contre l homophobie.
Le problème c'est aussi que tout se mélange: on confond la revendication de nouveaux droits avec la lutte contre les discriminations..

photo de l'auteur Ovniscient
Ovniscient
Homme de 22 ans
Paris

4 remerciements
Citation de Akudo
@AeronCin
je suis d accord avec toi, je trouve vraiment paradoxal que ceux qui prônent le plus la tolérance soient au final le plus sectaires et assimilent aux homophobes ou rendent responsables d homophobie ceux qui ne sont pas d accord avec eux...
Tu décris très bien la chose.

photo de l'auteur Louisiana
Louisiana
Homme de 24 ans
Créteil

1 remerciement
Citation de Akudo

Le problème c est aussi que tout se mélange: on confond la revendication de nouveaux droits avec la lutte contre les discriminations..


Parce que le fait de ne pas avoir accès à ces droits est de la discrimination donc ça revient du pareil au même. Nous traiter comme des sous-citoyens participe à faire vivre la seule homophobie qui vous fait peur, celle qui fait que quelqu'un (visiblement uniquement "une racaille" si on en croit ton message précédent Akudo) vous cognerait pour ça. Vous commencez à comprendre l'intérêt de la Pride ?

photo de l'auteur akudo
Akudo
Homme de 25 ans
Strasbourg

3 remerciements
@Ovniscient
on fait ce qu'on peut ^^

photo de l'auteur akudo
Akudo
Homme de 25 ans
Strasbourg

3 remerciements
@Louisiana

Mais en quoi être contre l

photo de l'auteur akudo
Akudo
Homme de 25 ans
Strasbourg

3 remerciements
@Louisiana
Mais en quoi être contre le mariage pour tous c'est être homophobe ?? A l'époque des manifs ben j'exposais mes arguments pour le mariage à un pote qui était contre et au final c'était très constructif il m'avait expliqué ses craintes à terme sur la Gpa par exemple.. enfin bref. J'y ai gagné plus en ouverture d'esprit que si je l'avais méprisé en sale homophobe..
Et je vais être très franc sur un point: quand je tenais la main à mes ex dans la rue, j'avais beaucoup plus peur de me faire agresser par des racailles que par des membres de la manif pour tous...
Il en va de même pour le harcèlement à l'école ou les discriminations au travail:je vois pas trop en quoi les enfants pour les couples homos ou le mariage changera la vie de ces ados ou améliorera la situation des homo au travail

photo de l'auteur Louisiana
Louisiana
Homme de 24 ans
Créteil

1 remerciement
Citation de Akudo

c était très constructif il m avait expliqué ses craintes à terme sur la Gpa par exemple..


Utiliser l'argument fallacieux de la pente savonneuse (mariage pour tous --> GPA dans ce cas là) ce n'est pas ce que j'appelle un débat constructif.

Citation de Akudo

Et je vais être très franc sur un point: quand je tenais la main à mes ex dans la rue, j avais beaucoup plus peur de me faire agresser par des racailles que par des membres de la manif pour tous...


T'inquiètes, j'ai bien compris que l'homonationalisme et ses tactiques avaient bien marché sur toi.

Citation de Akudo

Il en va de même pour le harcèlement à l école ou les discriminations au travail:je vois pas trop en quoi les enfants pour les couples homos ou le mariage changera la vie de ces ados ou améliorera la situation des homo au travail


D'une part parce que ça fait partie d'un système de discrimination institutionnalisé (il n'y a pas plusieurs types d'homophobie, des "méchantes" et des "gentilles" comme beaucoup ici semblent le croire), et aussi parce que le mariage/l'adoption offre une stabilité économique à des couples qui peut les protéger de certaines discriminations, notamment au travail où ils auront peut-être moins de mal à en changer par exemple.

photo de l'auteur akudo
Akudo
Homme de 25 ans
Strasbourg

3 remerciements
je suis un homo nationaliste ??? parce que j'ai peur des racailles ?? bientôt je vais être militant FN pour toi ??
Justement il vaut mieux nommer les choses si on ne veut pas que le Fn monte et continue à monter car eux s'emparent de ces sujets..
non mais il faut arrêter le sectarisme au bout d'un moment et les procès d'intention. comme j'ai dit sur un autre sujet, c'est fou de voir que ceux qui prônent le plus la tolérance sont finalement les moins tolérants :o

concernant la gpa, je référe à ce que j'ai marqué sur le sujet relatif à la pma. il s'agit simplement d'une logique de long terme d'ensemble..
Pour lutter contre le harcèlement à l'école ou les discriminations au travail je pense pas que ça soit lié à une homophobie institutionalisé, il faut je pense:
- instituter des politiques de lutte contre les préjugés à l'école et pour créer un environnement ou les ados victimes d homophobie puissent aller parler aux cpe par exemple
- et pour les entreprises, la fonction RH doit avoir un rôle moteur de lutte contre les discriminations en créant un environnement de travail favorable et sanctionner durement les salariés faisant preuve d homophobie.

photo de l'auteur Louisiana
Louisiana
Homme de 24 ans
Créteil

1 remerciement
Citation de Akudo
Justement il vaut mieux nommer les choses si on ne veut pas que le Fn monte et continue à monter car eux s emparent de ces sujets..


Bah vas-y nomme les alors. Qui sont ces "racailles" qui sont apparemment le plus grand danger pour les gays ? ☺️

Citation de Akudo

Pour lutter contre le harcèlement à l'école ou les discriminations au travail je pense pas que ça soit lié à une homophobie institutionalisé, il faut je pense:
- instituter des politiques de lutte contre les préjugés à l'école et pour créer un environnement ou les ados victimes d homophobie puissent aller parler aux cpe par exemple
- et pour les entreprises, la fonction RH doit avoir un rôle moteur de lutte contre les discriminations en créant un environnement de travail favorable et sanctionner durement les salariés faisant preuve d homophobie.


Ça fait effectivement également partie de ce qu'il faudrait faire, mais ne crois pas que tu es en train d'être un pionnier des luttes LGBT car ce sont des choses pour lesquelles les associations LGBT se battent depuis très longtemps.

Par contre, si, ça fait partie de l'institutionnalisation de l'homophobie. Je veux dire, quand les plus hautes instances de ton environnement d'éducation ou de travail ne font rien pour endiguer l'homophobie, c'est tout ce qu'il y a de plus institutionnel comme discrimination.

photo de l'auteur akudo
Akudo
Homme de 25 ans
Strasbourg

3 remerciements
@Louisiana, le fait de me croire être un pionnier je te laisse comme visiblement tu t'y connais mieux que tout le monde et que tu fais dans le procès d'intention.
ben pour nommer les choses je dirais qu il s'agit de 2 types de racailles:
- des bandes d islamo racailles qui agressent au nom du Coran et du fort machisme présent en Banlieue
- et dans une proportion moindre des jeunes membres de groupes d extrême droite genre bloc identitaire

photo de l'auteur Louisiana
Louisiana
Homme de 24 ans
Créteil

1 remerciement
Citation de Akudo

ben pour nommer les choses je dirais qu il s agit de 2 types de racailles:
- des bandes d islamo racailles qui agressent au nom du Coran et du fort machisme présent en Banlieue
- et dans une proportion moindre des jeunes membres de groupes d extrême droite genre bloc identitaire


Ce paragraphe est de l'art, il faut l'encadrer vraiment.

Les seules menaces aux homosexuels sont les musulmans qui sont tous sexistes et homophobes, et parfois il y a quelques membres de groupes d'extrême droite (mais qui n'ont rien à voir avec le FN, attention faut pas amalgamer !). Pour quelqu'un qui se défend d'adhérer à l'homonationalisme t'en chantes quand même bien la chanson.

photo de l'auteur akudo
Akudo
Homme de 25 ans
Strasbourg

3 remerciements
@Louisiana
ou ai je dit que ces groupes n'avaient rien à voir avec le FN ??

Et c'est toi qui implicitement fait l amalgame entre islamistes et musulmans !! Je dénonce une dérive d'une partie des musulmans qui est islamiste et agresse au nom du Coran et toi tu dis que je m'en prend à l'ensemble des musulmans ?!?
ou ai je dit que l'ensemble des musulmans est homophobe ?

photo de l'auteur Louisiana
Louisiana
Homme de 24 ans
Créteil

1 remerciement
Citation de Akudo

Et c est toi qui implicitement fait l amalgame entre islamistes et musulmans !! Je dénonce une dérive d une partie des musulmans qui est islamiste et agresse au nom du Coran et toi tu dis que je m en prend à l ensemble des musulmans ?!?


Oui alors tu m'excuseras mais "islamo" n'est pas un diminutif reconnu de "islamiste". Par contre, "islamo-racaille" c'est un terme très utilisé dans l'extrême droite française pour désigner les immigrés de confession musulmane. L'emphase est mise plus sur leur religion musulmane que sur de potentielles sympathies islamistes, même si pour ces personnes les deux sont souvent confondus. Si tu me dis que tu ne savais pas ça je veux bien le croire. Du coup je m'excuse si je me suis précipité en conclusions, mais sache que c'est parce que tu viens d'utiliser un terme qui est très connoté et qui en général marque une appartenance à l'extrême droite.

photo de l'auteur akudo
Akudo
Homme de 25 ans
Strasbourg

3 remerciements
@Louisiana
okay pour la précision !

photo de l'auteur Superpositoire
Superpositoire
Homme de 26 ans
Douai

15 remerciements
islamo-racaille, ou de la racaille musulmane...
Des cons qui foutent la merde et qui sont fiers, mais musulmans.

Aucun rapport avec les immigrés de confession musulmane.

Je le vois comme ça perso ^^

photo de l'auteur kokopelli
Kokopelli
Femme de 24 ans
tours
j'y vais pour montrer que je suis là ! qu'on est nombreux pour le défiler, pour les rencontres ! Mais faire la cage au folle sur un chariot en string ! --' je trouve ça limite dégradant pour l'image de la communauté Gay !

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit