Anciennes Civilisations (Egypte, Atlantide, etc)

Robot
Compte supprimé
  il y a 2 mois


Salut à tous et à toutes,

Ce topic pour vous partager l’une de mes plus grandes passions, les anciennes civilisations, surtout l’Egypte ancienne pour ma part, et aussi le mystère de l’Atlantide, mythe inventé de Platon ou réelle réminiscence d’un passé ancestral de la civilisation, en tout cas postez ici vos meilleurs docs, et ceux qui veulent communiquer sur le sujet avec moi n’hésitez pas ;)

Je commence avec ce premier reportage très controversé sur l’Egypte, et pourtant réel sur de nombreux faits et points, étant passionné moi-même depuis longtemps et pour avoir étudié longuement cette civilisation (et visiter les lieux), tellement loin de ce que les films racontent pour les effets spéciaux et les fantasmes, bref, je peux confirmer beaucoup des dires dans ce doc ;
Bon voyage :)

Robot
Compte supprimé
  il y a 2 mois


Pour les insomniaques à la recherche de la cité perdue haha, cette vidéo de André Cherpillod est carrément excellente, la plus réaliste et la plus pertinente sur le sujet à ma connaissance, dénuée de toutes affabulations douteuses ou superstitieuses, regroupe à peu près tous les faits réels historiques connus sur l’Atlantide, et notamment les textes égyptiens sur ce sujet (très peu connu)
sheldon12
Sheldon12 - 20 ans
De Lille
  il y a 2 mois


jacques grimault a reconue que la révélation des pyramides était une gros arnaque c'est pas fiable du tout il n'y a aucune source et aucune preuve n'est apporté a ses affirmation
Robot
Compte supprimé
  il y a 2 mois


jacques grimault a reconue que la révélation des pyramides était une gros arnaque c'est pas fiable du tout il n'y a aucune source et aucune preuve n'est apporté a ses affirmation

Jacques Grimault n’a jamais dit que ce doc est une arnaque lol, à toi de citer tes sources à ton tour ;) Il y a simplement conflit d’intérêt pour la suite du documentaire, et une guerre s’est créé dans l’équipe, dont Jacques Grimault a perdu la raison au profit de son égo, cela n’a rien à voir avec la véracité des propos de ce doc, toujours discutable comme tout documentaire, mais pas moins pertinent sur le sujet,

Et notamment que le site de Gizeh et ses trois pyramides représentent le Baudrier d’Orion :

Les pyramides étant une architecture représentant le ciel sur Terre

Que la pyramide de Khufu présente huit faces uniquement lors des équinoxes par jeu d’ombre :

Et que l’ensemble avec le Sphinx et sa pierre nommée « Al Kalb Al Assad - le coeur du Lion » est une horloge astronomique sur la précession des équinoxes de 26.000 ans, à partir de Régulus (le coeur de la constellation du Lion) le point zéro de cette horloge, et le cycle solaire dans la région zodiacale, sont une évidence, des faits :


sheldon12
Sheldon12 - 20 ans
De Lille
  il y a 2 mois


la révélation des pyramides n'apporte aucune preuve elle ne fait que chercher un sens a un ensemble de fait étéroclites ses conclusion peuve donc etre réfuter sans preuve
je t'invite a aller consulter l'épisode 25 et 19 de la chaine youtube le tronche en live qui sont entierrement consacré a la révélation des pyramides

Lindos
Lindos - 34 ans
De Lyon
  il y a 2 mois


Les pyramides sont des sépultures visant la vie éternelle.
Le vrai mystère des hommes est leur vie éternelle.
Et là j'attends les démonstrations mdr.

 33 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
veluma
Veluma - 42 ans
De Grenoble, Isère, France
  il y a 2 mois


Videos interessantes qui posent des questions , sans vraiment donner de réponses.

Ce qui m'a le plus choqué c'est comment l'homme dit moderne se croit superieur à l'homme d'antan.
L'Ego humain fait de sacré ravage.

Merci pour ce partage.

 8 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Trrrr
Trrrr - 25 ans
De Loudun
  il y a 2 mois


Je suis fasciné par les civilisations de toutes les époques. Mais Grimault c'est un escroc, il a juste cherché à vendre un film c'est tout. Des égyptologues il y en a des tas dans toutes les universités partout sur la planète et aucun d'eux n'a validé ce qu'il avance. C'est bourré d'inexactitude, et quand il est confronté à un vrai spécialiste il est d'une malhonnêteté qui en dit long sur le personnage, agressif et véhément.

C'est pas le seul, des tas de producteurs de documentaires ont compris le filon que représentait les gens crédules qui (comme moi hein) ne demandent qu'à croire ce qu'on leur dit. Seulement soit on s'arrête à ce qui jous plaît, soit on préfère la raison et on cherche une vraie nourriture intellectuelle.
En gros soit on rêve, on le reconnait, et le laisse dans le domaine du rêve, soit on réfléchit, et on se base sur les faits. Moi aussi quand j'ai découvert la vidéo de Grimault j'étais fasciné, mais quand j'ai compris que c'était du flan j'étais dégouté. Va rencontrer des égyptologues, va rencontrer des archéologues qui ont consacré leur vie à l'étude de l'Egypte.

Pour l'Atlantide, il n'y a que Platon qui en parle, en revanche il a pu s'inspirer de pays qui ont vraiment existé pour ensuite développer son idée (son idée et pas une étude archéologique^^). Il y a l'île de Santorin qui est un sérieux candidat pour l'origine du mythe de l'Atlantide. Mais pareil, quand on étudie l'histoire on laisse ses phantasmes de côté, parce que ça vient polluer l'observation. Et on sait à quel point on est facielement manipulable.
Robot
Compte supprimé
  il y a 2 mois


Oui je suis quand même assez bien renseigné, j’étudie ce sujet depuis longtemps

En ce qui concerne l’Egypte, j’ai étudié les travaux de Christian Jacq, Christiane Desroches Noblecourt, Peter Clayton, Pascal Vernus, R.A. Schwaller de Lubicz, Jan Assmann, Elisabeth Laffont, et bien d’autres, tous des égyptologues avec des approches différentes, de la plus rationnelle à la plus mystique, et tous sont des personnes éminemment sérieuses. Ce qui me place je pense dans une position assez sérieuse à mon tour pour pouvoir en parler. C'est un pays qui me fascine au point d'avoir étudié aussi les hiéroglyphes, les textes des pyramides, textes des sarcophages, les dix-sept livres complets qui nous reste de l’Egypte, et les divers textes sur les murs des temples, dont par exemple, celui gravé sur le temple d’Edfou, qui parle de l’Atlantide (Amentet), qui n’est donc pas exclusif à Platon, comme expliqué dans la deuxième video.

Et à ce jour, ni avec nos ordinateurs super puissants, ni avec nos têtes, encore moins avec nos machines, nous n’avons toujours pas trouvé comment ils ont bâti ces pyramides, ni sculpté ces statues en granite, voir en diorite (pour ceux qui connaissent la loi de dureté des matériaux).

C’est plutôt le respect, le questionnement, l’admiration et l’humilité que cela inspire.

Pour continuer notre voyage, un petit tour en Inde, voir les grottes d’Ellora, avec Deï Mian :
Gargantua
Gargantua - 51 ans
De BORDEAUX
  il y a 2 mois


Bonjour à tous,
Pour avoir assisté à plusieurs conférences et pour avoir rencontré Christiane Desroches Noblecourt, pour laquelle j'ai de l'admiration et du respect, je pense qu'il faut que nous restions très humbles.
Nous ne savons rien... Tout au plus nous pouvons formuler des hypothèse et il serait stupide de croire notre civilisation supérieure aux civilisations antiques dont nous ne sommes que les heritiers.
Ne nous leurrons pas sur leur degré de spiritualité, sur leurs connaissances scientifiques et leurs traductions dans la vie quotidienne que nous tentons de comprendre et d'expliquer, quelques siècles après.
L'histoire humaine est un processus continu et comme le disait Victor Hugo, "le présent est l'enclume où se fait l'avenir" mais pour cela il utilise toujours les fondations et les materiaux du passé au propre comme au figuré. Nous sommes ici aujourdhui comme nous sommes car il y a quelques siècles d'autres ont essayé, construit, théorisé et surtout appris du passé mais aussi parfois oublié.
Bien cordialement.

Xavier
Robot
Compte supprimé
  il y a 2 mois


Coucou Xavier,

Merci pour ton intervention, génial que tu ai rencontré cette grande dame, Christiane Desroches Noblecourt, que j’ai rencontré aussi lors d’une conférence en 2000 à Paris (j’habitais à Paris à l’époque). Entièrement d’accord avec toi, et je dirais même que nous sommes petits face aux Anciens d’une certaine manière.

Il suffit de lire « Les Maximes de Ptahhotep », le plus ancien livre du monde qui a traversé le temps actuellement, datant de la V dynastie (environ -2500 ans av JC), ou encore « Enseignement pour Mérikarê » (on ne dit pas RA, mais RÊ, pour la parole-créatrice (et non le soleil qui se dit Aton) en Egypte, le fils de Ptah l’architecte de l’univers, dixit la cosmogonie de Memphis), ou encore « Sagesse d’Aménémopé » qui a été plagié dans le livre des proverbes de la bible, pour ce rendre compte à quel point ces gens étaient très très grands.

Malheureusement tout est fait pour rendre ridicules ou irrespectables ces anciennes civilisations, notamment l’Egypte, pour diverses raisons, comme religieuse. Sans expliquer les détails, cela serait bien trop long, je pourrais déjà parler de la confusion avec le mot « Pharaon » qui vient de l’égyptien « Per-aâ », qui signifie « grande maison », qui est le gouvernement. Le mot « Roi » se disait « Bity Nysout » en égyptien, qui veut dire « celui du roseau et de l’abeille », c’est à dire qui doit rester souple lors des tempêtes comme le roseau, et donner à manger à son peuple dans l’équité, comme chez les abeilles.

C’est lors d’une invasion d’un peuple étranger, les Hyksos, lors de la seconde période intermédiaire (XV dynastie), orchestrée par les migrants qui avaient pris de plus en plus de pouvoir dans ce pays accueillant, dans la Basse-Egypte (delta du Nil), que les rois envahisseurs se sont fait appeler « Pharaon », c’est à dire « je suis le gouvernement à moi tout seul », un tyran.

Lors de l’expulsion de ces envahisseurs par Ahmosé, les rois de la XVIII dynastie, venant de Thèbes (Haute-Egypte) ont repris leur position normale de roi dans un gouvernement.

C’est Akhenaton, le roi que l’on respecte aujourd’hui, parce que l’on croit qu’il a instauré une religion monothéiste, qui a repris le titre de « Pharaon », une personne particulièrement orgueilleuse, qui a créer sa propre capitale, qui a été aussi vite désertée quand son règne fut fini.

La tradition Egyptienne a toujours été monothéiste, mais d’une vision radicalement différente de la notre. Chaque Neter (dieu ou déesse), était une facette, un attribut, du mystère de la divinité, créateur du monde, et de ses forces de la nature. C’était une sorte de bande dessinée avec plusieurs degrés de lecture. Akhénaton n’a jamais instauré une religion monothéiste, mais un culte envers le soleil « Aton » (que les Egyptiens n’ont jamais vénéré comme tel), pour faire fermer tous les temples des mystères d’initiations et avoir le pouvoir absolu.

Akhenaton n’était pas du tout apprécié en Egypte, pays de la sagesse et de l’humilité, pour ce roi orgueilleux et hérétique.

C’est ensuite que la tradition d’appeler les rois « Pharaon » est resté, alors que la véritable appellation est « Bity Nysout », et alors que les 2000 premières années de la grande Egypte, jamais les rois ne se sont fait appeler « Pharaon », le gouvernement. Et comme preuve d’humilité, il suffit de voit Khufu (Kheops), le bâtisseur présumé de la grande pyramide, une énorme prouesse architecturale, avec comme seule statue du roi, une statuette de 7 centimètres d’hauteur...

Aujourd’hui on a tous les textes des gens du pays à cette époque, retrouvés dans les mastabas, vénérant leur roi comme on vénère aujourd’hui nos stars, ils étaient particulièrement appréciés pour leur équité, leur sagesse, leur grandeur et leur projet de bâtir un grand pays. On a aujourd’hui toutes les preuves que les pyramides n’ont pas été bâti sous esclavage, mais comme projet et fierté du pays, comme chez nous aujourd’hui, la Tour Eiffel, le Viaduc de Millau, etc, etc...

Mais comme dans la bible on parle d’un méchant pharaon orgueilleux, et bien il faut entretenir la sale image de ce pays, plutôt que d’expliquer clairement les choses... (évidemment que le peuple ne peut pas comprendre xD)

Il y aurait tellement à raconter sur l’un des plus beaux pays du monde... !
Robot
Compte supprimé
  il y a 2 mois


Toujours en Egypte, un exemple de leur haute intelligence et de leur finesse d'esprit : la Coudée Royale, leur outil de mesure sophistiqué, instauré dès le début de l’Egypte, avec laquelle ils ont façonné leur pays.

un morceau d'une coudée et une équerre :


Il faut observer que tout ce qui nous reste de ce pays, a entre 2.000 et 5.000 ans, donc très usé et détérioré par le temps ; il faut imaginer la rigueur et la précision dans lesquelles ces objets, et par ailleurs tout ce qu’ils façonnaient, étaient réalisés, cherchant tout le temps la beauté de la perfection. La Coudée Royale :



On comprend ici la précision au 1/16ème près, alors que dans notre époque nous sommes seulement au 1/10ème près avec le millimètre (à moins d'utiliser les machines) :

Robot
Compte supprimé
  il y a 2 mois


Un commentaire supplémentaire sur la Coudée Royale égyptienne, pour comprendre pourquoi elle est nettement supérieure à notre système de mesure actuel.

Mise à part que la précision est jusqu’au 1/16ème près, alors que nous sommes à 1/10, le plus surprenant est que la coudée n’est pas fermée sur un seul système de proportion. C’est à dire l’unité, qui est le doigt (une coudée royale = 28 doigts), peut-être précisément divisée de n’importe quelle manière, ce qui n’est pas du tout le cas de notre système métrique :

D’abord un détail supplémentaire, la coudée ici n’est pas complète, elle fonctionne avec une barre qui venait glisser dessus, un peu à la manière de notre pied à coulisse d’aujourd’hui.

Si on divise l’unité par 2, notre système le permet aussi, 10 millimètres / 2 = 5 mm
(première case de droite sur la coudée)
Si on divise l’unité par 3, notre système ne le permet pas, 10 mm/3 = 3.33 périodique mm (deuxième case de droite sur la coudée, etc)
Si on divise l’unité par 4, notre système le permet de manière détournée, 10 mm/4 = 2.5 mm
Si on divise par 5, on a 2 mm
Si on divise par 6, notre système ne le permet pas, 10mm/6 = 1.66 périodique mm
Si on divise par 7, notre système ne le permet pas, 10mm/7 = 1.4285.... mm
Si on divise par 8, notre sytème ne le permet pas, 10 mm/8 = 1.25 mm

Etc... car mise à part la division par 10 on ne pourra plus aucune précision sur notre système métrique, qui ne permet de diviser précisément que sur une base de 2 et de 5.

La coudée permet de passer d’un système de proportion à un autre des plus simplement, sur une base de 2, de 3, 4, 5, 6, 7, 8, etc jusqu'à 16, par exemple 2/5, 3/7, 8/11, 9/16, etc... de l’unité.

En d’autres termes, pendant que nous utilisons une seule grille de division de l’unité, le quadrillage représenté par une simple feuille millimétrée, c’est à dire l’unité divisé en dix, le système de mesure égyptien utilise seize quadrillages de division de l’unité, superposées en permanence les unes sur les autres en fonction de la demande, par le principe d’utilisation de la coudée.

C’est incroyablement ingénieux et nettement supérieur à notre système métrique, pour des Anciens d’il y a 5.000 ans...
Robot
Compte supprimé
  il y a 2 mois


Une nouvelle visite dans l’un des sites les plus mystérieux aujourd’hui, toujours avec notre charmant Deï Mian (il est difficile de trouver des docs en français), qui se fait un plaisir de nous faire visiter tous ces lieux insolites, et donc ici nous allons visiter le site de Puma Punku.

Malheureusement cela amène beaucoup de spéculations farfelues dans tous les sens, y compris extraterrestre et j’en passe, parce qu’on nous a habitué à voir et à croire que l’homme on vient juste de naitre, et que l’on serait donc les supérieurs de cette évolution du singe (pour infos Darwin n’a absolument jamais dit que l’on descendait du singe, mais des hominidés).

Pour ma part ma déduction est que l’homme à une très très longue histoire sur cette planète, avec des hauts, des bas, et des recommencements, que le temps efface tout au fur et à mesure, comme sur une roue du temps qui tournerait dans un océan « cosmique » et que l’on voit que la partie immergée de cette roue.

Attention, encore une fois il faut observer que ce que l’on voit ne sont juste que les restes, comme un squelette désagrégé d’un mort depuis très longtemps.

Sur ce bon voyage, à Puma Punku ! :)
WeDoNotSow
WeDoNotSow - 25 ans
De Nantes
  il y a 2 mois


Il faut aussi se méfier des effets spéciaux et des fantasmes des révisionnistes contemporains qui lisent trop loin dans les découvertes pour des raisons bien connues. C’est une pratique très répandue dans le milieu pseudo-scientifique. Les partisans de « l’égyptologie alternative », qui s’appuient plus sur les documentaires et les livres plutôt que les revues scientifiques car comme ça ils reçoivent moins de critique d’experts, nous pondent toujours des théories qui mélangent vérité et fantasme, s’éloignant des théories classiques réalistes par ce que l’alternative est juste plus excitante et mystique pour les non-initiés.
Ce n’est pas avec les supercalculateurs qu’on va éclaircir mieux le génie de cette civilisation. Nous savons qu’ils n’ont pas utilisé des engins Caterpillar, ou des esclaves, ou de la magie noire ou l’aide des civilisations extraterrestres. D’après ce que j’ai lu, on connait pas mal de choses sur la création et le transport des matériaux, et encore moins sur la méthode exacte de l’empilement. Toute théorie à ce stade-là doit rester dans son contexte, et non pas inventer des technologies perdues juste comme ça, ou invoquer l’intervention du surnaturel. Etre humble devant la beauté de cette civilisation veut dire comprendre sa gloire dans son contexte historique, et non pas de dire « nous ne savons rien devant ce qu’ils savaient eux», qui est non pas juste faux, mais grave, car on donne l’impression que les experts sont autant ignorants que monsieur tout-le-monde d’aujourd’hui. D’ailleurs, c’est une mauvaise impression que les experts jugent les civilisations de la même manière qu’on les juge : celle-ci est intelligente, celle-ci est bête, l’autre est sauvage, etc. Ils savent très bien que chaque histoire a son contexte. Et finalement, oui, si on raisonne par une continuité de l’avancée scientifique et de la connaissance, on est nettement supérieur. Ce n’est pas de l’égoïsme, c’est une vérité. On a connu mieux avec les grecs, puis avec Galilée, puis avec Newton, puis Einstein, puis avec la physique moderne. Notre technologie a aussi suit cette évolution, car en connaissant mieux, on construit mieux. J’aimerais bien connaitre la preuve de ceci « la coudée ici n’est pas complète, elle fonctionne avec une barre qui venait glisser dessus, un peu à la manière de notre pied à coulisse d’aujourd’hui. »

 4 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
WeDoNotSow
WeDoNotSow - 25 ans
De Nantes
  il y a 2 mois


Après c’est quoi cette histoire avec les nombres ? Ce n’est pas la fin des chiffres décimaux qui donne la précision, mais c’est le contrôle de l’erreur dans la pratique. Le système décimal a été adopté non pas parce qu’il est « précis » (chose qui ne veut absolument rien dire), mais parce qu’il est simple à manipuler dans l’algèbre et l’arithmétique. Toute personne qui a travaillé avec les systèmes binaire, octal et hexadécimal peut facilement le constater. D’un point, si on veut parler de précision dans le terme de la plus petite distance mesurée (i.e. la résolution), le système sexagésimal qu’on adopte pour l’horloge est largement mieux. D’un autre, pourquoi dire que le système décimal « ne permet pas des choses » (chose qui veut rien dire aussi) puis de dire que le système hexadécimal est tout simplement fractionné ? Ce sont deux sujets différents. Si on veut suivre le même raisonnement, ce joli système ne permet pas : 16/3, 16/5, 16/6, 16/7, 16/9. C’est aussi pourri ! C’est logique car les seuls diviseurs de 16 sont 1, 2, 4, 8 et 16. Et si c’est ça ce que veut dire la précision (c'est pas le cas évidemment), c’est le système duomiliquingentivigintimal (base 2520) qui le remporte, car il est divisible par tous les nombres entre 1 et 10.

 4 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Robot
Compte supprimé
  il y a 2 mois


Je n’ai pas le temps de répondre maintenant, mais avant que tu répondes des âneries de manière agressive, juste pour venir en « adversaire » hautain sur mon topic, plutôt qu’en ami discutant tranquillement sur le sujet, je te suggère de chercher à comprendre comment sont utilisées les différentes proportions de précision sur les cases de droites de la coudé, de deux divisions, trois, quatre, cinq, etc, jusqu’à seize divisions de l'unité ;)

Et justement, pour ne pas être piégé par un nombre complexe de base par multiplication des nombres premiers (pensée bien de notre temps comme tu le démontres), ils ont préféré tout simplement pouvoir utiliser n’importe quel nombre de base de division selon leur choix et besoin jusqu’à seize. Ce qui permet selon les besoins, de faire par exemple 5 doigts et 2/3, ou 5/7, ou 2/9, ou 4/11, ou 15/16, etc, qui est incroyablement précis, et donc totalement libre selon les besoins et précis à tout instant, pas besoin de prendre un nombre de base complexe fait d’une multiplication des nombres premiers, pour avoir un maximum de diviseurs... (notre carcan de voir de cette manière)

Quant à la barre servant de glissière précise comme un pied à coulisse, voici l’explication :
http://www.egyptian-architecture.com/JAEA1/JAEA1_Monnier_Petit_Tardy
Robot
Compte supprimé
  il y a 2 mois


Une analyse de Mouton Lucide sur le site de Göbekli Tépé, dont je vous suggère de faire vos propres recherches :


Et dans la même foulée, toujours de notre Mouton Lucide, une analyse pertinente et bien connue sur le Sphinx de Gizeh, à vous de chercher :
WeDoNotSow
WeDoNotSow - 25 ans
De Nantes
  il y a 2 mois


Aïe, toujours incapable de recevoir une critique…
D'ailleurs si mon intention est agressive comme tu me décris, j'aurais juste appelé tout ce que tu as dit "des âneries" ;)
J’ai décidé de commenter car j’ai vu que le sujet est passé de « les égyptiens ne sont pas aussi dupes que l’on croit » à « les égyptiens sont plus intelligents, ils ont des notions plus avancées que nous ». Mon but c’est surtout de contredire et réfuter cette dernière affirmation, et de recadrer le sujet dans son contexte historique, je suis navré si je brise donc ton romanticisme avec cette civilisation.
Tout d’abord, merci pour la référence. Je l’ai demandée car je voulais voir si le principe de Vernier date d’avant le 17 siècle, ce qui n’est pas le cas. Je recommande la relire, car les auteurs sont assez prudents dans leurs hypothèses. Ils répètent le fait que les coudées sont plutôt cérémoniales que pratiques, ce qui est communément admis et documenté en bas. Les coudées étaient aussi imprécises, et c’est normal car le contrôle de l’erreur n’était pas une notion assez maitrisée à l’époque. Leur but c’est finalement de montrer que les coudées PEUVENT être utilisées pour des mesures, mais en aucune façon affirment que c’était le cas (on voit bien que c’est la partie la moins référenciée du texte car c’est de la spéculation des auteurs). C’est là où le principe de Vernier est introduit. Je reste donc assez sceptique à cette proposition. Pour moi, il faut le rappeler pour ne pas voir les médias qui disent des conneries comme « les égyptiens ont inventé le Vernier 3000 ans avant !! ». C’est l’une des raisons que je me méfie des études révisionnistes. Il faut avoir un esprit ouvert mais cela ne veut pas dire accepter et normaliser tout.
Une autre fois, tu interprètes mal les notions de l’arithmétique (petite clarification : le 2520 n’est pas construit des nombres premiers entre 1 et 10 mais c’est le PPCM de ces derniers). Ce n’est pas la base qui donne la précision, ou quelles fractions peuvent être exprimées facilement avec cette base. Donc dire que c’est « incroyablement précis » n’a aucun sens, et ce que j’ai dit à propos de la base 2520 est exactement ceci « si c’est ça ce que veut dire la précision » pour montrer que ton raisonnement de prouver qu’ « [il] est incroyablement ingénieux et nettement supérieur à notre système métrique » est faux. Je doute que leur résolution de 1/16ème a été choisie pour une raison d’ailleurs. C’est peut-être juste parce qu’ils ne peuvent pas aller plus loin en terme de résolution.
Bref, si tu le vois toujours comme TON topique et qu'on doit suivre sans questionnement, qu’on doit voir des vidéos et puis faire nos recherches, je vais me taire. Les égyptiens sont SPLENDIDES, ils ont inventé beaucoup de choses et nous sommes rien devant eux !!

 4 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Robot
Compte supprimé
  il y a 2 mois


Alors visiblement tu me connais, moi pas haha, et ce n’est pas la critique ou l’échange dont je ne serais pas capable de recevoir, mais l’agression de tempérament barbare, hautain, et de confrontation, sur un lieu amical et de partage.

Bref, toujours autant d’agressivité mdr, et quelle frustration parce que je dis que les Egyptiens ont été incroyablement ingénieux.... D’ailleurs on est toujours incapable d’expliquer quoique ce soit en matière d’architecture et de sculpture de chez eux, et même en général de leur civilisation, tout simplement. Même musicalement ils étaient incroyablement avancés, il suffit de voir dans les musées, les nombreux instruments retrouvés hautement avancés et raffinés. Donc visiblement, on peut affirmer leur grande ingéniosité et, contrairement à toi, cela ne dérange pas mon égo.

En ce qui concerne les coudées, tu confonds les coudées votives, qui sont des coudées cérémonielles trouvées dans les tombes, des copies grossières des coudées utilitaires, comme offrande à un noble ou une personne ayant reçu un don de remerciement, car la connaissance de la coudée, comme le reste de la connaissance en général, était gardée précieusement dans les temples, dont il fallait prouver sa valeur et sa bonne foi, avant d’avoir accès au « serpent de la connaissance », qui est positif et créateur comme négatif et destructeur (on en sait quelque chose aujourd’hui, et il est écrit sur un des temples « malheur à la Terre, le serpent de la science est sorti de sa tanière »). C’était une responsabilité de porter en soi la connaissance, au service de la civilisation, et donc une fierté d’avoir une offrande de la connaissance. Les coudées cérémonielles qui, même imprécises dans leur conception contrairement aux réelles coudées d’utilisation, portaient toute la connaissance civilisatrice de la mesure, et étaient un grand cadeau comme une légion d'honneur.

Et je réitère que ce système de mesure est plus précis que le notre, déjà expliqué le pourquoi du comment plus haut, et que c’est seulement depuis nos ordis et nos système digitaux de ces dernières années d'après-guerre, que nous avons dépassé la précision du 1/10ème, c'est à dire le millimètre de notre système métrique, et dont de surcoit, l'unité du centimètre est difficilement divisable.



Pour participer à [ Anciennes Civilisations (Egypte, Atlantide, etc) ] il faut être obligatoirement inscrit