Aide  majeur et mineur, question

Anonyme
?Bonsoir a tous, je me pose une question. j'ai 20 ans et il m'arrive de recevoir un message de garçon de 16 ans.  Quartes années de différence en soit, ce n'est rien, mais étant donné que je suis majeurs, il n'y a pas des lois contre une relation entre un majeur et un mineur ? (je parle pas forcement de relation sexuels) ?Comprenez que je ne souhaite pas avoir de soucis, donc pour l'instant, je mets court a une conversation avec un jeune homme de 16 ans, qui s’intéresse a moi.
Lindos
Bonsoir, La loi ne dit rien au sujet des rencontres entre personnes de plus de 15 ans. Dans un état de droit ce qui n'est pas interdit est permis. Par contre ses parents peuvent exercer leur autorité parentale, en limitant ses sorties, et sont en droit d'accuser de détournement de mineur un majeur qui hébergerait un mineur une nuit sans l'accord de ses parents. Ca c'est la loi, qui est donc plutôt permissive en France depuis plus de 30 ans. Après il y a la mode qui suit des tendances. Tu aurais eu 20 ans il y a 10 ans tu n'aurais peut-être pas posé la question, alors qu'aujourd'hui tu te la poses.
Anonyme
bah c'est que je ne souhaite vraiment pas qu'on me colle une étiquette de pédophile (bien que ce n'est pas le cas, mais certain sont assez fermé d'esprit) surtout que dans le cas d'homos, si les parents ne l'accèpte pas c'est compliqué, c'(est pour cela que je me demande
Membre Anonyme - Modification par Enneathusias le 21/01/2017 - 20:21:33
Salut à tous les deux, En France, la majorité sexuelle est à 15 ans et elle est la même pour les relations homo ou hétéro. Cela veut dire qu’un mineur peut avoir des relations sexuelles consenties avec un majeur, à condition que le majeur ne détienne aucune autorité sur le mineur de par son ascendance familiale ou ses fonctions (professeur, moniteur, animateur, etc.). Sources : -Article 227-25 du code pénal -Article 227-27 du code pénal -Planning familial -Majorité sexuelle en France Par ailleurs, les parents peuvent s’opposer à ce que leur enfant mineur de plus de 15 ans ait des relations sexuelles avec un majeur, par des mesures d’assistance éducatives, sans risque de condamnation pénale pour le majeur. Source : -Homosexuels, 101 réponses pratiques, Librairie générale de droits et de jurisprudence, 1993, pages 14-15 Si le majeur tente de séduire (corrompre) en connaissance de cause, un mineur avec des photos inappropriées (impudiques ou obscènes), par exemple, ou qu’il l’amène à voir ou participer à des relations sexuelles collectives, alors il encourt une condamnation. Sources : -Article 227-22 du code pénal -Qu'est-ce que la corruption de mineur ? Pour finir, un majeur peut être poursuivi au pénal pour détournement de mineur, s’il héberge un mineur (<18 ans), même si celui-ci est consentant et qu’il n’y a pas de relation sexuelle. Sources : -Article 227-8 du code pénal -Homosexuels, 101 réponses pratiques, Librairie générale de droits et de jurisprudence, 1993, pages 16-17
Lindos - Modification par Lindos le 21/01/2017 - 21:03:08
Actuellement entre deux jeunes de 16 et 20 ans des parents rejetant l'homosexualité réussiraient plus à inquiéter le majeur qu'à le faire condamner juridiquement . Concernant les images, les mineurs n'ont pas attendu les majeurs pour aller voir les pornos sur internet. Il faudrait être beaucoup plus prudent avec une autre habitude bien ancrée chez les jeunes, celle de faire des photos intimes. Parce ce que là des parents fâchés obtiendraient vraisemblablement satisfaction.
Membre Anonyme - Modification par Maximvs le 21/01/2017 - 21:53:26
Lindos a très bien répondu. Je trouve un peu déplacé de répondre directement par des questions sexuelles ensuite sinon, il y a d'autres choses (plus utiles) dans la vie...
Membre Anonyme
Ah pardon, je n'avais pas lu qu'il ne posait que la question de la loi, j'ai effacé cette partie de mon message du coup.
Anonyme
Je ne comprend pas vraiment ce que tu veux dire, pourquoi dis tu cela ? concrettement, je sais que cela a déjà surement été expliqué, mais est ce qu'il y a de réel risque que les parents puisse porté plainte pour détournement de mineur ? parce que j'ai lu que si un mineur dormais chez un majeur sans l'accord des parents, ceux ci piouvais porté plainte, mais si il donnent leurs accords, ne peuvent t'il pas ce retourné contre le majeurs ? et comment prouver qu'un accord a été donné ?
Lindos - Modification par steph4190 le 05/07/2017 - 18:59:37
Je n'en connais pas à propos des plus de 15 ans quand le majeur n'a pas autorité sur le mineur, mais je suis plutôt rassuré : dès qu'il en existera une les parents conservateurs ne manqueront pas de le claironner. Et sans vouloir leur faire de procès d'intention, je pense que cela ne leur déplairait pas de rétablir une "protection" des mineurs contre l'homosexualité comme elle a existé avant que la gauche ne la supprime. Lors de différences d'âges beaucoup plus importantes, que celle de ce topic qui n'est pas extravagante entre jeunes, la menace d'autorité parentale est suffisante pour faire rompre la liaison, et si il y a vraiment mérou sous le caillou le majeur ne se contente pas de draguer, à force de se rapprocher de la ligne blanche il finit par la chevaucher ici ou ailleurs.  Donc pas besoin de jurisprudence. Enfin c'est mon avis.
Anonyme
Donc si je résume, tent que je n’influence pas un mineur, je ne risque rien, donc j'ai stopper des discutions avec des personnes pour rien... super..
Anonyme
oui, dans tous les cas j'ai expliqué pourquoi j'ai souhaité mettre fin a la discutions, je suis quelqu'un d'honet. encore merci pour les réponses
Anonyme
je l'éspère ^^ mais une chose et sur, j'aurai toujours une légère crainte ^^ mais vraiment merci :)
Membre Anonyme - Modification par steph4190 le 05/07/2017 - 19:03:00
Ce n’est pas exact, car la loi ne différencie pas si le/la mineur prend l’initiative seul de se déplacer (pour fuir la tyrannie d’une parent par exemple, donc hors contexte amoureux) ou si le majeur lui aurait demander explicitement de venir. Je connais un cas qui a couté cher, alors que le majeur n’était pas au courant de l’initiative, c’est une fois dans le train que le mineur de 16 ans l’appelle parce qu’il ne peut pas payer le billet, le majeur paye le billet de train à l’arrivée, et la contrôleuse a quand même envoyé l’amende annulée au père. Le père a fait tout un cinéma, hyper jaloux de ce majeur justement, et du soutien qui lui apportait, et a porté plainte. La loi n’a pas cherché à comprendre le week-end de décompression du mineur du parent particulièrement tyrannique, dont par ailleurs le majeur lui avait acheté brosse à dent, caleçons, gel douche, pour un minimum d’hygiène dans son sac, ainsi qu’un minimum de fourniture scolaire pour pouvoir travailler décemment (le rôle du père?) ; que des éléments qui n’ont nullement intéressé la loi pour la compréhension de la situation, et est resté sur : « soustraction de mineur sans violence » point. Alors que ce majeur était un élément équilibrant pour ce mineur en grande difficulté, donc grande prudence, il ne faut pas compter sur la loi pour comprendre les situations, c’est faire preuve de grande naïveté. Donc si un parent veut mettre la zizanie, c'est les parents avant tout que la loi prend parti, sans rien savoir d'autre.
Anonyme
donc en gros tout est foutu si j'ai bien compris...
Membre Anonyme
Ah bah le gars a pris cher pour rien...
Anonyme
donc, je doit laisser tombé tous ça... c'est tellement génial..
Membre Anonyme
Merci Steph4190 J'ajoute cependant que des parents procéduriers peuvent porter plainte pour détournement de mineur, si leur enfant mineur (même de plus de 15 ans) dors pour la nuit chez un majeur, sans qu'ils aient donné leur autorisation. Ensuite, les juges apprécieront la situation dans l'intérêt du mineur. En cas de doute persistant, tu peux aussi contacter le fil santé jeunes pour les 12-25 ans, sur la question juridique, au numéro présenté dans le lien suivant : source : Filsantejeunes
Anonyme
je vais laissé tombé toutes possible histoire avec un mineur, au moins je serais tranquille
Membre Anonyme
Comme je viens de l'expliquer c'est faux ça, ils prennent parti de l'autorité parentale, même dans une situation la plus évidente.
Anonyme
enfin bref, merci de vos réponse, a une prochaine fois peut etre
Membre Anonyme
Salut, je suppose que tu fais référence à ma dernière phrase, sur le fait que les juges apprécient la situation dans l'intérêt du mineur ? Le cas évoqué par Anonyme est celui (de la possibilité) d'une relation amicale forte/amoureuse, voire davantage (pour une nuit dans le cas que j'évoque), donc ce n'est pas le cas d'une fugue. Et il n'y a pas une relation d'autorité morale entre les deux personnes. Par ailleurs, la phrase que tu contestes n'est pas fausse en soi, car l'enfant peut être en danger dans sa famille, donc ils évalueront la situation en fonction de l'intérêt du mineur. Encore faut-il démontrer qu'il y a danger, c'est vrai.
Membre Anonyme - Modification par pOzitivelif3 le 22/01/2017 - 00:51:51
Pour apporter plus d’éléments dans cette affaire, le majeur en question était son ancien éducateur, qu’il l’avait fait passer de trois années de déscolarisation à 14 de moyenne après un an de suivi de furieux de reprise de scolarité. A l’époque des faits il n’était plus son éducateur, il n’y avait plus lien d’autorité, juste amical.  Le père était un ancien toxicomane, devenu chrétien reconverti complètement fanatisé et faisait régulièrement de la maltraitance psychologique à son fils. L’éducateur avait tout fait pour réconcilier leur relation, mais son père n’a pas voulu jouer le jeu, était dans un délire que son fils était un « enfant du démon », en punition de dieu pour ses conneries du passé, qu’il répétait partout et faisait passer son fils pour un monstre bon à rien. Il le laissait partir en auto-stop à l’arrache sans manger tous les matins car il ne devait pas rester seul dans la maison, mais surtout, il ne devait pas aller chez son ancien éduc lol. Au tribunal, la juge a osé sortir le dossier du passé de l’éducateur devant tout le monde, en sortant un «  Ah il a été placé chez ses grand-parents, mais visiblement ce n’était pas assez bien... » Si elle savait... Moi je suis au courant, bref, en tout cas c’était totalement hors contexte de l’affaire, et surtout totalement non professionnel. Ensuite a placé le mineur en victime (alors que c’est le père la victime dans les faits, comme « soustraction de mineur » si il y avait vraiment eu soustraction de mineur, le majeur n’a rien demandé de venir), et aussi que le mineur (majeur lors du procès)  était venu témoigner pour tout expliquer ce qui s’est réellement passé, et bien il n’a tout simplement pas eu le droit à la parole. Et enfin l'ancien éducateur en question n'a jamais été un danger pour personne, et faisait un boulot assez efficace. Donc je réitère que non une histoire encore moins amoureuse en France avec un mineur c'est même pas la peine d'attendre une moindre compréhension, encore moins d'humanisation. Ils te sortent c'est la loi, point.
Anonyme
je pense que je vais quitté beto alors, a part les "vieux" et les trop jeunes bah personne ne s'interesse a moi donc moi c'est bon je laisse tombé
Anonyme
c'est pas la première "bataille". c'est juste que pour une fois il y avais quelqu'un vraiment pres de chez moi et bah je peux pas le voir parce qu'il est mineur. Dans tous les cas je ne veux pas de probleme
Membre Anonyme
@POzitivelif3 : je ne doute pas qu'il y a des cas d'injustice et je me mets à la place de l'éducateur, ça a dû être extrêmement difficile à vivre. Mais comme tu le suggères, il s'agissait d'une fugue et non d'une nuit passée chez un copain majeur, sans intention de fugue.  Peut-être que les juges ajustent leur jugement dans ces circonstances...il faudrait contacter un spécialiste du droit pénal. Il y a des avocats qui tiennent des permanences gratuites dans la plupart des villes. J'ai aussi suggéré à Anonyme la possibilité d'appeler un numéro vert.
Membre Anonyme - Modification par Enneathusias le 22/01/2017 - 01:21:55
Hé ! ne baisse pas les bras comme ça ! Qu'est-ce que tu dirais de nous alors, à plus de 40 ans ?  Tu n'as que 20 ans et tu laisses déjà tomber ?
Anonyme
je comprend ce que tu dis, cependent, les seul qui me contacte ici sont soit des personnes bien plus agé, soit ce sont des personnes qui veulent uniquement parler sur skype et je sais très bien pourquoi ils le veulent ou alors ils ne me parlent plus au bout d'un moment sans raison apparante ou alors des mineurs. Donc au bout d'un moment j'en ai assez de "perdre" mon temps ici.
Membre Anonyme - Modification par Enneathusias le 22/01/2017 - 01:23:16
Je ne sais pas depuis combien de temps tu es sur ce site, mais ne fais pas une généralité de tes expériences, que tu restes ou non sur ce site. Dans la vie, il faut avoir de la patience pour tout, ça c'est clair, ici ou ailleurs. PS : pour le mineur de 16 ans, il suffit qu'il ne dorme pas chez toi, sans l'autorisation parentale, c'est tout.
Anonyme
je suis ici depuis quelques années déjà, je sais qu'il faut de la patiance, et que j'en manque, mais ma confiance en moi en prend un coup... il suffit qu'il ne dorme pas chez moi, qu'il ne seche pas les cours a cause de moi (parce qu'on ne sais jamais), que c'est parent ne profite pas de ca pour le foutre dehors et m'accusé, qu'il ne fugue pas ect... comme j'ai dis, je ne veux pas prendre de risque. c'est stupide surement mais je suis comme ça
Membre Anonyme
Oui, c'est à toi d'évaluer les situations, tu es responsable de toi même. Je me permets tout de même de suggérer d'éviter autant que possible la posture de la victime, à qui rien de bon ne peut arriver parce que ceci, ou cela, etc. Cet état d'esprit amène à beaucoup de sabotages de relations et à baisser les bras facilement. Ce n'est peut-être pas ton cas, mais je le dis quand même, au cas où ;-)

Sujets similaires
  1. La vie à long térme.
  2. Problème concernant ma sexualité
  3. les énigme de la vie / la peur des autre
  4. Quelle différence faites vous entre la sexualité et l'amour?
  5. La première fois ça se passe généralement pas comme prévu , pour vous aussi ?
  6. Amour possible avec une amie hétéro ? ...
  7. Ne même plus être capable de se définir, une question pourtant si simple...
  8. Est ce que je 'l'intéresse ?
  9. Comment savoir si je me trouve face à un gay ??
  10. Les ex le retour qu'en pensé vous ? ?
  11. bonjour y-a - t -il des sapiosexuels parmis vous ?
  12. aidez moi lesbienne et obèse

  S'inscrire pour participer