Mentalement mal.

photo de l'auteur Sondrerp
Sondrerp
Femme de 20 ans
Marseille
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Je suis surement pas sur le bon topic, mais y'a quand même un rapport avec mon post. 
Je m’appelle Camélia j'ai 18 ans.
j'ai envie de parlé de ce qui se passe en ce, moment dont je suis mentalement ou psychologiquement mal... 
Je suis d'une famille musulmane, pratiquants, et croyant. Sa va faire presque 6 ans que j'ai su mon attirance pour les filles. Pendant 5 ans j'ai vécu caché, dans le silence, jusqu’à je me renfermer sur moi même, mes proches croyait que c'etait dans mon caractère, mais pas du tout. Mais au bout de ces 5 ans j'ai fini par craqué, j'etait a quelques minutes de mourir empoisonnée, j'ai fini 24h au urgence avant qu'ils m'envoie en hôpital psychiatrie, pourtant j'ai que 18 ans, la bas c'est l'enfer, même pour prendre l'air au moins 2 minutes j'avais pas le droit, dans ma 'chambre', j'avais que un lit accrocher au sol bien sur, les fenêtres fermer a clé, y'avais rien c'etait vide, sa faisait peur. J'ai plus mangé, ni bu, et ni dormi pendant presque 3 jours, heureusement que y'avais de bonne infirmières, je leurs ai expliqué le problème malgres que la bas j'etait resté un peux dans le silence.. j'ai fini par leurs parlé, ils m'on aidé, et grâce au médecin psychiatre, ma mere sait désormais que je suis lesbienne, sa lui a fait un choque mais elle ma clairement dit dans les yeux " T'es ma fille, je t'accepte et je t'aime comme tu est " j'ai fondu en larme, parce que depuis tout ces années, je suis resté dans ce silence pour rien. Mais au faite non, elle m'accepte pas comme je suis elle veux pas je m'habille en garçon ni que je recoupe mes cheveux jusqu'a  ce qu'elle ma dit ' Essaye de sortir avec un garçon .. " j'avais envie de pleuré de tout cassé. J'ai refait une tentative, j'ai re fini en psychiatrie mais en chambre d'isolement pendant 1 semaines. Je suis finalement rentré chez moi mais je suis suivis par une psychiatre et une psy. Je sais plus quoi faire, j'ai vraiment besoin de bon conseil, je veux tout dabord m’éloigne de chez moi, de ma famille.
Merci d'avoir lu. 


photo de l'auteur Malazac
Malazac
Homme de 24 ans
le boulou

8 remerciements
Bonjour,

Je comprends un peu ce que tu peux ressentir, pour ma part je n'ai jamais faire mon C.O, personne n'est au courant de rien. Je me suis renfermé sur moi-même, car sachant que mes parents n'aiment pas ça, je ne souhaite pas forcément leurs expliquer, du moins pas pour le moment.
J'ai fais une dépression pendant 4 ans, je me suis renfermé sur moi-même, je ne voulais plus voir/ni entendre personne, je ne pensais qu'à en finir avec la vie, je me sentais mal d'être différent. 
Niveau sexualité et maladie (je vais pas raconter toute ma vie non plus ^^)
Je ne suis pas allez en psychiatrie et je n'ai jamais été suivi par un psy, donc je ne peux pas comprendre ce que ça fait.
En tout cas, ça doit être très difficile pour toi. 
Ta mère te comprend, du moins elle essaye de te comprendre, elle fait un effort pour ça, pour elle c'est forcément difficile, essaye juste d'en faire un de ton côté aussi.
Continue de t'habiller en femme, je ne te demande pas de mettre des talons et du maquillage, non plus :P pour tes cheveux laisses-les pousser un peu.
Respecte ça, en moins le temps que tu vis chez-elle, quand tu auras ton petit chez-toi, ça iras beaucoup mieux je pense.
Tu pourras vraiment t'affirmer, tu seras heureux, tu feras ce que tu souhaites, niveau vestimentaire ou autres.
Ta mère finiras par l'accepter.
A part ça, je ne peux pas t'apporter de réponse, mais je te soutiens vraiment et je te souhaite tout le bonheur possible :P

photo de l'auteur drakouline
Drakouline
Femme de 23 ans
00225

5 remerciements
Tu as le courage de te donner la mort plusieurs fois!! Eh bien bravo!

Dis toi que tu n'es pas la seule à etre mal comprise à cause de ton orientation sexuelle. Ce n'est pas quand tu mouras que tu pouras etre libre. Même pas!
Tu te suicides ok, mais la vie continura sans toi. C'est claire.

Tu aimes les fille, ta mère le sait, tant mieux.
Ne t'occupe pas trop de ce qui se dit autour de toi,  tu n'es pas obligée d'écouter ce que ta mère te dit qui va contre ta propre nature.
A toi de lui imposer ce que tu es. (Ne reste plus cloitrer chez toi, sors, rencontre des lesbiennes des homo, leur compagnie t'aidera à surmonter ta dépression. Tu n'as pas d'amis avec qui sortir et rencontrer d'autres personnes c'est pourquoi tu touches à ta vie. Ouvre toi au monde, fais l'effort) :)

Si ce n'est ça, je ne vois pas ce que tu peux faire d'autre.

Peace........

photo de l'auteur imaginaire
Imaginaire
Femme de 21 ans
paris

3 remerciements
Je ne peux pas prétendre te comprendre, mais comme l'ont dit les gens plus haut, essaye de patienter temporairement, de toutes les façons tu finiras bien par quitter le domicile familial pour vivre comme tu en as envie.
Essaye de voir les choses du bon coté, ta mère t'as accepté, peut etre pas idéalement, peut etre que ce nest pas suffisant à tes yeux, et peut etre qu'en effet, "accepter" est un peu fort puisqu'elle essaye de te faire changer.

Malgré tout elle t'aime quand même, cest le plus important.
Dis toi que des tas de gens préfèrent vivre dans un mutisme éternel pour ne pas perdre l'amour de leurs parents ou famille.
J'avoue qu'un dialogue aurait été tout de même plus judicieux que de t'emener dans ce genre d'endroits.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit