Reprise des études

Café du commerce - Créé le - 32 Participations


10 remerciements
Modérateur
Reprise des études

Je lance un petit débat sur ce que vous pensez de reprendre ses études après au moins un an d'arrêt.

Sur le fais de se dire que l'on va gagner moins, que l'on va être avec des jeunes qui sont toujours chez les parents, de trouver un appart , et également sur la solution de l'alternance.
0 vote


33 remerciements
Administrateur
Les études c'est un peu comme un investissement. On se sert la ceinture mais c'est pour la bonne cause... Donc oui étudiez au maximum et choisissez des voies porteuses si possible :)
0 vote


10 remerciements
Modérateur
Je suis d'accord après je pense que c'est plus facile à dire qu'a faire perso je reprend en septembre après avoir été 3 ans dans l'armée ; je vais me retrouvé avec la même paye mais un logement et la bouffe en pluss à payer,  C'est même plus se serrer la ceinture à ce stade c'est changer complètement de train de vie .

C'est un choix très difficile pour ma part 
0 vote

C'est sans doute compliqué, mais, comme l'a dit Wiloooo, c'est un investissement. Mieux vaut galérer avec une reprise tardive des études que galérer sans études du tout :p
Dis-toi que si tu t'y donnes à fond, les études peuvent aller très vite, le temps passe rapidement. Courage !
0 vote


Bonjour,

Personnellement j'avais arrêté mes études vers 24 ans, j'ai repris un BTS à l'âge de 29 ans ! En plus, j'avais pas mal de responsabilité à côté.
C'est clair que c'est un autre rythme, tu rentres, tu prépares à manger, tu travailles, tu ne sors plus, tu bosses;
Mais aujourd'hui, je ne le regrette pas une seule seconde; j'ai trouvé un boulot bien payé en CDI à côté de chez moi.
Depuis que j'ai eu mon diplôme, ma vie professionnelle c'est vraiment amélioré;
Oui, c'est galère, oui il y a des petits jeunes, mais franchement, c'est très gratifiant personnellement.
Alors fonce et bon courage !
0 vote

Bon allez, je me joins aussi pour dire, vas y.

Plus tu attendras, plus ce sera difficile.
Car avec le temps et l'âge, on ne supporte plus l'ambiance "scolaire".

L'alternance est une bonne chose car tu bénéficies d'une expérience professionnelle appréciée par les entreprises.

Cela fera la différence à diplôme égal voir même par rapport à quelqu'un un petit peu plus diplômé mais sans expériences professionnelles.
0 vote


10 remerciements
Modérateur
Vous avez raison , ça m'empêche pas de douter... 

Car le BTS ce n'est q'un début; je dois poursuivre pour mon projet pro qui est de créer une entreprise dans un secteur bien précis. 
0 vote

Bien sûr qu'il faut y aller !

Déjà, tu as des projets. Pourquoi ne pas essayer de les réaliser ?
Beaucoup de gens n'ont pas ta chance, tes capacités et se contentent d'une vie routinière... coincé pour d'autres raisons, plus ou moins bonnes mais il ne m'appartient pas de juger...

Ensuite, il y a plusieurs façons de prendre des cours : du temps plein ; par correspondance ; en "cours du soir"...
Comme dit précédemment, l'alternance est aussi possible.

Enfin, c'est en effet un investissement. Oui, tu vas sortir moins, bosser plus tout en ayant moins de tunes. Même si tu dois manger des pâtes tous les jours, c'est pas vraiment ça le pb.
Le pb est de savoir ce que tu veux faire ;)
Au fait, es-tu certain de ne pas avoir droit à quelques aides financières (santé, alloc etc) ?

Il y a aussi un avantage indéniable à un changement de cursus : tu démarres une nouvelle vie^^ Sans doute nouveau lieu, nouveaux amis, nouveau job etc.
Crois-moi, peu de gens ont l'occasion et la chance de pouvoir influer sur leur avenir.

L'âge ? Oui ça influe sur la reprise des études mais pas forcément comme on l'entend ;)
Perso, à 27 ans, j'ai eu besoin d'une année d'étude à temps plein et je l'ai prise...
A 37 ans, j'ai eu besoin de 6 mois à temps plein et je les ai pris !

A 27 ans, je ne faisais pas "vieux" avec les autres (il y avait d'ailleurs plus âgé lool)
A 37 ans, bon là c'est clair que c'était différent... Bah croyez-le (ou pas) des "jeunes" de 20 ans appréciaient ma compagnie ;-)
En aparté, j'ai jamais eu l'impression d'une différence de plasticité cérébrale entre mes 19 ans et mes 37 ans... Pas plus qu'aujourd'hui j'ai l'impression d'avoir un cerveau "lent"...

Alors fonce :)
0 vote

Personnellement, j'ai connu une reconversion à 360° après avoir dû arrêter ma carrière dans l'hôtellerie-restauration.
Au bout d'un an, je me suis donc inscrit à la fac de droit et je n'en ai aucun regret.
Effectivement, le plus dur c'est la différence d'âge avec les autres, mais on peut très bien s'en passer. :)
0 vote


10 remerciements
Modérateur
Oxymore64, je pense qu'un projet mûrement réfléchie, avec des études apportant des connaissances supplémentaires pour être capable de gérer un projet assez conséquents, et j'essais également pendant cette reprise d'études de trouvé des personnes pour combler les manques ainsi que des potentiels partenaires.
0 vote


On va dire que tu t'es habituée à ces 3 ans là, mais dit toi que si tu n'avais pas quitté tes études tu trouverais ça normal.
Il y a sans doute une raison pour que tu reprennes tes études, une motivation. Dis toi que ça sera l'occasion de faire de nouvelles rencontres, voir autre chose.

Et puis pour le logement il y a des aides dont tu peux peut-être bénéficier.

Sinon je te verrais bien en colloc ;-)

Et monter une entreprise c'est un super projet je trouve !
0 vote

Hey! Alors je suis en BTS, et de mon point de vue de "petite jeune" ^^ les "vieux" s'intègrent parfaitement bien.
Qui plus est si c'est dans le domaine qui te plais et t'intéresse vraiment, il n'y à aucuns soucis! :)
Le plus dur je pense ça va surtout être de reprendre les cours parce que ce n'est pas du tout la même que la vie professionnelle. Surtout dans un lycée t'as les contraintes "règlementaires" des élèves plus celles des étudiants ^^ .
Après si tu veux une idée dans mon lycée (et oui, bts c'est en lycée ^^) et surtout dans ma classe, sur 30 il doit y en avoir plus de 15 qui ont plus de 20 ans (jusqu'à 24 ans précisément) et tout le monde à son apart, personne n'est chez "papa/maman" ^^
Entre les redoublements et les changements de filières tu t'y retrouves :p
Et puis pour l'alternance ça c'est à toi de voir en fonction des licences ou master que tu peux intégrer, et si tu peux le faire relativement facilement avec un alternance. :)

Bref, en tout cas bonne chance!!
0 vote


10 remerciements
Modérateur
D'accord, je vais pas en lycée , je vais en centre de formation spécialisé dans l'alternance ; j'ai pensé que se serait plus agréable qu'un lycée.
0 vote

Reprendre les études fait beaucoup de bien, enfin pour ma part après une année de chômage, j'aime bien remettre le nez dans mes livres alors que je n'en pouvais plus au bout de cinq ans d'études théoriques.
ça me permet de me rassurer sur le fait que je n'avais pas choisi mes études par hasard, si j'y suis resté c'est parce que je les aime bien. J'avais des doutes là dessus mais je suis rassuré maintenant.
0 vote

C'est une bonne décision de reprendre les études je dis ça car je suis en reconversion professionnel en ce moment, je suis en formation pour obtenir un CAP donc ce que je voulais dire c'est qu'il y a pas d'âge pour reprendre les bancs de l'école il faut s'accrocher.
0 vote

Reprendre les études c'est pas toujours facile surtout quand on a décroché mais c'est pas impossible, il faut juste se motiver et le vouloir personnellement :)
0 vote


8 remerciements
On n'est pas encore dans "un système de formation anglo saxon" mais, on y vient assez vite : pour l'avoir connu, C l'idéal des formations tout au long de la Vie, en fonction du marché du W => vu les changements de carrière qui se font de plus en plus ou tout simplement, pour évoluer professionnellement ou encore s'adapter au marché...

C'est ce que je vais faire en septembre, reprendre les études : ça ne me fait pas peur, au contraire, je trouve ça totalement en accord avec ma vision de ce que c'est... d'évoluer dans la Vie, autant que professionnellement que dans la Vie privée.
Donc, on ne devrait pas avoir de l'appréhension : si, notre projet est fiable & amène au but => tout est possible :)
0 vote

Tout d'abord, je tiens à dire que reprendre ses études à l'heure actuelle est vraiment admirable. Dans une société aussi complexe que la nôtre, il faut absolument avoir quelques bases (même si parfois décalées) pour notre futur exercice.

Et puis je voudrais souligner quelque chose qui n'est pas forcément mis en avant sur ce sujet: c'est que les études, outre l'évolution professionnelle, ça ouvre l'esprit ! Oui oui vous avez bien lu. Quand on étudie, on est plus enclin à découvrir de nouvelles choses et à apprendre, ce qui peut changer notre appréhension dans certains domaines.

Et je termine juste en soulignant que c'est bon également pour notre santé cérébrale, de nombreuses études ont démontré que le niveau d'étude pouvait prévenir (ou retarder) l'apparition de certaines maladies cérébrales.

Donc, en résumé, c'est presque que du positif !! :)
0 vote


8 remerciements
Exactement "ça ouvre l'esprit !" mais là, C un état d'esprit de départ => avoir l'esprit ouvert (c'est une pédagogie dès le plus jeune âge) & donc, c'est avant tout un changement radical sur la vision de l'éducation "professionnelle" dans notre société, car on est encore loin de ce système d'ouverture : la France a une culture d'éducation assez fermée ! Elle a privilégié pendant très longtemps, depuis le début : l'éducation "générale" au détriment du professionnel (rien qu'à voir les chiffres sur la formation professionnelle, des adultes ; de l'apprentissage des jeunes à partir de 15/16 ans ou encore de l'alternance : avec les difficultés diverses à intégrer ce genre de formations & je ne parle pas de la difficulté de trouver "un stage" en milieu professionnel).
On a encore de gros progrès à faire :/

Eh oui, C bon pour la santé cérébrale : se renouveler tout au long de notre Vie => ça entretient la forme de notre cerveau !

Exactement ça ouvre l'esprit ! mais
0 vote

C'est difficile moi j'ai fait des etudes en bac de 2011 à 2014 3 ans d'alternances en informatique j'avais la belle vie chez les parents ^^ dés la fin du bac je suis parti au chômage et j'y suis rester jusqu'à décembre 2015 ou actuellement je travaille comme technicien help desk en informatique dans un site du gouvernement sur Grenoble actuellement mon contrat est en CDD mon contrat ce termine l'année prochaine je rentrerais sur Lyon et je vais reprendre mes études actuellement pour moi avec un bac les entreprises se mettent catégoriquement à dire que il y n'a pas de possibilité pour poursuivre en cdi pour un poste de hotlineur il faut un minimum de BAC+3 mon but c'est de poursuivre mes études avec une expérience professionnel pour devenir coordinateur en centre d'appel 
0 vote

Citation de BoumVoyageur : Exactement "ça ouvre l'esprit !" mais là, C un état d'esprit de départ => avoir l'esprit ouvert (c'est une pédagogie dès le plus jeune âge) & donc, c'est avant tout un changement radical sur la vision de l'éducation "professionnelle" dans notre société, car on est encore loin de ce système d'ouverture : la France a une culture d'éducation assez fermée ! Elle a privilégié pendant très longtemps, depuis le début : l'éducation "générale" au détriment du professionnel (rien qu'à voir les chiffres sur la formation professionnelle, des adultes ; de l'apprentissage des jeunes à partir de 15/16 ans ou encore de l'alternance : avec les difficultés diverses à intégrer ce genre de formations & je ne parle pas de la difficulté de trouver "un stage" en milieu professionnel). On a encore de gros progrès à faire :/ Eh oui, C bon pour la santé cérébrale : se renouveler tout au long de notre Vie => ça entretient la forme de notre cerveau !


Tout à fait, c'est un état d'esprit. Mais même quelqu'un qui n'a pas reçu cette pédagogie, le fait qu'il/elle apprenne de nouvelles choses, acquiert une nouvelle manière de penser, peut amener à cette ouverture dans certains cas. Ce qui n'est pas forcément vrai pour certains job où on est souvent conditionné dans nos différentes tâches.

Je te rejoins également sur la culture éducative à la française, à la fois bien trop fermée aux formations professionnelles comme tu l'as justement souligné, mais aussi très fermée au niveau des filières "général"; tout le monde doit respecter le même programme établi par des bureaucrates souvent décalés des réalités. Tu n'as qu'à voir aussi à partir de quelle classe on enseigne la philosophie: à la fin du lycée et seulement une année... et dire que certains qui choisissent les filières courtes n'y ont même pas accès, alors que c'est la matière "ouverture d'esprit" par excellence...
0 vote


8 remerciements
Citation de Nikola69 : C'est difficile moi j'ai fait des etudes en bac de 2011 à 2014 3 ans
d'alternances en informatique j'avais la belle vie chez les parents dés la fin du bac je suis parti au chômage et j'y suis rester jusqu'à
décembre 2015 ou actuellement je travaille comme technicien help desk en
informatique dans un site du gouvernement sur Grenoble actuellement mon
contrat est en CDD mon contrat ce termine l'année prochaine je
rentrerais sur Lyon et je vais reprendre mes études actuellement pour
moi avec un bac les entreprises se mettent catégoriquement à dire que il
y n'a pas de possibilité pour poursuivre en cdi pour un poste de
hotlineur il faut un minimum de BAC+3 mon but c'est de poursuivre mes
études avec une expérience professionnel pour devenir coordinateur en
centre d'appel 


C'est le diplôme avant tout, avant les capacités, les compétences de chacun, de l'individu... dans son propre domaine : un diplôme, c'est bien... faire plusieurs années d'études, c'est bien... mais, pour avoir quoi & gagner quoi ?? Beaucoup après nombre d'études, ils sont obligés de postuler sur des postes en dessous de leurs qualifications & pour un salaire au smic voire un peu plus...
Donc oui, certaines entreprises abusent de leur position par rapport à la conjoncture...
0 vote

Il y a pas de conjoncture les problèmes principales et la spécialisation dans un domaine 
Donc l'excellence à un prix et c'est véridique ça fonctionne 
Le problème c'est que ce type diplôme coûte très chère il peut allée de 2000€ à 6000€ et pas payer par pôle emploi ou la mission locale et trouver un employeur qui veut la payé c'est dur 
0 vote


8 remerciements
Ben non ça ne fonctionne pas à tous les niveaux, la preuve ^-^
Si, on était dans "un système anglo-saxon" : l'entreprise te garderait parce qu'elle aura vu ton potentiel à évoluer, à apprendre etc... car tu es un élément de valeur pour la firme & par conséquent, elle te formera à évoluer, à grimper les échelons très rapidement...
Voilà la grande différence entre les 2 systèmes : en France trop de barrières, on met trop en avant le "diplôme" au détriment des capacités d'un(e) salarié(e) etc... C'est culturel !
0 vote


8 remerciements
Citation de Gasteropote : Tout à fait, c'est un état d'esprit. Mais même quelqu'un qui n'a pas reçu cette pédagogie, le fait qu'il/elle apprenne de nouvelles choses, acquiert une nouvelle manière de penser, peut amener à cette ouverture dans certains cas. Ce qui n'est pas forcément vrai pour certains job où on est souvent conditionné dans nos différentes tâches.


Effectivement, il y a toujours de l'espoir ^-^ : vers cette ouverture...

Citation de Gasteropote : Je te rejoins également sur la culture éducative à la française, à la fois bien trop fermée aux formations professionnelles comme tu l'as justement souligné, mais aussi très fermée au niveau des filières "général"; tout le monde doit respecter le même programme établi par des bureaucrates souvent décalés des réalités. Tu n'as qu'à voir aussi à partir de quelle classe on enseigne la philosophie: à la fin du lycée et seulement une année... et dire que certains qui choisissent les filières courtes n'y ont même pas accès, alors que c'est la matière "ouverture d'esprit" par excellence...


Alors pour la philo : j'en ai jamais fait & il me semble qu'on dit que c'est une exception culturelle bien française & "une curiosité" bien française vue de l'étranger...

Est-ce vraiment une matière qui "ouvre l'esprit" ? Je suis perplexe :/
0 vote

Alors pour la philo : j'en ai jamais fait & il me semble qu'on dit que c'est une exception culturelle bien française & "une curiosité" bien française vue de l'étranger... Est-ce vraiment une matière qui "ouvre l'esprit" ? Je suis perplexe :/


Oui et non, d'après ce que je sais, certains pays d'europe enseignent de manière plus longue la philo qu'en France. Je pense surtout à l'Italie (car je connais un peu^^) où l'enseignement dure 3 ans il me semble. Mais est ce comparable? Les objectifs éducatifs sont assez différents.

Oui ça peut laisser perplexe, mais à mon sens c'est l'une des seules matières où l'objectif est de t'apprendre à penser et surtout... surtout: développer un esprit critique Gros problème à l'heure actuelle car beaucoup trop de gens "gobent" sans réfléchir tout ce qu'on peut leur dire sur internet, à la tv, ou dans leur entourage. (6)
Bon après il y a aussi la manière dont la philo est enseignée, si le prof est nul faut pas espérer capter le message subliminal de cette matière :s
0 vote

Mouais

La philo en terminale c'est surtout recracher la pensée des grands auteurs, l'esprit critique est bien plus récompensé en français je trouve, dans les dissertations, les commentaires de textes où ta propre analyse bien argumentée compte.
0 vote


8 remerciements
Citation de Gasteropote : surtout: développer un esprit critique  Gros problème à l'heure actuelle car beaucoup trop de gens "gobent" sans réfléchir tout ce qu'on peut leur dire sur internet, à la tv, ou dans leur entourage. (6)


Totalement d'accord : l'esprit critique est un aspect de la réflexion qui se fait rare dans notre société => plus à créer des moutons ^-^
0 vote

A 24 ans, j'ai repris mes études en septembre dernier après trois ans d'arrêt ! J'ai validé ma L1 de Psychologie et j'ai surtout passé une excellente année que je n'échangerai pour rien au monde. J'ai recommencer à réfléchir, à m'intéresser, à aimer...
0 vote

Citation de Nonobstant : Mouais La philo en terminale c'est surtout recracher la pensée des grands auteurs, l'esprit critique est bien plus récompensé en français je trouve, dans les dissertations, les commentaires de textes où ta propre analyse bien argumentée compte.


J'adhère aussi à ton point de vue sur le français. En revanche c'est un peu généraliste de parler de la philo de terminale comme tu le fais, car c'est tellement prof dépendant. Et puis la philo du lycée est également une sorte d'initiation pour que les lycéens se renseignent par eux-mêmes, découvrent des lectures qui pourraient les intéresser et forgent ainsi par la suite leur propre opinion dans différents domaines... (ce qui est trop rarement le cas malheureusement :()

Tu faisais quoi comme études avant fauv3 sans être indiscret? 
0 vote

@Gasteropote : ahah c'est un peu le parcours du combattant :

2006-2008 : Bepa comptabilité (2ans)
2008-2010 : Bac stg comptabilité finance des entreprises (2 ans)
2011 : + 1 année pour obtenir mon bac en candidat libre
2011-2012 : salarié mcdonald x)
2011-2012 : L1 Histoire (abandon en 2ème semestre)
2012 : L1 Histoire (abandon au 1er semestre)
2012-2015 : Salarié polyvalent à Carrefour (3 ans) x)
2015-2016 : L1 Psychologie :D
2016-2017 : Mystère... L2 normalement mais j'ai toujours des problèmes d'argents.
0 vote

Citation de Gasteropote : Tout d'abord, je tiens à dire que reprendre ses études à l'heure actuelle est vraiment admirable. Dans une société aussi complexe que la nôtre, il faut absolument avoir quelques bases (même si parfois décalées) pour notre futur exercice. Et puis je voudrais souligner quelque chose qui n'est pas forcément mis en avant sur ce sujet: c'est que les études, outre l'évolution professionnelle, ça ouvre l'esprit ! Oui oui vous avez bien lu. Quand on étudie, on est plus enclin à découvrir de nouvelles choses et à apprendre, ce qui peut changer notre appréhension dans certains domaines. Et je termine juste en soulignant que c'est bon également pour notre santé cérébrale, de nombreuses études ont démontré que le niveau d'étude pouvait prévenir (ou retarder) l'apparition de certaines maladies cérébrales. Donc, en résumé, c'est presque que du positif !!


Hmm tu as des sources sous la main sur cette histoire de prévention des maladies neurologiques grâce aux études supérieures ? ça m'intéresse.
Et pour apporter ma pierre à l'édifice : l'un des test les plus utilisés pour évaluer l'état mental d'un patient (le MMSI, pour les curieux) comprend un critère lié au niveau d'étude. On considère que les personnes avec un niveau d'études plus poussé devraient avoir un meilleur score (une différence de quelques points, c'est pas énorme non plus) par rapport à quelqu'un de moins diplômé, toute proportion gardée.
ps: plus le score est élevé et plus l'état mental est jugé "bon". 
0 vote

Bon j'ai pas tout lu mais j'ai 38 ans et je sors de master ...

Ce qui est chô c'est de pas avoir de ressources ou peu. Pour le reste c'est cool !!

Ou c'est dur, selon le niveau, mais je crois pas le l'age entre en compte.
Oui, on est entouré de jeunes, voire de gamins. Moi ca ma pas dérangé, j'ai mème passé un an ds une coloc de 7 pers, ou tous avait au moins 15 ans de moins. Certain comptent parmi mes meilleurs potes aujourd'hui.
Donc, pour la vie sociale, pas de souci, et tu peux tjrs tomber amoureux d'un(e) prof ^^

Par contre si tu veux faire un peu la vie étudiante, faut avoir pas trop de travail (moi je devais bosser pas mal) et pas oublier que t'es pas un gamin :)

Je trouve que le plus cool c'est d'apprendre de nouvelles choses et d'aborder des concepts tjrs plus intéressants.

Voila, ds qqs années je tenterais un doctorat, mais j’espère que j'aurais plus de thunes, un foyer et un homme pour me soutenir ^^
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit