Quel ennui ce soir! racontez moi...

Café du commerce - Créé le - 3 Participations

Quel ennui ce soir! racontez moi...

Racontez moi quelque chose de cocasse, d'embarrassant, ou carrément chaud que vous avez pu vivre.

Je vous raconte la mienne :

je courtisais à l'époque une jeune fille de bonne famille, bien sous tout rapport, quoi qu'assez fragile. J'avais été présenté à son père ainsi qu'à sa mère, qui se présentaient alors comme des futurs beau-parents potentiels. Et ayant pris quelques distances avec elle et me remettant à frequenter le sauna , devinez qui je croise dans les sombres couloirs du sauna (gay)? je vous le donne en mille : mon potentiel futur beau-père! No comment.


0 vote

Bon. Merci pour ce commentaire éclairé Steph.

Mais j'attends que tu m'en racontes une bonne toi aussi.


0 vote

J'ai pas vraiment d'annecdotes incroyables sur le sujet.... mais du coup ça me fait penser j'ai rien du vivre de très embarassant^^

Peut etre pour le coté chaud... la dernière annecdote remonte aux dernières vacances, disposant de la maison familiale à garder, j'ai pris la liberté d'inviter des personnes en sachant très bien que ce serait pas juste pour déguster quelques spécialités culinaires. Le hasard des emploi du temps a fait qu'en moins de 24 heures j'ai reçu d'abord un ami assez curieux de tester qui finalement a pratiquement tout découvert des possibilités gays (très content de son expérience d'ailleurs), puis le jour d'après mon sex friend. Comme c'était du jour au lendemain je n'avais pas changé ni les draps ni le jockstrap mis pour l'occasion, leurs odeurs se sont mélés aux miennes et les jours suivants, je prennais plaisir rien qu'à me rouler et dormir dans ces draps encore empreints de souvenirs.

Le simple fait de me poser sur mon lit me rappelait la moindre action, le toucher, les griffures, les sourires, les rires, l'affection et le plaisir ressenti...

Bref, j'ai découvert que c'était mieux pour cet aspect plaisir long terme d'accueillir chez soi que d'aller chez l'autre, mais d'un autre coté, je me demande si l'autre n'a pas non plus cette sensorialité après qu'on soit passé chez lui... Aller savoir!

En tout cas, meilleurs jours de ma vie coté plaisir x')


0 vote

J´ai lu Le livre noir des serial killers de Stéphane Bourgoin, c´est chaud.


0 vote





Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit