Sexe, masturbation


Auteur : Melocean
Melocean - 44 ans
De Toulon
  il y a 5 jours


Débat
Salut tout le monde,

Suite au post qui a été supprimé, où j’avais partagé cette petite video en com’s, je lance le débat sur un sujet tabou : la masturbation ^^

Les idées énoncées par ce youtuber dans cette video sont plutôt pertinentes, pas dans tout mais le coté se limiter, le piège du surplus de porno, l’estime de soi, vider son énergie, etc...


Dans l’univers artistique en général, malgré une fausse idée répandue d’abus de sexe, cela fait vendre (la solitude de l’artiste est moins vendeur ^^), on retrouve un peu cette vision qu’il décrit d’énergie créatrice à canaliser, mieux vaut la qualité que la quantité, de tempérer l’énergie sexuelle pour préserver l’aura sensuelle, qui serait source de création artistique.

Ce qui ne veut pas dire s’interdire ^^ bien au contraire, c’est un équilibre entre l’énergie produite et l’énergie utilisée, le tao, la voie du milieu (c'est la théorie^^).

C’est à vous, pour ceux qui oseront en parler, que pensez-vous de ce que dit ce youtuber ? Comment gérer-vous vos envies, fixez-vous des limites dans la masturbation, le porno ? Selon vous peut-il y avoir abus ou excès de masturbation ou de porno, est-ce néfaste ? etc

PS: Je suis curieux de ce livre de Mantak Chia, sur des orgasmes multiples sans éjection mdr 😁 😂

 4 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.

Auteur : Lindos
Lindos - 35 ans
De Lyon
  il y a 4 jours


La question de la masturbation n’existe que depuis que Dieu a puni de mort Onan, pour avoir préféré se masturber plutôt que de faire un bébé à sa belle sœur épouse de son frère aîné mort sans descendance. C’était grave à l’époque dans ces patriarcats pratiquant le lévirat, et méritait probablement la mort, autrement dit méritait d’être tué de façon anticipé sur terre puisque c’est apparemment ainsi que fonctionnait la colère de Dieu (et encore de nos jours).

Mais sa belle sœur n'était peut-être suffisamment excitante, et de là à culpabiliser pendant 2000 ans des milliards de croyants qui s’entraînaient au tir avant de partir à la chasse, en affirmant que ce plaisir était impur, son addiction névrotique, dépensait inutilement de l’énergie, entraînait une surconsommation de lessive, salissait parfois les murs, et j’en oublie, n’était-ce pas un rien exagéré ?

On sait maintenant que l’éjaculation suffisamment fréquente des hommes tend à prévenir le cancer de la prostate après 40 ans, voilà pour une fois une prévention agréable, même pour les célibataires.
Et pas besoin de protection élastique ni pilule protectrice, juste d’avoir les mains raisonnablement propres.

 40 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : Melocean
Melocean - 44 ans
De Toulon
  il y a 4 jours


Aller un peu d’humour et de légèreté pour détendre l’atmosphère avec Norman ^^

Et pour les filles car vous avez le droit d’en parler aussi ! Cette youtubeuse a énormément de courage d’en parler alors que c’est encore vraiment très/trop tabou dans notre société


 4 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : Alizia
Alizia - 26 ans
De Poitiers
  il y a 4 jours


Vidéo répandant des croyances, faite par un croyant pour des croyants (et je passerai sur le "si t'as pas de copain, bah ça sera pour ton futur copain !"...).

Aucune source à part le livre de Mantak Chia, un croyant taoïste endoctriné dès sa plus jeune enfance (source : http://www.macrolivres.com/auteurs/mantak_chia.php )

Et on comprend tout de suite en regardant la page Masturbation de Wikipedia (et ses sources) pourquoi il n'y en a pas... : https://fr.wikipedia.org/wiki/Masturbation#Sant.C3.A9_et_pathologie

Comme indiqué, dans la grande majorité des cas, il n'y a aucun soucis. Dans les rares cas où la masturbation devient excessive, il s'agit d'un symptôme d'un autre problème plus grave.

Cependant, sans parler de drogue (ce n'en est pas une), il est bon de rappeler que comme pour n'importe quelle activité procurant du plaisir (même manger une crêpe), elle stimule le système de récompense (là oui, y'a des drogues). Des mécanismes contre-balançant les effets addictifs empêchent l'état de dépense (et heureusement pour nous, sinon on serait tous accro au sucre), mais ils ont des limites (bien que très hautes, franchissables dans des cas extrêmes). Cela peut survenir lors de troubles du comportement intenses, et aggraver la situation. (Pas d'inquiétude pour les branleurs quotidiens, on parle de dizaines de fois par jour sur de longues périodes)

Pour les risques contre le cancer de la prostate, les observations en double aveugle confirment : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1046/j.1464-410X.2003.04319.x/pdf

Bien plus courant, une petite portion de mâle s'adapterait au toucher de leur main et se désensibiliserait des vagins & anus. Rien d'irréversible, mais attention quand même :p


Ma conclusion :
- Aucun risque réel de dépense.
- Protection accrue contre le cancer de la prostate.
- Effet négatif inexistant dans très large majorité des cas.
- Répression exclusivement croyante.

Les seuls arguments contres viennent de croyances populaires et ne sont pas du tout en accord avec les observations. On peut donc en conclure de manière raisonnable que jusqu'à preuve du contraire, il n'y a pas de raison de croire à tout cela.

Auteur : intimite60
Intimite60 - 46 ans
De Beauvais
  il y a 4 jours


Bonsoir ,
Sujet et débat très intéressant , le seul soucis c'est que tout le monde apporte ses réponses ou ses arguments , mais on en est pas plus avancés qui dit vrai ...

Auteur : Alizia
Alizia - 26 ans
De Poitiers
  il y a 4 jours


Citation de Intimite60 le seul soucis c est que tout le monde apporte ses réponses ou ses arguments , mais on en est pas plus avancés qui dit vrai ...[/quote]

Pour cela, il vous faut vérifier les sources de chacun et vous faire votre propre avis. Personne ne peut prétendre apporter la vérité avec certitude. La vidéo d'hygiène mentale explique bien comment faire.

Auteur : Lindos
Lindos - 35 ans
De Lyon
  il y a 4 jours


Alizia ,
"Ma conclusion :
- Aucun risque réel de dépense.
- Protection accrue contre le cancer de la prostate.
- Effet négatif inexistant dans très large majorité des cas.
- Répression exclusivement croyante."

Exact, simple, clair et concis ^^
(mais dans ce cas risque de ne pas être drôle...)


Pluton86,
"J'ai supprimé le sujet hier car ça s'enlisait un peu... bref on s'en fout.
Je vois que ça intéresse."

J'avais bien aimé ton calcul d'apprentissage sur 10 ans.
Au niveau d'une vie certaines personnes doivent bien atteindre plusieurs dizaines de milliers d'éjaculations, qu'elles soient solitaires pas. Voila apparemment un organe endurant.
Multiplié par le nombre d'humains sur terre, ce sont surtout les moment d'intimité qui risques de manquer, pas l'envie.

"Personnellement j'ai déjà essayé de maîtriser ma fréquence masturbatoire, de faire ça sans porno, etc. Le problème est qu'il est très difficile à mon avis de pratiquer une addiction à petite dose sans retomber dans le gavage. Oui une forme d'addiction, y a pas de honte à le dire."

Si cela te prenait trop de temps par jour et empiétait sur la vie sociale, style être obligé de faire des séjours prolongés dans les toilettes, alors on aurait pu évoquer une addiction. Dans ce cas il pouvait être salvateur de se contrôler fortement. Sinon à 30 ans, dans la force de l'âge comme on dit, il faut bien que la libido s'exprime...

Toutefois il y a des courants de pensées (et religieux) qui recommandent d'explorer l’abstinence, qui ne fait pas de mal non plus tant qu'elle n'entraine pas des frustrations risquant de se décompenser brutalement.

En fait chacun est libre d'utiliser au mieux ses organes, tant que cela ne le pénalise pas ainsi que la société.
Enfin c'est mon avis.


Melocean,
"On a bien compris tes élans à cataloguer les gens sur ce forum derrière tes faux-semblants de tolérance, en argumentant en permanence avec des arguments fallacieux et stéréotypés, donc :
...wiki...
Aucune limite de 40ans dont tu adores systématiquement emprisonner les gens ici"

Le cancer de la prostate est un cancer essentiellement de "séniors".
Qui peut certes parfois toucher des plus jeunes, mais c'est vraiment pas de chance.
La limite de 40 ans n'est pas stricte mais le début des taux significatifs, j'aurais pu aussi bien dire 44 ans pour te faire plaisir conformément à cette courbe ;-)


Source : http://www.cancerresearchuk.org/health-professional/cancer-statistics/statistics-by-cancer-type/prostate-cancer/incidence

 40 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.
Auteur : Melocean
Melocean - 44 ans
De Toulon
  il y a 4 jours


Citation de Alizia
Vidéo répandant des croyances, faite par un croyant pour des croyants (et je passerai sur le si t as pas de copain, bah ça sera pour ton futur copain ! ...).

Aucune source à part le livre de Mantak Chia, un croyant taoïste endoctriné dès sa plus jeune enfance (source : http://www.macrolivres.com/auteurs/mantak_chia.php )

Et on comprend tout de suite en regardant la page Masturbation de Wikipedia (et ses sources) pourquoi il n y en a pas... : https://fr.wikipedia.org/wiki/Masturbation#Sant.C3.A9_et_pathologie

Comme indiqué, dans la grande majorité des cas, il n y a aucun soucis. Dans les rares cas où la masturbation devient excessive, il s agit d un symptôme d un autre problème plus grave.

Cependant, sans parler de drogue (ce n en est pas une), il est bon de rappeler que comme pour n importe quelle activité procurant du plaisir (même manger une crêpe), elle stimule le système de récompense (là oui, y a des drogues). Des mécanismes contre-balançant les effets addictifs empêchent l état de dépense (et heureusement pour nous, sinon on serait tous accro au sucre), mais ils ont des limites (bien que très hautes, franchissables dans des cas extrêmes). Cela peut survenir lors de troubles du comportement intenses, et aggraver la situation. (Pas d inquiétude pour les branleurs quotidiens, on parle de dizaines de fois par jour sur de longues périodes)

Pour les risques contre le cancer de la prostate, les observations en double aveugle confirment : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1046/j.1464-410X.2003.04319.x/pdf

Bien plus courant, une petite portion de mâle s adapterait au toucher de leur main et se désensibiliserait des vagins & anus. Rien d irréversible, mais attention quand même :p


Ma conclusion :
- Aucun risque réel de dépense.
- Protection accrue contre le cancer de la prostate.
- Effet négatif inexistant dans très large majorité des cas.
- Répression exclusivement croyante.

Les seuls arguments contres viennent de croyances populaires et ne sont pas du tout en accord avec les observations. On peut donc en conclure de manière raisonnable que jusqu à preuve du contraire, il n y a pas de raison de croire à tout cela.


Merci pour toutes ces sources Alizia, finalement le livre de Mantak Chia m’intéresse un peu moins haha. J’aime bien l’esprit taoïste de l’équilibre des choses, mais là c’est carrément un endoctrinement profond c’est clair.

En ce qui concerne le rythme c’est propre à chacun et ses occupations (et de sa musique xD). Libre à chacun de se masturber 10 fois par jour s’il/elle le souhaite, c’est une occupation comme une autre ^^ Donc aucun souci pour moi, chacun gère sa vie comme il le veut.

C’est intéressant de voir les avis personnels différents de chacun sur ce sujet tabou, c’est le but de ce post justement, pour que d’autres gens qui se posent des questions, puissent trouver plus facilement différentes réponses et avoir accès à des témoignages.

Donc merci pour vos premières participations, et continuez ;)

 4 personnes l'ont remercié pour son aide, sa patience et son écoute.



Pour participer à [ Sexe, masturbation ] il faut être obligatoirement inscrit