Être un stéréotype "gay" un bien ou un mal ?

Place aux débats - Créé le - 10 Participations


33 remerciements
Administrateur
Être un stéréotype "gay" un bien ou un mal ?

Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

https Quand on combat des stéréotypes
Hey les amis, je créé un petit débat car une vidéo m'a interpelé sur Facebook, voici l'article en question : Quand on combat des stéréotypes par des stéréotypes

BeTolerant est un bel exemple de diversité mais aussi la preuve que la communauté "gay" n'est pas si stéréotypée que cela!

Que pensez-vous de cette arrogance face aux gays stéréotypés ? N'a-t-on pas le droit d'être tel que l'on souhaite ? Ou au contraire vous pensez que cela dessert la cause homosexuelle ?
J'attends vos avis avec impatience 😬 😬
0 vote

A mon avis, je crois que le vrai problème ce ne sont pas les stéréotypés, mais bien le fait de revendiquer par exemple une pseudo-communauté gay. Je cite dans la vidéo : "je suis gay mais ce n'est pas pour autant que cela définit toutes les facettes de mon identité".
0 vote


33 remerciements
Administrateur
Guerschwin => Aussi, ça c'est un souci, pour le coup vive BeTolerant!
0 vote

Après je pense ce qui peut desservir la cause homosexuelle, dans la société actuelle, ce sont les personnes qui font de leur sexualité le pilier de leur identité. Pour certains, ils sont gays avant d'être français, ou artiste et j'en passe. Aucuns hétéros ne se considèrent hétéros avant toute chose. Enfin après c'est un vaste sujet sur lequel débattre :)
0 vote



33 remerciements
Administrateur
Encore une fois on est d'accord :)
0 vote

Selon moi, cette arrogance comme tu dis ( j'aime bien ce mot pour définir ce fait, je le trouve vraiment approprié ! ) n'a pas lieu d'être. Il y a des stéréotypes pour absolument tout, ce qui je pense est finalement normal. Quand on ne connait pas quelque chose, on a une image globale bien trop large et bien trop peu précise. Et c'est en se confrontant à ce quelque chose qu'on se rend compte que c'est bien plus vaste. Et les stéréotypes sont basés sur des détails qui retiennent le plus l'attention, et malheureusement rarement les plus .. pertinents je dirais. Mais au final les personnes qui en souffrent le plus sont celles qui rassemblent pas mal de ces clichés, et non pas celles qui ont la "chance" ( question de point de vue hein ) de passer plus dans la norme. Mais quel serait l'intérêt de tenter de correspondre à ce que les autres souhaitent ? On a toujours quelque chose à reprocher à l'autre.
A mon avis, cette arrogance traduit juste un certain malaise avec sois-même. Si tu es bien avec toi, alors l'autre n'a aucune raison d'être un danger pour ta propre identité. C'est d'ailleurs drôle de voir que certains tentent à tout prix de rentrer dans le moule, tandis que d'autres font absolument le contraire en se distançant de la norme.
0 vote

Je suis complètement d'accord. Pour moi, ce n’est pas notre sexualité qui fait notre identité. On est comme on est, et si certaines facettes de notre personnalité appartiennent au stéréotype gay, ce n’est pas bien grave. L’essentiel c’est de se considérer premièrement en tant qu’individu et de ne pas se laisser dicter notre comportement par notre sexualité. Et pour moi, dans la vidéo la phrase qui a le plus de sens c’est :
« Je suis gay mais mon identité ne se limite pas à ça ».
0 vote

Pourtant l'orientation sexuelle a une grande influence sur le déroulement de notre vie. Pour moi il ne faut pas la dissocier de l'identité, elle en est partie intégrante.
L'identité est un tout, la somme de nombreuses particularités, elle ne se limite pas à un lieu de naissance par exemple.

Après, laissons chacun juger quelle importance il souhaite donner aux composantes de son identité.
Si quelqu'un se reconnaît dans son orientation sexuelle avant sa nationalité, qu'est-ce que ça peut bien faire ?
0 vote

Il y a ceux qui ont une attitude involontaire (ex un garçon efféminé) et il y en a qui jouent la carte de la provocation (ex une grande folle hyper maniérée très caricaturale). Des hétéro efféminés j'en connais quelques uns et des homos hyper machos, virils très sexistes également. Il faut différencier probablement ce qui fait l'identité, est-ce de l'ordre de l'inné ou plutôt de l'acquis. Pour moi l'orientation sexuelle, la sensibilité sont de l'ordre de l'inné, le reste, l'attitude, la façon de se comporter relève des choix que l'on fait. Si un gars est hyper masculin ou fait la grande folle, c'est une identité qu'il créé pour se différencier des autres. Je trouve admirable que des gens osent s'afficher comme ils ont envie d'être, tant qu'ils ne rejettent ni ne jugent les autres pour quelque raison que ce soit.
0 vote

Il y a des raisons, qui justifient les stéréotypes, cela dit.

D'un point de vue strictement individuel, chacun à sa propre conception d'un stéréotype, surtout selon le milieu. En clair, être un stéréotype du point de vue de X mais pas de Y est possible ; c'est une histoire de codes.

Toutefois, certains stéréotypes dépassent les attentes.
0 vote





Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit