Que signifie pour vous la non binarité? - Page n°13

avatar contributeur de Lyys
Lyys
05/08/2022 à 23:05

Perso j'ai jamais rencontré une personne me faisant part de son souhait d'être genrée différemment de son image renvoyée, mais je pense que ça me ferait pas du tout beuguer, ça me surprendrait sans doute, comme tout ce qui est inattendu, mais je pense que j'integrerai ça de suite sans avoir besoin de faire aucun effort. Mais je comprends que ce ne soit pas aussi simple pour tout le monde. Même pour des gens ouverts et bien intentionnés

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
05/08/2022 à 23:06

Citation de Occamj #412720

C'est pour ca que je comprends, comme ici un peu quand on parle des bi , au debut tu reprends gentiment ,non on ne saute pas sur tout ce qui bouge , et la répétition fait que ca finit par t'enerver. J'essaie de rester calme , en off c'est pas la meme et y'a des noms d'oiseaux qui fusent. Donc la lassitude de ce que vous vivez elle est plus que compréhensible, mais je vois aussi que c'est pas simple quand on est du cote binaire de la force, que de bien genrer parce qu'on est plus sur un automatisme de langage. Ca demande un reparametrage cerebral de gde ampleur.

Je sais parlons en langage des signes! On genre en langage des signes?

avatar contributeur de Alma08
Alma08
05/08/2022 à 23:10 - 05/08/2022 à 23:11

Citation de Phoenix73 #412723

"Je sais parlons en langage des signes! On genre en langage des signes?"

😯 Je sais meme Pas le faire ni a l'oral ni a l'ecrit!!!

Beau/Belle= beauiel??? Si je ne me trompe Pas a l'ecrit il faut m'envoyer un audio pour savoir la prononciation 😔

avatar contributeur de Occamj
Occamj
05/08/2022 à 23:14

Je ne peux pas parler pour toutes les langues signées, mais en LSF, on genre si on veut signifier le genre. Mais un objet n'a pas de genre, a priori. Mais on pourrait dire un souris ou une souris, pour signifier le sexe de la souris.

avatar contributeur de Lyys
Lyys
05/08/2022 à 23:15

Par contre les iel j'aurai du mal j'avoue, pas en terme d'acceptation mais parceque c'est tout un apprentissage. Mais qui veut peut

avatar contributeur de Alma08
Alma08
05/08/2022 à 23:32 - 05/08/2022 à 23:37

Citation de Phoenix73 #412717

😄. Je n'aurai Pas pu faire une autre chose que rire! Pour le ridicule de l'exigence.

J'avoue, je rentre dans les toilettes des hommes pour ne pas faire la queue 😁 quand l'odeur est supportable

Citation de Occamj #412720

'He bien imagine toi te recevoir ça dans la figure plusieurs fois par jour...

Juste pour exister..."

L'horreur, vraiment l'horreur. Invivable. Je ne sais Pas vraiment comment pourrai-je gerer une situation pareil et de façon repetitive 😔

avatar contributeur de Alithia
Alithia
05/08/2022 à 23:39

Comme tout, il s'agis d'entraînement, de deconstruction ect...

Bien sur ça prend du temps, bien sûr parfois on se trompe.

Mais plus on le fait, plus ça deviens naturel.

Perso j'ai déjà mégenré Fierdre, je me suis excuser, et c'est tout.

Tant qu'il y a du respect et de la bienveillance, l'erreur est humaine.

Perso, je demande pas spécialement, au mieux je demande à privilégié le féminin, qui est celui que je tolère le mieux, je demande pas iel, puisque c'est pas évident pour beaucoup, et si possible évité le masculin, que je subis de force ma ou je suis pas out.

Sinon, faudrais que je face un poste sur comment degenré son langage.

Parce que moins on genre, moins y a de soucis de mégenrage !

avatar contributeur de Alma08
Alma08
05/08/2022 à 23:58

Citation de Alithia #412741

Merci pour tes explications 🌸

avatar contributeur de Dhalsim
Dhalsim
06/08/2022 à 00:01 - 06/08/2022 à 00:07

Citation de Alithia #412741

La , il y a un gros problème parce que tu demande a des siècles et des millénaires de société hétéro de changer d'un coup et de faire L'EFFORT d'accepter une minorité, alors ok il faut accepter les différences mais a quel moment nous sommes obligé d'accepter les choses? si la personne ce sent neutre ou ne veux pas être genré , ok grand bien lui fasse c'est sa vie et elle fait ce qu'elle veut mais je ne m'imposerais jamais d'utiliser un pronom tel que iel alors que je n'en vois même pas l'utilité et clairement la tolérance ca doit ce faire des 2 cotés pas juste : accepter ma différence parce que vous avez pas le choix ...

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
06/08/2022 à 00:06 - 06/08/2022 à 00:07

Citation de Dhalsim #412744

Je demande pas iel, puisque c'est pas évident pour beaucoup

De quoi tu nous parle ? J'ai pas compris.

Elle dit justement l'inverse

Édit ha merttt ça separe pas les deux. C'est Alithia qui disait ça, et je répondais a Dhalsim

avatar contributeur de Dhalsim
Dhalsim
06/08/2022 à 00:07 - 06/08/2022 à 00:09

Citation de Fierdre #412745

j'ai voulu supprimé des phrase mais ca n'a pas marché ... me disant vous n'avez pas les droit 🤔

Le problème cest que la non binarité est trop récente que on ne peu pas demander au gens d'accepter de but en blanc tout ca, d'ailleurs les gens galère encore à accepter l'homosexualité ou encore les bisexuel ou les polyamoureux , alors t'imagine bien que les non binaire c'est encore autre chose

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
06/08/2022 à 00:08

Citation de Dhalsim #412746

Étrange ça 🤔

Explique nous (moi).

Je ne te comprends pas

avatar contributeur de Lyys
Lyys
06/08/2022 à 00:09

Citation de Dhalsim #412744

Je comprends ce qui t'irrite à ce point dans le propos d'Alithia et ce qui provoque des réactions disproportionnées en général sur le thème de la non binarité et sur les pronoms souhaités (et pas exigées) pour s'adresser à des personnes non agressives?

avatar contributeur de Dhalsim
Dhalsim
06/08/2022 à 00:14

Citation de Lyys #412748

as-tu oublié un mot ou la phrase est bonne?

avatar contributeur de Lyys
Lyys
06/08/2022 à 00:15

Citation de Dhalsim #412749

Effectivement j'ai oublié un mot! Je ne comprends pas du tout ce qui t'irrite

avatar contributeur de Dhalsim
Dhalsim
06/08/2022 à 00:19

Citation de Lyys #412750

c'est le faite de vouloir imposer les choses sans peu être comprendre que tout les gens ne peuvent pas bien comprendre tout ca, après ce n'est peu être pas le cas de tout le monde ,Alithia n'était pas visé spécialement j'ai juste rebondit sur le sujet

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
06/08/2022 à 00:21

Citation de Dhalsim #412751

Je pense que c'est comme pour tout, il y a peu de gens qui crient très fort, et '' beaucoup '' de gens paisibles.

Mais on entends surtout le plus petit nombre parce qu'iels crient fort

avatar contributeur de Lyys
Lyys
06/08/2022 à 00:24

Citation de Dhalsim #412751

J'ai pas l'impression que qui que ce soit parle d'imposer quoi que ce soit, mais si quelqu'un te demande poliment de bien vouloir le genrer selon son souhait et que tu refuses, alors que tu sais que cette personne sera blessée c'est un peu dégueulasse non? Peu importe que tu arrives à comprendre ce qu'il ou elle ressent et si la non binarité est quelquechose de farfelu pour toi, c'est une question de respect ou de non respect

avatar contributeur de Alma08
Alma08
06/08/2022 à 00:24 - 06/08/2022 à 00:26

Je pense que personne souhaite imposer de Parler tout le temps en iel.

On parle de respet, j'ai un prénom pourquoi m'appeler autrement? Pareil pour le genre, on respet comment la personne souhaite etre nommée.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Lyys
Lyys
06/08/2022 à 00:26

Citation de Alma08 #412754

Voilà

avatar contributeur de Sovara
Sovara
06/08/2022 à 00:38

"Comment dégenrer son langage", par exemple il ne faudra plus dire "une table, un tabouret"? Faire comme aux États-Unis, où on ne dit plus "femme" dans certains milieux libéraux, mais "individu qui menstrue"? Avouez que ça devient flippant, là.

Les activistes répètent "mais nous on veut juste que vous nous genriez comme on le souhaite", sauf qu'en même temps vous semblez attendre des autres qu'ils "se déconstruisent", qu'ils transforment radicalement leur langage, leur façon de percevoir le monde, histoire d'éviter de vous froisser, de vous invalider.

Que vous soyez gênés, agacés, de vous faire attribuer un genre, c'est une chose. Vouloir effacer la notion de genre entièrement et attendre d'autrui qu'ils calquent leur façon de fonctionner sur la vôtre, c'en est une autre. "Quand on veut on peut" euh, non. C'est pas avec ce genre de discours que vous allez rallier les gens à votre cause.

Je crois qu'il y aura une incompréhension de base, parce que dans la tête de la plupart des gens, associer un genre à quelqu'un, c'est pas pour le rabaisser. A moins d'avoir des idées négatives associées à un certain genre (du style "ce mec, c'est vraiment une gonzesse").

Bonne chance quand même.

avatar contributeur de Lyys
Lyys
06/08/2022 à 00:56

Citation de Sovara #412759"Quand on veut on peut" euh, non

Je te réponds car c'est moi que tu cites, si tu relis mon message je parlais de l'exemple précis de faire un effort de bien genrer une personne (et pas un tabouret) dans le cadre d'une discussion et ce non pas pour se soumettre à une exigence, mais pour faire preuve de savoir vivre.

Bien sûr qu'associer un genre à quelqu'un ce n'est pas le rabaisser, mégenrer quelqu'un volontairement c'est autre chose

avatar contributeur de Mozartracks
Mozartracks
06/08/2022 à 09:56 - 06/08/2022 à 10:11

Citation de Sovara #412759

Il ne s'agit de rallier les gens à notre cause, il s'agit simplement de se respecter les uns les autres.

Je vais prendre un exemple.

Il m'est déjà arrivé de mégenrer involontairement une personne transgenre. Cette personne m'a expliqué quel est son genre et quel pronom personnel il faut employer dans son cas. J'ai enregistré cela dans ptite tête et voilà, c'était bouclé. L'échange a été bienveillant et respectueux. Voilà. Et personne ne m'a jamais assener de déconstruire ma vision du monde ou je ne sais quoi.


"Oh, my stars ! If it isn't Steven Universe ! We finally meet !"

avatar contributeur de Fierdre
Modération Fierdre
06/08/2022 à 11:01 - 06/08/2022 à 11:42

Citation de Sovara #412759

Faire comme aux États-Unis, où on ne dit plus "femme" dans certains milieux libéraux, mais "individu qui menstrue"?

Non, parce que nous on connaît quand même pas mal de mecs qui menstruent et de femmes qui ne menstruent pas.

Coucou la communauté trans en passant 🤗

Je sais pas pourquoi tu viens avec une totale déconstruction des gens alors que personne ne l'a demande....

Au lieu de dire '' bonjour Monsieur, Madame '', les gens peuvent juste dire '' bonjour ''. Et c'est bien aussi. Et facile en plus.

avatar contributeur de Alithia
Alithia
06/08/2022 à 11:39

Vous avez de la chance, je préparer un bon gros message bien rageux, mais des soucis de voiture mon empêcher de répondre tout de suite !!!

Et Fierdre qui a déjà évoquer quelque truc, de façon plus diplomatique que je le voulais :p

Mais bon il reste encore ce point, qui m'enerve en tant qu'historienne amatrice qui bosse avec, quand même, des archeo lors de festival médiéval et gaulois, et que justement, on évite ces poncif à deux Balles.

NON CA DATE PAS DE MILENAIRE.

plein de langue ne genre pas, la langue française évolue constamment, le genre est plutôt récent dans l'histoire de la langue, le quebequois est finalement plus proche du vieux français que nous. Je passerais sur sa création puisqu'il y aurai fort à dire.

Non la société n'est pas binaire, n'est pas hetero normé depuis si longtemps.

Même le principe de famille avec un papa et une maman et récent.

La plupart des société à plusieur genre. Dans beaucoup de société ont sais qu'il y avait, ou qu'il y a de l'homosexualité, de la bisexualité (ou pan), des personnes trans, de la non binarité, et j'en passe.

Donc, faut vraiment VRAIMENT arrêter de justifier le fait que vous voulez faire aucun effort avec ces arguments FAUX !

Et puisque qu'il faut le répéter !

Femme ? personne menstrué.

Toute les femmes ne sont pas menstrué, toute les personnes menstrué ne sont pas des femmes !

Cœur sur les gentils personnes !

avatar contributeur de BeSweet
BeSweet
06/08/2022 à 13:11

Citation de Sovara #412759 : Les activistes répètent "mais nous on veut juste que vous nous genriez comme on le souhaite", sauf qu'en même temps vous semblez attendre des autres qu'ils "se déconstruisent", qu'ils transforment radicalement leur langage, leur façon de percevoir le monde, histoire d'éviter de vous froisser, de vous invalider.

Quand une personne rectifie gentiment, que c'est il et non elle ou autre, je ne vois pas de problème à la désigner comme la personne le souhaite. Cela ne remet pas en cause mes repères sociaux, cela les diversifie.

avatar contributeur de Cin91
Cin91
07/08/2022 à 10:25

Ce qui est désolant c'est de constater à quel point les personnes ne veulent pas intégrer dans une norme (imposée au départ) juste de petites particularités en plus dans le language car OUI les mots changent la manière de penser, de voir, d'accepter, d'exister.

C'est là que l'on s'aperçoit aussi, malheureusement, de la non tolérance à tous les niveaux. C'est aussi là que l'on voit que les groupes dominants feront tout pour rester dominants par confort et même par peur de disparaître car d'autres "apparaissent"

Du coup ca vient brandir le drapeau "binaire et c'est tout" comme si les hommes et les femmes n'existeraient plus.

Et l'argument: "vous êtes une minorité", n'est non seulement pas une raison pour ne pas considérer les autres mais aussi est... faux, très mal dit.

Cette phrase devrait être reformulée comme "vous existez et personne ne sait combien vous êtes mais vous êtes cachés" donc "restez cachés".

avatar contributeur de Lyys
Lyys
07/08/2022 à 13:58

On observe cette défiance envers tout ce qui est minoritaire et/ou jugé immoral, mais sous le prétexte de vouloir préserver des normes établies par peur de disparaître se cache je pense une grande part de haine et de dégoût envers des personnes. Je ne comprends pas l'argument qui consiste à dire, j'ai un problème avec la non binarité car je ne la comprends pas. Depuis quand faut il ressentir la sensibilité d'une personne pour valider son existence? Et son droit à être qui elle est?

Je ne représente que moi-même mais dans la rue je passe totalement inaperçu, je parle de moi au masculin et on m'appelle monsieur et tout va bien. Le sujet est: c'est quoi pour vous la non binarité, et les personnes qui s'engouffrent pour critiquer des dérives n'ont pas tort sur tout, de mon avis perso, mais je soupçonne que certaines d'entre elles n'utilisent ce prétexte que pour lâcher leur haine

avatar contributeur de Rosso
Rosso
07/08/2022 à 14:18

Citation de Cin91 #413036

Bravo pour ce message que j aurais aimer écrire

avatar ancien membre
Ancien membre
07/08/2022 à 14:58 - 07/08/2022 à 18:57

Sujet délicat.

Je me définis comme non-binaire. Je tends à être un homme qui souhaite se réapproprier son identité, à la recherche d'un certain (ré)confort dans mon genre. C'est un processus par lequel naît une convergence pas toujours évidente. Et je peux comprendre que cela puisse perturber les autres. J'ai suivis avec une grande curiosité le fil de la discussion sur ce sujet. Beaucoup de personnes oublient d'être indulgentes. Quasi tout le monde du coup. J'ai l'impression que de nos jours l'empathie est une carence semblable au magnésium 😅 On veut se faire entendre, mais on n'écoute pas non plus. C'est un dialogue de sourd.

Les binaires et les non-binaires ont chacune/chacun des arguments qui se valent. Se trouver un langage qui nous parle peut s'avérer vital pour retrouver un bien-être personnel. Néanmoins le langage dont on a besoin n'est pas forcément nécessaire pour les autres et ne doit surtout pas leur être imposé non plus. Que celles/ceux qui veulent user d'un langage commun le fasse, c'est légitime. Mais avoir des droits, c'est aussi avoir des devoirs. Il faut accepter l'idée, on va carrément dire le "fait", que hormis le rejet, il y a simplement des gens qui n'adhérent pas aux mêmes codes que nous 😶



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr