Peut on vivre harmonieusement sa religion et son homosexualité? - Page : 3

Place aux débats


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Peut on vivre harmonieusement sa religion et son homosexualité? - Page : 3

Citation de Theudrick #294718

J'ai pris le copier collé pour montrer un exemple que le Christ n'est pas contre l'homosexualité et la bisexualité. Mais chacun pense son avis et son idée.


0

photo de l'auteur Theudrick
Theudrick
Homme de 30 ans
Agen

Ah mais cet extrait n'a pas été écrit par le Christ... Moins encore que les textes fondateurs de l'Eglise dont ceux qui seraient alors considérés par certains comme bons à jeter, erreurs de frappes, de tirage peut être, ou que sais-je.


0

photo de l'auteur mimoza
Mimoza
Homme de 46 ans
PAU

Bien compliqué vos réflexions sur la religion! je crois qu'à la base, la bible prone l'abstinence sexuelle pour les homos. Mais je crois que l'on en est bien loin.

Dieu est Amour et il offre son pardon aux pires criminels. Je préfere voir cet aspect là de la religion.


0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Quand aux verset, il ne faut pas oublié qu'ils sont traduit, et le passge d'une langue à une autre comporte toujours des erreurs! Donc, de une ils ont été enrichi, mais en plus traduient! on ne peut pas suivre des texte d'y a au moins deux mille ans, venant d'autres langues, écrit par environ 70 personnes pour le nouveau testament (c'est prouvé), et vouloir suivre à la lettre et littéralement un texte! Dans celui ci, qu'elle est la véritable parole de votre Dieu?


0

photo de l'auteur BarelyInsane
BarelyInsane
Homme de 26 ans
Paris

Citation de mimoza #294726

Bien compliqué vos réflexions sur la religion! je crois qu'à la base, la bible prone l'abstinence sexuelle pour les homos. Mais je crois que l'on en est bien loin.

La Bible dit plein de choses contradictoires. C'est à l'exégète de choisir une méthodologie pour expliquer le contenu (ou franchement dit, tenter d'harmoniser les contradictions). A partir de Romains 1:26-27, 1 Corinthiens 6:9 appuyés par Lévitique 18:22 ou 20:13 - et ceci pour ne citer que les versets qui parlent explicitement des relations homosexuelles, on a une vision claire sur la pensée du dieu de l'ancien testament et de Paul concernant ces relations.

Dieu est Amour et il offre son pardon aux pires criminels. Je préfere voir cet aspect là de la religion.

Puis-je demander si ce dieu pardonne tout le monde, même ceux qui ne l'ont pas accepté comme Sauveur? si oui, un dieu qui pardonne les pires criminels est un criminel lui-même. Ce dieu n'a apparemment pas de repères ni d'une sympathie envers les gens qui ont souffert sous la main de ces criminels. Si non, ce dieu qui donne une importance à la croyance en lui plus que les actes ne mérite nullement d'être vénéré.

Citation de Mathias #294729

Oui, quoique si on continue comme ça, une grande partie des fondements du christianisme ne serait ce qu'une grosse erreur de traduction. Sinon, on a des textes en hébreu et en grec koinè sur lesquels les experts se basent pour étudier, interpréter et même critiquer les traductions.


Bref, il me semble que pour beaucoup, harmoniser son homosexualité et sa religion c'est comme harmoniser son véganisme avec son kébab. On l'ouvre, on prend la salade et les tomates, on enlève la sauce , on mange et on jette le reste, tout en disant que c'est le meilleur kébab qu'on a goûté.


0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Citation de BarelyInsane #294737

Je suis tout d'accord avec lui.


0

photo de l'auteur Theudrick
Theudrick
Homme de 30 ans
Agen

Moi aussi je suis tout à fait d'accord avec lui, l'image du kebab rejoint ce que je disais sauf qu'en disant que chacun faisait sa religion à sa sauce j'avais négligé les autres ingrédients 😆


0

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

"on ne peut pas suivre des texte d'y a au moins deux mille ans, venant d'autres langues, écrit par environ 70 personnes pour le nouveau testament (c'est prouvé), et vouloir suivre à la lettre et littéralement un texte!"

Si si, mais c'est un métier à plein temps, surtout si on veut que ce soit les autres qui le respectent. Ce sont même plusieurs métiers car il existe de nombreux textes sacrés. Et même beaucoup car on avait identifié des milliers de religions et obédiences avant les aculturations du XX siècles, sans compter les petites sectes qui se développent autour d'une personne inspirée.

"Dans celui ci, qu'elle est la véritable parole de votre Dieu?"

Là ou on veut qu'elle soit, et assez logiquement là ou on a besoin d'elle, pour soi ou pour encadrer les autres. C'est un outil.

Prenons l'exemple de l'outil mieux connu appelé marteau : il peut servir à forger, enfoncer, etc, mais aussi à convaincre les gens (attention ce n'est pas légal !). De la même façon les textes sacrés sont des outils, d'utilisation généralement légale, sauf rares exceptions.

.

Bon sinon c'est vrai qu'il a fallu s'y mettre à plusieurs et longuement pour retranscrire au mieux les traditions orales ou histoires orales des ancètres illustres, remontant à nombreuses générations, et remontant bien souvent l'origine mythologique de la tribu ou ethnie. Et vrai qu'il a fallu les interpréter, transcrire dans une écriture étrangère, traduire dans d'autres langues, et adapter au contexte contemporain. C'est encore ce que les gens tentent de faire sur ce topic.

Mais contrairement à ce qu'on pourrait croire les traditions orales et étaient plutot bien mémorisées, avec des moyens mnémotechniques tels que des contes, poemes, chansons, etc, par des gens dont c'était le métiers.

De la même façon si les écritures étaient souvent celles de cultures dominantes de religions plus anciennes, elles étaient au moins aussi nuancées. La perte de signification pouvait être limitée sauf méconnaissance ou objectif inverse.

A ce sujet le Coran est intéressant car les sources juives et chrétiennes etaient déjà écrites du temps du prophète Mohammed, mais celui-ci étant illétré en a fait une interpretation orale, discutée puis transcrite par la suite en arabe. Il en résulte des oublis ou des méconnaissances, pas si nombreuses parce qu'il était visiblement doué, et de nombreux ajouts et adaptations aux spécificités culturelles des bergers et commerçants arabes.

La conservation et transmission de la mémoire est une problématique permanente chez les humains, parce que leur adaptation au milieu naturel et survie repose en grande partie dessus. Les droits coutumiers, lois, cultures, cultes, n'échappent pas plus à cette contrainte que la technologie des outils nécessaires à leur survie, ainsi que leurs inovations...


0

photo de l'auteur Jeanne00
Jeanne00
Femme de 57 ans
LORIENT

Les religions qui s'entretuent , ou étouffent , ne sont pas des modèles à suivre .


0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Citation de Jeanne00 #294778

L'athéisme aussi tue le christianisme, voir la période communiste des pays pendant la guerre froide. Les communistes sont contre le christianisme, prônent l'athéisme d'Etat et font des fusillades contre les chrétiens.

En plus, il n'y a pas que les religions qui s'entretuent mais les ethnies aussi. Même s'il n'y a pas de religions, il y aura quand la guerre comme les ethnies par exemple ou les idéologies politiques.


0

photo de l'auteur DouceSabina
DouceSabina
Non binaire de 43 ans
Dijon

Citation de Anonyme #294354

Bonjour, je vais essayer de te donner mon point de vue sur les "religions". Elles s'érigent en dogmes, puisqu'elles pensent toutes détenir "la Vérité"...

Seulement, si la spiritualité est une constante humaine, il ne faut pas tout mélanger...

Dieu n'éxiste que pour celui qui y croit...

Quant à laisser ta vie, si courte, si fragile, qui n'appartient qu'à toi, être guidée par les autres, tu cours alors un grand danger...

Si tu crois en Dieu, c'est ton droit le plus légitime et respectable; Alors, pense que son oeuvre est belle et bonne, et que Dieu est amour... Si tu es comme tant de personnes homosexuel, reconnait et remercie Dieu de t'avoir fait ainsi... Pour cette richesse humaine.

Les personnes qui se pensent "religieuses" et qui ne font que juger et condamner n'ont pas leur place dans ce monde...

Je ne crois pas et ne veux pas croire parce que si je fais un bref bilan historique, tous les conflits, tensions, condamnations, executions, guerre viennent des "religions", qui ne relient rien du tout mais ne font que diviser les humains... Diviser pour régner est un amère constat que celles et ceux qui parlent "de la part de Dieu", sont des escrocs...


0

photo de l'auteur philippe08
Philippe08
Homme de 34 ans
Paris

Suis-je prêt à laisser le Christ transformer chaque acte de ma vie en une réponse d’amour à l’Amour du Père ? C’est la réponse à cette question qui est décisive. Et c’est sur cette base que l’on peut être saint en étant homosexuel. Il n’y a donc pas de chemin prétracé de sainteté, mais une multiplicité de chemins possibles, qui se laissent découvrir dans le discernement, jour après jour, pas après pas, au sein de nos réalités de vie concrètes [expert référencement Paris](http://www.onlinedev.com, habitées par le Christ. En nous laissant travailler par lui, nous devenons de plus en plus semblables à son image, de plus en plus ses frères et ses sœurs. Et même si nous ne le percevons pas toujours immédiatement, nous pouvons nous en rendre compte par les fruits que l’Esprit nous donne de porter : « Amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi » (Ga 5, 22-23).

Je suis sur que dans quelques temps, toutes les réligions vot accepter le fait qu'une personne soit homo ou hétero ou je ne sais quoi. Il suffit d'avoir l'esprit ouvert et le coeur plein d'amour.


0

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

DouceSabina,

"si je fais un bref bilan historique, tous les conflits, tensions, condamnations, executions, guerre viennent des "religions", qui ne relient rien du tout mais ne font que diviser les humains"

A mon sens il faut un peu nuancer : la religion lie chaque camp et lui donne le courage de se battre contre l'autre jusqu'à la mort. Elle établit donc bien des liens, communautaires, culturels, cultuels. Les grandes religions se veulent universelles, surtout celles dites du Livre qui cherchent à regrouper les gens sous un dieu unique, à fortiori avec des cultes, cultures, communautés différentes.

Dès l'origine de l'humanité les esprits des lieux et des ancètres défuns de la tribu, du clan local, ont été chargés de protéger le clan contre les clans frontaliers, eux-même protégés par leurs esprits. Le principe n'a pas changé lorsque les esprits ont été rationalisés en dieux détenteurs des forces de la nature dont il fallait s'allier les bonnes graces avant d'entreprendre quoi que ce soit, d'agricole, de construction, de célébration, etc, ou de guerre, en défense du royaume ou attaque des concurrents. Le principe n'avait aucune raison de changer lorsqu'à émergée l'idée d'un dieu unique plus paternaliste et moraliste, nécessitant des cultes plus moins serviles et plus communautaires, mais héritant de tous les pouvoirs des dieux précédents. Ceci d'autant plus que ce dieu unique a été vu comme une inovation dans des communautés de petites taille en lutte contre le pouvoir des grandes civilisations polythéistes, notamment dans de tribus de bergers nomades qui n'auraient jamais survécus s'ils avaient été pacifistes.

Il en résulte que le dieu qui se fait appelé Dieu, quasiment le seul à avoir survécu parmis les dieux uniques, a toutes les propriétés d'un dieu tribal. Et ceci malgré toutes les améliorations ultérieures apportées par différents prophètes, notamment Jésus qui s'est reconnu comme son fils.

Les divisions sont donc situées sur les lignes de fractures entre communautés notamment, lignes de fractures que ces religions cherchent en principe à gommer pour élargir leur communauté. Cela n'empèche pas l'émergence de fractures à l'intérieur de la communauté, c'est ainsi que naissent les nouvelles sectes et religions lorsque ces sectes réussissent.

Les religions humaines ont un fonctionnement humain autrement dit communautaire, qui n'est pas que clivant, mais à la fois rassemblant et clivant...


0

photo de l'auteur Dimancche
Dimancche
Non binaire de 25 ans
Paris

Bonjour,

Mais c'est pourtant simple ! Il faut arrêter de se casser la tête. La plupart des grandes religions n´aiment pas trop l´homosexualité. C´est pas leur truc. Tu es homosexuel(le). Donc non ce n´est pas trop compatible. Et Dieu n´existe pas. CQFD


0

photo de l'auteur franckright
Franckright
Homme de 44 ans
60

Citation de philippe08 #294859

Je suis sure que non, les paris sont ouverts !


0

photo de l'auteur DouceSabina
DouceSabina
Non binaire de 43 ans
Dijon

Citation de philippe08 #294859

Le "christ" çà ne veut rien dire le roi David était christ lui aussi... Si tu parles de Jésus, on ne sait rien de lui, peut être même n'a t il pas éxisté. On sait que le personnage était marié, qu'il faisait partie d'une secte guerrière les Nazaréens qui voulaient se battre contre les envahisseurs Romains, qu'il avait des frères et soeurs, qu'il était peut être aussi homo (Juda, son préféré qu'il embrassait souvent) que les "apôtres" étaient armés... et que nombre de passages des textes ont été amputés par entre autre, Agobard, évèque de Lyon... Textes entièrement détruits...

Muhammed "dit le prophète" était un psychopathe sanguinaire et pédophile (sa femme avit 8 ans, tiens, bizarre, çà ne choque personne!?) quand à la religion juive, elle est la religion d'un peuple et de son histoire. Ils ne veulent ni convertir, ni conquérir le monde.

Les "religions" sont des inventions humaines, pour asservir les autres hommes.

Citez moi une seule religion qui n'est pas maltraité les femmes? ET les homos??? C'est un constat suffisant pour s'en défaire! :-)

Si les religions veulent la paix, pour paraphraser Coluche, ils feraient mieux de nous la foutre! :-)


0

photo de l'auteur franckright
Franckright
Homme de 44 ans
60

Citation de DouceSabina #294874

tu sembles avoir beaucoup lu les écrits apochryphes.

"Muhammed "dit le prophète" était un psychopathe sanguinaire et pédophile" et gérontophile.


0

photo de l'auteur DouceSabina
DouceSabina
Non binaire de 43 ans
Dijon

Citation de Lindos #294860

Sauf que tout çà c'est beaucoup de "blabla" pour rien les dieux, dieu à dit... ce sont seulement certains qui ont imposé à des craintifs et des ignorants leurs dogmes et leur diktats...

La bible, le livre, ou quelque soit la dénomination est infantilisant, misogyne, homophobe... il impose des "lois" inventées par des hommes qui veulent toujours le pouvoir. TOUTES les "prophéties" ou autres de TOUTES les religions sont fausses, historiquement, scientifiquement, le but est d'asservir et d'estorquer de l'argent (dîme) etc...

Il y a plein de "trolls" evangelique, tradi-catho, musulmans qui infiltrent les sites pour vendre leur soupe...

Le monde est un secret et dans l'univers qui se préocuppe de voir si on baise "à l'endroit ou à l'envers", à part les religieux qui, sans exceptions maltraitent les femmes et les homos sans esception...

Ni dieu ni maître (sauf nageur :-) pour ce petit temps de vie, bien court...


0

photo de l'auteur DouceSabina
DouceSabina
Non binaire de 43 ans
Dijon

Citation de Lindos #294860

Une religion c'est pas une secte qui " a réussi"??? ;-)


0

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

Franckright,

"et gérontophile."

humour je suppose ^^

Il était surtout très malin. Se marier avec sa patronne est de la gérontophilie bien pensée lorsqu'on débute dans la vie. Puis prendre sur le tard une gamine pour enième femme (la douzième je crois) était habituel chez les bédouins de son temps. Aujourd'hui encore dans d'autres régions reculées des filles et même des gars peuvent être promis au mariage par les familles dès leur naissance, en principe elles ne deviennent réellement épouses qu'à la puberté. Il a même existé en Chine par le passé dans les régions pauvres des terres jaunes au nord, des fillettes mariées à des bébés garçons, qui en prenaient soin comme de petits frères jusqu'à leur puberté, où il reprenaient naturellement leur rang de mari ^^.

Le prophète Mohammed a largement profité à titre personnel des us et coutumes de la fin de l'antiquité dans les oasis d'Arabie, mais a initié des règles beaucoup plus strictes pour ceux qui vont le suivre dans son entreprise de conquete et moralisation du monde. Règles largement anachroniques de nos jours, mais plutôt bien adaptées à leur culture d'origine. Dans ce monde où les filles étaient très surveillées par les familles, la vraie pédophilie ne touchait pas les filles mais les garçons qui pouvaient se substituer aux femmes pour danser et chanter en public notamment, et qui avaient la voix et la peau aussi douce... Ces habitudes existaient encore jusqu'à récemment en Afghanistan, véritable conservatoire des coutumes de l'antiquité. Mais apparemment le prophète préférait ses femmes et concubines. Bref l'affubler d'étiquettes infamantes contemporaines relève plutôt du persiflage ^^


0

photo de l'auteur Jeanne00
Jeanne00
Femme de 57 ans
LORIENT

Citation de gwendoe #294626

Salut Gwendoe ,

Je ne vois pas en quoi il y a pollution . Beaucoup ont grandi en baignant dans la religion , quelle qu'elles soient . Nombre d'athées , par analyse/choix/conviction , en sont issus . Leurs interventions ne sont qu'un éclairage sur leur perception du sujet et me paraissent parfaitement légitimes ici aussi . La religion a pu être vécue comme un carcan , expliquer le glissement puis la sortie qui s'est opérée a toute sa place . Je rappelle que , même si c'est exprimé avec un brin de dérision/d'humour , le respect des personnes ayant la foi n'est pas remis en question . Tant qu'aucunes ne viennent (m') imposer leur choix jusqu'à considérer devoir s'immiscer dans (mes) choix de vie personnels . La foi est quelque chose d'intime , que je respecte . J'entends qu'on respecte mon intimité de la même façon . Sans censure .

L'impossibilité à répondre par un simple oui ou non , à ce sujet , justifie les différents types d'interventions . Certains parleraient même d'ouvertures dans le dialogue/le débat ... :-)


0

photo de l'auteur Jeanne00
Jeanne00
Femme de 57 ans
LORIENT

A l'instant , mes neurones s'entrechoquent . Le sujet est " Peut on vivre harmonieusement sa religion et son homosexualité? " . Manifestement sans réponse concluante et loin d'être positive .

A cela , je souhaite modifier/nuancer le titre . Pour mieux reflèter mes propos :

" Peut on vivre harmonieusement sa foi et son homosexualité ? "

Bien des gays croyants et des athées y répondront positivement . Et c'est de ceux là que nous pouvons prendre exemple .


0

photo de l'auteur DouceSabina
DouceSabina
Non binaire de 43 ans
Dijon

Ce n'est pas parce qu'une erreur se répend qu'elle devient vérité !!

Et peut être avons nous tendance à donner ce droit à des "religions" qui usurpent ainsi, par le poids, le nombre de leurs adeptes et la violence de leurs actions, une place dans la société civile...

Les us et coutumes médiévales doivent elles avoir cours de nos jours? Au nom de quoi persécute t on les femmes, les homosexeuels si ce n'est au nom des religions !? Et les plus faibles ??? Voir les épisodes pédophiles des églises....

Notre société s'est battue pendant des décennies pour les valeurs républicaines, pour chasser les religieux de la vie publiques. Les sectes (religions...) doivent se vivre dans la sphère privée...

Nous avons la chance d'être dans des sociétés où les libertés de choix associations LGBT, mariage pour tous, procréations pour les couples homos etc... Peuvent ENFIN s'exprimer, et c'est pas gagné!!

Doit on se tordre la tête et le coeur ? Se flageller pour être en accord avec des sectes qui, si un jour elles avaient le pouvoir, nous chasseraient à coup de lapidation et de bûcher.... Et je les mets tous dans le même sac.... :-D


0

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

Les religions se comportent comme les humains, leurs cultures, et leurs méthodes de pouvoir. Ce sont des cultures, des outils. Chasser les religions - si tant est que ce soit possible - ne changera pas les humains, qui resteront dominateurs, concurrents, nationalistes, xiénophobes, sexistes, et probablement homophobes, tout en luttant contre les exclusions pour faire survivre la dimension communautaire de leur humanité.

Pour en revenir au sujet, à mon sens la seule façon d'aider un croyant à surmonter ses interdits religieux est de le caliner et le nourrir des nourritures et boissons interdites ^^


0

photo de l'auteur DouceSabina
DouceSabina
Non binaire de 43 ans
Dijon

Citation de Lindos #294954

Oui, tu as raison, sur les comportements humains, mais le problème est que les religions-sectes posent des dogmes et usurpent une antité censée transcender l'humain...

La religion se posant ainsi en "crime contre l'humanité"... Et çà fait un moment que çà dure! :-D


0

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

DouceSabina ,

"La religion se posant ainsi en "crime contre l'humanité"... Et çà fait un moment que çà dure!"

Elles ont provoqué des crimes contre l'humanité et des crimes de guerre quand ce sont des religions d'état, encore périodiquement de nos jours, mais les humains ont bonne mémoire et sont revanchards, la vandetta est toujours vivace ^^. Cela explique des tas de concurrences et violences contemporaines et fera le lit des tensions futures. Mais c'est vrai de toutes les idéologies, tous les cultes ou presque, toutes les cultures, leur seule plus-value à ce sujet est de donner un sens à la mort. Ce n'est pas en supprimant les religions qu'on supprimera les excès. Notamment le communisme a interdit les cultes au XX siècle, il a provoqué au moins autant de souffrances et de morts, et a substitué un culte par le culte de son idéologie. Les religions sont en effet un outil efficace pour encadrer une communauté, surtout si elle est en souffrance, le résultat dépend de la façon dont on l'utilise.


0

photo de l'auteur DouceSabina
DouceSabina
Non binaire de 43 ans
Dijon

Citation de Lindos #295027

Que dire face à l'irrationnel....

Une citation de Pierre Dac: "Si Dieu existe, qu'il le prouve, et s'il n'existe pas, qu'il ait le courage de l'avouer..."

"Il faudra qu'il ait une bonne excuse"... Ou, "la seule existence de l'homme est la preuve de la non existence de Dieu".....

"Si tu parles à Dieu, tu es croyant, s'il te répond, tu es schyzophrène"....

"Ce n'est pas parce qu'une erreur se propage, qu'elle devient vérité"....

Sujet lassant et sans intérêt....


0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Le christianisme n'est peut-être pas parfait mais l'athéisme non plus.


0

photo de l'auteur gwendoe
Gwendoe
Femme de 38 ans
Paris

DIEU EST AMOUR


0

photo de l'auteur DouceSabina
DouceSabina
Non binaire de 43 ans
Dijon

Citation de Quentintin #295312

Que l'Athéïsme vous dérange, c'est votre droit le plus légitime :-)

Mais que la pensée de certains veule s'imposer au monde sur des livres écrits par les hommes pour asservir les hommes me laisse pantois...

A la limité, la Terre mère déesse puisque prodiguant la vie? pourquoi pas??

Mais ces prophètes qui passent leur temps à vouloir imposer leurs délires aux autres est insupportable, et, au risque de me répéter...

AUCUNE religion n'a pas persécuté les autres hommes! c'est quand même un comble! imposer un dieu bidon à coup de fusils ou de couteaux est donc toujours acceptable!? :-)

On reconnait l'arbre à ses fruits... Constat suffisant pour les rejeter....

Que vous ayez envie d'y croire parce que la mort puise faire peur et qu'un "truc" qui vous dit que quand on est mort on est pas mort vous rassure... Formidable...

Ces oppositions à la "oui, mais les autres ont fait pire" est désolant. Pardon pour ma franchise, PERSONNE n'a jamais vu, prouvé, rencontré dieu ailleurs que dans sa tête... Les stupéfiants y ont beaucoup aidé, la médecine moderne en soigne encore beaucoup....

Mais de grâce, quand donc les hommes arrêteront devouloir intoxiquer les autres avec leurs dieux....


0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Citation de DouceSabina #295315

Je suis neutre en tout. Je dis simplement qu'on n'est pas tout parfait mais on peut y faire mieux. L'athéisme et le christianisme peuvent avoir des avantages et des incovénients.


0


photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

Citation de franckright #295323

merci pour l'info, ce serait intéressant d'aller le voir.

La responsabilité de la religion est de perpétuer la culture de la fin de l'antiquité, et plus généralement des cultures patriarcales "traditionnelles". L'intégrisme religieux hérite d'un effet que je qualifie de "tas de sable", où la situation des bords dépend largement de celle du milieu du tas de sable. Cet effet est, ou en tout cas était, aussi présent dans le comportement du un pour cent de la population dont la maturité sexuelle dite affective est restée immature, autrement dit restée bloquée sur ses désirs juvénils, qualifiée de pédophile. De plus certaines personnes sont perverses, autrement dit n'écoutent que leurs désirs voire ont une revanche à prendre sur la société, ou sont désinhibées et reproduisent, je n'en connais pas la proportion dans la population qui est probablement plus faible. Enfin les religions ont une mission éducative, et une existe une omerta dans les communautés moralistes ou qui sont sur la défensive. On voit donc qu'il y a, ou en tout cas avait dans ces communautés, un espace pour une idéalisation excessive voire des abus d'autorité, que ce soit sur des femmes, des ados, ou des enfants. Et à mon avis cette question ne se limite certainement pas au clergé catholique ou rabbinique, l'enseignement musulman au sens large y est structurellement encore plus exposé. C'est juste que l'omerta est suffisamment forte pour qu'on en parle pas pour l'instant (style le vieux dicton d'un pays maghrébin que je ne citerai pas, l'élève passe sous le maitre...).

J'ajoute que s'attaquer à l'omerta religieuse et faire la chasse aux abus, voire sensibiliser les plus jeunes aux risques, n'est que faire la moitié d'une prévention efficace. Car elle ne s'intéresse pas à la prévention de l'imaturité affective ni celle des risques de dérives, elle est essentiellement punitive à postériori. Dans ce schéma les religions patriacales monothéistes sont, ou en tout cas étaient, un terreau qu'on pourrait qualifier de fertile, ont des fragilités. Mais réduire les religions à cela serait malhonnête.

L'Omerta c'est aussi qu'il y a peu de chance qu'on parle de ce film, les humains sont hypocrites ^^


0

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

personne ne peut te dire ce que tu dois faire, ce que tu dois vivre, ce que tu dois resentir: seul(e) toi est en mesure, seul(e) toi à le droit de decider dec equi est bon pour toi.

le ciel est vide: pas de dieu, pas de fétiche, pas de grand papa qui punie ou qui recompense, stop ! vis ta vie, ne te pose pas toi même des interdits, des limits. tu ne fais de mal à personne, alors, où est le probleme?

dieu est une invention, un délir. c est tout


0

photo de l'auteur franckright
Franckright
Homme de 44 ans
60

https://youtu.be/au6RfC2bWyo


0

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

Citation de franckright #295323

J’ai été voir le film documentaire « M »

Non sans mal car il passe dans peu de salles, comme prévisible les média occidentaux ne lui ont pas donné la notoriété du film « Dieu soit loué », leur indignation est à géométrie variable (faudrait plutôt la chercher chez les journalistes ennemis haha).

Si son début ne m’a pas trop étonné, car les sociétés traditionnelles séparant les hommes des femmes ont des habitudes tenaces auxquelles les jeunes bogosses sont particulièrement exposés, l’accumulation des témoignages d’adultes encore célibs, ou jeunes mariés, ou déjà pères de famille, ou déjà des patriarches, confrontés dès l’enfance à l’homosexualité ou eux-mêmes abuseurs d’enfants ou d’un frère voire d’une sœur, finit par donner le vertige.

On se doute bien que tous les témoignages sont à charge, mais dans la banalisation des confidences et des non dits qui sont des secrets de polichinelle, on ne voit plus comment dans ces communauté ultra-croyantes et pratiquantes un jeune homme pourrait ne pas être confronté trop jeune à l’homosexualité, voire abusé ou violé. Ni comment les pères pourraient se douter de rien, d’autant plus qu’ils ont eux-mêmes été jeunes avant d’être des adultes et considèrent les enfants violés comme impurs aux pratiques religieuses, et à fortiori les rabbins de ces communautés à qui les jeunes se confient. Ces derniers ont tout de même pris la précaution d’interdire aux enfants de prendre des bains rituels sans la présence de leur père, la confiance ne règne pas… Et au cas où on aurait pas compris la caméra s’attarde sur les jeunes beaugosses (plutôt rares… et sans doute surexposés). Le patriarche qui est au courant de tout dit y avoir été lui-même été confronté quand il était petit, mais avoir su refuser ces avances masculines, et ne pas comprendre qu’un enfant de sept an (et peut-être même déjà de quatre ans) ne fasse pas de même. La mère présente puisque cette scène se déroule en famille, est en larme, ne dit rien, et n’a pas probablement pas son mot à dire.

Hallucinant, ahurissant, on est à Tel Aviv mais on se croirait en Afghanistan, et encore pas sur que ce pays soit un tel conservatoire moyenâgeux (bon, n’y étant jamais allé je ne le jurerais pas, surtout dans les montagnes talibanes). Les vaticanistes en apparaîtraient presque d'authentiques enfants de coeur !

Par contre le pardon paraît finalement exister dans cette communauté, la réadaptation des abusés et abuseurs possible, l’exclusion des enfants qui se sont révoltés (d'être devenus impurs et avoir été déstructurés) apparaît réversible, et l’évolution vers des principes plus contemporains pas exclue, en tout cas devant la caméra d’une Yolande Zauberman sensible et rassurante. Un peu magique.

Ce film documentaire apparaît grave mais pas désespéré. Mais les âmes trop sensibles devraient peut-être aller le voir avec un paquet de mouchoirs...


0

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

Citation de franckright #295370

Merci du partage

J'ai tenté de retrouver l'interview original, et voilà l'extrait que j'ai retrouvé pour l'instant :

https://www.koreus.com/video/abbe-morandais-pedophilie.html

Son analyse n'est pas tout-à-fait la parodie qui en est faite dans la vidéo dont tu as mis le lien. Il n'apparait pas rendre l'enfant responsable, dit avoir été lui-même violé, et dit ne pas savoir si une prévention est possible du coté du violeur.

On peut supposer qu'il connait la prévention possible du coté des victimes. De la même façon qu'on connait la prévention possible du coté des piétons, notamment quand des enfants traversent les rues.

Or il existe aussi une prévention du coté des conducteurs, très développée et bien connue. Le reproche qu'on peut lui faire est de ne pas savoir qu'une prévention du coté des abuseurs est généralement possible, sauf plus rares cas de vrais pervers, qui ont souvent été eux-mêmes des victimes mais sont difficilement fiabilisables.

A sa décharge il n'apparait pas être le seul à ne pas le savoir, puisque personne n'en parle en France. Des pays comme l'Allemagne ou le Canada sont beaucoup plus avancés dans la prévention des dérives des immaturités affectives, et/ou des dérives entrainées par les frustrations, qui semblent particulièrement concerner les prêtres.

Dans ces affaires beaucoup de gens tirent à boulet rouge, mais peu de gens apparaissent connaitre ces sujets. Il en résulte que c'est comme la limitation à 80km/h, plus personne ne sait où est la mesure efficace.


0

photo de l'auteur franckright
Franckright
Homme de 44 ans
60

@Lindos,

Je n'ai pu voir le documentaire, il n'est pas diffusé dans ma campagne et internet n'a pas été mon ami.

Les réactions que j'ai pu avoir de la communauté sont grosso modo les mêmes que pour les précédentes affaires de pédophilie, un voile pudique est jeté sur le sujet. Les faits sont évoqués mais contrairement à l'habitude peu discutés.

Pour élargir la discussion, on m'a soufflé cet article https://fr.timesofisrael.com/beaucoup-danciens-orthodoxes-affirment-avoir-ete-abuses-sexuellement-etude-us/ et quelques autres sur times of israel et jcw révélant une tout autre mentalité quant au traitement de ce problème entre juifs et catholiques.

Concernant François MOREL, effectivement le trait est grossi mais peut-être pas tant que cela, Maillard de la Morandais sympathisant monarchiste a aussi déblatéré cela https://dai.ly/xwizal perdant totalement le reste d'estime que j'avais de lui suite à ses faits de guerre et a ses prises de position.


0

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

Merci, de nouveau, pour ce partage intéressant ^^

Je ne suis pas vraiment surpris de cette large surexposition (x4) des jeunes garçons dans ces communautés séparant les hommes et les femmes, et n'éduquant pas les jeunes à la sexualité au-delà des interdits. Des "lionceaux" de l'ex califat venant de tomber ont rapporté des témoignages de ce type.

Dans les communautés traditionnelles ne séparant pas les sexes, y compris françaises à l'époque, entrainant moins de frustrations, c'était surtout les filles qui étaient surexposées quoique aussi des beaux garçons, diluant sans doute un peu ce risque dans la population. Les affaires actuelles en sont peut-être la queue de comète (quoique les failles de la prévention ne fassent toujours pas entièrement le job).

Et il n'est pas non plus surprenant qu'un jeune orthodoxe devenu adulte ne comprenne pas la contradiction entre des abus d'adultes ou ados ayant eu autorité sur lui, et des interdits religieux très stricts le dévaluant gravement, outre le risque sérieux de ne pas être entendu, voire exclu de la communauté s'il les dénonçait.

.

Ce qui m'interpelle dans la référence à cette étude, c'est qu'ils apparaissent surtout s'intéresser à la baisse de religiosité et de communautarisme entrainés par ces abus, violences morales ou physiques sur mineurs, et défaut d'écoute et considération.

Commencer par compter ses troupes est un marqueur féodal ^^

Cela me rappelle une vidéo de Jacques Atali au temps où en France il existait une liberté d'expression, aujourd'hui devenue introuvable : il expliquait en subtance à un grand rabbin qu'en France, compte tenu de l'évolution démographique des communautés religieuses concurrentes (à l'époque il pouvait être plus précis que moi mdr), il devenait urgent de faciliter les convertions et autant que je me souvienne, l'éducation religieuse. Comme souvent l'avenir lui a donné raison.

Mais surtout, le nombre de légions romaines apparait rester l'alpha et l'omega des communautés religieuses ^^

Je ne dis pas que la protection des mineurs ne soit pas aussi leur préocupation, mais dans cet article, l'étude à laquelle il fait réference, et même dans le final du film dont on parle, l'essentiel réside finalement dans le maintient du lien familial et communautaire (évidemment normalement propre à protéger l'enfance).

Ce n'est pas exactement la démarche que je ressens dans la purge éclésiastique catholique, qui est un pilonage en règle à boulets rouges ^^


0

photo de l'auteur franckright
Franckright
Homme de 44 ans
60

@Lindos,

Le monde juif, plus qu'aucun autre, n'a rien de commun avec celui que nous connaissons en France.

Ceci expliquant sans doute cela.

"Je ne dis pas que la protection des mineurs ne soit pas aussi leur préocupation, mais dans cet article, l'étude à laquelle il fait réference, et même dans le final du film dont on parle, l'essentiel réside finalement dans le maintient du lien familial et communautaire (évidemment normalement propre à protéger l'enfance). "

C'est tout à fait cela, le cinéma et la littérature israélienne en témoignent très largement vis à vis des tiers.

Dieu soit loué...


0

photo de l'auteur gwendoe
Gwendoe
Femme de 38 ans
Paris

pourquoi pas un post

je suis athé et je vis a fond mon homosexualitee?


0

photo de l'auteur gwendoe
Gwendoe
Femme de 38 ans
Paris

sinon en interne je rencontre enormement de bienveillance à mon egard, ,je vis passionnement mon amour pour le seigneur qui n'ai pas du tout le pere fouetard comme suggeré plus haut et ma passion pour les femmes il s' agit juste d'etre correct et courtois

( ps: le pape n'est pas le boss des curé...)


0

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

Citation de franckright #295785

"Dieu soit loué..."

J'apprécie ton humour ^^


0

photo de l'auteur franckright
Franckright
Homme de 44 ans
60

Citation de Lindos #295859

D. est un et la Torah est une...


0


photo de l'auteur gwendoe
Gwendoe
Femme de 38 ans
Paris

joyeuses fetes ;)


0

photo de l'auteur Lalyanna
Lalyanna
Femme de 45 ans
Casablanca

Citation de Anonyme #294354

Bonjour,

Je comprends parfaitement votre dilemme .

Cela fait 22 ans que je le subis, j'ai même tenté l'experience de l'atheisme durant une trés bréve période de ma vie, le plus drôle, c'est que c'est l'Amour d'une femme qui m'a ramenée à l'Islam .

Ensuite, j'ai essayé de me convaicre que je pouvais concilier entre ma Foi et mon orientation sexuelle, j'ai cru pouvoir m'epanouir sexuellement et spirituellement de concert ...

Que je pouvais répondre à ma nature profonde en me disant que DIEU m'a ainsi créée, et que même si l'acte sexuel était un péché capital, DIEU me pardonnerait ...

Tout ce que j'ai récolté de cette expérience, c'est une profonde dépression nerveuse ...

Car, à chaque fois qu'on faisait l'Amour, aprés la jouissance de l'extase sexuelle, s'installait la terreur du chatiment divin ...

Chaque fois que je faisais mes ablutions aprés avoir fait l'Amour, j'avais tellement honte, que la douleur surpassait le plaisir, défigurait le désir, ça en devenait invivable ...

Pour en finir avec cette intolérable souffrance, j'ai rompu, car même si elle était mon grand Amour, il n'en demeure pas moins que DIEU est mon absolue passion ...

Je peux me passer de son Amour à elle, mais je ne peux absolument pas renier ma FOI .

Conclusion, je suis une lesbienne musulmane active religieusement, passive sexuellement, une sorte de suicide sexuel, fardeau trés lourd à porter, mais c'est le moindre mal, car j'ai essayé l'autre solution, elle a failli me détruire psychologiquement et spirituellement ...

J'espére avoir répondu à ton questionnement .

Je te souhaite tout le courage que je me souhaite à moi-même, et suis à ta disposition pour tout échange salutaire . 🙃


0

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

"la terreur du chatiment divin"

A part des menaces écrites par des hommes transcrivant des paroles humaines réputées révélées par Dieu, des menaces humaines ainsi des chatiments humains sur la foi de ces écrits, il n'existe actuellement aucune preuve de chatiments divins pour une quelconque raison que ce soit.

Et les quelques villes prétendument détruites par Dieu pour les punir ne pèseraient pas lourd a coté des dizaines de milliers de villes détruites par les humains.

Sur tout autre sujet on appelerait cela une arnaque ou sa tentative, un terrorisme intellectuel voire physique en bande organisée, biens humains, et non pas organisés par un dieu immortel.

Il y a une raison et une histoire de ce dieu unique père fouetard dont la construction a pris quelques milliers d'année, parvenir à gouverner les esprits par la crainte si ce n'est par la terreur. C'est largement plus efficace que de priver les gens de liberté pour les punir, ils se privent eux-mêmes et à priori de leur liberté. La quintessence de la prise de pouvoir sur les autres.

Apparemment dans ton témoignage cette terreur a "bien fonctionné".

Je ne dis pas qu'il faille pour autant renoncer à sa culture, autrement plus riche que cet aspect liberticide. Mais un peu de recul et compréhention de ces methodes contestables de gouvernance des esprits, peut rendre la liberté dont on a besoin pour vivre notre existance, dont on en a qu'une jusqu'à preuve du contraire.

L'homosexualité n'en est qu'un aspect, loin d'être le plus important à mon avis.


0


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit