Le couple gay, ça marche encore aujourd'hui ?

avatar contributeur de Loversity
Loversity
30/12/2022 à 12:42 - 30/12/2022 à 12:45

Salut la compagnie !

J'espère que vous allez tous bien et que vous passez de bonnes fêtes. Je vous souhaite déjà un bon réveillon et meilleure année 2023, tout mes voeux de bonheur et d'amour !

Oui, mais... petit commentaire un peu blasé d'un homme qui accumule le temps de célibat sans arrivée à trouver l'amour sur les sites et applis de rencontres... Alors oui, je connais la plupart des conseils, je sais que :

  • Je dois soigner mon profil,

  • Si je peux être un peu actif sur les réseaux, c'est mieux pour être "visible",

  • Je dois être patient et pas trop exigeant,

  • Je peux faire des efforts de séduction,

  • Je peux pas plaire à tout le monde,

  • Que l'amour ça se commande pas etc...

Je sais aussi que "le bon" m'attends quelque part dehors, à attendre que je le trouve... Mais je sais surtout qu'appliquer scrupuleusement tout ces conseils ne garantit pas mon "succès", et que le "problème" ne vient pas forcément de moi... Que la plupart des mecs que je rencontre sont juste "comme ça" avec tout le monde.

D'où ma question dans mon titre de sujet : Est - ce que, à partir de vous, de vos expériences, de vos rencontres, de vos connaissances... vous estimez que l'idée d'un couple romantique, de la passion amoureuse, entre 2 hommes fonctionne encore aujourd'hui ?

Je sais que certains "ont de la chance" et y parviennent sans problème. Sauf que j'ai vraiment l'impression que c'est pas du tout (mais alors vraiment pas du tout) la tendance générale chez la majorité des mecs que je rencontre ! Tout âge confondu, à l'exception de personnes âgées particulièrement sentimentale... J'ai l'impression que l'idée du couple, de l'amour et du sérieux en général est devenu une espèce de pression monstrueuse que la majorité des gars fuient à toute jambe (via du blocage, du ghosting...) au profit d'un fun "au feeling, sans prise de tête"...

Ma question alors c'est qu'en pensez - vous ? Comment ça marche de votre côté ? Est - ce que dans la communauté des hommes gays vous trouvez que l'amour au sens romantique et sentimental est encore un truc présent, "qui fonctionne" ?

Merci par avance de m'avoir lu et de vos réponses ;-)

<3

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
30/12/2022 à 13:19

Citation de Loversity #436278

Bonjour à toi☺️

Malheureusement, j’ai bien peur que les rencontres amoureuses soient difficiles pour tout-e-s et ce, peut importe le genre ou l’orientation sexuelle.

J’ai bcp d’ami-e-s hétérosexuel qui vivent la même chose à savoir : ne pas arriver à trouver l’amour ( sur site de rencontre ou en IRL) . Pourquoi? Alors qu’on a explosé les moyens de faciliter la communication, on y arrive pas … ou plus?

Parce que on doit l’admettre on est devenus très exigeants : on peu vivre seuls, gagner sa vie bref être indépendant financièrement ( surtout les femmes) on n’a pas forcément besoin de qqn comme soutien financier, du coup être avec qqn n’est plus vital voir n’est plus la seule option pour quitter le nid familiale.

Nos critères sont donc élevés ( physique, sociaux, culturels).

On attends plus longtemps de se mettre en couple car on est pris par ses études, carrières et… loisirs. On veut profiter le plus longtemps possible avant de se caser. Du coup les relations sans lendemain ou sans prise de tête sont plus demandées.

L’amour est devenu un business: un produit de ( sur) consommation comme un autre, on reste moins longtemps avec qqn, en cas de désaccord il est mtn plus facile de mettre un terme à une relation et de se remettre en couple avec un-e autre plutôt que de se remettre en question.

Comme tous produits, il a sa mode et ses tendances aussi, l’image du couple change, l’exclusivité dans le couple tend à devenir has-been.

Il n’y a pas vraiment de solution, les lieux de rencontres IRL disparaissent aussi ou alors l’insécurité ambiante fait qu’on passe avant tout par internet.

Et pourtant nous français somme connu dans le monde entier pour notre romantisme ( et notre anglais pourris, nos grèves et notre ras le bol perpétuel 🤣) et malgré tout on attends éperdument LA rencontre qui nous fera chavirer ( j’en fait partie).

Alors que puis-je te dire? Peut-être moins te focaliser là dessus, fais des rencontres amicales qui peut-être t’amèneront à l’amour. Je sais, c’est facile à dire mais je pense que c’est la meilleure solution.

En tout cas je te souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année et qui s’est l’amour sera peut-être pour 2023?😉

avatar contributeur de Jim59
Jim59
30/12/2022 à 14:42

Citation de Némésis Inu #436286

Bonjour à tous, je suis plutôt d'accord avec toi Némésis, les relations ont tendance à devenir has-been à partir du moment où ça devient sérieux, la plupart des gens (moi le premier) veulent des relations simple, sans prise de tête et éphémère, pour autant, je pense que l'Amour existe encore quelque part pour chacun d'entre nous, il faut juste prendre le temps d'y réfléchir, se remettre en question soi même est une priorité pour tenter de trouver le bonheur...

Je vous souhaite à tous de joyeuses fêtes de fin d'année

avatar contributeur de Loversity
Loversity
30/12/2022 à 15:13

Bonjour, Merci de vos réponses.

@jim59 : Je m'attendais pas à ce qu'un mec avoue cash refuser des relations longue durée 🤣 Mais est-ce encore des relations si elles ne durent pas plus de 5 jours à chaque fois ? 🙃 Oui, je sais... Je commence à me sentir un peu alien, à revendiquer de désirer des relations "compliqués".

@némésis : Merci de ta réponse. Je m'attendais pas non plus à ce qu'une femme soit la première à réagir à mon sujet ciblant les hommes gays à l'origine ! ^^ M'enfin quelque part ça me rassure de voir que c'est pas juste les gays qui vivent comme ça...

Tous les 2, vous confirmez malheureusement mon impression que le couple sérieux c'est "ringard / passé de mode" 😫

M'enfin après tout j'ai 25 ans et je cherche encore une vraie relation... j'ose espérer que je ne suis quand même pas le seul quand même ? Alors à tous ceux qui nous liraient en secret sans oser s'exprimer... les sites de rencontres c'est fait pour parler ! Est - ce que d'autres pensent pareils, ou certains pensent différemment ?

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
30/12/2022 à 15:50 - 30/12/2022 à 15:56

Citation de Loversity #436302 Mais est-ce encore des relations si elles ne durent pas plus de 5 jours à chaque fois ? 🙃

Une relation c’est lorsqu’un lien se créer entre plusieurs personnes, donc par définition, oui on peut parler de relation même si ça dure moins de 5 min, juste que cette relation sera éphémère .

Justement, j’ai voulu y répondre en tant que femme et Bisexuelle parce que bcp de gay pensez être es les seuls à vivre/ subir les relations éphémères, sans lendemain ou plan Q. Alors ce fut le cas très longtemps effectivement d’une part parce que vous étiez enfermés dans des placards ne pouvant vivre QUE de passions furtive ET parce que les femmes étaient dépendantes financièrement des hommes( Père, époux , beau frère …), du coup un divorce n’étaient pas envisageables ( ne serait ce pour la garde des enfants) et le « quand dira t-on » avait énormément d’importance.

Maintenant que tout ça a voler en éclat et que nous avons « les mêmes droits » ( hommes/ femmes, hetero/ homo- bi) et bien nous avons aussi les mêmes enmerdes 🤣

La liberté sexuelle aussi à eu son rôle à jouer : la découverte et revendication du plaisirs féminin, le polyamour et couple libre, le libertinages bref, la prise de conscience de plaisirs du corps(et de l’esprit) s’est frotter à la rigidité et la froideur du couple dit classique.

Pourtant on se (re) marient toujours autant( et on divorce autant aussi) donc c’est que l’on cherche encore cette promesse d’amour infini avec notre autre. Donc il y a de l’espoir !

avatar contributeur de Je Suis Lulu
Je Suis Lulu
30/12/2022 à 16:00 - 30/12/2022 à 16:00

Cyoucyou guyyys,

Ehhh nyoon juste avant de commencer, @Loversity je suis allé voir ton profil, dans la première description y a marque "Je suis pas connecté très régulièrement"

Et la deuxième "En attendant, je suis très actif sur les sites" 👀

M'enfin bon en vrai ça m'arrive d'être incohérent dans mes propos ou me contredire soit volontairement soit pas faute d'attention ou par flemme de rectifier 🤔

"Sauf que j'ai vraiment l'impression que c'est pas du tout (mais alors vraiment pas du tout) la tendance générale chez la majorité des mecs que je rencontre ! "

Tu as fais la plupart de ces observations sur les sites de rencontres ?

Non en vrai je ne sais pas si la question est pertinente on observera pas tous la même chose que ça soit d'un point de vue extérieur ou d'un point de vu personnel m'enfin bon 🤔

"M'enfin après tout j'ai 25 ans et je cherche encore une vraie relation... j'ose espérer que je ne suis quand même pas le seul quand même ? Alors à tous ceux qui nous liraient en secret sans oser s'exprimer... les sites de rencontres c'est fait pour parler ! Est - ce que d'autres pensent pareils, ou certains pensent différemment ?"

En vrai je pense que ça peut varier en fonction du temps et de notre état/comment on se sent, y a des moments même court où je me dis "oh j'aimerais ça" mais quand je vais mieux le reste de la journée ou semaine j'ai plus cette envie, je ne sais pas si j'arrive à me faire comprendre ? 🤔

Il y aussi le fait qu'on soit pas tous nécessairement honnête, pas complètement avec nos sentiments, honnête envers nous même ou vers les autres, ou peut-être qu'en fait on peut avoir des deux, deux envies contradictoire mais présentent, qu'il y aurait un ratio, 68.5% d'envie d'une relation de longue durée 31.5%, non attendez est-ce que "honnêteté" est lebon terme ?

Non ça dépend des gens en vrai, du temps, de pleins choses 😳

"Je m'attendais pas à ce qu'un mec avoue cash refuser des relations longue durée 🤣 Mais est-ce encore des relations si elles ne durent pas plus de 5 jours à chaque fois ? 🙃 Oui, je sais... Je commence à me sentir un peu alien, à revendiquer de désirer des relations "compliqués"."

Peut-être que par expérience Jim59 a conclu que les relations de courtes durée ou simples n'étaient pas faites pour lui, peut-être que c'est temporaire peut-être que ça sera toujours le cas, peut-être qu'il réessayera et verra qu'avec certaines personnes c'est possible d'avoir des relations de longue durée et compliquée.

Peut-être qu'il n'est pas en état de vouloir une relation compliquée pour le moment mais peut-être qu'il le sera plus tard.

Pour peut-être qu'il est déjà en état de le vouloir mais ne souhaite pas payer le prix qui peut venir avec une relation de longue durée, le prix dépendra des deux personnes en vrai,

Peut-être qu'au final le fait de ne pas vouloir de relation de longues durées ne concerne qu'une catégorie de personnes qu'il a pu rencontré et qui n'a pas correspondu à ses attentes, mais qu'avec d'autres personnes il aurait pu répondre à ces attentes, on ne peut pas savoir sans essayer. Y a rien de mal à ne pas essayer ou essayer une autre fois ou jamais essayer je ne sais pas.

Après on peut être flexibles sur nos attentes faire des concessions etc... tout semble possible askip !

Peut-être que lui et bien d'autres ou toi-même, ou moi-même changerons de mindset/état d'esprit/avis à l'avenir, proche ou lointain, dans 10 ans comme dans 1 ans comme dans 10 minutes 🤔

Eh nyon désolé en vrai je pourrais développer je le ferai une autre fois mais il y a plein de possibilité, j'ai la flemme là je réponds à l'arrache sorry 👀

M'enfin bon vous savez, ça faisait partie de mes cogitations/ruminations d'hier et cette nuit j'ai dormi très tard !

J'espère pouvoir mettre tout ce à quoi j'ai pu penser à l'écrit, j'en ai surement oublier, peut-être que ça reviendra, peut-être que je penserai à de nouvelles choses d'ici là

Mais le fait est qu'une partie des mes réflexions concernaient ce dont vous parlez ahahahahahahahah.

Je suis super K.O à cause de ça mais je pense que c'est ce que certains appellent de la bonne fatigue, je me sens comme illuminé....ou fou 😳

Tu vois je me disais qu'aujourd'hui j'avais la flemme d'échanger avec les gens ou que j'en ai pas envie, et en vrai là c'est toujours le cas je voulais juste écrire ça

Ehhh par contre si vous voulez rebondir sur mes propos faites le entre vous comme je disais que je développerai tout ça sur un long pavé une autre fois, on va essayer de faire ça en 2023 j'aurais p-e pas l'énergie de répondre ou débattre/échange dessus là maintenant, maintenant= les jours ou semaines ou mois qui viennent ! Ni même de lire d'ailleurs 😭

D'ailleurs j'ai la flemme de relire ce que j'ai pu écrire là

Je dis ça la maintenant mais dans 1 h vous me verrez peut-être revenir dessus !

"Alors à tous ceux qui nous liraient en secret sans oser s'exprimer... les sites de rencontres c'est fait pour parler ! "

Voyons Loversity, ne les brusquons pas 👀 (je dis ça mais je fais souvent pareil sans forcément m'en rendre compte ! 😳 )

Mais en vrai moi aussi au tout début j'osais poster, j'étais gêné, j'étais super sensible aux vents ! Mais plus je participe plus qu'en fait c'est pas forcément une mauvaise choses, parce que moi-même je "fous des vents" parce que je ne sais pas forcément quoi répondre, bon je devrais peut-être le dire directement je ne sais pas, d'ailleurs ça faisait aussi parti de mes réflexions ! J'essayais de supprimer tout de suite après certains de mes posts !

M'enfin je m'y suis fait !

Peut-être que d'autres se contenteront de mp, blablas ou tchat

Ou se contenteront de lire tout simplement

Mais j'encourage vivement les gens à participer au forum si l'envie est là, sans pression, vous vous prendrez peut-être vdes vents, peut-être que vous en foutrez vous aussi, d'ailleurs là j'encourage à participer mais c'est possible que je vous foute un vent !

Bon je parle de "foutre un vent" on peut utiliser d'autres termes, cette expression semblent être vu de manière assez péjorative par beaucoup 😭

Certains appellent ça du culot ou de l'hypocrisie m'enfin je ne pense pas que ça soit toujours une mauvaise chose 👀

Bwef je radote !

@Loversity @Némésis Inu @Jim59 merci pour vos interventions, à bientôt ou à jamais

😈

avatar contributeur de Loversity
Loversity
30/12/2022 à 16:14

Lulu merci de ta réponse.

Je me permet de réagir sur le vif. Tu cite un milliard de variables que j'avais déjà en tête. Merci.

Ce message va dans le sens de mon ressenti : Avoir des attentes, désirer quelque chose, et notamment de l'humanité sur les sites des rencontres ça fout "la pression". Une pression que, sauf à preuve du contraire, beaucoup de gens ne sont manifestement pas prêt à "gérer" (pour une infinité de raisons bien sûr).

Je dis ça sur la base d'échanges, de dialogues, d'observations et d'expériences que j'ai eu sur au moins 3 ou 4 sites de rencontres différentes depuis beaucoup trop d'année (à défaut de trouver le bon qui m'évite de revenir ! )

Quant aux remarques sur mon profil, c'est vrai que je l'ai pas mis à jours depuis un moment mais il faut que je le corrige. Merci du rappel.

Merci pour vos réponses intéressantes, je réagirais à l'occasion ;-)

avatar contributeur de Skyquiver
Skyquiver
30/12/2022 à 17:52 - 01/01/2023 à 02:04

.

avatar contributeur de Je Suis Lulu
Je Suis Lulu
30/12/2022 à 19:57 - 30/12/2022 à 20:00

Purée j'aimerais tant être discipliné et gagner en self-control et inhibition j'ai trop la flemme de répondre mais j'ai tellement envie d'y répondre 😢

(Je dis ça mais quand je vais me lancer je continuerais peut-être sans m'en rendre compte et oublierais peut-être ma flemmardise 😳)

Citation de Loversity #436316

  • "Une pression que, sauf à preuve du contraire, beaucoup de gens ne sont manifestement pas prêt à "gérer" (pour une infinité de raisons bien sûr)."

Bah après peut être qu'il s'agit pas seulement de cette historie de pression mais comment cette pression est amenée 🤔

Y en a qui seront directs d'autres qui préféreront faire ça sur le temps échanger sans forcément le faire dans le but se mettre en couple comme ça mais sans forcément en exclure la possibilité, des personnes qui préféreront différentes approches, qui pourraient être déstabilisées par certaines approches et au final en restent là même si il y a la possibilité qu'au final cette personne était peut-être ce qu'elle cherchait ?

  • "Je dis ça sur la base d'échanges, de dialogues, d'observations et d'expériences que j'ai eu sur au moins 3 ou 4 sites de rencontres différentes depuis beaucoup trop d'année (à défaut de trouver le bon qui m'évite de revenir ! )"

Mais du coup ta question initiale : "Est - ce que, à partir de vous, de vos expériences, de vos rencontres, de vos connaissances... vous estimez que l'idée d'un couple romantique, de la passion amoureuse, entre 2 hommes fonctionne encore aujourd'hui ?"

Elle ne concerne que les couples qui se sont formés grâce/à partir d'un site de rencontre ou bien en dehors aussi finalement ?

Des fois on peut avoir une vision biaisée à partir soit à cause/grâce à nos propres expériences vécues soit à cause/grâce à ce qu'on observe autour de nous, dans un site de rencontre ou dans notre entourage proche, on peut être amener à penser "ah c'est comme ça partout ?"

Alors que bon le nombres de personnes inscrites sur sites de rencontres ne représentent pas la totalité des personnes appartenant à la communauté LGBTQIA+ en France ou dans le monde entier (enfin si je ne dis pas de bêtise 👀)

Je pense à un exemple qui ne va peut-être parler à personne mais c'est surtout l'idée que je veux essayer de véhiculer :

Je vais sur twitter pour voir des actualités d'un groupe féminin de k-pop que j'aime beaucoup "(G)i-dle" et sur twitter elles sont assez peu aimé comparé à d'autres groupes, il y a beaucoup de haine déversée sur elles et quand je voyais ça et le manque d'amour/popularité je me disais que c'était comme ça partout et ça me faisait de la peine, puis je vois que sur d'autres interfaces comme reddit par exemple qu'en fait c'est différent ils y a des sites ou forum où elles sont beaucoup aimée et moins détesté.

Sur youtube elles restent bien reçues et aimée (y aura toujours des gens qui n'aimeront pas ou qui seront pas intéressées) mais avant je pensais toujours que ce n'était pas le cas juste parce que j'étais sur twitter, pourtant je voyais bien qu'ailleurs ce n'était pas pareil mais je ne sais pas je me suis vite laissé débordé par la "négativité" et mine de rien je me laisse facilement débordé par la "négativité" quand moi-même je me sens pas bien ou mal, ma vision des choses peut être influence, un peu ou beaucoup par mon état actuel.

Maintenant où est-ce que je voulais en venir ? Bah en vrai je ne sais pas comprenez comme vous le souhaitez 😭

Mais peut-être que dans l'idée vous ne trouverez peut-être pas ce que vous cherchez ici mais ailleurs ? Ou alors que vous pouvez trouvez ce que vous cherchez si vous changez vos vision/votre perspective/vos attentes etc... de l'amour ou d'une relation amoureuse , ou votre approche, vos démarches, votre feeling ou intuition je ne sais pas ?

Citation de Skyquiver #436327

  • "Car c'est bien là qu'est le piège, lorsque l'on tente de baisser sa garde, de s'ouvrir et de ne pas être trop exigeant, on peut le payer cher par la suite,"

En baissant ta garde et exigences comme tu dis, dans le but d'augmenter tes chances de trouver ce que tu cherches, ne t'attends-tu pas à payer un tel prix ? ou au moins prendre le risque de devoir payer un tel prix ?

Après c'est vrai qu'avec nos sentiments et émotions du moment on peut vite oublier des choses et se laisser emporter, vouloir une chose en se focalisant que sur l'aspect "positif" sans prendre en compte ce qui pourraient être "négatif" pour nous ?

Aussi je pense que ça faisait parti de mes réflexions de la nuit dernières mais lorsque vous décidez de changer vos exigences/attentes, est-ce que vous prenez en compte et garder en tête pourquoi vous chercher ce que vous cherchez ?

Des fois on on peut vite oublier pourquoi on fait tout ce qu'on fait pour obtenir ce qu'on recherche, oublie surtout lorsque ça fait très longtemps qu'on cherche cette chose 🤔

Sais-tu pourquoi tu cherches/cherchais ce que tu cherches/cherchais au fond ?

Après les raisons peuvent aussi changer ou s'additionner les unes les autres 🤔

  • "j'ai toujours fini déçu ma part par le manque d'intelligence (manière de penser, de réfléchir, d'agir) et de maturité de mon partenaire et de son entourage amical avec qui je ne me voyais pas du tout passer une seule soirée"

Aïe ! Mais ne penses-tu pas que notre manière de penser, de réfléchir, d'agir peut varier selon diverses circonstances ou l'environnement ?

Y a des situations où on est amener à travailler notre manière de penser d'autres où on fait des choses "machinalement/robotiquement/bêtement" soit par habitude, soit par fatigue ou autre ?

Aussi je ne sais pas si certains le font, mais ça m'arrive de m'adapter en fonction des situations ou des gens, je peux passer pour quelqu'un d'immature pour certains si on voit seulement mes posts où je dis des conneries alors que bon je peux faire preuve de maturité, enfin je crois 👀 ça dépend de ce que vous entendez par maturité en vrai ? 🤔

Ce manque de maturité que tu as vu chez lui, le voyais-tu constamment ou seulement par moment ?

Y avait pas des moments où il a pu t'étonner par sa maturité ou son intelligence ?

  • "l'on est bien mieux seul que mal accompagné"

    Est-ce que c'est tout le temps le cas ? Ou plutôt, est-ce que tu penses tout le temps comme ça ? Être accompagné comment ? Quand ? Pourquoi ? Une seule raison ? plusieurs raisons ? Les mêmes raisons ? 🤔

    • "je ressens un profond dédain pour les relations éphémères et ne trouve absolument personne qui me comprenne." + "et qui mieux que soi-même pour comprendre nos valeurs, nos idées, nos envies et nos actes ?"

Tu entends quoi par comprendre ici ? Y a comprendre sans forcément être d'accord, comprendre en étant d'accord, comprendre par politesse ou parce que les autres disent ça généralement sans forcément avoir l'expérience/vécu leur permettant de comprendre ce que tu veux faire comprendre/ce que toi tu comprends ? Comprendre ce que tu essaye de dire tout simplement ?

Et pour te faire comprendre tu t'y prends comment ? On échangeant/discutant ? Est-ce que ça suffit ? Des fois il faut prendre le temps, des fois on a pas la même compréhension d'une phrase ou d'un mot, pas les mêmes interprétations, il peut y avoir des malentendus ou incompréhensions qui au final nous fait croire qu'on nous comprends pas alors peut-être qu'on a juste pas pris le temps d'essayer de se faire comprendre ? Peut-être y a-t-il d'autre façons de se faire comprendre ? Est-ce que tu souhaites être compris sur absolument tout ,tout les sujets, TOUT ?

Est-ce que tu t'accordes à toi et à l'autre la patience d'essayer de te faire comprendre ?

Et comme pour la rechercher de l'amour, te faire comprendre pour quelle raison ?

Te sentir moins seul ? Est-ce que ça doit forcément être une seule et même personne qui doit te comprendre à 100 pourcents sur tout ?

Il pourrait y avoir tes amis/ta famille qui comprennent chacun un pourcentage de ton cerveau et le reste ton partenaire ? 🤔

Eh nyon je dis ça parce que mine de rien je me plaignais d'être incompris alors qu'en vrai j'avais la flemme d'essayer de me faire comprendre ou parce que j'étais froissé ou que je n'avais aucune patience 😭

Après on ne sait pas peut-être qu'il y a bien quelqu'un qui puisse te comprendre à 100 pourcents dehors, personnellement je ne peux pas savoir je ne peux pas entrer dans la tête des gens.

D'ailleurs j'y pense juste maintenant, mais peut-être qu'aujourd'hui une personne et toi-même pouvez vous comprendre sur un sujet mais à l'avenir changer de point de vue et ne pas vous comprendre ?

Vous comprendre à 74 pourcents aujourd'hui et plus tard à 56 pourcents

Bon j'utilise des chiffres ou pourcentage pour illustrer une idée mais après est-ce qu'il existe forcément une "logique" universelle à tout, à notre cerveau ? Tu as tes valeurs, tes idées, tes envies et tes actes mais ça t'est jamais arrivé un moment de faire des choses qui trahissaient toutes tes valeurs ou idées ou envies ou actes ? 🤔

Concernant les relation éphémères tu penses pas que ça peut être une bonne chose parfois ? Que ça t'apporte quelque chose ? Que ça façonne manière de penser, de réfléchir, d'agir ?

Ehhh je sais pas pourquoi j'y ai pensé en lisant ton post @SkyQuiver mais j'ai envie de finir sur ça un petit copier-coller que j'avais envoyé à une amie par mail (flemmeeeee, (flemme sélective quand j'y pense 😳)) :

"On entend souvent "le travail fini toujours par payer" mais je trouve que cette expression pourrait être plus compléter, oui il finit par payer mais c'est peut-être pas toujours payé par ce qu'on souhaitait ou s'imaginait faire au début, par exemple Mr B. nous avait dit qu'il était devenu chercheur mais ça lui plaisait pas et il est devenu professeur et ça lui a plu et ça c'est arrivé par qu'il a pas abandonné après avoir vu que son premier métier lui plaisait pas, donc j'ai envie de dire "le travail finit toujours par payer mais pas nécessairement avec la paie qu'on attendait" du coup j'espère que ça sera ton cas, qu'en persévérant tu seras récompensée par un travail qui te plaira un minimum ou qui te saoulera pas même si t'as pas nécessairement d'attentes actuellement"

"Je dis ça la maintenant mais dans 1 h vous me verrez peut-être revenir dessus !"

A quelques heures près MDR 😩

avatar contributeur de Loversity
Loversity
30/12/2022 à 20:43

Si je m'attendais à un tel déferlement philosophique.... 😅

Bonjour Skyquiver, merci de ta réponse. J'avoue que malgré mon blues, je suis loin d'en être à un tel niveau de dramatisme, mais je comprends bien qu'on puisse en arriver à ce point là

@némésis : un bon exemple d'écart psychologique qui peut venir perturber une rencontre... perso je n'arrive pas à me dire qu'un échange de 5 secondes c'est une relation. J'ai déjà eu des amours qui ont durer quelques semaines, mais je n'ai jamais osé appeler ça plus que des flirts. Une vraie relation ça demande un minimum de temps, et en tout cas ça fait parti des choses que j'essaye de défendre. Même (et surtout ?!) par l'intermédiaire d'une machine, sur internet.

J'avoue que mon sujet de forum traduit aussi ma curiosité à propos de comment ça se passe "entre filles". Des fois, je me dis qu'il y a des problèmes typiquement masculins. Je n'arrive pas à imaginer ailleurs. Mais quelque part, ça me rassure aussi ! ^^

Merci pour cette petite note positive, on va essayer de garder espoir oui ! Voilà pourquoi je reste curieux d'entendre l'avis (oui jesuislulu, c'est un avis volontairement biaisé, subjectif et personnel) d'autres personnes encore !

Et du coup je reprécise que ma question porte bien sur vos expériences, vos observations, vos ressentis généraux que vous avez à travers vos rencontres. Si vous estimez que le romantisme et les sentiments ont encore une place, même petite.

avatar contributeur de Je Suis Lulu
Je Suis Lulu
30/12/2022 à 20:59

Citation de Loversity #436367

ooowps comme quoi on peut vite s'égarer et oublier nos objectifs ou les raisons derrières hein 👀

Mais du coup moi je ne suis pas ici pour les mêmes raisons que toi donc je ne saurais te répondre 🤔

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
30/12/2022 à 21:20 - 30/12/2022 à 21:29

Citation de Loversity #436367

Oui biensur que le romantisme est encore de mise, c’est peut-être qu’il a moins d’importance, ou en tout cas moins spontané et devenue cliché ( pétale de rose par terre , bougies, bouquet de fleurs) c’est moins recherché j’ai l’impression…

Mais il y a encore des irréductibles romantiques dans ce pays et j’en fait partie!😛

Par contre les slows ça n’existent plus, les quart d’heure américain ont disparu😢 c’est d’un triste… être fleure bleue est désuet pour cette nouvelle génération.

Pour revenir à la relation je suis comme toi pour moi une relation romantico-amoureuse dure évidemment plus de 5 min ! Mais si tu parles du terme relation alors c’est «  mettre en lien » et tu peux créer du lien avec tout et n’importe quoi, et sans notion temporelle stricte, une relation sexuelle créer un lien - certes court dans le temps ( si un plan d’un soir) mais ça reste un lien.. physique, hormonale.

Enfin on peu aussi avoir souffert d’une longue relation et avoir peur de re vivre les mêmes douleurs… du coup on se protège avec des relations courtes qui te permettent de ne pas t’attacher à qqn et donc de ne pas souffrir… enfin ça c’est pour la théorie car tu souffres mais différemment

avatar contributeur de Je Suis Lulu
Je Suis Lulu
30/12/2022 à 21:26

Citation de Loversity #436367

"(oui jesuislulu, c'est un avis volontairement biaisé, subjectif et personnel) "

Juste pour préciser je ne jugeais pas toutes ces pensées ou questions c'est juste des ruminations de ma part des questions pour alimenter nos réflexions rien de plus 😳

avatar contributeur de David59
David59
30/12/2022 à 23:36

Bonsoir,

Alors c'est marrant que tu abordes ce sujet car je rencontre aussi ce problème.

Je sais pas ce qui se passe mais j'ai aussi du mal à nouer des relations.

Ne serais-ce que faire connaissance, tout simplement.

J'ai l'impression qu'il y a une tendance générale à ne pas vouloir faire d'effort et à "consommer" plus par rapport à ce qu'il y a encore quelques années.

J'ai eu aussi cette période de relations sans construction étant plus jeune, je le cache pas.

Mais maintenant j'aspire à autre chose et c'est pas facile du tout !

Même ici sur le site, je prends l'initiative d'engager la conversation mais je n'ais que très peu de retours.

Bon..j'ai pas l'impression que ma présentation soit dégueulasse.. Je suis sincère et honnête le plus possible alors je comprends pas bien !

J'ai envie de garder espoir tout de même ! 😅

avatar contributeur de Anteros38
Anteros38
31/12/2022 à 01:48 - 31/12/2022 à 11:30

Bonsoir Loversity,

Je rencontre les mêmes difficultés, il est extrêmement compliqué d'arriver à démarrer un échange, que ce soit sur les sites ou en IRL.

En recherche dynamique depuis de trop nombreuses années, le célibat s'éternise, cela pèse bien que ma vie soit riche et remplie par ailleurs.

Plus personne ne veut la moindre contrainte, c'est la société du loisir, du fun, du "sans prise de tête", en somme "l'enfant roi" qui est devenu adulte.

J'avoue être totalement blasé, fatigué par ces mêmes comportements se répétant à l'infini.

Pour tout dire, je ne crois plus trop à l'amour. La société de consommation, l'égocentrisme et la disparition de la culture et de la réflexion semblent avoir tout ravagé sur leurs passages.

Il reste quelques personnes fonctionnant encore avec les valeurs d'un monde différent.

Elles sont rares, c'est pourquoi il faut savoir les apprécier.

avatar contributeur de Kahooli
Kahooli
31/12/2022 à 06:09 - 31/12/2022 à 06:51

C'est vraiment bête.

Ca me fait penser à une émission de cet été sur le célibat vu par Maupassant.

Il y était raconté qu'il enchaînait les aventures, les conquêtes, et qu'il avait passé la dernière partie de sa vie seul.

J'avais trouvé ça assez touchant et très intéressant.

https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/sans-oser-le-demander/comment-maupassant-envisage-t-il-le-celibat-2740521

Le livre de l'intervenante:

https://www.cnrseditions.fr/catalogue/arts-et-essais-litteraires/le-taureau-triste/

Je trouve que toute l'émission, basée sur l'expérience de Maupassant, éclaire aussi notre époque à nous. Je vous conseille vivement l'écoute ! (Je crois que c'est aussi dans cette émission qu'il y aura un extrait de Boule de Suif, qui me fait pleurer à chaque fois...)

avatar contributeur de CalePhilippe
CalePhilippe
31/12/2022 à 22:42 - 31/12/2022 à 22:54

Oui... Il est possible de trouver l'Amour, y compris via les sites. Et c'est même ce que la grande majorité recherche, parfois sans même le comprendre. L'Amour est bien la seule constante qui est réellement nécessaire à tous. Par mon expérience, je peux voir que la plupart ne recherche qu'une seule chose: ne pas se sentir seul, aimer et être aimé sincèrement et véritablement.

Je poste juste ma réponse à la question et ne developperais qu'en surface et brièvement. Cela en partie à cause de l'ensemble de ce topic qui mérite vraiment d'êtres relus. Topic qui me dis doucement à l'oreille: "Ne viens plus ici. Ecarte toi de tout ça et ne poste plus publiquement."

On ne trouve jamais que ce que l'on cherche et ce que l'on apporte. C'est en étant amoureux de l'amour que l'on attire à nous les personnes prêtes à nous voir réellement. Sommes nous prêt à nous montrer ? Sommes nous prêt à avoir de la gratitude pour les relations que nous avons déjà ? Cultivons nous assez de quoi construire une relation ? Dire que "les gens" (attention à ce mot) ne cherchent plus de relations profondes voir romantiques, n'est ce pas un moyen d'asseoir un raisonnement qui a besoin d'aller plus loin ? N'est ce pas un moyen de se rassurer en se disant que c'est au delà de sa propre sphère d'influence? Au final, n'est ce pas dire que le problème c'est "les autres" en se dedouannant ? Il ne s'agit pas de culpabiliser. Il s'agit seulement de recentrer.

Nous obtenons toujours ce que nous nourrissons. Nous sommes les architectes de notre vie pour le meilleur et pour le pire. Ce que nous pensons et ressentons, nous l'appelons et lui donnons vie dans une forme toujours plus concrète et bien réelle.

Nous seul possédons chacun les clefs de notre propre bonheur...Le mieux est de suivre son cœur pour éteindre les errances qu'engendrent les incompréhensions, les chimères de l'ego et de l'esprit.

Oui, heureusement l'Amour existe bel et bien et il est partout...Desfois caché entre ceux qui fuient le bonheur de peur qu'il ne se sauve et ceux qui s'abreuvent sans fin pour se dire qu'ils n'ont pas besoin de boire.

Incarnons d'abord ce que nous voulons. La scène est prête et tout est déjà en place. Cela n'attend seulement que nous, chacun à sa propre manière.

Heureusement, oui il est possible de nouer des relations profondes, vraies, romantiques... Sommes nous seulement prêt à en réunir les conditions, prêt à être ce que nous sommes et surtout prêt à vivre pleinement cette histoire ?

...

avatar contributeur HaricotMungo
HaricotMungo
02/01/2023 à 23:04

Bonjour,

Je n'ai pas lu toutes les participations, mais une chose que je ne suis pas d'accord.

Être avec quelqu'un = trouver de l'amour ? C'est pas plutôt satisfaire un besoin d'appartenance ?

L'amour est une capacité, si l'on en est incapable, même en couple, on ne le trouverait pas.

Je suis d'accord avec Namesis, de nos jours, il n'est plus nécessaire d'être en couple, on vit déjà en abondance en terme de survie. Et la société veut en réalité que tout le monde soit célibataire, ainsi accéder et consommer tout genre de plaisirs . C'est ça qui crée la richesse . Acceptons ce fait , être en couple n'est plus qu'un phénomène comme tant d'autres, ne garantit rien de bonheur. Et le célibat est tout sauf anormal, ça reste un choix.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
02/01/2023 à 23:31

Citation de HaricotMungo #436726

Je précise qd même 2 choses:

Le Célibat n’est pas un choix pour tous, pour bcp il est subit, non choisi.

Après toi qu’entends tu par l’idée d’être en couple ? Car il y en a des versions très différentes.

Par exemple moi je ne souhaite pas être H24 sous le même toit que qqn, ça ne marche pas pour moi, par contre être avec quelqu’un que j’aime et partager des moments ensemble comme n’importe quel couple oui biensur 🙂

avatar contributeur de Dayzelle
Dayzelle
03/01/2023 à 00:43

Hello,

Je pense qu'il faut déjà faire la différence entre les sites de rencontre, et les rencontres physiques. Je dis cela car pour ma part, les sites de rencontre c'est assez nouveau. Je ne suis inscrite en tout et pour tout que sur BeTo, et c'était plus pour tester le concept alors que je traversais une période de doute et de faiblesse.

Le bilan que j'en fais 4 ans après, et toujours dans l'idée de comparer à l'irl, c'est que sur les sites de rencontres, on rencontre principalement (mais pas que et je le souligne pour ne blesser personne) :

  • des gens qui cherchent des plans cul

  • des gens qui sont -trop- pressés de trouver quelqu'un

  • des gens désespérés de trouver l'amour mais qui au font, ne savent pas trop ce qu'ils veulent

  • des gens qui n'assument pas les contraintes liées à des rencontres IRL (peur des autres, peur du jugement, peur de la pression, flemme de sortir...)

  • des gens qui s'inventent une vie (profil mensongé, photo retouchées ou avec filtre...)

  • des gens qui sont inscrits mais qui finalement ont peur des rencontres et font tout capoter dés que ça prend une tournure "sérieuse"

  • enfin et heureusement, des gens droits dans leurs bottes, qui savent ce qu'il veulent, des romantiques etc., mais qui sont loin d'être la majorité

De ma propre expérience et du constat que j'en fais, il y a un gros déséquilibre entre la "faune" d'un site de rencontre et la "faune" environnante (irl). Sur un site de rencontre, tu as un concentré d'une sélection d'une partie de la population; alors qu'irl tu as tout l'ensemble et je trouve que ça fait THE différence, surtout si tu cherches du romantisme. C'est mon cas également (et j'ai fini par trouver).

Alors oui, sur un site de rencontre il y a des romantiques, mais leur proportion est tellement minime que ça demande finalement plus de temps que si tu tentais des rencontres irl.

En outre, la gestion est différente en ligne et irl. Les hameçons utilisés ne sont pas les mêmes pour pêcher le poisson. Irl c'est plus naturel, plus humain, on cerne bien plus vite à qui l'on a affaire et si le feeling est là ou non.

En ligne, nos seuls "hameçons" se résument aux photos de profils et au contenu du profil (description notamment), d'où l'importance de le soigner et d'y passer le temps qu'il faut pour soigner sa "vitrine".

En gros la fameuse 1ère impression se perçoit très différemment en ligne et irl. En ligne tu n'as pas droit à l'erreur, on est un produit parmi tant d'autres, que des personnes vont vouloir se procurer ou non en fonction du packaging (profil, photos). Cela peut avoir un effet pervers et être destructeur pour qui n'est pas prêt à assumer cette position de "produit".

L'irl laisse bien plus de marge de manœuvre, pour des raisons évidentes liées au fait que notre interlocuteur n'as pas qu'une photo et un descriptif à se mettre sous la dent, mais la personne dans son entièreté.

L'approche est donc très différente selon le canal que l'on utilise (irl ou site de rencontre), et souvent le problème vient surtout du canal utilisé qui n'est parfois pas du tout adapté à celui qui l'utilise. Depuis que je suis inscrite, je ne compte plus les fois où j'ai vu ce genre de topics où l'on décrie le manque de romantisme, ou encore un nombre important de visites infructueuses de profils (gens qui regardent ton profils sans engager la conversation). J'ai vu des témoignages de gens "détruits" par des sites de rencontre, qui se dévalorisent complètement car ils "n'accrochent" personne pour une raison ou une autre, et bien souvent ces personnes le prennent pour elles et s'enfoncent encore plus dans le sentiment que l'amour n'est pas pour eux, et cela m'attriste...

Je pense qu'il y a surtout une dissonance importante entre l'attente que l'on peut avoir d'un site de rencontre et la réalité d'un site de rencontre. Aussi, il est parfois plus opportun et salutaire de revenir aux rencontres irl. Le tout étant de s'en rendre compte à temps.

Dans ton cas, je pense que ton souci réside dans le fait que les sites de rencontres concentrent principalement des personnes qui ne sont pas tes cibles et/ou qui ne cherchent pas ce que tu cherches. Avouons quand même que l'apparente facilité et rapidité offerte par un site de rencontre est rarement compatible avec le mot "romantisme" et attire par conséquent, les plus pressés, ceux en quête de plan cul etc. Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas de romantiques ! ...mais à ce que j'en ai vu ça reste la minorité des inscrit(e)s.

avatar contributeur HaricotMungo
HaricotMungo
03/01/2023 à 00:52 - 03/01/2023 à 00:53

Citation de Némésis Inu #436728

Hello,

Je suis d'accord pour certains il est subit, dans le cas où il ne veut pas être célibataire, de par son passé ou son opinion négatif sur le celibat etc. Mais pour certains le célibat est aussi la liberté voir la nouvelle vie .

De mon point de vue, le célibat n'est pas à subir, c'est plutôt cette pensée d'avoir quelqu'un pour ne pas accepter le celibat , ainsi cumuler les frustrations qui font subir.

je ne suis pas sûr non plus que beaucoup le subit, mais plutôt ils vivent avec.

Au final être célibataire est un choix , un choix d'accepter vivre seul de sa propre vie. Consciemment ou inconsciemment, persuadé ou par vécu , on entra dans une phase d'acceptation et reconsiliance avec soi. Partir à la conquête de quelqu'un pour créer un lien affectif ( dans son sens étroit ) et ne pas être seul est aussi un choix , ça ne veut pas dire que l'individu subit, tout dépend la personne qu'il rencontrera et ce qu'il attend de chacune de ses rencontres ou plutôt, s'il a une attente.

Être avec quelqu'un de façon affective ou même être en couple peut avoir toutes les formes , et de distance. J'entends être avec quelqu'un c'est seulement qu'il y a un lien affectif mutuel entre deux individus. Effectivement, vivre sous le même toit H24 ce n'est pas pour tout le monde. On voit le nombre explosif des divorces pendant les confinements, ou lors qu'ils sont en retraite. Des fois on doit avouer que ceci est envahissant, c'est pt être pourquoi beaucoup de couple passent leur soirées Netflix ,chacun devant son écran. Un temps libre propre a soi dans un couple est toujours bénéfique et des fois apaisant, l'autre ne peut pas donner tout ce dont on a besoin.

avatar contributeur de Gay3084
Gay3084
03/01/2023 à 08:46

Hello et meilleurs voeux,

oui il existe encore des gays sérieux, stables, monogames, romantiques, attentionnés, dévoués, fidèles, sains de corps et d'esprit, simples, équilibrés, la tête sur les épaules, les pieds sur terre, qui adorent la vie à deux, le plaisir de partager les joies et les peines de la vie, qui aspirent à vivre avec leur chéri pour profiter de la vie (voyager, balader de partout, savourer les moments de la vie quotidienne, concrétiser des projets, avancer dans la vie, préparer son avenir...).

J'ai déjà rencontré sur internet des gars qui cherchaient la même chose que moi mais souvent ils habitaient trop loin et ils avaient déjà construit leur vie sur place et difficile pour eux de tout plaquer pour se lancer dans l'aventure.

J'ai vécu entre-autre, 5 belles années en couple avec un de mes ex partenaires de PACS, il habitait à 200km de chez moi mais à l'époque il ne bossait pas, nous avions discuté pendant 1 an virtuellement et un jour j'ai décidé d'aller le voir et notre relation commença ce jour-là. 6mois plus tard il est venu vivre chez moi, il a trouvé un job puis 9 mois après nous avions acheté une maison à la campagne, c'était le bonheur vraiment.

Moi j'adore la vie à deux, la routine qui s'installe dans un couple ne me dérange pas, c'est naturel, l'Amour ça s'entretien et ça augmente avec le temps, je suis insensible à la lassitude, en temps normal je ne fais jamais de plans je déteste ça donc en couple la fidélité n'est pas un souci de mon côté.

Je pense que les gays qui ne veulent plus se mettre en couple :

  • souvent sont blasés suite à une rupture,

  • souvent aussi ils ont rencontré la mauvaise personne qui les a dégouté du couple sauf qu'on est pas tous les mêmes,

  • souvent pensent que le couple c'est une prison avec des conditions "liberticides" (liberté d'aller voir ailleurs surtout),

  • souvent parce qu'ils préfèrent leur indépendance et faire des plans quand ils en ont envie,

  • souvent parce qu'ils sont instables, un coup ils ont envie d'amour et 3 mois après ils sont plus amoureux etc...

Enfin c'est compliqué, mais je reste persuader que oui un couple dans le sens monogame et fidèle peut marcher parfaitement et qu'il existe des gays qui aspirent à vivre ce genre de vie amoureuse, j'en fais partie :) en tout cas croisons les doigts à tous les gays qui cherchent la même chose que nous !

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
03/01/2023 à 09:09

Citation de HaricotMungo #436733

Je suis d’accord sur le fait que notre société a fait que ça devient dramatique quand on devient célibataire, ça renvoie à des échecs, au fait qu’on ne soit pas ou plus attrayant, qu’on est pas un-e bon-ne compagn(e)-on de vie…

Alors que c’est une chance de se recentrer sur soi.

Mais y’a aussi des gens qui ne savent pas vivre seul voir ne le supportent pas, qui préfère être avec une personne détestable voir dangereuse, que de vivre seul.

D’autres non pas le caractère aussi. Moi je suis très indépendante donc vivre seule ne m’a jamais effrayée ( et on m’y a préparée assez tôt faut dire !

Avoir le choix c’est avoir plusieurs option, hors pour ceux qui en sont incapable psychologiquement par exemple,,le célibat est clairement un châtiment, une fin.

Si déjà on évitait de gaver les enfants avec des contre ou ils finissent directement par vivre ensemble et pondre des mioches… mine de rien ça s’enregistre dans le subconscient. Si tu n’as pas des parents pour t’apprendre à vivre seul et à le vivre bien , c’est compliqué

avatar contributeur de Jim59
Jim59
03/01/2023 à 11:52

Citation de Gay3084 #436742

Comme vous le dites si bien, il existe des personnes qui sont déçu de la vie de couple, c'est mon cas, j'ai vécu 8 ans avec un alcoolique qui a fait de ma vie un enfer sur terre en m'isolant de ma famille...

En revanche les 4 dernières années m'ont redonné foi en l'être humain grâce à mon ex, il a su être patient, humain et tendre avec moi, malheureusement aujourd'hui j'ai besoin de liberté, d'aller voir ailleurs quand je veux.

Je pense vraiment que la vie de couple n'est pas fait pour moi, certes, j'apprécie de passer des moments privilégiés avec quelqu'un, mais j'ai aussi besoin d'être seul pour faire ce que je veux de mes journées (sur tous les plans)...

avatar contributeur de Loversity
Loversity
03/01/2023 à 14:58 - 03/01/2023 à 15:17

Bonjour,

Merci à tous pour vos réponses ! Il y en a plus que ce que j'espérais. Je vais essayer de répondre à peu près à tout le monde ! Ce qui va me faire un assez LONG message

@David59 : désolé d’entendre que tu es dans cette situation ! On pourrait croire que les hommes « mûrs et adulte » sont plus sérieux… j’ai constaté plusieurs fois que non, malheureusement.

J’ai vu ton profil, il est pas si mal, en effet. Je te souhaite de trouver un homme qui te correspond cette année !

@Anteros : Je comprends ce que tu veux dire, malheureusement. Même quand j’arrive à en démarrer, j’ai autant de mal sinon plus à les garder ! Je n’aime pas trop cette image négative par cette image du « fun obligatoire » mais bon… je sais que dans certains cas c’est la règle.

En tout cas tu pointe du doigts un contexte de société qui est pas trop aidant. Une idée déjà évoquée, et à laquelle j’adhère largement.

@kahooli : merci pour le partage !

@calephilippe : tu insiste bien sur l’importance d’être responsable de ses rencontres, de se remettre en question… je ne sais pas si tu as vu, mais dans mon tout premier message d’ouverture, j’en parlais. C’est bien, mais je pense que ce n’est pas suffisant.

Je suis convaincu qu’il y a une grosse question de mentalité de la part des mecs que je rencontre (dans mon cas). La plupart des échos que vous laissez ici confirme ce sentiment. Ce que je peux dire pour ma part, (si jamais c’était pas clair, lol) c’est que je fais de mon mieux pour être ouvert, accueillant et chaleureux dans mes rencontres.

@haricot : être incapable de la moindre affection, ça s’appelle être un psychopathe… et être en couple sans affection ? Sérieux ? Moi on m’a appris que ça c’était des mariages arrangés, ou des couple largement intéressé…

@némésis : je suis d’accord avec toi. Y a un peu la honte du célibat, mais en parallèle l’injonction au plaisir solitaire. Malheureusement je connais quelques personnes (toute nature) qui ont renoncer aux rencontres à force d’accumuler les échecs niveau rencontre… c’est pas vraiment un choix.

En tout cas tu pointe du doigts un bon truc. Je sais pour vous mais moi je dois avouer que je suis bercé par des images de couples modèles… Quand j’étais ados, tous les hétéros autours de moi passaient leurs temps à se faire des bisous et à parler coeur… ça a l’air idiot, mais forcément y a un moment tu as envie que ça soit ton tour aussi.

@dayzelle : Je n’ai pas réussi à voir ton profil. Est – ce que tu es hétéros ?

Je pose la question car mon sujet concerne les rencontres gays. J’ai entendu par plusieurs personnes de laisser tomber les sites et d’essayer les rencontres réelles. Je sais plus si je l’ai déjà dit, mais au cas où je le répète : pour les gays les rencontres physiques c’est cuit !

Si un homme gay, ici, a déjà réussis à draguer IRL sans passer par internet… je veux bien qu’il nous donne son secret. Je crois que je prends pas de risque si je dis que c’est très difficile, sinon impossible, pour un gay, de faire des rencontres physiques.

Pleins de facteurs expliquent mon affirmation. Je pense que vous voyez l’idée. L’homophobie ambiante, la peur du jugement des autres, les coming – out non faits, l’isolement, la discrétion… Je parle en privé avec un gars paris qui m’a avoué ne pas réussir à faire plus de rencontres en physique pour cause de timidité (entre autre). Non je crois vraiment que le duo ville / campagne ne change pas grand-chose à ce niveau là…

Personnellement, je suis assez à l’aise et ouvert, sans crainte de m’afficher en public. Mais j’ai déjà rencontrer beaucoup de gars bloqué à l’idée d’échanger le moindre sourire dans la rue.

Tu pointe aussi le doigts sur un très bon point :

Mon sujet cible volontairement une partie très restreinte de la population ! À savoir celle que je suis susceptible de rencontrer en message privé, ou autour d’un verre. Je sonde volontairement un groupe de gens en face de moi pour prendre la température et me faire une idée extrêmement globale.

Ce qui n’empêche pas que, dans le détails, je suis content aussi de lire des échos provenant d’un autre cadre que les rencontres homos.

D’un autre côté, dayzelle, tu pointe du doigts les sites de rencontre. Mais comme il me semble l’avoir dit plus haut, je pense qu’il faut garder en tête que les sites de rencontres sont avant tout un outils parfaitement neutre. Qui est ce que les gens en font.

@Gay3084 : Merci beaucoup pour ton message encourageant ! J’avoue que ça fait du bien de lire ce genre de chose. C’est beau, ce que tu décris. J’avoue que je t’envie. J’aimerais connaître ça aussi… bientôt peut être ? Mais j’avoue que c’est une période où j’ai des doutes, là.

Ce que tu dis est exactement mon cas la moitié du temps : des mecs trop loin dans l’espace, dans le temps (âge). Je sais qu’il faut être flexible et tout, mais c’est un exemple de critère indispensable pour moi. Au délà, je n’accroche purement et simplement pas.

Je suis donc impatient de trouver le bon candidat, qui est rudement bien caché ces temps ci !

@jim : merci de ton aveu. Corrigez moi si je me trompe mais il me semble qu’aller voir ailleurs quand ça nous chante interdit de dépasser plus que du flirt d’un soir, question « moment privilégié »…

Voilà voilà… =) Merci à tous de m’avoir lu, pour vos réponses. J’apprécie de pouvoir parler sur des dizaines de lignes dans ce genre de forum. Pour ma part, je pense avoir obtenu suffisamment de réponses pour envisager de le clôturer à un moment. Sauf si d’autres personnes souhaitent encore réagir et s’exprimer dessus prochainement

avatar contributeur de David59
David59
04/01/2023 à 00:11

Bonsoir @Loversity,

et merci pour ton vœux !

En retour, je te souhaite aussi de tout cœur de rencontrer l'homme qui te correspondra.😘

Oui le message de @Gay3084 est encourageant et motivant.

Salon de chat Gay

Découvrez notre salon chat gay pour dialoguez avec des centaines de mecs célibataires connectés. Chat réservé exclusivement à la communauté gay.

Communauté Gay

betolerant est fier de sa communauté gay. Notre communauté est un véritable site de rencontre gay tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out est parfois inévitable pour une homme homosexuel. Partagez vos expériences sur le forum coming-out.

Forum homoparentalité

Le forum sur l'homoparentalité permet aux parents homosexuels de se soutenir et s'entraider, mais aussi de partager leur quotidien.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2023, betolerant.fr