Piurquoi les passif ont souvent une image d'homme inférieur?

Hugotheo

Bonjour je voulais poster mon avis suite au message du forum sur certain jeune gay qui on l'impression d'être passif est obligatoirement être inférieur à l'actif et être soumis.

Déjà ça nature d'être passif, actif ou bien versatile est un choix et un ressenti personnel, mais en aucun cas aimé être passif veut dire être inférieur à son partenaire actif.

J'en est souvent discuté avec mes ex et mon copain car très souvent ont ma dit que j'etait très surprenant dans ma sexualité comparée à ce qu'il avait connu avant.

Êtres actif ou passif n'est qu'une partie de notre sexualité avant toute chose on est des gay et a part notre position dans la pénétration on aime les même chose, donc pourquoi beaucoup d'actif pratique peut de préliminaires comme si leur rôle d'actif leur donnait l'exclusivité de recevoir les préliminaires sans en donner.

Les passif ont tout à fait le droit de recevoir de longue gâterie, leur rôle de passif doit mériter un maximum de préliminaires pour être totalement disposé et près a recevoir l'actif, d'après ce qu'on ma dit très peur d'actif se donne la peine de lecher l'anus de leur partenaire ou bien juste 5 10 seconde par politesse alors qu'il est extrêmement important de bien préparer l'entrée pour que le passif preibe un maximum de plaisir, pourquoi certain actif refuse l'utilisation de gel sous prétexte qu'il ressente moin de sensation quand ça glisse bien, pourquoi oublié le confort et le plaisir du passif.

Je suis actif mais avant tout un gay donc pourquoi les passif que j'ai connu était il toujours surpris de me voir leur donner des gâteries pour leur donner leur orgasme, mon copain avait 25ans quand je l'est connu et il n'avait jamais connu le plaisir d'avoir un orgasme dans la bouche d'un homme, quand on en a discuté il ma dit que c'est ex trouvait ça sale de prendre du sperme alors que eux ne se privait pas de jouir de cette façon, pourquoi imposer à un homme une pratique que l'on trouve sale et dégradante pour soit même, la sexualité est un partage il faut être capable de recevoir ce que l'on demande à l'autre.

Une pénétration doit être accompagnée de caresse baisser et non pas des vas et vient sans aucun autre contact.

Les pénétrations ne sont pas obligatoire à chaque rapport mon copain peut très bien s'occuper de moi et sans rien en retour, mais ça doit être des moments où les rôles s'inverse et a d autre moment je m'occupe de lui sans rien attendre en retour et prendre simplement du plaisir en lui en donnant.

Les jeux de domination soumission sont de bon moment mais il faut inverser les rôles pourquoi le passif du couple serait automatiquement le soumis.

Désolé pour ce long point de vu je voulais seulement démontrer qu'être gay passif ne fait pas de vous des sous homme et vos partenaires ne doive pas vous traiter de la sorte avant toute chose vous êtes deux gay et le plaisir de l'un n'est pas plus important que le plaisir de l'autre, si vous êtes passif et que votre compagnon se concentre exclusivement sur son plaisir si il vous rabaisse toujours en sexe ou dans la vie attention vous avez peut-être affaire à un pervers.

Êtres gays ne veut pas dire relation exclusivement sexuelle il doit y avoir comme tous les coupke de la tendresse des long câlin après le sexe des baisser régulier du respect mutuelle, on ne doit rien vous imposer ni vous forcer à rien.

Ami passif votre intimité est le paradis des actifs et l'entrée au paradis ca se gagne on y entre pas par force.

Laird

Je plussoie totalement.

Je me suis demandé, plusieurs fois. S,i cela n'avait pas un rapport avec l'actif =" l'homme" et le passif =" la femme".

Et, comme la femme, depuis la nuit des temps à une position inférieure à celle de l'homme. Que l'homme se souciait uniquement de son plaisir. Parce que la femme "était la pour ça". L'homme dominait quotidiennement et dans tous les domaines, la femme. Je me demande. Si cette ancrage ancestral n'avait pas, une part de responsabilité, dans la relation actif/passif (pour certains).

Après, je peux me tromper.

Membre Anonyme

"très peur d'actif se donne la peine de lecher l'anus de leur partenaire ou bien juste 5 10 seconde par politesse"

Quel fou rire j'ai eu. Merci :)

Membre Anonyme

Stop a la passivophobie !

betolerant #passifmaispassoumis

Kendany

Je n'aurait pas dit mieux. Ca me fait plaisire de lire ce genre de topic. Je pense aussi comme Laird. On a inconsciemment intériorisé que le passif avait le rôle de la femme. Du coup il était automatiquement soumis. Aprés ça peut aussi être une simple question de préférence. Mais le thérme "actif" ou "soumis" m'a toujour énervé au plus haut point. Alors que c'est juste une question de préférences de ressenties sensorielles et érogénes. En tout cas je déteste faire l'amour sans préliminaires. J'aime quand il y a un peu de sensualité et de tendresse. Même si c'est avec des gens pour qui je n'ai pas de sentiments amoureux.

Lindos - modifié par Lindos le 07/11/2019 - 10:15:03

Lairds,

"Et, comme la femme, depuis la nuit des temps à une position inférieure à celle de l'homme. Que l'homme se souciait uniquement de son plaisir. Parce que la femme "était la pour ça". L'homme dominait quotidiennement et dans tous les domaines, la femme."

On est plus très sur que l'homme dominait la femme depuis la nuit des temps. En ethnologie des cultures nomades d'origine extrémenent ancienne étaient restées des matriarcats matrilénéaires, ou pour le moins matrilinéaires, en archéologie les effigies de pierre qui ont survécues au temps sont essentiellement des représentations féminines plantureuses, en tout cas jusqu'à la sédentarisation des humains depuis il y a environ 10000 ans, voire même des femmes en majesté vers la fin. Les hommes devaient être fins et agiles pour poursuivre leurs proies, les femmes plantureuses pour enfanter dans de meilleures conditions. Par contre dans les rares représentations qu'on qualifiera de pornographiques, la femme est vue par derrière comme chez les animaux. Mais chez les animaux c'est pareil, ceux qui vivent en groupe sociaux très évolués ont une reproduction sexuelle où le mâle est instrusif, mais cela ne les empeche pas de pouvoir être conduit par une matriarche qui commande.

C'est ultérieurement où le physique plus puissant des hommes, devenus des guerriers paysans, a été déterminant dans la survie des groupes, où le rôle des femmes est devenu secondaire dans la survie du groupe, et où probablement les hommes dominant des harems de femmes sont devenus l'organisation la mieux adaptée pour faire beaucoup d'enfants. Cette organisation existe d'ailleurs encore dans les pays ayant gardé une organisation tribale, pratiquement plus par tradition culturelle depuis le XX siècle, mais essentiellement tradition cultuelle (islamique en l'occurence).

Kirago

Merci les films pornos ^^ mais sinon tu as tout à fait raison. Les passifs ne sont pas vos vide couille !

Guiton

Totalement d'acord avec toi Hugo ;)

J ai les memes retour que toi de mes ex. Donc tu n est pas le dernier des mohicans!

Je rencontre aussi des personnes qui exigent des actifs d etre tj viril au lit et de juter 10l de sperme sur leur visage apres 30min d action min... bref oui le porno fait du mal a tous.

Une chose est certaine le sexe comme le reste peut etre partagé ou extrement égoiste.. Un mec égoiste au lit pour moi c est finito.... meme si c est un top model.. Un ami à moi me disait on apprend plus sur un homme en 5mn au lit que pendant 3 heures de parlote. Un avis interessant en lisant ce post. Le porno c est limite mais vivre le porno en réel c est encore pire...

LouRrr

D'accord avec l'auteur.

Et j'ajouterais aussi que concrètement sucer c'est ètre actif, et chevaucher en mettant du mouvement aussi. Donc les sois disants actifs qui ne font rien d'autres que d'agiter leurs pénis ferait bien de se rendre compte qu'en fait concrètement c'est eux les plus passifs.

Bon au final vous l'aurez compris je suis pour qu'on arrète de parler d'"actif" et de "passif". Pourquoi ne pas les remplacer par "vague" (celui que vous appellez passif) de "surfeur" (celui que vous appellez actif)?

Laird

Quand, je disais "la nuit des temps". C'étais une expression. Je sais qu'il y a des populations matriarchales, égalitariste ou qui ne se soucis pas du genre d'une personne.

C'est vrai que j'aurais pu trouver une autre expression.

Membre Anonyme

Je suis d'accord avec bisousnours.

il y a des gens qui volontairement chercher à utiliser le corps de son partenaire pour se procurer du plaisir. Chez les hommes comme chez les femmes. Je classe cela comme égoïsme.

Ce que l'auteur du sujet voulait dire c'est plutôt dans le sens contre l'égoïsme d'un actif qu'un passif se sent inferiorisé. Je pense un passif peut être égoïste aussi, après 2h de bouffage, l'actif ne sent plus ses lèvres ni langue, mais passif n'est toujours pas satisfait. Ça existe aussi.

Hugotheo

Merci ça fait plaisir de voir autant de personne qui partage mon avis, je voulais aussi mettre en lumière le dénigrement qu'on certain actif envers les passifs.

J'ai toujours respecté les passifs et refuser de les traiter de la sorte, car même étant uniquement actif durant les pénétrations je connait très bien se sentiment de mal-être de se sentir être un vide couilles après une rencontre, avant d'être actif je suis gay et les rencontres entre hommes n'implique pas systématiquement la sodomie et quand j'etait célibataire je pouvait très bien utiliser uniquement ma bouche pour partager et échanger du plaisir avec des hommes connu dans des bar ou sur des applications de rencontre, et quand notre partenaire a eu son orgasme que l'on a encore ça semence en bouche le voir directement remonter son pantalon et partir directement, on se sent mal et le bon moment passer avec lui est gâché en une fraction de seconde et on se sent mal le reste de la soirée.

Même pour une rencontre d'un soir il faut respecter l'autre ne pas le voir comme un objet sexuel et ne jamais perdre de vu qu'il est un homme et que passer un moment avec son partenaire après est le minimum des respect à avoir et sublime la rencontre.

Mimosa - modifié par mimoza le 08/11/2019 - 13:25:46

Les rapports bucco-anals, bien qu'ils soint courant dans le porno et qu'ils puissent etre excitants, sont néanmoins déconseillés, du fait que les excréments, et donc l'anus, peuvent etre porteurs de bactéries trés pathogènes (ex l'héliobacter pilori, qui s'installe dans les parois de l'estomac, rèste à vie si on ne la traite pas et crée des dégats comme gastrites, ulcer ou cancer). Tout comme un rapport anal suivi d'un rapport vaginal directement pour une femme est tout à fait déconseillé aussi (bien que trés pratiqué dans le porno).

Hugotheo

les rapport bucco-anals sont les prelimpréliminaires de la pénétration et est toujours préparé en amont d'un lavement anal et d'un parfait nettoyage de la zone.

Mimosa

Bah dit donc. C'est trés protocolaire tout ça !

Ceci-dit, un lavement simple est mieux que rien du tout, mais ce n'est pas du 100 pourcent. Et je pensais que l'aspect excitant résidait justement dans l'aspect dirty de l'histoire. Mais bon, c'est un avis personnel, chacun se le voit.

Membre Anonyme

Avis partagé aussi.

Les raccourci, dus au porno, tendent à rendre lope tous passifs.

La personnalité des hommes ne se réduit pas qu'à leur sexualité et si effectivement, quelques petits jeux de rôle peuvent être sympa, il n'en reste pas moins que le respect est avant tout à mettre en avant que la simple bestialité : "Moi queue toi trou"...

L'aspect de grande consommation qu'a ouvert les application dans le champ de la sexulité (et pas seulement homo) a renforcé cette vision des choses. Il a pour certains hommes un côté sécurisant de se sentir le dominant. Oui, l'homme qui veut dominer par sa quéquette c'est vieux comme le monde... d'ailleurs pourquoi les épées ressemblent à des phallus. Bref.

L'oubli du ressenti, du bien être de l'autre est dommage car certains mecs (j'en fais partie) refusent d'être passifs avec un partenaire par peurs et non pas par manque d'envie.

Les peurs ont été citées plus haut, je vous épargne donc le florilège mais dans l'ensemble : se sentir traité avec autant d'empathie que l'on farcerait un poulet... merci très peu pour moi.

Donc puisqu'il y a encore quelques Mohicans... pouvez-vous me donner leur numéros 😂 🤣

Kendany

J'ai de la chance de n'être tombé que sur des hommes assez à l'écoute de leurs partenaires de jeu.

Membre Anonyme

Je n'en ai rencontré qu'un...

Les autres étaient tellement direct que je les ai sortis de mon lit et depuis... fini ! No more bottom in my life... 😒

Kendany

Ho merde. C'est pas de chance ça.

Membre Anonyme

Non du tout mais c'est ainsi.

Comme je me respecte, je refuse les mecs qui n'en ont pas à mon égard ne voyant qu'un vide couille pour leur bourse pleine.

romantisme ☺️

Laird - modifié par Lairds le 11/11/2019 - 08:26:45

Après, il y a dans de nombreux couples qui ne pratiquent pas la pénétration, lors de leurs rapports intimes. Cela n'est pas forcément une obligation à chaque fois voire jamais. Et , ils sont très heureux, comme ça.

Membre Anonyme

Tout à fait !

Mais pas tout le monde est ainsi. Beaucoup d'actifs pensent que s'ils ne la jouent comme dans un porno ils sont des mauvais coups.

Vive l'égoïsme et la peur d'échanger avec l'autre...

Laird

Je suis absolument d'accord avec toi.

L'échange est très important dans tous les dommaines d'un couple. Notamment, lors de ces moments, l'écoute mutuelle est essentielle.

Membre Anonyme

Et aujourd'hui on échange souvent en virtuel. le réel est vu comme un terrain de jeu et de sport. Plus comme une base de mutalisation de personnalités.

C'est réducteur, je sais que tout le monde n'est pas comme ça. Mais où sont-ils, merde 😝 ?

Mimosa - modifié par mimoza le 11/11/2019 - 09:07:54

Hé bien ! A vous lire, il ressort comme un malaise dans le milieu gay. Je ne suis pas trop à meme d'en juger, le fréquentant de trés loin, mais je veux bien vous croire. Cependant, n'existe-t-il pas aussi dans le milieu lesbien et hétéro ? Auquel cas ce serait général et non relatif au milieu gay?

Membre Anonyme - modifié par Romangel le 11/11/2019 - 09:12:16

Je pencherai sur général mais lié à l'image de l'homme. Enfin celle que certains se font et que les médias véhiculent :

Cet homme qui met de la crême de jour et de nuit et se fait épiler mais qui doit te dominer pour montrer que c'est une bête de sexe et te mettre carpette pour que tu prennes ton pied (car il t'aura tellement bourré que tu auras gagné quelques dizaines de centimètres de souplesse alors tu pourras attraper ton pied facilement...)

Mimosa - modifié par mimoza le 11/11/2019 - 09:23:09

Ah d'accord. Tu parles du malaise masculin, que l'on retrouve surement plus d'ailleurs chez les hétéros que chez les homos. L'homme a des difficultés pour trouver sa place actuellement. Ou mettre le curseur de la virilité ? Il y a une periode de flottement en effet, mais ça va vite s'arranger je pense. C'est un &quilibre à retrouver aprés la révolution féminine. Chez les homos, je ne connais pas grand chose. j'en juge un peu parfois dans les saunas, ou l'on trouve souvent plus de passifs que d'actifs. Et je ne sens pas que les gens y soient trés bien dans leur peau dans l'ensemble (mélange de gens qui n'assument pas leurs pulsions et de gros bléreaux queutards et insatisfaits).

Laird - modifié par Lairds le 11/11/2019 - 09:21:36

Il y a un au moins un ici 😇 😀 😋

J'en suis sûr qu'il y en a encore beaucoup

Membre Anonyme

Avant de me voir dans un sauna... il faudra déjà que j'assume mon corps... avant même d'être un passif libéré XD

J'espère que l'équilibre va se trouver pour l'homme et qu'enfin, un mec accepte de parler sans qu'il perde des points de virilité.

Avec moi ça fait deux, on peut ouvrir un club ^_^

Mimosa

Ah. Je suis surpris car ta photo montre un beau garçon.

En effet c'est important d'assumer son corps en tout cas (et au fond, ce n'est pas tant une histoire de physique).


Sujets similaires
  1. Amoureux de l'être inaccessible
  2. Relation cachée avec mon patron.
  3. La popularité par la nudité.
  4. Je n'assume pas être gay.
  5. Fesses poilues et sodomie
  6. Discrimination au boulot?
  7. L'indifèlité
  8. Vous aussi c'est dur de trouver quand vous paraissez pas gay?
  9. Dépression ?..
  10. Sentiment de solitude
  11. est ce que un gay peut devenir hétéro
  12. Le sida

  S'inscrire pour participer