La France recule sur les droits sociaux

Place aux débats - Créé le - 95 Participations

La France recule sur les droits sociaux

Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/02/17/20002-20160217ARTFIG00113-semaine-de-60-heures-indemnites-plafonnees-les-mesures-chocs-de-la-loi-travail.php


On va ou là... une invitation au peuple à descendre dans la rue ?
0 vote

Nous pouvons affirmer sans trop exagérer, que Hollande, roi des "sans-dent" a trahi son électorat, le pourfendeur de la finance était en fait une taupe placée là par le Medef, aussi, j'inviterais les journalistes à tenter de trouver d'éventuels comptes occultes chez messieurs Hollande, et Valls car une telle allégeance à Mr Gattaz ne doit certainement pas être gratuite :)

Quant à la ministre, son texte a été écrit par un autre, elle sait à peine aligner deux mots, ne sachant déjà pas ce qu'est un CDD, pitoyable.
0 vote

Sortie du cadre idéologique qui peut être le nôtre, j'estime notre ministre du travail, pour sa tentative, oserai-je sans encourir les foudres de certaines sensibilités pointilleuses, dire "courageuse" pour tenter de désenclaver l'éternel problème du chômage dans notre pays . Il est certain que notre "glorieux" droit du travail, si protecteur, mais hélas, dans le contexte économique actuel, si problématique pour la compétitivité des entreprises, et par conséquent sur le facteur emploi, ne permet plus de répondre aux nouvelles dimensions qui régissent notre monde. Certes, il ne faudrait pas tomber dans les extrêmes, et retomber dans les travers inégalitaire des temps jadis, cependant, il est naturel de faire évoluer les contraintes qui peuvent subvenir lors d'une évolution généralisée. Tout se BLABLA, pseudo-intellectuel, pour dire qu'il devient en effet urgent, de dépasser le simple aspect idéologique gravé dans le marbre " depuis des temps immémoriaux" et se concentrer davantage sur l'aspect Réel et pratique de notre société d'aujourd'hui . Alors, je ne dis pas que ces propositions vont réussir à mettre fin, à la situation déplorable de l'emploi en France, mais elles ont au moins le mérite de sortir du cadre conventionnel attendu, de la part d'un gouvernement socialiste, et mettre en lumière certains aspects pratiques, qu'il ne serais pas vain d'assouplir un peu. Voilà ......... ( SVP ne venez pas me taper, c'est juste une opinion......) hahahaha !!!!
0 vote

non pas taper :)
Disons que cette réforme n'est favorable qu'au patronat, sans qu'aucune garantie ne soit donné en retour concernant l'emploi. Si Hollande souhaite renverser la table, soit, mais il faut aller plus loin, allongement de la durée de cotisation des fonctionnaires, suppression des ristournes sur l'électricité pour le personnel EDF, suppression des primes qui n'ont plus lieu d'être chez les cheminots, suppression des petits avantages dans l'éducation, etc... etc...Il n'y a aucune raison pour que les fonctionnaires ne soient jamais impactés par les mesures "révolutionnaires" de nos ministres.
0 vote



5 remerciements
Le problème c'est que les gens qui reprochent à Hollande les chiffres du chômage en France sont les même qui se plaignent des mesures qui taillent dans le code du travail. Certes, elles sont uniquement favorables au patronat mais c'est la voie à suivre si on veut absolument réduire le chômage.

Personnellement, je suis idéologiquement contre cette réforme, mais c'est une mesure tellement cohérente faces à des chieurs de grande classe que je n'arrive pas à ne pas la supporter.

De toute façon je pense que dans tous les cas il n'est pas possible de espérer voir la France sans chômeurs, tout simplement parce-que c'est la voie naturelle des choses avec l'automatisation des taches avec les robots, on finira par perdre les ouvriers, et avec la montée en puissance de l'intelligence artificielle qui permet une plus grande adaptabilité on perdra le reste.

Donc autant réfléchir à ce que va faire l'humanité lorsque tout le monde sera au chômage, sauf les gros dirigeants d'entreprise, qui, eux, comme ils encaissent, ne serons jamais remplacés.
0 vote

Citation de Draconis : non pas taper Disons que cette réforme n'est favorable qu'au patronat, sans qu'aucune garantie ne soit donné en retour concernant l'emploi. Si Hollande souhaite renverser la table, soit, mais il faut aller plus loin, allongement de la durée de cotisation des fonctionnaires, suppression des ristournes sur l'électricité pour le personnel EDF, suppression des primes qui n'ont plus lieu d'être chez les cheminots, suppression des petits avantages dans l'éducation, etc... etc...Il n'y a aucune raison pour que les fonctionnaires ne soient jamais impactés par les mesures "révolutionnaires" de nos ministres.


Je suis bien d'accord avec ce principe soit disant fondamentale de Notre République, à savoir l'EGALITE entre tous ( fonction publique comprise).Bon faut pas se leurrer, ( c'est pas le cas), il est certain que beaucoup de chose reste à faire et que la Révolution tant espérer (et si nécessaire !!!!) , par beaucoup, sans véritablement vouloir la mettre en mouvement, n'est pas pour demain .

Néanmoins, il est important de souligner et d'accueillir en concertation, les courageuses initiatives, qui peuvent au préalable sembler un peu brusque, mais qui ne sont au fond, qu'une ébauche d'étude, à affiner, avec tous les partenaires .L'important est surtout de bien comprendre et surtout d' accepter, qu'une évolution des choses est déterminante pour la bonne marche de notre société, que le monde est en perpétuelle mouvement, et que cela ne se fait jamais sans conséquences désobligeantes , qu'il convient donc de ne plus s'ériger en "contestataire absolue", mais en diplomate avertis, conscient que cela s'imposent de lui même et que rien n'arrêtera sa progression. Alors oui, restons prudent mais ouvert.....
0 vote

Maintenant, il faut considérer deux cas :
1) Je suis en CDI et j'ai nullement l'intention de voir une poignée de socialos en mal de
réélection fragiliser mon contrat et je me fiche royalement que Hollande
tienne son pari de réduire le chômage qui ne me concerne pas.
2) Je ne trouve pas de taf, dans ce cas, j'adhère à ce tout ce qui peut faciliter mon embauche.

Dans mon cas, je choisis le 1)  Donc Hollande si tu fais passer ce projet
inepte via le 49.3, on te bloque ton fichu pays et on le paralyse
complètement, visant en premier, les patrons qui applaudissent ce projet
de réforme.
0 vote

Lol vous pensez vraiment que c'est la seule voie possible ???


3 Millions de chômeur et rallonge le temps de travaille au lieu de l'abaisser !


La seule solution c'est le revenu de base et le partage du temps de travaille.

http://revenudebase.info/comprendre-le-revenu-de-base/
0 vote

Le revenu de base...Lol recevoir du fric sans contrepartie.. Et puis quoi encore ? Ce fric ...Il tombe du ciel ? Déjà que la CAF qui permet aux indigents doués seulement pour écarter les cuisses et pondre tous les ans est une ...hérésie, car elle favorise la multiplication d'individus fort peu dotés sur un plan intellectuel et sur un plan social totalement inutiles. Alors là, c'est carrément la fin.

Si je n'apprécie pas le Medef, je n'apprécie pas non plus l'excès de social dans ce pays. Il faut un juste milieu. Si tu ne bosses pas, tu crèves. ça c'est cool.

Le revenu de base, pas question ! X(
0 vote

Citation de Draconis : Maintenant, il faut considérer deux cas : 1) Je suis en CDI et j'ai nullement l'intention de voir une poignée de socialos en mal de réélection fragiliser mon contrat et je me fiche royalement que Hollande tienne son pari de réduire le chômage qui ne me concerne pas. 2) Je ne trouve pas de taf, dans ce cas, j'adhère à ce tout ce qui peut faciliter mon embauche. Dans mon cas, je choisis le 1)  Donc Hollande si tu fais passer ce projet inepte via le 49.3, on te bloque ton fichu pays et on le paralyse complètement, visant en premier, les patrons qui applaudissent ce projet de réforme.


HAHAHAHA !!!! je comprend ton anxiété à voir un tel projet aboutir. Soit rassurer, connaissant le mode de fonctionnement politique français, la hargne que cette proposition de loi provoque chez une grande part de nos compatriotes et l'échéance pour les prochaines présidentielles se rapprochant. Je doute que cette proposition de loi, ne passe au Parlement, ou alors amender de tels sorte, qu'elle ne perde au final, toute substance.
0 vote


Je l'espère bien mon petit Balthazar :)
0 vote

Citation de Draconis : Le revenu de base...Lol recevoir du fric sans contrepartie.. Et puis quoi encore ? Ce fric ...Il tombe du ciel ? Déjà que la CAF qui permet aux indigents doués seulement pour écarter les cuisses et pondre tous les ans est une ...hérésie, car elle favorise la multiplication d'individus fort peu dotés sur un plan intellectuel et sur un plan social totalement inutiles. Alors là, c'est carrément la fin. Si je n'apprécie pas le Medef, je n'apprécie pas non plus l'excès de social dans ce pays. Il faut un juste milieu. Si tu ne bosses pas, tu crèves. ça c'est cool. Le revenu de base, pas question ! X(


Et bien je pense que tu n'as rien compris au principe du revenu de base, tu devrais te renseigner.

Il existe déjà un topic sur betolérant qui en parle.
0 vote

Pas le temps de lire, il s'agit d'un revenu universel non ? Donc je suis contre.
0 vote

Tu ne pense pas que tout humain, quel-qu’il soit, a le droit à un revenu de base pour vivre, de sa naissance jusqu'à sa mort ?

Pourtant c'est l'avenir. Que tu le veuilles ou non :)

La robotique va peu à peu remplacer le travail manuel dans bon nombres de secteur. Donc oublis la politique du plein emploi,  l'avenir c'est le temps des loisirs et du bénévolat.
0 vote

Tu ne pense pas que tout humain, quel-qu’il soit, a le droit à un revenu de base pour vivre, de sa naissance jusqu'à sa mort ?


Non je ne le pense pas.
0 vote

[quote]Citation de FAUV3 : La seule solution c'est le revenu de base [quote]

J'ai bien peur de rejoindre notre camarade Draconis (hahahaha),  dans l'opposition à une telle solution que j'estime totalement inadaptée voire inconsciente et chimérique. Notre beau pays fleuris déjà suffisamment  d'aide sociale de toute nature et qui représente sur le budget de l'Etat une somme non négligeable que cette mise en place supplémentaire d'aide sociale, à défaut de porter réellement assistance à certains de nos compatriotes, ne ferait que renforcer certaines positions "philosophico-politique" d'un genre douteux .Il conviendrait mieux d'offrir aux bénéficiaires de telles prestations  "leur indépendance " ( ce que d'ailleurs, la grande majorité d'entre eux, préfèreraient)  , par le levier de l'emploi, de la formation ainsi que celle de la création ou reprise d'entreprise . Et donc favoriser les politiques d'emploi dans ce sens ( ce qui est déjà le cas, à de nombreux niveaux, mais qui mériterait d'être améliorer ou renforcer dans certains cas).
0 vote


11 remerciements
Modérateur
Citation de Inuit53 : Le problème c'est que les gens qui reprochent à Hollande les chiffres du chômage en France sont les même qui se plaignent des mesures qui taillent dans le code du travail. Certes, elles sont uniquement favorables au patronat mais c'est la voie à suivre si on veut absolument réduire le chômage.


Et si ça marche pas, est-ce qu'on aura pas l'air con ? Parce qu'après tout, on est loin d'avoir unanimité sur la question :p.  

Citation de Inuit53 : De toute façon je pense que dans tous les cas il n'est pas possible de espérer voir la France sans chômeurs, tout simplement parce-que c'est la voie naturelle des choses avec l'automatisation des taches avec les robots, on finira par perdre les ouvriers, et avec la montée en puissance de l'intelligence artificielle qui permet une plus grande adaptabilité on perdra le reste.


Tu devrais lire "Le droit à la Paresse" de Lafargue pour t'y préparer. C'est tout court et c'était le gendre de Karl Marx hihi. 
0 vote

Nous reculons sur les droits sociaux et le droit du travail après avoir reculé sur les libertés individuelles avec les lois renseignement, etc...
Nous n'avions pas voté à gauche pour cela.  Trahison.
Si un gouvernement de droite s'avisait de voter pareil bouleversement du droit du travail, il y aurait une grève générale...
0 vote

Citation de Balthazar667 : [quote]Citation de FAUV3 : La seule solution c'est le revenu de base [quote] J'ai bien peur de rejoindre notre camarade Draconis (hahahaha),  dans l'opposition à une telle solution que j'estime totalement inadaptée voire inconsciente et chimérique. Notre beau pays fleuris déjà suffisamment  d'aide sociale de toute nature et qui représente sur le budget de l'Etat une somme non négligeable que cette mise en place supplémentaire d'aide sociale, à défaut de porter réellement assistance à certains de nos compatriotes, ne ferait que renforcer certaines positions "philosophico-politique" d'un genre douteux .Il conviendrait mieux d'offrir aux bénéficiaires de telles prestations  "leur indépendance " ( ce que d'ailleurs, la grande majorité d'entre eux, préfèreraient)  , par le levier de l'emploi, de la formation ainsi que celle de la création ou reprise d'entreprise . Et donc favoriser les politiques d'emploi dans ce sens ( ce qui est déjà le cas, à de nombreux niveaux, mais qui mériterait d'être améliorer ou renforcer dans certains cas).


Si vous preniez la peine de vous renseigner un minimum, tu comprendrais que :

- Le revenu de base serait "universel" c'est à dire que chaque individus quelques soit son statut y aurais droit = plus d'égalité
- Cela supprimerais justement la plupart des nombreuses et trop complexe aides sociales = moins d'injustices
- le plein emploi est impossible on te dis, et vouloir donner un boulot à tous le monde juste pour le principe, c'est n'importe quoi.

mais sérieusement, tous tes arguments sont démontés par l'article que j'ai posté plus haut, donc fait l'effort de le lire si tu veux t'exprimer en connaissance de cause.

@hadrienparis : la grève générale arrive, ne t'inquiète pas. On lâche rien !


https://www.youtube.com/watch?v=x6_7Mbp76jU
0 vote

[quote]Citation de FAUV3 : Si vous preniez la peine de vous renseigner un minimum, tu comprendrais que : - Le revenu de base serait "universel" c'est à dire que chaque individus quelques soit son statut y aurais droit = plus d'égalité - Cela supprimerais justement la plupart des nombreuses et trop complexe aides sociales = moins d'injustices - le plein emploi est impossible on te dis, et vouloir donner un boulot à tous le monde juste pour le principe, c'est n'importe quoi. mais sérieusement, tous tes arguments sont démontés par l'article que j'ai posté plus haut, donc fait l'effort de le lire si tu veux t'exprimer en connaissance de cause;

HAHAHAHA !!! figure toi que je l'ai lu, et même jusqu'au bout, et je pense  avoir compris de quoi, il retournait ( à mon humble avis, mais je peux encore me tromper LOL).Cependant,  il est vrai qu'en me relisant, je comprends pourquoi tu peux penser le contraire, bref...... quoi qu'il en soit je doute de l'efficacité et de la possibilité de le mise en place d'un tel système, mais ce n'est que mon opinion ( un grain de sable ( tout petit le grain de sable, hahaha) dans le désert))  .Bref ne partons pas fâcher ça n'en vaut pas la peine tu sais.... ETC........ Je t'embrasse tendrement, ton Balthazar667 :p
0 vote

Je rejoins les nombreux avis exprimés ici: le plein emploi est une idée révolue, et il serait temps d'apprendre à gérer le chômage pour les jours où il touchera une majorité de la population (et ce ne sera pas un mal).
Le chômage ne signifie pas n'avoir aucune activité, ça donne plus de temps pour s'occuper de sa maison, sa famille, son jardin, de s'investir dans des associations ou autres projets non rémunératifs.

Et pour palier le problème actuel du chômage, le revenu universel semble effectivement une bonne solution, et rappelons aussi qu'il remplacerait les aides actuelles, il ne s'y ajouterait pas.
Donc oui, de l'argent donné sans contrepartie, pour vivre, tout simplement. Argent qui serait ensuite dépensé, réinvesti dans l'économie, etc.

Et pour en revenir au sujet initial, cette réforme est mal venue et n'est pas souhaitable.
0 vote

On lâche rien !


ahah Les derniers qui ont dit ça, Manif pour tous, sont aujourd'hui dans les oubliettes de l'histoire.

Et pour palier le problème actuel du chômage, le revenu universel semble effectivement une bonne solution


Bilan les plus jeunes non contents de réclamer une orthographe simplifiée réclament également du fric sans en bran**r une, la France est déjà au fond du trou et ça ne va manifestement pas s'arranger avec une telle mentalité ^_^
Je reste partisan du tu bosses tu vis, tu ne fous rien tu crèves.
0 vote

Citation de Draconis : Bilan les plus jeunes non contents de réclamer une orthographe simplifiée réclament également du fric sans en bran**r une, la France est déjà au fond du trou et ça ne va manifestement pas s'arranger avec une telle mentalité ^_^ Je reste partisan du tu bosses tu vis, tu ne fous rien tu crèves.

C'est toujours plus rassurant que les jeunes opposés à toute réforme orthographique, et qui n'ont aucune notion de fraternité.
Et je me répète, mais il ne s'agit pas de ne rien branler, il s'agit de vivre, et de profiter de l'argent accordé pour se consacrer à ce que l'on aime faire.
0 vote

"Et je me répète, mais il ne s'agit pas de ne rien branler, il s'agit de vivre, et de profiter de l'argent accordé pour se consacrer à ce que
l'on aime faire."

Evidemment ... Une sorte de prolongation de l'argent de poche donné par papa et maman, pour vous consacrer à ce que vous aimez faire, cela promet des individus aussi immatures à 35 ans qu'ils ne l'étaient à 15,  ahaha xD
0 vote

Pourtant actuellement c'est mon cas, je suis employé et payé pour ce que j'aime faire. J'aimerais juste que ce soit le cas de tout le monde.
0 vote

Oyodoo <3


Draconis, tu oses relier le "on lâche rien !" d'HK, profondément humaniste, aux débiles de la manif pour tous... tu n'a rien de plus con à rajouter ?

"Comment diable un homme peut-il se réjouir d'être réveillé à 6h30 du matin par une alarme, bondir hors de son lit, avaler sans plaisir une tartine, chier, pisser, se brosser les dents et les cheveux, se débattre dans le trafic pour trouver une place, où essentiellement il produit du fric pour quelqu'un d'autre, qui en plus lui demande d'être reconnaissant pour cette opportunité ?" Charles Bukowski
0 vote

Et comment diable peut-on oser réclamer du fric sans contrepartie pour, au final, n'être rien de plus qu'un vulgaire consommateur qui engraissera des multinationales dirigées par des porcs de capitalistes :)

Draconis.
0 vote

Qui te parler d'engraisser des multinationales ? Un revenu de base ne sert qu'à payer le loyer, ses études/formations, frais de santé et n'est surement pas contradictoire avec un mode de consommation locale et durable;

Oui, parce que forcément ça rentre aussi dans une idée de changement globale de notre système de société.

Plus juste, plus équitable et plus durable pour les milliards d'humains qui peuple la terre, et pour le respect de cette dernière et des autres être vivants.
0 vote

Et...Tu fixes le revenu de base à combien ? Le loyer, on prend comme référence Paris ou une petite ville du nord de la France ?  Voilà un noble projet, filez moi du fric c'est pour le bien de la planète dit-il.
0 vote

Oui je le dis, c'est même ma plus grande conviction et la seule chose qui me rend optimiste pour le futur de l'humanité, et le mien par la même occasion.

LOL, tu crois que je peut te dire le montant du RDB alors qu'on en ai à peine au début des discussions sur les principes et qu'il y a des montagnes de détails à régler ou réformer dans le même temps ?

Pour revenir à la planète, qu'est ce qui la tue d'après toi ? Si je te parles d'une surproductivité pour générer toujours plus de profits pour une infime partie de la population et créer des emplois pour calmer la populasse perdu sans perspective d'avenir. Tout ça entrainant une surconsommation et la destruction de notre planète.
0 vote

Heu juste pour donner mon avis sur la planète vite fait. Notre monde n'est pas en train de mourrir à cause de nous, c'est nous qui ne supportons pas les changements de notre planète qui s'adapte à nous.

Et pour répondre, sur le titre de ce débat mais pas sur le premier post que j'ai pas compris, la France est un puits sans fond d'aide social de mon point de vue. Venez vivre chez moi un peu, vous allez peut-être vous rendre compte de la chance énorme que vous avez à vivre en France. ^^

Mais c'est juste un avis hein, je connais pas la france moi, voiloux ;)
0 vote

http://jean-luc-becquaert.eu/2016/02/le-revenu-dexistence-un-debat-politique-et-moral/

Réflexion, notamment sur la soit disante "oisiveté" qu'amènerait le revenu de base
0 vote

Doux rêveur, ne compte pas sur le gouvernement socialo pour le mettre en place, ton "revenu universel de base", il a définitivement basculé avec le projet de loi El Khomri, dans le camp des exploiteurs du peuple . Sortez vos Tee-shirts  Che Guevara, (même s'il n'était qu'un criminel de guerre) . Révolution, camarades ! :)
0 vote

Waouu, ça cause de travail,  le sujet m'intéresse mais je suis sur mon portable et il est tard donc je reviendrai plus tard. Juste deux choses comme ça en vrac que je peux pas m'empêcher.

1) La réforme du travail se base sur un rapport de Robert Badinter, est en cours de réflexion,  et ne cesse en ce moment d'être déformé,  transformé par les médias et les gens tout simplement. Comme d'habitude chez la plupart des français dès qu'un gouvernement parle d'une réforme,  on entend la panique et le mécontentement du peuple avant même qu'on en voit les adaptations sur le terrain,  concrètement,  et les conséquences réelles (qui se mesurent sur quelques années je pense).

2) Je rencontre des femmes (et probablement aussi des hommes) qui donnerai n'importe quoi pour travailler,  ne serait-ce même pour un salaire minable et sur un contrat des plus précaires,  tout simplement pour la simple raison que ça les sort de leur isolement chez eux, hors de tout contact humain,  social. Vous me direz "et les voisins", mais cessez de pinailler sur les mots, comprenez où je veux en venir.  Le travail au delà de gagner un salaire,  c'est important pour chacun et chacune, et suffit de le demander aux chômeurs de masse et de longues durées (parce que non il n'y a pas que des profiteurs, la plupart galère et galère encore, on ne vit pas avec un RSA, ou autres allocations chômages).
0 vote

C'est impressionnant tous ces libéraux qui accusent d'idéologie les syndicats ou les opposants aux réformes du temps de travail sans jamais envisager que le libéralisme est une idéologie aussi...

Je veux dire... à quel moment vous avez cessé de vous dire que votre destin était entre vos mains, que la société pouvait changer et que si demain on veut changer de paradigme pour la France, c'est parfaitement possible, avec du courage politique (et de bons économistes) ?
A quel moment on a commencé à se dire que prendre sur notre liberté, notre mode de vie, notre temps libre (nécessaire au citoyen pour participer à la vie politique notamment, mais aussi vivre épanouis) pour sauver quoi ? Un système ? Redresser le chômage ? L'économie ? Autant de choses qui ne sont que de pures inventions et n'ont d'existence que parce qu'on nous lobotomise le crâne avec jusqu'à penser que rien ne peut bouger et que "le monde est comme ça, va falloir s'y faire les cocos".

Merde quoi.  On parle pas de faire une révolution communiste, juste d'avoir notre destin en main, de vivre. Et bosser 40h par semaines pour un salaire de misère en espérant gratter un peu de vie sociale et de reconnaissance de mes paires, non merci.
Aucun intérêt à bosser pour survivre, les être humains ne devraient plus, au XXIème siècle, à avoir à mendier pour un toit et du pain dans leur assiette, dire ça c'est faire un gigantesque doigt d'honneur à des siècles de pensée humaniste et philosophique.
0 vote

Je sais pas trop si je suis parmi les libéraux que tu critiques, mais je ne suis pas libérale, et loin de là. Déjà ça. Après, tu parles de "prendre son destin en main", et ben parlons en. Oui, moi aussi je prône cette idée de prendre son destin en main. En réalité, qui ne le prône pas ? Il reste à savoir comment, par quel biais. Il y a tellement de manières différentes. Personnellement, j'ai trop longtemps chercher à le prendre en voulant révolutionner la société dans tous les sens, surtout dans ma tête à vrai dire, changer de système, de politique. Et puis j'ai réfléchi autrement. Je me suis positionnée dans un système qui existe, dans la société dans laquelle je vis. J'ai cessé de penser que les gens, les politiques me voulaient du mal, de m'en méfier. J'ai voulu faire confiance. J'ai utilisé pour commencer mon droit de vote. Qu'on le pense ou non, je continue de penser, et constater la différence entre un gouvernement de droite, et de gauche.
Mais sans s'arrêter au droit de vote, il y a aussi les conseils citoyens, les conseils de quartier, c'est par le local que tu peux commencer à changer les choses, en prenant ta part de décision ! Tiens, à Paris, Anne Hidalgo a lancé récemment la carte citoyenne de Paris, carte qui te permet justement de prendre le destin de ta ville en main, de participer notamment à un conseil de Paris, d'aller aux instances directement, voir comment ça se passe.
Il n'y a pas seulement ça, il y aussi prendre sa part, dans son travail, dans son choix de travail.

Dans "travail", il n'y a pas seulement "esclavage", il y a aussi épanouissement, rencontres, ou même intéret de bien public. Je lutte pour qu'on aille pas vers une société plus individualiste encore, et c'est vers quoi on tend si on change pas le cours des choses... le collectif bordel. Les uns ET les autres, quel que soit leur statut, leur nationalité, leur couleur, leur orientation sexuelle, leur lieu d'habitation ! Pourquoi refuses-tu que des gens travaillent pour la société, pour un intérêt collectif, et reçoivent un salaire en échange ? Tu mets en contradiction libéral et communiste, mais tu sais pas que le travail est une valeur communiste avant tout ? Avant même le "travailler plus et gagner plus" de Sarkozy qui dénature complètement le travail au passage.
0 vote

Le travail au delà de gagner un salaire,  c'est important pour chacun et chacune, et suffit de le demander aux chômeurs de masse


Je ne critique pas le fait de travailler, c'est effectivement important, j'estime d'ailleurs que la retraite est l'antichambre de la mort, en fait, j'ai un job que j'apprécie, ce que je n'apprécie pas, en revanche c'est de voir mon contrat, ma situation, fragilisé(e) par un projet de loi ...douteux. Pour ma part, je souhaite une levée de boucliers, je la souhaite massive, que le pays en soit bloqué, paralysé, à genoux, ingérable jusqu'au retrait. Nous ferons plier ces politicards.
0 vote

Salut tous le monde !

Je n'ai a donner de lecon a personne mais je respecte par contre les opinions de chacun et je les entends !
Reflechissez avant de donner des idees ou de dire des propos completements incoherents ou renseignez vous ! Pardon

Cependant quand beaucoup de monde disent que la loi porté par la Myriam El Khomri est un recul face au droits des salariés donc un recul dans les droits sociaux c'est absolument Faux !
Certes cette reforme est pour les entreprises / le patronat mais en aucun cas contre les ouvriers . 
Qu'appelez vous un ce recul des droits sociaux ?
?- La reforme facilitera les licenciements economiques ? C'est faux car une entreprise doit presenter ses comptes dans le rouge pour permettre un licenciement !
?-  Les heures supplementaires seront négocier avec l'entreprise donc en dessous certainement du planchés actuel qui est de 15%, 25% ou plus selon les negociations mais sans descendre en dessous. La reforme permet de negocier ce planché donc certainement en dessous mais il pourrait y avoir des compensations a l'arrivee TOUT EN ETANT EN ACCORD AVEC L'OUVRIER !!!

Je suis entierement pour le revenu universel mais il faut savoir que ce projet couterait des milliards etque meme en supprimant les charges sociales les recettes seraient encore insuffisantes  !!
?- Il permettrait de reduire les inegalites c'est a dire reduire la pauvrete et ce qui serait absolument magnifique !
?- De positionner tout le monde au meme niveau et donc permettre une egalite totale 
Et ceux qui voudraient travailler et faire des etudes pourront se permettre de gagner plus !

Je ne vous dis pas que je suis totalement pour cette reforme mais il y a des points qu'il faut eclaircir et que voulez vous reformer si vous ne commencer pas par la base du cercle vicieux c'est a dire les entreprises. Je pense qu'il faut  reformer le code du travail mais jusqu'a un certain niveau et intelligemment c'est a dire a l'etat actuel de la situation des entreprises et des ouvriers en France pas à l'image du Grand Paris !
Je suis totalement contre la decheance de nationalite qui pour moi ne sert strictement a rien car on ne change pas grand chose dans la pratique a couper la racine par le pied ! ( J'ai des solutions mais qui ne serait pas au goût de tout le monde xD)

Francois Hollande n'a pas ete a la hauteur sauf pendant les attentats et la reforme pour le mariage homosexuel mais arretons de toujours critiquer sans avoir de reelles preuvres. Imaginez vous president de la republique !!!
Il a cependant reussi non pas a reduire le nombre de demandeurs d'emploi mais a faire remonter les marges des entreprises a un niveau d'avant crise, a remonter notre croissance c'est a dire a avoir reussi a accorder de la confiance aux entreprises !

J'ai seulement 17ans mais je pense que vous avez bien compris mon avenir !
Nan srx je respecte tout le monde mais essayer avantde vous renseignez des fois a la place de prendre naivement le sujet et ecouter les ont-dit !
J'espere avoir offense personne mais je m'en excuse si vous l'avez ete :D
0 vote

Francois Hollande n'a pas ete a la hauteur


Sans doute, je regrette d'ailleurs d'avoir voté pour cet individu, en fait, nous aurions du signer à nouveau avec Sarkozy qui, même de droite, n'est pas allé aussi loin. Hollande, ennemi de la finance, est un ...  traître.

La reforme facilitera les licenciements economiques ? C'est faux car une entreprise doit presenter ses comptes dans le rouge pour permettre un
licenciement !


dans la future loi, l'article 30 bis indique qu'un licenciement économique peut être consécutif à la cessation d'activité de l'entreprise, à des mutations technologiques, ou à une "réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de la compétitivité". Mais il prévoit aussi qu'il résulte de difficultés économiques caractérisées:

     soit par une baisse des commandes ou du chiffre d'affaires pendant plusieurs trimestres consécutifs en comparaison avec la même période de l'année précédente,
     soit par des pertes d'exploitation pendant plusieurs mois, soit par une importante dégradation de la trésorerie,
soit par tout élément de nature à justifier de ces difficultés".

Partant de là, tout est question d'interprétation...

0 vote

Un traitre nan ! Chacun fait des erreurs et il faut savoir le reconnaitre ! 
Il n'a pas reussi et Sarkozy excuse moi c'est le meme niveau ^^
Il a rabasse la fonction presidentielle  sans compter son comportement qui n'est absolument pas dans celui d'un president qui doit etre a la hauteur et savoir prendre ses responsabilites, on parle aussi des reformes ? de la croissance ? du chomage ? 
Sarkozy et Hollande ont ratés mais ne sont pas des traitres pour autant 
Il faut savoir reformer un pays et savoir faire au mieux et a la situation actuel comme Chirac, comme De gaule, comme Mitterand !

JE N'APPELLE PAS POUR AUTANT A APPELER A VOTER MARINE LE PEN LOIN DE LA !

Je n'ai pas toute les informations mais ce que tu dis revient a parler de la situation economique de l'entreprise et donc de sa situation en l'etat actuel donc ce que j'ai dit en tres vaste !
0 vote

Sarkozy et Hollande ont ratés mais ne sont pas des traitres pour autant


Si en tant que candidat il déclare être "l'ennemi de la finance" alors qu'une fois élu, il est son plus proche allié, c'est de la .. TRAHISON.

Hollande demeure malgré tout un individu... falot, hypocrite, et méprisable. Ne parlons pas de son âme damnée catalane, qui à grands coups de mentons autoritaires entend maintenir la France sous un état d'urgence inutile, pratique... de la ministre du travail, la première potiche venue, incompétente dans son domaine, et qui servira de fusible au véritable auteur de cette loi, E. Macron. Bref, une belle brochette de Judas.
0 vote

Ahah belle analyse mais je ne pense absolument pas ce que tu dis !
Macron est un tres bon ministre  sa loi n'a pas ete pousse plus loin pcq Francois hollande ne voulait pas.
L'etat d'urgence est important sur un plus long terme mais apres il a des limites Normal ^^
Il en a jamais etait son proche allie ! donne moi des exemples ?
0 vote

Hollande n'applique pas son programme, voire fait le contraire de ses promesses, il s'agit donc d'une trahison. C'était parfaitement prévisible au regard de son programme économique intenable. Trahison donc, tout comme Sarkozy en son temps.

Des exemples d'Hollande allié de la finance ? Une loi travail qui paraît avoir été écrite par Gattaz en personne.

L'état d'urgence est important pour nous fliquer, ouais, mais à part ça, ça a quel intérêt ?
0 vote

L'état d'urgence est important pour nous fliquer, ouais, mais à part ça, ça a quel intérêt ?


Aucun. Je dirais que Hollande-Valls ont pris goût à la dictature, après tout, c'est la définition de cet état d'urgence permanent, perquisitions à gogos, surveillance, assignations à résidence, comparutions immédiates, les attentats ont plutôt bien servi leurs intérêts, on pourrait même les soupçonner d'en être les commanditaires.
0 vote

Citation de Draconis : on pourrait même les soupçonner d'en être les commanditaires.

Non.
0 vote

haha, je ne crois pas non plus, cela dit, Hollande est peut-être derrière son air con-con, un individu machiavélique :)
0 vote


1 remerciement
Hollande a dit qu 'il se représenterai si le chômage baissait
Il a dit ca parce qu 'il pensait qu 'il allait baisser mais pas grâce à lui, ses actions mais face à la conjoncture mondiale :
le prix du pétrole baisse, la croissance économique repart ailleurs en Europe et aux USA, l' euro baisse par rapport au dollar : tout ceci devrai normalement donner plus de pouvoir d' achat et de croissance économique mais ca marche pas cette fois ci
Je dit cette fois ci car il espérait refaire le coup de Jospin qui quand il est devenu 1er ministre en 1997 l'économie allait mal (c' est pour ca que Chirac avait dissous l' Assemblée Nationale) et une fois arrivé au pouvoir l'économie, la croissance économique a été forte surtout qu 'à  cette période Hollande était comme un vice 1er ministre car Jospin l' avait placé à la tête du PS (1er secrétaire)
Mais ni lui ni Jospin y était pour quelque chose dans cette croissance de l' économie, àl' époque la croissance mondiale était forte, il y avait pas l' Euro trop cher qui étouffait l' économie, le pétrole était bas, la Chine exportait pas comme maintenant qui détruisait pas des emplois en masse avec ses produits  "Made in China" etc...

Hollande a été élu sur un malentendu, (DSK a été out aprés l' affaire du Sofitel) il a croit en sa bonne étoile
Et là il pensait que comme en 1997 l' économie allait repartir "aprés la pluie le beau temps" en quelque sorte, mais sauf que là ca marche pas, la mondialisation a changé la donne

Du coup il se dit que si on donne plein d'avantages au patronat  il va embaucher massivement quitte à trahir ses électeurs mais la confiance se crée pas comme ca surtout quand les bourses du monde entier baissent...
0 vote

Machiavélique je ne pense pas, et con-con non plus. C'est quelqu'un d'intelligent qui aurait pu faire quelque chose de bien s'il avait présenté un programme applicable en 2012, et avait été élu sur ce programme.

Sinon, par rapport au sujet, je suis tombé sur ce collectif monté aujourd'hui: https://www.youtube.com/watch?v=E3EbLui2B2k
0 vote

il est amusant de constater que le parti qui aura mis en place les 35 h aura quelques années plus tard, permis via la loi El Khomri d'obliger les salariés à travailler jusqu'à 60h selon les besoins de l'entreprise avec une majoration de 10%, sans le consentement de l'inspection du travail, tout refus pouvant donner lieu à un licenciement.

Partant de là je comprends la réaction de M. Aubry.
0 vote


1 remerciement
Ce qu 'il y a d 'absurde c'est que lorsqu 'il y a prés de 20 ans l' Etat a imposé aux entreprises les 35 heures en contre partie l' Etat leur a dit qu 'elles les compenseraient en argent actuellement le patronat touche prés de 20 milliards par an, normalement et logiquement donc si elles reviennent  l' Etat devrait arrêter  de leurs verser tout ces milliards mais non !
Déja Sarkozy avec son "Travailler + pour gagner +" va exonéré les heures sup au delà des 35 heures

A la base je rappel que une réduction de 10 % du temps de travail devait augmenter le nombre d' employés dans le privé de 10 % logiquement soit de 1.6 Millions à 2 millions

On marche complètement sur la tête ils font n 'importe quoi !
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit