logo BeTolerant.fr Applications et site de rencontres LGBT
avatar célibataire connecté
 Invité

Suis-je homosexuel ?

photo de l'auteur Wiloooo

Wiloooo
Homme de 29 ans
Lyon
starstarstarstarstar
 33 remerciements
Administrateur
Ce sujet est une actualité

Suis-je homosexuel ?

C’est la question que tous les homosexuels se posent une fois dans leur vie. Suis-je vraiment différent des autres ? Comment être certain que je sois gay ou lesbienne ? Il n’existe pas de test médical (et heureusement). Dans cet article nous allons vous aider à analyser votre orientation en trois petites étapes.


Première étape : Savoir pourquoi je me pose la question ?


Tout le monde doute, c’est le propre de l’humain


Si vous êtes tombé sur cet article, c’est que vous êtes en doute sur votre orientation sexuelle. (Je n’aime pas énormément ce terme, car être homo c’est beaucoup plus qu’une histoire purement sexuée, on parlera alors d’orientation intime). Être homo c’est ressentir des désirs, une attirance, des sentiments… Je vous invite à consulter la définition.


Douter, c’est humain. Il ne faut donc pas culpabiliser. Si l’on est pas sûr de ce que l’on peut ressentir, c’est souvent un message que notre inconscient nous envoie. Il n’est pas aisé de remettre toute sa conception de l’amour en question. Parfois le doute passe, et d’autres fois le doute reste. Quand ce sentiment s’installe, c’est là que tout commence.


Deuxième étape : Faire l’historique de ses sensations


Il y a des choses, des souvenirs, des gestes qui ne trompent pas. Seul vous pouvez faire la lumière sur ce que vous ressentez. Prenez un peu de temps pour réfléchir à tout ce que vous avez pu ressentir.


Des souvenirs reviennent, des sensations, des attirances, il faut creuser dans des émotions passées pour enfin appréhender la réalité des choses. N’hésitez pas à prendre du recul et à vous poser les bonnes questions :



Est-ce qu’il ou elle m’attire ?


Ai-je envie de plus le ou la connaître ?


Quelles sensations me procure-t-il (t-elle) etc …



Ce sont des questions simples, mais efficaces. Une fois les questions posées, il faut analyser vos réponses et votre ressenti.


Troisième étape : Mettre les pieds dans le plat


N’ayez nullement peur de la vérité. Peu importe que vous soyez hétéro, homo ou bi. L’importance est de se sentir en harmonie avec soi-même. Après avoir posé plusieurs questions sur vos attirances, rendez-vous à l’évidence.


Au fond de vous même, vous avez peut être déjà la réponse. L’étape la plus difficile est la troisième : avouer ce que l’on est. Pour certains individus c’est parfois même un choc. Être gay ou être lesbienne n’est pas une mauvaise chose, mais nous aborderons ce sujet dans un autre article.


Conclusion


 Comme il a été précisé ci-dessus, tout le monde doute. Même les hétéros peuvent douter de leur orientation amoureuse. Il y a qu'une seule personne qui peut savoir vos réelles attirances : cette personne c'est vous !


Informations

Date de publication : 02/06/2014 à 06:57


photo de l'auteur anthoantho

Anthoantho
Homme de 20 ans
Carcassonne
star_half
Moi ca m a paru évident ^^
photo de l'auteur Temperence

Temperence
Femme de 22 ans
Rouen
star_half
Il est clair que ce n'est pas évident pour tous. Très bonne explication.
Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit