Contaminé en bonne santé et joyeux de l'être

Naftaly
Publiée le 25/03/2020 à 22:25
Auteur du sujet

Contaminé en bonne santé et joyeux de l'être

Bonjour

Après une trentaine années de vie conjugale et de fidélité, je suis célibataire. J'ai eu du mal à accepter la séparation imposée par ma compagne.

Vers trente ans, je vivais le seul grand amour de ma vie avec un homme. Et puis j'ai rencontré une première fois cette femme qui a partagé avec moi beaucoup d'amour pendant des années,

J'ai vécu alors une incroyable passion , partagé soir après soir entre elle et lui, sans rien leur cacher.

Et tout s'est effondé pour moi.

Jusqu'à ce que elle et moi nous nous retrouvions, un an plus tard.

Mon amant m'avait tellement donné que j'ai cru qu'il serait le seul homme de ma vie. Il est mort du sida depuis longtemps alors je ne peux pas vraiment lui demander ce qu'il en pense.

J'ai tourné beaucoup de pages de ma vie au cours de ces dernières années.

Le célibat m'a libéré de routines qui n'avaient plus de sens.

J'ai essayé en vain de reconstruire quelque chose d'autre avec ma femme.

J'ai cherché une nouvelle partenaire que je n' ai pas trouvée.

Depuis dix jours, j'ai bien plus souvent l'occasion de réfléchir à ma solitude.

Le sexe sans amour ne m'intéresse pas.

Et de fil en aiguille, j'ai eu envie de connaître des personnes qui s'affichent homo ( ou bi, comme moi).

Alors Be tolerant peut être une communauté où je me sente bien.

Je viens à mon sujet : je n'ai pas confiance dans la gestion de l'épidémie du Covid-19 ni par les gouvernements ni par les grands medias. J'ai rencontré le virus et je m'en suis aperçu à partir de lundi 16 mars à quelques symptômes bizarres mais pas alarmants. J'ai fait quelque chose que les autorités déconseillaient, j'ai vu mon médecin de famille dans son cabinet. Il est homéopathe. Il m'a prescrit deux remèdes liés à mes symptômes. Mon état est stationnaire depuis une petite semaine. Je n'ai pas de fièvre, très peu de toux, pas de fatigue respiratoire, une petite chanson tiède qui chatouille dans ma poitrine.

Quand je dois absolument sortir je porte un masque, mais c'est surtout pour la vigilance, car je reste à distance des autres. Je crois qu'on trouve dans la maladie ce qu'on y cherche. J'ai trouvé deux choses : la première c'est une façon de me rassurer, et aussi de rassurer les autres , puisque je suis un malade en forme ; la seconde, c'est un temps de méditation sur la solitude.

A bientôt


Mimosa
Publiée le 26/03/2020 à 08:44 - modifié par mimoza le 26/03/2020 - 08:48:08

Salut Naftaly.

La solitude questionne évidement, en particulier si on a eu des relations fortes et vivantes auparavent.

Que dire et comment lutter ?

On peux se dire que c'est un cheminement naturel de la vie. En prenant de l'age, entre séparation et décès, la plupart des gens la connaitront probablement plus ou moins longtemps. Moi c'est l'argument que j'utilise pour calmer ma frustration ou ma peine. J'essaie tout de meme d'avoir un peu de sexualité, meme si c'est bien fade par rapport à une relation installée.

Quand au covid, c'est trés bien d'etre immunisé, mais tu n'en es pas sur..

PS : par ces temps de confinement, curieusement, je ne souffre pas de solitude. Peut-etre parceque tout le monde vit la meme chose, je ne suis donc pas envieux des autres. Peut-etre aussi parceque l'on a aucun choix, donc j'évacue naturellement de mon esprit l'idée de fusion charnelle avec mes congénères. Et il y a aussi un certain rapprochement qui s'opère avec mes amis ou famille, grace au telephone.

Frango
Publiée le 26/03/2020 à 12:41

Bonjour Naftaly et sois le bienvenu sur Betolerant !

Dans ton message, il y a deux sujets. L’un sur ta solitude actuelle et l’autre sur ta vie en « compagnie » du covid-19…

Mais je crois plutôt que la première partie se veut être une présentation. Dire qui tu es, ce que tu as vécu, indépendamment de celle de ton profil (que je viens d’aller voir.).

Une vie bien riche quand même, tout au moins au point de vue sentimental… Alors, effectivement, connaitre la solitude, à présent, doit plutôt avoir un gout amer.

Néanmoins, actuellement, c’est le lot de beaucoup. La solitude est un mal de société. Manque de confiance en soi ? Manque de confiance tout court ? Individualisme ? Défaut de communication ? Peur de l’engagement ? Peur de l’autre ? Bien malin celui qui pourrait le savoir…

Plusieurs fois j’ai perdu celui que j’aimais parce que je me suis attaché à des hommes plus âgés que moi. Plusieurs fois j’ai connu cette solitude dont tu parles et qui s’invite chez toi, à ta table, dans ton lit… Plusieurs fois, je me suis demandé si la vie valait l’effort qu’elle demandait… Mais tu vois, je suis toujours là, parce que rien n’est jamais perdu tant qu’on ne l’a pas décidé. Et je suis persuadé que quelqu’un qui cite du Lanza del Vasto, ne peut pas être un défaitiste…

Quant à ce virus qui nous pourrit la vie, il semblerait qu’il y ait plusieurs degrés d’infections. D’autre part, tu peux très bien être asymptomatique, et très contagieux pour ton entourage…

Sinon, n’étant pas médecin, je ne peux pas t’en dire plus.

Bonne journée, Frango.

Nota : Il y a un quelconque rapport avec le tableau Œdipe ???

Naftaly
Publiée le 26/03/2020 à 19:19
Auteur du sujet

Salut Mimoza, salut Frango

Un grand merci pour vos deux réponses réconfortantes.

Le tableau s'appelle Le jeune homme nu assis au bord de la mer. Il a été peint par Hippolyte Flandrin et il se trouve au Louvre.

Le corps est parfait, le paysage est calme, mais qu'est ce que le jeune homme exprime ? Les réponses sont ouvertes et c'est sans doute ce qui m'attire dans ce tableau ( en plus d'une histoire personnelle avec une reproduction de l'oeuvre)

Mimosa
Publiée le 27/03/2020 à 09:11

Ah. L´interpretation est vaste et libre !

Position foetale et nu. Pour moi il est accablé, il veut se faire, en l´etat, petit dans ce monde. Tete baissée alors qu´il est sur une coline devant un panorama somptueux !! Pour moi cet homme est meurtri et reclu. Le fait qu´il soit nu peut laisser que ses problemes sont d´ordre sexuels. Homosexualité peut-etre ?

Bon, en peinture, chacun y voit ce qu´il veut y voir ...

  S'inscrire pour participer au sujet