Aide Je suis autiste asperger et les sentiments sont pas mon fort



MultrakJaja
Publiée le 07/03/2020 à 19:24 - Modification par Wiloooo le 08/03/2020 - 16:15:40
Auteur du sujet

Bonjour, parfois je me demande des choses à propos de moi-même et je sais que toutes les références ne pourront pas me répondre, c'est compliqué.

J'ai eu beaucoup de relation (sexuelles et amoureuses) avec gars et filles, de 14 ans jusque là, des gars à l'adolescence et des filles à 17-24. Malheureusement ma dernière relation m'a fais réaliser quelque chose qui me trouble. Je fais des erreurs et sur le moment je m'en fous... Pas que je le veux car à chaque fois il y a des répercussion sentimentale ou face à ma personne, souvent elles sont délaisser vu que la personne est au courant de mon autisme.

Cependant je veux une relation mais je n'ai jamais eu quelque chose de sérieux avec un gars et je sais pas où me situer maintenant car ça fais longtemps. Et de l'autre bord je n'ai pas la confiance que je peux être un bon copain à une fille, car à ce point j'ai peur de lui faire mal et ne jamais me sentir trop coupable vu ma situation...

Alors je fais appel aux autiste asperger, gars et filles, je sais très bien que vous avez essayer les deux, la plupart que j'ai connu sont soit bi, soit essayer ou transgenre donc je sais que c'est normal d'une façon.

Je pose la question: Avez vous déjà regretter d'être autiste car vous pensez que votre manque d'empathie et de "self-awareness" vous a fait douter de vous-même?

Je ne sais pas si je vaut la peine pour qui que ce soit, j'ai peur d'aimer mais je peux pas décrocher de ma relation plus récente et je veux pas la perdre car elle a cerner mon problème mais ne peux compatir car justement je ne peux pas moi-même et là ça me remet en question car je ne suis pas une bonne personne à cet égard.

Merci des réponses d'avance...


Plume
Publiée le 07/03/2020 à 20:40 - modifié par Plume le 07/03/2020 - 21:51:46

Bonsoir Anonyme,

Je ne suis pas diagnostiquée autiste asperger (et mon ressenti penche plutot vers hp avec traits autistiques) et je me reconnais dans des besoins intimes un peu hors norme.

Je pense que ta question est mal formulée.. est-ce a toi de t'adapter aux autres ou aux autres de s'adapter à toi?

Je suis persuadée que la société humaine se trouve enrichie de toutes les différences individuelles, et que chacun peut etre capable de faire un pas vers la différence de l'Autre..

Alors sois toi même sans te juger et ne regrette rien..

Je te souhaite le meilleur,

Plume

Laird
Publiée le 07/03/2020 à 21:12

Bonsoir,

Bien sûr j'ai regretté d'être porteur d'un TSA et de temps en temps encore.

J'ai peur que cela fasse fuir les hommes qui pourraient me plaire. Ou, que cela me porte préjudice. Quand, je serai de nouveau en couple.

Depuis quelques temps, je fais un gros travail avec une psy qui à beaucoup travailler avec des autistes et qui m'aide beaucoup.

J'espère trouver cet homme qui m'acceptera comme je suis. Mon TSA n'est qu'une petit partie de moi. Je ne suis pas que ça.

Une fois en couple, je pense que la communication est plus qu'important.

Courage.

MultrakJaja
Publiée le 07/03/2020 à 21:23
Auteur du sujet

Lairds, as tu des problèmes avec l'empathie aussi?

Laird
Publiée le 08/03/2020 à 08:12

Oui, j'en ai eu et j'en aurais encore. Ne comprennant pas toujours les expressions du visage, les regards, les silence. J'ai fais des erreurs.

Pouri, c'est pas forcément l'élément qui me pose le plus de soucis avec mon TSA.

Si, tu ne vas pas perdre la personne avec qui tu es. Explique-lui. Comment tu fonctionnes le plus précisement possible. Et, demandes lui de te dire quuand elle est blessée par ton comportement. Elle fait l'effort de faire des pas faire ton autisme. Fais la même chose pour elle.

C'est que je vais faire avec le prochain garçon qui voudra de moi.

Tu dis "ça me remet en question car je ne suis pas une bonne personne à cet égard." C'est faux. Tu es une bonne personne. Tu cherches à apaiser cela pour cette personne. C'est bien

Membre anonyme
Publiée le 09/03/2020 à 23:38 - modifié par le 09/03/2020 - 23:39:11

Si jamais tu as envie ce n'est pas une fatalité, tu peux essayer de trouver des moyens détournés de comprendre les émotions des autres. De manière déductive. Au poker si tu veux connaitre la main du joueur en face tu peux essayer de le regarder droit dans les yeux, mais tu peux aussi retracer l'historique du coup (voire de plusieurs coups si tu as une bonne mémoire) afin de déduire ses cartes potentielles, pour les sentiments c'est pareil.

  S'inscrire pour participer au sujet