Comment appréhendez le sexe opposé ?

Gwendoe
Publiée le 01/02/2020 à 19:59 - Modification par Wiloooo le 17/02/2020 - 11:17:36
Auteur du sujet

salut j'ai rencontré des personnes qui vivent ,cotoient ,fréquentent, n'estiment presque que des personne du meme sexe qu'elle.... du coup je me pose des questions parceque je trouve étrange de vivre en ghetto avec autant d'idée préconçues ... pourriez vous vivre ,ou êtes vous nombreux a vivre comme ça? merci de m'éclairer


#323134

Isaia
Publiée le 01/02/2020 à 20:59

Bonsoir,

Je vais parler de ma personnalité et non d'un cas général ; Je ne fréquente que peu voire pas de fille par soucis d'incompréhension voire par peur.

Globalement, j'ai rencontré beaucoup moins de femmes avec qui je partage des centres d'intérêts ou des affinités que d'hommes, ça arrive, mais pour ma part, c'est rare.

De plus, j'éprouve, et c'est ridicule, une certaine peur de l'inconnu, je ne connais pas assez les femmes donc ça m'effraie un peu... Disons que je ne suis jamais à l'aise en leur présence.

Je crains toujours de dire une chose déplacée ou d'avoir un comportement anormal, j'ai peur de passer pour un pervers alors que je suis un homme gay...

Je ne le vis pas super bien, car même dans un cadre professionnel, j'ai du mal à me détacher de ça.

Souvent sur le forum, je les ignore par peur,

bêtement j'angoisse.

J'espère que ça pourra t'aider à comprendre certains cas, ou je suis peut-être juste bizarre car il n'y a aucune raison d'avoir peur des femmes.

Cordialement.


 0 vote #323153
Gwendoe
Publiée le 01/02/2020 à 22:42
Auteur du sujet

merci beaucoup ça nourrit ma reflexion


 0 vote #323174
Mimoza
Publiée le 02/02/2020 à 14:17

Salut gwendo.

je te dirais que homme et femmes sont bien differents et n´ont pas le meme mode de pensee ni de fonctionement. Chez les heteros, cette barriere est aisément franchie grace au desir sexuel. Il n´en est pas de meme chez les homos. Leur tendance est donc, par facilité et par affinité, de rester entre personnes du meme sexe, surtout chez les jeunes. Avec le temps, ils aprennent a se familiariser avec l´autre sexe et a etre plus a l´aise.

A l´exception des homos tres feminins ou des femmes tres masculines qui se reconnaissent et se plaisent en compagnie du sexe opposé au leur.


 0 vote #323232
Membre désinscrit
Publiée le 02/02/2020 à 15:28

Il peut arriver de ne pas se sentir à l'aise face à des gens du sexe opposé mais aussi par rapport aux gens du même sexe. Je dirais que par contre, les mésestimer, cela s'apparent plutôt à du sexisme.

J'ai connu un homme qui mésestimait les hommes parce qu'il trouvais que les femmes étaient des personnes beaucoup intelligente, il aimait le cliché de la femme manipulatrice,etc et se comportait assez mal avec les hommes. Personnellement, je suis universaliste donc j'ai du mal à partager se point de vue.

#323238
SuzanneTD
Publiée le 02/02/2020 à 17:03

Salut Gwendoe ,

Je vis dans le monde qui est le mien , sans bâtir de murs entre les genres ou les affinités - toutes générations confondues .

A moins d'une pièce bien carrée ou circulaire - capitonnée de préférence - le ghetto n'existe pas .


 0 vote #323244