Avec « Dans quelle France on vit », la journaliste Anne Nivat aborde la sexualité sur RMC Story.

Amour et intimité - Créé le - 2 Participations

Avec « Dans quelle France on vit », la journaliste Anne Nivat aborde la sexualité sur RMC Story.

Après l’école, les seniors et les agriculteurs, la journaliste Anne Nivat consacre son quatrième numéro de programme de télévision, Dans quelle France on vit aux questions de l’amour et de la sexualité. Sexe : vers de nouvelles libertés??, quatre sujets édifiants, à suivre ce soir mardi 25 juin, sur RMC Story.

La première saison de Dans quelle France on vit, s’achève. Vos impressions sur cette première expérience télé??

La chaîne, très contente, vient de commander une saison 2. Les téléspectateurs, visiblement satisfaits aussi, viennent de plus en plus nombreux, ce dont attestent les audiences. Et moi, évidemment, je suis ravie. Ravie des quatre premiers, ravie de pouvoir déjà me projeter sur les quatre suivants, ravie de ma liberté, ravie de tout.

Pourquoi seulement quatre??

Parce que j’ai beaucoup d’autres chantiers. Un livre, une bande dessinée, des conférences, des cours. Je ne souhaite pas qu’une activité prenne le pas sur les autres. La télévision n’est pas mon unique domaine de prédilection. Ne pas dépendre que de cela me prémunit, je crois, de beaucoup de choses.

Et pourquoi un numéro sur le sexe, après l’école, les seniors et les agriculteurs??

On connaît le fonctionnement des médias et l’appétence du public pour des thématiques un peu plus légères à l’approche de l’été. Cela dit, les sujets abordés dans ce numéro ne sont pas si légers que cela. La sexualité est un sujet éminemment de société, au même titre que la violence à l’école ou la manière dont on traite nos vieux. Ce qui m’importe, en l’occurrence, c’est qu’il n’y ait aucun tabou.

Peu de gens évoquent en effet la sexualité des handicapés…

J’ai commencé ma carrière en traitant du pire, à savoir de la guerre. Ce n’est pas aujourd’hui que je vais commencer de lisser mon propos. S’agissant de la sexualité, nous avons en effet choisi de parler de la sexualité des personnes en situation de handicap, mais aussi du polyamour [relations amoureuses entre plusieurs personnes, ndr], des sites de rencontres et du chemsex [sexe sous stupéfiants, ndr].

Cherchez-vous à briser les tabous??

Je veux surtout que mes interlocuteurs se sentent non pas jugés mais écoutés, et qu’ils s’expriment le plus naturellement possible. Si j’obtiens ça, j’obtiens de l’humain, et donc de l’émotion, et donc du partage de qualité avec les téléspectateurs. J’aimerais que cette émission contribue à faire disparaître la gêne.

(source : Ouest France)

Le replay ici : https://www.programme-television.org/replay/dans-quelle-france-on-vit


0 vote

Un seul regret , le chapitre sur l'homosexualité qui se résume à des addictions très particulières . J'aurai préféré un temps sur les sites de rencontres LGBT+ . Un sujet sympa malgré tout . J'ai appris des choses . Mon regard change encore . C'est pas si mal^^


0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit