Un solitude déprimante et peur de l’autre

auteur anonyme

Anonyme
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

bonjours, bousoir à tous. Je ne sais pas si ça vous fait sa a vous aussi mais je suis depuis trop longtemps seul et comme a un cercle visieux je ne m´approche plus des gens car j´ai peur de leur réactions ou que je m´attire des ennuies si je parle de ça. Je rêve d’un confident auquel je pourrais avoir confiance en lui, mais hélas je ne trouve pas... avez vous des solutions pour vaicres mes peurs ?



photo de l'auteur David37
David37
Homme de 46 ans
CHINON

Bonsoir,

J'ai l'impression que tu as perdu confiance en toi et la solitude excessive n'a fait que d'aggraver les choses. Mais, pas de panique ! La solution est de parler, communiquer avec les autres et sur ce site, tu pourras le faire aisément. Tu verras, au fur et à mesure, tes angoisses disparaîtront. Alors n'hésite pas, si tu veux te confier, je suis à ton écoute,


auteur anonyme

Anonyme

Citation de David37 #283529

Merci de tes conseil, pour retrouver de la confience en moi je pense m´inscrire a l´année dans une salle de sport. Avec du temps bien sûr je pourais m´ouvrir à des gens simpa, qui sait ?


photo de l'auteur David37
David37
Homme de 46 ans
CHINON

Ah excellente idée de vouloir s'inscrire dans une salle de sport. Bon début !


photo de l'auteur Lanaawyn
Lanaawyn
Non binaire de 21 ans
Nîmes

3 remerciements

Bonjour à toi Anonyme,

Je comprend cela. On passe toutes et tous par là au moins une fois au cours de notre vie :).

En complément de ce que David37 propose, tu as certains bouquins initiant au développement personnel tel que "Les Dieux Voyagent Incognito" de Laurent Gounelle! Cet écrivain met au défi le lecteur par le biais d'exercices de théâtre, de l'improvisation en outre, histoire de tirer celui-ci vers le haut.

Sinon tu peux toujours aller de l'avant IRL, commencer à parler aux commerçants que tu croiseras, vas-y sans attentes.

Et puis ensuite choisir plus précisément quelqu'un dans un lieu public plus personnel, une salle de sport comme tu l'évoquais, un parc (le sport en extérieur est cool aussi :D), un bar... qui sait :).

Bon courage :).


auteur anonyme

Anonyme

Citation de Lanaawyn #283542

"Les Dieux Voyagent Incognito" de Laurent Gounelle, je ne connaissais pas. J’irai l´acheter demain, on ma déjà parler de faire du théatre mais des exercices me semble plus accessible si on n´y connais rien. Merci pour l´information !


photo de l'auteur steph41190
Steph41190
Homme de 43 ans
BLOIS

Salut à tous!

C'est clair que dans ton cas Anonyme...et bien il faut que tu sorte de chez toi et que t'évite de rester seul. Pour ce qui est du théatre c'est très bien.... cela peut aussi aider en cas de timidité....je dis cela car les personnes qui subissent le plus la solitude.... sont généralement en plus timide. Rien que ce balader dans des endroits où il y a du monde, faire les boutiques etc...peut t'aider

Cordialement

Stéphane


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

Salut.

Bon je suis timide moi aussi. Mais heureusement pour moi je suis aussi très bavarde. ????

Cet été je me suis retrouvée pour la première fois dans ma vie toute seule pour une raison que je ne veux pas partager ici. Je l'ai très mal vécu la première semaine. J'ai beaucoup pleurer alors que d'habitude je ne pleure pas du tout. J'aurais pu appeler des amies mais je ne l'ais pas fait car je ne voulais pas les déranger dans leur vie (avec enfants...etc).

Finalement, je me suis forcée à parler à des inconnus dans la rue à des endroits de promenades où les gens sont détendus...etc. Bilan, j'ai rencontré des gens (de tous âges d'ailleurs) super gentils. J'ai parfois parlé 1h voir 2h, on a ri, on écouté de la musique, et discuté. Tu serais étonné de constater la gentillesse des gens ! On a toujours peur de se faire attaquer, rejeter ou juger par les autres.

Moi, j'ai juste constaté en faisant cet exercice qu'il y avait beaucoup de solitude aujourd'hui.

Faire du sport en salle c'est une très bonne idée. Moi, je ne le fait pas car je préfère respirer de l'oxygène quand j'en fais.????

Qu'est ce qui te fait peur exactement chez les autres ?

Tu es anonyme c'est dommage mais je respecte. Peux tu nous dire au moins ton âge ?


photo de l'auteur romance83
Romance83
Homme de 52 ans
Saint-Raphael/Frejus

Bonjour

Si tu as envie de parler ou te confier, tu peux me contacter en mp . Cela fait du bien de discuter en general .

Ne te genes pas ! ;)


photo de l'auteur ThierryC2018
ThierryC2018
Homme de 44 ans
VITRY-SUR-SEINE

Bonjour, Anonyme.

Connaissant déjà la situation par moments aussi, ainsi que les solutions déjà évoquées qui apportent chacune un petit mieux (parler aux gens dans la rue ou dans les commerces, faire des sorties), j'ajouterais à celles-ci la fréquentation d'associations ou de groupes de gens (LGBT ou non) autout d'un centre d'intérêt commun : même si ça ne permet pas de briser la solitude affective, ça peut aider à se changer les idées, voire permet parfois (quand les gens sont tolérants) de se confier.

Après, je ne sais pas à quoi tu peux avoir accès là où tu habites.

En espérant avoir pu t'aider.


auteur anonyme

Anonyme

Citation de story33 [#283637]

J´ai 25 ans, au cause d´une dyslexie sevère étant petit j´ai eu un tromatisme, en cause : la moquerie et des agression verbale et physique de d´autre enfants de mon age jusqu´a la fin du collège.

J´ai peur de mal m´exprimé aujourd´hui avec les autres au risque de resevoir les même brimade, voir pire.


photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

Citation de Anonyme #283929

Il est surtout probable que tu as peur.

Le problème entre enfants est différent.

Chez les adultes d'aujourd'hui très peu de gens prennent la peine de bien s'exprimer, cela ne devrait pas être un probleme.

Et puis l'aisance vient en pratiquant.


photo de l'auteur ThierryC2018
ThierryC2018
Homme de 44 ans
VITRY-SUR-SEINE

Anonyme,

Je comprends que tu aies peur, car la cruauté verbale des gens sur quelqu'un de vulnérable, ça fait des dégâts et ça me révolte à un point que tu ne peux pas imaginer, même si je n'ai plus à affronter trop souvent ce genre de situations.

Le problème est de trouver déjà au moins une ou deux personnes avec qui tu t'entendes bien, avec lesquelles tu te sentirais + en sécurité dans des sorties avec d'autres groupes de gens (les mauvaises personnes s'attaquent probablement moins à un groupe qu'à une personne seule).

De mon côté, comme je vais facilement vers les autres (quitte parfois à être victime de comportements excluants), si nous étions proches géographiquement, je discuterais volontiers avec toi dans la vraie vie (sans arrière-pensée) et je t'accompagnerais même dans des groupes de personnes bienveillantes que je fréquente.

Voilà tout.

P.S.: à moins que tu aies déjà trouvé des personnes proches de chez toi, pourrais-tu s.t.p. nous indiquer ta ville ou ton village de résidence, parce que ça aiderait à savoir qui peut venir à ta rencontre dans la vraie vie, et à connaître les opportunités à proximité de chez toi ?


auteur anonyme

Anonyme

Citation de ThierryC2018 #283939

J´habit pas loin de Genève, sur la frontière côté France dans un village appellé Saint-Julien en genevois.


photo de l'auteur ThierryC2018
ThierryC2018
Homme de 44 ans
VITRY-SUR-SEINE

Du coup, pour que je puisse te rencontrer en "IRL" (dans la vraie vie), se serait un peu + compliqué (organiser voyage, séjour etc...).

Personne dans ta région, voire sur Genève, pour te proposer de venir te voir et discuter ?

Et puisqu'il y a Genève à proximité, la question est après des moyens de transport à ta disposition (j'ai regardé vite fait : quelques bus qui ne passent pas souvent, et le réseau Noctambus qui ne va pas assez loin).

En effet, je suppose que, dans une grande ville, il y a probablement des tas de groupes ou associations, dont certains axés sur la bienveillance, LGBT ou non.

J'ai aussi regardé l'un des groupes que j'avais commencé à fréquenter fin 2014 en sortant d'une période de détresse extrême (pire que ce que j'ai mentionné sur mon profil et dans le forum), à savoir http://www.zebrascrossing.net/ . Ce n'est pas réservé aux surdoués ; c'est en général inclusif, LGBT-friendly, et il y a beaucoup de gens hypersensibles (mais comme dans tout groupe, on peut aussi parfois tomber sur des gens pas cool). Il y a du monde en Suisse aussi, et quelques sorties d'organisées :

http://www.zebrascrossing.net/f21-suisse

En espérant que ça t'aide.


auteur anonyme

Anonyme

C´est horible, aujourd´hui j´ai songé au suicide, hélas se n´est pas la premier foix en une semaine.

Je consulte une phycologue, un sociologue et un medecin psychiatre dans un centre spécialisé, je me bat tout les jours pour garder le moral. Je fait des efforts d´integration qui ne porte pas ces fruits. Je suis fatigué...


photo de l'auteur faith141
Faith141
Homme de 43 ans
paris

Salut, peux tu nous dire ce que tu ressens?


photo de l'auteur steph41190
Steph41190
Homme de 43 ans
BLOIS

Bonsoir Anonyme,

Je connais ce problème et la seul solution est de ne pas rester seul ou le moins possible. Même si tu as l'impression que tes efforts sont vains dit toi bien qu'un jour ils seront payants!

Ils faut que tu t'impose des sorties et des loisirs qui te plaisaient avant de faire cette forme de dépression.

Continue à aller voir le spycholoque, parler cela fait du bien et n'hésite pas a venir ici nous parler.


photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

Citation de Anonyme #283958

Tu pourrais t'inscrire dans un club de rando de Saint Julien.

Cela aurait beaucoup d'avantage : pas de moquerie car gens tolerants, pas cher, paysages superbes, vide la tete et antidépresseur, le groupe est sécurisant surtout si plus âgés que toi, tu pourras prendre des responsabilités au fur et à mesure que tu prendras de l'expérience et de l'assurance.

Et quand on se sent mieux on sait mieux séduire, on est pas obligé de marcher avec un copain mais ce n'est pas déconseillé non plus.


photo de l'auteur Heldis
Heldis
Homme de 27 ans
Bordeaux

Salut Anonyme !

J'ai connu une phase très identique à la tienne, après ma rupture. Cela faisait six ans que j'étais en couple, je préparais même ma demande en mariage, mais mon ex-compagne a préféré partir à l'étranger refaire sa vie, en me disant qu'elle m'aimait toujours mais avait besoin de prendre du recul, de voir du nouveau. 6 mois après son départ, j'ai dû tout arrêter, car il n'y avait plus rien entre elle et moi. J'étais fou amoureux, mais j'ai dû tout stopper pour mon propre bien. Cela l'a libéré, mais moi cela m'a enterré. J'ai finis par ne plus avoir envie de parler à qui que ce soit, ne plus m'interesser à quiconque, même au travail.

Et pourtant ! J'ai fini par sortir avec des amis, je me suis imposé des tâches, des sortes de travaux à faire chaque jour, chaque semaine. De fils en aiguilles, ma solitude s'est peu à peu envolée, et j'ai finis par reprendre goût aux gens. Il faut absolument que tu t'occupes la tête, même si pour cela ça veut dire faire du ménage deux fois par jours, ou réorganiser tout ton appartement/maison. Le mieux est, comme déjà dit, de t'inscrire dans un club, de style sportif, afin que tu te dépenses et, surtout, que tu rencontres des gens. Les liens sociaux sont très important, mais malheureusement beaucoup trop souvent mis au second plan à notre époque.


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit