Besoin d'avis sur ma situation

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour à tous,

Je ne sais pas si vous pourrez m'aider, mais je tente. Je suis une fille de 25 ans, en couple depuis plus de 6 ans avec un homme. Je me suis toujours sentie attirée par les filles, mais je n'ai pas eu l'occasion d'essayer.

Depuis plusieurs années je doute de notre couple, mais je reste par peur de regretter. Mon copain est vraiment très amoureux, je ne veux pas le blesser, et je me dis que peut-être je ne retrouverai jamais quelqu'un qui m'aime autant. J'ai peur également de me tromper si je partais, et de casser ce qu'il y a entre nous pour rien finalement. De plus je suis quelqu'un de très indécis, donc quand je doute je finis toujours par me dire que c'est parce que je ne sais jamais ce que je veux, et qu'en fait on est pas si mal.

Mais voilà je ne saurai même pas dire si je suis amoureuse, au début je l'étais c'est indéniable, mais aujourd'hui je ne sais plus.

Je sais qu'on va me dire de lui parler. J'ai essayé, mais je n'y arrive pas, c'est au dessus de mes forces. A chaque période de doute, il le sent tout de suite, se met à paniquer, et je ments pour le rassurer. C'est toujours la même chose. Je pense que je ne partirai pas tant que je n'aurai pas rencontrer quelqu'un d'autre. Alors non je ne dis pas que je veux le tromper, je suis fidèle. Mais désirer une autre personne m'aiderai je pense.

Merci de m'avoir lu.



photo de l'auteur veluma
Veluma
Femme de 43 ans
Grenoble, Isère, France

9 remerciements

Pas facile comme situation. Il est vrai que la relation prenant des années on peut se demander ou est passé l'amour.... c'est a chacun de travaillé a le reveiller.

l'etre humain en ge?neral ne peut se contenter de ce qu'il a.

Tu as une personne prés de toi qui t'aime, tu ne te rends plus compte comme c'est précieux.

"On reconnait le bonheur au bruit, qu'il fait quand il s'en va." J Prévert


photo de l'auteur GrillePain
GrillePain
Femme de 26 ans
Toulouse

Certes une histoire durable et sincère très jeune est rare, et aussi on sait toujours ce que l'on perd mais jamais ce que l'on gagne.. je comprends complètement ta peur de peut-être pas retrouver la même complicité ou profondeur de relation plus tard, en fait ce sera forcément different de par ton expérience, le fait que tu te connaisse mieux, et aussi beaucoup le hasard de l'autre personne en face.

Mais je vois la vie comme une suite de choix et de deuils plus ou moins gros : tu finis toujours par renoncer à une situation ou une personne, même quand certaines choses étaient bien, en ne sachant pas ce qui arrive après.. mais en général y'a quand même un minimum de bonnes surprises, c'est pas tout noir ou tout blanc. Le plus important (selon moi) pour faire ses choix sans regrets (peu importe ce qu'il advient après vu qu'on le maitrise pas), c'est de faire la part entre les bonnes et les mauvaises raisons de rester ou de partir. Avoir peur de blesser, ou de rester célibataire longtemps ne sont pas les meilleurs raisons de rester, mais vouloir "profiter de sa jeunesse" ou "retrouver un peu de nouveauté" (par exemple) ne seraient pas les meilleurs raisons de partir non plus, car ce serait des questions qui reviendraient tôt ou tard dans n'importe quelle autre relation.

Maintenant rien est figé, tu peux avoir été très sincère plusieurs années mais qu'aujourd'hui la forme de la relation ne convient plus pour des raisons réelles, ou n'a plus l'air de convenir pour des raisons extérieures qui n'aurait en fin de compte pas grand chose à voir avec ton copain. Donc ça dépend vraiment de ce qu'il semble manquer actuellement dans ta relation.. "L'amour" ou "être amoureuse" ça veut tout et rien dire (perso je vois juste une degré de motivation plus ou moins fort et qui varie dans le temps, donc c'est pas toujours révélateur de la qualité du lien), par contre tu peux faire une liste d'émotions, positives et négatives de ce que cette relation d'apporte (et surtout pourquoi, parce que selon les causes ça change tout), de ce que vous partagez vraiment aujourd'hui (ou pourriez re-partager avec un peu d'adaptation), etc.

A côté de ça, le fait de culpabiliser de pas ressentir la même chose que lui n'aide pas non plus, et peut justement te faire penser que t'es de moins en moins à l'aise, parce que tu te met toi-même la pression là dessus.. perso je suis très sceptique concernant ceux qui disent que l'amour c'est un truc évident, que quand c'est réel ça dure, que si on doute c'est que c'est pas bon, etc. Y'a rien de plus confus que ce domaine je trouve, et énormément de choses peuvent influer sur cette "motivation" idéalisée. Bref, ne t'en veux pas de te poser des questions, y'a que comme ça que tu arrivera à être le plus honnête possible avec toi-même et à décider sans que ce soit biaisé par toute la morale qu'il y'a autour.


photo de l'auteur MamGay
MamGay
Femme de 44 ans
montpellier

Je pense que je ne partirai pas tant que je n'aurai pas rencontrer quelqu'un d'autre

que dire.......????

reste un peu seule, prends du recul, non ?

tu es attirée par les filles, tu ne veux pas regretter ta relation avec ton homme....

oui, reste un peu avec toi pour apaiser et y voir plus clair, autant que tu le peux


auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements

Merci d'avoir pris le te temps de me lire.

Veluma c'est exactement ça, je sais que j'ai de la chance d'avoir quelqu'un qui m'aime. Cependant je ne suis pas sûre que ce soit suffisant.

GrillePain c'est vrai que ta façon de penser fait réfléchir.. Mais je ne sais pas ou me situer. Si je devais faire cette liste pour peser le pour et le contre, je n'arriverai quand même pas à me départager. C'est comme si j'avais besoin qu'on me dise "reste" ou "pars". Je me sens incapable de prendre la décision, et ça commence à me peser de douter tous les 6 mois.

MamGay je l'ai dit un peu maladroitement. Ce que je veux dire c'est que depuis longtemps j'attends quelque chose pour partir, sans savoir quoi, et oui ça m'a traversé l'esprit que peut-être ce quelque chose est quelqu'un. Bien que je sois d'accord qu'il est nécessaire de se retrouver un peu après une longue relation.


photo de l'auteur Caroow111
Caroow111
Femme de 25 ans
Orléans

Salut :)

Je crois que nos histoires se ressemble, alors je te comprends exactement.

Cela fait 7 ans que je suis en couple avec un garçon et comme au toi au debut c´etait l´amour fou et d´ailleurs ça l´est toujours pour lui. Et comme toi moi je ne suis plus sure de l´aimer.

J´ai été attirée par plusieurs filles mais sans avoir la possibilité de pouvoir essayer quoi que ce soit.

Moi je pense que je reste avec lui parce qu´avant tout j´ai peur... et par confort de vie.

Et on a 25 ans, une période de vie ou on envisage des projets .. alors on se pose encore plus de questions.

Ne pense pas que tu es seule dans cette situation .. au contraire !


photo de l'auteur GrillePain
GrillePain
Femme de 26 ans
Toulouse

J'avoue que c'est vraiment un âge à la con, à la fois on est censé être "jeune et insouciant", à la fois ça reste un tournant (dans l'imaginaire social en tout cas) qui met une pression de dingue sur les choix à faire, l'idée d'avoir des projets etc.

Imagine est-ce que tu penserais un peu differement les choses si tu avais 20 ans ou 40, donc avec moins la pression du "tournant de vie" dans l'équation ?

Après je comprends complètement que tu aimerais que quelqu'un (ou un cas de force de la vie) te dise "restes" ou "part", ça fait peur de pas être sûr de savoir soi-même de ce qui est le meilleur pour soi. Et pourtant, ceux qui te diront avec autant d'assurance de rester ou de partir feraient que projeter leur propre vision de la vie et de ce qui devrait être prioritaire.

Quand je parlais de pour et de contre, c'est surtout que tu verras peut-être ensuite ce qui parait futile (en mal comme en bien, et selon toi, pas les idées de quelqu'un d'autre), et ce qui t'importe vraiment, avec du recul une fois que tu aura tout écrit à plat sans chercher à te censurer. Egalement si c'est ta vie de couple qui a besoin de changement (que ce soit dans cette relation là où dans une autre), ou si certaines choses te concernent d'avantage toi-même, mais que t'aurais fini par transférer sur ta relation (genre, se demander quoi faire de sa vie, cf quand je disais que je trouve que c'est un âge un peu coton ^^).


auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements

Mais oui d'un côté j'ai peur de passer à côté de ma vie à trop attendre, et de l'autre j'ai peur de repartir à zéro. Je n'ai jamais vécu seule, on est pacsé, on a des animaux, un crédit commun. Je sais que ça doit pas être un frein mais ça compte.

J'ai peur d'attendre d'être sûre de moi, mais que ça n'arrive pas même si c'est la meilleure décision, et en attendant je n'suis pas heureuse.

Plus on avance et moins je supporte les contres, c'est peut-être un signe aussi..


photo de l'auteur GrillePain
GrillePain
Femme de 26 ans
Toulouse

Je copie-colle ce que j'avais ajouté dans ma modif ^^

"Et pour rebondir sur ce que disait Mamgay, même si tu fais le choix de rester, essaie peut-être d'imaginer comment tu le vivrais si tu étais célibataire, ce qui te fais peur là dedans.. et comment ça se passerait au final (c'est à dire probablement normalement).

Le but serait que le célibat te paraisse plus "facilement" envisageable et donc, que si tu te sens plus libre de partir (car un peu moins de barrière et de culpabilité), tu te sentira probablement plus libre aussi de rester. Alors que tant que partir te fait vraiment peur, rester ne peut pas être vécu non plus comme un "vrai choix" donc t'aurais l'impression d'avoir le même dilemme en boucle."

Après du coup j'avais pas encore lu que tu n'avais jamais vécu seule, bon après y'a d'autres alternatives (comme la coloc, ça dépend où tu vis et aussi de ton caractère), mais.. si t'es un peu entourée (famille et/ou amis, potes), ça s'adapte, disons que je fais pas mal la difference entre célibat et solitude, mais après tout le monde ne met pas la solitude au même niveau ^^

Pour les freins style pacs, animaux et tout.. rien n'empêche de le noter puisqu'après tout aujourd'hui ça te freine, ensuite tu peux imaginer la "solution" pour chaques trucs dans le cas où tu partirais (ce qui rejoins mon pavé du dessus, se sentir dans tous les cas plus libre de partir pour que le choix soit vraiment satisfaisant).

Quant au fait de repartir à 0, d'un côté c'est vrai mais vaut mieux n'être plus qu'à 5% sur un chemin qui te donne envie de te lever le matin, qu'à 85% une situation qui parait peut-être prestigieuse aux yeux des autres mais dont tu profiterais au final pas tant que ça. Checker une liste de buts de vie pour finir par atteindre les 99% (la maison, le 4x4, les deux enfants...), ça donne sûrement l'impression d'avancer, mais c'est tout ce qui importe au final : faire des trucs dans sa vie qui donnent le sentiment d'avancer et/ou de s'améliorer, et pas rester en haut de tes 85% juste parce que "t'as déjà bien de la chance d'en être arrivé là".


auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements

Le célibat me fait un peu rêver, pas besoin de se justifier, prévoir des choses à la dernière minute, pas de crise de jalousies.. Je suis entourée par mes amis. Après on veut ce qu'on a pas non ?

Mais oui vivre seule j'avoue que ça me fait flipper. Et je suis d'accord sur le fait que si ça n'avance pas, autant recommencer. Seulement je peux pas être sûre de retrouver quelque chose un jour, et ça aussi, ça fait peur.


photo de l'auteur whitewoolf
Whitewoolf
Non binaire de 47 ans
ROCHEFORT

Bonjour, un petit conseil qui pourrait éventuellement t'aider, relis toi et imagines que c'est ta meilleure amie qui te demande conseil, que lui dirais tu ?

Vivre seule c'est se retrouver il faut arrêter de croire que le bonheur vient des autres c'est en soi qu'il faut le trouver pour pouvoir le partager avec les autres si à 25 ans tu te condamnes déjà à te sentir malheureuse toute ta vie parce que tu as peur de l'inconnu, la vie est une aventure dans laquelle il faut savoir se lancer ;). Si pour l'instant tu ne te sens pas sûre pour une rupture au moins essaie de partir une quinzaine de jours en vacances seule, cela t'aidera à faire le point.


photo de l'auteur Ramund
Ramund
Homme de 19 ans
Valenciennes

Mmh je pense qu'il faudrait deja que tu regle le "probleme" de ton couple. L'aime tu encore ou non ? Peut etre que oui mais que tu ne t'en rends pas compte. Si tu as deja penser à partir c'est que quelque part ça ne te conviens plus vraiment. Si tu n'arrive pas à lui parler tu peux peut etre lui ecrire une lettre, sur laquelle tu dis tout ce que tu as sur le coeur, et lui donner en main propre et rester avec lui pendant qu'il la lit et en parler apres. Ça peut etre un bon moyen si tu n'arrive pas a tenir le cap pendant une discussion. Pour ce qui est des femmes j'imagine que la seule chose qui peut repondre a tes interogations est d'essayer. La encore la problematique du couple pose probleme. Peut etre pourrais tu demander un surcis a ton homme, une fois pour essayer, avoir une relation extra conjugale ou laisser tes interogations qui te minnent dabs ta tete. Je pense que la premiere solution est la meilleure, mais tout le monde ne partage pas ma vision des choses mais je pense que comme a chaque fois la communication pourra resoudre des interogations. Je ne sais pas si mon post à été clair ou constructif mais je te souhaite quand meme courage ^^


photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

"Seulement je peux pas être sûre de retrouver quelque chose un jour, et ça aussi, ça fait peur."

Un jour ou l'autre certainement, vu que tu n'as apparemment que 25 ans et au moins plus du double à vivre avant d'épuiser ton espérance de vie. C'est long.

Mais si tu as lu les forums gay et lesbienne, ce que je suppose, tu as du remarquer que la vie des LGBT+ est au moins aussi mouvementée et infiniment plus incertaine que celle des hétéros. Elle peut être déprimante mais on ne risque pas de s'y ennuyer.

A mon sens il faudrait surtout te demander si tu ne te vois pas passer ta vie avec des hommes, et notamment celui qui t'aime actuellement, ou si tu préférerais la passer avec des femmes. Car le viel adage qui dit que pour se sécuriser "un tien vaut mieux que deux tu l'auras", devrait pour différentes raisons dans le cas des LGBT+ être libellé : "un tien vaut mieux qu'un demi ou un de temps en temps". Si avec pas mal de chance il reste un peu de place pour des relations dites sérieuses basées sur l'affection autant que sur la sexualité, je suis bien placé pour l'affirmer, l'ordinaire est plus laborieux, assez sportif, et souvent déprimant. Et pour le coup lorsque finalement on s'entend bien avec quelqu'un d'homo, il vaut mieux le (ou la re)tenir et séduire tous les jours. Les chemins tortueux de l'homosexualité ne sont pas les autoroutes de l'hétérosexualité. Mais quand on a pas d'autre choix ou envie, c'est ça ou rien, donc c'est souvent ça...

Après il peut exister des essais, des étapes, qui permettraient de te rappatrier prudemment en zone hétéro plus sure s'ils ne sont pas concluants. Ou de t'organiser comme les hommes, qui craignent moins les infidélités. Ou de convertir ton homme au polyamour et la pansexualité voire au Kamasutra ^^

Faudrait aussi identifier si ta réticence au changement est due à un gout du confort, ou la peur de l'échec. Car dans ce dernier cas les chutes dans la déprime peuvent être profondes et difficiles remonter. Comme se débarrasser de ses chaines peut être une renaissance.


auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements

Merci pour vos réponses.

Whitewoolf je lui dirai sûrement de ne pas se prendre la tête et de partir, mais on applique rarement nos conseils à nous même.. Pour ce qui est des vacances, j'ai déjà prévu de partir quelques jours seules, c'est tout ce que je peux faire.

Ramund, je lui ai dit que je ne savais plus où j'en étais hier, que je ne savais plus si je l'aimais encore et que je pense de plus à plus à être seule. Comme les autres fois il a été d'abord très triste, me rappelant tous les bons côtés et il a finit par me demander de nous laisser une chance. C'est à ce moment là que je craque à chaque fois. Pour ce qui est des femmes je peux vraiment pas lui en parler, il le prendrait très très mal.

Lindos c'est vrai que je suis jeune et que j'ai tout le temps de retrouver quelqu'un, mais j'ai l'impression qu'aujourd'hui c'est rare d'avoir une personne qui t'aimera quoi qu'il arrive. En effet je ne pense pas vouloir finir ma vie avec un homme.. Et bien sûre que perdre ce confort me fait peur, autant que d'échouer, mais je ne suis pas du genre à déprimer, ça devrait aller.


photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements

" Pour ce qui est des femmes je peux vraiment pas lui en parler, il le prendrait très très mal."

On peut le comprendre. S'il est un homme un vrai et s'il t'aime, il devrait avoir le sens de l'honneur masculin : être concurrencé par un autre homme c'est fâcheux et énervant mais reste honorable, être concurrencé par une femme ou les femmes c'est vexant. A moins qu'il la voit comme une garçonne comme dans le vieux film "gazon maudit".

Et si comme dans ton cas aparemment il se voit concurrencé par une idée, une envie, c'est encore plus difficile.

Apparemment tu as choisi la méthode "douce" qui consiste à déconstruire d'abord ta relation.

Personnellement je te suggérais de gouter d'abord discrétement là où tu vas mettre les pieds pour être sure que cela te convient, mais j'admettais aussi qu'on puisse un jour larguer les amarres sans trop savoir où on va aller. C'est beaucoup plus aventureux, mais l'air y est plus vif.


auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements

En effet il est très jaloux et possessif, c'est invivable déjà avec les hommes, alors imagines si je rajoute les femmes.

Je t'avoue que ça m'a traversé l'esprit, mais je veux être un minimum honnête. Je ne veux pas lui faire ça, et je culpabiliserai beaucoup trop si ça arrivait. Je préfère à la limite prendre le risque, et tant pis si je me suis trompée.


photo de l'auteur whitewoolf
Whitewoolf
Non binaire de 47 ans
ROCHEFORT

Alors je penses que tu te trompes sur ton copain ce n'est pas de l'amour qu'il t'offre mais de la possesssion, et à moins de vouloir vivre enfermée toute sa vie.... En tout cas bon courage et puisque tu pars en vacances oublies ton portable ;) le but étant de te retrouver seule, sinon il va être tenté de t'appeler et tu n'arriveras pas à faire le point.

Quand aux conseils qu'on n'applique pas à soi même je connais ;) mais je m'aperçois que c'est une grosse erreur, considères toi comme ta meilleure amie. Personnellement mon adage a toujours été "mieux vaut vivre seule que mal accompagnée"....^^ (bon je t'avoue que j'aimerais aussi être bien accompagnée ;))


photo de l'auteur letroll69
Letroll69
Homme de 49 ans
Béthune

Bonjour, oui la situation n'est pas simple mais il va falloir affronter la réalité. Cela ne va pas être facile mais si ton ami t'aime, il pourra comprendre même s'il va en souffrir. Tu accumules la frustration, tu as des manques et des questionnements. Il faut agir. Nous sommes nombreux à vivre en refoulant ses désirs mais un jour la situation n'est plus possible. Bien sûr en apparence, on a réussi à construire un foyer, à fonder une famille... Et puis on se "réveille ", la situation est encore plus difficile à gérer car on a la quarantaine... mais après c'est une nouvelle vie qui démarre, on se sent tellement bien déjà pour soi et c'est beaucoup. J'ai rencontré , finalement beaucoup de personnes dans ma situation, cela me rassure, on ne sent pas seul ! et le point commun de tous, c'est d'avoir eu conscience de ses désirs très vite. Alors ne commets pas l'erreur de refouler tes envies, vis ta vie !

Quel que soit la décision que tu prendras, sache que la vie n'est pas un long fleuve tranquille. Il faut vivre avec le présent, apprécier les petits bonheurs lorsqu'ils se présentent. Allez, courage!


photo de l'auteur Kamie
Kamie
Femme de 22 ans
Couvin

Je comprend tellement ce que tu vis !

Je suis en ménage depuis 2 ans, on a de grands projets,... enfin lui surtout ma tête à moi est remplie de question ?!

Suis je dans le déni ? est ce que c est ca l amour ?

Parce que étant indécise aussi je me demande si mon couple va mal parce que je suis indécise ou mon couple va mal et du coup je doute ?

Discuter semble la solution mais c est tellement compliqué surtout que ici il ne voit rien ou fait comme si de rien en tout cas ... une fois le sujet lancé il sera trop tard pour faire marche arrière....

Ici je pense arrivé a la conclusion que je ne me vois pas passer ma vie entière avec lui ou un autre homme en soit !

question relation avec des filles je suis bloquée aussi par se couple et au final s est comme si je lui en voulait a lui de ne pas pouvoir rencontrer de femme !

J en reviens haineuse avec lui ...

Je ne sais pas comment ça se passe dans ton couple mais moi je commence a me dire "Vas y fonce !" on a qu une vie ! et même si on regrette certains choix ce qu il y a après peut être magnifique !


photo de l'auteur Kamie
Kamie
Femme de 22 ans
Couvin

tu peux venir discuter en privé si tu le souhaites


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit