Un noir qui préfère les blancs

Place aux débats - Créé le - 65 Participations

Un noir qui préfère les blancs

Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Bonjour, 

Je ne sais pas si c'est le bon endroit pour écrire ça, mais ça me semble approprié.  

Je suis un homme noir, pas un black, pas un bronzé, pas un homme de couleur (appelons un chat un chat) et mon type d'homme est plutôt blanc (avec une petite barbe de préférence, mais c'est un détail). 

Évidemment tout ceci, le physique est accessoire, chacun a ses goûts chacun a ses préférences. Pas de problème à priori.  

Enfin c'est ce que je pensais car j'ai été surpris de recevoir des insultes, d'hommes noirs et arabes à qui je refusait des avances ( pas sur ce site, pas encore ), non pas pour leur couleur de peau, mais pour la mentalité et leur manière de m'aborder.  

En effet les mecs qui t'abordent avec des fautes d'orthographe, des lettres capitales, un langage grossier, une photo de leur parties intimes ou leur cul, avec le double de ton âge ou encore parce que je les trouve laids, physiquement et mentalement, c'est pas ma tasse de thé.  
Dans ces cas là tu as deux conditions: soit tu ignores la personne et tu passes pour un connard. soit tu lui réponds poliment que tu n'es pas intéressé. 

Seulement les gars, sans être raciste, les seuls mecs qui m'ont porté des propos racistes sont les gars cités ci dessus.  Sans éviter le langage fleuri, j'ai eu le droit à du facho, bounty (vous savez la confiserie chocolat dessus coco à l’intérieur), on m'a traité de frontiste aussi, je ne suis pas sûr que ce fut une insulte, mais cela ne correspond pas à ma sensibilité politique. De lèche cul de blancs, d'inculte, qu'il fallait que j'aille passer un doctorat (???) de nègre, un propos esclavagiste, d'esclave aussi, super et de singe... Jamais je ne me suis senti autant discriminé que de mes soit disant frères Africains. 

Des fois, face à cette violence lâche et gratuite,  sans vouloir créer de polémique, je comprends qu'il puisse y avoir des gens racistes. 

Est-ce un crime d'aimer la différence ? Devraient-on se cantonner à de simple rapports cordiaux envers les gens d'autres ethnies et origines ? Ou bien doit t-on s'enfermer dans le communautarisme et les mentalités de blédard.  

A oui, parce que je suis originaire d'un pays ou on condamne les gay à la prison ou la mort, super, dois-je me sentir proche d'une telle mentalité ? 

Aujourd'hui, c'est simple, je menbalec que mes ancêtres soient africains ou quoi, mes ancêtres m'auraient surement exécuté, lapidé ou stérilisé, mes parents ont passé plus de temps en France qu'en Afrique et je me sens moi même Français. j'ai grandis ici, je travaille ici, et je paie des impôts comme pas mal de monde, ( c'est HS mais bon) Je suis à cheval sur des cultures et j'ai un regard qui me permet de prendre du recul et de ne pas préjuger sur la couleur de peau.

Je vais peut être en choquer certains mais, bon il faut en parler de ces choses là. J'ai grandis dans une cité, pendant des années je vivait à côté de futurs, dealer, voleurs, prisonniers, arnaqueurs ...j'ai même appris récemment que des gens avaient été séquestré pendant un moment dans les caves de la cité. 

Je comprends que ce soit dur de ce sortir de là. Et de voir le refus de la société comme une forme de racisme des "Français" (des blancs, dans leur bouche). Mais je suis désolé, j'ai grandis dans le même environnement, on a été aux même écoles, ZEP, certains ont été dans la même classe que moi.

Nos parents ont tous galéré, ce n'est pas facile, oui le racisme existe. Mais ce n'est pas une raison de s'enfermer et de se fermer en communautarisme. De se poser en victime.  Il faut faire preuve d'ouverture d'esprit. D'éviter les vices et les tentations des préjugés faciles. Arrêter de faire la victime et commencer à montrer que justement, les préjugés racistes se trompent. Il n'y a que comme ça qu'on peut se faire accepter dans la société.

Non, on ne demande pas d'abandonner sa culture son histoire ou quoi. Juste de se respecter les un les autres.  

 Tout ça pour dire que, oui peut être que je suis un peu raciste finalement,  parce que sur tout les connard que je rencontre, la plupart  sont noir ou arabes, n'ayons pas peur des mots.  Peut être que le problème ne viens pas de moi . Mais de ces personnes qui devraient réfléchir à leur comportement et qui pourrissent toute leur communauté à cause de leur bêtise.

Voilà, désolé pour le pavé, mais je suis très énervé , un peu triste, et fatigué d'être insulté de la sorte.
0 vote

Tu sais, ne pas aimer les c*** et les homophobes ne fait pas de toi quelqu'un de raciste. Car tu ne les juges pas sur leur couleur de peau ou leur origines mais sur leurs actes et paroles.

Ensuite, le fait de te faire insulter quand tu reponds pas aux avances ça me fait penser a un problème que toutes les filles ont du avoir, le fameux : "eh mademoiselle, t'es charmante ca te dis une glace a la menthe?" (Oui je le tourne en humour mais tu vois ce que donnerai la vrai phrase je pense) et quand on trace notre chemin on entend un "sal***" ou autres doux mots.

Tu preferes les blancs? Ou est le problème? C'est pas du racisme, c'est une questions de gout c'est tout ^^ c'est comme si une fille n'aimerai pas les blondes, c'est pas du racisme capillaire hein ;)

Soit au dessus du racisme et de l'homophobie, c'est bien trop present dans notre société encore et c'est navrant je te l'accorde mais il faut ne pas s'en occuper de ces gens la.

Je sais pas si j'ai bien capté le message de ton post mais bon ^^
0 vote

la nécessité du tri sélectif convient à toutes sortes d'ordures, et leur recyclage est parfois laborieux, mais gardons espoir qu'un jour notre société ne produise plus que des produits biodégradables...

car au niveau naturel tous les sangs sont rouges et les os blancs, la merveilleuse diversité des peaux et aspects physiques devraient être source de joie, car c'est le langage de la vie qui s'exprime ainsi...
0 vote


4 remerciements
Bonjour.
Je suis pas très à l'aise avec le titre de ton topic.
J'aurai préféré que tu le nome par exemple Etre gay dans une cité , parce que je pense que le sujet est là.
0 vote


Pour ce qui est du titre, il n'est pas inapproprié, selon moi ...

Je suis hétéro, et je préfère les femmes blanches :/ Ce n'est pas du racisme, c'est juste une attirance, j'ai souvent de l'attirance d'ailleurs pour des filles soit "trop belles pour moi", soit que d'autres personnes trouveraient "banales" (les termes sont très mal employés, et ne sont pas juste, étant donné que l'on parle de personne et de leur être, mais j'ai subis ce langage dès la cours de récré je pense que personne ne niera que c'est une réalité... ) mais dont je trouve le charme inouï et dont finalement j'ai le plus peur ^^ '
Je suis pourtant parfois percuté par le charme de femme black (je pense comme toi, ce n'est pas une insulte, c'est la réalité on a chacun notre physique, nos particularités, notre couleur de peaux, etc) qui me font tomber sur l'arrière train (pour éviter l'expression plus populaire, j'ai l'impression d'avoir trop poussé le côté stigmatique)
J'ai rencontré une femme, d'origine du Maghreb , voilée, mais elle m'a charmé, ses yeux étaient magnifique et elle avait l'air vraiment douce, en parole, comme en personnalité.
Et, à l'inverse de bien des personnes, je n'ai pas trouvé qu'elle gâchait sa liberté d'être femme en choisissant la robe et le voile, elle était elle même et belle ...
Je suis malheureusement, aussi, plus attiré par les femmes qui ne sont pas ronde, ou obèses, encore une question d'attirance, mais parfois je trouve certaines femmes  qui ont des problèmes de poids (ce n'est pas une maladie, parfois oui, mais ce n'est pas pour autant que je juge) vraiment belles, pour pas dire canons ...

Comme quoi tout n'est question que de feeling et d'attirance, de sex appeal (et pas de perfection, ce n'est pas la même chose (d'ailleurs cela n'existe pas, et on appelle ça un "standard" de beauté ... ))
De ce que la personne dégage .
Mais on a tous une idée très peu précise de notre "fantasme idéal", et qui passe par des "préférences" physique et donc la couleur de peau peut en faire partie.

Je ne veux pas paraître grossier, stigmatique, inapproprié, malotru, mais je pense qu'il faut se l'avouer une bonne fois pour toute, et comme on dit: "il faut de tout pour faire un monde, et on ne peut pas plaire à tout le monde"

Pour les homophobes les crétins, et les gens grossier qui ne respectent pas l'attirance, et la personnalité d'une personne et ce qu'elle recherche, il y en a malheureusement partout, et ils n'ont pas compris le sens "d'être tolérant", c'est pas pécho.com ici, donc te fais pas de soucis.
Et tu es normal.
Et tu as le droit d'avoir des attirances pour les hommes blancs en particuliers.

Et les abrutis,  ...
Ne sois pas heurté par la grossièreté, même si c'est naturel ...
C'est que tu avais raison, ils ne te correspondent pas !  
0 vote

Je  vois parfaitement ce que tu veux dire Jenni. En fait c'est le comportement de mec de cité et de blédard qui m'agace. C'est usant de traiter avec des gars comme ça. 

Citation de Gilou03 : la nécessité du tri sélectif convient à toutes sortes d'ordures, et leur recyclage est parfois laborieux, mais gardons espoir qu'un jour notre société ne produise plus que des produits biodégradables... car au niveau naturel tous les sangs sont rouges et les os blancs, la merveilleuse diversité des peaux et aspects physiques devraient être source de joie, car c'est le langage de la vie qui s'exprime ainsi...


Je partage ce sentiment je ne dis pas qu'on dois s'effacer dans une masse et perdre de son identité. Simplement de vivre dans le respect. Et de ne pas se faire insulter juste parce que l'autre n'agit pas selon tes désirs. Je veux juste être heureux.

Citation de LORANLAO : Bonjour. Je suis pas très à l'aise avec le titre de ton topic. J'aurai préféré que tu le nome par exemple  Etre gay dans une cité  , parce que je pense que le sujet est là.


Non. Le pb est autre. En plus même si j'ai vecu dans une cité. Je ne m'identifie pas a un mec de cité. Et même si j'avais été hétéro je ne cautionne pas leur comportement. Et beaucoup souffrent de l'image que leur donne ces lascars. Les mêmes qui sifflent les filles dans la rue avec leur «madmoiselle...». J'ai une sœur et elle partage le même avis. Personne naime être traité comme un bout de viande ou un chien. C'est plus la mentalité que je condamne. 
Il y a plein de mec de cité gay avec la même mentalité de lascars qui vont te proposer des plans dans leur cave où voiture qui font les machos devant leur pote mais qui sont de vraies sal*pes.

Si la violence du titre te gêne alors c'est que ça retranscris bien mon malaise
0 vote

Citation de Paexper : Pour ce qui est du titre, il n'est pas inapproprié, selon moi ... Je suis hétéro, et je préfère les femmes blanches :/ Ce n'est pas du racisme, c'est juste une attirance, j'ai souvent de l'attirance d'ailleurs pour des filles soit "trop belles pour moi", soit que d'autres personnes trouveraient "banales" (les termes sont très mal employés, et ne sont pas juste, étant donné que l'on parle de personne et de leur être, mais j'ai subis ce langage dès la cours de récré je pense que personne ne niera que c'est une réalité... ) mais dont je trouve le charme inouï et dont finalement j'ai le plus peur ^^ ' Je suis pourtant parfois percuté par le charme de femme black (je pense comme toi, ce n'est pas une insulte, c'est la réalité on a chacun notre physique, nos particularités, notre couleur de peaux, etc) qui me font tomber sur l'arrière train (pour éviter l'expression plus populaire, j'ai l'impression d'avoir trop poussé le côté stigmatique) J'ai rencontré une femme, d'origine du Maghreb , voilée, mais elle m'a charmé, ses yeux étaient magnifique et elle avait l'air vraiment douce, en parole, comme en personnalité. Et, à l'inverse de bien des personnes, je n'ai pas trouvé qu'elle gâchait sa liberté d'être femme en choisissant la robe et le voile, elle était elle même et belle ... Je suis malheureusement, aussi, plus attiré par les femmes qui ne sont pas ronde, ou obèses, encore une question d'attirance, mais parfois je trouve certaines femmes  qui ont des problèmes de poids (ce n'est pas une maladie, parfois oui, mais ce n'est pas pour autant que je juge) vraiment belles, pour pas dire canons ... Comme quoi tout n'est question que de feeling et d'attirance, de sex appeal (et pas de perfection, ce n'est pas la même chose (d'ailleurs cela n'existe pas, et on appelle ça un "standard" de beauté ... )) De ce que la personne dégage . Mais on a tous une idée très peu précise de notre "fantasme idéal", et qui passe par des "préférences" physique et donc la couleur de peau peut en faire partie. Je ne veux pas paraître grossier, stigmatique, inapproprié, malotru, mais je pense qu'il faut se l'avouer une bonne fois pour toute, et comme on dit: "il faut de tout pour faire un monde, et on ne peut pas plaire à tout le monde" Pour les homophobes les crétins, et les gens grossier qui ne respectent pas l'attirance, et la personnalité d'une personne et ce qu'elle recherche, il y en a malheureusement partout, et ils n'ont pas compris le sens "d'être tolérant", c'est pas pécho.com ici, donc te fais pas de soucis. Et tu es normal. Et tu as le droit d'avoir des attirances pour les hommes blancs en particuliers. Et les abrutis,  ... Ne sois pas heurté par la grossièreté, même si c'est naturel ... C'est que tu avais raison, ils ne te correspondent pas !  


C'est exactement ça. Ce n'est pas vraiment un débat car je semble prêcher a des convertis. Mais vider son sac et reccueillir les réactions de chacun m'apaise un peu. 
Je sais qu'on ne vis pas dans un monde de bisounours. Mais comme je n'avais jamais été traité comme ça. J'avoue avoir été un peu surpris.
0 vote

Y aura toujours des gens comme ça de toute façon. Te prends pas trop la tête et c'est normal d'avoir ses propres préférences. ^^
0 vote


41 remerciements
Les injures que tu décris ne se limitent plus à un manque d'éducation, il y a des tas d'étudiants qui théorisent la revanche des pays du sud de couleur contre l'Eupope blanche, de l'ex l'empire islamique contre les ex empires européens, des pauvres issus des pays du sud les gens de souche supposés riches. Et qui oeuvrent silencieusement pour des replis communautaires, pendant qu'il se développe parallèlement dans les pays occidentaux un repli identitaire réactionnel, qui pour l'instant se cache derriere une préférence nationale, mais qui est fondamentalement lui aussi identitaire (cachez le naturel, il revient au galop...).

Ton témoignage exprime que les gens ayant une histoire multi-identitaires sont souvent les premières victimes, car cette situation n'est pas nouvelle, le dictionnaire est plein de mots infammants pour les nommer, surtout lorsqu'ils sont séduits ou sont nés d'une séduction ayant conduit à une mixité.

Je te rassure, ou pas, le problème ne vient pas de toi, mais d'une pahologie de la société.

Mais pour résister rien ne nous retient de louer les jouissances de la mixité, raciale n'ayant pas peur des mots, ethnique, culturel, et même cultuelle quand les religions ont la modestie de reconnaitre qu'elles sont des cultures humaines.

Coucher sans frontière sociétale fut d'ailleurs longtemps une liberté revendiquée par les gays, avant qu'ils ne "se prennent pour des hétéros" et pour trop d'entre eux en adoptent les dérives sectaires (bon je ne sous-estime pas non plus qu'il y ait pu exister une consommation sexuelle attirée par la jeunesse et l'exotisme).

Mais cela signifie aussi que rien ne nous oblige à suivre les modes affectives sectaires, et rien ne nous empèche d'y résister.
0 vote


15 remerciements
Tu aimes qui tu veux sérieux xD
Par exemple, moi je ne suis pas trop attiré par les mecs efféminés, les noirs ou les mecs obèses, c'est comme ça. N'y vois aucune méchanceté, c'est juste quelque chose que j'ai remarqué au bout d'un certain temps ^^

Ne te justifie pas de te se sentir attirer par telles ou telles personnes :p
0 vote



41 remerciements
Je vais vous faire rire, car un jour on m'a pris pour un blanc.

En fait depuis que je suis petit je me pensais blanc, que mon papa était blanc et ma maman aussi.
Or sans rentrer dans les détails de my life, à une époque j'ai été malade plusieurs mois. Ayant retrouvé quelques forces j'ai recommencé à sortir. Et c'est là qu'un jeune homme m'a fait la cours en me disant : j'aime les gens pâles...

Ca m'a fait un choc d'apprendre ainsi que j'étais devenu vraiment blanc !

Par la suite j'ai heureusement repris ma couleur naturelle, le rose. Et découvert que le blanc est la couleur de peau de tous les humains morts, et même le symbole de la mort dans beaucoup de pays. C'était pas très rassurant... Mais par chance chez moi le symbole de la mort c'est le noir, donc je m'en sortais pas si mal.

Pour finir la remarque du mec m'avait tellement refroidi que j'ai jamais pu sortir avec lui. On ne plaisante pas avec ces choses là mdr.


 
0 vote

Je ne te sens pas raciste, tu es juste en réaction assez vive face à certains propos (débiles il faut le dire) que l'on t'a tenu. 

C'est désolant que les gens ne comprennent toujours pas qu'avant d'être blanc, noir, rouge, jaune, vert, orange à poids violet ou que sais-je encore, on est avant tout des humais. 

Et cette manie de penser qu'un noir doit être avec un noir est exaspérante. Ca me rappelle un épisode de South Park qui traite du sujet, et qui est plutôt sympa. En gros une fille noire arrive dans la classe, et Cartman fait tout son possible pour faire en sorte qu'elle sorte avec Token, car pour lui ce n'est pas possible autrement. 
TU n'as qu'à te dire que tous ces crétins ne valent pas mieux que Cartman x) 

Et pour ceux qui veulent regarder l'épisode en question, cliquez là <- ;-)
0 vote

Citation de Kattarsis : C'est désolant que les gens ne comprennent toujours pas qu'avant d'être blanc, noir, rouge, jaune, vert, orange à poids violet ou que sais-je encore, on est avant tout des humais.

Je ne l'avais pas senti venir :P

Oui, tu es raciste, il faut être honnête avec toi même ! Tu ne supportes pas les cons !
Dommage, ils sont disponibles en grand nombre selon le point de vue de chacun.

Tu n'as pas a t'inquiéter, il y a des blancs qui ne recherche que des noirs, des hommes qui ne recherchent que des femmes. Comme quoi parfois seul l'opposé attire :P

Ne te poses pas ces questions stupides :) Tu as tes préférences, tu n'es pas attiré par les personnes des cités, tu ......

Chacun ses critères ! Enjoy !
0 vote

Oh comme je te comprends ! Et c'est bien leur comportement de rustres et d'obtus qui les rend laids aux yeux de beaucoup de monde. La situation des femmes est malheureusement bien pire !
Il y en a heureusement quelques uns qui sortent du lot. Ils sont sans aucun doute ceux qui sont "sensibles" à la beauté du monde !
Dommage que certains d'entre eux "devraient" être des homos pour avoir cette sensibilité.

Citation de Lindos : .. Et c'est là qu'un jeune homme m'a fait la cours en me disant : j'aime les gens pâles... Ca m'a fait un choc d'apprendre ainsi que j'étais devenu vraiment blanc ! Par la suite j'ai heureusement repris ma couleur naturelle, le rose.

"Homme de couleur" Ces mots me font toujours sourire ! :)


https://www.youtube.com/watch?v=fcZlmdUo-jQ
0 vote

Et moi j'en ai marre des mecs qui cherchent à devenir une "lopeàblack" ou encore "puteàblack" ou à se "faire défoncer sévère par un black" ou je ne sais d'autres joyeusetés.  Tous ces "non-noirs" qui me regardent à travers le prisme de la couleur de ma peau et des fantasmes de virilité que ça leur évoque m'épuisent. Comme si un noir n'a d'intérêt que s'il correspond au cliché du mec en téci, fuck them ! 

 
0 vote

En quoi est-tu raciste ?  Tu as le droit d'avoir tes préférences. 
Moi j'ai un faible pour les métisses, et?? Tout les goûts sont dans la nature. 
Je ne t'apprends rien en te disant qu'on subi plus de racisme de la part de nos sois disant frères que des autres cultures.
Traître, bounty, vendu, c'est comme ça que certains noirs traitent les Capverdiens, pour la simple raison que nous sommes un peuple métissé.
Malheureusement, des cons , il y en a partout. 
Vie comme bon te semble et ne t'arrête pas sur ce genre de personne. Tête haute.
"Be yourself, no matter what they say" 
0 vote


18 remerciements
Bounty, je connais très bien... Qu'est-ce que j'ai pu l'entendre, cette insulte, de là d'où je viens.

« Tu trahis ta race, tu renies ton sang, tu vas tout le temps parler avec les rheurheu (parce que les métropolitains qui viennent à Tahiti ne roulent que rarement les r). T'es pas un vrai ma'ohi. » (Tahitien)

Parfois, au lycée, je leur répondais : « mea ma, atira pa'i, e aha te fifi ? No te fenua ma'ohi vau. Mais où le problème, les gars ? je suis né à Tahiti et j'y ai grandi, vous venez me dire que j'ai rien à y foutre parce j'aime discuter avec Marion et François ? Vous avez qu'à être plus sympas et vous intéresser à autre chose qu'aux MMA et à insulter mes amis popa'a ! »

Et puis un jour j'ai décidé de les laisser dans leur coin et d'aller voir les personnes avec qui je passais de bons moments. Tout simplement.

Ce n'est pas toi qui es raciste, ce sont eux. Racistes de ne pas comprendre que tu puisses t'intéresser à d'autres cultures que celle qu'ils veulent te plaquer. Tu ne perds rien à les éviter, crois-moi. :)
0 vote

Moi je préfère les jaunes c'est plus beau les jaunes ;)
Belle couleur en plus :p
0 vote


41 remerciements
Les jaunes ... qui ne sont pas jaunes mdr.

C'est à mon avis l'occasion non pas de justifier, mais de tenter d'expliquer pourquoi nous en sommes arrivé au point que soulève le sujet du topic.

Ce n'est jamais complétement par hasard qu'on préfère les uns ou les autres.

Ces derniers siècles la civilisation "dominante" était occidentale, c'est tout naturellement que les autres se sont généralement inspirés de ce modèle, et en ont adopté les codes.
De plus depuis la nuit de temps les intellectuels proches du pouvoir et des richesses ont toujours été moins exposés au travail au soleil, et donc à celui de l'assombrissement de la mélanine de la peau.

Ce n'est donc pas par hasard que la mode du défrisage ou blanchissement de la peau ont eu tant de succès, ni que les asiatiques dépensent actuellement en Asie des fortunes pour se faire débrider les yeux, que tous dans le monde boivent du coca ou son équivalent, et que les hommes importants portent une cravate.

Le rejet du métissage a toujours existé de tous cotés, mais la tendance lourde commencée au moments des décolonisations est désormais d'aller aux delà, vers une véritable réhabilitation des codes anciens d'origine, et un rejet des codes occidentaux.
Il y a une certaine violence dans ce rejet, qui n'est pas seulement due au manque d'éducation de certaines personnes.
0 vote

Il y a du conservateur partout ...
Des bon vieux français ou belges, qui mangent et surtout boivent local qui votent front national et qui n'ont jamais vu un gars "d'autre couleur" de toute leur vie ...
Et qui sont raciste..
Il y a du racisme d'ethnie partout sur terre, et sans raison autre que rancune historique, inscrite dans la peur et l'autorité, dans une forme de protection de soi, complètement reptilienne ...

Je pense qu'effectivement il y a une appropriation du phénomène de liberté occidentale, qui est loin d'en être une .
Mais je pense surtout "gout et couleur" et "hasard de l'instant" .
Je pense attirance et coup de foudre.
Je pense que l'on a tous nos schématique de plaisir, de bonheur, de fantasme, d'attirance, de ce qui plait.
On ne recherche pas toujours l'appartenance , et peu souvent, à contrario on ressens liberté de l'humain, et on est liberté d'humain, on ne s'enferme pas dans l'enracinement des traditions, intimement nous somme fait pour nous détacher et être tel que nous somme sans considérer la masse mais le collectif d'unicité.
Je crois qu'il est tout à fait normal d'avoir un standard de celui ou celle qui nous plaira.
Puis comme tu l'as expliqué avec la mélanine, il ne s'agit que d'adaptation territoriale et continentale, un mode de survie favorable en milieu de vie ...
Donc, comme quelqu'un qui est mince aime les hamburgers et en mange tout le temps, et quelqu'un d'obèse et qui n'aime que le bio et le sain, nous pouvons être dans les différence tout en étant soi disant différent ...
Nous ne somme pas un archétype mais humain ...
Le problème n'existe pas, il n'est que de personne ancrée dans une identification dépassée et inutile, de protection de leurs valeurs et appartenances, leur repères...
Qui s'expriment par la virulence, voire la violence.
Aimer quelqu'un qui qu'il soit, comme il soit, d'où il vienne, n'est absolument pas, du coup, dans le schéma du fantasme et idéalisé ...
Je veux dire, en gros, que nous avons des attirance en fonction de confiance, de goût, de feeling, d'expérience, mais pas de refoule ...
Cela serait le refoule que de penser que nos attirances premières sont motivée par une sélection pernicieuse réfléchie inconsciemment en fonction des affects populaires de masse, culturels, et raciaux ...
Laissons libre court à nos envie, et peut-être que moi, qui ai décrit plus haut mon propre "standard de beauté" stimulé par les frissons ressenti au cours de ma vie lors de rencontre de ce genre de nana, au physique proche, je tomberai amoureux de quelqu'un de tout à fait différent ...
La vie est un hasard tellement juste ... Faut pas chercher la vérité, elle n'est que personnelle
Heureusement sinon on pourrait pas discuter comme maintenant ; )

Même si le conditionnement historique et d'idéalisme de liberté  consommatrice, enfreint toute les règles de fonctionnement de liberté en tant qu'humain ..
Bref on refera pas le monde, on peut l'accepter et surtout s'accepter 
0 vote

C'est intéressant de recueillir vos témoignages et vos expériences, je suis rassuré de ne pas être jugé pour mes préférences personnelles. 

J'avoue n'avoir jamais vraiment pensé aux phénomènes sociétaux que cela soulève.

Les injures que tu décris ne se limitent plus à un manque d'éducation, il y a des tas d'étudiants qui théorisent la revanche des pays du sud de couleur contre l'Eupope blanche, de l'ex l'empire islamique contre les ex empires européens, des pauvres issus des pays du sud les gens de souche supposés riches. Et qui oeuvrent silencieusement pour des replis communautaires, pendant qu'il se développe parallèlement dans les pays occidentaux un repli identitaire réactionnel, qui pour l'instant se cache derriere une préférence nationale, mais qui est fondamentalement lui aussi identitaire (cachez le naturel, il revient au galop...).


Mon dieu, il ne faut pas penser comme ça ou vivre dans le passé. Le péchés des pères ne doivent pas devenir le combat des fils. Si on réfléchis comme ça. Plus qu'à relancer une guerre mondiale. 

Heureusement, je suis entouré d'amis exceptionnels qui de façon étonnante arrive à s'émouvoir de choses qui devraient me toucher directement. Par exemple, je suis allé au ciné avec un ami, il est blanc et barbu (<3) voir un film sur les prémices de la guerre de sécession américaine. L'histoire m'était en scène un jeune garçon noir qui utilise son enseignement biblique pour améliorer la vie de ses camarades esclaves. Suite à certains évènements le garçon devenu un homme amorce un mouvement de rébellion des esclaves. Bien sûr, il finit, lui et ses amis arrêté et pendu, mais son mouvement a été l'étincelle qui a créé la guerre.

A la fin du film, mon ami était sincèrement ému et se sentait super mal, alors que moi, j'avais traité le sujet avec une certaine sérénité. Ayant déjà connaissance de ce qui s'est produit dans le passé, j'ai déjà mon idée sur la question. Les gens qui ont oppressé mes ancêtres, ne sont pas leur descendants; Et je ne peux pas concevoir que des gens puissent haïr d'autres gens juste pour des choses dont ils ne sont même pas les acteurs. Cette histoire montre que tout le monde n'est pas tout blanc ou tout noir. Et qu'on ne peux simplement pas faire de généralités.


Tu n'as pas a t'inquiéter, il y a des blancs qui ne recherche que des noirs, des hommes qui ne recherchent que des femmes. Comme quoi parfois seul l'opposé attire :P


Estimons nous heureux d'avoir le choix dans la diversité, qui est plus une richesse et une force plutôt qu'un mal. 

 

C'est désolant que les gens ne comprennent toujours pas qu'avant d'être blanc, noir, rouge, jaune, vert, orange à poids violet ou que sais-je encore, on est avant tout des humais. 

Et cette manie de penser qu'un noir doit être avec un noir est exaspérante. Ca me rappelle un épisode de South Park qui traite du sujet, et qui est plutôt sympa. En gros une fille noire arrive dans la classe, et Cartman fait tout son possible pour faire en sorte qu'elle sorte avec Token, car pour lui ce n'est pas possible autrement. 
TU n'as qu'à te dire que tous ces crétins ne valent pas mieux que Cartman x)


Ahaha j'ai vu cet épisode, c'est à peu près ça !


En quoi est-tu raciste ?  Tu as le droit d'avoir tes préférences. 
Moi j'ai un faible pour les métisses, et?? Tout les goûts sont dans la nature. 
Je ne t'apprends rien en te disant qu'on subi plus de racisme de la part de nos sois disant frères que des autres cultures.
Traître, bounty, vendu, c'est comme ça que certains noirs traitent les Capverdiens, pour la simple raison que nous sommes un peuple métissé.
Malheureusement, des cons , il y en a partout. 
Vie comme bon te semble et ne t'arrête pas sur ce genre de personne. Tête haute.
"Be yourself, no matter what they say"



Bounty, je connais très bien... Qu'est-ce que j'ai pu l'entendre, cette insulte, de là d'où je viens.

« Tu trahis ta race, tu renies ton sang, tu vas tout le temps parler avec les rheurheu (parce que les métropolitains qui viennent à Tahiti ne roulent que rarement les r). T'es pas un vrai ma'ohi. » (Tahitien)

Parfois, au lycée, je leur répondais : « mea ma, atira pa'i, e aha te fifi ? No te fenua ma'ohi vau. Mais où le problème, les gars ? je suis né à Tahiti et j'y ai grandi, vous venez me dire que j'ai rien à y foutre parce j'aime discuter avec Marion et François ? Vous avez qu'à être plus sympas et vous intéresser à autre chose qu'aux MMA et à insulter mes amis popa'a ! »

Et puis un jour j'ai décidé de les laisser dans leur coin et d'aller voir les personnes avec qui je passais de bons moments. Tout simplement.

Ce n'est pas toi qui es raciste, ce sont eux. Racistes de ne pas comprendre que tu puisses t'intéresser à d'autres cultures que celle qu'ils veulent te plaquer. Tu ne perds rien à les éviter, crois-moi. 


Vos témoignages sont assez ressemblants, quand moi et ma famille nous rendons au Cameroun pour les vacances, nous sommes automatiquement discriminés par les gens sur place, qui de part de notre accent (manquant) reconnait tout de suite que nous venons de France.  Et les réflexions que comme quoi nous ne serions pas de vrais africains se fait sentir.

Bien sûr les gens ne se gênent pas pour autant de venir te gratter des thunes, parce que les européens sont pété de thune c'est bien connu. Même mon père qui a pourtant passé son enfance au bled est assez dégoûté de ce comportement.

Comme quoi le racisme c'est partout.

En même temps, tout le monde veux se ressembler j'ai l'impression, on adore la culture Américaine et les américain adorent les trucs Français, les africains regardent la mode Américaine aussi, et émulent l'occident, les blancs veulent bronzer et les noirs veulent s'éclaircir. 

On aime les sportifs, comédiens et acteur d'origine étrangères et on n'hésite pas à leur accoler la French touch.

Un jour au salon de coiffure Afro, une dame demandais si il y avait un moyen de se friser les cheveux. 

Tous ces exemples pour dire qu'au final, les barrières sont là parce que certains cherchent encore à les maintenir.
0 vote


2 remerciements
Citation de TheLifewired : Débat Un noir qui préfère les blancs Bonjour,  Je ne sais pas si c'est le bon endroit pour écrire ça, mais ça me semble approprié.   Je suis un homme noir, pas un black, pas un bronzé, pas un homme de couleur (appelons un chat un chat) et mon type d'homme est plutôt blanc (avec une petite barbe de préférence, mais c'est un détail).  Évidemment tout ceci, le physique est accessoire, chacun a ses goûts chacun a ses préférences. Pas de problème à priori.   Enfin c'est ce que je pensais car j'ai été surpris de recevoir des insultes, d'hommes noirs et arabes à qui je refusait des avances ( pas sur ce site, pas encore ), non pas pour leur couleur de peau, mais pour la mentalité et leur manière de m'aborder.   En effet les mecs qui t'abordent avec des fautes d'orthographe, des lettres capitales, un langage grossier, une photo de leur parties intimes ou leur cul, avec le double de ton âge ou encore parce que je les trouve laids, physiquement et mentalement, c'est pas ma tasse de thé.   Dans ces cas là tu as deux conditions: soit tu ignores la personne et tu passes pour un connard. soit tu lui réponds poliment que tu n'es pas intéressé.  Seulement les gars, sans être raciste, les seuls mecs qui m'ont porté des propos racistes sont les gars cités ci dessus.  Sans éviter le langage fleuri, j'ai eu le droit à du facho, bounty (vous savez la confiserie chocolat dessus coco à l’intérieur), on m'a traité de frontiste aussi, je ne suis pas sûr que ce fut une insulte, mais cela ne correspond pas à ma sensibilité politique. De lèche cul de blancs, d'inculte, qu'il fallait que j'aille passer un doctorat (???) de nègre, un propos esclavagiste, d'esclave aussi, super et de singe... Jamais je ne me suis senti autant discriminé que de mes soit disant frères Africains.  Des fois, face à cette violence lâche et gratuite,  sans vouloir créer de polémique, je comprends qu'il puisse y avoir des gens racistes.  Est-ce un crime d'aimer la différence ? Devraient-on se cantonner à de simple rapports cordiaux envers les gens d'autres ethnies et origines ? Ou bien doit t-on s'enfermer dans le communautarisme et les mentalités de blédard.   A oui, parce que je suis originaire d'un pays ou on condamne les gay à la prison ou la mort, super, dois-je me sentir proche d'une telle mentalité ?  Aujourd'hui, c'est simple, je menbalec que mes ancêtres soient africains ou quoi, mes ancêtres m'auraient surement exécuté, lapidé ou stérilisé, mes parents ont passé plus de temps en France qu'en Afrique et je me sens moi même Français. j'ai grandis ici, je travaille ici, et je paie des impôts comme pas mal de monde, ( c'est HS mais bon) Je suis à cheval sur des cultures et j'ai un regard qui me permet de prendre du recul et de ne pas préjuger sur la couleur de peau. Je vais peut être en choquer certains mais, bon il faut en parler de ces choses là. J'ai grandis dans une cité, pendant des années je vivait à côté de futurs, dealer, voleurs, prisonniers, arnaqueurs ...j'ai même appris récemment que des gens avaient été séquestré pendant un moment dans les caves de la cité.  Je comprends que ce soit dur de ce sortir de là. Et de voir le refus de la société comme une forme de racisme des "Français" (des blancs, dans leur bouche). Mais je suis désolé, j'ai grandis dans le même environnement, on a été aux même écoles, ZEP, certains ont été dans la même classe que moi. Nos parents ont tous galéré, ce n'est pas facile, oui le racisme existe. Mais ce n'est pas une raison de s'enfermer et de se fermer en communautarisme. De se poser en victime.  Il faut faire preuve d'ouverture d'esprit. D'éviter les vices et les tentations des préjugés faciles. Arrêter de faire la victime et commencer à montrer que justement, les préjugés racistes se trompent. Il n'y a que comme ça qu'on peut se faire accepter dans la société. Non, on ne demande pas d'abandonner sa culture son histoire ou quoi. Juste de se respecter les un les autres.    Tout ça pour dire que, oui peut être que je suis un peu raciste finalement,  parce que sur tout les connard que je rencontre, la plupart  sont noir ou arabes, n'ayons pas peur des mots.  Peut être que le problème ne viens pas de moi . Mais de ces personnes qui devraient réfléchir à leur comportement et qui pourrissent toute leur communauté à cause de leur bêtise. Voilà, désolé pour le pavé, mais je suis très énervé , un peu triste, et fatigué d'être insulté de la sorte.


Alors voilà moi je suis arabe, je ne suis pas raciste moi aussi, et je ne suis pas très attiré par les hommes de couleur de peau noire :/ C'est juste une question de goûts, certains aiment les danettes à la vanille, d'autres plus la menthe ou bien même certains aucuns.
Je tenais juste à te dire quelque chose d'important, il ne faut pas étiqueter les gens, regardes moi aussi j'ai grandit dans une cité et je suis arabe pourtant je suis respectueux envers toute personne et ça m'empêche pas de faire des études aussi.
Après t'as pas de chances tu tombes sur des idiots, mais tu verras le jour où quelqu'un te fera penser autrement :)
0 vote


9 remerciements
Il y a bien un phénomène de communautarisme que l'on retrouve parfois effectivement dans certaines annonces de noirs et d'arabes notamment qui ne veulent qu'être avec des gens comme eux. Je pense aussi qu'il s'agit d'autrefois d'une question de préférence et qu'il ne faut pas faire de généralités.

Pour ma part le peu de noirs et ou de métisses qui m'ont contacté étaient très corrects dans l'ensemble, même si j'entends bien que la situation n'était pas la même. Peu importe la couleur, vieux ou jeunes il y a des mecs qui t'écriront toujours avec plein de fautes et t'enverront des photos d'eux à poil. 

Il faut passer outre toutes les critiques qu'on peut te faire et les ignorer. Chacun sa vie, chacun son chemin.

Enfin ces préférences physiques ne sont en rien du racisme !
Préférer les blancs est tout de même une chance dans ce pays, tu as tout de même de quoi trouver l'amour par ici.

Préférer par exemple les asiatiques et chercher la perle rare en revanche c'est plutôt une plaie...

Quoi qu'il arrive il faut effectivement rester ouvert car on peut toujours avoir des surprises ! ;)
0 vote

Très belle citation ! c'est de qui ?   ouai bon humour du jeudi ,et temps gris sur toute la Belgique so, toute mes excuses ^^

Tu as raison mais il faut conserver le positivisme de croire que chaque être humain se détachera des préjugés ...
De son propre conditionnement
La société au final, est une chimère symbolique de la souffrance que l'humain cultive depuis sa naissance, de torture et de non savoir.
Ce qui serait d'ailleurs ennuyeux, c'est comme découvrir un bon film avec quelqu'un que t'aime pas qui te donne chaque réplique 2 minutes à l'avance .. et la fin avant d'avoir lancé le mkv ...
(waa comment je cherche le mode plug   mkv quoi, la classe)
Maintenant des portraits et "standards" on en a tous, déjà par rapport à notre condition d'enfance ..
Mais là c'est chercher loin, même si c'est les racines.
De chaque bonne rencontre et expérience , de chaque flirt, de chaque qualité, et de ce qui nous a fait flasher.
Mais faut laisser ça en tant qu'action naturelle de sélection.
Tout comme l'homme hétéro est programmé génétiquement pour la sélection naturelle ...
Mais on grandi, on a changé, le cerveau est accompli mais nos réflexions et notre ouvertures , ne fait que commencer !

On dit quoi ? merci jésus et 5 marie pleine de grâce

Merci !



:)
0 vote

Alors voilà moi je suis arabe, je ne suis pas raciste moi aussi, et je ne suis pas très attiré par les hommes de couleur de peau noire :/ C'est juste une question de goûts, certains aiment les danettes à la vanille, d'autres plus la menthe ou bien même certains aucuns.
Je tenais juste à te dire quelque chose d'important, il ne faut pas étiqueter les gens, regardes moi aussi j'ai grandit dans une cité et je suis arabe pourtant je suis respectueux envers toute personne et ça m'empêche pas de faire des études aussi.
Après t'as pas de chances tu tombes sur des idiots, mais tu verras le jour où quelqu'un te fera penser autrement


Je ne cherche pas à discriminer les noirs ou les arabes ne t'inquiète pas. Et je sais que beaucoup souffrent de la mauvaise pub qu'en font quelques un. Je soulignais juste l'ironie de se sentir discriminé et jugé par l'un des siens.

Il y a des gens biens de tous horizons. Même si il y a des préférences physiques. 
La beauté intellectuelle peu vraiment faire la différence.

Dsl si mon propos t'as offusqué.
0 vote

Citation de TheLifewired : Je soulignais juste l'ironie de se sentir discriminé et jugé par l'un des siens. Il y a des gens biens de tous horizons. Même si il y a des préférences physiques.  La beauté intellectuelle peu vraiment faire la différence. Dsl si mon propos t'as offusqué.


je suis d'accord (d'ailleurs désolé je donne mon avis tout le temps, mais j'adore les débats)
Sur le fait que l'on ai pas à se sentir discriminé étant donné qu'une mauvaise intention n'est pas une verité sur soi même
Mais si tu es renié par ton père à cause, par exemple de ton homosexualité, qu'il détruit tout les liens que tu as avec ta famille .
Tu ne serais pas en souffrance ? Plus qu'envers un quidam ?
C'est valable aussi pour l'appartenance culturelle, des racines non ?
Moi ça me ferait du mal qu'un amis me traite de victime, alors que j'ai été victime et qu'il me tourne le dos  ...
C'est un exemple qui n'est pas arrivé je les ai tous perdu avant que ça arrive  ^^
Mais c'est un peu pour tenter de t'expliquer mon point de vue.
Mais je trouve qu'effectivement on ne devrait pas s'infliger de blessure profonde pour des ignorant
Et que la beauté du monde n'est pas la différence culturelle, physique, communautaire, nationale
Mais bien celle de chaque personne
0 vote

Citation de Paexper :
C'est valable aussi pour l'appartenance culturelle, des racines non ?


que la beauté du monde n'est pas la différence culturelle, physique, communautaire, nationale Mais bien celle de chaque personne


Ca peut paraître contradictoire ces deux phrases mais c'est plus sensé que ça ..
Dans le sens que la société humaine est évolutive et que tout le monde n'est en pas au monde libre ouvert et encore enfermé dans les castes et origines de manière sectaire plus que de la beauté des cultures communautaire et de l'égalité de chaque être, et de la beauté de tous
0 vote

ce que ce sujet évoque aussi c'est l'appropriation de son identité sociétale au travers d'un référencement communautaire natif, qui n'est pas toujours bien taillé pour notre sensibilité affective ou émotionnelle...

s'élever au dessus de son groupe référent, pour aimer et rechercher l'amitié me semble indispensable pour certains, mais sans oublier que nous pouvons fort bien trouver dans notre culture la plus proche, amour et amitié...
0 vote


2 remerciements
Citation de TheLifewired : Alors voilà moi je suis arabe,  je ne suis pas raciste moi aussi,  et je ne suis pas très attiré par les hommes de couleur de peau noire :/ C'est juste une question de goûts, certains aiment les danettes à la vanille, d'autres plus la menthe ou bien même certains aucuns. Je tenais juste à te dire quelque chose d'important,  il ne faut pas étiqueter les gens , regardes moi aussi j'ai grandit dans une cité et je suis arabe pourtant je suis respectueux envers toute personne et ça m'empêche pas de faire des études aussi. Après t'as pas de chances tu tombes sur des idiots, mais tu verras le jour où quelqu'un te fera penser autrement Je ne cherche pas à discriminer les noirs ou les arabes ne t'inquiète pas. Et je sais que beaucoup souffrent de la mauvaise pub qu'en font quelques un. Je soulignais juste l'ironie de se sentir discriminé et jugé par l'un des siens. Il y a des gens biens de tous horizons. Même si il y a des préférences physiques.  La beauté intellectuelle peu vraiment faire la différence. Dsl si mon propos t'as offusqué.

Non du tout ça m'a pas offusquer t'inquiètes ! Je sais ce que ça fait d'être discriminé aussi par les siens même si c'est un peu diffèrent pour moi vu que j'ai eu le droit à des propos homophobes et des coups de la part de mon frère hétéro quand il l'a su mon orientation. 
Oui il y a des gens biens de tous horizons mais je peut t'assurer qu'ici tu trouveras presque que des gens un minimum censé et respectueux :) Si ça continue à t'arriver ce genre de problème désinscrits toi des autres sites !
0 vote

Mon message de soutien (réel) ne sera peut-être pas des plus pertinents mais le voici : il y a des cons partout, des cons qui veulent régenter la vie des autres (qui n'ont rien demandé), il ne faut pas vivre en fonction d'eux. Et ces personnes peuvent être noires ou blanches, hétéro ou homo, athée ou musulman... le seul point commun c'est qu'ils sont cons. Au-delà de ça, tu trouveras des personnes plus apaisées, plus réfléchies, partout aussi (et je pense, en plus grand nombre) et il vaut mieux s'attarder sur eux, ils sont plus susceptibles de nous emmener vers le haut. :kiss
0 vote

Edit: Voir ici

Je ne vois ni racisme ni xénophobie dans les propos tenus par @TheLifewired, il serai d'ailleurs bon de rappeler la définition de ces deux termes je pense car beaucoup semblent se méprendre là-dessus.

Cela étant dit, je suis -pas choqué-, disons plutôt gêné de cette curieuse préférence pour les blancs. Je ne m'en cache pas, je ne suis pas partisan des mélanges de cultures ou d'identité dans le sens où diluées, celles-ci perdent de leur force et de leur richesse. Et pour un noir, préférer les blancs ressemble plus à mon sens à un abaissement moral qu'à un choix éclairé, ou au contraire à une volonté de rabaisser les blancs.
Mais peut-être aussi que je me fais des idées ;-) peace:
0 vote

Citation de FawkesIncome :   Cela étant dit, je suis -pas choqué-, disons plutôt gêné de cette curieuse préférence pour les blancs. Je ne m'en cache pas, je ne suis pas partisan des mélanges de cultures ou d'identité dans le sens où diluées, celles-ci perdent de leur force et de leur richesse. Et pour un noir, préférer les blancs ressemble plus à mon sens à un abaissement moral qu'à un choix éclairé, ou au contraire à une volonté de rabaisser les blancs. Mais peut-être aussi que je me fais des idées


Ouh la...

C'est un des trucs les plus affreux et effrayants que j'ai pu lire ici.

2017...Putain, ça fait peur.
0 vote

Un abaissement moral ? :|

Perso je suis comme l'auteur (je m'en fous de notre couleur), je préfère les blancs mais c'est pas choisi ni écrit dans le marbre, tout le monde ne m'attire pas, mais tout le monde peut être un potentiel ami (ouais c'est fou, à la fac j'avais pleins d'amis musulmans avec qui je parlais d'homosexualité et c'est bizarre (ironie) car on est toujours amis :p )
0 vote


18 remerciements
Citation de FawkesIncome Je ne m'en cache pas, je ne suis pas partisan des mélanges de cultures ou d'identité dans le sens où diluées, celles-ci perdent de leur force et de leur richesse.

La dilution n'est pas le seul mode d'appréhension du mélange culturel...
Comme je n'ai pas envie de me lancer dans une harangue sur la mixité culturelle mais plutôt d'apporter un peu de sang neuf à la conversation, je vais me fonder plutôt sur un problème qui pose des enjeux assez proches : le bilinguisme. Un peu avant la Révolution, s'est affirmée l'idée (par exemple dans son Discours sur l’universalité de la langue française Antoine de Rivarol) selon laquelle chaque langue structurait une pensée, qu'un langage barbare faisait une nation de barbares. Que le Français de la Loire expliquait le raffinement de la cour. Après la Révolution, cette idée s'est vu réinvestie pour justifier une politique d'unification linguistique qui impliquait l'éradication pure et simple des patois, vecteurs des ténèbres obscurantistes, au profit d'un français standard, propre à transmettre la splendeur des idées républicaine à la plèbe. C'est sous cette politique de monolinguisme que le bilinguisme a été mis à l'index à cause de la croyance selon laquelle le fait que deux langues fussent apprises dès l'enfance en parallèle confondît le cerveau en plus de transmettre des idées obscurantistes (quand il s'agissait de patois)... Et on trouvait des preuves de cet appauvrissement parce que le bilinguisme, dévalorisé alors, était généralement "soustractif" parce que les locuteurs bilingues développaient des complexes liés à leur identité culturelle, à l'utilisation de la langue, une mauvaise estime d'eux-mêmes. Bref, une catastrophe du point de vue linguistique.

Depuis les découvertes qu'ont permises les neurosciences, la psychologie développementale et cognitive, la linguistique et la socio-lignuistique, on sait que l'être humain est conçu pour apprendre plusieurs langues à la fois. Ce n'est pas parce que deux langues sont parlées à la maison qu'un enfant bilingue apprend forcément mal les deux. Il y a au contraire le cas où le bilinguisme est additif : où l'enfant développe de manière harmonieuse des compétences comparables dans les deux langues, où chacune s'imbrique à l'autre. Et on sait que ça marche, et que ça donne des individus ouverts à l'altérité, adaptables, réactifs...

Mutatis mutandis, le mélange culturel peut également être source d'une grande richesse quand on grandit avec en tête l'idée que chacune a de l'importance. Mieux encore, ça permet de faire des ponts entre deux cultures et deux langues qui peuvent s'entraider, dialoguer et structurer une pensée plus ouverte et tolérante. L'idée selon laquelle le mélange de deux culture aboutirait à un appauvrissement mutuel procède du même schéma de pensée que celui des Républicains et des Royalistes français des XVIIIe et XIXe siècles, lesquels estimaient nécessaire la "pureté" d'une langue et d'une culture... en l'occurrence la culture dominante.

Citation de FawkesIncome :Et pour un noir, préférer les blancs ressemble plus à mon sens à un abaissement moral qu'à un choix éclairé, ou au contraire à une volonté de rabaisser les blancs.

C'est typiquement ce que pense une personne qui finit par employer Bounty pour évoquer une personne de couleur. Comme si se mélanger, c'était se diluer, altérer la semence de sa race. Conception très raciale de l'homme finalement, qui doit rester dans son milieu culturel et son ethnie pour ne se perdre. Les bédouins entre eux, les bons Français du leur et tout le monde sera heureux. Comme si s'intéresser à l'autre était une marque d'abaissement moral, pour ne pas dire de trahison. Heureusement, il est possible d'envisager ce rapport sous un jour moins conflictuel... ...
0 vote

C'est quand même étrange de venir sur un site qui s'appelle "Be Tolerant" et de dire ce genre de choses assez effrayantes </3
0 vote


18 remerciements
Je ne sais pas si FawkesIncome est pleinement conscient de la teneur idéologique de ses propos et du racisme qu'ils véhiculent. Quand on sait que les chaînes locales parlent et s'intéressent majoritairement à Le Pen et Macron... On finit par aligner ses valeurs à c'est ce qui passe en boucle sur ces chaînes.
0 vote

Citation de FawkesIncome : Je ne vois ni racisme ni xénophobie dans les propos tenus par @TheLifewired, il serai d'ailleurs bon de rappeler la définition de ces deux termes je pense car beaucoup semblent se méprendre là-dessus. Cela étant dit, je suis -pas choqué-, disons plutôt gêné de cette curieuse préférence pour les blancs. Je ne m'en cache pas, je ne suis pas partisan des mélanges de cultures ou d'identité dans le sens où diluées, celles-ci perdent de leur force et de leur richesse. Et pour un noir, préférer les blancs ressemble plus à mon sens à un abaissement moral qu'à un choix éclairé, ou au contraire à une volonté de rabaisser les blancs. Mais peut-être aussi que je me fais des idées


Je pense que tu te fais des idées. Le mélange des cultures que tu le veuille ou non, on est déjà dedans. 

Je ne vois pas en quoi préférer une personne différente d'origine différente de la sienne est un mal. 
Même si j'ai cette préférence, je ne vais pas subitement oublier qui je suis et pareil pour le partenaire. 
Il n'y a aucune idée de dilution de culture ou de rapport de soumission.
Quand on aime quelqu'un on l'aime pour ce qu'il est, on ne le force pas a être comme on veux, ça serait égoïste. 

Les gens ne sont pas des ressources matérielles qui perdent de leur valeur quand on les met ensemble. 
Un peu comme les connaissances, la culture, quand elle est partagée se multiplient.

Notre médecine et nos sciences sont héritées des arabes.
Nos sports sont de différentes origines. 
Nos mots sont latins anglosaxons celtes.

Nous sommes tous influencés par les autres cultures mais nous ne perdons pas notre identité.

Je croyais que l'amour était l'acceptation de l'autre. Le partage et la confiance. 
Pourquoi dominer et soumettre quand on partage et qu'on se fait confiance.

Et si tu fais allusion à des pratiques sexuelles. Tout le monde peut jouer les dominants, tout le monde peut être soumis et surtout tu peux aussi ne pas aimer ce délire et être toi même.

Après j'interprète peut-être mal ton propos. Que veux tu dire par abaissement moral et volonté de rabaisser ?
0 vote

Citation de Lynus1990 : C'est quand même étrange de venir sur un site qui s'appelle "Be Tolerant" et de dire ce genre de choses assez effrayantes


J'ai pensé la même chose. OMG
Il faut croire que le racisme rend stupide.....
"Aimer un blanc, c'est le rabaisser" ?
J'en ai entendu des conneries, mais celle là c'est la cerise sur le couscous.
J'espère que ça vaut aussi pour les autres cultures, autrement c'est de la triche, han.........

On va pas tarder à sortir le couplet du génocide des blancs. Je crois rêver.........
0 vote


41 remerciements
Citation de FawkesIncome : Je ne vois ni racisme ni xénophobie dans les propos tenus par @TheLifewired, il serai d'ailleurs bon de rappeler la définition de ces deux termes je pense car beaucoup semblent se méprendre là-dessus. Cela étant dit, je suis -pas choqué-, disons plutôt gêné de cette curieuse préférence pour les blancs. Je ne m'en cache pas, je ne suis pas partisan des mélanges de cultures ou d'identité dans le sens où diluées, celles-ci perdent de leur force et de leur richesse. Et pour un noir, préférer les blancs ressemble plus à mon sens à un abaissement moral qu'à un choix éclairé, ou au contraire à une volonté de rabaisser les blancs. Mais peut-être aussi que je me fais des idées


La hiérachie des "cultures et identités" que tu exprimes est par définition raciste, la prèter "à un noir" est diffamatoire, et la libération de l'expression de cette opinion n'est pas bon signe dans une démocratie.

J'ai exprimé dans un post précédent que la théorisation de la xiénophobie est elle aussi montante chez certaines personnes non caucasiennes (= non blanche), exprimant plutot actuellement une revanche post-coloniale, mais parfois aussi une frustration de la domination antérieure des empires islamiques, c'est-a-dire un véritable racisme hiérarchisant les cultures.

Le racisme est donc bien renaissant, et pas spécifique aux uns plutot qu'aux autres.

Et cela c'est beaucoup de souffrances en perspective, et un réel danger pour nos démocraties.
0 vote

Tout à fait d'accord !

Mais il est toujours intéressant de débattre sur la place des cultures non ? ?
Et comme tu dis chaque humain a son avis, ses préférences , et ses valeurs ..
La discussion ne peut qu'amener l'élévation des conscience ..
Et comme dit, quel que soit l'avis, la déontologie ,  on conserve des racines dans le "métissage des cultures" ce qui est magnifique ...
Mon proprio est black, jésuite et il est marié à une femme blanche de confession juive so ^^
Leurs enfants sont métisse ^^
Et chacun apporte sa pierre à l'édifice, en conservant ses valeurs, origine et culture

Ce qui est très beau
Ou que l'on soit, qui que l'on soit, et comme on pense ..

Je suis d'accord chaque personne est une richesse, et ne demande qu'à l'épanouissement et à la fraternité
Juste parfois des personnes aveuglées par les préjugé, et jugement d'éthique protectionniste, pour la soi disant sauvegarde de ses valeurs et culture
Sauf que nous somme la culture et les traditions
0 vote

À chaque changement il y a eu des partisans qui s'y opposaient parce que ça allait à l'encontre de la culture et des traditions. Et au final c'est ce même changement que nous définissons maintenant comme notre culture et nos traditions. Regardez l'humanisme, le romantisme, regardez la renaissance, regardez Picasso.
Heureusement que la culture évolue, nous avons notre propre culture du 21ème siècle et celle des décennies ou centenaires suivants sera encore différente. La culture c'est avant tout quelque chose que l'on vit.
0 vote


3 remerciements
Modérateur
Citation de Steph4190 : Par contre il est inadmissible de porter des jugements de valeurs, moral ou ethnique! Toute personne à une richesse ! Les préjugés sont l'ennemi de l'homme et les diffuser, est la pire des choses qui puisse arriver! Sincères salutations Stéphane Modification par steph4190 le 25/02/2017 - 11:35:04


Bonjour,

Je ne peux pas passer par ici sans citer les paroles de mon collègues que je trouve très sage.

A méditer et observer.

Bon débat !

Agréablement, Eizekiel.
0 vote

Bon, je n'ai lu qu'une partie des réponses (je me suis arrêté quand quelqu'un a commencé à dire sans pression qu'il était défavorable au métissage), donc je ne sais pas si ce que je vais dire a été abordé mais en lisant en diagonal, je n'ai pas l'impression, et je pense que c'est important que quelqu'un te les dise.

Citation de TheLifewired : Je suisun homme noir [...] et mon type d'homme est plutôt blanc


Ce n'est pas vraiment surprenant. On est dans une société où les standards de beauté sont blancs, particulièrement les standards de beauté masculins d'ailleurs, tandis qu'il y a une (très) légère amélioration pour les standards de beauté féminins. Ces standards normalisent les goûts de chacun, et ça explique pourquoi en général les blancs sont préférés par rapport aux autres, que ce soit par des blancs ou des non-blancs.

Je ne dirais pas que c'est du racisme ou que tu es raciste, puisque nos goûts sont tellement ancrés dans nos inconscients qu'il est difficile (mais pas impossible) d'évoluer au delà. Mais c'est définitivement une influence de notre système, de nos standards de beauté, qui fait que ton type principal (et visiblement, exclusif) ce sont les blancs.

Citation de TheLifewired : Sanséviter le langage fleuri, j'ai eu le droit à du facho, bounty


C'est très intéressant. En réaction à ce que je dit plus haut sur le fait que les blancs sont le standard de beauté, il y a pas mal de gens qui le rejettent en masse et préfèrent les non-blancs, ou plus généralement une ethnie en particulier (en général noir/arabe ou asiatiques). Quand c'est des blancs qui font ça, c'est de la fétichisation, c'est vouloir sortir/coucher avec quelqu'un pour ce qu'on s'imagine qu'il représente et pas ce qu'il est. Mais effectivement il y a une tendance de certains à vouloir rester "entre eux", et je pense que c'est une réaction face au racisme. Parce que c'est quelque chose que tu n'as pas du tout abordé et que quasiment tous les noirs et arabes LGBT qui s'expriment sur ce forum ou à qui j'ai parlé ont expérimenté : le racisme de la communauté LGBT.

Du coup je pense que ces noirs qui t'ont mal parlé ressentent une espèce de dédain envers toi parce qu'ils s'imaginent que tu subis sciemment le racisme des mecs blancs avec qui tu sors, et ils méprisent un peu ça. Après c'est le cas, que tu l'admettes ou non : tu es forcément mis devant l'ignorance des mecs blancs avec qui tu sors, de leur clichés, de leur pré-conçus, de leur racisme en général. Après ça n'en fait pas des mauvais compagnons forcément, ce que d'autres noirs ne comprennent pas forcément.
Mais je pense que surtout en filigrane ils s'imaginent que tu joues aux politiques de "respectabilité" en sortant avec des blancs, en tout cas c'est ce que je comprends derrière "facho" et "bounty".  C'est à dire que tu joues "au blanc" en espérant être mieux accepté dans la société. Que tu paraisses "blanc" semble un peu être le cas quand je vois ton message : tu ne sembles pas attaché à la culture noire française, à la culture de tes ancêtres, et c'est pas un soucis si c'est sincère. Tu as le droit de te créer ta propre identité, mais il ne faut pas que ce soit une tactique que tu adoptes en pensant que tu seras mieux accepté parmi les blancs en tant que noir. La tactique du "bon noir" en opposition aux "mauvais noirs" qui te parlent mal sur les applis, ce n'est pas quelque chose qui fonctionne : c'est donner des munitions aux racistes plus qu'autre chose, parce que c'est silencer les "mauvais noirs" et leurs soucis/colères légitimes.

Citation de TheLifewired : Nosparents ont tous galéré, ce n'est pas facile, oui le racisme existe. Mais cen'est pas une raison de s'enfermer et de se fermer en communautarisme. De seposer en victime.  Il faut faire preuve d'ouverture d'esprit.


Ce n'est pas quelque chose très simple quand on est une minorité discriminée : tu dis essentiellement qu'il faut être tolérant et ouvert envers son oppresseur, et ce n'est pas du tout naturel. Apparemment tu l'as été, mais aussi ton expérience est quand même assez différente des autres noirs qui étaient dans ta cité. Malgré votre environnement socio-économique commun tu avais une grande différence : tu étais LGBT. Ce n'était pas forcément quelque chose que tu pouvais assumer pleinement tout en étant dans ta cité. Du coup plutôt que de pleinement t'intégrer dans la communauté noire, tu as préféré assumer ta sexualité, ne serait-ce qu'à toi-même (et c'est très bien de mon point de vue, je ne pense pas que tout autre option aurait été plus épanouissante). Ca fait forcément de toi un outsider, et ce qui peut expliquer ton expérience différente et ton avenir différents des autres noirs de ta cité.

Citation de TheLifewired : jemenbalec que mes ancêtres soient africains ou quoi, mes ancêtres m'auraient surement exécuté, lapidé ou stérilisé


Ca dépend jusqu'à quand tu remontes quand tu parles d'ancêtres. Je ne sais pas de quel pays tu parles, mais pré-colonisation, la majorité des pays africains étaient relativement tolérants des différentes formes de sexualité et d'identité de genre. Ce sont les lois puritaines européennes qui ont introduit l'homophobie et la transphobie, principalement comme un moyen de contrôler les populations (puisque bon, leur évangélisation, ça passait par effacer toute tolérance à l'homosexualité et la transidentité, d'autant que beaucoup de religions africaines intégraient pleinement ces aspects). La plupart des pays africains contemporains sont donc homophobes conséquemment, plus que les pays européens (qui le sont aussi, je ne ferai jamais une comparaison Afrique homophobe VS Europe non homophobe), mais je pense qu'il est important que tu aies ce genre de chose en tête, ça te permettrait de comprendre peut-être ce qui se passe dans la tête de ces noirs que tu n'aimes pas...


Après, ultimement, je ne te demande pas de forcer de coucher avec les noirs et les arabes si ça ne te plait pas, ou pire encore d'accepter de coucher avec des mecs grossiers qui ne te respectent pas. Mais je pense que de part ton expérience et ton envie de paraître "respectable" tu as une espèce de biais qui est difficile à surmonter en ce qui concerne les non-blancs et aussi les blancs finalement (on est pas mieux que les autres en ce qui concerne la vulgarité et envoyer des dick pics non sollicitées, vraiment). Être sur ce site pourrait en ce sens être bien pour toi, parce qu'il y a beaucoup de LGBT racisés qui auront sûrement un comportement différent avec toi que ceux que tu peux rencontrer dans les applis.
0 vote


9 remerciements
Citation de Louisiana :
c'est définitivement une influence de notre système, de nos standards de beauté, qui fait que ton type principal (et visiblement, exclusif) ce sont les blancs [...] En réaction à ce que je dit plus haut sur le fait que les blancs sont le standard de beauté, il y a pas mal de gens qui le rejettent en masse et préfèrent les non-blancs, ou plus généralement une ethnie en particulier (en général noir/arabe ou asiatiques). Quand c'est des blancs qui font ça, c'est de la fétichisation, c'est vouloir sortir/coucher avec quelqu'un pour ce qu'on s'imagine qu'il représente et pas ce qu'il est. 


Tous les goûts sont dans la nature, j'ai du mal à croire à ces standards de beauté. On aime le beau et ce qui est beau pour l'un ne l'est pas pour l'autre. On ne choisit pas ses préférences et ce n'est donc pas forcément toujours du fétichisme ou un choix...
0 vote


41 remerciements
Liousiana,
Je suis bien d'accord avec ton analyse, l'appropriation des sexualités marginales par les sociétés pré-coloniales, la dépendance au standard de beauté dominant, les crispations contre ce standard.

Mais je discute largement plus quand tu vois de la "fétichisation"dans l'origine de l'attirance des blancs pour des non blancs. C'est peut-ête vrai pour ceux qui ont découvert la sexualité avec le porno, c'est peut-être vrai pour ceux qui ont eux une vision "exotique" ou "marchande" voire post-coloniale des populations des pays du sud, et cela fait certainement déjà beaucoup, mais l'attrait de "l'altérité" ne date pas de notre époque et ne s'est jamais limitée à cela. La culture, le comportement, l'éducation, le charme, le physique - dont le sexe ne représente qu'une infime partie, contribuent essentiellement à l'existance et la durabilité fréquente des couples mixtes (au sens multiculturels). L'éducation notamment lorsqu'elle est d'origine étrangère, et hérite encore fortement de la tradition de stabilité des couples, ne peut pas être négligée, surtout sur un site qui en fait son objectif.

Et finalement sans que ce soit contradictoire, j'irai même plus loin que ton conseil d'admettre qu'il existe un "biais" dans nos gouts, en rappelant que d'une part il est peu réaliste lorsqu'on recherche une relation sérieuse, de croire que le hasard fait toujours rencontrer d'emblée la bonne personne au bon moment avec qui on va faire un long chemin, et que d'autre part, se fixer une préférence c'est rater à peu près tout de la (bio)diversité. Ce serait comme rentrer dans une patisserie et toujours acheter un éclair à la vanille, un fondant au chocolat, ou un choux à la crème mdr. Et en plus c'est une vraie liberté de choix que peinent à avoir les hétéros.
0 vote

Citation de FawkesIncome : Et pour un noir, préférer les blancs ressemble plus à mon sens à un abaissement moral qu'à un choix éclairé, ou au contraire à une volonté de rabaisser les blancs.


Effectivement je n'ai pas usé des bons mots pour exprimer ma pensée sur ce sujet. Je voulais en réalité expliquer que je vois cette volonté de mixité -consciente ou non- de la part de @TheLifewired me semble être une faute morale étant donné l'historique des relations entres blancs et noirs. De fait, les tensions passées, présentes et futures ne permettent pas à mon sens l'établissement d'une relation saine entre un blanc et un noir, qu'il ne peut y avoir de base saine entre nous et qu'il y a forcément le risque que des arrières pensées parasitent cela.
Voilà pour préciser et rectifier ma pensée. Cela dit je ne change en rien mes propos sur la mixité que je ne soutiens-pas et qui à mon sens représente une menace pour les cultures qui finissent pas s'étioler.

@Avatea: Propos au mieux injurieux, au pire méprisant. Tu sous-entends que je ne suis pas suffisamment doué de raison et de conscience pour me faire ma propre opinion sur différents sujets de société sans être basiquement influencé par des informations répétitives diffusées par les médias.
Belle mentalité qui révèle ta psychologie relationnelle.

Et sinon: oui je le sais je ne tient pas le même discours que la masse du site pas plus que je ne pense la même chose. Mais c'est cela la pluralité des opinions et par là-même la "tolérance" dont certains se drapent si promptement, c'est l'acceptation de la différence quelle qu'elle soit.
0 vote


41 remerciements
FawkesIncome,
"Effectivement je n'ai pas usé des bons mots pour exprimer ma pensée sur ce sujet. Je voulais en réalité expliquer que je vois cette volonté de mixité -consciente ou non- de la part de @TheLifewired me semble être une faute morale étant donné l'historique des relations entres blancs et noirs. De fait, les tensions passées, présentes et futures ne permettent pas à mon sens l'établissement d'une relation saine entre un blanc et un noir, qu'il ne peut y avoir de base saine entre nous et qu'il y a forcément le risque que des arrières pensées parasitent cela."

Je comprends mieux ta pensée, tu ressens un risque dans une relation entre un blanc et un noir, à cause du contexte sociétal.

Mais outre le fait que ce contexte est alimenté par des gens racistes qui ne sont pas les blancs et noirs qui s'aiment, as-tu songé que cette peur déraisonnable s'apparente à un délire paranoïaque ?
0 vote


3 remerciements
Modérateur
Bonsoir à tous,

Des goûts et des couleurs on ne discute pas selon le dicton populaire...

Evacuons tout de suite les notions de racisme et de xénophobie qui répondent à une définition juridique et sociale. Pour ma part je vais tenter d'élargir le débat et je resterai sur le terrain de la tolérance.

N'est il pas réducteur et donc intolérant de réduire un individu à une caractéristique ?
Par la même, nos attirances, nos envies, issues de nos constructions mentales, de notre évolution psychologique et psychique ne sont elles pas une forme d'intolérance consciente ou inconsciente ordinaire lorsqu'elles réduisent positivement ou négativement un individu à un point de détail ?

Décréter que l'on n'est pas attiré par les blancs, les noirs, les jaunes, les rouges et toute la palette de métissage, par les bruns, les blonds, les châtains, les roux, par les maigre, les gros, les musclés, par les efféminés, les virils, les actifs, les passifs, les biens montés ou pas... n'est il pas réduire un individu dans sa complexité à un critère d'aversion ou de fantasme unique et stéréotypé ?

Où commence la préférence et où finit la tolérance ?

Voilà plein de questions pour lesquelles je n'ai pas forcément les réponses tant je suis comme vous esclave de mes préjugés et de mes désirs/attirances.

Finalement la tolérance est un concept vers lequel on tends sans jamais l'atteindre... une asymptote sociale. 

Je pense que la vraie intelligence consiste à tenter de combattre nos préjugés et à essayer de considérer nos semblables comme des entités complexes, plurielles allant au delà des critères que nous refusons.

Tu es plus que ce qui me dérange chez toi... tu seras toujours plus qu'un critère et c'est en apprenant à te connaître que je pourrai voir si je peux ou pas, aller au delà de mes préjugés.

Bien à vous.
Xavier
0 vote

Certains me donnent l'impression d'intellectualiser la stigmatisation et ça m'effraie. Personnellement je pense qu'on est tous uniques et de ce fait, le débat n'aurait pas dû avoir un début. On n'aime pas un "blanc" pour une raison X et un "noir" pour une raison Y du moins j'ose l'espérer. Au-delà de ça les goûts ne se jugent pas.
Bonne journée.
0 vote

[quote]Citation de FawkesIncome : Citation de FawkesIncome : Et pour un noir, préférer les blancs ressemble plus à mon sens à un abaissement moral qu'à un choix éclairé, ou au contraire à une volonté de rabaisser les blancs. Effectivement je n'ai pas usé des bons mots pour exprimer ma pensée sur ce sujet. Je voulais en réalité expliquer que je vois cette volonté de mixité -consciente ou non- de la part de @TheLifewired me semble être une faute morale étant donné l'historique des relations entres blancs et noirs. De fait, les tensions passées, présentes et futures ne permettent pas à mon sens l'établissement d'une relation saine entre un blanc et un noir, qu'il ne peut y avoir de base saine entre nous et qu'il y a forcément le risque que des arrières pensées parasitent cela. Voilà pour préciser et rectifier ma pensée. Cela dit je ne change en rien mes propos sur la mixité que je ne soutiens-pas et qui à mon sens représente une menace pour les cultures qui finissent pas s'étioler.    Et sinon: oui je le sais je ne tient pas le même discours que la masse du site pas plus que je ne pense la même chose. Mais c'est cela la pluralité des opinions et par là-même la "tolérance" dont certains se drapent si promptement, c'est l'acceptation de la différence quelle qu'elle soit. [/quote

Citation de FawkesIncome Et pour un

ça c'est vraiment ce qu'on appelle le racisme, la ségrégation et clairement lire ça en 2017 d'un mec de 26 ans ça fait peur. Mec je sais pas dans quel monde tu vis mais merde, reconnecte toi ! 
Sors de ta grotte ! Et arrête de te mettre à la place de gens qui ont des relations "mixtes" car au vu de tes paroles clairement tu n'en as jamais eu. 

Je ne veux même pas essayer de développer des arguments pour te contrer tant ta façon de pensée n'est juste pas acceptable et dégueulasse, juste non quoi !  c'est du racisme, y a rien d'autre à dire et clairement tu es aussi fou que les mecs qui font l'objet du premier post du créateur de ce topic. 

Au prochain post, il va nous dire qu'il faut renvoyer tous les noirs et arabes en afrique pour qu'ils puissent renouer avec leur culture. 
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit