Découverte d'un monde nouveau...

Darjeeling
Publiée le 19/12/2019 à 13:10
Auteur du sujet

Bonjour à toutes et à tous,

Je me présente. Bretonne voyageuse de 38 ans, j'ose pousser la porte de ce site après plusieurs semaines, mois de recherches et d'interrogations... En couple hétéro pendant huit ans (violences), séparée depuis 7 ans, je n'ai jamais vraiment investi d'autre relation depuis lors, essayant les rencontres masculines sur des sites sans jamais avoir envie d'aller plus loin... En revanche il y a 2 ans et demi, j'ai rencontré dans la vie une femme qui s'est très vite et très fort rapprochée de moi... bien qu'elle n'aie jamais connu de relation homo, elle se sentait attirée par moi mais semblait être heureuse d'une relation platonique car notre lien était très fort; complicité, soutien, tendresse, rires, voyages, quotidien, travail, nous partagions tout, sauf...le sexe. Les choses étaient dites sans être dites, l'une et l'autre ayant peur de perdre l'autre en étant trop franche. Mais voilà qu'il y a plusieurs semaines, elle a fait une rencontre, féminine, qui a pris les devants... Exit sa présence et notre complicité... Un cap très difficile pour moi et une grosse remise en question de mon projet de vie, de mon désir...moi qui m'étais toujours cru hétéro... Suis-je A? Sapio? Biromantique?.... Je n'en sais trop rien mais je sais que j'ai envie de partager, d'offrir, de découvrir et de vibrer. Et que le sexe ne fait vraiment pas partie de mes priorités. Du coup même si mon désir est plutôt hétéro, là où je me sens le mieux je crois, c'est plutôt avec une femme mais sans sexe du coup...

Suis-je un cas désespéré? J'espère qu'en m'exposant à ce site aux profils variés et ouverts, vous pourrez me rassurer en espérant pouvoir trouver ici l'échange qui me manque sur ces sujets dans ma vie de tous les jours...et peut-être qui sait....? :)

Merci de m'avoir lue :)


#319841

W0nderwOOman
Modération
Publiée le 19/12/2019 à 14:18 - modifié par w0nderwOOman le 19/12/2019 - 14:20:15

Qui - ici - oserait répondre : OUI ?

Supposons que la réponse soit oui, alors dans ce cas : nous sommes tou·te·s des cas désespérés. Militant activement contre toute forme de désespoir - à commencer par le mien ^^ (évidemment!), j'ai cru comprendre que BeTolerant est un site à vocation bienveillante, qui encourage ses membres à créer des relations, encore une fois bienveillantes (s'il y a affinités), qu'elles soient amicales, platoniques ou amoureuses : tant qu'elles sont sérieuses. Tu as donc le droit de rechercher le type de relation qui te convient, sans forcément porter une étiquette de A, de sapio ou que sais-je encore... Tant que c'est sans haine, ni violence !

Je pense que les forums sont hyper ouverts, alors bien sûr qu'on peut échanger sur quasiment tout : sur le paranormal, les power rangers, la non-sexualité, les relations etc... En revanche côté échanges privés : il n'y a aucune raison que tu ne trouves personne, à condition que tu sois patiente. Je crois que tu n'es pas la seule femme ici, à ne pas considérer le sexe comme une sacro-sainte priorité. Même si beaucoup n'envisagent pas non plus de s'en passer à vie.

UP Attitude et bon courage ;-)


 4 votes #319844
Mimoza
Publiée le 19/12/2019 à 19:22 - modifié par mimoza le 19/12/2019 - 19:28:49

Difficile encore de te répondre.

Ne t'inquiète pas trop. Tu n'as pas eu envie de sexe avec cette personne-ci mais ça ne présage en rien ta sexualité future. Chaque personne peut amener son type de relation (surtout quand il s'agit du meme sexe). Tu t"entends bien avec les femmes (tu peux déjà conclure ça). Peut-etre mieux qu'avec les hommes ?( tu as fais allusion à des rapports violents avec les hommes).


 0 vote #319857
Frango
Publiée le 19/12/2019 à 20:03

Bonsoir Darjeeling,

Oui, tu es un cas désespéré (ça, c'est pour W0nderwOOman, parce que je n'aime pas être mis au défit !!!).... mais j'ai menti...

Ou alors, nous le sommes tous et c'est pour ça qu'on nous a parqué ici...!

Bon, sérieusement, tu as poussé la bonne porte ; celle de l'écoute et de la tolérance. Chez Beto, pas de jugement, pas de moquerie; que du positif.

Lorsque l'on vit des situations comme celle que tu as vécu, ça fait du bien de se confier, mais ce n'est pas facile non plus et il faut du courage. Alors, pour tout ça, merci.

Tous les tempéraments sont différents et chacun essaye de tracer son propre chemin, à la recherche du bonheur. Mais, parfois, ça ne fonctionne pas comme on voudrait et il faut recommencer ou repartir dans une autre direction. Dans ma vie, je me suis planté plusieurs fois. C'est vrai, ça fait mal. Mais l'important, tu vois, c'est de ne jamais s'arrêter en s'avouant vaincu(e). Tu as vécu avec un homme. Tu as connu une femme. Même si la suite t'a laissé un goût amer, la vie continue. Ce qu'il faut surtout, c'est garder espoir et continuer à aimer le monde qui t'entoure. Sans cet cet Amour qui irrigue nos veines, nous ne sommes plus que des marionnettes sans âmes. Incapables d'ouvrir nos yeux et nos bras à celles et ceux qui en ont besoin.

Nos bras sont là pour t'accueillir, Frango.


 3 votes #319863
Membre désinscrit
Publiée le 19/12/2019 à 20:09

Coucou,

Nous sommes tous des cas désesprés sur un ou plusieurs domaines. Certains cumulent à tous les domaines 😂

En tout cas bienvenue à toi et j'espère que tu seras bien parmi cette communauté de tarés :-p

#319864
Tangerine
Publiée le 19/12/2019 à 20:36

Bonsoir Darjeeling,

Tout d'abord je compatis fort à ta situation : tu as perdu une compagne de vie, là... d'après ce que j'ai compris, elle était attirée par toi physiquement, toi non, et votre relation est restée platonique bien qu'intense, jusqu'à ce qu'une autre femme lui propose une relation homo en bonne et due forme. Et bien que non homo jusque là, elle s'est lancée dans cette nouvelle relation qui a impliqué une mise à distance avec toi... C'est ça ? Y a-t-il eu rupture totale ou bien es-tu devenue "naturellement" secondaire dans sa vie ? C'est encore tout récent.

Autre question : cette femme était spéciale dans ta vie, mais avais-tu déjà ressenti un lien aussi fort pour une autre femme avant ? Et aujourd'hui, te sens-tu attirée par l'idée d'être en couple - même platonique - avec une autre femme ?

De mon côté j'ai débarqué sur ce site parce que je faisais des recherches similaires, et pour l'instant, j'avoue que... je n'ai pas encore de réponse claire sur mon cas. ^^ En tout cas, si tu es un cas desespéré, alors on est deux ! Mais je pense qu'il y a un espoir ^^

Faut creuser, essayer, parler avec du monde d'ici, échanger les expériences en MP (ou ici)... j'en ai retiré beaucoup, à commencer par du réconfort et un savoir fort intéressant ...

Tu es tombée au bon endroit.

Et bienvenue, d'ailleurs ! :)


 2 votes #319865
Fiffi
Publiée le 19/12/2019 à 22:39

Bonjour Darjeeling ,

non tu n' es pas un cas désespérée , la preuve tu cherches des réponses à tes questions . C' est un moyen de vouloir s' en sortir , de garder la tête hors de l' eau .

Tu as connue des situations difficiles et des déceptions , c' est normal que tu te remettes en cause sur ta sexualité .

Tu n' as pas forcément besoin de te coller une étiquette , tu décris clairement ce que tu cherches et c' est l' essentiel . Si cela te rassures , tu peux te dire A biromantique ; le temps et l' expérience te diront si tu t' es trompée ou non .

Reprends espoir et courage , je te souhaite de rencontrer la personne que tu cherches .


 1 vote #319879
Darjeeling
Publiée le 19/12/2019 à 22:47
Auteur du sujet

Bonsoir...et merci à chacun et chacune....

Votre accueil fait chaud au coeur vraiment, c'est tellement rare et inedit pour moi d'avoir un espace pour partager sur ces sujets.... Du fond du coeur, merci pour le temps consacré à ce soutien et cet accueil...

C'est vrai que ma derniere relation a tout bouleversé de ce que je croyais etre et vouloir... Pour repondre à ta question Tangerine je n'avais jamais eprouvé une telle intensité de lien avec une femme auparavant même si j'ai eu des amies proches... Là il s'est passé quelque chose d'inédit que je prenais moi pour une forte amitié omnubilée par le fait de la proteger elle en m'assurant qu'elle ne souffrait pas dans notre relation...et quand elle a fait cette rencontre qui lui a offert direct ce que je ne pouvais lui offrir ca a été un choc. Sans trop abonder en details j'ai vraiment vecu le truc comme une rupture amoureuse d'une violence inouie. D'autant plus violente que, contrairement à elle qui, disponible sortait beaucoup en dehors de nous (tout en privilegiant notre relation dont elle se disait addict), j'ai fini par consacrer tout mon temps libre a notre relation en ayant tres peu (maman solo sans relais/papa, travail, enfants petits...) donc je me suis sentie plus seule que seule du jour au lendemain.

Et depuis lors effectivement je me dis que c'est peut etre aupres d'une femme, et non d'un homme que je trouverai l'intensite, la sincerite, la complicité et la tendresse que je recherche.... Reste la question de la sexualite!....

Vous parler me fait du bien, vous lire aussi, et me sentir moins seule encore davantage!... :)

MERCI!!!


 3 votes #319880
Membre désinscrit
Publiée le 19/12/2019 à 23:45

Bonjour,

Pour avoir été bi et maintenant lesbienne, on a voulu me mettre dans des cases surtout quand j'étais bi. Ma réponse à l'époque et elle est toujours d'actualité aujourd'hui c'est tout d'abord qu'il y a de plutiples formes d'amour. Et surtout que le mieux n'est pas de chercher à se mettre dans une case qui de toute façon te réduit plus qu'elle ne te définit selon moi, et qu'avant tout on aime une personne, qu'il y ait relation sexuelle ou pas ne signifie pas toujours tant de choses que ça. Avec mes 2 grands ex amour, on n'a jamais vraiment eu de relations sexuelles telles que définit par le commun des mortels, or ce sont les seules relations qui garde une telle importance et dans mon coeur, et dans chacune de mes cellules.

Alors je te dirai sois toi-même, te prends pas la tête et laisse ton coeur te guider, le tout c'est de se sentir bien, pas de rentrer dans une case.

Je trouve que se limiter à une définition et appelation c'est comme croire qu'on se définit par sa couleur de cheveux ou le genre de fringues qu'on porte alors que nous sommes tellement plus que ça.

Bref keep cool et laisse faire les choses anturellement, l'essentiel est de te sentir en accord avec toi-même avant toute chose.

Après, je sais qu'il y a des personnes que ça rassure de savoir qu'elles font partie de telles ou telles communautés, cases etc, donc si tel est ton cas, vis et tu verras là où tu te sens bien et au fil de tes expériences et rencontres, tu pourras entrevoir vers quoi tu te positionnes.

Tant qu'il y a de la vie, y a de l'espoir, donc te caille pas le sang avec tout ça, tant qu'il n'y pas une question de vie ou de mort, au final c'est que c'est pas si grave que ça.

Bon courage et que la Force soit avec toi, surtout celle du coeur (il reste note meilleur guide, et il impacte nos ressentis physiques) :)

#319881
Darjeeling
Publiée le 20/12/2019 à 13:59
Auteur du sujet

Bonjour et merci Gwendelf pour ton éclairage et ta bienveillance!

En fait, je me fiche des cases et des étiquettes mais juste, je sais que si je passe par la voie classique d'une rencontre hétéro par exemple, la question du sexe arrivera très tôt et là je ne sais plus!!! Je cherche surtout à éclaircir ce point pour construire avec quelqu'un sans le leurrer... ou m'entendre dire deux ans plus tard "mais moi je voulais plus! J'en crevais de ne pas avoir de relations avec toi!"...

C'est ça qui me perturbe finalement car au fond, homo, hétéro, A, bi...tout m'irait mais et peu importe mais si je rencontre une femme avec laquelle je me sens super bien, je me dois d'être claire dans mon désir...

Le chemin est en cours et vos témoignages en éclairent l'horizon, pour cela merci! :)


 1 vote #319900
SuzanneTD
Publiée le 21/12/2019 à 02:00

Je crois avoir "liker" toutes les interventions - auxquelles j'apporterais malgré tout mon bémol .

Faire le choix de vivre une vie d'homo ne se résume pas à choisir de porter une étiquette -ou pas . d'entrer dans une case -ou pas .

Nombre de bi(e)s qui font ce choix découvre tout ce que celà sous-entend.

La bisexualité peut être confortable , elle l'est .

Devenir homo aux yeux de tous a bien d'autres conséquences : la principale étant le rejet familial .

L'homosexualité ne peut se comparer à une teinture de cheveux .

Elle est un sentiment profondément ancré , toujours su ou qui se découvre .

A tout début , j'ai cru moi aussi qu'il ne s'agissait que d'une question de personne (peu importait le sexe) . Sans doute était-ce très rassurant pour moi de le croire , à ce moment là ...

Avec le temps viennent des certitudes qui font que porter cette étiquette devient une fierté , pas par nécessité mais par volonté - comme un pied-de-nez aux incommodés ^^

@Darjeeling - Sois toi même , en toute circonstance^^


 2 votes #319943