Élections législatives : selon vous qui va avoir le plus de députés à l'Assemblée ?

avatar contributeur de Alex2206
Alex2206
16/06/2024 à 10:37

Comme vous avez pu le constater, Macron a dissous l'Assemblée Nationale !

Nous allons devoir revoter les 30 juin et 7 juillet pour réélire nos députés.

Selon vous, qui va avoir le plus de députés à l'Assemblée et peut être avoir la majorité absolue ?

avatar contributeur de SirPanther
SirPanther
16/06/2024 à 12:16

Sans doute le RN et ça m'inquiète vraiment pour la suite.

Bardella est premier en tête dans les sondages.

Après je ne sais pas combien va faire la majorité présidentielle, ni l'union des gauches.

Moi, perso je ne sais pas pour qui voter.

Aux européennes, j'ai voté PS, mais vu qu'il vont refaire une union avec LFI dans le Nouveau Front Populaire, je suis pas trop chaud pour voter en partie LFI...

avatar contributeur de Kilik
Kilik
16/06/2024 à 13:47

Ma première élection fut la presidentielle de 2002 avec l'arrivée du front national au second tour. Ca m'a vacciné. Je vote pragmatique depuis : qui se presente ? Quels sont les tendances de la circonscription ? Quels sont les sondages ? Etc. C'est la dure loi du vote à 2 tours.

Je pense que la majorité gouvernante à l'assemblée dépendra du nombre de votants, de pragmatisme (vs idéologie) de vote et de prise de responsabilité des candidats pour renoncer à des triangulaires.

avatar ancien membre
Ancien membre
16/06/2024 à 15:57

Le RN va récupérer la majorité des sièges et Bardella va être élu premier ministre.

Vous avez vu comme moi le score du RN aux européennes, et bien voilà, Macron va leur permettre d'aller jusqu'au bout.

Et en 2027 on verra ce qu'il en reste.

avatar contributeur de Petit Ours
Petit Ours
16/06/2024 à 16:25

Il paraît effectivement vraisemblable que le RN obtienne le plus de sièges , une majorité absolue éventuellement , pour le "parti" présidentiel il arrivera peut être 3 ème avec 20 pour cent en comptant large , autrement dis ça va être compliqué pour notre cher président que je salue au passage .

Bon j espère quand même que la gauche sera présente

avatar contributeur de SirPanther
SirPanther
16/06/2024 à 16:28

Citation de IciEtLas #512700

Oui, au moins, d'ici 2027, les gens comprendront vraiment ce que c'est le RN, j'ose espérer, et changeront d'avis.

avatar contributeur de JulienD62
JulienD62
16/06/2024 à 16:41

Comme je l'ai expliqué dans le blabla de Mozartracks, n'oublie(z) tout de même pas que le mandat d'Emmanuel Macron se termine en 2027 et qu'il ne démissionnera pas avant. Il l'a bien répété cette semaine. Que ce soit la gauche ou le RN qui gagne les législatives, le gouvernement de cohabitation n'aura pas les pleins pouvoirs et c'est le chef de l'État qui choisira le Premier Ministre dans les rangs du parti gagnant. Rien ne dit que Mélenchon ou Bardella seront les heureux élus pour entrer à Matignon.

Qu'importe le vainqueur, je doute que Macron restera simple spectateur. En cas de cohabitation, le Président (et donc Chef des Armées) conservera certains pouvoirs, notamment liés à la sûreté du pays (Affaires Étrangères, Défense) et continuera de convoquer les conseils des Ministres. Sans être fan du personnage, on ne peut pas dire que Macron ait été ouvertement anti LGBT.

Si le RN passe et si Marine Le Pen souhaite gagner les prochaines présidentielles, ce n'est pas dans son intérêt de vouloir encourager les agressions homos et encore moins de défendre les agresseurs, y compris ceux qui se trouvent à l'ultra-droite. Les homos représentent une part importante de l'électorat du RN qu'elle veillera à conserver pour 2027.

Il y aura toujours et malheureusement des gens très radicaux vis à vis des LGBT, entre autres, et pas uniquement au RN. Pour autant, il ne faut pas généraliser. L'immense majorité des électeurs ou militants RN (et LR de CIotti) n'a pas pour ambition de "casser du PD". Ce qui les préoccupe en priorité sera toujours les questions liées à la sécurité, à l'immigration et au pouvoir d'achat. Les LGBT sont le cadet de leurs soucis. Personne ne rouvrira les chambres à gaz d'Auschwitz. Dimanche dernier, lors des résultats européennes, j'ai entendu beaucoup de mes confrères journalistes dire qu'il n'y avait jamais eu autant d'électeurs RN parmi les citoyens d'origine étrangère, sans pour autant de chiffres précis.

Être vigilant : oui. Céder à la panique générale : non. Il reste 15 jours de campagne : rien n'est joué. J'admets que ma principale crainte, si le RN gagne, serait que Jordan Bardella et Marion Marechal virent Marine Le Pen, qu'ils jugent déjà trop "molle" avant 2027. Bardella, Maréchal et Ciotti me semblent suffisamment fourbes pour accéder au pouvoir. Ceci étant, 2027, c'est encore loin, et Marine Le Pen détient une côte de popularité très importante dans leur électorat. D'ici 2027, Macron fera tout pour dézinguer un éventuel gouvernement de cohabitation, RN ou pas RN.

Je suis trop jeune pour me souvenir des cohabitations Mitterrand/Chirac (1986-1988) et Mitterrand/Balladur (1993-1995). D'après ce que j'en connais, Mitterrand avait un certain respect pour Chirac, mais il n'a jamais manqué une occasion de "flinguer" Balladur qu'il haïssait. Si Chirac a pu gagner la présidentielle de 1995, c'est un peu grâce à Mitterrand, qui était très malade. Par ailleurs, je crois même que Mitterrand préférait Chirac à Jospin, Je me souviens mieux de la cohabitation Chirac/Jospin qui a tout de même duré 5 ans (1997-2002). Leurs relations étaient souvent tendues, mais finalement respectueuses.

Un nouveau chapitre s'ouvrira le 8 juillet... suspense !

avatar contributeur de Ecaille
Ecaille
16/06/2024 à 17:04

Le pire qu'il puisse arriver, pour moi, ce n'est pas un premier ministre de l'extrême droite mais une assemblée parlementaire divisée en trois (droite, gauche et extrême droite) qui bloque toute prise de décision et immobilise le pays pendant 2 ans.. j'espère vraiment qu'on ne sera pas dans une situation de ce genre..

avatar contributeur de Inframince
Inframince
16/06/2024 à 17:37

Citation de Ecailleune assemblée parlementaire divisée en trois (droite, gauche et extrême droite) qui bloque toute prise de décision et immobilise le pays pendant 2 ans.

En cas d'assemblée divisée en 3 parts presqu'égales, le président choisirait un 1er ministre issu de la majorité relative. Le nouveau gouvernement pourrait alors expédier les affaires courantes. En revanche la majorité relative ne pourrait pas légiférer. Le président attendrait un an avant de pouvoir dissoudre à nouveau.

avatar contributeur de SirPanther
SirPanther
16/06/2024 à 18:52

Citation de JulienD62 #512711

Le RN n'a peut-être rien contre les homos, mais contre les trans je ne suis pas sûr.

Julien Odoul, appartenant au RN avait déposé un projet de loi pour obliger les personnes qui font de la compétition sportive à concourir dans la catégorie de leur sexe de naissance. (J'imagine bien les hommes trans exploser tous les scores et finir premiers avec les femmes cisgenres derrière, du grand n'importe quoi).

Heureusement que c'est pas passé...

Pour moi, ce n'est qu'un aperçu de ce que le RN est capable de faire.

Ça pourrait aussi être faire comme Trump aux États-Unis et restreindre l'accès des personnes transgenres aux WC de leur sexe de naissance.

Bref, je ne fais pas confiance du tout au RN, surtout vu comment la Russie de Poutine finance les campagnes de Marine Le Pen...

avatar contributeur de Nujabes
Nujabes
16/06/2024 à 19:17 - 16/06/2024 à 19:22

Citation de JulienD62Si le RN passe et si Marine Le Pen souhaite gagner les prochaines présidentielles, ce n'est pas dans son intérêt de vouloir encourager les agressions homos et encore moins de défendre les agresseurs, y compris ceux qui se trouvent à l'ultra-droite. Les homos représentent une part importante de l'électorat du RN qu'elle veillera à conserver (...) L'immense majorité des électeurs ou militants RN (et LR de CIotti) n'a pas pour ambition de "casser du PD".2027.#512711

Bonjour,

Ce que vous dites est d’une évidence élémentaire.

Je ne vois pas ce que vous voulez démontrer en disant que Marine Lepen n'encouragera pas ouvertement les agressions de son ultra-droite.

Pour rappel, aucun parti ne peut encourager ouvertement à « la casse de PD », sauf à faire tomber le peu de maquillage qu’il lui reste pour séduire l’électorat le plus large possible. La politique implique séduction et bonne figure; cela va de soi que ça contreviendrait aux intérêts du FN/RN.

Par ailleurs, aucun parti ni aucune institution n'échappe au droit en vigueur; encourager ouvertement à violenter une minorité relèverait de diverses infractions pénales et violations de droits fondamentaux : incitation/provocation à la haine, à la violence, à la discrimination, violation de l’interdiction de toute forme de discrimination, violation du principe d’égalité, entrave à l’ordre/ paix publiques, à la sécurité des personnes et j’en passe, le tout protégé par une pléthore de textes de droit interne, européen et international.

Enfin, imaginer que ces militants ont besoin d’encouragement ou de la protection de l’extrême droite institutionnelle pour accomplir leurs ratonades, c’est ne rien savoir ni comprendre de la mécanique de ces groupes. Leurs actions sont conduites exclusivement par leur idéologie. Et il se trouve que c’est le FN/RN qui a permis d’institutionnaliser cette idéologie et de la propager…

Si un parti LGBTphobe comme le FN/RN est au pouvoir, la violence et l’hostilité vis à vis des LGBT ne peuvent que croître; à défaut de pouvoir les encourager ouvertement pour les institutions, elles seront a minima légitimées tacitement pour les LGBTphobes présents dans l'ensemble de la population.

Citation de JulienD62j'ai entendu beaucoup de mes confrères journalistes dire qu'il n'y avait jamais eu autant d'électeurs RN parmi les citoyens d'origine étrangère, sans pour autant de chiffres précis.#512711

Cette carte joker est toujours évoquée mais étrangement jamais sourcée...

Dans tous les cas, ce constat n'aurait rien de révolutionnaire; cela procède du développement de l’extrême droite dans la population générale, notamment sur l'électorat de droite au sein duquel cette diversité existe déjà.

EDIT : Pour répondre au sujet, l’abstention élevée profite toujours à l’extrême droite; voter est une institution chez les fascistes.

avatar contributeur de Alex2206
Alex2206
16/06/2024 à 19:45

En tout cas, si aucun parti n'a la majorité absolue le président peut garder son 1er ministre actuel. Toute façon, que ça soit Bardella, Mélenchon ou autre 1er ministre, Macron bloquera leur idée donc bon.

Le grand changement se fera en 2027 et pas avant !

avatar contributeur de Kilik
Kilik
16/06/2024 à 19:50

Citation de Alex2206 #512736

Je vais postuler au poste de ministre : tournage de pouces pendant 3 ans 🤣

avatar contributeur de Ecaille
Ecaille
16/06/2024 à 20:14

Citation de Nujabes #512733

Je reprends ta phrase "Par ailleurs, aucun parti ni aucune institution n'échappe au droit en vigueur." qui s'applique il me semble de façon également évidente a l'extrême gauche, notamment vis a vis de certains appels à la violence contre les institutions de la République ou ses forces de l'ordre.

D'autre part, focaliser sur la dangerosité future de l'extrême droite sans se poser des questions sur les échecs passés des autres partis au pouvoir est pour moi un non sens.

avatar contributeur de Nujabes
Nujabes
16/06/2024 à 20:18

Citation de Ecaille #512744

Bonsoir,

Ce qui est un non sens pour moi est de ramener automatiquement à l'extrême gauche les arguments que l'on oppose à l'extrême droite.

De quels appels à la violence contre les institutions parlez-vous ? Quel parti politique a appelé à la violence contre les institutions ou ses forces de l'ordre ?

Alerter sur la dangerosité d'un état fasciste n'est pas exclusif du questionnement des échecs passés; je ne vois pas pourquoi vous opposez ces deux choses. Beaucoup de choses peuvent être modulées, rectifiées, réfléchies sans passer par la case extrême droite.

avatar contributeur de Ecaille
Ecaille
16/06/2024 à 20:55

Citation de Nujabes #512747

Je n'ai jamais dit qu'il "fallait passer par l'extrême droite." Et pourtant c'est une vraie question sur je me pose actuellement (où est le moindre mal car c'est de ça qu'il s'agit au jour d'aujourd'hui).

Par contre nous sommes en démocratie et le RN, s'il respecte les conditions de constitution d'un parti politique, a non seulement le droit d'exister, mais chaque citoyen a le droit librement de voter pour ce parti ou un autre, à sa convenance.

Quand Mélanchon soutient des manifestations non autorisées et ultraviolentes, ou est ton indignation de juriste? Je parle de lui mais ce n'est pas le seul.

Tu vois cette analyse des échecs ou exactement dans le débat politique actuel? Perso cela a dû m'échapper. Ici ou ailleurs seule une seule parole compte, dire aux citoyens pas assez évolués de faire barrage a l'extrême droite, la seule menace actuelle sur notre pays (c'est ironique). Cette condescendance, principalement portée par la gauche actuelle, commence personnellement a bien m'agacer et à me dégoûter de tout vote.

avatar contributeur de Nujabes
Nujabes
16/06/2024 à 22:02 - 16/06/2024 à 22:06

Je trouve autant de condescendance à partir du postulat que la gauche se focalise sur la dangerosité d’un état fasciste sans réfléchir aux échecs passés, je ne relèverai même pas le « citoyens pas assez évolués ».

Je ne sais pas ce que vous appelez "échecs" ou "menaces"...Si c'est de l'ordre de "y'a trop de migrants", "trop de délinquance", "trop de pauvreté", "trop de fatigue" (...), ça ne m'intéresse pas de discuter de cela. En revanche, si vous développez chaque mesure adoptée par la gauche que vous considérez comme des échecs, je peux vous dire s'il existe des analyses/ajustements dans les débats politiques actuels.

Citation de EcaillePar contre nous sommes en démocratie et le RN, s'il respecte les conditions de constitution d'un parti politique, a non seulement le droit d'exister, mais chaque citoyen a le droit librement de voter pour ce parti ou un autre, à sa convenance.#512757

Personne a contesté cela.

Vous mélangez le juridique et le politique.

Alerter sur la dangerosité du FN/RN n’a pas vocation à contester le pluralisme, la liberté d’opinion et le droit de vote de chacun (juridique).

Vous qui agitez l’étendard de la démocratie, celle-ci autorise tout débat politique, lequel suppose de pouvoir confronter des idées, d’alerter sur certaines et de critiquer les positions politiques de tout un chacun (politique).

Citation de EcailleQuand Mélanchon soutient des manifestations non autorisées et ultraviolentes, ou est ton indignation de juriste? Je parle de lui mais ce n'est pas le seul.#512757

« Par ailleurs, aucun parti ni aucune institution n'échappe au droit en vigueur » sans s’exposer à des sanctions pénales.

Cette phrase n’avait d’autre but que de rappeler qu’il est évident que Marine LEPEN ou le FN n’encouragera pas ouvertement « à casser du PD » sans s'exposer à des sanctions pénales.

Vous commencez par me répondre qu’un parti d’extrême gauche aurait appelé à la violence contre les institutions et la police pour finir par me parler de simple "soutien à des manifestations non autorisées par la préfecture" et que vous jugez violentes.

A défaut de m’indigner, la juriste que je suis vous rappelle que soutenir des idées licites portées par une manifestation, quand bien même celle-ci n’était pas autorisée et que vous la jugiez violente, ne constitue ni une infraction pénale, ni une violation d’un droit ou d’une liberté.

En revanche, qu’un parti appelle/encourage à « casser du PD » l’expose à une condamnation; au même titre que les manifestants que vous considérez « ultraviolents », lesquels subissent déjà une répression importante.

NB : la violence que vous décrivez n’est pas le fait exclusif des manifestants d’extrême-gauche. Si vous n'étiez pas sur place pour en juger, j'ose espérer que les tirs de LBD, de jets de lacrymo et les nasses arbitraires de vos forces de l’ordre sur des pans entiers de cortèges pacifiques vous indignent également.

avatar contributeur de JulienD62
JulienD62
16/06/2024 à 23:06

Citation de Nujabes #512733

Je n'utilise aucun joker et je ne défends aucun parti. Pour les législatives, mon choix de vote n'est pas encore fait. Je sais pour qui je ne voterai pas, mais je ne sais pas encore pour qui je voterai. Lors des européennes, je me suis décidé dans l'isoloir. J'essaie simplement de tempérer vos craintes. Comme je l'ai expliqué, Emmanuel Macron a encore trois ans devant lui, quoi qu'il arrive, et c'est lui seul qui choisira le Premier Ministre. Si c'est le RN, ça pourrait être aussi bien Jordan Bardella, Gilbert Collard, Thierry Mariani (ex LR/UMP) ou un(e) autre. Votre vague de panique me paraît simplement bien excessive.

Concernant mes sources, j'ai suivi les résultats des élections européennes dimanche et lundi sur RTL, qui avait recours aux sondages de l'institut Toluna et bien sûr, aux données fournies officiellement par le Ministère de l'Intérieur. J'admets qu'ils n'ont pas fourni de chiffres aux moments où je les ai écouté. Les intervenants (journalistes et responsable de Toluna) ont dit et répété que la part d'étrangers votant RN n'avait jamais été aussi élevée. Ils n'ont pas dit qu'ils représentaient une majorité, mais que cette part était constante augmentation depuis les derniers scrutins. RTL est une radio neutre et sérieuse me semble-t'il.

Je connais bien le profil de l'électorat populaire (et majoritaire) qui vote RN. La seule chose qui compte pour eux est de sanctionner/désavouer Emmanuel Macron qu'il déteste, mais ils n'ont rien de spécial à reprocher aux LGBT. Je ne parle pas ici des personnes qui étaient affiliées à Eric Zemmour (par exemple Philippe de Villiers) ou Florian Philippot (comme Jean-Frédéric Poisson). La classe populaire, chère à Marine Le Pen, aspire avant tout à vivre en sécurité, à contrôler l'immigration, à réduire les factures et à remplir son frigo. La manière de faire et la manière de financer sont discutables (et me laissent perplexe à titre personnel).

avatar contributeur de Nujabes
Nujabes
16/06/2024 à 23:51 - 16/06/2024 à 23:52

Citation de JulienD62Concernant mes sources, j'ai suivi les résultats des élections européennes dimanche et lundi sur RTL, qui avait recours aux sondages de l'institut Toluna et bien sûr, aux données fournies officiellement par le Ministère de l'Intérieur. J'admets qu'ils n'ont pas fourni de chiffres aux moments où je les ai écouté. Les intervenants (journalistes et responsable de Toluna) ont dit et répété que la part d'étrangers votant RN n'avait jamais été aussi élevée. Ils n'ont pas dit qu'ils représentaient une majorité, mais que cette part était constante augmentation depuis les derniers scrutins. RTL est une radio neutre et sérieuse me semble-t'il.#512791

Vous êtes en train de nous dire que le ministère de l'Intérieur fournit des données sur l'origine des votants et leur choix de vote ?

Faites très attention à ce que vous allez répondre, je rêve d'obtenir le statut de lanceuse d'alerte depuis enfant.

Le sondage dont vous parlez : https://harris-interactive.fr/wp-content/uploads/sites/6/2024/06/Rapport-Jour-du-Vote-EUR2024-version-longue.pdf

L'origine des répondants ne fait pas partie des critères, seuls sont pris en compte ces éléments : sexe, âge, catégorie

socioprofessionnelle, région et comportement électoral antérieur de l’interviewé.

avatar contributeur de JulienD62
JulienD62
17/06/2024 à 00:34

Citation de Nujabes #512794

Je n'ai pas dit que le Ministére de l'Intérieur fournissait ces éléments.

RTL s'est procuré les résultats provisoires et definitifs auprès du Ministère de l'Interieur (dont les taux d'abstention à 12h et 17h et les votes blancs). Ça, c'est tout à fait normal. C'est le Ministére de l'Interieur qui réconte tout ça,via les bureaux centralisateurs (Préfectures).

Pour le reste, notamment la typologie des électeurs (sexe, âge, répartition géographique, catégorie sociale, orientation sexuelle, orientation politique, CSP, etc.), ils se sont principalement reportés sur les données recueillies par Toluna, qui a réalisé des enquêtes poussées avant le scrutin, mais aussi en interrogeant un certain nombre d'électeurs à la sortie d'un certain nombre de bureaux de vote répartis dans tout le pays. Je n'ai plus les chiffres exacts en tête mais je peux chercher. Ils ont aussi fait appel à leurs journalistes internes repartis en régions, notamment dans les villes oû votent les candidats.

À titre anecdotique, les médias nationaux (comme les candidats) connaissent généralement les résultats quasi définitifs dès 18h15/18h30, mais ont l'interdiction de les dévoiler avant 20h. C'est la règle. Cnews aurait 'ailleurs été informé dès dimanche (midi) qu'Emmanuel Macron allait annoncer la dissolution, mais sans pouvoir l'annoncer explicitement.

Hors journalisme, j'ai été enquêteur pour un concurrent de Toluna en 2022 (législatives et présidentielles), prestataire de plusieurs médias nationaux. Je peux vous dire que c'est extrêmement pointilleux. Si je me souviens bien, ce concurrent avait missionné 3000 enquêteurs dans une série de bureaux de vote sélectionnés dans toute la France le jour du scrutin. Le but était d'assister à la dernière heure d'ouverture des bureaux et d'assister au dépouillement, de traquer les éventuelles fraudes et de fournir les résultats en deux temps (d'abord ceux des 100 premières enveloppes, puis les définitifs).

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
17/06/2024 à 07:46

Une petite page publicitaire :

https://youtu.be/zmWWN1Z8jP0?si=YY5HUDtP4v2e2SN-

avatar contributeur de Kanizsogma
Kanizsogma
17/06/2024 à 13:29 - 17/06/2024 à 13:29

Citation de JulienD62 #512796

"Typologie des électeurs", vous parlez plus haut de "la part d'étrangers votant RN n'avait jamais été aussi élevée"...

Donc, soit je n'ai pas bien compris, auquel cas j'en suis désolé, soit on tombe sous le coup de ça ;

"Les statistiques ethniques sont interdites en France par la loi Informatiques et libertés qui date du 6 janvier 1978. Dans ce texte est stipulé qu'"il est interdit de collecter ou de traiter des données à caractère personnel qui font apparaître, directement ou indirectement, les origines raciales ou ethniques, les opinions politiques, philosophiques ou religieuses ou l'appartenance syndicale des personnes, ou qui sont relatives à la santé ou à la vie sexuelle de celles-ci." Le non-respect de cette interdiction est passible de cinq ans d'emprisonnement et 300.000 euros d'amende, selon l'article 226-19 du code pénal."

Et là c'est pas la même mayonnaise.

avatar contributeur de SirPanther
SirPanther
17/06/2024 à 13:54

Citation de Kanizsogma #512834

Dans ce cas, la plupart des stats sur les auteurs de crimes et délits classés par ethnie devraient être interdites.

avatar contributeur de Nujabes
Nujabes
17/06/2024 à 14:26 - 17/06/2024 à 14:27

Citation de SirPanther #512839

Bonjour,

Vous dites « la plupart », mais il n’existe qu’une seule source légale pour ces chiffres. Ce sont des données collectées par le SSMSI (Service statistique ministériel de la sécurité intérieure) reproduites par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), partenaire de l’ONDRP (Observatoire national de la délinquance et de la réponse pénale). Les seules autorités habilitées à produire des statistiques prenant en compte l’origine sont l’Insee et les services statistiques ministériels. Pour rappel, il s'agit de données brutes qui doivent faire l'objet d'une analyse par des experts mandatés légalement.

En dehors des statistiques publiques, il est interdit en France de réaliser des études ethniques, surtout si on parle de site de sondages rémunérés en ligne comme c’est le cas pour Toluna. Il s’agit d’une plateforme marketing créant des sondages en ligne, rien d’institutionnel ou de fiable.

Tous sondages réalisés par des organismes privés sont frappés par l’interdiction; cela s’explique par le fait que ce type de sondage serait facilement détourné à des fins discriminatoires et violerait l’article 1er de la Constitution « (la France) assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances ». Une décision du Conseil constitutionnel en ce sens qui interdit tout référentiel ethno-racial : https://www.conseil-constitutionnel.fr/decision/2007/2007557DC.htm

Citation de JulienD62Pour le reste, notamment la typologie des électeurs (sexe, âge, répartition géographique, catégorie sociale, orientation sexuelle, orientation politique, CSP, etc.), ils se sont principalement reportés sur les données recueillies par Toluna, qui a réalisé des enquêtes poussées avant le scrutin, mais aussi en interrogeant un certain nombre d'électeurs à la sortie d'un certain nombre de bureaux de vote répartis dans tout le pays. Je n'ai plus les chiffres exacts en tête mais je peux chercher.#512796

Nous y revoilà...

« 1- On construit toute une analyse sur un postulat inexistant/faux/ancien 2- on se fait démasquer 3- on change de discours et/ou on change de sujet » (cf : https://betolerant.fr/forum/25005/peut-on-etre-homo-et-soutenir-l-extreme-droite-en-politique/360).

Comme pour le thread précédent, j’attends l’ensemble de vos sources (liens, sites, études consultables).

Citation de Kanizsogma #512834

Mon rêve de lanceuse d'alerte 💔...

avatar contributeur de Kanizsogma
Kanizsogma
17/06/2024 à 14:34

Citation de Nujabes #512841

🙏 😆

avatar contributeur de SirPanther
SirPanther
17/06/2024 à 17:25

Citation de Nujabes #512841

Je ne savais pas, merci pour ces informations.

Je dormirais moins con ce soir.

avatar contributeur de JulienD62
JulienD62
17/06/2024 à 18:59

Citation de Nujabes #512841

Citation de Kanizsogma #512834

Je ne fais que vous reprendre ce que j'ai entendu dimanche soir, et qui a été repris dans les infos de la mi-journée, lundi, sur RTL.

RTL est tout de même une station sérieuse et neutre politiquement.

Puisque j'ai eu un doute après avoir lu vos derniers messages, j'ai réécouté le podcast pour être sûr d'avoir bien entendu. Ils indiquent qu'un plafond de verre a sauté.

Faîtes-vous votre propre jugement, mais s'il vous plaît, ne me faîtes pas de procès d'intention quand je tente de vous expliquer quelque chose... Libre à vous de me dire que mes sources ne sont pas les meilleures, mais ces sources existent.

Voici le lien (écoutez à partir de la 9ème minute ; à partir de 12min30, une auditrice explique qu'elle a côtoyé Marine Le Pen lorsqu'elles étaient toutes les deux jeunes avocates).

https://www.rtl.fr/programmes/les-auditeurs-ont-la-parole/7900393270-l-integrale-les-auditeurs-ont-la-parole-du-10-juin-2024.

La veille ou le soir-même, des responsables de Toluna sont intervenus sur la même antenne. Vu que je partais à un rdv, je n'ai pas pu suivre tout leur raisonnement. Mais je connais assez les méthodes de travail des instituts de sondage (par exemple TNS SOFRES) et il n'y pas de questions tabous, que les enquêtes soient réalisées par téléphone ou en face à face. J'ai travaillé pour La Voix du Nord à mes débuts, j'y ai couvert deux ou trois élections différentes (municipales, cantonales), et là-encore, il n'y avait aucune question interdite pour comprendre la sociologie des électeurs de chaque parti.

avatar contributeur de DamienLge
DamienLge
17/06/2024 à 19:32 - 17/06/2024 à 19:43

Citation de Nujabes #512841

Je t'adore....

Et ce que tu dis est non seulement la plus stricte vérité, mais en plus: tu remet parrfaitement les choses dans leur contexte: il y a des LOIS, et une CONSTITUTION. et cela, quelque soit le parti qui sera majoritaire, si encore i y en a un: PERSONNE ne peut y échapper.

Et une plainte pour, paar exemple, "agression homophobe", reste une plainte pour "agression homophobe". Ainsi que bien d'autres comportement réprimés par la LOI !

Personne ne pourra aussi facilement que cela changer cet état de fait.

Alors oui: Monsieur Macron joue "gros"... Quelque soit ce que l'on pense de lui ou de sa politique. Mais je rapelle quand même qu'il est le Président de la République actuel. Ce qui sous entend qu'il a des droits, et des devoirs, et que oui, certaines partie de la politique de la France (Politique étangère, défense) restent son "apannage".

Et qu'ensuite: il est aussi président du Conseil des Ministres.

Alors oui: revenons au DROIT, et cessons de ganberger: Nul n'est libre en France de changer les Lois selon son "bon vouloir", et encore moins la constitution, et le Sénat reste le Sénat.

Quant à l'assemblée ? Elle vire en majorité RN ? Et bien justement: voyons les au pouvoir avant 2027... L'exercice est périlleux, certes... Risqué, sans doute... Mais pour gouverner, il faut non seulement un programme (et autre que "primaire") mais aussi une "cohoptation de la haute finance".. Parce que sans argent (voir Mitterand et son premier gouvernement communiste en 1981 -82) , vous aurez beau vouloir "transformer la France", vous n'aurez AUCUNEMENT l'argent pour le faire.....

Il ne faut JAMAIS oublier que le gouvernement, pour mener à bien sa politique, a besoin des financiers, et des grands groupes commerciaux.

Alors j'ai envie de résumer cela en disant "ok risquons TRUMP" (même si monsieur Trump, l'argent, lui, il l'avait), quitte au suivant à "détricoter" vite fait les abus pour lesquels ils est poursuivit AU PENAL actuellement (oui je sais je compare ce qui n'est pas comparable, pas totalement en tout cas...)

Et puis il y a l'Europe....Dont la France fait partie... et .. voir BREXIT: en sortir ne se fait pas en 8 jours... Et la France n'est pas "un petit pays", en Europe.... Donc: allez voir du coté des marchés financiers....

Non le "pari" de dissoudre l'assemblée est interessant et peut être intelligent.... (je vois cela de Belgique à travers la Presse)...

CAR: que risque le Président de la République à dissoudre l'Assemblée? En y réfléchissant bien, donc dans un contexte législatif, contitutionnel, et financier ? à part mettre le RN au pied du mur ?

Parce que RN.... oui.. certes RN... Mais le financement de leur programme ? Il est où ??? La France est très loin d'être un "petit pays" qui peut "tirer son plan" toute seule....

Entre un vote "contestataire", face à Monsieur Macron (puisque "la gauche".. heu.. elle est où?) qui a été exprimé aux Européennes..... Et la réalité du RN majoritaire à l'assemblée et donc voir éventuellement un Premier Ministre RN - et je rapelle que c'est le Président de la République qui nomme le Premier Ministre et le charge de former un gouvernement.. - ET une réalité du RN au pouvoir... oui... je demande à voir.... si le vote "contre Macron" tient la route....


l'apologie de la différence est requise.

avatar contributeur de Nujabes
Nujabes
17/06/2024 à 19:46

En résumé :

Etape 1 : JulienD62 affirme avoir entendu sur RTL que des statistiques sur le nombre d’étrangers votant RN existent (Toluna et Ministère intérieur).

Etape 2 : Changement de version : le ministère de l’intérieur fournit juste les résultats de vote et Toluna a fait des statistiques poussées.

Etape 3 : Changement de version : la véritable source est une simple auditrice sur RTL qui dit avoir fréquenté Marine Lepen et il n’a pas entendu l’intervention de Toluna parce qu’il avait RDV.

Conclusion : Il n’y a donc aucune statistique ni autre source fiable comptabilisant le nombre d’étrangers votant RN en France (ces statistiques n’existent pas et sont prohibées).

Etape bonus 🎁 : JulienD62 nous explique que lui et son média « La voix du Nord » feraient des sondages en violation de l’article 226-19 du code pénal et de l’interdiction posée par le Conseil constitutionnel. Etonnant...(non).

avatar contributeur de Kanizsogma
Kanizsogma
17/06/2024 à 20:14

Citation de DamienLge #512873

Non, vraiment non. Respectueusement : On a pas l'temps, ni le luxe de risquer ce genre "d'essai". On a largement pu constater qu'un gouvernement ou une majorité peuvent modifier ce qu'ils veulent et le passer par ordonnance/47.1/49.3/la lucarne des wc, et ça n'a pas empêché notre cher président et son parti de gaver les grandes entreprises, gros patrimoines, et créer des centaines de milliards de dette en plus.

Non, je crois que tu te trompes, malgré toutes les règles, la 5e permet trop de contournements et de circonvolutions pour qu'on puisse s'amuser à coller l'extrême droite là. On parle déjà de gens condamnés pour des propos haineux, et des délits financiers multiples, qui peuvent se présenter aux plus hautes fonctions. Rien que ça, c'est un indice.

Tu dis qu'on ne pourra pas changer le fait qu'une aggression homophobe en soit une légalement, et tu as sans doute raison. Mais par contre il est très aisé de changer la façon dont fonctionnent les institutions de contrôle (il n'y a qu'à voir la police des polices qui est composée en quasi totalité... de policiers?), et les modalités de fonctionnement pour que tout soit faisable malgré de grands principes aux frontons. Rien n'empêche par exemple un ministre de commander chez Mc Kinsey un rapport à 700 000 € pour 17 pages de diarrhée, juste pour le plaisir de contre dire les dixaines de fonctionnaires qui avaient déjà fait le même travail (mais pour un avis contraire, tiens donc c'est bizarre).

Donc non, résolument non, absolument non.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr