Parlons en des cités et des préjugés qui vont avec ...

Ancien membre

Bonjour à vous tous ,

Suite à une discussion très posée sur le tchat , il me semble bon de rappeler certains faits .

Oui , la puissance du patriarcat et du radicalisme y ont trouvé un terreau favorable .

Pourquoi ?!

J'entends beaucoup parler de pauvreté alors qu'il s'agit avant tout de racisme , terme désormais dissimulé et confondu avec "islamisme" .

Les ghettos ne se sont par formés par volonté de ses habitants : le terme confinement ne se résume pas à celui d'aujourd'hui pour raisons sanitaires - le premier était d'ordre économique .

A force de refuser l'évidence , les jeunes d'aujourd'hui sont devenus des rageux par transmission .

Quand ton faciès te disqualifie trop souvent pour trouver un job , un appart , etc .

La tentation de l'argent facile est grande : ne serait-ce que pour offrir un peu plus un peu mieux à sa famille .

(je n'excuse pas hein , j'explique)

Conscients d'être hors la loi , la conscience de certains se cherchent des repères .

"Pain béni" pour tous les fondamentalistes , hop c'est bâché .

D'ailleurs chez les femmes , nombreux ont été les recrutements auprès d'adolescentes rebelles .

(dans tous les milieux là aussi)

Avant de réfléchir aux cités , il devient plus urgent de réfléchir à la société dans son ensemble .

Merci de votre attention .

Ancien membre

je suis né puis ai grandi une partie de mon enfance dans une cité qui est devenue petit a petit un ghetto. Ce que je peux dire les habitants se sont battus pour eviter que cela arrive.. jeunes comme moins jeunes. C est un sujet complexe et on doit surement repenser ces cités et la mixité sociale/culturelle qui est nécessaire a un équilibre fragile.

la nature a horreur du vide.... l abandon des uns fait le profit des autres.

avatar contributeur de Legrand
Legrand

Citation de SuzanneTD [#330215](Suite à une discussion très posée sur le tchat , il me semble bon de rappeler certains faits)

Hum... okay mais la ton poste nous tombe dessus tel un ovni !! 👾 Je ne comprend pas pourquoi 🤔

Ancien membre

Si je parviens à me comprendre moi même , c'est déjà pas mal - que ça tombe dessus , je peux comprendre , je pensais avoir fait simple dans mon post initial .

J'ai aussi grandi dans ces cités , mon avis vaut bien celui d'un autre : ce que les infos donnent à voir oublient trop souvent l'humanité , le désir de faire mieux .

Les femmes y sont en première ligne - à compenser l'idéal d'une vie et cette réalité bancale .

Faut arrêter avec cette histoire de colonialisme , beaucoup ne connaissent même pas leur autre histoire , ni leur autre langue , dans lesquelles on les enferme pourtant .

L'absence de repères est source du pire .

Ajoutez y le rejet : tout le monde est perdant .

C'est l'image relayée sur les cités qui m'agaçe tellement elle se focalise sur des faits divers occultant ce qu'elles ont de beau en grande majorité .

Voilà voilà .

Ancien membre

J'pense que ce clip retransmet bien cet autre aspect de la cité. Quelle misère est la pire finalement? Celle du fils de bourge qui s'ennuie avec des profs particuliers ou celle du fils de travailleur au black qu'a de moins bonne notes mais qui traine avec ses potes (potes qu'il a certe pas forcément tous choisit certe mais ça ca vient avec l'age d'tfacon)

avatar contributeur de Virak
Modération Virak
- modifié par Virak le 20/04/2020 - 20:46:13

Pour avoir vécu dans la Z-O-N-E du 9-3 toute une partie de ma jeunesse, j'en ai connu tas d'histoires. Mais comme pas mal d'endroits il y a la violence, et elle se passe bien sûr aussi bien dans les paroles dont beaucoup de jeunes en dehors de tout ça qui peuvent étaler cette stigmatisation et les généralités sur les gens de cité ou de banlieue... et pour moi devrait s'arrêter. Il y a des gens qui ont un esprit, une âme pas moins inférieurs que dans les autres parties du pays. S'approprier des cultures des autres par des connaissances relayées effectivement c'est pas ça qui va aider. Bien au contraire nourrir le mal sur la perception à ce sujet. Cette prise de position certains peuvent assimiler à un parti gauche.

En tout cas pour un peu de paillettes quand on me parle de cité ca me renvoie à des films que j'ai pu regardé que des gens négatifs devraient regarder pour avoir un autre regard sur des communautés qu'ils ne connaissent pas si bien que ça.

Par exemple : - série de film d'Aïcha (1 2 3 4 5). - Fracture. - Paris à tout prix.

Il doit en avoir d'autres mais là je n'ai pas de concentration sur le moment pour débattre aisément.

Effectivement Suzanne, t'as bien raison de pas garder le silence à tout ça. Ne pas laisser le mal grandir.

Koudour

j'ai aussi grandi dans une cité et vis maintenant dans une autre d'une autre ville. il y a tant d'énergies positives dans les cités. une telle envie, une force incroyable qui pourrait être utile à toute la société

Ancien membre

Citation de Koudour #330341

Tout à fait ! plutôt que d essayer de comprendre certains préfère rejeter..

Ancien membre

J'apprécie beaucoup ton post. Pour avoir fait partie de ces jeunes prônant la violence, envieuse d'argent facile, il est également bon de rappeler que beaucoup d'entre nous sont perdus. Une jeunesse qui se bat chaque jour, une jeunesse éprouvée par ce qui l'entoure. Si seulement on avait plus foi en ces petits jeunes, si on leur faisait comprendre qu'ils valent tout autant que d'autres moins stigmatisés. Parfois la vie nous fait emprunter des chemins par épuisement. Famille monoparentale, situation familiale difficile, manque de moyens pécuniaires. Entre haine et tristesse.

Mais en vérité, les cités, toutes les personnes qui vivent dans des situations compliquées ont bien plus à nous apprendre. Elles détiennent les valeurs de solidarité, de partage. Des valeurs humaines qu'il manque souvent à certains. Un second visage se cache derrière celui qu'on essaie de nous montrer.

Ancien membre

Merci à vous tous :)

A bout de souffle avec l'énergie au plus bas , j'ai besoin de nouveaux défis pour me relever : un fonctionnement qui ne date pas d'hier (déjà au lyçée , je passais des nuits blanches sur mes devoirs à rendre le lendemain)^^

Je vais m'absenter pour me concentrer autrement .

Ne soyez pas inquiets inutilement , c'est juste un choix personnel : un besoin de remettre du sens , en plus de gérer une colère sourde qui me saisit chaque jour un peu plus .

C'était Carême , il y a peu . Ramadan , en ce moment .

Si j'ai faim : je vais faire du vélo .

Si je suis énervée : je vais faire du vélo .

Si je sature : je vais faire du vélo .

Si j'ai envie d'une clope : je vais faire du vélo

Si mes voisins me gonflent : je vais faire du vélo

Si , si , si ... : je ferais du vélo .

Pas dit que cette toute nouvelle grande histoire d'amour survive au déconfinement .

Dans ce cas : je ferais du pédalo^^



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr