Torse nu fille vs torse nu homme...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Bonjour à toutes et tous
Les photos des hommes torses nus sont autorisées en profil alors qu'une femme torse nue est considérée comme dénudée... sur un site qui porte ce nom, trouvez-vous cela normal ? J'ai mon opinion mais suis curieuse de vous lire.


photo de l'auteur Shalala
Shalala
Homme de 19 ans
Paris

15 remerciements
Ouais mais ça c'est dû aux valeurs morales et aux représentations qu'on a donné à l'homme et à la femme. J'suis assez d'accord pour dire " Pourquoi en accepter un mais pas l'autre ? " 
J'pense aussi que le torse d'une femme attire + sexuellement (du moins dans la société) que celui d'un homme. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour,
Non je ne pense pas que cela soit normal, il faudrait au moins être équitable sur les interdictions.

photo de l'auteur Yggdrasil
Yggdrasil
Femme de 22 ans
Strasbourg / Saint-Die-Des-Vosges
C'est parce que dans la société actuelle, un téton d'homme est décent, tandis qu'un téton de femme ne l'est pas. Il suffit juste de voir le foin qu'on te fait, en tant que femme, si tu ne porte pas de soutien gorge et qu'on a le malheur de voir la forme de tes si indiscrets tétons à travers ton haut. Chose qui passe inaperçue quand il est question d'un homme.
Ca vaut pour tous un tas d'autres trucs. Mais en générales, les femmes elle-même trouvent ça normale. Comment lutter face à ça?

photo de l'auteur Enneathusias
Enneathusias
Homme de 45 ans
Lyon

105 remerciements
"Torse nu pour une femme", tu veux dire les seins à l'air ?
Si oui, je trouve normal la décision du modo, vu que sur ce site, ouvert à tous publics, on est là pour discuter, rencontrer, sans que soit nécessaire de déballer la marchandise. Il y a d'autres sites pour ça. Et oui, contrairement au torse nu d'un homme, les seins d'une femme sont hyper sexualisés dans cette société, au même titre que le sexe.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit


100% d'accord avec l'idée selon laquelle il s'agit d'une forme de discrimination liée à notre société, qui n'existe pas dans d'autres parties du monde et qui n'a pas d fondement rationnel, mais quand la norme est sujette à récrimination il s'agit de regarder l'usage pour se consoler (momentanément).
Dans l'idéal il devrait être possible d'être torse nu pour tous : c'est après tout une option de présentation de soi et de ses atouts; dans les faits je ne pense pas que tu apprécieras la récolte de messages de gens surchauffés demandant à en voir plus dans ta boîte aux lettres...vu comme ça tu peux voir le deux poids/deux mesures comme une forme de protection...

Solution de compromis si tu tiens à montrer ton torse quand même : l'option photo de plage-piscine ou  "séance fitness" qui permettent de montrer un peu de peau de manière socialement acceptée  ?..

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
ca sent la révolte mdr

Ce sont des "modes" vestimentaires : les modes sont datées, environnementales, culturelles,  jamais loin des cultes et de la politique.

Il y a deux milles ans la plupart des terriennes qui n'habitaient pas des climats froids à tempérées ou torrides, et ne vivaient pas parmi les élites des grandes civilisations de l'antiquité, allaient torse nu, quand ce n'était pas quasiment nues. Vu des élites de l'antiquité elles étaient des barbares.
Au moyen âge des pans entiers de sous continents, tels que le monde indien, sud-est asiatique ou océanie, ainsi que les amériques, étaient habitées de femmes aux seins nus.
Au XX siècle les dernières femmes aux seins nus, ou quasiment nues, voire entièrement nues, en afrique en amérique du sud, sud-est asiatique et océanie,  faisaient le bonheur des photographes et de peintres, puis des reportages culturels.

Maintenant c'est interdit les filles, et ne vous plaignez pas, on pourrait vous imposer le voile intégral mdr.

Bon il va falloir prouver ce que j'avance, alors je poste deux des magnifiques demoiselles de Sigiriya au Sri Lanka, qui datent du XII siècle si mes souvenirs son bons, et toujours aussi fraiches qu'au premier jour car restées bien protégées dans des abris sous roche difficilement accessibles :

( Source albinger.me, l'image Wikipédia étant trop grande)
Ti détail sur cette image, qui est culturelle et donc légale : ces demoiselles ont les seins émisphériques d'asie, et non piriformes d'occident. En bon gay masculin je ne devrais pas le savoir, mais je me renseigne mdr
 

photo de l'auteur Urukan
Urukan
Homme de 29 ans
Bruxelles

1 remerciement
Au nom de l'égalité hommes-femmes c'est injuste.

Point barre.

photo de l'auteur Avatea
Avatea
Homme de 27 ans
Paris

18 remerciements
Voilà une intéressante remarque. Intéressante sur un plan anthropologique et sociologique pour ce qu'elle soulève, l'air de rien, un enjeu gigantesque : celui du rapport entre hommes et femmes. Les restrictions qui pèsent sur la licence vestimentaire des femmes renvoie à d'autres inégalités non moins injustes autant qu'arbitraires. Je me permets à ce titre de citer une autorité en la matière, Paola Tabet, qui a écrit un fabuleux ouvrage nommé La grande arnaque dans lequel elle s'est intéressée aux rapports entre hommes et femmes en Afrique (Caméroun, les !Kung du désert de Kalahari...) en Europe occidentale (Italie) et en Amérique (les Mehinaku d'Amazonie).  Elle écrit :

Avec l'échange économico-sexuel, nous nous trouvons devant une gigantesque arnaque fondée sur le plus complexe, le plus solide et le plus durable des rapports de classe de toute l'histoire humaine, le rapport entre hommes et femmes. Une arnaque toujours à l’œuvre aujourd'hui. Les éléments qui concourent solidairement à la construction de ce rapport de classe sont, sur le plan économique, des éléments simples mais d'une importance incalculable : la division sexuelle du travail et l'accès différencié des femmes et des hommes aux ressources, aux moyens de production et à la connaissance [...]  avec le gap technique qui en résulte entre hommes et femmes, et, dans l'histoire des sociétés capitalistes, entre autres, les différences de
salaire et le travail domestique des femmes.


Et plus précisément, concernant le rapport de la femme avec la connaissance de son corps et de sa sexualité :

La contrainte sociale pèse de tout son poids sur les comportements des femmes dans les sociétés les plus diverses, avec le modèle normatif de la jeune fille sérieuse, innocente, qui ne sait rien du sexe et attend que l'homme prenne l'initiative, opposé au modèle de la fille stigmatisée comme "putain", la fille qui sait et qui décide. 
L'interdit plus ou moins rigoureux, imposé dès la petite enfance, de connaître et d'explorer son propre corps ([...] on tolère le petit garçon qui touche son sexe et joue avec, mais non la petite qui en fait autant) constitue un élément essentiel dans le modelage de la sexualité féminine, et il excède grandement la question de la virginité. Il s'agit là d'un point crucial puisqu'il concerne le conditionnement global de la sexualité.


La femme se résume à un sexe à la disposition du genre masculin. La femme-modèle est celle qui attend que l'homme lui fasse découvrir son propre corps. Qu'elle prenne son indépendance vis-à-vis de son corps, qu'elle ait avec lui un rapport distancié et conscient la marginalisera d'emblée : ce sera une allumeuse, une pute.

Ce rapport dissymétrique sous-tend un régime qu'on peut qualifier grossièrement de « patriarcal » comme le montre bien Thierry Schaffauser  du STRASS (Syndicat du travail sexuel) dans La lutte des putes. Loin d'être impartial, l’État diffuse et valorise largement une idéologie de classe, une idéologie en faveur des hommes à travers de nombreuses instances directement (la police et les descentes de "putes," la justice et la pénalisation des clients pour "sauver" les prostituées par exemple) ou non (les mouvements féministes abolitionnistes qui renforcent paradoxalement l'assise des hommes en tentant de remettre les prostituées en prétendant agir dans leur intérêt).

D'où la légitimité de ton interrogation. Soutient-on ici des schémas de pensée patriarcaux, prolonge-t-on les inégalités hommes-femmes qui structurent la société dans laquelle nous vivons, ou souhaite-t-on en changer, tendre vers un rapport égalitaire ?

Citation de Enneathusias : "Torse nu pour une femme", tu veux dire les seins à l'air ? Si oui, je trouve normal la décision du modo, vu que sur ce site, ouvert à tous publics, on est là pour discuter, rencontrer, sans que soit nécessaire de déballer la marchandise. Il y a d'autres sites pour ça. Et oui, contrairement au torse nu d'un homme, les seins d'une femme sont hyper sexualisés dans cette société, au même titre que le sexe.

Justement, peut-être qu'il serait temps de penser ce rapport homme femme différemment à la lumière de tout ce qu'on sait grâce aux études socio-anthropologiques sur le sujet plutôt que de subir un état de fait comme une fatalité.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je ne dis pas que les filles DOIVENT montrer leurs seins... je demande pourquoi, justement avec cette philosophie du site, les photos d'homme torses nus sont acceptées... la tolérance est un état d'esprit qui va plus loin que la simple application de la loi non ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci de me donner l'idée d'un autre débat : à partir de combien de (minutes?) jours ? (années ?) une relation est-elle "sérieuse" ?
Bien à vous 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oui nous sommes sur un site tolérant mais comme beaucoup de monde le dit la société actuelle n'accepte pas ( ou fait semblant ) de voir une femme les seins nue alors qu'un homme est tout à fait normal et toléré et c'est pourtant la même chose. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Steph4190 : "Betolerant s'adresse aux célibataires qui souhaitent rencontrer d'autres célibataires afin de créer une relation amoureuse sérieuse. Il n'y a pas de place pour les relations sans lendemain."
Pour une relation "sérieuse"..... je pense personnellement qu'il n'y a pas besoin de se mettre torse nu au premier "abord" que ce soit homme ou femme ou nogender.

Alors interdiction pour toutes et tous pour l'équité.

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Citation de Andesina : Je ne dis pas que les filles DOIVENT montrer leurs seins... je demande pourquoi, justement avec cette philosophie du site, les photos d'homme torses nus sont acceptées... la tolérance est un état d'esprit qui va plus loin que la simple application de la loi non ?


Il y aurait bien une solution, je m'explique.

Il y a encore un siècle les mères allaitaient leurs bébés dans la rue, les seins apparaissaient encore dans le domaine public, seuls les bébés (et les maris) avaient encore accès à l'intimité des tétées érotiques.

De fait ce sont les tétons chez les hommes et le bout des seins chez les femmes qui sont érogènes. Car sur ce point comme sur d'autres la nature a prévu l'égalité homme femme dès la génétique.

Il suffirait de lancer la mode du "cache-tétons" pour hommes, qui existe déjà chez les filles qui défilent avec au carnaval de Rio par exemple, et l'égalité pourrait être rétablie.

photo de l'auteur veluma
Veluma
Femme de 43 ans
Grenoble, Isère, France

9 remerciements
Le probleme c'est que la société sexualise la poitrine (surtout le mamelon) de la femme et pas celle de l'homme.

Pourtant je suis sur qu'un beau torse male en exciterait plus d'unE sur le forum :)

Pour moi c'est completement discriminatoire comme beaucoup d'autre discriminations auxquelles les femmes doivent faire face dans cette societe patriarcale.

Si les femmes n'ont pas le droit alors les hommes ne devraient pas avoir le droit non plus.
#freethenipples :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Steph4190 :  C'est une question de légalité....les hommes c'est toléré, les femmes c'est interdit!

Tu pourrais nous citer les textes ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Oyodoo : Citation de Steph4190 :  C'est une question de légalité....les hommes c'est toléré, les femmes c'est interdit! Tu pourrais nous citer les textes ?


De ce que j'ai trouvé moi, c'est la loi 232-32 du code pénal sur l'exhibition sexuelle... qui a aucun moment ne parle des seins féminins. En fait ce sont les juges qui décident et de façon souvent contradictoire. Ensuite toute structure peut interdire par un règlement intérieur des tenues mais c'est autre chose.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Il est normal que les seins n'y soient pas cités, ils ne sont pas des organes sexuels.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Sans être dans la revendication type Femen je trouve ça fou comme on ne remet pas facilement en cause les clichés. Car non seulement les femmes seules ont une interdiction mais en plus personne ne se soucie de LEUR perception des torses d'hommes, comme si ça ne devait rien faire à personne... et j'ai encore un souvenir ému d'un beau mec enlevant son tshirt en été... bien sûr que les torses masculins sont érotiques !!

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Oyodoo : Il est normal que les seins n'y soient pas cités, ils ne sont pas des organes sexuels.

Pourtant c'est cet article qui a servi à poursuivre (et condamner) des femmes topless !

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit