50 nuance de Grey : Mythe ou Réalité ?

Place aux débats - Créé le - 20 Participations

50 nuance de Grey : Mythe ou Réalité ?

Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Bonjour à tous je vous remercie d'avance pour la considération que vous adresserez à ce topic, 
Les avis que j'exprimerais dans mes textes sont strictement personnel et n'ont aucune vocation à être universels, au contraire même je serais ravie d'avoir des avis divers et variés exprimés dans le respect de chaque opinion, ce ne pourra que nous être bénéfique ^^


Bon je précise que je n'ai pas lu le livre, désolé si je passe pour un hérétique ignorant je cherche juste à en savoir plus ^^

Alors voilà ça fait plus d'un an que j'observe que la saga 50 nuances de Grey faisait un  succès d'enfer, 
Mais d'où vient donc ce succès?

J'avais demandé à une copine qui pratique la ratatouille BDSM et pour synthétisé elle exprimait que c'était une popularisation  de la culture BDSM
pas tout à fait vrai...
Vu le point médiatique que cela à prit par rapport à une masse de gens qui ne se sont jamais intéressé à la culture BDSM, est- ce que ce n'est pas un danger pour l'image qu'à la culture BDSM?

Comment savoir à quel point les attentions de l'auteure étaient commerciales?
?Que dire du degré de  romance dans la dimension commerciale?


Déjà je risque de me tromper mais j'ai le sentiment que vu le résumé de l'histoire et la position de l'héroïne dedans l'imagine de la femme allait en prendre un coup...
Est-ce que vous trouvez que l'image féminine est salie dans cette oeuvre?
Complément article du figaro sur l'avis d'universitaires : 
Lien vers l'article

Voilou merci de votre participation ^^'
0 vote

D'où vient ce succès ? Je dirai que cela viens d'un désire et une envie SM inconsciente dans la lecture d'un livre qui parle de ce sujet, c'est mon avis personnelle bien sûr...  Après je n'ai pas lu le livre car 100 pages avec une partie érotique que j'ai trouvé chiante... Mais cela reste mon point de vue... Pour la question sur l'image je ne connais pas assez le livre et le monde BDSM pour dire un truc... Le succès je suis pas d'accord car c'était une fiction sur internet donc théoriquement pas énormément de bouquin  marche sur ce système...
Pour le reste je pense que c'est un bouquin assez commercial mais pas crée pour ^^
0 vote

J'ai lu beaucoup de choses écrites par des gens adeptes du BDSM, qui disaient que ce n'était pas le BDSM que le livre décrit et popularise, mais plutôt le viol. Sans rentrer dans les détails, la principale raison est que l'héroïne n'est pas CONSENTANTE quand Grey commence à lui faire  des trucs (je n'ai pas lu le livre), qu'importe le plaisir qu'elle puisse en éprouver par la suite.

Donc dans cette optique là, le livre donne une image plus que dégradante au BDSM. Je suis assez d'accord quand vous dites que c'est la traduction (très maladroite) d'une sorte de fantasme général... Malheureusement elle ne fait que normaliser encore plus la "culture du viol". 
0 vote

(Je n'ais pas lu le livre)

Je pense que ce film est dans la continuité des "The fault in our stars" et autre merde adaptées seulement pour les jeunes filles en fleur fans de "Teen Wolf" qui ont l'impression que ce qu'on voit dans le film est SM alors qu'en réalité c'est juste quelques jouets en cuirs et piquants pour faire mouiller les pré-pubères. 

Je suis dans ma soirée "JE DEMONTE TOUT" désolé pour les fans. 

PS 1 : L'acteur principal n'en reste pas moins grave sexuel
PS 2 : On aurait dû confier la réalisation à Lars Von Trier, au moins là on aurait fait ressentir des vrais sensations
0 vote


Oulà mais... Avant de poser toutes ces questions, Passionequality, pourquoi tu le lirais PAS, d'abord ? x) Ceux et celles qui donnent leur avis, aussi, tant qu'à faire. Bon après je dis ça, vous faites bien ce que vous voulez mais je trouve plus intéressant de savoir de quoi je parle, perso.
C'est toujours mieux, selon moi, de se forger un avis par soi-même au lieu de se baser sur celui des autres. Pour quelqu'un qui a des connaissances sur le sujet BDSM, ça peut être interprété comme une simple popularisation, pour d'autre ce sera autre chose, etc... Ce que je veux dire par là, c'est qu'un avis est basé sur une interprétation. On ne peut pas se forger un véritable avis sans avoir fait soi-même l'expérience, sérieusement, faut pas déconner ! --"
Personnellement, j'ai voulu le lire parce que c'était érotique, tout simplement. Je voulais voir jusqu'où l'auteure avait pu aller, jusqu'où peut aller ce genre de récits. Jusqu'où on peut prendre plaisir à lire ce genre d'histoires. Et parce que j'en avais marre de tous ces gens qui me rabattaient les oreilles à force de "Mais sérieux il est trop bien!". Je voulais me faire mon propre avis. Sauf que j'ai aucune capacité de concentration donc j'ai pas terminé le premier tome, ce que j'aimerais bien faire, parce que j'en ai apprécié la lecture (surtout quand j'ai appris qui l'incarnerait sur grand écran).
Je veux aller voir le film aussi du coup, parce que, homo ou pas... JAMIE DORNAN donc MOI VEUX VOIR *o*
(D'ailleurs pour les intéressés, il joue dans une série, The Fall, où il incarne un personnage très noir, personnellement j'ai adoré mais faites vous votre propre avis, voilà).

Personne n'écrit un livre dans un but commercial, surtout quand on est peu connu sur le devant de cette scène. Avant toute chose, on écrit pour soi avant tout, parfois on tente notre chance auprès de maisons d'éditions sans vraiment y croire, ou en y croyant de toute son âme, peu importe.
Les éditeurs, eux, pensent davantage aux bénéfices. Un auteur, dans tous les cas, écrit d'abord pour écrire. Point. Ce qui arrive ensuite est une chance extraordinaire, un cadeau. Call me naive, but this is the way I see it.
J.K Rowling a vu des tas de portes se fermer et regardez où elle en est, aujourd'hui...
Ecrivant moi-même un roman, sachant tout ce qu'on y met, tout ce qu'on investit dans un projet de cet acabit, je serais vraiment attristé qu'on parle du résultat d'un travail si acharné et qui tient tant de ma personne de la sorte.

SandraB : Au début ils couchent juste ensemble, parce qu'elle est vierge et qu'il refuse catégoriquement de commencer une quelconque relation de type S.M / BDSM / ce que vous voulez, coucheries auxquelles elle ne pose aucune résistance parce qu'elle fond littéralement devant lui. Donc j'aimerais savoir où t'es allée chercher cette histoire de viol... Sérieux? Oo
Lire les avis et interprétations d'autres lecteurs ne permet en rien de se former un avis vraiment constructif, c'est se taire au profit de quelqu'un qui de ce fait parle à notre place, et je trouve ça bien dommage.

Matthias : J'ai 22 ans, je suis bien dans ma tête, la période où je mouillais ma culotte pour une caresse est de bien loin dépassée, et j'aime bien Teen Wolf, du moins j'ai adoré les quelques épisodes que j'ai vus. Merci de pas généraliser. Après démonte moi, si ça te démange, je m'en fous, mais les goûts et les couleurs dépendent des gens, merci x)
Du reste, je connais peu ce réalisateur, mais je te fais confiance si tu affirmes qu'il aurait pu remonter le niveau du livre par son adaptation ciné. Dans ce cas, dommage que ça n'ait pas été le cas.
0 vote

Je suis d'accord avec toi sur l'avis personnel, d'accord on est pas les mieux placés pour en parler, mais en revanche je ne suis pas d'accord avec toi pour les romanciers. 

De notre temps beaucoup de gens écrivent en imaginant le film adapté car la recette est toujours la même. Moi même quand j'écris, lis ou écoute une musique j'imagine les scènes qu'il y a derrière et l'ambiance. C'est peut être aussi une déformation "professionnelle" car je baigne dans le milieu de l'audio-visuel mais je pense et j'en suis sur que certains écrivains ont compris comment amadouer le public et c'est malheureux.

J'ai une culture littéraire de merde car je préfère en avoir une en cinéma. Donc oui fait moi confiance sur le réalisateur car c'est celui qui a fait NYMPH()MANIAC ! 
0 vote

Cinquante nuances de grey c'est le fameux livre de cul qui cartonne ? J'ai vu la bande annonce pour le film sa avait l'air pas mal l'histoire du jeune pucelle de 22 ans elle rencontre un sado un truc dans le genre non ?

J'irais voir le film parce que les roman sa me soul un peu 
0 vote

RedFeather: d'accord avec toi pour la construction de pensée personnelle. Je voulais faire part ici du point de vue que j'ai rencontré le plus souvent (et auquel je n'adhère pas totalement), n'étant pas vraiment en mesure d'en formuler un moi-même puisque je n'ai pas lu le livre et que je ne pense pas le lire. Je reconnais que ma rédaction portait à confusion.
0 vote

50 nuance de grey = porno pour la ménagère qui cherche a s'évader de son quotidien l'équivalent d'un arlequin
0 vote

Oui bah en attendant le film est une tuerie et il fait un carton
0 vote


En effet le film fait un énorme carton dans tout les cinémas, hier soir je voulais allez le voir avec des amis, je suis arrivé un quart d'heure en avance pour prendre les billets, en arrivant devant la machine après avoir fait la queue pendant 10 bonnes minutes, une annonce est faite aux hauts parleurs "La séance de 21h50 pour 50 nuances de grey est complète.." - Les boules. 
0 vote

J'ai lu un article sur ce film qui expliquait que ce film ne représentait pas du tout ce qu'est le BDSM. Il précisait même que certaines scènes correspondaient plus à des agressions ou au moins abus sexuels. Je n'ai pas vu ce film (ni lu le livre) mais je constate que beaucoup de filles de mon âge aiment bien cette oeuvre.  Donc je ne pense que ça donne vérritablement une mauvaise image de la femme sinon elles se sentiraient insultées.
Cependant, je pense aussi  que l'auteure ne cherchait pas à faire une parfaite description des pratiques BDSM ou qu'il s'agisse d'une apologie du viol ou quelque chose comme ça. Je pense qu'elle cherchait plus à représenter un fantasme à travers un livre, quelque chose qui sort de l'imaginaire et qui répond plus à la question "Et si c'était comme ça ?".
Après, ça m'étonnerait que ça influence vraiment les pratiques sexuelles des personnes qui l'ont vu ou lu. On ne devient pas SM en regardant un film SM ! Des hétéros qui regardent Queer as Folk et qui aiment cette série ne vont pas pour autant se dire "J'ai envie de devenir gay" !  
0 vote

J'ai lu entièrement la trilogie 50 nuances.

Commercial : Je ne pense pas que lors de l'écriture de la trilogie des 50 nuances, E.L James pensait à faire commercialisé sa fan-fiction de Twilight posté sur un blog. Je pense qu'elle l'a écrite juste pour le plaisir d'écrire et puis c'est tout.  Après, je n'y connais rien aux pratiques SM, mais, je pense aussi que c'était juste un fantasme qu'elle décrit dans son histoire.

Dégradant : Non. Non et non. Je n'avais jamais lu de livres à caractère sexuel, les 50 nuances sont les seuls que j'ai lu et adorée. Anastasia Steele est consentante dans l'histoire, mais, pour comprendre ses réactions dans le film, je pense qu'il faut avoir lu le livre car on a directement accès aux pensées d'Ana  car elle en est le narrateur. Je suis allée voir le film et il y avait une majorité de femmes d'un âge respectable qui étaient présente. A la fin de la séance elles étaient toute ravies ( pour celle que j'ai vue ) et les femmes qui étaient devant moi en demandaient encore. Alors si vraiment l'image de la femme était dégradé dans le film/livre, je ne pense pas que les femmes d'un âge "mûr" seraient sortie du ciné avec le sourire, moi même étant une jeune femme qui me respecte, je n'ai rien trouvé de dégradant. Ma mère y est allée elle a aimée, la mère d'une de mes meilleurs amies l'a lu et aimée, et croyez-moi, ce sont des femmes formidables et respectables et qui se respecte.

Je conseil de lire le livre pour comprendre le film même ci celui-ci respecte le livre au presque au mot près, de plus E.L James à eu un droit de regard sur la réalisation du film, ce qui est très rare quand un livre est adapté au cinéma.

Ceci était juste mon avis personnel, en espérant qu'il vous soit constructif.  
0 vote

Personnellement j'ai lu le premier tome mais ça me veut pas dire que mon opinion est forcément la bonne ^^
Moi je trouve que ce film "fait en effet mouiller les ménagères quinquagénaires" (déjà dit plus haut) mais je pense que ça pourrait correspondre à une volonté d'acceptation généralisée, non pas un essor des pratiques SM mais plutôt de les exposer au grand jour, en ôter le caractère "dégradant" ou même "anormal"(je me suis faite traiter de folle par ma mère quand elle a su que je le lisais alors que c'est l'un de mes amis qui me l'avait offert et lui l'a adoré!) Après on parle de fantasmes aussi -donc pour moi c'est plus un mythe, bien que je dénigre pas certaines pratiques sexuelles -donc tout n'est peut être pas à prendre au pied de la lettre! Disons qu'en montrant un extrême,en grossissant le trait, on devient plus indulgent et plus ouvert d'esprit envers les autres pratiques "déviantes"...donc altérer les opinions sur la culture BDSM, non, clairement pas à mon humble avis.
0 vote

Moi ça me dit rien du tout ces livres. Mais alors rien du tout. Pourtant je lis plein de trucs, mais là, j'en vois pas l'intérêt. Peut être parce que je suis pas génée niveau sexe j'en sais rien.
Bon, mais vu le nombre d'amies qui m'en ont parlé et qui ont adoré.... j'ai comme l'impression, "le devoir" de m'y mettre également :/.... ne serait-ce que pour me faire mon propre avis.
J'ai aussi vu des articles de ce genre également taxant le film (plus que les livres) d'ôde au capitalisme, à la misogynie et au racisme (acteurs blancs) et autres : http://blogs.rue89.nouvelobs.com/culture-pop/2015/02/16/misogyne-raciste-et-ultracapitaliste-fifty-shades-grey-est-bel-et-bien-tres-pervers-234244

Après, pour le moment, de ce que je peux voir, ça a quand même un sacré effet bénéfique sur certaines de mes amies, que je connais depuis longtemps, qui ont parlé je crois pour la première fois de leurs ébats. Elles n'ont jamais été très expressives la dessus.... Si je devais les décrire jusque là, je dirais qu'elle étaient carrément "coincées". Ca m'a même choqué venant d'elles quand elles en ont parlé parce que j'ai vraiment pas l'habitude de les voir comme ça. Alors si ça peut démocratiser certaines pratiques, si ça peut aider les femmes à parler ouvertement et sans gêne de leurs pratiques, de ce qu'elles aiment ou pas, c'est un bon point ! On est sur une vraie bonne nouvelle comme dirait le mec de la pub pour dentifrice...
0 vote

Je déteste ce roman. J'ai tenter de le lire, par curiosité. 

Et je suis dégoûtée.
Dire qu'un homme qui manipule, qui harcèle, et qui refuse de s'arrêter quand elle utilise le safeword, c'est n'importe quoi.

Posons le contexte. 
Dans le sadomasochisme, il y a une entente, un consentement mutuel. Autant de la part du soumis que du dominateur. 
Lorsque l'un des deux refuse, ils ne doivent pas se forcer.
Quand ils utilisent un safeword, cela signifie que, quoi qu'il arrive, il ne faut pas continuer. Ce mot est en gros un "NON" qu'il faut respecter.

Sauf que dans le roman (et apparemment dans le film), Grey ne s'arrête PAS quand elle essaie d'utiliser le Safeword.
Déjà, c'est en gros de l'abus. On minimise un crime, en forçant quelqu'un à avoir une relation. NON, ce n'est pas tolérable et même le sadomasochisme n'excuse pas !

Lors de la fin de l'acte sexuel, le dominant doit rassurer la personne soumise, car le sadomasochisme peut être assez violent psychologiquement.
MAIS Grey s'en bat les steaks et la laisse sangloter.
La relation entre le dominant et la personne soumise doit être SAINE. Le dominant doit savoir s'occuper de la personne soumise après l'acte.

De plus, en parlant du côté manipulateur, ça, c'est INACCEPTABLE. Ayant une tante qui a été manipulée par un homme et battue, je trouve cela anormale de dire que Grey est un chevalier blanc, soit disant parce qu'il a aidé la protagoniste qui était un peu ivre.
Alors de 1) Il s'est invité à une fête en la TRAQUANT 2) il n'a presque pas laissé l’héroïne prévenir qui que ce soit 3) Il l'a ramené chez lui.

C'est tout bonnement un enlèvement, je vois pas autre chose.

En plus il la harcèle et la force à faire ce qu'il veut. Il la force même à manger ce que LUI a choisit.

Sauf que NON, en dehors des actes sexuels, le dominant n'est pas obligé d'imposer un rythme de vie à la personne soumise. 



Bref, on banalise un manipulateur, harceleur et agresseur sexuel comme un fantasme tout ça parce qu'il est riche, bien éduqué et que, en gros, ça ne peut pas être un fils de pute pour autant.

Désolée mais mon avis sur le livre est très tranché ^^'
0 vote

Alors j'ai vu le livre et le film (curiosité quand tu nous tiens... par la barbicheteuh, avec des pinces et des clous... arf je m'égare). A part quelques scènes emoustillantes (plutôt dans le livre), j'ai vraiment très peu apprécié.

Je conçois que des gens pratiquent le BDSM voir que la saga les a incité à découvrir ce monde, pour y adhérer ou non. Par contre je trouve que ce fameux Grey passe plus pour un gros clown qu'autre chose et décrédibilise pas mal le truc (en tout cas à mes yeux, vu que d'après les chiffres c'est loin de l'être pour tout le monde ^^). Pourquoi ?
Deja tout se contredit tout le temps, c'est grandiloquent (je suis un homme solitaire et corrompu, les copines c'est pas mon truc car j'ai des fêlures, ne t'approche pas de moi, ah non, tu ES à moi, a moi tout seul, j'ai 50 nuances de folies anastasia... um bref). En plus son penchant pour la domination soit-disant consentante (tu peux refuser mes avances donc tu es libre, mais si tu me fais ça, tout est fini entre nous... chantage affectif dites vous ?), doit bien évidemment être justifié par son enfance chaotique. Donc bon, il affirme quand même que c'est pas du «bdsm sain» entre adultes consentants... puisqu'il en parle comme d'une pathologie. Mr Grey est un gentil méchant, parce qu'il a été traumatisé, mais qu'il ne demande qu'à guérir. 
J'en conclue donc que cette trilogie fait davantage le portrait d'un «gentil» sadique qui tombe amoureux d'une fille influençable, et se comporte de la façon la plus flippante qui soit a mon goût (la suivre à la trace pour apparaître à l'improviste PARTOUT, prendre le contrôle de tous les aspects de sa vie et de ses affaires, sa voiture, etc), plutôt que d'un réel exemple d'amateur de bdsm qui n'userais pas de son pouvoir et son statut social pour arriver à ses fins, avec des pseudo contrats de consentement (même dans le contrat, tout se contredit).
En plus, comme il y a assez peu de scène de sexe, le film porte carrément plus sur le comportement douteux du gars, que sur ce qui est sensé attirer les foules : de l'érotisme bdsm bien explicite.
Bref, le succès de ce livre et/ou film se doit au tapage médiatique, au style simple à lire (le moins qu'on puisse dire), au fantasme du beau gosse qui prend les commandes et sait mieux que la fille comment la faire jouir, et le côté faussement interdit du «ouh la la, il lui met la fessée, que de piment !». Voilà, pose ici tout objet nuisible à ton bien-être (comme ton sens critique par exemple) et laisse parler tes oestrogènes.
0 vote

A titre informatif (et navrée si cela a déjà été dit plus haut) : 50 Nuances de Grey n'est qu'une fan-fiction de Twilight, qui a rencontré du succès sur le net, amenant l'auteur à la publier en librairie en changeant les noms des personnages.
Une fois qu'on sait ça, l'aspect évident du "fantasme" saute aux yeux. Elle a écrit quelque chose qui la faisait fantasmer, elle et ses lecteurs, et je ne pense pas qu'elle se soit un tant soit peu renseignée sur la communauté BDSM.

Personnellement, j'ai essayé de le lire par curiosité devant le succès grandissant, mais je n'ai vraiment pas accroché : trop mal écrit !
0 vote

C'est une insulte au BDSM, au SM, à la littérature je hais ce gros caca ! Et j'en ai marre que tout le monde en parle ( même si les gens sont en droit de ce poser des questions ^^)
0 vote

Dans la série Fantasme ET original (au moins), je vous conseille, à vous mesdemoiselles, surtout : Mathilde. Je l'ai rencontrée dans un train de Cy Jung. Au moins, ça, c'est frais, bon, ça répond à ce qu'on attend vraiment du récit érotique, retrace les fantasmes les plus naïfs comme les plus inavouables et en plus, c'est du grand cru =)
Je reste dans le sujet puisque à côté, 50 nuances de grey, c'est presque un livre pour enfants (... bon, pré-ados au moins) ^^

Edit : Si ça peut intéresser certains, j'ai trouvé cette critique hilarante ! (cliquez)
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit