"il ne me répond pas" | Pourquoi !

avatar contributeur de Erwan Jhin
Erwan Jhin
18/04/2021 à 05:42

Bonjour, bonsoir.

J'ai hésité à mettre le sujet en discriminations et intolérerances en toute franchise.

Bien que je ne suis pas un fervent défenseur des "débats" dans ce genre, je suis confronté sur ce site à une problématique qui me "dérange".

Promis je fais simple pour une fois !

``Des phrases du genre:

-Je me suis fais gosht pleure

-Il ne me répond pas !

-tu suce ? ( ok, j'ai pas eu ça exactement mais dans l'idée c'était le sous contexte).``

Bon la peut-être que toi, tu te dis "t'as dit simple !" Ça arrive adorable personne que tu es !

Bon c'est le moment ou on arrive au centre de mon opinion !

J'ai déjà vus sur certain profil ou discussion "Les fautes d'orthographes passez votre route !"

Bonjour je suis dys 😄, à mes yeux ça revient à me dire ''T'es gay ? me parle pas !"

De base je m'en moque, si c'est ce que pense les autres, grands bien leur fasse ! Et maintenant c'est le moment ou je ne me fais pas que des amis. Sur beto ( je me permet mon choux ! 😊 ), y'a la question de "tolérance" qui est mis au premier plan.

Alors oui je me permet de mettre le "tolérance" entre guillemet ( qui du coup après modification n'est pas entre guillement car le guillement cache le mot !) car c'est pour certain que quand ça les arranges. Je me foire pour un non-binaire je me fait détruire à la limite de l'insulte. Par contre si je m'ose à faire la remarque que je suis dys et que j'aimerais que l'on évite de me mettre dans les dents les fautes que je peux faire, ou au moins rester poli et corecte en me disant que ça dérange. Là par contre la tolérance elle s'arrête très vite. (

L'équité ça parle pas à tout le monde. Alors oui je sais, que je parle d'une minorité. (Je me doute en tout cas... J'espère.)

Donc oui au même titre que vous aimez que l'on respect votre orientation, que l'on soit tolérant sur vos avis/opinons, n'hésitez pas pour certain à respecter celle des autres et d'être tolérant à votre tour !

Les reflexions ''Je suis dys aussi et pourtant moi j'y arrive." D'accord, bah pas moi ! :joke:

Juste pour rire, combien de temps j'ai mis pour écrire ce petit texte pour le moment ? Allez ? Dix minutes ? une demi-heure ? Une heure ?

=| Une heure vingts la réponse. Pour toute mes phrases je prend un dictionnaire et un bescherelle pour éviter trop de faute. Ça c'est ce que l'on ne voie pas quand on parle par écrit à un dys.

Donc oui quand sur une bio tu as en gros ''.Si vous faites des fautes passez votre route." Il ne faut pas s'étonner de pas avoir de réponse mon grand, car la niveau insulte indirect elle est pas mal !

De l'autre côté quand la personne en face de toi ne fait pas d'effort et que la bio ce résume à '' je cherche des rencontres " tu n'as pas envie d'envoyer un message non plus.

Bref je m'égare.

Pour résumer.

Parler de tolérance c'est une belle chose, par contre l'appliquer pour tout le monde c'est mieux.

Ça ne porte pas vraiment au débat et en même temps, je vois pas ça comme une discrimination. Faite vous votre avis. Mais au moins je met à disposition un élément de réponse pour certain qui ne comprennent pas pourquoi ils ce prennet des vents.

Bonne journée à vous !

ps: Une précision importante qui n'est pas forcément évidente. Quand je parle de dys, à ma connaissance il y en à 4 lié à la langue écrite. Dysorthographie, dysgraphie, dyslexie. (Le dernier et un peu particulié et dépend d'une personne à l'autre mais c'est le hp et faux hp.)

avatar contributeur de Faith141
Faith141
18/04/2021 à 09:38

Salut, il y a eu plusieurs topic dont l'un assez récent qui parlé des fautes d'orthographes.

Je suis absolument oki with you.

À titre perso, j'utilise Antidote et il y des logiciels en ligne qui corrige pas mal de faute.

Si la personne s'arrête à mes fautes d'orthographe, je lui parle de math, de physique de chimie, d'électronique, d'informatique. Et je la calme très vite 😁

avatar contributeur de Plume
Plume
18/04/2021 à 09:58

Salut,

Complètement d'accord avec toi et ca fait du bien de te lire.

Tiens, une vidéo qui fait réfléchir (et rire) : https://youtu.be/5YO7Vg1ByA8

Ps : Tu écris comme tu veux et peux pour me répondre, tant qu'on se comprend ya aucun problème pour moi. ; )


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar ancien membre
Ancien membre
18/04/2021 à 15:05

moi niveau orthographe je sais que j' ai des grosses lacunes , maintenant si je dois etre jugé la dessus pourquoi pas , si c' est insuportable pour certains je le respecte , je fait des efforts mais je ne vais pas me rendre malade pour ça ... mais on est toujours jugés , discriminé ou pointer de doigt a un moment ou un autre et on fait aussi pareil parfois (sans forcement nous en rendre compte)

moi si quelqu' un me balance que cecis ou cela ne lui plais pas je ne vais pas lui jeter la pierre (enfin je vais essayer) parceque moi aussi certaines choses me tape sur les nerfs ...

donc la tolerance n' est pas pour moi une chose infinie , elle a ses limites , le but est d' essayer de les reposser si on le souhaite ou peut , mais on ne dois pas attendre que tous le monde soit au meme niveau sans etre forcement deçu a un moment

avatar contributeur de Doremi
Doremi
18/04/2021 à 16:13

Ben, ça n'est pas un souci : que les amoureux

de l'orthographe se connectent entre elleux,

et les autres entre elleux aussi 😉 ! Non ?

avatar contributeur de Tangerine
Tangerine
18/04/2021 à 16:48

Là-dessus je suis de l'avis de Rosso et Doremi.

Ben oui, quelque part, si l'orthographe est quelque chose d'hyper important pour certains, et que ça conditionne leur choix de relations, c'est leur droit, non ?

C'est comme dire "je n'aime que les hommes, femmes, passez votre chemin" ou le contraire ^^

J'avoue que pour moi, trop de fautes d'orthographe est un tue-l'amour. Mais curieusement, je n'ai jamais eu d'aversion pour les dyslexiques ou autres personnes qui ont ce genre de difficultés et je discute souvent avec.

Faut pas confondre difficultés type "dys" et d'autres causes de message "mal écrit".

Ce qui me débecte, ce sont les messages écrits tout en abréviations ("slt", "bjr"...) ou ceux qui emploient des mots qui ressemblent au français mais où la phrase n'a aucun sens pour moi...

Ne riez pas, il y en a certains sur le forum, j'ai beau m'écorcher les yeux et le cerveau, je ne comprends rien à ce qu'ils veulent dire, et donc je ne réponds pas. Je lis les réponses parfois, pour m'aider à comprendre indirectement le message incompréhensible, mais je me décourage vite...

avatar contributeur de Plume
Plume
18/04/2021 à 17:21

@Doremi, @Tangerine,

Le choix de relation affective, personne ne jugera ici. Par contre, critiquer ou juger un manque d'effort sans connaitre la personne et refuser toute discussion uniquement pour cette raison (ce préjugé), moi je trouve que ce n'est pas exactement la même chose.

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar contributeur de The Blob
The Blob
18/04/2021 à 17:42

je suis l’archétype de la tolérance enfin plus du respect j’évite même de marcher sur les pelouses mais désolé à tant faire attention ça m’épuise donc parfois ça m’arrive de prendre au plus court de ne pas faire gaffe à la pourtant jolie fleur sous mon pied mais la suvie de mon individu devient prioritaire à la survie des autres formes de vie donc voilà

avatar contributeur de Tangerine
Tangerine
18/04/2021 à 18:40

@Plume,

je ne crois pas qu'on soit en désaccord. Je me base sur la citation dans le premier post :

Citation de Erwan Jhin #360323 J'ai déjà vus sur certain profil ou discussion "Les fautes d'orthographes passez votre route !"

Cette phrase est aussi aimable qu'une porte de prison, ok, mais elle n'accuse pas le faiseur de fautes d'orthographe d'un manque d'effort... là c'est une interprétation de ta part ;-)

Elle implique juste que l'auteur déteste tellement les fautes d'orthographe qu'il ne veut pas discuter avec quelqu'un qui en fait.... (on peut donc supposer que sa boîte MP est très aérée ^^)

Je suis d'accord sur le fait qu'accuser quelqu'un qui fait des fautes de ne pas faire d'effort est injuste.

Mais je suis aussi d'accord sur le fait que certains peuvent détester les fautes d'orthographe et sélectionner leurs relations affectives en fonction de ça. On est sur un site de rencontres, quand même, on a le droit de filtrer qui on veut rencontrer ou pas, non ? ^^

Après, il y a peut-être un petit règlement de compte privé entre Erwan Jhin et une personne de BeTo qui l'aurait critiqué... je trouve que le forum n'est pas le lieu pour les règlements de compte, alors je fais comme s'il s'agissait d'un vrai débat. ;p

avatar contributeur de Plume
Plume
18/04/2021 à 18:48

Je ne suis pas complètement d'accord avec toi Tangérine.. Parce que faire des fautes d'orthographe ce n'est pas une identité. Et l'auteur du post explique bien son problème : Il peut rédiger un texte avec peu de fautes mais cela lui prend beaucoup, beaucoup plus de temps que pour d'autres. Du coup, en gros, il dénonce que c'est à lui de s'adapter et pas aux autres.

Cela rejoint d'autres handicaps (la liste est longue) et je dirais même qu'on touche là à une vision de la société.. Qui doit s'adapter? Qui doit faire des efforts? Qui doit se remettre en question?

Je ne suis pas certaine que sur ce sujet bien précis, ce soit uniquement aux personnes dys de le faire.. Parce que pour moi les personnes dys ont leur place dans la société au même titre que les autres. Et s'ils sont en situation de handicap, c'est aussi à cause de l'importance donnée à l'orthographe par le système tout entier (et cela dépasse les préférences sentimentales individuelles il me semble).

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar ancien membre
Ancien membre
18/04/2021 à 19:39

moi je trouve dommage que ceraines personnes se focalisent tellement sur l' orthographe que cela soit un frein pour elles au risque de passer a cote d' une tres belle personne qui a des qualites et des valeurs , une identite , une personnalite qui sont a mes yeux plus importantes que l' orthographe ... mais ca reste ma vison des choses et encore une fois si certains font passer l' orthographe avant telle ou telle chose je respecte leur choix

c est comme cettains qui font passer l' apparence avant tout , c' est leur choix . cela peut paraitre superficiel mais la aussi ce sont leur choix

mais moi qui parle de tolerance je sais que moi aussi si quelqu' un viens me parler politique ca va vite me gonfler , surtout si on essaye de me convaincre de leur honnete , de leur engagement et patati et patata ... je me connais ca va vite degenerer , donc je prefere dire d' entree de jeu que le terrain de la politique ce n' est pas mon truc ... et moi aussi je me rends compte que je ne suis pas plus tolerant ou ouvert d esprit que celui qui n' aime pas les fautes d ortographe ...

avatar contributeur de Erwan Jhin
Erwan Jhin
19/04/2021 à 04:14

Bonjour Faith141,

En effet j'ai eu vent d'autre discussion,

Je préfère éviter d'utiliser des outils pour me corriger, je risque d'y prendre goût et de ne plus faire l'effort par moi-même. Haha

C'est une bonne façon de procéder, une bonne répartie pour calmer la discussion !

 Salutation Plume, 

Une prise de parole bien expliqué et propre, la conférence est intéressante d'un point de vue historique et réflexion.

 Rosso, Tangerine bonjour.

Je me permet de grouper ma réponse.

Avoir une aversion pour x ou y chose ne me pose aucun problème.

Ce qui me dérange ici n'est pas le tue-l'amour qu'est le problème de l'orthographe.

Mais le discours que peuvent tenir les (certaines) personnes.

Vous (Tangerine) avez pris une citation sans prendre l'entièreté du contexte.

En effet si on s'arrête sur le fait que l'on me dise:

-"Si tu sais que tu fais trop de faute, ça va coincer je n'y arrive pas"

Pas de soucis bonne journée et j'espère que tu trouvera ton bonheur l'ami.e !

-Sauf que la ce que je pointe du doigt, c'est la dérision des personnes qui ce plaignent de ne pas avoir de réponse

à cause de ça.

-Le fait d'être pris de haut.

-Quand j'exprime le fait que je met plus d'une heure pour écrire quelque ligne, il y a un contexte de "les efforts fournis personne ne les voient et y prête attention."

-De juger ou de discriminer, comme dit au début j'ai hésité à mettre le sujet en discriminations et intolérences,

puis me suis ravisé en me disant qu'il valait mieux porter au débat/réfelxion plutôt que pointer du doigt une atitude qui

me dérange.

_Et pour répondre ce n'est pas un réglement de compte, si ça avait été le cas c'était direction la modération.

À mes yeux une joute publique n'est pas la solution, surtout dans l'idée de tolérance. (avis purement personnel.)_

Je m'égare pardon.

La tolérance à ses limites je suis d'accord, mais là encore, qui met les limites ? (C'est un autre sujet/débat me diriez-vous)

Si tu ne veux pas me respecter sur des choses qui me tienne à coeur, pourquoi moi je n'aurais pas le droit de faire pareil ?

UNE FOIS DE PLUS JE PARLE DE PERSONNE QUI VONT DÉLIBÉRÉMENT CE MOQUER OU JUGER ECT ECT ...

Je ne met volontairement pas d'exemple qui me sont arrivés pour ne pas mettre en lumière une/des personnes. Donc oui c'est un peu brouillon j'imagine.

J'ai essayer hier d'être le plus poli possible sans porter atteinte à personne ou donner l'impression que je m'acharne.

Employer du vocabulaire plus "gentil" que ce que l'on peut recevoir. Car la virulance et la violance de certain propos sont au niveau de certain homo/xeno/ -phobe que j'ai pu recevoir.

Mais j'ai l'impression du coup que les points non pas été mis correctement sur les "i" et par conséquent ça porte à confusion pour certaine chose.

(En relisant le post de base, je me suis rendu compte que certain mot/passage avait été coupé car entre guillement, ce qui change quelque phrase.)

Pour le côté adaptation, je pense que la société ne changera pas (du moins tout de suite) elle ce base sur des normes, et indirectement je trouve normale en tant que citoyen de faire des efforts pour m'intégrer et de me battre pour défendre et en protéger d'autre.

Mais la encore c'est extremement personnelle !


 Pour conclure ce paragraphe avec une "fun fact" de ma vie personnelle et qui exprime bien un raisonnement "global" et qui reprend ce que Faith141 exprime avec son message. 

J'ai au lycée, répondu à une personne qui ce foutait régulièrement de moi parce que je n'avais que des 0 et des -x en dictée. 

-Tu sais, ça te fais rire, c'est drôle car je ne sais pas écrire, j'ai des cours du soir pour m'en sortir, la nuance, c'est que si toi tu devais avoir des cours du soir pour toute les matières ou tu es en galère, toutes tes vaccances y passeraient pour avoir ne serait-ce que la moyenne.

Actuellement ça ne viendrait à presque personne l'idée de juger quelqu'un car la personne ne sait pas ce qu'est un modulo par exemple.

Pour finir (vraiment) sur une note très agréable ( à mes yeux tout du moins )

Il y a aussi des personnes qui aides, prennent de leur temps, aussi bien dans la vie, que sur beto, à ces personnes-là, si elles passent par là, merci !

Ça fait du bien d'avoir juste un soutient amical ou non, des discussions ou la personne prend de son temps et ne juge pas.

Plein de d'amour sur vous tous.

avatar contributeur de Tangerine
Tangerine
19/04/2021 à 10:10

Citation de Erwan Jhin #360419

-Sauf que la ce que je pointe du doigt, c'est la dérision des personnes qui ce plaignent de ne pas avoir de réponse à cause de ça.

Désolée Erwan si j'ai mal interprété, je ne suis pas sûre de comprendre la situation : tu dis que certaines personnes te reprochent de ne pas répondre à leur message, après qu'ils se sont moqué de toi à cause de l'orthographe ?

Si c'est ça, la situation est tellement absurde pour ma petite tête cartésienne que je ne me suis pas attardée là-dessus.

Quelqu'un qui te dit qu'il ne t'apprécie pas, pour tel ou tel truc, et qui s'étonne ensuite que tu cesse de communiquer, ben je ne sais pas, je ne comprends pas ce qu'ils ont dans la tête. Mon avis est que tu as raison de ne pas te laisser agresser en tout cas. Mais c'était tellement évident pour moi que je n'ai pas pensé à le souligner ;)

Pareil pour les gens qui jugent ta personnalité à travers ton "dys"... que dire sinon qu'ils ne méritent pas les efforts que tu fais pour leur parler ...

Il y a des tas de gens qui critiquent les différences, qui se moquent, malheureusement on ne peut rien y faire à part éviter ces personnes...

@Plume, tu dis quelque chose de très intéressant à propos du handicap. Je crois que c'est un nœud du problème, sans savoir pourtant comment le résoudre. Je crois instinctivement que c'est à chacun de faire des efforts, la personne handicapée et la personne qui n'a pas de handicap.

Mais quelque part, la vie est cruelle, personne n'est responsable du handicap, et si celui-ci empêche une bonne relation, ce n'est de la faute à personne. Chacun fait de son mieux.

Quand je dis que malgré mes efforts et mes maux de crâne consécutifs, je n'arrive pas à comprendre certains textes écrits ici, bien que l'auteur fasse d'immenses efforts, eh bien il faut se rendre à l'évidence que la relation épistolaire avec cette personne est condamnée et ne pas insister. Il faut savoir reconnaître les causes perdues...

(C'est un exemple en l'air, ça ne m'est pas arrivé en MP jusqu'ici... )

Le handicap est une réalité, pas un choix de société. Si un type se présente pour être piano-bar mais qu'il n'a pas de bras, le patron lui demandera : "mais pouvez-vous quand même jouer du piano ?" Il répondra : "non, je ne peux pas, mais je fais des efforts qui méritent le respect". Que dira le patron ? "Je respecte vos efforts, mais je suis désolé, je ne peux pas vous donner le poste, j'ai besoin de quelqu'un qui joue du piano..."

En revanche, si on a "Je n'ai pas de bras, mais je joue très bien avec les orteils." Alors là le patron répondra : "Banco, le poste est à vous !"

Là, ce que je pointe, c'est la place du handicap et de ses conséquences dans la situation. Petite mise en parallèle :

A : si la priorité c'est d'avoir de la bonne musique jouée au piano, peu importe la façon d'y arriver, doigts ou orteils, on s'en fout du moment que c'est bien joué

Abis : si la priorité est une bonne relation humaine, peu importent les fautes d'orthographe, du moment que le courant passe bien.

En revanche :

B : si la priorité est d'avoir de la bonne musique, et que la musique ne peut être jouée, malgré tous les efforts... alors c'est un échec. Mieux vaut se tourner vers le chant...

Bbis : si la priorité est une bonne relation humaine, mais que le dialogue est incompréhensible malgré tous les efforts... alors c'est un échec. Mieux vaut se tourner vers une personne qui comprendra ce qu'on écrira...

Voilà toute la cruauté du handicap, mais toute sa réalité. Le handicap ferme des portes. La société a le devoir d'en rouvrir le plus possible (et on est loin du compte), mais on ne peut pas TOUT résoudre. Et c'est pareil dans la sphère privée.

avatar contributeur de Plume
Plume
19/04/2021 à 10:26

@Tangerine,

"Quand je dis que malgré mes efforts et mes maux de crâne consécutifs, je n'arrive pas à comprendre certains textes écrits ici, bien que l'auteur fasse d'immenses efforts, eh bien il faut se rendre à l'évidence que la relation épistolaire avec cette personne est condamnée et ne pas insister." Et bien toi aussi tu es en situation de handicap ! : )

Dans ce cas précis si la personne te paraît intéressante et que tu souhaites échanger avec elle, tu peux toujours téléphoner (ou autre moyen utilisant l'oralité). L'échange par écrit n'est pas une obligation..

Les différences et particularités de chacun force à trouver des solutions créatives.. Si on en a envie. Et c'est plutôt quelque chose de très positif en réalité. Sortir du cadre préétabli et inventer autre chose, plus adapté à l'ensemble des personnes qui vivent cette relation. S'émanciper de la norme pour plus d'écoute et de respect réciproque.

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar contributeur de Doremi
Doremi
19/04/2021 à 11:12

Citation de Plume #360435

100% d'accord avec toi

avatar contributeur de Tangerine
Tangerine
19/04/2021 à 11:12

Hihi, oui Plume, il n'est pas exclu que j'ai mes propres handicaps ^^ J'en ai souvent l'impression !

"Dans ce cas précis si la personne te paraît intéressante et que tu souhaites échanger avec elle, tu peux toujours téléphoner ..."

Mais oui, mais c'est là où ton raisonnement se prend les pieds dans le tapis : comment une personne dont je ne pige pas un traitre mot à l'écrit pourrait me paraître intéressante ? C'est comme une langue étrangère...

Imaginons : il aurait pu arriver qu'au lieu de BeTo, j'aie rencontré cette personne en situation réelle et que j'aie apprécié la discussion... on se serait peut-être alors écrit par la suite (SMS, mails...) et je me serais rendu compte seulement alors que je ne pige rien de sa prose écrite. Dans ce cas, pas de souci, je sais que cette personne m'intéresse, et on décide d'éviter l'écrit pour communiquer autrement.

Mais dans l'autre sens, comme c'est le cas en virtuel sur internet ? Comment deviner qu'une personne dont on ne pige rien, ni à la présentation, ni dans les messages forum ou privés, pourrait nous intéresser et nous plaire ?

avatar contributeur de Plume
Plume
19/04/2021 à 11:20

@Tangerine,

Excellente question !^^

Et j'ai foi en tes capacités créatives pour trouver des solutions innovantes permettant de répondre à cette question. : )

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar contributeur de Erwan Jhin
Erwan Jhin
19/04/2021 à 16:29

Bonjour à vous,

Je pense que tu as saisis l'idée global de ce qui me dérange.

C'est vraiment le côté du: (simplifié)

`

Personne : Salut ?

Moi : écrit en faisant des fautes.

Personne: Ah trop drôle un gogole qui sais pas écrire, ne me parle pas si tu sais pas alligner deux mots !

Ne répond pas du coup.

Personne: Ah bha voilà encore un qui répond pas, ça me saoul ce genre de mec.

facepalm

`

Et encore ci-dessus c'est un exemple mignon. x)

La critique, quand cette dernière est constructive je prend avec grand plaisir,

la plus part de mes professeurs de français m'ont fait des critiques mais pas dans un but destructeur,

souvent poussé en avant par ces derniers, c'est ce qui fait qu'actuellement j'arrive à écrire sans ''trop'' de soucis.

Il ne faut pas être réticent à toute forme de critique.

(Bien que des fois c'est aussi agréable que de l'huile de foie de morue au réveil. ^^' )

"Il y a des tas de gens qui critiquent les différences, qui se moquent,

malheureusement on ne peut rien y faire à part éviter ces personnes..."

Malheureusement, je suis de ton avis aussi, tu as beau essayer de te battre pour que le "jugement/moquerie" disparaisse j'ai l'impression que certain on en besoin pour ce sentir en vie.

Pour ce qui est de la situation de handicap, c'est un sujet épineux ou chaque personne a son avis dessus,

même au sein d'un même problème on ne le vois pas de la même façon.

Comme dit, il faut que chaque un face des efforts pour que le monde tourne avec tout le monde.

Et surtout ne pas oublier, un handicap peut arriver à tout moment.(Bon je ne le souhaite à personne.)

J'aime beaucoup ton exemple, il démontre à quelle point les efforts peuvent payer, tu touche une réalitée,

Beaucoup ce plaigne sans avoir fait d'éffort avec juste un "C'est parce que je suis handicapé !"

Non c'est car tu ne peux pas faire ce taff.

J'ai bossé en cuisine pendant quelque année, on n'a eu des personnes avec une main ou un bras en moins qui bossait sans ralentir personne, car ils s'étaient donné les moyens d'y arrivé.

Un handicap est un problème, qui peut coupé pas mal de porte, mais pas toute, il faut aussi connaître ses limites

et ne pas être trop "con".

Dans mon exemple, si je voulais me lancer dans un domaine qui touche la langue/l'écriture, libraire pourrait être une

alternative par contre correcteur orthographique pour auteur ce serait impossible.

Bien que j'aimerais voir la tête des lecteurs si demain Harry Potter devenait " hari pauteur va a lécole des saurcier " Une épreuve de torture. /rire.

Pardon je dérive une fois de plus.

Pour revenir sur une de tes phrases.

Voilà toute [...] sphère privée.

Dans mon vécus la situation elle même n'est pas cruelle, j'ai jamais mal vécus un employeur qui me dit :

" Tu es régulièrement amené à faire des synthèses malgré le fait que tu sois souvent sur le terrain, il nous est préférable

d'avoir une personne plus rapide"

Dans ce cas, pas de soucis, c'est normal.

La ou ça deviens "cruel" c'est quand la méchanceté humaine arrive.

"Bon, je vois que t'es merde qui sais pas écrire, on a pas besoin de toi, trois heures pour rédiger une

simple synthèse, et puis quoi encore, allez casse toi"

Dans ce genre de situation ce que tu (je) vis mal c'est la relation humaine plus qu'autre chose. (Ressenti personnelle.)

NB: C'est un peu dommage dans un sujet qui porte au débat de ce contenter d'expérience personnelle, mais je ne pense

pas être en mesure de parler pour d'autre, surtout que les quelques personnes dans des situations similaires le vivent

très différement.

S'émanciper de la norme à ses limites, si tu en sort trop tu n'as plus de soutien, aussi bien pro, que social.

Bien que dans ton discour tu m'as tout l'air de dire "tu peux sortir des sentier battus pour arriver à tes fins, un chemin différent qui mène à la solution."

Dans ce cas précis (j'espère ne pas me tromper), je vous rejoins. À la nuance que certain chemin son des culs de sacs pour certain handicap. Pour des raisons physiques, de budget, ect ect.

L'oral est une solution miracle pour certain :hands_up:, un bon compromis qui est plus réel d'un certaine façon.

Quand tu vis avec quelqu'un tu parle plus souvent par oral que par écrit (Peut-être pas pour tout le monde.)

Haha, oui question très intéressante, le plus simple serait peut-être d'avoir un enregistrement, un "répondeur"

dans lequel la personne pourrait s'exprimer oralement pour sa biographie, description. Ça pourrait permettre à

certain de développer et à ceux qui écoute d'avoir un avis autre.

Bonne journée à vous !

avatar contributeur de Tangerine
Tangerine
19/04/2021 à 18:43

Yes ! Une présentation vidéo ou audio, pourquoi pas ?

avatar contributeur de Wondeur
Modération Wondeur
20/04/2021 à 15:36

Citation de Erwan Jhin #360323

J'ai déjà vus sur certain profil ou discussion "Les fautes d'orthographes passez votre route !"

Hélas, l'orthographe est un marqueur social très utilisé pour discriminer dans tellement de domaines.

Tout le monde n'a pas eté sensibilisé ou simplement informé quant à la dysorthographie ou la dyslexie. Tout le monde n'a pas eu les mêmes chances ou les mêmes moyens pour se faire aider sur l'orthographe...

Beaucoup se croient "acceptant·e" (je tends à préférer ce mot à tolérant), mais on sait bien que l'être humain qui est plein de contradictions n'accepte pas tout, aussi facilement qu'on le voudrait.

Ce n'est ni naturel ni impossible d'être plus acceptant·e mais ce n'est pas du tout la tendance de la société... malheureusement.

Oui les mentalités évoluent lentement patati patata mais dans la vie de tous les jours... souvent, ça n'evolue pas. Ex: l'existence de ce topic.

Les bègues, les muet·te·s ou malentendant·e·s, les trisomiques, les handicapés physiques... personne n'a rien contre elles·eux mais qui donc se projette au premier coup d'œil dans une relation avec ? Qui aurait envie de discuter avec sur le net ?

Je ne me mets au dessus de personne, moi-même je n'ai jamais imaginé une relation avec une femme sans main ou quelqu'une qui a des difficultés de prononciation... et pourtant ça existe.

Il y a sûrement des gens patients et compréhensifs qui n'en ont rien à foutre des fautes. Sur le net, on est obligé·e de commencer à l'ecrit mais le but est de se voir et de se parler irl. La vie on la vit. D'autres l'écrivent, mais ce n'est pas la passion de tout le monde...

D'ailleurs des personnes qui écrivent bien peuvent ne pas etre si intéressantes que ça, en vrai (ex : moi lol... un ennui mortel !)

La présentation video suggérée par Tangerine est une bonne idee - Mille mercis à Wiloute 😉

Preuve que l'internet des rencontres, ne doit pas être exclusivement confiné dans des écrits. Derrière chaque profil, il y a un être humain avec une personnalité, un vécu, des aspirations etc.

Qu'il est dommage de s'arrêter à l'orthographe....

Courage Erwan Jhin


La vie est un perpétuel recommencement...

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
20/04/2021 à 16:47

Citation de Tangerine #360439

...ton raisonnement se prend les pieds dans le tapis : comment une personne dont je ne pige pas un traitre mot à l'écrit pourrait me paraître intéressante ?

C'est a quelques mots près ce que je voulais écrire. Ça c'est fait.

Chacun.e fait comme il veut ou peut...ca passe ou pas.

Il est clair que lire un texte bourré de fautes est très pénalisant. La lecture est drastiquement ralentie et réclame plus de concentration et génère rapidement une fatigue inutile.

Il y a de(s) intervenant(s) dont je zappe directement l'intervention tellement c'est inbitable.

Cependant, il y a tellement de pierres d'achoppement dans un début de relation entre deux êtres que rien ne dit qu'avec une orthographe irréprochable cela passerait assurément.

Plusieurs intervenants ici précisent que leur orthographe est problématique. Je m'inscris au club.

Des fautes, on en fait mais...pas tant que ça.

Il y a par contre des personnes qui écrivent n'importe quoi, n'importe comment. Pour être fixés sur les niveaux que nous nous fixons, il faudrait quelques exemples.

Il y a même des gens qui utilisent la dictée vocale a deux metres en faisant la vaiselle. Je ne vous fais pas un dessin du résultat.

Pour chacun de nous il y a une limite de l'acceptable. Exprimer son souhait d'une orthographe correcte doit pourtant être exprimé sans blesser si possible.

Une case à cocher, pré formulée pourrait ajouter une indication modèle a notre profil.. et la charte infiquer que le souhait d'une communication épurée ne doit etre formulé que par cette touche...

@wilooo


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr