Se tenir la main dans la rue : amour ou s'afficher

Ancien membre

Bonjour à tous, Je viens vers vous car ma précédente histoire m'a beaucoup questionné sur le fait de se tenir la main ou non dans la rue. Je suis plutôt de nature tactile et j'aime me ballader main dans la main mais lui le vivait d'une autre manière. Selon lui, le fait de se tenir la main est un moyen pour afficher aux yeux de tous notre orientation sexuelle et notre couple cherchant à succiter de l'envie ou du dégoût (homophobie). Sa réflexion n'étant pas inexacte je me demande aujourd'hui si je fais bien de vouloir continuer à tenir la main (célibataire pour l'instant mais c'est en préparatif :p). Qu'en pensez vous ?
Ancien membre

Salut, personnellement quand j'était avec mon copain, je refusait qu'on ce tienne la mains, car malgré tout je pense que les mentalités on pas assez évoluer et les gens pourrait le mal prendre .. Donc moi si je refusait c'était surtout par sécurité mais quand on était a l'abris des regards je refusait jamais !! ;) 
Ancien membre

Espoir26 a écrit : Salut, personnellement quand j'était avec mon copain, je refusait qu'on ce tienne la mains, car malgré tout je pense que les mentalités on pas assez évoluer et les gens pourrait le mal prendre .. Donc moi si je refusait c'était surtout par sécurité mais quand on était a l'abris des regards je refusait jamais !!   Merci !
S'il y a une peur je peux comprendre mais personnellement je ne me soucis pas du tout du regard des autres (j'ai plus de mal avec le regard des LGBT par exemple).
Ancien membre

Bonjour !
Belveline a écrit : Selon lui, le fait de se tenir la main est un moyen pour afficher aux yeux de tous notre orientation sexuelle et notre couple cherchant à succiter de l'envie ou du dégoût (homophobie).
J'ai du mal à être d'accord avec cette idée. Quand deux personnes se tiennent par la main ce n'est pas pour le regard des autres, c'est juste pour elles et parce qu'elles en ont envie. Et quand c'est un couple hétéro personne ne se pose la moindre question, ou ne pense qu'ils affichent leur orientation sexuelle. ils affichent juste leur affection et le fait qu'ils ont envie de se tenir la main, c'est tout... Avec mes ex copines, on se tenait souvent par la main naturellement sans se poser de questions par rapport à ce que ça pourrait vouloir dire, juste parce qu'on en avait envie. Si je ne le fais plus aujourd'hui avec mon compagnon, ce n'est pas parce que je n'en ai plus envie mais juste par sécurité, et je trouve ça triste. D'ailleurs on l'a fait, se tenir par la main, pendant les manifs du mariage pour tous, parce que là on se sentait en sécurité. J'adorerais vivre dans un monde où tous les couples pourraient se tenir par la main sans se poser de question quelle que soit leur orientation...
Ancien membre

Personnellement de nature renfermée et n'assumant pas trop ma bisexualité, je ne tiens jamais la main de mon copain en public. J'ai trop peur de me prendre une réflexion en pleine face :/  Quand je suis à l'abris des regards ça me dérange pas. Même si de plus en plus de gens savent pour ma bisexualité je préfère ne pas le montrer clairement. Les mentalités s'ouvrent mais tout doucement.
Ancien membre

amour
Ancien membre

La question est facile et complexe en même temps... Si tu es avec quelqu'un vivant très bien son orientation sexuelle et qui ne le cache pas, tenir la main de ton partenaire n'est pas un soucis. C'est à la fois une preuve d'amour et aussi une façon de dire que "Vos mauvais regards, vos opinions, on s'en fout parce qu'on s'aime et que vous n'allez rien y changer." Après, si tu es en couple avec quelqu'un comme moi, c’est à dire  timide et qui redoute le regard des autres, mieux vaut ne pas faire ce petit contact quand il y a trop de monde. (Personnellement, je sais que je me sentais très mal à l'aise quand mon ex me prenait la main car j'avais l'impression que les regards étaient braqués sur moi. Mais d'un autre côté, j'adorais ce contact parce que je sentais qu'elle était là, près de moi et que du coup je n'avais pas à avoir peur des gens et leurs avis... Compliqué je sais x'D) En tout cas, cela ne veut en aucun cas dire qu'il ne t'aime pas. Il faut juste prendre en compte qu'il craint les jugements et que donc, il faut avancer pas à pas, à son rythme. Si on brusque quelqu'un, c'est le meilleur moyen de le stresser et qu'il se renferme davantage sur lui même et donc, qu'il finisse par catégoriquement s'afficher en publique, chose bien dommage dans le fond. En gros, je te conseille de lui demander, si cela ne le dérange pas ou s'il appréhende un peu, rassure le etc et puis tu verras le résultat :)  Après, c'est compliqué car personne n'a la même vision des choses alors ce genre de petits détails peuvent vite faire polémique ! :/ 
Ancien membre

Alexam a écrit : Personnellement de nature renfermée et n'assumant pas trop ma bisexualité, je ne tiens jamais la main de mon copain en public. J'ai trop peur de me prendre une réflexion en pleine face :/  Quand je suis à l'abris des regards ça me dérange pas. Même si de plus en plus de gens savent pour ma bisexualité je préfère ne pas le montrer clairement. Les mentalités s'ouvrent mais tout doucement. Merci !
Je ne suis plus avec lui mais je vois bien à travers les réponses que cela semble bien plus s'orienter du côté de s'afficher ou non. C'est là où je me rends compte que le regard des autres a un réel impact sur l'expression du couple. Personnellement je n'ai pas envie de brider ma vie en fonction des autres.
Ancien membre

Hey!  On peut faire autant de cas généraux qu'on veut, ce qui compte sera toujours ta manière propre de voir les choses avec ton copain.  Symboliquement se tenir la main pourrait être vu de manière forte : c'est une image de la liaison qui t'unit à ton copain. C'est franc, ça montre clairement le lien qui existe entre vous. Mais c'est justement de ce lien dont tu pourrais souffrir si tu rencontres des homophobes sur ton passage.  D'un autre côté, ne pas le faire alors que tu en aurais envie serait uniquement de la crainte, ça serait leurs donner satisfaction. En soi, c'est super mignon et aux dernières nouvelles, c'est pas comme si tu lui fourrais la dinde en public (ça passe à la censure ça ??? :p) , donc les réactions négatives devraient être minimes.  En bref, si tu en as envie, tiens lui la main, je pense que ça n'a rien de provoquant ou de damnable. 
Ancien membre

Revoltes a écrit : En soi, c'est super mignon et aux dernières nouvelles, c'est pas comme si tu lui fourrais la dinde en public (ça passe à la censure ça ??? ) , donc les réactions négatives devraient être minimes. 
malheureusement ça dépend quand même un peu dans quel coin tu te ballades et qui tu croises :s après c'est vrai que les insultes on peut toujours ne pas les écouter, mais ça fait jamais du bien quand même...
Ancien membre

Cela bride tout de même ta façon de vivre je trouve. On retombe dans la problématique : pour vivre heureux vivons caché.
Ancien membre

Afficher sa relation n'est pas un choix aisé... Lorsque l'on se trouve en soirée ou autre avec ses proches, ça reste faisable. Pour ce qui est de la rue, à l'heure actuelle, il y a toujours un risque que ce soit mal vu. Dans le meilleur des cas, cela suscite des regards interrogateurs ou des insultes. Dans le pire, il peut s'agir d'agressions contre lesquelles il est encore difficile de se protéger. Il existe toutefois des gens qui prennent leur courage à deux mains et osent s'afficher main dans la main, parce qu'ils ont envie de se battre quitte à ce que cela suscite des réactions virulentes. Pour ma part, je suis assez pudique là-dessus. Même si j'étais hétéro, me balader main dans la main avec la personne avec laquelle je sors, c'est pas une chose que je fais naturellement (et puis entre nous, il arrive toujours un moment où on commence à suer des mains et ça devient chiant, alors on finit par se lâcher) Pour moi se tenir la main n'est pas une question d'assumer ou non sa sexualité, c'est surtout une question d'oser affronter le regard des autres. Et le chemin reste encore long pour faire changer les mentalités... 
Ancien membre
- Modification par Belveline le 22/09/2015 - 20:04:07

Cafeine a écrit : Afficher sa relation n'est pas un choix aisé... Lorsque l'on se trouve en soirée ou autre avec ses proches, ça reste faisable. Pour ce qui est de la rue, à l'heure actuelle, il y a toujours un risque que ce soit mal vu. Dans le meilleur des cas, cela suscite des regards interrogateurs ou des insultes. Dans le pire, il peut s'agir d'agressions contre lesquelles il est encore difficile de se protéger. Il existe toutefois des gens qui prennent leur courage à deux mains et osent s'afficher main dans la main, parce qu'ils ont envie de se battre quitte à ce que cela suscite des réactions virulentes. Pour ma part, je suis assez pudique là-dessus. Même si j'étais hétéro, me balader main dans la main avec la personne avec laquelle je sors, c'est pas une chose que je fais naturellement (et puis entre nous, il arrive toujours un moment où on commence à suer des mains et ça devient chiant, alors on finit par se lâcher) Pour moi se tenir la main n'est pas une question d'assumer ou non sa sexualité, c'est surtout une question d'oser affronter le regard des autres. Et le chemin reste encore long pour faire changer les mentalités...  Vous avez dit merci
Donc pour toi cette question de s'afficher ou non est général ?
avatar contributeur de Gaeyeregard
Gaeyeregard

C'est un sujet vraiment intéressant.  C'est dans ce genre de moment là qu'on comprend ce qu'est une discrimination. Il ne s'agit pas que des insultes ou des agressions physique, mais aussi de tous les regards en biais, les messes basses, les gens qui se retournent, les gens qui s'efforcent à ne pas croiser votre regard etc... Ces manifestations ne sont presque jamais agressives mais elles contribuent à créer un univers oppressant autour de vous. On a l'impression d'être le centre du monde, voire même d'être provocateur alors que ce n'est pas du tout le cas. Ce genre de comportement est transposable à plein d'autres discriminations. Par exemple combien de fois je l'ai remarqué dans la rue quand un juif passe avec une kippa ou un chapeau juif, mais aussi parfois sur des critères racistes etc. Vivre une discrimination ne nous épargne d'ailleurs pas de reproduire exactement le même schéma avec une autre catégorie de la population.   Maintenant, pour en revenir au sujet principal, la sécurité et l'environnement compte beaucoup. Il y a des endroits, des pays ou des quartiers où j'aurais beaucoup moins de problème à le faire. Par exemple dans une ville scandinave ça ne me dérangerait pas, justement parce que cette pression est moins forte (attention, je n'ai pas dit qu'elle n'existait pas. Le fait que les scandinaves expriment très peu leur ressenti compte un peu). En France ça dépend vraiment où, mais pour mon confort personnel je préfère éviter. Peut être dans quelques années :). Et alors de nuit, dans les quartiers (presque) vides, c'est même pas la peine d'y penser. Combien de fois il m'est arrivé de croiser des groupes facho notoires, reconnus pour leur grande tolérance avec les LGBTs... Trop dangereux.  Par contre, je n'ai pas bien compris pourquoi tu étais plus gêné par le regard des LGBTs que par celui des hétéros ? Est-ce que tu pourrais développer stp ? 
Ancien membre

C'est marrant, je vis à rennes depuis mes 12 ans et je n'ai jamais subit d'homophobie ici (ou de très petites et de gamins). Après je ne pronne pas le tenage de main h24, je suis d'accord pour dire qu'il y a des lieux où il faut se protéger et que tu as 99% de chance de te faire insulter si tu le montre. Pour te répondre Gaeyeregard, dans ma vie j'ai toujours été accepté et protégé par des personnes hétéro, je n'ai donc pas peur de leur regard aujourd'hui. Par contre j'ai toujours vu le mépris que peuvent avoir certains homo (qui n'a jamais été dévisagé de la tête aux pieds par un gay et le voir partir sous entendant que je ne vaux pas la peine qu'on me parle). Pour moi, dans la société on cherche à appartenir à un groupe. Je ne fais pas parti du groupe des heteros c'est certain mais je ne me sens pas à l'aise non plus dans le groupe des gay car j'ai été rejeté. Pour moi donc l'homophobie que j'ai vécu vient des homo eux même et non des heteros. Désolé si ce n'est pas très clair "^^
avatar contributeur de Gaeyeregard
Gaeyeregard

Je vis à Rennes depuis 2 semaines et il me semble que c'est une ville calme et tranquille. Mais bon, je suis originaire de la moitié est, méditerranéenne et savoyarde qui est plutôt conservatrice, donc c'est pas la même ambiance. Sinon j'ai vécu 2 ans à Lille j'ai plusieurs fois croisé le bloc identitaire et autre skinhead en rentrant de la rue de la soif. Ça n'arrive pas souvent mais ça arrive et je pense que c'est le genre de moment ou il ne vaut mieux pas avoir sa main dans celle d'un autre mec (surtout qu'ils sont bourrés).  Par contre pour ton expérience avec des gays... Bah je ne sais pas quels gays tu as fréquenté mais ça semble être de parfaits co****ds. On ne m'a jamais traité comme ça... enfin pas aussi durement. A quoi rime ce comportement ? C'était quoi leur problème ? 
Ancien membre
- Modification par Belveline le 22/09/2015 - 23:47:10

Disons que cela s'est reproduit à de nombreuses reprises durant mon adolescence/début de l'âge adulte ce qui n'aide pas à avoir confiance même si paradoxalement j'ai jamais eu de soucis dans mes histoires. Je ne sais pas non plus d'où cela peut venir puisque la personne ne m'adresse même pas la parole et me juge rien qu'en me regardant. Je l'ai vécu encore il y a peu. Bienvenue à Rennes ;) si besoin d'une visite guidée n'hésite pas.
Ancien membre

Tu veux que je creais un nouveau débat sur l'homophobie homo ? :p
avatar contributeur de Gaeyeregard
Gaeyeregard

C'est vraiment étrange... Tu n'as pourtant pas l'air d'être horrible ou d'exprimer l’antipathie absolue, au point de ne pas mériter qu'on t'adresse la parole. (J'espère que tu ne vas pas le prendre mal, je n'ai pas su le formuler autrement mais de ce que je peux voir ce n'a pas l'air du tout le cas). D'ailleurs il n'y a personne qui ne mérite qu'on ne lui adresse pas la parole... Tout ça est bien curieux.  :/  Merci :) Tu peux si tu veux. Ce serait un sujet intéressant mais aussi très complexe ^^.  
Ancien membre

C’est compréhensible de ne pas vouloir tenir la main dans la rue, le regard des autres peut parfois mettre mal à l’aise ... Personnellement je ne me prive pas de ce contact que je trouve normal entre deux personnes qui s’aiment, je ne suis pas en couplé pour les autres alors basta ! 
Ancien membre

Cette question est intéressante. Se tenir la main, quand on est un couple hétérosexuel, ce n'est pas pareil que quand on est un couple homosexuel. Dans le premier cas, c'est un geste affectif intime et spontané, alors que dans le second cas c'est quasiment tout le temps un geste calculé, réfléchit. On doit vérifier dans quels milieu on est, qui est autour, est ce que c'est risqué, etc. Dans le meilleur des cas, le geste prend une connotation revendicative (parfois provocatrice), ou il peut aussi devenir un geste surveillé, prêt à disparaitre si on croise un regard malvaillant. Dans tous les cas il perd sa valeur spontanée et intime. Panti explique très bien ce problème dans l'une de ses conférences :
https://www.youtube.com/watch?v=hIhsv18lrqY
avatar contributeur de LucioDavid84
LucioDavid84
- modifié par Wiloooo le 08/04/2019 - 13:59:27

il est tout a fait normal que deux personnes qui s'aiment puissent ce tenir main quelque soit le lieux et leur orientation sexuel. si ont fini par s'interdire ce simples geste c'est comme si ont donner raison au homophobes et qu'ont s"empêchait de vivre. gardons  la tête haute,et ne prouvons  pas au cons qu'il ont raisons. L'Amour est plus fort que tout et la peur n’empêche pas le danger. tu mange,tu bois,tu dort,tu vie et tu respire tout les jours,comme tout le monde,alors ne doit pas ètre simplement qu'un concept ou une fête que tu applique une fois par ans mais la réalité de tous les jours. ce mètre des barrières n’empêchera jamais les envieux et les aigris de cracher leur venin! alors la vie et courte;ne laissez pas les autre diriger la votre.  Amen! ❤️
Ancien membre

Très bien perçu... La première liberté esr celle d'aimer et donc de conformer notre vie interieure et notre vie sociale... C'est pourquoi nous avons à témoigner de notre normalité... 
avatar contributeur de Anamorphose
Anamorphose

Comme ça été dit plus haut, ça dépend aussi de l'endroit où tu vis. Moi je suis à Paris, et je n'ai jamais eu de soucis quand je tenais la main de mon copain. Maintenant, j'ai connu des personnes qui sont en province, et tu te rends compte que les réactions sont complètement différentes parfois. Quand tu es au lycée et que tu te ramasse des propos homophobe ou que tu te fais harceler, très rarement l'établissement réagira, ou alors il ne se mouille pas. Dans ces endroits là, comment veut-tu te sentir libre de prendre la main de ton copain ou de ta copine si t'es homo ?! Et ça, c'est quand tu vis bien ta sexualité. Pour peu que tu sois mal dans ta peau, complexé ou soucieux du regard de la société/de ta famille/de ta religion, le moindre geste "à caractère homosexuel" devient un problème. Pour moi, je pense que ceux qui peuvent se tenir la main dans la rue doivent le faire. Que ceux pour qui s'embrasser dans la rue n'est pas un problème, aussi. C'est la meilleure manière de faire changer les mentalités (contrairement aux textes de loi). Ce sont des gestes d'Amour, mince ! Ce n'est pas normal qu'un couple hétéro ait l'approbation de la société et pas les couples homo. La seule différence qui nous différencie, ce sont les personnes que nous aimons, hormis sinon nous sommes pareil. C'est pour ça que je pense que c'est de notre devoir de se tenir la main ou de s'embrasser, pour que ça devienne un droit au regard de toute la société.
Ancien membre

J'avais un gros soucis avec le regard des gens avant, je n'osais pas tenir la main, je n'assumais pas du tout.  Maintenant, je m'en soucis beaucoup moins grâce à ma copine et parce que je me dis "merde on s'en fout de ce qu'ils pensent tu as le droit de vivre". Je peux donc donner la main à ma chérie en publique.  Pour moi ce n'est pas un signe pour "s'afficher" mais simplement une envie.
Ancien membre

très juste, le regard des autres à une permanence qui peut conduire à une normalité ou à une ostracisassions, car le jugement morale vrai prend racine dans la présence habituelle d'une réalité heureuse, le bonheur et la joie de l'amour qui se lisent sur les visages et dans les gestes des gens qui s'aiment, reste le meilleur passeport de la tolérance...
Ancien membre

Vue la timidité de mon copain, et vu mon état d'orientation en trasition entre l'hétérosexualité et le coming-out, je ne me vois clairement pas me promener avec lui main dans la main. J'en discuterai avec lui. Quant aux hétérosexuels, attention tout de même que s'embrasser peut être mal perçu dans certaines circonstances.
Ancien membre

Citation de MonsieurS : Quant aux hétérosexuels, attention tout de même que s'embrasser peut être mal perçu dans certaines circonstances.
Notamment pendant les enterrements. Surtout si le palot concerne le mort.
Ancien membre

Ce qui est absolument révoltant c'est qu'on se pose cette question!!!!
Ancien membre
- Modification par MonsieurS le 27/11/2016 - 20:55:59

Citation de Laetitia21 : Ce qui est absolument révoltant c'est qu'on se pose cette question!!!!
Pas d'accord. Toute question, tout débat et toute curiosité sociale est une stimulation intellectuelle. Le tout étant que chaque participant reste respectueux et courtois.
Citation : La courtoisie est une de nos valeurs nationales.


Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr