Nous sommes tous un mélange de féminin et masculin

photo de l'auteur paisible
Paisible
Non binaire de 60 ans
digne
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

j'ai mis le féminin d'abord, il semble que ce soit celui ci qui prime
après ce sont des questions de dosage, aussi bien pour le physique que pour la psyché.
c'est jamais à 100%, mais bien toujours un mélange...instable...qui se meut ou oscille, même pour le physique, rien n'est figé. dans le fond c'est rassurant de savoir que l'on est tous un peu les deux, un peu des deux sexes. Mais où se trouve le point d'équilibre, s'il en existe un?


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je suis d'accord avec toi pour dire qu'on a tous un coté féminin et a la fois masculin.
Après pour la question de dosage , je pense que chaque personne fait comme il/elle a envie quelque soit son genre de naissance et selon aussi comment elle se sent dans son propre corps et face a son entourage .

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pardonnez-moi de bourrer le tapis de vos rêveries avec mes godasses pleines de boue, mais pourriez-vous me dire ce que vous appelez un "féminin" et un "masculin" ?

Je pose la question car il me semble bien que dire que tel ou tel comportement/aspect est typiquement féminin ou masculin c'est en soit une forme de sexisme. La douceur, l'empathie, l'ouverture d'esprit seraient donc des attributs féminins ? La force, la témérité, la violence seraient au contraire des attributs masculins ?
Si c'est là votre mentalité, bravo ! Vous avez gagnés un billet à ClichésLand ! :clap

Au passage "j'ai mis le féminin d'abord, il semble que ce soit celui ci qui prime", j'hésite entre dire que c'est du sexisme ou bien que @Paisible est définitivement misandre.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Personnellement je sens un coté féminin/femme en moi , va savoir pourquoi..
Je ne suis pas spécialiste pour répondre a la question , je me fait peut être des films qui sait..? mais je pense que je ne suis pas le seul a le ressentir.
je suis peut être un peu sexiste qui sait..et si c'est le cas , se sera une erreur a améliorer et chaque être humain a le droit a l'erreur et au pardon s'il le mérite faut pas non plus en faire tout un fromage ! :) .
des clichés on en a "en général" forcement par manque de dialogue , d'informations ect.. et c'est pour sa que c'est bien d'en parler sans trop se rentrer dedans ! quoi que ! lol bref voila ma réponse

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
la question semble simple et  éculer, il n'en est rien, la notion de féminin/masculin est comme toutes les paires dans la nature, elles sont une stabilisation en vue de leur unification, c'est pourquoi elles se trouvent souvent à des carrefours ou la vie doit nécessairement se stabiliser pour perdurer...

mais avant de savoir le pourquoi de la sexuation, il faut connaître la pourquoi et l'origine de la sexualisation du vivant...(qui est venu assez tard dans le mode de reproduction de ce vivant ) et savoir si il y a une cause unique à cette sexualisation...

photo de l'auteur Shysu
Shysu
Homme de 20 ans
Caen
Masculin et féminin ca veut rien dire... y'a des gens qui ne se sente ni femme ni homme aussi hein

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
oui mais cela ne donne pas pour autant une explication sur la sexuation...

et puis se sentir est important, mais se savoir l'est aussi, alors bien sûr si il existe des êtres humains qui sont dans un équilibre parfait entre les deux à ce point que l'on ne puisse pas dire si ils sont masculin ou féminin c'est encore plus instructif...l'hermaphrodisme parfait, c'est à dire physiologique et psychique peut exister, mais il reste l'exception...

photo de l'auteur paisible
Paisible
Non binaire de 60 ans
digne
c'est un peu comme le yin et le yang des chinois, masculin féminin, c'est des chinoiseries, rires, on peut pas vraiment définir ce que c'est.
l'eau est elle yin ? la pierre yang ?
le point d'équilibre c'est peut être le QI, le KI, le point ou l'energie vitale circule bien.

photo de l'auteur paisible
Paisible
Non binaire de 60 ans
digne
En plus, il y a un autre problème. Quel est le sexe du "JE" ? le genre du "JE", ou du moi, dans moi, je....
c'est une autre question si je est un autre.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
la tradition du tao donne en effet des pistes de lecture de la nature, mais elles sont réservées à celle/celui qui les parcours par son existence et ne peuvent pas ( in extenso) être une réponse à la question qui nous occupe ici...


si Rimbaud à donné cette piste, ce n'était pas dû à sa bisexualité...mais à son humanité "asexuée"... 

photo de l'auteur paisible
Paisible
Non binaire de 60 ans
digne
en plus de jeux est un autre, il existe deux hémisphères cérébraux, qui fonctionnent pas pareil du tout:
https://www.facebook.com/LeveilleurQuantique/videos/1502174896478610/
l'expérience d'une chercheuse en neuropsychiatrie

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
vous mettez en parallèle deux faits qui tout en aillant un lien de causalité, restent chacun à sa manière, responsables de l'évolution de l'espèce humaine, et la distinction qu'il nous faudrait faire serait de savoir en quoi l'évolution du néocortex est dépendant de la sexuation et inversement aussi en quoi le développement des zones décisionnelles et interprétatives du cerveau délimite le génotype...

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit