Publicité
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonsoir, j'ai besoin de votre aide. Le fait est que je ne peux tout simplement pas vivre, étudier ou travailler dans mon pays. J'ai 18 ans j'habite en Biélorussie. Au manque de liberté d'expression, tout le monde est déjà habitué. Maintenant, pour l'amour a commencé à mettre en prison. Pour un baiser entre deux filles, vous pouvez tomber en prison pendant 15 jours ou avoir une énorme amende. La société homophobe des pays de la CEI n'a pas changé. Dans les écoles, les représentants LGBT sous-estiment les notes d’un enseignant, les camarades de classe nous battent, se moquent. Quand on postule pour un emploi, la situation ne change pas, au moindre soupçon d'orientation sexuelle non conventionnelle, on refuse un emploi sans explication. Je ne peux pas vivre comme ça, je veux fuir, fuir en France. Est-ce que tout est différent ici?


Date de publication : 23/11/2018 à 16:01
#288443
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

alors pour les conditions de vies et les droits LGBT+, effectivement la france est dans une meilleure posture que la bielorussie ( me semble t´il, je n´ai jamais vecu la-bas, ce n´est que des echos). Les droits sont les mêmes que ceux des heteros, et si il existe encore des droits pour lequels il faut lutter pour la communauté lgbt ( pma, procédure administratives chez les trans, case neutre sur la piece d´identite) les choses avancent et on peut dire que du coté penale le gros du travail a été fait ces dernieres années. il n´existe plus d´homophobie d´état, où légale, on ne peut plus te virer car tu es une personnes LGBT, avec ce motif.

Dans les points négatifs toutefois, il faut dire qu´il existe encore des violence contre les lgbt ( celle ci sont rejeter par les responsables politiques et par la majorité de la societe civile) et que si elle parraissent augmenter c´est que la parole se libère.

Cependant, on peut dire que généralement d´un point de vue des lgbt+, la france est pays plutot ouvert sur ces questions tant dans la société civile que dans le droit ( je n´oublis pas la manif pour tous, mais je considère que cette une fractions de la société qui va vers une disparition)

pour venir en france je te conseille quand même de te mettre en relations avec une asso lgbt de paris ( facilité pour les papiers) qui t´aidera à voir si tu peux récuperer le statut de réfugié politique.

#288445
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

vu que tu es désinscrit, j´espère que tu auraseu les réponses a tes questions... bonne continuation si tu repasses par ici

#288467
photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 37 ans
- modifié par Lindos le 24/11/2018 - 11:00:57

Sur ce style de topic il y a une chance sur deux pour qu'il y ait manipulation pouvant venir du monde entier, d'autant que parler couramment le français en Biélorussie ne doit pas être fréquent.

Mais pour rester optimiste, admettons que l'interlocuteur désinscrit est un, ou plutôt une prof de français, qui semble avoir fait un petit contresens dans "Dans les écoles, les représentants LGBT sous-estiment les notes d’un enseignant" en voulant dire l'inverse.

Reste qu'il semble que dans la Communauté des États Indépendants, qui n'ont d'indépendance de la Russie que le nom, les LGBT vivent une situation encore pire qu'en Russie où ce n'est guère brillant. Les croyances religieuses semblent y avoir largement repris le pouvoir moral et avoir augmenté la pression sur les LGBT, après des croyances communistes (imposées) qui pour une raison que j'ignore faisaient déjà la chasse aux LGBT. Avec une mention spéciale pour les musulmans du Caucase, et particulièrement en Tchétchénie où ils torturent à mort les gays pour avoir tenté d'organiser une gaypride.

A la question de fuir en France, si le statut de réfugié politique existe toujours, cela fait des années que l'humanisme légendaire de la France n'en a plus que le nom, les ambassades françaises semblent avoir pour consigne de freiner au mieux les dossiers. A mon avis point de salut si tu ne déposes pas ton dossier physiquement en France, ou si tu n'es pas "exfiltré(e)" par une association LGBT de Moscou, et encore j'ai l'impression que c'est pas gagné : même dissoudre les journalistes dans l'acide n'émeut plus s'il y a des intérets financiers en jeux. Et j'ai l'impression qu'en France on ne sait même pas où se trouve la Bielorussie.

Je dis ça je ne dis rien, je ne voudrais pas te décourager, mais tu aurais intéret à avoir un dossier solide avant d'espérer pouvoir te réfugier en France (sans prendre trop de risques sur place...)


 0 vote #288519