Variole du singe : vaccination et prévention

avatar contributeur de Saturne86
Saturne86
03/08/2022 à 20:08 - 03/08/2022 à 20:29

Bonjour,

Je sais pas si c'est le rôle d'un utilisateur lambda que de faire de la prévention, mais je parle de mon cas personnel. Je n'ai vraiment pas envie d'attraper cette maladie à cause de ses symptômes parfois disgracieux... Et il y a eu des morts, quand même.

Je me fais vacciner contre la variole du singe le 17 août, et en attendant, abstinence totale.

Le thème de la vaccination a été plus que chaud ces derniers mois, c'est un euphémisme, j'espère qu'il n'y a pas une communauté d'antivax déchaînés ici haha.

Je profite de ce message pour parler des réactions qui m'énervent autour de cette maladie.

  • D'un côté, on assiste à des remarques plutôt désobligeantes venant des franges les plus réac' de la population. C'est le spectre du VIH qui ressurgit avec cette stigmatisation homophobe. C'est vraiment pas ce que je préfère des années 80...

  • De l'autre, y a une hystérisation venant des figures LGBT médiatiques et de leurs défenseurs. J'ai lu un tweet d'une députée, que je ne nommerais pas mais qui se distingue régulièrement par ses propos caricaturaux, hurlant à l'homophobie d'Etat. Elle explique les dysfonctionnements par le prisme de l'homophobie, ce qui est quasiment une lecture complotiste de la situation, c'est quand même grave. Et infondé. Comme si nous ne venions pas de traverser une pandémie pendant 2 ans qui a révélé une incompétence notoire du gouvernement, et les défaillances de notre système de santé. A ce que je sache, le Covid-19 a frappé les hétéros et les LGBT en égales proportions.

Un autre tweet d'un grand média comme france info ou france inter, j'ai oublié, a également déclenché la polémique avec cette simple Une : "la variole du singe va-t-elle s'étendre à la population générale ?", ce qui a fait scandale. Certains et certaines ont tout de suite interprété ça comme "les gays sont une sous-population". Très franchement, ça ne m'est même pas venu à l'esprit, j'ai halluciné en parcourant les commentaires.

Des délires victimaires inutiles qui ne font pas avancer les choses. Pire encore, ça donne du grain à moudre à la première catégorie de personnes qui sont déjà plutôt homophobes à la base.

J'ai envie qu'on soit capable de se dire les choses sans détour, oui, les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes sont plus exposés.

Est ce que ça veut dire qu'on doit les stigmatiser ? Non.

C'est comme faire la prévention de certains cancers/maladies à partir de 50 ans, c'est pas de la quinquagénophobie.

Voilà, merci de m'avoir lu :)

avatar contributeur de Nallé
Nallé
03/08/2022 à 20:39

Le problème est que la France a , aux dernières nouvelles, 30 000 doses de vaccins. Selon, les spécialistes , il en faudrait 10 fois plus.

Depuis de l'OMS a classé la variole comme étant une pandémie. La France a ouvert quelques centres de vaccinations, en plus. Dont, les vaccins sont autorisés pour certaines personnes. Dont, je ne fais pas partie . Il devrait être autorisé à toutes personnes qui le souhaitent.

Les médias font comprendre que la population la plus touchée sont le personne HSH (ce qui est pas faut). Mais, des parents hétéros ont contaminés leur enfant en bas-âge. Ce virus peut toucher tout le monde. Les personnes hétérosexuelles avec multi partenaire peuvent l'attraper également. Ça se transmet pas uniquement par rapport sexuel, mais par les postillon aussi.

Il faut savoir que le préservation ne protège pas contre la variole du singe.

avatar contributeur de Saturne86
Saturne86
03/08/2022 à 20:46 - 03/08/2022 à 20:52

Citation de Nallé #412175

"Il faut savoir que le préservatif ne protège pas contre la variole du singe."

Oui c'est justement ce qui m'énerve quand je lis les hétéros balancer dédaigneusement des "mettez une capote". Certains vont tomber de haut à croire que c'est une maladie de BIP, surtout qu'ils n'ont pas cette culture du dépistage que nous avons nous (les gays), et qui n'a pas attendu la variole du singe.

Mais bon, ça reste une frange minoritaire des contaminations.

avatar contributeur de Llaho
Llaho
03/08/2022 à 20:50 - 03/08/2022 à 20:51

Citation de Saturne86 #412158 oui, les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes sont plus exposés.>

Aurais tu une publication scientifique pour argumenter ?

avatar contributeur de Nallé
Nallé
03/08/2022 à 20:52

Citation de Saturne86 #412176

La capote ne protège pas.

On peut également attraper cette mer** par simple contact d'un objet, d'un tissu ou la moindre chose qu'une personne contaminée a pu toucher.

Ce qui m'énerve. C'est que le gouvernement ne fait rien pour arranger les choses. Seul les personnes nait avant 1979, sont protégées contre la variole.

avatar contributeur de Saturne86
Saturne86
03/08/2022 à 20:55

Citation de Llaho #412177

J'ai pas de publication scientifique, je fais que relever les constats disponibles sur Santé Publique France.

"A ce jour, en France, 96 % des cas pour lesquels l'orientation sexuelle est renseignée sont survenus chez des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH). Parmi les cas pour lesquels l'information est disponible, 74 % déclarent avoir eu au moins 2 partenaires sexuels dans les 3 semaines avant l'apparition des symptômes."

https://www.santepubliquefrance.fr/les-actualites/2022/cas-de-variole-du-singe-point-de-situation-au-21-juillet-2022

avatar contributeur de Llaho
Llaho
03/08/2022 à 21:09

POUR INFO (source : le même lien que le post précédent) cela concerne donc tout le monde.

Comment se transmet-il ?

Le virus de la variole du singe peut être transmis par contact direct avec les lésions cutanées ou les muqueuses d’une personne malade, ainsi que par les gouttelettes (salive, éternuements, postillons…). Les rapports sexuels, avec ou sans pénétration, réunissent ces conditions pour une contamination, et avoir plusieurs partenaires augmente le risque d’être exposé au virus. En particulier, le contact direct avec une peau lésée durant un rapport sexuel facilite la transmission.

La contamination peut aussi avoir lieu au contact de l’environnement du malade (literie, vêtements, vaisselle, linge de bain…). Il est donc important que les malades respectent un isolement pendant toute la durée de la maladie (jusqu’à disparition des dernières croutes, le plus souvent 3 semaines).

avatar contributeur de Saturne86
Saturne86
03/08/2022 à 21:14 - 03/08/2022 à 21:21

Citation de Llaho #412186

C'est bien de le préciser, oui, ça concerne tout le monde, mais je n'ai rien écrit d'inexact de mon côté, j'ai même repris la terminologie de SPF (santé publique France) en parlant de populations "exposées".

"Face à la diffusion du virus Monkeypox (variole du singe), la Haute Autorité de santé, saisie par la Direction générale de la santé a recommandé dans son avis du 7 juillet 2022 qu’une vaccination préventive soit proposée aux groupes les plus exposés au virus.

Concernant le déploiement de la vaccination, 20 048 doses de vaccin de 3ème génération ont été livrées par l’Agence aux territoires au 21/07/2022.

Depuis le 11 juillet 2022, en plus des personnes qui ont eu un contact à risque avec une personne malade, les personnes entrant dans les indications retenues par la HAS peuvent prendre rendez-vous pour se faire vacciner sur l’ensemble du territoire :

  • Les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes rapportant des partenaires sexuels multiples.

  • Les personnes trans rapportant des partenaires sexuels multiples.

  • Les travailleurs-ses du sexe.

  • Les professionnels exerçant dans les lieux de consommation sexuelle."

En gros, les gays sont pas atteints de la maladie car ils sont gays, mais par un comportement qui augmente la probabilité de contagion.

Je pense pas être dans le faux quand je dis que les gays, surtout dans de grandes villes (Paris concentre pas mal de contaminations), ont tendance à avoir plus de rapports sexuels que les hétéros.

avatar contributeur de Llaho
Llaho
03/08/2022 à 21:43 - 03/08/2022 à 21:50

Citation de Saturne86 #412189 Je pense pas être dans le faux quand je dis que les gays, surtout dans de grandes villes (Paris concentre pas mal de contaminations), ont tendance à avoir plus de rapports sexuels que les hétéros>

🤔

Bon j'arrête ici ma participation à ce topic.

Faites attention à vous.

TOUS. Sans distinction !

avatar contributeur de Saturne86
Saturne86
03/08/2022 à 21:57 - 03/08/2022 à 22:44

Citation de Llaho #412197

Bah... Oui.

J'ai péché un article de journal suisse là dessus, qui confirme que les hommes homos ont plus de rapports que les hommes hétéros : https://www.lematin.ch/story/pres-de-7-partenaires-sexuels-durant-la-vie-des-suisses-938414830495

Même sans études statistiques, y a rien de "spectaculaire" dans ce que je dis, c'est une réalité assez évidente. Si je dis que les hommes sont plus grands que les femmes en moyenne, tout le monde me croira, sans que je doive me justifier avec des sources scientifiques.

Et pour en revenir en sujet, une activité sexuelle plus fréquente est ce qui permet d'expliquer pourquoi on a 96% d'HSH parmi les contaminés par Monkeypox.

Et je pense que l'existence même de Betolerant prouve cela, les gays sont plus actifs sexuellement, au point qu'un site dédié aux rencontres amicales/amoureuses exclusivement a eu un intérêt "marketing", c'était une niche qu'il était intéressant d'explorer, pour se démarquer des apps qu'on connaît tous.

Par ailleurs, on voit bien que les prescriptions de SPF concernent des populations plus actives sexuellement, c'est le point commun entre les HSH et les travailleur-ses du sexe.

Et en disant cette vérité, je ne dis pas que c'est mal d'avoir beaucoup de rapports sexuels. Y a aucun jugement moral derrière.

J'ai condamné les stigmatisations homophobes dès mon premier message.

Je ne dis pas non plus que les hétéros devraient être insouciants. Par contre, qu'ils nous laissent nous vacciner en priorité puisque les vaccins manquent...

avatar contributeur de Chris77
Chris77
03/08/2022 à 22:26

Citation de Nallé #412178

Oui, mais efficacité entre 60 et 80 pour cent

avatar contributeur de Seb88
Seb88
04/08/2022 à 11:39

Après malheureusement, il y a quand même un énorme soucis au niveau des habitudes sexuelle de beaucoup trop d'homos. Que ce soit le nombre de partenaires, les pratiques, la drogue, le manque de protection..

Je veux dire à un moment donné, si ce virus concerne 98% du temps les gays, ça montre bien qu'il y ait un problème concernant le mode de vie de cette ''communauté'' et que ce virus le révèle au grand jour. C'est un peu comme le VIH, on ne représente que 5% de la population et pourtant presque une contamination sur deux se fait chez les homos/bisexuels. Alors même qu'on connait son mode de transmission et ses conséquences depuis des dizaines d'années.

C'est peut etre justement le moment que tous les LBGT concernés par les habitudes que je cite au dessus commencent à se remettre en question sur leurs pratiques à risque. Pas besoin de vaccination, si tu prends le temps de connaitre quelqu'un, de lui faire confiance et que tu ne couches pas le premier soir.

Peut être qu'avec l'émergence de ce virus, ça changera radicalement la façon de procéder dans ce milieu et que ça favorisera le retour des rapports humains et non superficiels.Un mal pour un bien.

Mais oui évidemment pour minorité d'homosexuels qui ne se comportent pas du tout de cette façon et qui ont un mode de vie plutôt sain, il risque d'y avoir de lourdes conséquences sociales si la maladie se propage rapidement.

avatar ancien membre
Ancien membre
04/08/2022 à 17:28

Citation de Llaho #412197

Lol ça a bug dans le cerveau je pense xD

avatar contributeur de Heartbeat
Heartbeat
05/08/2022 à 12:33 - 05/08/2022 à 12:34

Citation de Seb88 #412319

Désolé mais je n'adhère pas à ce discours moraliste et stigmatisant. De nombreux points me dérangent dans tes propos. Il est rare que j'écrive ici, mais des fois il faut réagir.

Nous ne sommes pas une communauté ! Et le mode de vie de chacun regarde ...chacun. Dans les rapports consentants, chacun est libre d'y faire ce qu'il veut et comme il veut. Si certains ont envie d'avoir une sexualité libéré et débridée, libre à eux. Je ne cautionne pas le chems sex, le "bbk" et autres pratiques mais je ne les stigmatise pas pour autant, libre à toi d'y participer ou non. Si on t'invite à avoir n rapport sans préservatif, et que c'est contre tes principes, n'y va pas.

Il est beaucoup plus important d'axer le discours sur la prévention et l'information, plutôt que de stigmatiser. Tes propos sont du même niveau que des discours de puritain américain de base désolé ! Je pense que dans le relâchement général d'utilisation du préservatif, il y a un phénomène de génération et d'oubli. J'ai eu la 'chance' de voir quelqu'un mourir du sida et je ne souhaite cela à personne. Aujourd'hui (en France), l'espérance de vie s'est grandement améliorée grâce à un traitement efficace. Dans les années 80, le sida était qualifié de cancer gay et combien d'américains puritains ont dit qu'ils n'avaient que ce qu'ils méritent...l'histoire a bien prouvé que cette terrible affection n'était hélas pas limitée à la simple population homosexuelle.

De plus, dans le cas qu'il nous intéresse, à moins d'avoir un préservatif intégral, je ne vois pas comment tu fais pour ne pas avoir un risque de contamination en cas d'exposition. Qui plus est ce risque existe sans rapport sexuel...

Prends en considération que l'humanité est ainsi faite depuis la nuit des temps et que tu la changeras pas. Vouloir faire adhérer l'autre à son mode de pensée et à sa morale puritaine est un moyen indirect de juger l'autre.

Et tout ce que tu critiques n'est pas limité à la 'commnauté' lgbt+ mais bien propre à l'humanité. Sauf que c'est plus saillant chez les hommes gays car effectivement ils ont bien, plus de partenaires et plus rapidement que la moyenne.

En résumé, prévention, prévention, prévention, et espérons vaccination.

avatar contributeur de Dime
Dime
05/08/2022 à 14:23

Juste une participation pour dire que le vaccin contre la variole était administré automatiquement chez les enfants juqu'en 1980. Donc les gens de plus de 45 ans sont à priori protégés, meme si le vaccin est ancien.

avatar contributeur de Heartbeat
Heartbeat
05/08/2022 à 14:41

Citation de Dime #412523

oui et non, car l'immunité chute dans le temps et courant des années 70, bien qu'obligatoire, il n'était pas toujours systématiquement administré...donc baiser avec un 'vieux' ne vous protège pas haha 😄

avatar contributeur de Saturne86
Saturne86
05/08/2022 à 16:26 - 05/08/2022 à 16:37

Citation de Heartbeat #412491

Je suis à la fois d'accord (car après tout, les gens font ce qu'ils veulent de leurs organes génitaux), et pas trop d'accord.

Les gays, ou plutôt les hommes de manière générale, ont déjà cette pente naturelle que de vouloir copuler, car nous avons une libido plus forte que les femmes (et ça s'explique très bien d'un point de vue évolutionniste. Une femme a toujours dû faire attention à choisir ses partenaires avec plus de réserve car les implications sont beaucoup plus grandes, je pense notamment au risque de grossesse non désirée).

Et d'autre part, les mouvements LGBT sont toujours plus ou moins dans un logiciel post soixante huitard, une rébellion constante à la morale dite hétéronormée.

Les gays n'ont jamais été encouragés à prendre davantage leur temps, et c'est dommage, pas forcément parce que c'est "mal" d'avoir des rapports sexuels mais parce que c'est quand même plus agréable, au delà de toute considération morale, que d'apprendre à se connaître un minimum.

Il m'est déjà arrivé de faire ce qu'on appelle des plans culs directs, ou au contraire de prendre le temps. Le constat est sans appel, les secondes relations m'ont bien davantage nourri que les premières, et sans que ça soit des histoires d'amour pour autant.

Bref, voilà, entre la pente naturelle qui pousse l'homme à copuler + l'idéologie de jouissance sans entrave bien ancrée chez les LGBT, les échanges entre gays sont extrêmement sexualisés, tout en étant mécaniques, répétitifs et mornes.

Sur Grindr, j'ai parfois l'impression de parler à des bots. Toujours les mêmes questions, réponses...

Et l'une des conséquences de tout cela est la prolifération des IST.

Le monde entier a été soumis à des restrictions extrêmes pendant 2 ans, en particulier les 2 mois du premier confinement. Je pense que les sacrifices de la variole du singe sont à notre portée. J'aurai un regard sévère sur les sérial baiseurs qui songeront même pas à se faire vacciner.

avatar contributeur de Heartbeat
Heartbeat
05/08/2022 à 16:38 - 05/08/2022 à 16:39

Citation de Saturne86 #412565

haha et bien à mon tour d'être d'accord et pas d'accord 🙃

Toute considération quand à savoir si plus de sexe, moins de sexe, plus de sentiments, moins de sentiments, qu'est ce qui est moral ou non est normatif et sujet à interprétation personnelle.

Je suis pour une approche libérale, chacun fait ce qu'il veut avec son cul mais avec une notion de responsabilité. Donc je prône avant tout l'information et la prévention pour que chacun ait comme on dit un consentement 'éclairé'.

Certains aiment le sexe, d'autre pas, certains le veulent anonyme, multiple, etc. Laissons les faire ce qu'ils veulent mais informons les.

La prolifération des IST et MST n'est propre ni aux gays, ni aux LGBT+ et encore moins à l'espèce humaine.

Et qui est plus est la variole du singe n'est ni une IST ni une MST , mais la prochaine mini pandémie

Encore une fois nous découvrons la magie de la mondialisation avec une capacité de production réduite, une entreprise à but lucratif et des gouvernements qui trainent les pieds en pensant qu'ils pourront 'contenir' l'épidémie.

avatar contributeur de Saturne86
Saturne86
05/08/2022 à 16:54

Citation de Heartbeat #412568

Chacun fait ce qu'il veut, oui, cela nous est martelé, mais j' "accuse", si je puis m'exprimer ainsi, les mouvements LGBT de faire la publicité d'un seul mode de vie, à savoir le mode de vie libéral à la "Sex & the city". Il y a un souci de représentativité.

D'ailleurs, une partie de la communauté LGBT elle même a longtemps été opposée au mariage pour tous en disant que ça allait les ringardiser comme des hétéros.

"Et qui est plus est la variole du singe n'est ni une IST ni une MST , mais la prochaine mini pandémie"

C'est tout comme, regarde les recommandations de Santé publique france. Les populations à risque mentionnées sont les HSH, les travailleurs du sexe, etc. Toutes ces personnes ont comme point commun d'avoir davantage de rapports sexuels que la moyenne.

avatar contributeur de Heartbeat
Heartbeat
05/08/2022 à 17:08

Citation de Saturne86 #412569

oui tu as sans doute raison pour la représentativité. et la position de certains. C'est aussi un peu ce que je ressens au contact de mes fréquentations homosexuelles, où bcp se valorisent sur leur nombre de rencontres et de relations. Après libre à chacun de se faire son propre chemin et faire ses choix, l'information existe, la pluralité aussi. Je ne me suis jamais senti obligé de rentrer dans un moule ni hétérosexuel, ni homosexuel.

Et oui, ne le nions pas il y a des populations plus à risques que d'autres.

Mais le sexe n'est pas un mode de contamination, juste un facteur augmentant le risque. C'est là où la communication est biaisée.

Et on parle des connaissances du moment. sur les risques et modes de contamination.

Par exemple la contamination par contact avec la Covid existe-bien...mais ce mode de contamination est très très très inférieur à la transmission aérienne du virus.

Et la distance de 1m est purement arbitraire, dans certains pays c'était 1,5m, dans d'autres 2m...Et la réalité semble au delà.

avatar contributeur de Saturne86
Saturne86
05/08/2022 à 17:39

Citation de Heartbeat #412576

"Mais le sexe n'est pas un mode de contamination, juste un facteur augmentant le risque." On est d'accord là dessus :)

avatar contributeur de Heartbeat
Heartbeat
05/08/2022 à 17:47

Citation de Saturne86 #412586

ouiii on est d'accord. donc tu vas arrêter de te frotter partout 🤣

avatar contributeur de Serenity98
Serenity98
06/08/2022 à 00:36

Non mais excusez moi, mais " le sexe n'est pas un mode de contamination?"

Et bien si, c'est AUSSI un mode de contamination. Pas le seul certes mais c'en est un aussi.

Enfin d'accord il faut pas stigmatiser etc... mais a un moment on a aussi une responsabilité. Depend avec qui on va,la pratique que on a etc... Moi si je vais trainer avec un serial baiseur qui se pique, j'aurais aussi une petite responsabilité si je choppe quelque chose. Je suis pas du tout d'accord avec ce monde aujourd'hui, ou c'est devenu normal de baiser à la chaîne, d'étre des morceau de viande. Historiquement je peux comprendre que fût une époque, c'était le seul moyen safe pour la population lgbt de se réunir.

Mais aujourd'hui on à avancer! Aujourd'hui on a beaucoup plus la possibilité de vivre et d'être amoureux. C'est pas une histoire d'hormones mais aussi une histoire d'éducation et d'image que l'on a de ce que signifie aimé les ( ce que vous voulez) si les jeunes ne voient que une image sexuel d'être lgbt, s'eduque sur les.porno, et que en plus la seul chose representé, c'est être gay= du cul à volonté, faut pas s'étonner à un moment que ça baise à gogo partout sans responsabilité.

Et oui, j'assume de dire que certaine pratique avec des inconnus, c'est quelque chose que je ne trouve pas sain ni responsable. Surtout quand on sais que il y a les mst qui monte, que le vih se propage encore en 2022.

Vous m'excusez de ce petit coup de geule mais la on peut pas dire amen à tout non plus.

avatar contributeur de Heartbeat
Heartbeat
06/08/2022 à 02:36

non je suis désolé, tu es dans le jugement. Si je comprends et j'adhère à ta vision du monde, ce n'est pas la seule.

Je suis d'accord avec toi pour dire que les gens ont bien une responsabilité, envers eux et surtout envers les autres.

Mais c'est mon expérience de la vie, tu peux tomber sur des sérial baiseurs retords, qui te laisseront penser qu'ils sont biens sous tout rapport.

Et quand je dis que le sexe n'est pas un mode de contamination je me suis mal exprimé, j'affirme que la variole du singe n'est ni une MST ni une IST. Et des gens l'attraperont surement sans avoir eu de rapport sexuel.

Donc arrêter de tout ramener au sexe ici, ce n'est qu'un facteur de risque supplémentaire dans l'affaire qui nous occupe, la variole du singe.

avatar contributeur de Serenity98
Serenity98
06/08/2022 à 02:50 - 06/08/2022 à 02:57

Alors dèja non, j'ai un avis différents selon mon vécu, ma vision, mes emotion etc. Être dans le jugement et la discrimination, c'est dire que toute les.personnes qui ont du sexe vont chopper la variole, ce que je ne dis à aucun

Moment.

ça me rend mal de voir ce monde aller de pire en pire.

Car à un moment il y a des choses saines et des choses toxique, j'ai vu ce que certaine choses on faites a des personnes que je connais et je crois pas du tout que c'est sain de dire amen à tout.

D'accord la variole du singes n'est pas uniquement transmise par rapport sexuel, mais c'est surtout par ce mode de transmission qu'elle se propage actuellement.

Après ce genre d'info nous fait peur, mais il y a extrêmement peu de mort de cette maladie, mais les plaie peuvent être douloureuse, et il y a franchement peu de cas comparè au Covid. Il y a énormément plus de marche de manœuvre pour l'èviter.

Pour la question de la vaccination, moi je la fais pas. Je suis responsable, je ne fais pas de plan ou de chose du genre, j'ai jamais rien eu car je vais non plus pas avec des gens qui sont irresponsable au niveau sexuel. Je me sens assez en sécuritè à ce niveau.

Ce virus n'est peut-être pas la.pour rien, comme le covid pour nous enseigner une leçon, pour ceux qui croient a quelque chose un peu au dessus de nous.

Je vais terminer par la car c'est un sujet de dètbat qui est sans fin et qui n'aura jamais de fin comme plein de sujet,

Mais il faut distinguer jugement, préjugé, et stigmatisation. On a le droit de ne pas aimer des chose, on a le droit de ne pas aimer certaine personne selon certain sujet. Moi j'aime pas les gens qui se drogue et qui font des conneries car plus jeune j'ai perdu mes parents, anciens drogués, mort de ça. Donc oui on peut juger et dire que on ne trouve pas bien certaine chose. Par contre c'est pas bien rabaisser, de dèmolir des personnes selon n'importe quelle spécificité.

Pour moi un humain est un humain, qu'importe qui il es,sa couleur, son orientation ou sa religion. Par contre j'ai le droit de dire que non, je n'aime pas certaine tranche comme les gens qui ont des rapport irresponsable à outrance car c'est juste la vérité basé sur des fait.

Il y en a un peu mare de ne plus rien avoir le droit de dire parce que on moindre désaccord on devient des vilaine personnes qui juges... non il n'y a strictemenr rien de mal d'avoir un avis sur differentes chose et que on nous laisse enfin s'exprimer libement, dans tout les camps.

avatar contributeur de Heartbeat
Heartbeat
06/08/2022 à 03:02 - 06/08/2022 à 03:03

Juste pour vous faire réfléchir sur ce sujet, nous ne sommes qu'au début de cette épidémie et les données sur les modes de contamination sont encore loin d'être suffisamment robustes.

Je vous rappelle juste qu'en janvier 2020, le gouvernement a pensé contrôler l'épidémie de Covid en stoppant les arrivées de Chine, puis , puis...bref vous connaissez l'histoire.

Pour le reste, sachez faire la différence entre, je n'aime pas quelque chose et tout ceux qui vont cette chose sont des mauvais.

avatar contributeur de Alma08
Alma08
06/08/2022 à 06:41

Merci pour ce post.

Est-ce que Tinder c'est pour les homos???

J'ai bien Lu les Pagés officielles, et l'information qui donnent est effectivement ciblée sur la comunauté gay.

Je reste exceptique

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
06/08/2022 à 06:59 - 06/08/2022 à 07:23

Citation de Alma08 #412771

Ca ne vient pas du fait que tu sois gay réélement, c'est plutot la multiplicité des partenaires sexuels sur une courte periode. 74 % disent avoir eu 2 partenaires en 3 semaines. Si tu es gay et en couple exclusif, et bien le risque est le meme qu'un couple hetero.

Je pense quand même qu'il aurait été preferable de le présenter comme ca de base sans montrer du doigt les gays, parce que les gens, à tendance homophobe, feront des raccourcis.

L'orientation ici n'a rien à voir à mes yeux. Si tu fais de l'echangisme, si tu es bi avec 2 partenaires dont 1 est ouvert à d'autres relations, si tu es poly, le triolisme etc...

avatar contributeur de BeSweet
BeSweet
06/08/2022 à 07:19

Citation de Saturne86 #412180 : "A ce jour, en France, 96 % des cas pour lesquels l'orientation sexuelle est renseignée sont survenus chez des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH). Parmi les cas pour lesquels l'information est disponible, 74 % déclarent avoir eu au moins 2 partenaires sexuels dans les 3 semaines avant l'apparition des symptômes." https://www.santepubliquefrance.fr/les-actualites/2022/cas-de-variole-du-singe-point-de-situation-au-21-juillet-2022

Le gouvernement stigmatise à nouveau une catégorie de la population comme si la maladie concernait exclusivement les hommes homosexuels.

Il est du devoir des autorités sanitaires de préciser clairement que TOUT LE MONDE peut choper ce virus même si au départ, elles ont constaté sa présence au sein de cette population.

En outre, si un vaccin est connu pour être efficace, les autorités devraient, là encore, en permettre l'accès à TOUT LE MONDE désirant s'en protéger.

A croire que ces "hautes autorités" rechignent encore à faire le boulot pour lequel elles seraient soi-disant compétentes.

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
06/08/2022 à 07:43

Citation de BeSweet #412774

Le problème de la vaccination reste la même, la production de vaccins et les entreprises pharmaceutiques qui font monter les prix parce qu'ils font la loi. Quand j'ai du vacciner mon fils pour les vaccins obligatoires et qu'on m'a dit qu'il y avait pénurie, j'ai trouvé ca fou. On ne devrait pas laisser des entreprises privées avoir autant de pouvoir et ca c'est mon avis.

Salon de chat Gay

Découvrez notre salon chat gay pour dialoguez avec des centaines de mecs célibataires connectés. Chat réservé exclusivement à la communauté gay.

Communauté Gay

betolerant est fier de sa communauté gay. Notre communauté est un véritable site de rencontre gay tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out est parfois inévitable pour une homme homosexuel. Partagez vos expériences sur le forum coming-out.

Forum homoparentalité

Le forum sur l'homoparentalité permet aux parents homosexuels de se soutenir et s'entraider, mais aussi de partager leur quotidien.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr