Je viens de découvrir l'existence d'une identité de genre dont j'ignorais l'existence, le xénogenre, en avez-vous entendu parler ?

avatar contributeur de Toudoux51
Toudoux51
31/10/2021 à 14:26

Les personnes xénogenrées délaissent féminité et masculinité pour se tourner vers d'autres méthodes de catégorisation, comme les animaux, les plantes et autres créatures ou choses.

Le Xénogenre est une identité de genre non-binaire et un terme parapluie qui permet de décrire son genre via des métaphores et des analogies, et que l'on ne peut pas décrire comme l'on pourrait expliquer une identité de genre de manière traditionnelle.

Il y a une littérature abondante sur le sujet sur internet, vous trouverez facilement plus d'information. Pas vraiment nouveau, cette identité de genre semble remonter à 2014, ça fait donc déjà quelques années que ça existe.

En avez-vous déjà entendu parler, ou vous sentez-vous concerné ?

avatar contributeur de Kitsune
Kitsune
31/10/2021 à 15:01

Je ne savais pas que ça s'appellait comme ça maiis j'ai le souvenir d'un reportage sur une femme qui disait être en couple avec la toure Eiffel . Le repportage date de fin 90. À l'epoque il etait question de pansexualité .

Inutil de dire que depuis, à chaque fois qu'une personne s'identifie comme etant pan, j'ai des flash de ce repportage qui me reviennent. D'un côté, j'ai ce sentiment que je pourrait être aimé en depis de ma transidentité ( oui, je complexe ) et de l'autre, ... bha Je reste perplexe et ma foi, je me demande si lors d'un rendez vous galant, c'est bien moi qui remporterait la palme ou mon pull ; ma montre ou ma voiture ...

Merci pour ce sujet, il clarifie les choses.

Je me sens peuno. Toutes ces belles histoires d'amour à côté desquels je suis passé parce que je me demandé à qui allaient ces regards pleins d'etoiles ...

avatar contributeur de Maya67
Maya67
31/10/2021 à 16:04 - 31/10/2021 à 17:01

J'ai découvert des termes et des définitions plus appropriées en venant sur BeTo et en voilà un totalement nouveau, j'irai lire des infos, merci.

Xéno, étranger, autre...

J'ai lu certaines définitions, je reste sur une explication de ce que "Maureen" ressent naturellement puis elle termine sur une vérité que je trouve importante , l'exemple concerne les femmes, à étendre bien entendu à toute personne:

«?Ce sont toutes des femmes et pourtant toutes sont profondément différentes?»

Citation de Kitsune #377636

Je me suppose pansexuelle, car avant tout c'est la personne qui m'interesse, me plaît, me charme, m'attire... la Tour Effel ou autres objets, même des œuvres qui me scotchent ne me font pas de l'effet comme une personne, perso je m'arrête aux personnes, mêmes les animaux... rien 😂

Alors, ne culpabilise pas trop, si tu es passé à côté... par contre, maintenant ôte toi de la tête que ton pull, ta montre, ta voiture ont plus d'intérêt que toi, si tu tombes sur des personnes comme ça, ce n'est pas ta transidentité qui doit te complexer, mais bien l'autre qui ne partage pas tes valeurs humaines.

Ceux qui ont les étoiles dans les yeux pour certains signes extérieurs sont particulièrement matérialistes voire vénales, je suis sûre que tu les repéres.

avatar contributeur de FRANCK-PARIS
FRANCK-PARIS
31/10/2021 à 17:20 - 31/10/2021 à 17:21

Citation de Kitsune #377636 Être en couple avec la tour Effeil ? il faut pas demander la fidélité avec 7 millions de touristes qui la visitent chaque année.

avatar contributeur de Kitsune
Kitsune
31/10/2021 à 17:40

Citation de FRANCK-PARIS #377647

JE SUIS MARIÉ AVEC LA TOURE EFFEIL

Je me suis trompé pour la date. Le mariage date de 2007.

@Franck : je ne suis pas specialement possessif ou jalou mais je t'avoue que dans sa situation, ca me ferais tiquer qu'on me fasse la reflexion (mm pour rire) de toute façon, toi, ta femme, y a que les metros et les trains qui ne lui passe pas dessus.

Sinon, je t'assure que je suis resté bloqué sur l'objet, plus que sur le sujet en lui même parce que je me suis demandé si, par extension du principe, cet amour (d'autre chose qu'un être vivant) etait possible avec des notions ou, de façon plus terre à terre, avec l'or ou le fric mais avec un vrai sentiment d'amour. Le xenogenre me renvois à des questions métaphysiques et d'étique.

Je suis un peu spécial des fois

avatar contributeur Rosso
Rosso
31/10/2021 à 17:48 - 31/10/2021 à 17:51

Des personnes qui s’ imaginent que leur voiture est vivante il y en a des tonnes , ce n est pas pour rien si les publicitaires jouent la dessus , et même je suis sur que certains ont plus d amour ou d attention pour leur voiture que pour leur femmes , conjoints ou meme enfants ...

Maintenant je ne suis pas sur qu iels soient xenogenre mais juste dans leur monde

J aime les animaux , les femmes , les hommes , les enfants , on est tous nés sur la même planète et je ne me reconnais que difficilement dans les genres donc est ce que Je pourrais me définir comme xenogenre si on considère uniquement les êtres vivants et si on parle bien d amour et qu on n’en confond pas ça avec sexualité ... je ne sais pas , mais je nous vois comme un ensemble d êtres vivants qu il n est pas nécessaire de genrer

Par contre pour en revenir aux objets où à la Tour Eiffel même si certain(e)s me se verraient pas en couple avec d’ autres l’ idolâtre ou la venere alors que c est un assemblage de ferraille , en soit c est sympa , c est un gros mécano mais bon ca reste de la ferraille , et pareil pour n importe quel objet ou construction , je ne vois pas comment on peut parler d amour face a ça ...

je peut trouver une statue ou un tableau beau , mais de la à avoir des sentiments non désolé

Mais en même temps je ne suis pas sur d avoir précisément compris le concept de xenogenre

avatar contributeur de Toudoux51
Toudoux51
31/10/2021 à 18:37

On parle d'identité de genre, et pas d'orientation amoureuse. C'est à dire qu'on s'identifie à (homme, femme, ou autre chose). En ce qui concerne l'identité de genre non-binaire xénogenre, c'est s'identifier à autre chose que homme ou femme. Quelques explications ici, avec une petite vidéo marrante.

https://www.lebonbon.fr/paris/societe/le-xenogenre-non-binaire-genre-homme-femme-question/

avatar contributeur de Alma08
Alma08
31/10/2021 à 21:43

Mais, ces personnes souhaient ressembler a un animal ou un objet? Ou simplement se deguiser comment dans le film de Netflix bonding???

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Maya67
Maya67
31/10/2021 à 22:11

avatar contributeur de Alma08
Alma08
31/10/2021 à 22:17

🤩 c'est une Jolie façon de se décrire....

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur Rosso
Rosso
31/10/2021 à 22:18

Citation de Maya67 #377682

Effectivement c’ est très intéressant , super article merci

🙏

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
01/11/2021 à 02:41

Des frappés, il y en a de tous les genres.

Par contre prétendre ces âneries pourrait être une façon peu subtile de dénigrer la "théorie du genre" qui n'est une théorie que pour les ânes n'ayant rien compris à ce qu'est la transidentité. Z.


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur de Alma08
Alma08
01/11/2021 à 08:33

Aucune identité va dénigrer d'autres identités. Comme aucune famille va dénigrer la famille traditionnelle....

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
01/11/2021 à 08:48

Citation de Alma08 #377705

Autant de précision fait bien avancer le schmilblick 😉... On peut développer...?... "identité"... C'est à dire...?


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur de Kitsune
Kitsune
01/11/2021 à 10:16

Citation de Jessica69 #377698

Perso je n'appellerait pas ça anerie car je suppose que c'est une réalité pour des gens.

Par contre, en effet, lors de la manif pour tous, il n'etait pas rare d'entendre ce genre d'argumentaire. Comme quoi aujourd'hui deux personne de même sexe pouvaient se marier ensemble et que plus tard ce serait avec une chèvre ou un objet.

Il me semble que le xénogenre reste très marginal... penses tu que ça pourrait être une invention pour décrédibiliser la communauté LGBT ?

avatar contributeur de Maya67
Maya67
01/11/2021 à 10:46

Citation de Kitsune #377713

On peut tout soupçonner , maintenant ce que pense les personnes de "la manifestation pour tous" qui porte le nom inverse de ce qu'elles sont, c'est drôle ? Voilà résumé mon avis!

Je fais le choix de retenir cette fin ( je ne connais pas le magazine en question, et pas cherché d'info):

Tous humains, tous singuliers, tous égaux. C’est la leçon qu’en tire Maureen?: «?Si vous demandez à dix personnes de définir l’être humain, vous allez certes retrouver des caractéristiques dans les témoignages, mais il y a fort à parier que les définitions seront différentes?: dans la formulation ou dans le choix des termes. Prenez le genre féminin?: au cœur de ce dernier, il s’avère que plusieurs individus se retrouvent dans des cases pré-écrites, censées leur correspondre. Ce sont toutes des femmes et pourtant toutes sont profondément différentes?». Ainsi, ces associations éminemment intimes replacent la singularité de chacun au cœur du dialogue.

Nous ne sommes pas obligées de juger ou comparer les autres par rapport à nous-mêmes. Tout n'est pas compréhensible par tous, la réalité des autres existe pourtant.

Le Xénogenre me fait penser à d'autres cultures que la nôtre. La nôtre est ce qu'elle est, certaines cultures sont très différentes et elles ne sont pas inférieures ou idiotes. Chacun sa singularité.

avatar contributeur de Toudoux51
Toudoux51
01/11/2021 à 11:04

Citation de Jessica69 #377698 dénigrer la "théorie du genre" qui n'est une théorie que pour les ânes n'ayant rien compris à ce qu'est la transidentité

Je suis entièrement d'accord avec toi sur ce point, ça n'a rien d'une théorie pour ceux qui le vivent, et ça a peut-être des explications biologiques au niveau du cerveau mais ce n'est pas visible extérieurement. Est-ce qu'il y a une différence au niveau de la morphologie du cerveau entre homme et femme ? Au niveau du fonctionnement c'est certain, probablement qu'un jour on pourra déterminer l'identité de genre par un simple test biologique.

Pour ce qui est des xénogenres, pourquoi pas vouloir s'identifier à autre chose que homme ou femme, il y a bien des personnes agenres ni homme ni femme, et que certaines personnes qui n'ont aucun repère dans les genres homme ou femme puissent s'identifier à quelque chose peut être bien pour eux.

avatar contributeur Rosso
Rosso
01/11/2021 à 13:37

Citation de Maya67 #377715Nous ne sommes pas obligées de juger ou comparer les autres par rapport à nous-mêmes. Tout n'est pas compréhensible par tous, la réalité des autres existe pourtant.

Pour ma part je vais m en tenir à ces paroles .

avatar contributeur de Alma08
Alma08
01/11/2021 à 13:45

Pour l'identité tout simplement etre qui tu veux etre sans faire du mal aux autres. Ce n'est Pas a moi de diré a quelqu'un que ce n'est Pas posible de se sentir animal ou objet. Je ne suis Pas l'autre

Envoyé depuis l'application android
avatar ancien membre
Ancien membre
01/11/2021 à 14:14

Bonjour,

Je vois plusieurs imprécisions dans ce sujet qui le met en defaut et rend certaines explications confuses.

Confusion, imprécision, différence de point de vue, cela ne mérite aucune insulte ou dénigrement, ne lisez donc aucun jugement de ma part juste un échange de point de vue et de connaissances.

1) l'expression de l'identité vs l'identité.

Exprimer une identité n'est pas forcément en accord avec son identité (construite ou naturelle). Le travestissement d'un homme en femme ne fait pas de lui une femme. Il exprime une part de lui ou non.

Une femme trans prétransition qui s'habille en femme, exprime son identité c'est à dire qu'elle place son être dans des conditions de cohérence entre son identité et les codes sociaux, son image etc.

Une personne peut se déguiser en loup, cela ne fera pas d'elle un loup. L'identité, c'est ce qui constitue l'ensemble de son être et non une image de soi, d'une chose concrète ou abstraite.

il y a donc une différence entre exprimer son identité et exprimer une identité( comme peuvent le faire des acteurs par exemple).

2) l'identite n'est pas seulement le genre.

Ce qui fait notre identité est un ensemble d'éléments construits et naturels. On retrouve dans notre identité des éléments physiques, des comportements, des origines, notre culture, etc.

On ne peut pas tout attribuer au genre d'une personne. Une personne asiatique peut exprimer son identité à travers ses origines ou sa culture asiatique mais cela ne constitue pas un genre en soi bien que ce soi une partie de son identité.

3) expression des émotions ou sentiments et expression de genre

Nos interractions émotionnelles, la manière dont on se comporte peuvent faire partie de notre identité mais ne constitue pas un genre à proprement parler (dans l'utilisation du terme genre au sens des genres humains).

Le genre se définit autour d'un ensemble d'éléments identitaires dont les ressentis et les comportements font partie mais on ne définit pas de nouveaux genres pour chaque émotion ressentie.

4) le genre d'un objet ou d'une image abstraite.

Un objet, par définition est sans pensée, sans ressenti, sans libre arbitre,... Quel genre decoulerait donc d'une personne au ressenti "matériel" ? Je dirai agenre car les objets ne sont ni sexués ni vivant et donc non genré au sens humain du terme.

En conclusion, ce terme de xenogenre me paraît injuste, il semble plutôt definir l'identification d'une personne au symbolisme d'une chose en fonction d'un "ressentiment" plutot que d'un genre propre. Il n'y a pas de mal à ca de mon point de vue mais c'est important de ne pas tout mélanger.

Certaines personnes se servent de ces confusions pour dénigrer les véritables expressions de genre alternatives aux genres traditionnels. Il me semble donc fondamental pour respecter tout le monde de clarifier les notions et éviter de semer le trouble.

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
01/11/2021 à 15:52 - 01/11/2021 à 15:54

Citation de Rosso #377742

.

Citation de Maya67 #377715Nous ne sommes pas obligées de juger ou comparer les autres par rapport à nous-mêmes. Tout n'est pas compréhensible par tous, la réalité des autres existe pourtant.

.

. Pour ma part je vais m en tenir à ces paroles .

On compare au sens des mots, pas par rapport à nous-même.


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur de Occamj
Occamj
01/11/2021 à 15:54

Bonjour,

Je ne peux que corroborer: que vient faire le genre là dedans ?

Je suis une femme transgenre, je pourrais (à la limite) , faire miens certains attributs non humains. Rien à voir.

Naiveté mise a part, ça sent quand même un peu le fatras new age tout ça.

Hélas, nous ne vivons pas hors sol, et l'expression "je suis un hélico de combat", n'a rien d'innocent.

avatar contributeur de Alithia
Alithia
01/11/2021 à 16:42

Petit rappel :

Les identités de genre non binaires sont encore pas mal décrié, de la part même de la commu LGBT+ ou même par la commu trans elle même.

La bisexualité est encore trop souvent remise en question de la part de beaucoup.

Pourtant, que l'ont le veille ou non, quelqu'un qui se défini bi, non binaire, asexuel, et j'en passe sont autant légitime que tout les autres Malgres que beaucoup ne comprennent pas.

Je passe sur les remarques que j'ai en étant agenre.

Sauf que personne a part nous même pouvons savoir ce que l'on ressent. Voir même ce que l'on est.

Le xenogenre laisse tomber des definitions bancale voir carrément erroné (personne n'a encore réussis à définir homme et femme sans être réducteur ou en excluant une bonne partie de la pop), pour des definitions d'eux même, plus personnel, est plus métaphorique.

Bien que la notion de spiritualité dois pas être très loin, en quoi est ce un problème.

Comme déjà dit, on ne dois pas juger par rapport à nous même.

Les arguments utiliser ici contre le xenogenre sont les même utiliser contre homosexualité, la transidentiter, la non binarité et j'en passe.

Juger ça par des "annerie" voir même en justifiant que ça serai créer pour par les opposant de je ne sais quoi, et irrespectueux, pour ne pas dire intolérant.

Les indiens, voir beaucoup d'anciennes culture, avaient des animaux totem, des elements auquel ils se rattache voir se définissent.

Les incarnations animal sont légions dans les mythologies, les incarnations d'élément aussi tel que l'eau ou le vent.

Les expressions sont aussi légion, vif comme le vent, chaud comme la braise et j'en passe.

Pourquoi un genre ne pourrais donc par être définie par un élément, un animal, ou autre choses.

Personnellement, je serai même bien moins surpris par ces genres (qui pour ma part ne date pas de 2014, mais bien depuis que l'homme tente de se définir, puisque les récits anciens on un peu cette idée), que par le faite que certaine minorité opprimé face la même chose de leurs côté à d'autre minorité.

avatar contributeur de Alma08
Alma08
01/11/2021 à 17:00

😍

Envoyé depuis l'application android
avatar ancien membre
Ancien membre
01/11/2021 à 17:05

@Alithia,

Je comprends que tu puisses être heurtée par des propos agressifs ou l'incompréhension de qui tu es.

Par contre si tu souhaites te faire comprendre, tu sais qu'il est important de transmettre clairement les propos. Ainsi des choses qui sont tout à fait respectables n'ont rien avoir avec le genre.

Par exemple que tu sois grande ou petite, brune ou blonde n'a rien avoir avec ton genre et pourtant cela fait partie de qui tu es et de ton identité.

De la même manière, une personne qui se sent rattachée à un animal ou se sent vibrer comme un objet ou une matière etc, cela est respectable mais je ne vois pas le lien avec le genre et je pense que c'est important de ne pas faire du genre un terme fourre tout pour introduure de éléments d'identité qui n'ont pas de lien a priori.

avatar contributeur de Alma08
Alma08
01/11/2021 à 18:27

Comment copier les citations??

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Kitsune
Kitsune
01/11/2021 à 19:34

Citation de Alma08 #377781

Le bouton cité et si tu veux revenir sur une partie du discour en particulier, tu es obligé de copier/coller

avatar contributeur de Alma08
Alma08
01/11/2021 à 19:54

Vraiment, je suis nulle 😅😅 je en voit Pas le bouton citer nulle part

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Alithia
Alithia
01/11/2021 à 19:58

Encore une fois, ce n'est pas parce que vous comprenais pas, que ça n'existe pas ou que ce n'est pas comme le dise les personnes concerné.

"En Occident, l’être humain apprend à se définir de façon individualiste, avec pour ancrage premier son enveloppe corporelle?; il place une forme de rationalité et de logique cartésienne comme valeurs souveraines et fondatrices. Précisément ce à quoi semblent réagir ces personnes xénogenres, qui se vivent par le biais d’une intelligence sensible, intuitive, aux associations libres. Ainsi elles perpétuent et poussent plus loin une longue histoire synesthète, clé de l’histoire de l’art?: ce processus neurologique, qui touche une personne sur 2000, est à l’origine de certaines des plus grandes œuvres écrites."

Les définitions que l'ont donné sont vrai que pour ceux qui perçoivent le monde comme nous.

Parler de couleur à un aveugles de naissances, ou à un synesthésiste ne comprendra pas comme nous on le comprend.

Et la culture, la langue, aussi fait que nos définitions sont limitative, et peuvent entrer en conflits.

Ne pas vouloir comprendre que certain ne perçoivent pas le monde comme nous même, est aussi un problème.

Donc, pour toi ça n'a rien à voir avec le genre.

Mais ce n'est pas le cas pour tout le monde.

Tout comme le genre et le sexe ne sont qu'une seul et même chose pour certain.

Le genre n'a pas non plus de definitions ultimes, tout comme la transidentiter, ou beaucoup se dispute le sens, qui peut l'être ou ne pas l'être.

Votre perception et définition du genre exclus le xenogenre, comme beaucoup exclus le genre des personnes trans ou non binaire, parce qu'il ne juge que par le sexe.

Étant moi même non binaire, je sais très bien que le genre est quelque chose de très complexe et personnel.

Donc non, je vais pas m'amuser à repousser n'importe qui qui est au delà de ma compréhension, comme on le fait avec moi.

La définition même de "genre" est tellement ouverte, que pourquoi serai t'il limitant.

Donc il serai, si tu en as, bien de définir ce qu'es le genre pour toi, puisque je ne suis pas sur que tout le monde est là même définition de base.

avatar contributeur de Occamj
Occamj
01/11/2021 à 20:25

Bonsoir,

On peut tout redéfinir sans cesse. Si tu élargis la définition du genre à tout attribut psychologique, il y a néanmoins un danger réel à affaiblir nos faibles acquis. C'est un fait politique, pas de l'intolérance.

J'ai bien compris le concept d'exogenre, mais il est selon moi marginal et peu opérant.

Ainsi, je ne me définirai pas comme intersexuée, même si d'un certain point de vue, pourquoi pas... cependant ca serait blessant car je ferai beaucoup de mal avec un amalgame intersexe / transidentité.

Donc: gaffe aux concepts flous. Ce qui ne m'empêche nullement de respecter l'identité de chacun.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr