Les féministes contre le manspreading masculin - Page n°5

Ancien membre   - Modification par Edrazel le 01/07/2017 - 21:26:18
Citation de Lindos
Par exemple montrer ses seins nus dans un lieu de culte alors que ce n est même pas autorisé dans les lieux publics, ... Si les féministes voulaient pouvoir de nouveau montrer leurs seins il faudrait qu elles acceptent que les mecs montrent leur sexe.
Si tu pale de ce qu'on fait les Pussy Riot ; il s'agissait d'un acte politique et militant. Elles ne venaient pas là pour prier --'. Et défendre Poutine et l'église orthodoxe me semble malvenu de ta part, surtout ici. ... Montrer ses seins n'est pas égal à montrer son sexe, j'espère que je n'aurai pas à te l'expliquer. Citation de Lindos
Et la solution existe dans des tas de pays, allant de l Allemagne entre Leipzig et Chemnitz, au Japon, en Malaisie, en Chine, en Israel, en Inde, l Iran, et j en oublie certainement, où on ne se contente plus de séparer les toilettes mais aussi les wagons de train, les bus, ou tout au moins les places dans le bus. Bref, si on ne parvenait pas à se mettre d accord avec les féministes il resterait encore des solutions...
Personellement, je ne serais pas contre une séparation du monde entier entre hommes et femmes ^^ mais je pense que ça ne plairait pas à beaucoup de monde, sauf peut-être à nous gouines et pédés 😆 Non mais sérieusement... ce genre de séparation n'arrangerait effectivement pas les choses et aggraverait les tensions existantes. Quand il y a une séparation des hommes et des femmes, le machisme s'amplifie, c'est évident. Pourquoi ? Parce que la femme n'est plus à la "disponibilité" de l'homme et qu'elle devient un objet de désir lointain et inaccessible qui ne peut mener qu'à une recrudescence de la violence, du sexisme et évidemment du viol.
Ancien membre   - Modification par Edrazel le 01/07/2017 - 12:01:18
Ennathusias : Bref, on est dans le journalisme du buzz et de l’idéologie. Un bon gros journalisme d’opinion à la française, qui n’en a cure de l’objectivité et de la neutralité. Préfères-tu le journalisme à la russe ? Personnellement, je ne me suis pas renseignée sur le sujet. J'en avais entendu parler vite fait, c'est tout. Mais je n'ai pas besoin de me renseigner, moi, de toute façon ; je n'ai qu'à pendre le bus pour savoir ^^ Suite à ce topic, je me suis mise à examiner mon environnement dans les transports en commun. Encore hier, j'ai vu une jeune femme assise sur un strapontin à côté d'un homme qui écartait allègrement les cuisses. Elle, était assise de travers. Mais la position qu'elle prenait n'était pas choisie puisqu'une fois le jeune homme parti, elle se remit droit. Quelques jours plus tôt encore. devant moi se trouve un homme dans la quarantaine en train de lire son journal et d'écarter les cuisses. Un jeune homme vient s'asseoir près de lui. Le vieux ne bouge et pas ne prend pas la peine de plier son journal en deux. Le jeune, lui, n'a qu'à s'asseoir de travers. Ces deux exemples, même s'ils atteignent des personnes de sexe différent, révèlent l'importante opinion d'eux qu'ont ces mâles qui s'estiment supérieur et relèvent effectivement du machisme. "Moi, j'ai le droit. Toi, tu t'écrases." Qu'ils le fassent sciemment ou pas, là n'est pas la question. C'est quelque chose qui est ancré dans les deux cas.
Ancien membre  
Edraze, tu parles de ce que tu vois et interprètes au nom des personnes concernées, mais tu ne parles pas de tes expériences personnelles. Quand toi, tu t’assois à côté de quelqu’un, que se passe-t-il ? Citation de Edrazel C'est ton interprétation. Si la personne assise à côté demande que l'autre fasse de la place et qu'il lui répond : "moi, j'ai le droit, toi tu t'écrases". D'accord. C'est un cas de grossièreté avéré. Le machisme est possible, probable, mais tu n’en sais rien. La femme assise près de l’homme a-t-elle demandé à ce qu’il se réajuste dans son siège ? De mon côté, j’ai expérimenté un peu avant ce débat, puis parallèlement à ce débat, deux phénomènes de synchronicité. Pour le premier, je ne m’en suis souvenu qu’il y a quelques jours : dans le tramway, je me suis assis à côté d’une femme qui prenait ses aises et sa jambe débordait un peu sur le siège sur lequel je voulais m’assoir. Ce qui fait que je me suis retrouvé à m’appuyer légèrement sur sa jambe. Elle n’a pas changé sa posture et j’ai senti qu’elle faisait volontairement une expérience. Aucun de nous deux n’était gêné par le fait de toucher l’autre. Donc, je ne lui ai pas demandé de se réajuster dans son siège et nous avons continué notre parcours. Je suis descendu en premier. Je trouve cette anecdote intéressante parce qu’elle montre aussi une harmonisation qui se fait d’elle-même, sans l’intervention d’une autorité extérieure qui vient nous dire comment nous comporter. Nous sommes de grandes personnes et nous savons quoi faire pour nous adapter. L’autre anecdote se passe aussi dans le tramway. Un jeune homme est installé de travers, la jambe à cheval sur le siège adjacent. Je veux m’assoir ici, car il n’y a pas de place ailleurs. Donc je me dirige vers le siège et je joins le geste à la parole. Il s’exécute, sans rien dire. Un autre cas d’adaptation entre deux personnes suffisamment responsables. Donc, tu vois, il ne faut pas sauter sur les conclusions trop vite quand on observe deux personnes. Le comportement adapté dans ces situations est dans les deux sens. Quant aux rares cas de domination et d’agressivité machistes avérés (et évoqués par Jesuisunstylo) , ils doivent être sévèrement recadrés. Traiter une femme de « salope » publiquement, comme elle l’évoque (exemple réel ?)notamment dans le métro parce qu’elle demande à pouvoir écarter ses jambes, peut entraîner une condamnation : « Si c'est une injure raciste, sexiste, homophobe ou contre les handicapés, la peine encourue est de 6 mois de prison et de 22 500 € d'amende ».(traitement de l’injure). Les agressions sexuelles sont passibles de 5 ans de prison et de 75000 euros d’amende. Les bornes sur les quais permettent le signalement, mais le 3117 (sms) ou le 3117 (appel) de la SNCF peinent à être généralisés aux autres transports. Cela changera sans doute en 2018 à l’occasion de la nouvelle campagne de lutte contre le harcèlement dans les transports. Mais on est clairement dans autre chose de plus grave que le manspreading.
Ancien membre   - Modification par Edrazel le 02/07/2017 - 02:19:41
Citation de Enneathusias
Edraze, tu parles de ce que tu vois et interprètes au nom des personnes concernées, mais tu ne parles pas de tes expériences personnelles. Quand toi, tu t’assois à côté de quelqu’un, que se passe-t-il ?
J'ai déjà répondu à cette question, je me lasse de répéter 30 fois les mêmes choses 😑 De toute façon, je me retire de ce topic. Il est clair que nous sommes tous campés sur nos positions et que ça ne va pas changer. Il n'y a pas un moment où je vais dire : "vous avez raison, manspreading et machisme n'ont rien à voir" et je ne me mettrai pas d'accord avec vous sur le fait que vous pensiez que ces revendications sont ridicules. Ce n'est évidemment pas le combat le plus important du féminisme mais ce n'est pas pour autant que c'est inutile et que ce n'est pas révélateur d'un problème plus large, ce qui d'après moi est le but à la base. Sinon, les actes racistes et homophobes sont des incivilités comme des autres finalement et revêtent aussi d'un manque d'éducation. Devrait-on laisser faire pour autant ? (question rhétorique) Il me reste juste à dire : (Traduction : "Let's agree to disagree" veut dire "soyons d'accord sur notre désaccord") Les féministes contre le manspreading masculin
Ancien membre  
Citation de Edrazel Je n'ai pas dit que cela n'avait forcément rien à voir avec le machisme, mais que la réalité est bien plus nuancée que cela et que faire des généralités sur le legspreading, c'était aussi une forme d'injustice. Pour savoir si ces revendications sont fondées ou pas, il faut examiner les faits de plus près. Je pense qu'au bout du compte, une vignette sera rajoutée dans les campagnes contre les incivilités, mais j'espère aussi que l'on ira pas jusqu'à persécuter les gens qui écartent les jambes. Je t'aime bien Edrazel et j'espère que tu ne vois pas ces échanges comme des attaques personnelles, misogynes, etc. Parce que ça ne l'est pas ;) 😘 A+
Ancien membre  
Citation de Enneathusias
[b] Je t aime bien Edrazel et j espère que tu ne vois pas ces échanges comme des attaques personnelles, misogynes, etc. Parce que ça ne l est pas ;) 😘 A+
Je t'aime bien aussi Enneathusias ^^ Je ne le prends pas personnellement, non :)
Ancien membre  
Très bonne argumentation, ça résume pas mal ma pensée sur le sujet. Anonymousse, je pense que cela répond partiellement à ton message, et je ne vais pas refaire des réponses argumentée, j'ai n'ai rien d'autres à ajouter, et tu semble t'obstiner à passer à coté du réel sens de mes messages. De plus que veux tu faire, obliger les hommes à adopter des postures bien précises, formatées, sous peine de sanction? Allons, un peu de bon sens.

Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.