Pourquois être si cruels sur le physique ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
     Pourquoi les gays sont si cruels avec le physique des autres?

     La beauté physique est aléatoire et de plus éphémère, nous sommes toujours beau aux yeux de quelqu'un, comme on n'est toujours moche pour d'autre personnes.


photo de l'auteur Demel
Demel
Homme de 20 ans
Paris

1 remerciement
Tu les trouves tellement plus cruels que les hétéros/bis ?
Je ne fréquente pas tellement le milieu, mais je n'ai pas ce sentiment-là. Je vois les mecs parler de nanas ou d'autres mecs, oui ils ont une forte tendance à comparer et à juger la viande sans se préoccuper du reste à certains moments, mais je n'ai pas le sentiment que ce soit plus le cas chez les gays.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

«Je suis bien foutu pour un hétéro, mais mal foutu pour un gay.»
 Cette petite blague de la série American Dad est devenue un mème sur internet. Si elle est si drôle, c'est qu'elle pointe le paradoxe selon lequel on peut être plus ou moins bien foutu avec le même corps. Mais elle est un peu triste aussi. Parce qu’un peu vraie: quand il s’agit de physique, les attentes ne sont pas les mêmes pour un homme homo ou hétéro.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oouups, C'est (pitetre) un doublon de : "Pourquoi les gays sont attirés que par le physique"

Tu souffre personellement de discrimination sur le physique ? ... :/  :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'avoue en effet être étonné de la remarque. Pourquoi les homosexuels seraient-ils plus axés sur la beauté que les autres ? Je pense plutôt que le sujet doit être traité dans sa globalité. Ce ne sont pas que les homosexuels qui sont particulièrement attentifs à la beauté, mais toute la société qui valorise l'aspect physique, en particulier à travers les médias et les magazines "people".

Faut-il suivre la dictature du beau ? J'estime que la liberté d'être selon son propre regard doit prévaloir sur l'aspect physique qu'attend prétendument l'entourage.

photo de l'auteur Synapson
Synapson
Homme de 20 ans
Albi
Oui c'est vrai mais tu peux pas en faire une généralité en soi ça dépend de la mentalité de chacun, de leur vécu, de leur position face aux autres... Je sais que j'ai tendance à aller très vite sur le physique des gens mais c'est parce qu'avant tout j'ai eu moi-même des remarques un peu désobligeante qui m'ont fait perdre confiance, et j'ai été amené à faire pareil par la suite. "Descendre" des gens là-dessus ça me "conforte" en me disant qu'A MES YEUX, et seulement aux miens, il y a forcément pire que moi quelque part. Ca peut paraître cruel mais je suis certain que je suis pas le seul, encore une fois tout le monde juge, même sans s'en rendre compte, mais c'est pas forcément foncièrement méchant

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
bonsoir
on ne peux pas plaire à tous le monde mais l'essentiel c'est de garder confiance en soi et souvent la beauté se trouve à l’intérieur et quand on la trouve chez une personne on ne la lâche pas facilement ..........

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Et puis pensez aux trans alors, on est pas gâté(e)s à ce niveau là. on nous regarde souvent comme des bêtes curieuses, les gays, les lesbiennes, les hétéros les moutons etc... mais si les personnes sont cruelles avec le physique, je pense en fait que c'est dans tous les milieux non? Quand j'étais un homme hétéro, je le ressentais aussi autant chez les hommes que chez les femmes. Et une personne comme ça n'est pas une bonne personne, c'est tout. Il y a aussi sûrement un peu du syndrome du prince charmant la dedans.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ayant été dans certains endroits à Paris et ailleurs la beauté et le culte du corps est définie comme une monnaie sonnante.

photo de l'auteur Demel
Demel
Homme de 20 ans
Paris

1 remerciement
Non mais par contre c'est très variable. Soit c'est dans le cadre d'une relation "ponctuelle", et personnellement je serais incapable d'être attiré par quelqu'un avec qui je n'ai pas un minimum d'affinités intellectuelles (ce qui "tempère" la partie physique, parfois très fortement), soit c'est dans le cadre d'une relation plus importante, et là n'en parlons pas.
Je pense que tu peux tout aussi bien considérer que les personnes avec lesquelles tu as envie de construire quelque chose (et là encore tu peux envisager la construction à bien des degrés) sont des personnes qui ont un système de pensée leur permettant, notamment, de ne pas s'arrêter au physique. Pour moi ça fait partie d'un ensemble.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est bien que tu poses dans le sens des gays. Je pense que beaucoup de gays n'auraient pas d'intérêts à avoir leur orientation sexuelle si les sentiments étaient indépendants du physique. Certes, il n'y a pas que le beauté physique qui compte, mais la présentation physique de la personne est relativement importante dans l'intensité des sentiments.
Ceci dit cela reste variable d'une personne à une autre. Certains sont sensibles aux écrits, d'autres à l'oral et d'autres au physique, et les 3 facteurs peuvent se combiner.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Faut arrêter avec cette distinction gay/hétéro, elle ne se base sur rien. C'est l'ensemble des hommes qui sont plus centrés sur le physique, pas juste les gays. 
De plus, le fait que ce soit éphémère n'enlève rien à l'importance (ou non) que ça a. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de TheDude : Faut arrêter avec cette distinction gay/hétéro, elle ne se base sur rien. C'est l'ensemble des hommes qui sont plus centrés sur le physique, pas juste les gays.  De plus, le fait que ce soit éphémère n'enlève rien à l'importance (ou non) que ça a. 


+1

Quand on entend les commentaires de mecs à l'égard de filles, je ne pense pas que la focalisation sur le physique soit une caractéristique spécifique aux gays :-)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'ai une majorité de potes hétéro ... 800% daccord avec Amaethon et TheDude ...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le QI ... C'est aléatoire aussi ... C'est un peu la loterie ...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Stokastik : Le QI ... C'est aléatoire aussi ... C'est un peu la loterie ...


Mdr : ça c'est sûr ;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Parce que nos gènes égoïstes cherchent à maximiser leur survie par sélection sexuelle. Bon, ça ne marche pas effectivement trop pour les gays...

Pour être sérieux, je ne crois pas que les gays soient particulièrement plus cruels que les hétéros. Et de nos jours, surtout avec les sites de rencontre, on ne cherche pas le bon, mais plutôt le mieux. Donc, inconsciemment, on commence à comparer. Donc, on se focalise sur les défauts et surtout ce qui est visible (le physique). Donc...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Les filles sont un peut pareil, faut pas les surestimer...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit

bonsoir

voila un lien qui peut être clair

http://www.slate.fr/story/109683/corps-gays-muscles

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Ryanlove75 : bonsoir voila un lien qui peut être clair http://www.slate.fr/story/109683/corps-gays-muscles


Perso je pense que selon la façon dont on envisage une relation, ça conditionne dans une certaine mesure le "type" de compagnon par lequel on se sentira attiré. Alors certes, pour un certain nombre de gays le physique est déterminant, mais pas pour tous. J'ai beaucoup d'amis gays qui se sont mis en couple parce qu'ils s'aiment, même si le physique vient s'intégrer à ce sentiment, et pas sur des critères exclusivement physiques à la base.

Mais bon : dans les relations hétéros c'est la même chose...  Je ne pense pas qu'il faille ne se focaliser que sur la "question gay" dans ce domaine ; on a souvent trop tendance à catégoriser les choses alors que, quand on y regarde bien, certaines "habitudes" relationnelles se retrouvent dans toutes les strates de la société ;-)

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit