Coming-out avec des parents homophobes

photo de l'auteur ManonB
ManonB
Femme de 21 ans
Paris
Salut, moi c'est Manon, et j'ai besoin d'aide!
J'ai découvert il y a maintenant un peu plus d'un an, mon homosexualité. J'ai fait mon coming-out au près de mes amis, mais pas de ma famille. 
Je sais que mes soeurs sont ouvertes d'esprit et comprendront, mais je n'ai encore jamais trouvé le courage de leur dire!
Mais le plus dur reste avec les parents.. mes parents sont totalement homophobes (surtout mon père). Je le cite: de toute façon les PD c'est tous des malades mentaux, faut vraiment être baisé de la caisse pour aimer quelqu'un du même sexe que soit", et ma mère: "ah les tapettes" en voyant des homos à la télé. Du coup, bah je le vis mal, car en insultant les homos, ils m'insultent aussi et c'est très dur de vivre avec. Quand je regarde une émission ou un film sur l'homosexualité, je fonds en larmes car je ne peux pas tout avouer à mes parents. Et ça me tue de tous les jours cacher un truc pareil sur moi! Je ne sais pas du tout quoi faire et comment faire.
Dans moins d'un mois je pars en Australie pendant 9 mois, je vais surement le dire à mes soeurs avant de partir.. mais les parents j'hésite! Dois-je leur avouer avant? ou me laisser encore 1 an? Et surtout, savez-vous comment je peux faire avec eux? Histoire de ne pas trop me faire jeter comme une merde.. 
Je sais que mes parents m'aiment énormément, et ne me laisseront pas tomber. Mais ils vont m'en vouloir et mon père est parfois violent donc ça me fait peur. Ils vont certainement me faire la gueule pendant des mois! 
Je suis vraiment perdue là... j'ai tellement envie de leur dire, mais tellement peur aussi! 
HELP ME


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir Manon alors le traqua que tu as aujourd'hui je l'avais des année avant ...
Ce n'est pas facile je sais et c'est sur face a des parents homophobe :/..j'ai fais mon CO il y a 6 mois ma mere qui est a fond dans la religion je te dis pas la tranche bien vert que j'avais mais sa ne ma pas empêcher de dire ...Mon ex femme ma dit parle avec ton coeur fait ressortir les mots de ton âme puis j'ai appelé ma mère dans ma chambre porte fermé derrière elle et je me suis exprimé avec ce que je ressent au plus profond de moi , j'ai pleuré j'étais a nu devant elle ..
Elle ma dit tu sais je vais pas comprendre pkr tu as choisi les femme et je ne suis pas pour ton orientation mais c ton choix ...un mois après ma femme était a la maison et tout en ce tapais des fou rire ...aujourd'hui elle accepte ;)
Alors si tu dois faire ton CO parle avec ce qu'il y a le plus touchant au font de toi ..dit pourquoi tu es attiré par les femmes s'il faut pleure n'exite pas a les faire pleuré eux aussi , excuse toi de pas etre comme eux le voulais pour toi mais tu es aujourd'hui ce qui te plais et rien & personnes changera ça....PARLE AVEC TON COEUR FAIT LES MOTS SORTIR DE TON AME ..REFLECHI BIEN ET COURAGE ;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hey Manon,
j'ai eu le même souci que toi il y a maintenant 4 ans, mon père est homophobe, il avait à l'époque des propos très homophobes que je supportais de moins en moins, il était également très violent, j'avais 14 ans, je n'étais pas décidé à lui annoncer mon homosexualité, il la découvert de lui même, j'étais beaucoup au téléphone avec mon copain à l'époque, un moment mon père a vu que j'étais au téléphone pendant des heures et des heures, il est entré dans une colère noir, il ma pris le téléphone des mains il a tout de suite compris que je parlais avec un mec, et ce jour, je peux te dire que j'ai flippé comme jamais. Il a été d'une violence inouïe, je ne l'avais jamais vu dans une colère aussi profonde. Il ma insulté, il ma dis qu'il fallait que j'aille me faire soigner... Enfin bref, je ne vais pas totalement rentrer dans les détails mais après une longue période ou j'étais en état de choque, je ne retournais plus chez lui, j'ai laissé couler le temps et maintenant, ce connnard, reviens vers moi, il a limite finis par comprendre que je changerai pas pour lui et essaye de s'excuser.
Si tu veux mon avis, pour ton problème, si t'es soeurs sont ouvertes comme tu nous le dis, parle leurs en, et demande leur comment elle pourrait t'aider a t'exprimer devant tes parents, après, tu sais, un père ou une mère aime son enfant.
Donc Homophobe ou non, il auront peut-être du mal a accepter cela au début mais ne t'inquiète pas qu'après quelques temps tout reviendras à la normal.
Après, tout les parents ne sont pas comme ça, mais dans disons, 70% des cas, ça ce passe comme ça
Voilà voilà, j'éspère avoir pu t'éclairer ne serait-ce qu'un petit peu.
Aller, courage :-) 

photo de l'auteur SuperNova
SuperNova
Non binaire de 27 ans
Nantes

10 remerciements
Peut-être que tu pourrais leur écrire une lettre que tu laisserais dans la boite en partant ? 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Garde aussi en tête que tu n'est pas obligée de le leur dire, que tu peux attendre un peu (mais c'est vrai qu'avec l'Australie il y aura un éloignement peut-être propice à la réflexion, éventuellement avec l'aide de tes soeurs si comme tu dis elles sont assez ouvertes d'esprit pour ça).
Ce n'est pas pour te faire peur, mais pour ma part mon père a appris (en fouillant dans mes affaires et mon portable) que j'étais homosexuelle et ça c'est très, TRÈS mal passé: Le coming out est ineffaçable alors choisit bien ton moment ! :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je ne sais pas si mon message sera d'une très grande aide mais personnellement, j'ai toujours eu peur de l'annoncer à mon père car même si ses propos homophobes sont rares, ils sont très blessants 
Mais ma sœur le sait et ça m'aide beaucoup, je me dis que quoi qu'il arrive, elle sera là et qu'elle pourra m'aider à affronter mon père le jour de mon CO, 
Je te conseille de le dire à tes sœurs et de voir avec elle quoi faire, cela t'enlevera deja un poids considérable et pourra peut-être t'apporter un soutien moral comme moi et ma sœur

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut, je voudrai exprimer ici tout mon soutien tout d'abord. Ensuite un conseil, il ne faut pas que tes parents soient dans une mauvaise situation quand tu fera ton co, il faut que tu prépares le terrain en demandant à tes sœurs de t'aider. Ils fait qu'elles le sachent avant ton départ qui permettra à celles-ci de préparer le terrain pour ton retour. Comme dis auparavant il ne faut que tu le leur dise avec peur, non il faut que tu leur dise comme tu le sens, quelque chose de normal, ce n'est pas un problème, c'est normal. Bon voyage

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pourquoi leur "avouer" ? (et pourquoi employer ce mot-là ?)
C'est ta vie après tout, ça ne regarde personne.

Maintenant, si tu y tiens vraiment, ton séjour en Australie peut être un bon moyen de leur laisser digérer la nouvelle sans que tu aies à subir leur courroux. Genre, un petit coup de fil "Oui je suis bien arrivée, les paysages sont magnifiques, les kangourous adorables et je suis lesbienne ; bisous, à dans 9 mois".
J'ose espérer que les choses finiront par se tasser entre vous mais avant cela, et vu ton exposé de la situation, la communication risque d'être plus que houleuse.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut Manon,
Malheureusement je ne peux me donner mon véritable avis face à ta situation parce que de mon côté je ne l'ai pas fait, ma mère est très ouverte on avait déjà vaguement parlé lorsque j'avais 16ans mais lorsque c'est son enfant, les points de vues peuvent radicalement changer.
J'ai 20ans, ma vie ne regarde personne et je pense que l'on est pas obligé d'en parler si l'envie ne nous vient pas, après chacun ses idées.

Etant donné que tu pars pendant 9mois, cela peut te donner le temps de réfléchir, mais comme l'on dit si bien "plus tu attends, plus dur ce sera".
Il ne faut surtout pas que ton CO soit forcé, il faut que cela vienne de toi, de ton état d'esprit.
En parlant à tes sœurs juste avant, peut-être que cela t'aidera a mieux y voir et à la limite tu pourras prendre le temps d'y repenser lors de ton voyage. Tu en ressortiras peut-être mûrie et plus sûre de toi.
Mais ne te tracasse pas les méninges en Australie, il faut aussi que tu profites!

Dans tous les cas, je te souhaite bonne chance et bon voyage!

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit