Le Royaume-Uni dit Bye à L'UE

Publicité
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par nonobstant le 24/06/2016 - 12:13:34
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur
http://www.publicsenat.fr/sites/default/files/imagecache/article-photo-large/sun.jpg.crop_display.jpg Contre toute attente et après


Contre toute attente et après plus de 40 ans d'une histoire tumultueuse, le Royaume-Uni a décidé de mettre fin à son appartenance à l'Union européenne par un référendum.
Le 23 juin, le peuple britannique a décidé à 51,9 % de quitter l'UE.

Il est encore très tôt pour estimer quelles conséquences cela pourrait avoir sur l'avenir du Royaume-Uni ( l'Irlande du nord et L'Ecosse étant largement favorables à l'UE la dissension est possible au niveau interne ) et de l'UE ( les politiques nationalistes galvanisées par ces résultats pourraient suivre cet exemple et eux aussi organiser des référendums du même type dans leurs pays ) mais j'aimerais déjà savoir ce que vous en pensez.

Vous sentez vous concernés ?
Qu'en pensez-vous ?

Date de publication : 24/06/2016 à 11:46
#212757
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Je pensse que c etait une mauvaise idée, que ca va nuire a l europe, mais aussi au royaume-uni , c est un geste egoiste , qui ddans un sens , peut se comprendre, payer parceque des pays ne sont pas capable de s autogerer c est frustrant. Apres des pays se portant mieu que le royaume-uni  font cet effort .
De plus il n y a pas que des mauvais points a appartenir a l europe. tout ca pour dire que , c est une betise u.u
#212758
photo de l'auteur BoumVoyageur
BoumVoyageur
Homme de 42 ans
- Modification par BoumVoyageur le 24/06/2016 - 13:12:54

https://www.youtube.com/watch?v=nUyJ5CdqgAE

Merde : ils l'ont fait :'( Après +40 ans d'Histoire "commune" pffff

Moi : je suis un "Pro-Europe" => un fédéraliste européen... mais PAS avec cette Europe là, d'aujourd'hui. On l'a manqué la construction de l'Europe quand on était 12 !

En tout cas : je pense que cela va avoir de graves conséquences :/ Notamment pour le Royaume-Uni :  avec l'Irlande du Nord & l'Ecosse => le Royaume ne sera plus Uni... d'ici quelque temps...

L'effet boule de neige avec d'autres membres : mais là, ça ne sera pas un mal que certains quittent l'Europe, après tout dépend les pays... parce que les pays de l'Est ne devraient pas la quitter à cause de l'emprise de la Russie... & les pays fondateurs de l'Europe ne devraient pas la quitter comme le Royaume-Uni... Mais sinon : les autres OUI qui la quittent => on ne peut pas faire une Europe aussi nombreux, en sachant qu'on n'a pas du tout mis les fondations : le pilier même de l'Europe par une Constitution européenne & une véritable structure européenne & intègre... des Institutions => par des valeurs communes sur le plan économique, social, humain, historique etc... & surtout en respectant les valeurs & "une certaine indépendance" de chaque membre...

En tout cas : ça ne va pas arranger la crise européenne :/

 0 vote #212759
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
L'Angleterre et le pays de galles quittent donc l'Union européenne Voilà qui devrait continuer à politiser quelques jeunes d'ici 2017,
tout s'emballe et beaucoup de personnes qui ont l'habitude de vivre dans
leur bulle vont constater que le monde bouge autour et avec eux. Oui l'histoire c'était hier, mais c'est aussi aujourd'hui et surtout
demain, nous sommes tous responsable de notre avenir commun. Sera t-il fait d'amour et de solidarité ou alors de haine et de sang ? Sommes nous français, européens ou citoyen du monde ?
#212763
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par AbdelArmsta le 24/06/2016 - 14:11:59
J'ai une sorte de mauvais sentiment quand je pense au fait que la décision sur un problème complexe est laissée entre les mains du grand public surtout avec ce faible écart (les gens pèsent-ils vraiment les pour et les contre? ou juste guidés par leur appartenance politique? comprennent-ils la complexité de la situation ou c'est juste comme "moi je suis d'origine française donc je vote remain", ou "moi je suis contre l'immigration donc je vote leave"?) Peut-être c'est vrai que les responsables ne feront pas mieux, mais parfois je comprends pas la nécessité d'un référendum.. :/
#212768
photo de l'auteur BoumVoyageur
BoumVoyageur
Homme de 42 ans
- Modification par BoumVoyageur le 24/06/2016 - 14:39:56
Citation de AbdelArmsta : J'ai une sorte de mauvais sentiment quand je pense au fait que la décision sur un problème complexe est laissée entre les mains du grand public surtout avec ce faible écart (les gens pèsent-ils vraiment les pour et les contre? ou juste guidés par leur appartenance politique? comprennent-ils la complexité de la situation ou c'est juste comme "moi je suis d'origine française donc je vote remain", ou "moi je suis contre l'immigration donc je vote leave"?) Peut-être c'est vrai que les responsables ne feront pas mieux, mais parfois je comprends pas la nécessité d'un référendum.. :/


C vrai : pour beaucoup => C un vote... sanction !
Puis, vu ce faible écart : on peut dire que C kif-kif => un Royaume divisé en 2 qui s'oppose :/ à l'image de l'Europe ^-^

 0 vote #212771
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Je trouve tout ça inquiétant mais très passionnant, la première tête coupée est celle de Cameron et franchement il l'a bien mérité ! Il s'est tendu son propre piège en proposant l'idée de ce referendum, en défendant le "remain" alors qu'il n'était même pas convaincu lui-même.

Quand on regarde les résultats plus en détails on voit la fracture générationnelle entre les villes et les campagnes, les jeunes et les moins jeunes bref j'ai l'impression que c'est la victoire des oubliés et des désabusés.
#212776
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Citation de BoumVoyageur : L'effet boule de neige avec d'autres membres : mais là, ça ne sera pas un mal que certains quittent l'Europe, après tout dépend les pays... parce que les pays de l'Est ne devraient pas la quitter à cause de l'emprise de la Russie... & les pays fondateurs de l'Europe ne devraient pas la quitter comme le Royaume-Uni... Mais sinon : les autres OUI qui la quittent => on ne peut pas faire une Europe aussi nombreux, en sachant qu'on n'a pas du tout mis les fondations : le pilier même de l'Europe par une Constitution européenne & une véritable structure européenne & intègre... des Institutions => par des valeurs communes sur le plan économique, social, humain, historique etc... & surtout en respectant les valeurs & "une certaine indépendance" de chaque membre... En tout cas : ça ne va pas arranger la crise européenne :/


Qui sont les autres pays qui devraient selon toi quitter l'Europe et pourquoi ?

Sinon le Royaume-Uni n'est pas un membre fondateur de l'UE et tant mieux vu leur attitude. Ils voulaient le beurre, l'argent du beurre et le cul de la crémière, on verra ce qu'ils auront maintenant lol.
#212777
photo de l'auteur BoumVoyageur
BoumVoyageur
Homme de 42 ans
Certes, elle ne fait pas partie des "6" mais, ça ne veut pas dire qu'elle n'est pas un membre fondateur par la suite : RU contribue beaucoup à l'économie européenne entre autres...

 0 vote #212786
photo de l'auteur BoumVoyageur
BoumVoyageur
Homme de 42 ans
Citation de Nonobstant : Qui sont les autres pays qui devraient selon toi quitter l'Europe et pourquoi ?


Grande question & grande problématique ^-^

L'idéal "peut-être"... c'est une Europe "à 2 vitesses" : un coeur qui serait "les fondateurs" & de l'autre : ceux qui sont situés à la périphérie du coeur ^-^ => prendre exemple sur "la Zone Euro"...

Une Europe solidaire : une nouvelle construction de l'Europe avec un nouveau système, une règlementation plus souple & adaptée à chaque membre... etc... etc...

 0 vote #212789
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Je pense que ça va permettre une remise en question des protocoles actuellement en place au niveau de l'UE et permettre une plus grande transparence.
Parce que le Danemark aimerait la quitter aussi je crois.
Après ce n'est pas dit que dans quelques années le Royaume-Uni ne revienne pas taper à la porte qu'il a claquée...
#212790
photo de l'auteur BoumVoyageur
BoumVoyageur
Homme de 42 ans
- Modification par BoumVoyageur le 24/06/2016 - 18:48:45
Disons : now, il faut que le référendum soit validé par "Le Parlement"... donc, C pas encore que le RU quitte l'UE ^-^

 0 vote #212791
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
J'espère que le choc laissera la place à la réflexion, et que la construction européenne reprendra (je parle de la construction, pas de l'élargissement).
Il nous faut une Europe plus politique, où le citoyen aurait toute sa place, avec un réel gouvernement, un chef d'état, et des institutions transparentes.
J'espère à terme une Europe Fédérale, et pourquoi pas plusieurs vitesses (Europe des cercles par exemple) pour y parvenir. Je pense à un nouvel état fédéral qui se créerait au sein de l'union avec les 6 fondateurs, et rejoint peu à peu par les autres états.
#212793
photo de l'auteur BoumVoyageur
BoumVoyageur
Homme de 42 ans
Citation de Holyfish : Je pense que ça va permettre une remise en question des protocoles actuellement en place au niveau de l'UE et permettre une plus grande transparence. Parce que le Danemark aimerait la quitter aussi je crois.


Je suis POUR ce choc... de "consciences", de remises en question...

 0 vote #212794
photo de l'auteur BoumVoyageur
BoumVoyageur
Homme de 42 ans
Citation de Oyodoo : J'espère que le choc laissera la place à la réflexion, et que la construction européenne reprendra (je parle de la construction, pas de l'élargissement). Il nous faut une Europe plus politique, où le citoyen aurait toute sa place, avec un réel gouvernement, un chef d'état, et des institutions transparentes. J'espère à terme une Europe Fédérale, et pourquoi pas plusieurs vitesses (Europe des cercles par exemple) pour y parvenir. Je pense à un nouvel état fédéral qui se créerait au sein de l'union avec les 6 fondateurs, et rejoint peu à peu par les autres états.


On est bien d'accord : avec ma pensée...

 0 vote #212795
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Citation de BoumVoyageur : Citation de Nonobstant : Qui sont les autres pays qui devraient selon toi quitter l'Europe et pourquoi ? Grande question & grande problématique ^-^ L'idéal "peut-être"... c'est une Europe "à 2 vitesses" : un coeur qui serait "les fondateurs" & de l'autre : ceux qui sont situés à la périphérie du coeur ^-^ => prendre exemple sur "la Zone Euro"... Une Europe solidaire : une nouvelle construction de l'Europe avec un nouveau système, une règlementation plus souple & adaptée à chaque membre... etc... etc...


Ce qui marche justement bien dans l'UE c'est l'égalité entre les Etats membres, avec ce genre de système il est clair que tout le monde va se barrer, de toute manière qui doit décider de ce qui est dans le coeur et ce qui ne doit pas y être ? ( ça me rappelle l'eurovision ce que tu me racontes mdrr)

Sinon le Royaume-Uni franchement, ils ont toujours éét dans leur politique " on est dedans sans y être " ( coucou le refus de la monnaie unique, coucou le refus d'appliquer totalement shengen ), donc franchement je les estime pas fondateurs au contraire ils ralentissaient.
#212800
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par 1Maxime le 24/06/2016 - 19:50:50
Il nous faut une Europe plus politique, où le citoyen aurait toute sa place, avec un réel gouvernement, un chef d'état, et des institutions transparentes. J'espère à terme une Europe Fédérale, et pourquoi pas plusieurs vitesses (Europe des cercles par exemple) pour y parvenir. Je pense à un nouvel état fédéral qui se créerait au sein de l'union avec les 6 fondateurs, et rejoint peu à peu par les autres états.


On ne risquerait pas de connaître des dérives dues aux inégalités comme aux Etats-Unis (guerre de Sécession entre autres), le tout avec des langues différentes en plus?
Plus généralement, Jules César, Napoléon, Hitler ont tout les trois échoué. Pourtant ils n'y sont pas allés de main morte (plus fortement que la commission européenne).
Ce que je vois là, c'est encore une fois les Anglais et les Allemands qui vont devancer les Français et tirer les marrons du feu (tous les marrons), si on ne réagit pas très rapidement. Cf la fusion des bourses de Londres et Francfort notamment.
J'ai bien peur que nos gouvernants, mais aussi haut-fonctionnaires et économistes nationaux ne soient pas à la hauteur et en phase avec la réalité pour être réactifs (ceci dit Merkel ne semble pas non plus être si réactive) ... Après bon peut-être il faut garder du recul pour ne pas crever l'abcès trop fort, les pays qui vivent aux crochets de l'Allemagne et de la France (Pologne, Roumanie, Bulgarie, ... ) risqueraient de connaître des crises graves, qui pourraient malheureusement avoir des conséquences se ressentant jusqu'ici.

Faisons confiance aux 98% de petits et moyens entrepreneurs, malgré l'énorme pression fiscale qu'ils subissent déjà, pour nous aider à traverser toute crise ou compenser le retard de nos élites politiques (et des 2% des entreprises à gros investisseurs et spéculateurs) .

Ceci dit, comme nous ne ne sommes pas trop loin du 18 juin, revenons aux sources :

https://www.youtube.com/watch?v=0Ldd5mZrelU
#212801
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Ce qui marche justement bien dans l'UE c'est l'égalité entre les Etats membres, avec ce genre de système il est clair que tout le monde va se barrer, de toute manière qui doit décider de ce qui est dans le coeur et ce qui ne doit pas y être ?

Les états et leurs peuples. S'ils souhaitent rejoindre un cercle plus intérieur, ils le font, sinon, ils restent en périphérie.
J'ai parlé des états fondateurs car ils sont plus à même de s'inscrire dans un tel projet, mais je pense à quelque chose d'ouvert à tous les états actuels de l'UE.
Mais bien sûr, les états voulant rejoindre les cercles intérieurs devraient accepter les règles définies et non les négocier.
#212802
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Je suis très surpris et très heureux de cet évènement qui laisse enfin entrevoir la possibilité d'une Europe des nations pour remplacer cette Europe fédérale qui n'a aucun sens hormis celui de l'argent-roi.
#212803
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Citation de Regenesis : remplacer cette Europe fédérale

Je ne pense pas que l'on puisse à juste titre considérer l'union actuelle comme une Europe fédérale, étant donné que le "gouvernement" européen est moins puissant que les gouvernements de ses états membres.
#212805
photo de l'auteur BoumVoyageur
BoumVoyageur
Homme de 42 ans
- Modification par BoumVoyageur le 24/06/2016 - 20:27:53
Citation de Nonobstant : Ce qui marche justement bien dans l'UE c'est l'égalité entre les Etats membres, avec ce genre de système il est clair que tout le monde va se barrer, de toute manière qui doit décider de ce qui est dans le coeur et ce qui ne doit pas y être ? ( ça me rappelle l'eurovision ce que tu me racontes mdrr)


Bien sûr que NON ça ne marche... plus : il n'y a pas d'égalité entre les Etats membres !
=> la preuve !

En sachant qu'actuellement les plus privilégiés : C ceux qui sont rentrés dernièrement... C quand même le principe de base du système européen : quand un membre rentre...  C de financer à grand budget... sa croissance, à se développer etc... etc...
Depuis le début de l'Europe : beaucoup ont eu les mêmes aides (Espagne/Portugal/Grèce/Irlande etc... etc...) !!!
Aujourd'hui : avec les crises, l'argent de l'Europe détourné (Grèce) etc...
Qui paie pour financer les nouveaux membres ? Qui ne fait pas d'efforts pour réformer son pays ?
Je pense que je n'ai pas à porter les réponses ^-^

=> ça ne pouvait pas marcher à long terme surtout qu'on n'a pas arrêté d'accueillir des nouveaux membres avec plusieurs crises européennes & internationales & sans réformes !!! => ça était une grave erreur d'élargir l'UE !


Bref : je pense que maintenant... il faut revoir tout ça... mais le faire avec intelligence..

POUR UNE NOUVELLE EUROPE SOLIDAIRE !

Sinon le Royaume-Uni franchement, ils ont toujours éét dans leur politique " on est dedans sans y être " ( coucou le refus de la monnaie unique, coucou le refus d'appliquer totalement shengen ), donc franchement je les estime pas fondateurs au contraire ils ralentissaient.


Les anglais m'ont jamais dérangé : tout au contraire :) Je les aimes beaucoup :p ^-^


Les vrais boulets de l'Europe : C les pays de "l'espace géopolitique méditerranéen" qui ont tellement tardé à reformer leur pays... comme l'Italie ; la Grèce ; l'Espagne ; le Portugal & la France en tête => qui ce dernier... fait CHIER ^-^ l'autre Europe qui a fait ses propres réformes, il y a quelques années !

 0 vote #212809
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Avec le départ dela Grande Bretagne, les dirigeants européens ont tout intérêt à
se poser les bonnes questions. Pourquoi l'idée d'une grande Europe
est-elle aujourd'hui ressenti par un certain nombre de nos
concitoyens européens comme plus nocive que profitable ?
Personnellement,j'ai voté pour le traité de Maastricht et j'ai voté contre le
traité constitutionnel européen. Car, l'Europe que l'on m'avait
promise … Une Europe donnant un véritable statut pour ces
citoyens, une Europe défenseurs de l'humanisme et de la démocratie
a sombré totalement dans le marché unique … Les dirigeants ont
fait une europe du « fric » au dépens de l'Europe de
l'entraide et de la solidarité tant présente à la sortie de la
deuxième guerre mondiale.
Et je me rappelle,tout au long de ces dernières années, le refrain sussuré par un
certain nombre d'intellectuels évoquant le danger à consulter la
« vox populi » .. « Mais, vous comprenez mon cher
monsieur, la plèbe est formée de gens incapables de comprendre ce
qu'est l'Europe et de savoir ce qui est bien pour eux ... C'est
trop complexe pour eux» Et c'est ainsi que nos dirigeants, sûrement
très sages, ont ainsi ignoré le référendum français … et la
montée du populisme, seul moyen pour certains de s'exprimer …
Oui la situation estinquiétante … Mais, je reste un fervent défenseur de l'idée
européenne … Car j'ai l'infime conviction qu'ensemble on est plus
fort que seul … C'est vrai autant pour les individus que pour les
états.Et si la sortie dela Grande Bretagne de l'Europe peut être un électrochoc salutaire
pour construire une autre Europe … Alors tant mieux … Je me
permet d'ailleurs d'espérer aujourd'hui que la Grande Bretagne ne nous dit pas
adieu mais simplement à bientôt ...
#212811
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Citation de BoumVoyageur :=> ça était une grave erreur d'élargir l'UE !

Pas sûr. En effet, ça nous freine un peu aujourd'hui, mais Je pense qu'il était préférable de venir ainsi en aide aux pays de l'Est déstabilisés suite à la chute de l'URSS et autres crises.
#212812
photo de l'auteur BoumVoyageur
BoumVoyageur
Homme de 42 ans
Je suis d'accord... mais dans une Europe à 2 vitesses... en périphérie.

 0 vote #212813
photo de l'auteur BoumVoyageur
BoumVoyageur
Homme de 42 ans
Sinon : l'UE pourrait prendre exemple sur le Canada ^-^ où, le fédéralisme canadien marche très bien :p

 0 vote #212818
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par 1Maxime le 24/06/2016 - 21:11:50
Les vrais boulets de l'Europe : C les pays de "l'espace géopolitique méditerranéen" qui ont tellement tardé à reformer leur pays... comme l'Italie ; la Grèce ; l'Espagne ; le Portugal & la France en tête => qui ce dernier... fait CHIER ^-^ l'autre Europe qui a fait ses propres réformes, il y a quelques années !


La Grèce se remettait très bien de la dictature avant l'euro. L'entrée dans l'UE s'est faite pour des raisons purement militaires (OTAN) et l'entrée dans la zone euro, uniquement par entourloupe et corruption par Goldman Sachs.
La France comme boulet qui n'a pas réformé, ben voyons... Comme boulet qui donne 21 milliards à l'UE pour en récupérer 12 (année 2015 je crois)? En tout cas le résultat net est là : chaque année, autour de -10 milliards. On va réformer quoi? Mettre en place l'esclavage des paysans et des PME (déjà bien enterrés sous la paperasserie européenne) et le prélèvement sur les comptes des citoyens, pour donner à l'UE, comme à Chypre? On a déjà tout réformé suivant les directives européennes, et ce, même à coups de 49.3 imposés par un gouvernement contre l'avis du peuple et de son parlement, gouvernment dirigé par un homme qui était espagnol avant 1982 (pas si longtemps, donc vraiment on a suivi le principe de l'UE jusqu'au bout... ) (loi El Khomri).

Les vrais boulets de l'Europe : les entrés uniquement pour raisons militaires : Pologne, Roumanie, Bulgarie, République Tchèque... Ils nous coûtent ou ont coûté des milliards pour créer chez eux une croissance artificielle. Et ce pourquoi? Parce que l'Oncle Sam a décidé d'encercler la Russie avec ses bases de l'OTAN. L'UE n'est qu'un cheval de Troie ou même un gros kamikaze dont on peut douter de l'efficacité...
Et il y a aussi les régions pacifiées vu de l'extérieur par l'argent : l'Irlande et sa croissance totalement artificielle, complètement financée... par l'endettement de l'Allemagne et de la France ... (le tigre irlandais, laissez-nous rire).

Sinon : l'UE pourrait prendre exemple sur le Canada ^-^ où, le fédéralisme canadien marche très bien

Les Québécois sont respectés pour le moment. Le français est la seule langue officielle du Québec. L'équivalent pour l'UE, serait la LV2, voire même LV1 facultative dans l'enseignement (donc l'obligation de faire un stage à l'étranger pour valider un diplôme, l'interdiction du protectionnisme, entre autres, n'en parlons pas).

Sur les Anglais, il n'y a ni du mal, ni du bien, pensez juste qu'ils ont toujours trois coups d'avance dans toutes les situations. Penser comme ça dans l'Histoire a toujours aidé. Sans défaitisme bien sûr. Mais ça évite l'effet de surprise.
#212819
photo de l'auteur BoumVoyageur
BoumVoyageur
Homme de 42 ans
- Modification par BoumVoyageur le 24/06/2016 - 21:31:44
Le Québec a toujours été respecté, sauf dans "la nuit des Longs Couteaux" ^-^
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nuit_des_Longs_Couteaux_(Québec)

Ils sont reconnus comme un peuple avec sa propre culture... par le Canada fédéral !

Le Québec est une province canadienne : oui le français est "officiel" mais pas la seule utilisée... Obligé vu la géographie... & surtout au travail.
Ils ont beaucoup de domaines qui gèrent eux mêmes par rapport au reste... des gouvernements provinciaux du Canada qui dépendent plus du fédéral (dans l'ensemble), mais financièrement pour le Québec aussi : le fédéral donne énormément, voire même, c'est la 1ère province qui reçoit le plus d'argent du fédéral...

& je ne parle pas des Premières Nations...

 0 vote #212822
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par 1Maxime le 24/06/2016 - 23:17:09
Un sondage de la chaîne BFM TV :
Souhaiteriez-vous que la France quitte l'Union Européenne?
?
Déjà 8800 votes et pas 49, mais 54% de pro-frexit ... Bon ça ne tient pas compte des personnes âgées qui n'ont pas découvert internet. C'est souvent eux qui font la différence : influence de la télévision, sur laquelle ils manquent de choix et de sources en comparant à internet - leur situation change également la donne, ils ont vécu les trente glorieuses et ont connu la hausse du niveau de vie (là où on la connaît moins, même si le niveau en lui-même n'est pas bas ... ).
#212826
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par Regenesis le 24/06/2016 - 22:42:06
Citation de Oyodoo : Citation de Regenesis : remplacer cette Europe fédérale Je ne pense pas que l'on puisse à juste titre considérer l'union actuelle
comme une Europe fédérale, étant donné que le "gouvernement" européen
est moins puissant que les gouvernements de ses états membres.

Quand je vois l'Europe infliger des "amendes" à la France, quand je vois que c'est la BCE qui gère notre monnaie, quand je vois la cour européenne des droits de l'Homme nous donner des leçons de justice, quand je vois qu'en cas d'afflux migratoire incontrôlé nous n'avons aucun moyen de protéger nos frontières, je suis désolé mais pour moi cette Europe est complètement fédérale. C'est même pire que cela puisque ces gens n'ont même pas été élus par le peuple qu'ils gouvernent !
Enfin, il me suffirait de regarder comment la Grèce se fait littéralement dépouiller pour comprendre à qui profite vraiment cette Europe fédérale au bout du compte : à la finance internationale.
#212828
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Citation de Regenesis : Citation de Oyodoo : Citation de Regenesis : remplacer cette Europe fédérale Je ne pense pas que l'on puisse à juste titre considérer l'union actuelle comme une Europe fédérale, étant donné que le "gouvernement" européen est moins puissant que les gouvernements de ses états membres. Quand je vois l'Europe infliger des "amendes" à la France, quand je vois que c'est la BCE qui gère notre monnaie, quand je vois la cour européenne des droits de l'Homme nous donner des leçons de justice, quand je vois qu'en cas d'afflux migratoire incontrôlé nous n'avons aucun moyen de protéger nos frontières, je suis désolé mais pour moi cette Europe est complètement fédérale. C'est même pire que cela puisque ces gens n'ont même pas été élus par le peuple qu'ils gouvernent ! Enfin, il me suffirait de regarder comment la Grèce se fait littéralement dépouiller pour comprendre à qui profite vraiment cette Europe fédérale au bout du compte : à la finance internationale.


Citation de Regenesis Citation de Regenesis

La Cour européenne des droits de l'homme n'a rien à voir avec l'Union européenne mais avec le conseil de l'Europe !!!!!!!!!!!! hors sujet total là !!!!!

Comment peut-on critiquer la cour européenne des droits de l'homme ? l'institution qui oeuvre pour le respect des droits fondamentaux putain, c'est n'importe quoi vraiment !!!!!
#212832
photo de l'auteur misterbi
Misterbi
Homme de 43 ans
Depuis l'annonce du Brexit vous remarquerez que les médias nous montrent pratiquement que ces pauvres traders de la City qui sont en état de choc et qui risquent de moins gagner : les pauvres !  :'(

 0 vote #212834
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
j'ai parlé d'union européenne ? Non.
J'ai parlé d'Europe.
Et oui je pense que la cour européenne des droits de l'homme ne sert à rien en France (à part nous soutirer un peu plus de pognon, bien sûr), nous avons déjà nos lois et notre système judiciaire. Et je pense qu'il est fondamental que ce soit notre justice qui ait le dernier mot dans notre pays. Visiblement ce n'est pas évident pour tout le monde.
#212836
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par oyodoo le 24/06/2016 - 23:47:51
Ce que nous "impose" l'Union, comme tu sembles le dire, est voté à l'unanimité par les états membres.
Ce sont donc les représentants du pouvoir élus dans chacun des pays membres qui décident, il faut arrêter de faire croire que ça se décide sans nous.

La Commission est certes opaque et composée de gens nommés, mais elle ne fait pas tout.

Enfin, un état fédéral repose sur le principe de subsidiarité. Si tu considères que tout nous est imposé par "l'Europe", je ne vois pas bien ce qu'il y a de fédéral là-dedans.

PS: les sondages fiables (= méthodes avérées, et pas sondage foireux sur internet) donnent un net avantage à ce que la France se maintienne dans l'UE. Car quoi que vous en pensiez, les nationalistes restent minoritaires.
#212837
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Oui, les élus élisent des "élus" et comme ça on peut coller l'étiquette "démocratie" dessus.
Par contre quand on demande directement aux gens concernés, via des referendum, ah ben merde tout le monde veut se barrer de cette merde !
Quant aux sondages fiables, hein... Je crois que l'actualité te donne un peu tort.
#212838
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par 1Maxime le 25/06/2016 - 00:07:57
La cour européenne des droits de l'Homme, post-traité transatlantique, permettrait à des grandes multinationales comme Google ou Apple, voire Mosanto d'attaquer la nation France en justice (oui la nation plus que l'état) - si jamais elle refusait de mettre leur poison sur le marché (déjà bien trop envahissant). A partir de là je ne vois pas trop ce qu'il y a à ajouter.

On a déjà eu un précédent sur la burka je crois. Pourquoi une autorité supranationale devrait pouvoir attaquer l'Etat alors qu'on a déjà les tribunaux administratifs en cas de litige avec l'Etat? Et en plus ils peuvent fonctionner très objectivement avec des gens tirés au sort, ou pris au hasard pour bien peser le pour et le contre (tout en étant un minimum concernés par la question) ... De plus le système judiciaire français est lent dans le traitement des affaires à cause de sous-effectif, inutile de le perturber encore plus en re-cassant ce qu'il fait le plus objectivement possible ... Déjà qu'il est assez laxiste à cause du manque de moyens justement. L'UE à chaque fois ne fait que complexifier ce qui ne tourne déjà pas rond chez nous. De même pour les emprunts qu'on ne fait plus en francs, à la banque de France, à 0%, il faut maintenant s'exhiber sur les marchés et prier le beau temps ...

Toutes ces entités bureaucratiques ne sont là que pour asseoir un pouvoir anti-démocratique par la complexité et l'ennui (on a même de la statistique sur l'augmentation des normes par l'UE). Encore ce ne serait pas grave, sans les détournements massifs de fond et les députés européens qui se paient des hôtels de luxe, pour donner des conférences soi disant. Les commissaires et les haut-fonctionnaires non-élus et non-représentatifs, et les ministres soutenus  (surtout représentatifs de la Goldman Sachs comme Draghi ... ) n'en parlons pas. Mais l'écart se creuse de plus en plus avec leurs peuples. Ils prennent des risques (même si pour contourner le problème ils essaient de changer la composition des peuples ... ).

En tout cas, factuellement, l'UE coûte plus cher à la France que ce qu'elle ne lui rapporte, et ça se compte en milliards. Alors certains iraient dire que ça a renforcé son économie. Les preuves se font attendre. Surtout quand on voit la Suisse pépère juste à côté, pourtant hors UE, et avec le peuple qui peut demander les référendums, au lieu de voir des directives imposées à coup de 49.3...

Car quoi que vous en pensiez, les nationalistes restent minoritaires.

Ce n'est pas une question de nationalisme à proprement parler. Seulement de souveraineté. Crois-tu que le Royaume-Uni compte 52% de nationalistes avec la connotation que tu leur donnerais? (Pour certains nationaliste = facho, donc au Royaume Uni, 52% de fachos enragés?)
Pour moi c'est plus simple. Il y a les gagnants de la mondialisation, et les perdants de celle-ci qui sont en train de s'affronter sur ce genre de référendum. Ou ceux qui misent sur la réussite par elle ou ceux qui n'y croient pas aussi.
Le pire c'est que l'UE est en elle-même contradictoire. Elle enferme dans un système auto-bloquant, sert de base militaire dans la stratégie américaine d'encerclement de la Russie, mais par l'aspect anti-national, anti-frontières, anti-protections, elle rappelle le mondialisme.

Citation de Misterbi : Depuis l'annonce du Brexit vous remarquerez que les médias nous montrent pratiquement que ces pauvres traders de la City qui sont en état de choc et qui risquent de moins gagner : les pauvres !

C'est exactement ce que je me suis dit. Et j'ai pensé à nos pauvres déserteurs nationaux aussi. Gâchant le savoir acquis à Polytechnique dans la finance de la City... Bof, ils iront à New-York ensuite.
Après je pense qu'il va falloir réagir assez rapidement, car avec une dévaluation de la livre sterling, si on ne dévalue pas pour compenser, ça va risque d'être très difficile. Encore que leur économie basée sur la finance est assez fragile. Mais ce n'est pas une raison pour se laisser aller, autant en profiter.
#212839
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Citation de Regenesis : j'ai parlé d'union européenne ? Non. J'ai parlé d'Europe. Et oui je pense que la cour européenne des droits de l'homme ne sert à rien en France (à part nous soutirer un peu plus de pognon, bien sûr), nous avons déjà nos lois et notre système judiciaire. Et je pense qu'il est fondamental que ce soit notre justice qui ait le dernier mot dans notre pays. Visiblement ce n'est pas évident pour tout le monde.


La CourEDH n'a rien à faire sur ce topic et encore moins accolée avec des exemples sur l'UE, englober les deux c'est juste n'importe quoi, un non-sens et H-S total  !

Nos lois comme tu dis en ce qui concerne les droits fondamentaux sont des transpositions et des applications des normes supra nationales en la matière, sans la courEDH pas de système de protection des droits de l'homme en france ! la protection en France s'est construite avec la CourEDH après la seconde guerre mondiale et dieu merci qu'il y a des juges indépendants des Etats pour contrôler le respect des ces normes et assurer leur application partout avec le même standing en Europe ! C'est quand même ouf d'être à ce stade, avec vous on doit retourner à l'époque moyen-âgeuse ! La CourEDH c'est le meilleur instrument pour faire respecter les droits de tout individu alors respectez au moins ça !
#212840
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par oyodoo le 25/06/2016 - 00:10:57
Citation de Regenesis : Quant aux sondages fiables, hein... Je crois que l'actualité te donne un peu tort.

Ah bon ? Donc tu as des sources sur une volonté française de sortir de l'Union ? Et pour ton propos précédent, "tout le monde veut se barrer de cette merde", il n'y a eu qu'un référendum de fait dans l'ensemble des états membres, et on est très loin du tout le monde.

Sinon vous me faites rire à décrire l'UE comme une entité extérieure, alors que l'UE c'est nous. Nos députés européens votent les lois, nos chefs d'états ont le dernier mot pour toutes les décisions.
Oui, le fonctionnement de l'UE peut nous coûter, tout comme le fonctionnement de la France nous coûte. Pourtant, on ne parle pas de sortir de la France, alors que je suis persuadé que certaines régions paient plus que d'autres et reçoivent moins.

Les institutions européennes ne représentent pas toujours l'idéal démocratique, à l'image des institutions des pays qui la composent. Rien qu'à regarder la France, le chef de gouvernement est nommé, son gouvernement n'est pas légitime, l'Assemblée Nationale n'est pas représentative du peuple (Le FN n'y possède qu'une députée et un député affilié), et je ne parle même pas du Sénat.
Le Parlement européen est proportionnel, au moins, lui.

Et pour le coup de l'entité supranationale qui a son mot à dire, je suppose que vous êtes pour une sortie de l'ONU, alors ?
#212841
photo de l'auteur BoumVoyageur
BoumVoyageur
Homme de 42 ans
J'aurais pas dit mieux !

 0 vote #212842
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par 1Maxime le 25/06/2016 - 01:10:19
Nos députés européens votent les lois, nos chefs d'états ont le dernier mot pour toutes les décisions. Oui, le fonctionnement de l'UE peut nous coûter, tout comme le fonctionnement de la France nous coûte. Pourtant, on ne parle pas de sortir de la France, alors que je suis persuadé que certaines régions paient plus que d'autres et reçoivent moins.

Ton raisonnement est fallacieux. Parmi ce qu'on dépense dans le budget de l'éducation en France, 36 milliards par exemple (ça devait être ça en 2010), tout est investi en France au centime près... Alors que les 21 milliards pour l'UE, il y en a 12 qui partent ailleurs, notamment loin, en Pologne, pour créer une croissance artificielle, pour créer une base avancée pour l'OTAN, pour encercler la Russie par tous les moyens ... L'UE nous enchaîne dans une nouvelle guerre froide (et même mondiale, avec le monde arabe, et les coalitions européennes qui attirent le terrorisme de représailles).

Et quant aux régions ... Ne crois-tu pas que c'est pas plutôt une Europe fédérale qui leur fait quitter le pays? Ecosse, Occitanie, euro-régions partout ... ? Les régions resteraient d'autant plus attachées dans une pays uni, indivisible. Le diviser pour régner a marché à merveille entre Angleterre, Ecosse et Irlande. Mais il s'agit de nations ethniques, à identité ancrée, c'est leur défaut (outre l'avantage d'avoir pu rester in-conquises des siècles), là où la France fait plutôt bloc solide, à quelques petites divergences près (immigration incontrôlée aidant hélas).

La différence entre les régions n'est pas du tout comparable. C'est plus facile pour un français de changer de région que de pays de l'UE. Il serait difficile de parler 25-28 langues, différentes, non? L'UE n'offre en aucun cas la flexibilité des Etats-Unis ni même de la Russie (comme exemple d'états fédéraux). Des économistes parmi les plus connus même ont fait la remarque, à propos de l'euro. Ou alors on peut rêver la même chose que Cesar, Napoléon et Hitler (la dictature !), mais ils ont tous échoué. Notamment avec l'île britannique qu'ils n'ont jamais acquise en entier d'ailleurs (l'avantage de l'île)...

Et pour le coup de l'entité supranationale qui a son mot à dire, je suppose que vous êtes pour une sortie de l'ONU, alors ?

Il y a bien des institutions de l'ONU inutiles. Et c'est parfois une honte. Du genres dirigées par l'Arabie Saoudite et Israël, les deux pays qui en ont le plus bafoué les valeurs supposées (respectivement résident du panel du Conseil des droits de l'homme et commission de l’Assemblée générale de l’ONU chargée des questions juridiques ... )

Sinon vous me faites rire à décrire l'UE comme une entité extérieure, alors que l'UE c'est nous. Nos députés européens votent les lois, nos chefs d'états ont le dernier mot pour toutes les décisions.


France (UE) : directive européenne => loi El Khomri => gouvernment Manuel Valls => 49.3 => ça pète, affrontements et passage en force sans vote à l'Assemblée ni référendum. La hiérarchie pyramidale, avec presque tout en haut la commission européenne, qui n'est pas sans rappeler de plus en plus l'URSS.
Suisse (hors UE) : le peuple demande un référendum et vote ses lois de cette manière (exemple sur l'interdiction de la construction de minarets). L'inverse complet. La différence entre dictature bureaucratique, technocratique et démocratie directe dans un pays prospère. (Au passage comme pour la Norvège être hors UE n'isole pas la Suisse pour commercer ... )
#212844
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Qu'y a-t-il de fallacieux dans le raisonnement ? Tout l'argent est bien réinvesti dans l'UE (aux dernières nouvelles, la Pologne est membre de l'UE depuis 2004), pas ailleurs. De la même manière que les impôts que je paie en Lorraine/Grand-Est ne servent pas qu'à financer ce qui se passe dans cette région.

Je suis ouvert à l'idée d'une Europe des régions, qui se redéfiniraient selon leurs souhaits entraînant la disparition des frontières nationales actuelles, mais ce n'est pas ce que je prône. Je pense que ça n'a rien de primordial, et que ça ne ferait que compliquer les choses dans un premier temps. Je préfère qu'on s'oriente au plus vite vers une Europe politique, et qu'on règle ces histoires plus tard.

Les régions de l'époques sont tout à fait comparables aux états européens d'aujourd'hui. Toutes ne partageaient pas une langue commune. La seule différence que je note, c'est qu'elles ne se sont pas assemblées de gré, mais de force (tu n'y verras pas de différence, d'ailleurs, puisque tu dois penser que les peuples européens sont forcés à rejoindre l'Union). Je trouve justement ça très beau que des pays choisissent de se réunir, ça change des conquêtes.

Je ne dis pas que l'ONU est irréprochable, et elle devrait sanctionner (lourdement) les pays que tu cites. Je dis que de la même manière que l'UE, elle peut sanctionner des états.

La loi El Khomri n'est en rien une directive européenne, juste la volonté d'un gouvernement qui n'en fait qu'à sa tête, et tes parallèles sont douteux.
On peut aussi citer l'Italie, pays membre de l'UE, qui a proposé en 2001 et 2006 des référendums sur les révisions constitutionnelles, et régulièrement sur de nombreux sujets.
La Norvège en revanche en propose très peu.

Puisqu'on en parle, la Norvège fait partie de l'espace économique européen, et la Suisse appartient à l'association européenne de libre-échange, tout en possédant de nombreux accords avec l'UE.
On parle d'ailleurs de pays qui ne sont jamais entrés dans l'Union, pas qui souhaitent en sortir.
#212846
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Merci Oyodoo pour tes précisions judicieusement apportées.


Pour en revenir au sujet, j'ai suivi toute la nuit le dépouillement.  C'était, il faut bien le dire, extrêmement impressionnant. D'autant que je ne m'attendais pas à ce qu'ils osent.

Concernant le sondage qui a circulé en journée, faut bien se dire que c'était un sondage YouGov qui est un institut dont je me méfie particulièrement. Enfin bon... Ça s'applique à tous les instituts britanniques qui ont pris l'habitude d'être à la ramasse sur les dernières élections.

Les enjeux sécuritaires et identitaires ont clairement pris le pas sur les mises en garde économiques du camp du "Bremain". La chute spectaculaire de la livre sterling était prévisible. Il y a eu un premier vent de panique un peu après 1 heure du matin lorsque les tout premiers résultats sont arrivés. Certains investisseurs ont du voir que le "Brexit" était bien trop haut dans des circonscriptions où le Labour avait obtenu de très gros scores l'année dernière. En effet, on estimait que les électeurs de gauche seraient moins tentés par le "Brexit" que les électeurs conservateurs. Je crois que les plus avisés se sont inquiétés dès la publication des résultats à Sunderland, en début de dépouillement, qui est pourtant un territoire travailliste. 

Les investisseurs ont donc voulu se débarrasser de leurs Livres pour anticiper le Brexit : En effet, on sait que la valeur de la monnaie diminuera de toute façon plus tard, lorsque les échanges seront moindres. L'économie britannique se base avant tout sur le secteur tertiaire qui représente me semble-t-il plus de 70% de son PIB. Ceci étant soutenu par la City et sa bourse. Le problème est maintenant que la balance courante du Royaume-Uni est déficitaire. En gros, le pays investit et consomme plus qu'il ne crée de richesse. Sachant que le premier client du Royaume-Uni est l'Europe, ça ne va pas s'arranger : le rétablissement de frontières et de droits de douanes signifient que le Royaume-Uni exportera encore moins. Pour faire donc simple, la Livre Sterling sera une monnaie moins utilisée, ce qui fait qu'elle va perdre de sa valeur. 
C'est donc pourquoi il y a eu un tel vent de panique hier : les investisseurs ont anticipé cette chute et ont donc échangé leurs Livres Sterling contre d'autres devises. L'offre de Livres ayant explosé et la demande de cette même monnaie ayant chuté, alors elle a perdu de sa valeur de manière spectaculaire. Autrement dit : ce n'est probablement qu'un début.

Je parlais aujourd'hui de ce qu'il s'est passé avec des amies. Étant étrangères, elles ont sympathisé avec d'autres non-français dans le coin. Elles me disaient qu'un couple d'anglais qu'elles connaissaient était abattu ce matin : ayant toujours leurs économies en Grande-Bretagne, ils ont perdu beaucoup d'argent à cause de cette dévaluation.


Moi ce qui m'inquiète maintenant, c'est le climat politique et social à venir en Europe. D'ailleurs, je trouve le commentaire de 1Maxime extrêmement révélateur sur ce qui nous attends : raccourcis douteux et insinuations plutôt grotesques. Se référer au commentaire d'Oyodoo que je rejoins sur de nombreux points.
Pour moi, le Royaume-Uni quitte le navire en le sabordant et en prenant un canot troué. Sans compter que l'Écosse veut maintenant un référendum.
#212847
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par Regenesis le 25/06/2016 - 10:56:30
Citation de Nonobstant : La CourEDH n'a rien à faire sur ce topic et encore moins accolée avec des exemples sur l'UE, englober les deux c'est juste n'importe quoi, un non-sens et H-S total  !

Je fais, nous faisons, une critique des entités supranationales que certains ici voient comme bénéfiques à notre nation, et d'autres comme catastrophiques. Il s'agit d'une discussion entre mondialistes et nationalistes, entre partisans d'une Europe fédérale et partisans d'une Europe des nations. Nous sommes parfaitement dans le sujet. Le problème ce n'est pas l'union européenne en soi, mais la perte de souveraineté des états européens et leurs conséquences.

Citation de Nonobstant : Nos lois comme tu dis en ce qui concerne les droits fondamentaux sont des transpositions et des applications des normes supra nationales en la matière, sans la courEDH pas de système de protection des droits de l'homme en france !

Non mais... T'es-tu relu pour écrire une ânerie pareille ?

Citation de Oyodoo : Ah bon ? Donc tu as des sources sur une volonté française de sortir de l'Union ? Et pour ton propos précédent, "tout le monde veut se barrer de cette merde", il n'y a eu qu'un référendum de fait dans l'ensemble des états membres, et on est très loin du tout le monde.

Il y a eu un referendum fondamental en France concernant l'Europe il y a quelques années, mais peut-être étais-tu trop jeune pour t'en souvenir. Ou alors mémoire sélective ?

Citation de Oyodoo : Nos députés européens votent les lois, nos chefs d'états ont le dernier mot pour toutes les décisions.

C'est juste faux dans les faits. La pression politique, médiatique, juridique, économique au sein de l'Europe est telle qu'un état membre est obligé de finir par céder aux injonctions supranationales. Le plus bel exemple, ça reste la Grèce. Ce pays se fait littéralement dépouiller par la finance internationale parce qu'il doit impérativement rembourser une dette qu'il n'aurait jamais eu s'il n'avait pas été obligé d'emprunter sur les marchés, faute de banque nationale. S'il refuse de payer, il ne bénéficiera plus des perfusions financières de l'Europe, alors que cet argent qu'on donne à la Grèce est lui-même umprunté par les autres états membres sur les marchés... Qui est le grand gagnant dans l'histoire ?
On pourrait évoquer aussi le cas des migrants. Merci l'Europe, nous n'avons quasiment plus AUCUN contrôle sur les personnes qui rentrent sur notre territoire.

Citation de OyodooOui, le fonctionnement de l'UE peut nous coûter, tout comme le fonctionnement de la France nous coûte. Pourtant, on ne parle pas de sortir de la France, alors que je suis persuadé que certaines régions paient plus que d'autres et reçoivent moins.

Tu mélanges tout.
Les français sont un même peuple, uni par une culture, des valeurs, des coutumes, une langue, une histoire... Nous souhaitons vivre ensemble. Nous partageons nos richesses, nos contraintes, nos joies et nos peines.
L'Europe est une somme de nations. En comparaison, les Etats-Unis d'Amérique partagent une culture commune. Eux, l'union fédérale, ça fonctionne. Nous, non.
C'est comme si tu reprochais à ton voisin de ne pas offrir autant d'argent à tes enfants qu'aux siens, ou à un inconnu de ne pas te payer une bière comme le font pourtant parfois tes amis.

Citation de Oyodooje suppose que vous êtes pour une sortie de l'ONU, alors ?

Je suis contre toutes les institutions supranationales qui pourraient remettre en cause notre souveraineté nationale. C'est au peuple français et uniquement au peuple français que revient le droit de se déterminer lui-même. Je suis en revanche absolument favorable aux collaborations internationales.
#212851
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
@WorldH :
Je n'ai pas du tout le même avis que toi sur l'évolution probable de l'économie anglaise.
Déjà le rétablissement de droits de douane vers l'Europe n'a rien d'automatique, ni d'immédiat d'ailleurs.
Ensuite, il faut quand même prendre en compte les milliards d'euros que l'UK ne va plus verser à l'UE chaque année.
Enfin, attendons de voir qui va chuter le plus vite entre la livre et l'euro...
#212852
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Citation de Regenesis : Il y a eu un referendum fondamental en France concernant l'Europe il y a quelques années, mais peut-être étais-tu trop jeune pour t'en souvenir. Ou alors mémoire sélective ?

Je ne vois pas le rapport entre les résultats du sondage de 2005 (non, je n'étais pas trop jeune, j'ai suivi ça d'assez près à l'époque) et une volonté de sortie de l'Union Européenne, ça n'a juste rien à voir.

Citation de Regenesis : C'est juste faux dans les faits. La pression politique, médiatique, juridique, économique au sein de l'Europe est telle qu'un état membre est obligé de finir par céder aux injonctions supranationales. Le plus bel exemple, ça reste la Grèce. Ce pays se fait littéralement dépouiller par la finance internationale parce qu'il doit impérativement rembourser une dette qu'il n'aurait jamais eu s'il n'avait pas été obligé d'emprunter sur les marchés, faute de banque nationale. S'il refuse de payer, il ne bénéficiera plus des perfusions financières de l'Europe, alors que cet argent qu'on donne à la Grèce est lui-même umprunté par les autres états membres sur les marchés... Qui est le grand gagnant dans l'histoire ? On pourrait évoquer aussi le cas des migrants. Merci l'Europe, nous n'avons quasiment plus AUCUN contrôle sur les personnes qui rentrent sur notre territoire.

La Grèce avait des dettes, il était normal pour elle, par respect pour ses créanciers, de les rembourser. Il en aurait été de même hors de l'UE, je ne vois pas en quoi cette dernière l'a obligé à emprunter.
Le problème des réfugiés est délicat, surtout sans volonté politique de l'Europe. Mais on aurait encore plus de mal à protéger nos frontières seuls.

Citation de Regenesis : Tu mélanges tout. Les français sont un même peuple, uni par une culture, des valeurs, des coutumes, une langue, une histoire... Nous souhaitons vivre ensemble. Nous partageons nos richesses, nos contraintes, nos joies et nos peines. L'Europe est une somme de nations. En comparaison, les Etats-Unis d'Amérique partagent une culture commune. Eux, l'union fédérale, ça fonctionne. Nous, non. C'est comme si tu reprochais à ton voisin de ne pas offrir autant d'argent à tes enfants qu'aux siens, ou à un inconnu de ne pas te payer une bière comme le font pourtant parfois tes amis.

Une bonne partie de l'UE a aussi été un même peuple, uni par une culture, des valeurs, des coutumes, une langue, une histoire, il y a de cela 2000 ans.
De la même manière, la France n'a pas toujours été ce qu'elle est aujourd'hui, les différentes régions ont été conquises les unes après les autres. L'unité linguistique ne s'est pas faite d'office, encore au Moyen-âge subsistaient différentes dialectes qui se substituaient au français.
Oui, nous souhaitons vivre en ensemble, nous souhaitons aussi vivre avec nos voisins européens. Je pense avoir autant de points communs avec les belges, allemands ou luxembourgeois qu'avec les français du sud de la France ou encore d'outre-mer.
#212853
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Citation de Regenesis : Je fais, nous faisons, une critique des entités supranationales que certains ici voient comme bénéfiques à notre nation, et d'autres comme catastrophiques. Il s'agit d'une discussion entre mondialistes et nationalistes, entre partisans d'une Europe fédérale et partisans d'une Europe des nations. Nous sommes parfaitement dans le sujet. Le problème ce n'est pas l'union européenne en soi, mais la perte de souveraineté des états européens et leurs conséquences. Citation de Nonobstant : Nos lois comme tu dis en ce qui concerne les droits fondamentaux sont des transpositions et des applications des normes supra nationales en la matière, sans la courEDH pas de système de protection des droits de l'homme en france ! Non mais... T'es t'eu relu pour écrire une ânerie pareille  



Tu sais de quoi tu parles ne serait-ce qu'un peu ? tu t'enfonces là.

J'ai préparé l'examen d'entrée à "l'école des avocats" cette année et donc l'épreuve du grand oral sur les libertés et droits fondamentaux, je suis très au fait de la question, de la réglementation en France dans ce domaine et ainsi de la place capitale de la convention européenne des droits de l'homme qui est d'ailleurs d'applicabilité directe dans notre législation.
Toi par contre j'ai pas l'impression que tu y connaisses quoi que ce soit, je me trompe ?
Parler de la CourEDH dans un sujet sur l'UE c'est pas possible, ça n'a rien à voir,  il faut juste arrêter, c'est tout lol.
#212854
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par Regenesis le 25/06/2016 - 10:54:20
Ce genre d'argument d'autorité n'a absolument aucune valeur à mes yeux.
Oser affirmer que sans la CEDH, la justice française ne vaudrait rien, c'est juste une preuve de méconnaissance profonde. Si en plus, ça a été un sujet d'étude pour toi, ça fait vraiment peur.
Et faire toujours mine de ne pas comprendre en quoi l'existence de la CEDH peut, au même titre que l'UE, être perçue par beaucoup de monde comme une perte de souveraineté nationale, ça ne te grandit pas davantage.
#212856
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par nonobstant le 25/06/2016 - 11:33:07
T'es vraiment buté toi ! Tu as tort, admets le et c'est tout !

La protection des droits fondamentaux en France se base principalement sur la convention européenne des droits de l'homme et ainsi la CourEDH est juste incontournable ! On peut pas faire sans !
Je pense que c'est toi qui ferait mieux de t'instruire sur la CourEDH au lieu de critiquer de manière inappropriée une institution que tu ne connais que très peu vraisemblablement.

Si un jour la France décide de te mettre en prison de façon préventive durant 5 ans, tu seras bien content de pouvoir aller devant la CourEDH demander le respect de tes droits et la condamnation de la France, que tu le veuilles ou non ça ne te fera que du bien et rien d'autre.

La France est en Europe, l'Europe est dans le monde, réveillez-vous, vous êtes pas tout seuls mdr.

J'en ai fini !
#212859
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Citation de Oyodoo : Je ne vois pas le rapport entre les résultats du sondage de 2005 (non, je n'étais pas trop jeune, j'ai suivi ça d'assez près à l'époque) et une volonté de sortie de l'Union Européenne, ça n'a juste rien à voir.

Si tu ne vois pas le rapport alors je ne peux plus t'aider. A moins que ce soit simplement de la mauvaise foi.
Citation de OyodooLa Grèce avait des dettes, il était normal pour elle, par respect pour ses créanciers, de les rembourser. Il en aurait été de même hors de l'UE, je ne vois pas en quoi cette dernière l'a obligé à emprunter.

Les grecs ont été leurrés. A leur entrée dans l'UE, ils ont bénéficié des faibles taux d'emprunts à la BCE et ont vécu au dessus de leurs moyens. C'était une croissance artificielle. Une fois complètement embourbés dans leur dette auprès de la BCE, la crise de 2008 est arrivée et l'étau a pu se reserrer : les grecs se sont fait littéralement dépouiller. Sans l'UE, les grecs n'auraient jamais pu faire de tels emprunts et cela ne serait jamais arrivé.
Citation de Oyodoo : Le problème des réfugiés est délicat, surtout sans volonté politique de l'Europe. Mais on aurait encore plus de mal à protéger nos frontières seuls.

J'espère que c'est une plaisanterie. Si chacun gardait ses frontières comme c'était le cas avant l'espace Schengen, il y a aurait une dizaine de filtres avant de voir débarquer les migrants depuis le Moyen-Orient.

Citation de Oyodoo : Une bonne partie de l'UE a aussi été un même peuple, uni par une culture, des valeurs, des coutumes, une langue, une histoire, il y a de cela 2000 ans.

Ah bon ?

Citation de Oyodoo : De la même manière, la France n'a pas toujours été ce qu'elle est aujourd'hui, les différentes régions ont été conquises les unes après les autres.

Oui certes, mais cela fait tout de même plus de 1000 ans que nous avons grossièrement les mêmes frontières.
Citation de Oyodoo : Oui, nous souhaitons vivre en ensemble, nous souhaitons aussi vivre avec nos voisins européens. Je pense avoir autant de points communs avec les belges, allemands ou luxembourgeois qu'avec les français du sud de la France ou encore d'outre-mer.

Les frontières culturelles sont forcément floues. Mais il faut bien mettre une limite quelque part.
Oui, nous souhaitons vivre en bonne entente avec nos voisins, mais chacun veut garder sa culture et c'est bien normal. L'uniformisation n'est pas souhaitable, et une culture ne se réduit pas à un folklore régional. Une culture c'est une vision du monde, ce qui sous-entend une organisation spécifique, des lois spécifiques, des priorités spécifiques, bref une nation qui s'autodétermine. Vive l'Europe des nations !
#212860
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Citation de Nonobstant : La protection des droits fondamentaux en France se base principalement sur la convention européenne des droits de l'homme et ainsi la CourEDH est juste incontournable ! On peut pas faire sans !

Nous avons des lois et un système judiciaire complet et fonctionnel. Bien-sûr que si, nous pouvons faire sans. Nous l'avons d'ailleurs fait pendant des siècles.
Je ne vois pas ce qui coince dans ta tête pour ne pas comprendre une évidence.
#212861