20 ans et jamais eu de copain

Forum Gay - Créé le - 42 Participations

20 ans et jamais eu de copain

Bonjour à tous,

Je me tourne vers vous car je pense avoir un problème... Si on peut appeler ça ainsi...

J'ai 20 ans et je n'ai jamais eu de copain. Plus le temps passe, plus je me dis que je m'éloigne de mon but... Je me dis aussi que j'ai tendance à les effrayer (je fais 1m94) alors que les gays aiment en général des petites crevettes d'1m65.  Je passe mon temps à écumer les sites comme Beto, zagay, Planet... Mais rien n'y fait, j'ai visiblement un côté repoussant. Même quand je rencontre des mecs en vrai, cela ne s'arrête qu'au premier rdv. On ne me donne pas suite.  Peut-être que j'en attends trop ?
C'est vrai que physiquement j'ai pas mal changé dernièrement - j'ai perdu pas mal de temps, vraiment - mais j'ai l'impression que le regard des mecs est toujours le même. On m'a déjà dit que j'étais mignon, bg selon certains, pourtant je reste seul à me morfondre sur Beto :) 
Bref, j'arrête de me taper l'affiche... Mais j'aimerais juste savoir comment avez-vous rencontré votre copain ? A quel âge ? Et si 20 ans ça fait tard pour vous ?
Je commence à sérieusement désespérer de mon célibat.
Rencontre gay
1 vote

Pfff non c'est pas tardif.
C'est une opportunité d'être égoïste et de te concentrer sur toi.
Autre point positif : une rencontre en vrai à partir d'un site c'est une victoire. Beaucoup de messages ne mènent pas à une rencontre. Et un jour il y aura une première rencontre puis une seconde... Question de feeling et de chance, pas seulement de physique.

Et chercher à toux prix je ne pense pas que ce soit positif au final.
Ça devient une sorte d'objectif et ça se ressent. Et le fait de ne pas remplir cet objectif ça donne un coup au moral.
Donc ma conclusion c'est :  That's the way the cookie crumbles. Feel this moment.
0 vote

Salut :) personnellement je trouve qu'à 20 ans tu as encore largement le temps ! Et vaut mieux parfois attendre un peu plus et tomber sur quelqu'un de bien que d'avoir un copain relativement vite et que ça soit un parfait connard qui te pourrit la vie. Et comme l'a dit Prasten, je pense que les choses vont toujours mieux quand tu ne les forces pas :).
( Je te rassure tous les gays ne recherchent pas des crevettes d'1m60 haha.)

Bonne continuation ;)
0 vote

Si ça peut te rassurer (quoique pas dit en fait), je suis dans le même cas : 22 ans et toujours (et désespérément) célib'. J'suis déjàa pas forcément un canon de beauté, mais surtout je suis pas tellement sociable, et je traîne jamais dans les bars ou autres, donc c'est sûr que ça aide pas XD. C'est d'ailleurs pour ça que je me suis résigné à venir ici. Mais bref, tout ce que je peux te dire, ça va rester du très banal mais bon :
- d'une, reste toi-même, que ce soit physiquement ou mentalement. Si tu te forces à changer pour plaire plus, ça revient grosso modo à mentir, non seulement aux autres, mais à toi aussi. Ce qui, dans tout les cas, n'est jamais bon ^^
- de deux, si t'es déjà sur plusieurs site de rencontres, je vois aucun moyen de rechercher plus activement que de séquestrer un mec pour avoir une relation (tordue) avec lui XD. Bref, résigne-toi à la patience et courage, "un jour mon prince viendra" XP. Perso j'y crois encore.

Ouais, je sais, c'est facile à dire, surtout que c'est des conseils bidons, mais je vois pas vraiment ce que tu peux faire d'autre XD
Arf, c'est con, je t'aurais bien proposé un rendez-vous (et pourquoi pas plus) direct vu que t'as l'air sympa, mais Paris ça fait trop loin pour moi (je peux guère me rendre que dans la version Assassin's Creed de la ville XD). Après ça nous empêche pas de causer si tu le souhaite ^^.

Bon, j’espère avoir réussi (ne serait-ce qu'un peu) à te rassurer, vu que c'était ça mon objectif, au moins tu n'est pas seul XD
Courage, camarade !
0 vote



7 remerciements
Je me dis aussi que j'ai tendance à les effrayer (je fais 1m94) alors que les gays aiment en général des petites crevettes d'1m65.


Pas d'accord, perso je préfère que mon mec soit plus grand que moi (même si je n'ai rien contre s'il a ma taille).
0 vote

Belveline a écrit :
Je me dis aussi que j'ai tendance à les effrayer (je fais 1m94) alors que les gays aiment en général des petites crevettes d'1m65. Pas d'accord, perso je préfère que mon mec soit plus grand que moi (même si je n'ai rien contre s'il a ma taille).
+1
0 vote

Merci tout d'abord pour vos réponse ^^

En fait, pour ce qui est de ma taille, c'est assez personnel disons... et je ne l'ai pas précisé dès le début pour ne pas m'afficher... En fait, je suis plutôt passif... Donc dans les stéréotypes, le passif c'est la petite crevette toute frêle :s Bref, tout ce que je ne suis pas.

Après, je ne suis pas non plus un dalleux qui recherche à tout prix un petit copain... Loin de là, mais je me rapproche dangereusement des 30 ans et j'ai peur d'avoir plus de difficulté à trouver quelqu'un. Surtout que passer un certain âge, on est "périmé" dans le milieu... enfin, bref.

Ca me rassure d'un certain côté de voir qu'il y a d'autres mecs comme moi qui ont la vingtaine et qui sont célibs... Mais ce perpétuel célibat me pèse quand même... Pourtant je sors, j'ai une vie sociale bien remplie. Devrais-je privilégier des lieux gays? La dernière fois que je suis allé au Marais pendant la Nuit blanche, l'âge moyen était de 50 ans et ça sentait la bière et la pisse... :)

Mais bon, comme quelqu'un ci-dessus, il me reste plus que ça : :p 


Transmer a écrit :
 Bref, résigne-toi à la patience et courage, "un jour mon prince viendra"

0 vote

Moi je pense que tu devrais patienter et laisser les choses se faire.
Pour ma part j'ai jamais été en couple avec un mec jusqu'à il y a deux ans et pendant tout ce temps j'ai laisser les choses se faire et elles sont arrivées tranquillement mais sûrement ;-)
0 vote


7 remerciements
En fait, je suis plutôt passif... Donc dans les stéréotypes, le passif c'est la petite crevette toute frêle En fait, je suis plutôt passif... Bref, tout ce que je ne suis pas.

Tu sais je suis autoreverse et je mesure 1m70 ;)
0 vote


11 remerciements
Modérateur
Rho tu dis que tu te rapproches dangereusement de la trentaine, tu exagères un peu. Il te reste encore 10 ans ! Il peut s'en passer des choses en 10 ans. :D 

Je pense que tu trouveras, il faut surtout que tu restes sûr de toi et que tu gardes espoir. Sinon, tu vas finir par aller à des rendez vous défaitiste et ça va se sentir. Il n'y aura pas de bon feeling, tu vas te dévaloriser etc. 

Ahah "autoreverse", je n'avais jamais entendu parlé de cette expression. C'est un peu comme "gay réversible". 
0 vote


Je ne suis pas sur que les actifs choisissent leurs copains en fonction de leur taille... Dans les couples hetero on voit souvent des filles qui sont plus grandes que leur mec :O et inversement :) Y a pas vraiment de regle :) Et puis si c'est deux crevettes qui sortent ensemble y en aura forcément un passif et l'autre actif :)
0 vote

Au pire, OSEF des stéréotypes, nan ? Tu peux faire 2 mètres, 120 kilos de muscles, être taillé comme Chabal ET être passif, c'est pas interdit hein (et encore heureux). Et même si ça peut surprendre, tu trouveras des gens qui aiment ça. Qui sait, tu tomberas p'tet sur un jeune éphèbes imberbe de 60 kilos et 1 m 50 qui est actif, et ça colleras entre vous ^^.
Je rejoins totalement l'avis de Moupi (qu'à écrit plus vite que moi XP) sur ce point, prends le cas des couples hétéro dont la femme est beaucoup plus grande que le mec (genre Sarko/Bruni, à tout hasard XD) voire même où la femme à l'air plus virile que son mec : ça n'empêche pas que ce soit lui l'actif (sauf si madame à un gode ceinture, mais c'est déjà pas forcément courant, et on s'écarte du sujet XD).
Et puis effectivement, à 20 ans, je pense qu'il a beaucoup plus "dangereusement proche de la trentaine", d'autant que selon moi, passé 30 ans, je pense pas qu'il soit plus difficile de trouver quelqu'un. Passé 50, je veux encore bien, mais à la trentaine, au contraire, je me dis que les gens cherchent plus à se poser et non plus à accumuler les relations de courtes durée, et qu'en plus ils attachent moins d'importance au physique. Bon, après, ce n'est que suppositions de ma part hein ^^.

Gayeregard : je connaissais l'expression, mais perso j'ai du mal avec, j'ai toujours le bruit d'un magnétoscope qui rembobine dans la tête quand je lis ce mot XD
0 vote

Haha tu m'as tué avec ton "sauf si madame a un gode ceinture" xD et sinon oui je connais des gens tailles que en muscles et qui sont passifs ^^
0 vote


1 remerciement
Tout d'abord 20 ans c'est très jeune, tu as toute la vie devant toi !
Profite de ta jeunesse, tu ne vas pas rentrer de suite en maison de retraite...

Tu écris : "je me rapproche dangereusement des 30 ans".
Ca va, il te reste encore de la marge avant de franchir la ligne rouge ;-).
Je ne peux te répondre qu'une seule chose : profite de ta jeunesse sans te projeter dix ans dans le futur.

D'après toi, passé les 30 ans, on est "périmé" !
Comme un yaourt oublié au fond du frigo !
Mince... Va falloir que je pense à mes frais d'obsèques avant le recyclage !!!
Sérieusement, les hommes commencent à gagner en maturité et deviennent plus intéressants à cet âge. C'est là qu'on commence à rencontrer des gens dont l'envie est de construire quelque chose de sérieux.

Rencontrer la bonne personne est difficile pour nous tous, tu n'es pas le seul. Alors patience...
Tu décroches déjà des premiers rendez-vous, c'est positif.

Quant aux "petites crevettes", je te rappelle que tu es sur Betolerant, site qui place le respect d'autrui avant tout.
Merci de surveiller ton langage.
Les personnes de petite taille n'ont pas choisi leurs physiques, tout comme toi, et essuient autant d'échecs si ce n'est plus.
Tu fais des amalgames hasardeux entre physique, virilité et pratiques.
0 vote

Hendiadys a écrit :
Loin de là, mais je me rapproche dangereusement des 30 ans


Non à 20 ans on est pas proche de 30 ! :D

- de la part d'un mec qui lui approche des 30 ans-
0 vote


15 remerciements
J'ai 23 ans et j'ai jamais été en couple ... donc je suis plus à plaindre que toi ;)
0 vote

Hendiadys a écrit :
Loin de là, mais je me rapproche dangereusement des 30 ans et j'ai peur d'avoir plus de difficulté à trouver quelqu'un. Surtout que passer un certain âge, on est "périmé" dans le milieu...  


J'ai failli faire un AVC.
0 vote


10 remerciements
Greg686ws a écrit :
Hendiadys a écrit : Loin de là, mais je me rapproche dangereusement des 30 ans et j'ai peur d'avoir plus de difficulté à trouver quelqu'un. Surtout que passer un certain âge, on est "périmé" dans le milieu...   J'ai failli faire un AVC.


Tu m'as achevé ! Je suis écroulé de rire, Greg. Surtout que Je me suis dit mhh il a 20 ans ... et bientôt 30 ans ? Pour y arriver il doit vivre encore la moitié de sa vie ! Ok notre perception du temps change énormément en fonction de notre âge mais bon quand  même. Tu as tout ton temps et se fixer des âges n'est pas productif non plus, certains trouvent "l'amour" à 50/60/70 ou plus. Néanmoins on peut comprendre que tu veuilles partager ta vie avec quelqu'un mais cela ne doit pas devenir une obsession.

Quelqu'un l'a dit ça plus haut, il ne faut pas que tu cherches absolument à trouver "l'amour". C'est comme beaucoup de choses, tu peux essayer de forcer mais en général ça ne fait pas bon ménage.

S'il y a une chose que je peux te conseiller c'est d'abord de te sentir bien dans ta peau, t'accepter comme tu es. Une fois ce cap passé tout devient possible (wep je sais ça fait vendeur de rêve.)

Et pour finir je vais t'envoyer une grosse vague de positivité avec une musique bien kitch, sur laquelle nous allons tous célébrer le bonheur de la vie !  N'oubliez pas de vous dandiner, merci.

https://www.youtube.com/watch?v=3GwjfUFyY6M
0 vote

J'ai 24 ans et je n'ai jamais eu de petit copain et encore moins de petite copine, et moi aussi j'ai fais le plein de sites de rencontres mais en vain... en l'espace de cinq ans, je n'aurais rencontré qu'un garçon mais ça as foiré parce que c'était un connard hyper-jaloux et une fille mais ça as merdé quelques jours plus tard : ça n'as jamais été au niveau intime. Je désespère vraiment et étant agoraphobe, je ne sors quasiment jamais de chez moi. J'ai passé des heures et heures sur des tchats et en vain. Et comme toi je suis particulièrement grand (1 mètre 91) et très très mince en dépit de mon gros appétit (mais le stress me bouffe...). 
Mais je suis coincé pour l'instant. Je sais d'ici quelques mois : ça se dégagerait et je pourrais peut être avoir des contacts réels mais tous les jours je me névrose. J'ai enchainé les relations par Internet qui ont merdés les unes après les autres. 
Je passe mes journées à fantasmer, à rêver, à me créer des histoires pour extérioriser cela. Mais ce n'est pas suffisant. La presque ironie c'est que les garçons me trouvent plus séduisants que les filles. Mais même les garçons sont vraiment réticents avec moi (ils ne comprennent pas mon agoraphobie). Et parfois, j'ai des pensées suicidaires et je me dis tous les jours que je mourrais seul tout en rêvant d'une meilleure vie.
Je n'ai pas d'avis spécial à te donner mais on oblige pas les autres à foutre la flingue sur la tête pour nous trouver attirant. Il faut juste laisser faire le temps : c'est plus facile à dire qu'à faire. 
0 vote


9 remerciements
     J'ai connu mon premier copain à 24ans , j'en ai 27 aujourd'hui, j'ai beau être entrain de "périmer" à ce qu'on dit, ça m'a aussi permis de mieux savoir ce que je cherchais, beaucoup de jeunes se mettent en couple mais parfois au final c'est juste parce qu'on est tout beau tout jeune et il n'y a rien d'autre en commun qu'une partie de jambes en l'air, mais pas toujours bien sûr.

    J'ai réalisé par exemple pour ma part qu'il me fallait quelqu'un qui m'enrichirait culturellement, quelqu'un qui sait avant tout parler autant qu'écouter car ce sont ces échanges qui comptent en plus des préférences physiques.

Pour l'histoire des goûts et des couleurs, certains aiment les grands, d'autres les petits, d'autres les deux ou s'en moquent.

En tout cas t'es pas le seul dans ton cas loin de là, je suis sûr que bon nombre sur beto pourrait dire la même chose et t'es encore super jeune.
0 vote

Je me joins aux avis émis ci-dessus. 20 ans, c'est encore bien jeune, et tu es encore bien loin de la trentaine.
C'est long 10 ans, et il peut s'en passer des choses. Te souviens-tu qu'il y a 10 ans tu étais encore à l'école primaire ?
0 vote


1 remerciement
Y'a pas d'âge maximum au delà du quel faut s'inquiéter d'être celib.
Vaux mieux prendre plus de temps et que ça mène vers une belle histoire que se précipité sur une histoire qui va aller nulle part juste pour ne plus être célibataire

Y'a pas de recette miracle pour trouver l'amour.
Sortir, rencontrer des gens. Internet permet de faire un peu connaissance avant c'est sur mais faut quand même une rencontre en vrai à un moment où à un autre sinon ça ira jamais nulle part.
0 vote

Aaaah personnellement je préfère les plus grands que moi. ^^
Prends ton temps, tu finiras par trouver. (;
0 vote

Ah mais c'est un sujet tout déprimant ça !!!

Moi je vais avoir 20 ans....en recherche très active disons, pour trouver un copain. Mais être gay c'est pas inscrit sur le front des mecs. Et, en toute franchise, je suis persuadé que les sites de rencontres sont justement fait pour faciliter les rencontres mais certainement pour trouver l'âme sœur (si elle existe). Bien sur, Beto et autre nous mettent en contact avec des gens de notre milieu, bien sur il y a (en principe) aucun jugement. MAIS, car il y a un MAIS, il est beaucoup plus simple et plus naturel de construire une relation à l'improviste, sans passer par un site. Je sais bien que c'est difficile voire impossible mais bon...faut y croire :)
Et aussi, quand vous prévoyez une rencontre, corriger moi si je me trompe hein, mais il y a toujours du malaise, des blancs, des moments où on voudrait s'enfuir en courant.

Maintenant je parle par expérience, tu ou vous (si plusieurs personnes sont concernées) devait prendre les devants. N'ayez pas peur d'aller parler à un mec. Si vous prévoyez une rencontre avec un site Web, soyez ouvert, spontané....ne réfléchissez pas trop.

Après, quel est l'âge pour avoir un copain ??? Mais on s'en fiche, ne vous focalisez pas sur l'âge. Vaut mieux avoir un copain à 30 ans et mourir main dans la main (morbide :) ) qu'avoir un copain à 20 ans et se séparer à 30 ans. VA LA CHERCHER ENCORE LA PERLE RARE !!!!

Voila j'espère avoir aider un peu, ou au moins vous avoir fait rire ^^
0 vote

Il y a tellement de chose à découvrir. Je peux t'assurer que tu te porterais mieux en célibataire qu'en couple. Fin bon, je n'aime pas trop ta manière de stéréotyper les gays. Je suis grand (à peu près 1m80) et je n'aime pas trop les petits. Chacun ses goûts, les homosexuels ne sont pas moins différents des hétéros : il y a les superficiels et les autres. 

L'amour, on le rencontre à tout âge. Il se peut que tu ne trouves pas l'amour lors de ta vie entière, mais tu ne vas pas en  mourir ?

Il te reste 3 options : 1) si tu es chanceux, attendre, 2) poursuivre tes recherches et 3) abandonner.

Tu as 20 ans... Ce n'est pas "si grave",tu es jeune et la vie continue..

Je sais que ça peut-être frustrant de ne pas avoir eu de petit-ami mais crois moi, la réalité est différente de ce que tu pourrais penser, mais c'est à toi de voir.
0 vote

Merci pour vos réponses, à la fois personnelles et éclairantes.

Vous avez tous raison sur un point, il est inutile de chercher un mec à tout prix sur un site, pour ensuite le prendre en otage :p En fait, idéalement, pour moi Beto et autre, c'est surtout pour rencontrer de nouvelles têtes, secrètement, j'aimerais rencontrer mon mec dans un endroit qui ne soit pas "gay". 
Bon, vous parlez aussi de laisser faire les choses, d'accord... Va juste falloir que je m'arme de patience. 

Ah oui, je reviens sur un post précédent, quand je parlais des mecs d'1m60 que c'était des "crevettes", ce n'était en aucun cas péjoratif ni insultant mais juste imagé. C'est comme si je disais que j'étais une asperge :) rien de méchant en somme. 

Bref, je pense que le message est à peu près passé : je pense qu'à l'avenir je me concentrai moins sur le physique (et tant pis si je rencontre un actif d'1m50 :p) et plus laisser faire les choses. Vous avez tous raison sur un point : je suis jeune. Donc le prince charmant je peux le rencontrer demain comme dans 5 ans, anyway. 
0 vote


10 remerciements
Tu le prends bien, et je trouve ça franchement cool ! That's brilliant.

Avec une mentalité pareille je suis sûr que tu vas trouver quelqu'un de bien.
0 vote

Ne t'en fait pas! Avoir 20 ans et ne pas avoir de copain n'est pas dramatique! Il faut juste être patient et ne pas créer une envie qui te nuirait  !
0 vote

Perso j'ai bientôt 21 ans, et en 4 ans de sites de rencontre je n'ai vécu qu'un an avec un mec et ça été une catastrophe...

Est ce que l'avenir me fait peur ? Pas le moins du monde, je me dit tout simplement que si je n'ai pas encore trouvé "la bonne personne" c'est qu'elle attendra encore un peu ( ou beaucoup ), et en attendant je profite de tout les avantages du célibat.

Ne te force surtout pas, c'est là que tu commenceras une relation avec la mauvaise personne et pour le coup tu pourras te dire que tu gâches pas mal ta vie...
0 vote

Hendiadys ce n'est pas une fatalité. 
Comme dit précédemment, arme toi de patience. On ne sait jamais ce qu'il peut se passer en l'espace de 10ans.. 
Tu sais il y en a qui n'ont pas de petit copain avant 25/30 ans, voir même encore plus, ce n'est pas grave, vaut mieux trouver LA bonne personne, que de faire d'innombrables rencards et soit disant petit copain, qui sont là juste par intérêt..

Tu trouveras ! Ne désespère pas, il y a forcément quelqu'un dans ce monde pour toi.

Good luck :):)
0 vote

(j'arrive sans doute après la bataille, mais bref)

Effectivement, il y a des mecs et des nanas qui ont plein d'aventures, plein de copains/copines qu'ils soient homo, hétéro, bi ou autre. Effectivement ça fout les sacré glandes d'avoir 20 ans et d'être seul (20 ans mec, ça va, t'es encore loin de la maison de retraite et encore même là je pense qu'il y en a qui s'amusent bien). Effectivement, y'a un genre de pression qui s'exerce sur nous - peut-être suis je parano mais là n'est pas le propos - pour nous foutre en couple, et rapidement siouplait.

Mais, est-ce que être en couple histoire d'être en couple prime? Est-ce que cumuler les histoires te rend plus heureux? Tu peux certes avoir l'impression d'être plus attirant et gagner en confiance ( et ce que tu sois une asperge, une crevette, une patate douce ou un dogue allemand (le dernier ne se bouffe pas à moins que ce ne soit une période de forte disette) ), mais que construis tu? Tu peux certes te sentir libre et être vraiment dans le coup (le trip sans attaches etc. est vraiment hype) mais es tu plus heureux pour autant?

Ouais, on vit dans un monde compliqué où même tes sentiments et ta vie perso deviennent sujets à la  compétitivité : qui aura le plus d'histoires, qui se mettra en couple, qui rayonnera d'amour et d'eau fraîche, qui le fera avant les autres, qui qui qui (ou qui-kiki en l'occurrence) ?

Tout ça pour dire, que je comprends pleinement ce que tu dis (mis à part le coup de la crevette et de l'asperge, sorte de fable de la fontaine végétarienne) : j'ai 25 ans, n'ai jamais eu de vrai copain et ai une vie sentimentale encore moins palpitante qu'un épisode de derrick. Je cours après quelque chose que je n'atteins pas  ce qui me rends davantage malheureux. Les mêmes peurs de finir tout seul (mais oh, faut pas déconner, d'après ce que j'ai lu tu as l'air plutôt équilibré) et de passer à côté de plein de choses. Et oui tu passes et passeras à côté de trucs, faut jute l'accepter. Plus encore, il est mieux de t'accepter. C'est long, ça fait mal (parfois très mal), mais ça le fait.

Bref, des redites de ce qui t'a déjà été dit.
0 vote

Alors je vais surement passer en tête dans le classement puisque j'ai 25 ans et moi aussi je n'ai jamais eu de copain ^^
Alors je te comprends, je commence à trouver le temps long moi aussi, surtout quand tu vois des amis ou des inconnus parler de leurs expériences et que tu n'as rien à dire en retour. Mais je pense qu'il est important de garder le moral, de ne pas désespérer, tout arrive à point à qui sait attendre :) C'est une phrase bateau mais c'est le meilleur conseil que j'ai à te donner :)
0 vote

(bon, j'vais arriver 3 jours après la bataille pour dire des trucs extrêmement éclairant, je suis désolé, mais j'tenais à participer)

Eh eh eh ! La crevette d'1m69 elle choppe pas plus que le grand dadais de 1m94, donc bon, j'pense pas que la taille soit un facteur vraiment déterminant x)
0 vote

Vous êtes adorables les mecs <3 vous me mettez du baume au coeur ! ;-)
0 vote

Vous êtes adorables les mecs <3 vous me mettez du baume au coeur ! ;-)
0 vote


18 remerciements
Mieux vaut rester seul qu'être mal accompagné.

Des fois on croit l'avoir trouvé, ce grand amour, et puis on se rend compte que non. C'est la vie, ça forge le caractère. L'essentiel c'est d'être vrai avec soi-même. Vous ne ratez rien à ne pas connaître la vie de couple, la solitude est un moindre mal comparé à des relations qui partent à vau-l'eau. Et surtout, la vie de couple ne correspond pas à tout le monde, il faut savoir faire des compromis et apprendre véritablement à penser pour deux, ce qui n'est pas du goût de tout le monde, même si lorsque l'on n'a jamais eu d'expérience de couple, cela semble séduisant...

Surtout saisir l'opportunité de connaître humainement quelqu'un pour qui il / elle est, ne pas attendre d'une personne qu'elle vous sauve ou qu'elle vous redonne espoir. D'autres avant moi l'ont dit et je pense aussi que pour aimer, il faut d'abord s'aimer, être heureux de qui on est, accepter l'image qu'on donne. Je pense que c'est une grosse erreur d'attendre de l'autre le salut et le bonheur qui vous manque. Bien sûr cela n'engage que moi et ce n'est pas mon intention de faire des généralisations abusives... mais voilà, le bonheur, c'est vous-même qui le construisez. Après, vous le partagez et l'amplifiez avec le partenaire...

Ne pas se dire que le premier sera forcément le bon, car souvent lorsqu'on ne s'offre pas au premier venu, avec la première relation on projette beaucoup et on idéalise jusqu'à s'oublier et ça déchante rapidement si on commet l'erreur de vouloir s'installer ensemble sans se connaître. Les engagements précoces sont à laisser de côté je pense, il vaut mieux rester dans la mesure et garder la tête froide au début d'une relation. Après chaque relation est différente et je dis peut-être des bêtises ^^ allez savoir !

Bref, j'ai eu des expériences amoureuses, ma première à vingt ans, j'étais totalement fleur bleue et pensais que celui pour lequel je ressentirai des sentiments très forts serait le seul et l'unique. Malheureusement, ça ne s'est pas exactement passé comme dans un conte de fée et des embûches il y en a eu, et pas qu'un peu. Mes bons sentiments s'en sont pris plein la poire, ma naïveté avec. Entre les plans à trois, les bellâtres invités de retour à l'appart et les engueulades... j'ai vite fait de comprendre qu'il valait mieux ne pas être un mendiant d'amour comme je l'appelle maintenant...

Je n'ai toujours pas trouvé la bonne personne, je ne cherche pas et je ne m'en porte pas plus mal. Si l'occasion se présente, alors tant mieux. Autrement, je vis ma vie et fais ce qui me plaît sans rendre de comptes à personne. :)

Il n'y a pas que la vie sentimentale dans la vie !
0 vote


1 remerciement
Avatea, tu fais une bonne analyse de ce qu'est la vie sentimentale.

A 18 ans, la vie se dessine comme un conte de fée. Le futur s'annonce radieux, l'amour comme dans les romances au cinéma.
Puis les années passent, chacun reçoit son lot de coups de poing et la vision du monde change alors profondément.
Ce long processus construit notre maturité affective.

Cependant acquérir cette maturité ne veut pas dire voir le monde tout en noir. Même avec un cœur tout couturé, suivre la voie du défaitisme, baisser les bras et dire "je ne crois plus en l'amour", me semble être la pire des désespérances.

Il existe toujours de belles personnes, de belles histoires à écrire. Je le confirme !
Ou alors je suis entouré d'amis hors norme... ;-).

Certains individus sont solitaires et vivent très bien ainsi.
Toutefois, une majeure partie des femmes et des hommes aspirent à partager leur quotidien, leurs bonheurs, leurs difficultés, leurs émotions, ...
Même si la grande caractéristique occidentale du 21ème siècle est de rendre l'individu roi, c'est à dire regarder son nombril et vivre sans avoir à rendre de compte, je ne crois pas que le célibat soit le rêve d'une majorité.

J'ai tout un tas de passions m'apportant épanouissement et bonheur, pourtant la solitude finit pas peser.
Et même si ma génération me déçoit un peu plus chaque jour, je n'ai pas fait une croix sur ma vie sentimentale.

Plus que tout, je crois qu'il est possible de rencontrer La Personne. Il faut juste un excellent feeling pour sentir à l'avance si la personne rencontrée peut nous apporter bonheur ou à l'inverse souffrance.
Beaucoup d'hommes (h minuscule) restent aveuglés par le physique (le physique est important mais pas que) sans prendre en compte la personnalité. Ils sont alors tout étonnés de constater l'éclatement du couple au bout de 6 mois malgré les signes annonciateurs présents dès le début.

Pour finir, même si vous avez rencontré la bonne personne, la construction d'une relation est un travail lent, pas toujours simple et nécessitant de l'huile de coude. Rien ne tombe tout cru dans la bouche...

Vous avez peut-être signé le compromis de vente mais ce ne sont pas les deux coups de quéquette échangés dans l'arrière cours de la boite qui feront ériger les murs de votre villa...

 
0 vote


18 remerciements
Anteros38 a écrit : Puis les années passent, chacun reçoit son lot de coups de poing et la vision du monde change alors profondément. Ce long processus construit notre maturité affective. Cependant acquérir cette maturité ne veut pas dire voir le monde tout en noir.


C'est tout à fait ça :) c'est dur de se dire que le premier n'est pas toujours le bon - on se dit parfois qu'on n'aimera qu'une seule fois une seule personne dans sa vie à ce moment de notre vie... Mais voilà, il faut accepter le fait que la première fois n'est pas toujours la bonne. La maturité affective se construit à travers nos expériences, bonnes ou mauvaises, de la vie en couple, des échanges amoureux, des discussions avec les amis qui ont rencontré des épreuves semblables...

Avoir cette maturité fait dans certains cas toute la différence... on évite de s'entourer de personnes nocives ce qui est déjà pas mal. Et surtout on est plus fort mentalement.

On apprend à dire stop et à prendre de la distance par rapport aux sentiments. Ou alors on a beaucoup de chance et on est tombé sur la perle rare du premier coup, ça arrive aussi et c'est tant mieux !

Comme tu l'as dit, certaines personnes se portent mieux seules et ne ressentent pas l'envie de construire quelque chose à deux. C'est un choix qui leur correspond et qui ne les empêche aucunement de se réaliser.

En ce qui me concerne, je préfère tout de même la vie à deux... mais ce n'est pas pour ça que je vais m'embarquer dans une relation avec le premier venu. On apprend à reconnaître les personnes qui méritent le détour et les toquades...

Anteros38 a écrit :
Vous avez peut-être signé le compromis de vente mais ce ne sont pas les deux coups de quéquette échangés dans l'arrière cours de la boite qui feront ériger les murs de votre villa...  


Carrément d'accord avec toi... Il y a tout un monde entre se fréquenter régulièrement, faire l'amour chez l'un ou l'autre et décider de construire et élaborer un avenir commun avec cette personne. Et parfois, on a beau se comprendre, se dire tout, etc. Bref croire que big love = vie en couple harmonieuse, eh ben on se heurte quand même à un mur, à des résistances que l'amour ne peut pas toujours lever...

Il ne s'agit pas de motivation, des fois vous aurez beau vous accrocher, rien n'y fera parce que ce n'est simplement pas la bonne personne :) et faut bien se dire que cela n'a rien de dramatique de s'en rendre compte, même après trois - quatre ans de vie commune.
0 vote

 
Niekk a écrit :Eh eh eh ! La crevette d'1m69 elle choppe pas plus que le grand dadais de 1m94, donc bon, j'pense pas que la taille soit un facteur vraiment déterminant x)


C'est sûr que parfois ça serait tellement plus simple. :D

Par contre, d'après moi, la 1ère et le pucelage n'est qu'une vue de l'esprit. C'est une norme que la société a instauré, mais perso je ne vois pas trop l'intérêt d'être forcément en couple. Et aussi, à partir de quand dit-on qu'on a un copain? Après 1 mois de relation avec lui, 3 mois, 6 mois, 1 an?
Et si ça peut en rassurer certain, il a fallu que j'attende mes 21 ans pour vivre une (toute) petite histoire. Donc ne désespérez pas, tout le monde peut être en couple, même s'il faut aussi se poser la question de savoir ce qu'on veut. :p 
0 vote

Bonsoir tout le monde !

Tout d'abord merci Hendiadys d'avoir lancé ce sujet, il concerne beaucoup de monde je crois.
Moi aussi j'ai 20 ans et n'ai jamais eu de copain. Et oui c'est assez difficile à vivre.
Mais ce que je ressens surtout, et d'après ce que j'ai pu lire, c'est ce qui ressors souvent, c'est la comparaison avec
les autres qui est difficile à vivre.
Personnellement, tous mes amis sont en couple ou l'ont été, mais vraiment tous ! Et c'est sûr que dans les repas, quand chacun
raconte ses petites anecdotes et que toi tu baisses la tête ça aide pas.
Ou quand à chaque retrouvaille ils te demandent "Alors ça y est ? Tu as enfin trouvé quelqu'un ?".
J'essaie de le prendre à la rigolade, ça passe mieux^^

En tout cas ça fait chaud au coeur de voir qu'on est pas le seul dans cette situation !
0 vote

J'ai 23 ans et j'ai jamais eu de copain et pourtant le regarde des autres me passe au dessus de la tête,
faut se dire une chose il est toujours préférable d'y aller à tâtons plutôt que de foncer dans l'optique d'avoir au plus rapidement un copain qui ne le sera pour (je le souhaite à personne) quelque mois.

Et pour parler des regards extérieur, comme je dit toujours "j'emmerde le peuple sont pas content qu'il aille se faire ....." bref vous l'aurez compris.

Tu vie pour toi, les autres on leur vie à gérer,
s'ils ont forcement à te juger permet moi de te dire qu'ils ne servent pas à grand chose.
0 vote

"20 ans et jamais eu de copain"
Je suis pas sûr que ça compte vraiment, mais au collège en 4ème, j'avais un ami qui ne c'est rendu compte de mes sentiments que la veille de son déménagement. Avant on était comme des frères tous les 2, on ne se quittais jamais on ne se disputaient jamais et quand d'autres ados l'embètaient, je prenais sa défense alors que j'étais quelqu'un de super timide qui manquais de confiance en soit.

Il avait une copine donc je lui en ai jamais parlé, mais quant il l'a déviné, il m'a juste embrassé sur la joue en me disant qu'il aurait aimé qu'on puisse continuer de se voir.

Mais Par rapport à ton age, attend d'avoir 50ans sans le moindre copain avant de commencer à t'inquiéter (^_^)
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit