homophobie dans un HLM, que faire ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Salut a tous , on ma octroyer un HLM il y a quatre ans,  à Paris place de la nation , composé à 90 % de familles heteros avec enfants, je n ai jamais reussi à me "poser" dans cet immeuble et appart qui ne m ont jamais plu..les regards "homophobes" et des degradations sur ma boite aux lettres , me pourissent la vie au point detre tomber en depression et davoir HONTE DINVITER DES MECS OU DES AMIS CHEZ MOI, que faire ? ..exemple ma boite aux lettres a été ouverte , l etiquette de mon nom changee contre une autre etiquette imprimée de mon nom mais FEMINIS.....;JE CH DESEPEREMENT DE L AIDE ..;a savoir un endroit où decompresser..une chambre , une studette..un endroit où me poser quelques jours ponctuellement ou de facon reguliere , mais je ne sait pas comment faire ..pour trouver un point de chute non-payant , vu que je paye deja mon loyer...;si vous avez des idees ou des contacts merci davance , votre reconfort sera aussi le bienvenu ///merci a tous


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Déménage mec... Comme y a des couples avec des enfants, ils se disent "J'ai pas envie que mon fils devient pédé".
Malheureusement la France est un pays qui n'accepte pas les homosexuels, tu peut te faire tabasser dans un café parce que tu tiens la mains d'un mec. Il faut que tu habites dans un endroit où il y a des jeunes je pense. En tant qu'hétérosexuel je trouve que l'homophobie c'est de la violence gratuite mais bon, c'est difficile mais faut prendre sur toi. Je te souhaite du courage.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Rolala mais c'est vraiment désespérant...

J'ai déjà trouvé sur ma porte une photo de chat avec "lèche moi je suis bonne" écrit dessus.... voilà voilà
ça ne s'est jamais reproduit, ouf!

Déjà
1. C'est des insultes anonymes de gens faibles qui n'assument même pas assez leur étroitesse d'esprit pour faire leurs remarques en face.
2. Je préfèrerais que mes enfants soient gay.lesb.trans.marsupiaux plutôt qu'ils suivent un modèle d'homophobie quelconque alors le prétexte "il y a des enfants ici, on en veut pas des gays" >> POUBELLE!!


Pour les solutions , soit tu déménages (mais c'est pas évident quand on est en HLM), soit tu signales le comportements de tes voisins à la société de HLM (ils risquent d'en avoir rien à cirer mais au moins tu l'auras signalé. J’ose croire que les mentalité à propos de l'homophobie sont entrain d 'évoluer, il y a espoir que tu tombe sur quelqu'un d'à peut près assez évolué pour te répondre).
Soit tu tente une action "main tendue" en écrivant une lettre ouverte contre l'homophobie, en affichant des tracts "non à l'homophobie" un peu partout... ça peut aussi passer pour de la provocation donc à voir à quel niveau son tes voisins aussi...

Sinon tu fais un be-ting Parisien spécial "coup de force" ;)

Depuis Toulouse je t'apporte tout mon soutient, c'est vraiment pas facile... Courage courage!! Moi j'aime bien les gays, souvent vous êtes 100000 fois plus gentils que la "moyenne" ;)

La bise solidaire <3

photo de l'auteur Inuit53
Inuit53
Homme de 21 ans
Paris

5 remerciements
Moi j'ai presque envie de te dire de porter plainte. D'accord tu t'entendras encore moins bien avec tes voisins mais ils te détestent déjà donc tu n'as rien à perdre, et au moins les attaques cesseront.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Sur le principe oui il faudrait porter plainte sauf que la police en aura surement rien à carrer, que au mieux ils vont faire une lettre d'avertissement, ou une convocation au commissariat. Mais les voisins étant c.o.n.s, ils peuvent aussi très mal réagir et les attaques pourraient redoubler d'intensité... :/

photo de l'auteur Inuit53
Inuit53
Homme de 21 ans
Paris

5 remerciements
Wispette a écrit :
Sur le principe oui il faudrait porter plainte sauf que la police en aura surement rien à carrer, que au mieux ils vont faire une lettre d'avertissement, ou une convocation au commissariat. Mais les voisins étant c.o.n.s, ils peuvent aussi très mal réagir et les attaques pourraient redoubler d'intensité... :/


Oui, c'est malheureusement probable... :/ 

photo de l'auteur gaeyeregard
Gaeyeregard
Homme de 24 ans
Paris

11 remerciements
Modérateur
Surtout que dans ce cas là il n'y a pas d'autres possibilité que la plainte contre X, à moins que des suspects soient clairement identifiés. Or on sait bien qu'une plainte contre X, à part qu'à d'homicide grave, ça ne va rarement au delà de la déposition. 

photo de l'auteur Amneziia5
Amneziia5
Femme de 26 ans
Mont De Marsan
Olaa ! Moi j'serai toi je vivrai pour moi, ces gens ne font même pas partie de ta vie. L'ignorance est le meilleur des mépris ! Leurs porter de l'attention ne fera que leurs apporter du plaisir, il font sa pour te faire craquer et pour que tu t'en aille ne rentre pas dans leur jeu.. Peace ! ;)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut tout le monde,

Il y a la théorie et la pratique.

La théorie : porter plainte.
La pratique : déménager !

La plainte sera classée sans suite et de plus, tu vas encore plus attirer l'attention sur toi et ça s'ra pire !!
Tu expliques à ton interlocuteur des hlm que tu es harcelé (et tout ça quoi), essaie d'y aller avec un certificat médical "déprimé" et insiste sur le fait que tu vas finir par faire une connerie s'ils ne te trouvent pas un autre appart...
les hlm, c'est pas uniquement dans les grands immeubles ;-)

Petit bémol : si jamais tu es du genre démonstratif sur ton orientation sexuelle, habiter en hlm, c'est comme aller avec une plume dans le ... à un match de foot (au milieu des hétéros bon genre rotant leur bière au litre entre 2 insultes raciales ou sexistes...).

photo de l'auteur neo78
Neo78
Homme de 53 ans
versailles
Tout à fait  d'accord avec Oxymore :)
Surtout ne pas devenir le mec à abattre du HLM :(

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est juste degeulasse ! Je pensais pas que ce genre de choses pourraient arriver a la place de la nation c'est pas comme si c'était en banlieue quoi .. Ce que je te conseille de faire c'est de prendre sur toi juste le temps de trouver un autre appartement. Sa va être dur certes mais dis toi qu'une fois que tu sera ailleurs tout ce passera mieux :) contente toi de juste ignorer pendant un moment. Trouve quelque chose qui te fasse oublier genre une activité que tu aimes et tout se passera bien 

photo de l'auteur magicalwaves
Magicalwaves
Homme de 44 ans
Paris

3 remerciements
Appelle SOS Homophobie. Peut-être ont-ils de l'expérience avec ce genre de problèmes. Ils auront sûrement des conseils à te donner pour que tu te sortes de cette situation.

Dis toi et répète toi que le problème n'est pas toi, C'est con à dire mais on a tendance à l'oublier quand on est pris dans ce genre de problèmes. Ce sont bien eux qui ont un problème dans leur vie pour se comporter aussi misérablement. Essaie de relativiser, de te détacher, de trouver des moyens de te ressourcer et prendre soin de toi pour compenser ces mauvais moments. Que ce soit en allant à des séances de yoga, de méditation, en passant par la mairie de Paris qui propose des activités quasi gratuites, en passant du temps avec des amis, au cinéma, ou même en faisant appel à un psychologue compétent pour te soutenir le temps d'en sortir. Il y a d'autres petites stratégies que tu peux tenter en attendant: te forcer au réveil ou au coucher (mais de façon systématique, au même moment de la journée) à trouver une action réalisable qui te ferait plaisir dans la journée et la réaliser. Le but étant de casser cette routine déprimante. Une autre idée peut aussi être de faire appel à des amis pour réaménager ton appart, refaire des peintures, chiner des bricoles dans des puces ou brocantes, juste histoire de te créer un espace qui te réconforte malgré la connerie ambiante.

Pour revenir à ce problème, l'idéal serait de mettre en place un moyen d'obtenir des preuves mettant en accusation les auteurs. Mais c'est toujours difficile voire impossible à mettre en œuvre. Si tu vois un moyen d'établir ces preuves, fais le mais pense surtout que l'essentiel est de mettre en place des stratégies pour être moins perméable à l'imbécilité du voisinage. Retrouver du bien être est essentiel. Et si jamais tu réussis à obtenir des preuves, surtout aucune menace, aucun propos à l'encontre des auteurs. Laisse les continuer et va voir un avocat avec les preuves pour qu'il se charge de faire le dépôt de plainte et le suivi. Prend plutôt un avocat recommandé par SOS Homophobie, qui sera plus spécialisé dans ce genre de problème.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit