Alors quoi, enlever les filtres serait la solution.. ?

avatar contributeur de LeGaymer2
LeGaymer2
24/10/2021 à 18:10 - 24/10/2021 à 18:10

On dit que l'amour nous tombe dessus quand on s'y attend le moins, adorateur de romantisme j'aime cette idée, mais quand on est la en mode "needy" h24 comme je viens de le lire sur un article c'est clair qu'on est repoussant et ça risque pas mais alors vraiment pas de nous tomber dessus à ce moment la, donc tout le temps..

Pour vous la faire courte (non ça va être long) et la j'enlève les filtres que je m'auto-inflige en permanence, je suis grave en manque de love, d'un autre mec et de moi-même, tous les jours je fais mine d'être positif, quand je fais une bourde au travail je me dis qu'il "y a bien plus grave dans la vie" (en soit c'est vrai), j'essaie d'être aimable avec tous les gens que je vois, de ne pas faire de bruit et mon ptit boulot tranquille, mes parents sont fiers de moi.

Putain... qu'est-ce que je me fais chier... Y a 0 pep's dans ma vie, le soir quand je rentre je fais quoi ? Je joue aux jeux-vidéo, et le week-end ? Pareil, mais mon dieu (et le pire c'est que je m'en rend compte) je suis un concombre, je fais rien d'autre, bon quelques fois je dessine lol, je vois personne, j'ai 0 contact social hors les gens avec qui je joue sur Discord donc du virtuel. ALLOOO réveille toi meeeec... En fait je suis confus entre deux avis totalement opposés :

  • 1 : Je suis sur la bonne voie pour me sentir mieux

  • 2 : Je m'éloigne à petit feu de ce qui me fera me sentir mieux

J'arrive pas à créer le pep's dans ma vie, je sors jamais je suis limite un asocial, c'est peut-être du au fait que je sois un introverti.. je ne sais pas. J'ai jamais personne à qui raconter le peu d'évènement qui m'est arrivé dans la journée : Michelle est tombé des escaliers au boulot, youhou on s'éclate, elle aussi ducoup trololol mdr, à qui je le raconte ? Ah... bref. Le peu d'amis qu'il me reste ou plutôt qui ont bien voulu rester je les vois 1 fois tout les 3 mois et franchement je sais pas pourquoi ils maintiennent un contact avec moi je prend jamais de leurs nouvelles, bon eux non plus lol, bon j'ai encore mon pote sur Discord avec qui je discute, enfin discuter, on joue quoi, je me vois mal et de toute façon j'ai pas envie de lui dire à quel point je me sens nul à chier, bref...

T'es encore la ? Eh beh t'aimes bien voir les gens se plaindre...

Pas envie de voir une psy, ça me demanderai trop d'énergie déjà que je me lève le matin avec moins de 20%, je voudrai trouver des solutions seul, comme je vis dans la solitude depuis tellement de temps. Alors quitte à paraître insupportable est-ce que j'enlève ces ptn de filtres que je me fou sur la gueule en souriant niaisement dans le miroir le matin avant de partir ? Est-ce que j'arrête de me forcer à être aimable, est-ce que j'arrête de faire le mec fragile et sensible qu'on veut couver alors qu'au fond c'est une juste une sorte de manipulation pour plaire à tout le monde ? Parce que franchement vu la violence mental que je peut me foutre dans la gueule, c'est loin d'être le réconfort des autres qui va me soulager, pourtant j'ai cru que ça pourrait-être une solution, mais vous voyez même en écrivant ça je me sens comme de la merde parce que ça sous-entend que j'utilise les autres pour essayer moi de me sentir mieux, c'est dégueulasse

Donc est-ce que entre guillemets je me fou en mode "Foutez-moi la paix laissez moi dans ma merde" toute la journée quitte à passer pour un relou et un mec pas sympa mais qu'au moins je m'épuise pas à paraître jolie fleur tous les jours, d'ailleurs en écrivant ça je me rend compte que certains sont comme ça au boulot, c'est vrai qu'ils donnent pas envie de leur parler mais c'est ceux qui m'ont encore jamais fait chier, à méditer.

Bon vous me direz avec tout ce que je viens d'écrire c'est pas demain la veille que je vais le trouver mon mec mais en gros je lisais un article qui disait que bien souvent l'amour nous tombe dessus quand on s'y attend le moins, en réalité on pourrait s'y attendre mais c'est simplement que notre attention est porté ailleurs. Mais comme moi je suis un gros chien en manque de love et qui regarde en chaque mec si y a moyen de moyenner en permanence bah mon attention elle est grave portée sur ça donc ça me tombera pas dessus.

Bon pour ceux qui ont eu la flemme de lire (et même moi j'ai pas envie de me relire) est-ce qu'il vaut mieux retirer les filtres qu'on se met avec nos différentes interactions sociales (pro ou perso peu importe, le sens de la question porte plus sur l'harmonie avec soi-même que sur la personne en face) quitte à paraitre un gros relou pas sympa mais VRAI envers les autres et VRAI et envers soi et un jour rencontrer le mec de sa vie dans cet état d'esprit de vérité ou alors se la jouer jolie fleur, voir le positif partout, être gentil avec tout le monde (sauf ceux qui sont pas sympa avec toi, eux on les envoie bouler) ne pas faire de vagues, être en paix et rencontrer un beau jour ensoleillé (j'aime pas le soleil), ducoup, un beau jour de pluie torrentielle le mec de sa vie dans cet état d'esprit de positivité épuisante

J'ai essayé de mettre 0 filtre sur tout ce que je viens d'écrire et je suis sur que j'en ai mis inconsciemment tellement c'est devenu une habitude..

Bref et la par contre c'est vrai, je poste ce gros tas de bouse ici car vous avez tous des avis très différents sur ce que les gens racontent de leur vie et c'est enrichissant.

Foutez-moi des baffes si il faut mais je voudrai savoir quoi faire ou ne pas faire plutôt parce que demain je vais débarquer au taff en mode boulet et être désagréable avec mon collègue et j'ai vraiment pas envie parce que ptn j'ai le meilleur collègue de la boîte j'crois, dommage qu'il est marié…

Bref, je vous dis pas merci mais j'applaudis que vous n'ayez pas swap de forum avec toute la crotte qu'il y a sur ce post

avatar contributeur de Paraisseux
Paraisseux
24/10/2021 à 18:22

offre un calin

C'est bien, exprime la catharsis interne, ca va sortir! :)

avatar contributeur de Inframince
Inframince
24/10/2021 à 18:31 - 24/10/2021 à 18:44

salut Gaymer,

En tant donné que tu aimes les jeux, pourrais-tu en pratiquer à l'extérieur de chez toi ? Eplucher la liste des associations existantes et voir ce qui présente un intérêt : club de billard ? club théâtre ? bowling ? ping pong, tir à l'arc, handball, etc. Ce serait l'occasion de t'amuser en nouant des contacts, de te joindre aux événements organisés par le club que tu aurais choisi, de te lancer dans un mouvement qui laisse peu de temps aux ruminations...

avatar contributeur de Zababa
Zababa
24/10/2021 à 20:56

Mince j'avais lu enlever les filles...pffff je repars hein....

avatar contributeur Caro33
Caro33
24/10/2021 à 22:11

Hey bbonsoir le Gaymer ! Je suis d’accord avec Inframnce. Sors, trouve des endroits de loisirs qui te plaisent. Ose ouvrir ton horizon et saisir toute occasion de te divertir, même à petite dose au début. Je suis introvertie aussi et j’aurais pu écrire ton long texte à une époque haha :)

L’amour peut te tomber dessus sans prévenir, à condition d’être en condition pour le recevoir :)

Franchement, sois bien dans tes baskets et pour les filtres… ne mettre aucun filtre je ne suis pas sûre que ça soit judicieux. Mais sois un minimum naturel. Enfin je pense qu’il y a un juste milieu à trouver. Mais il est important que tu t’éclates IRL. Les jeux vidéos c’edt bien. Moi aussi j’aime ça. Mais si on fait que ça ça isole et ça accentue le mal être.

Tu sais, l’idée du psy c’edt pas une mauvaise idée. Il n’y a pas de honte. De mon point de vue, tout le monde devrait aller voir un psy au moins une fois dans sa vie, pour faire le point. Puis c’est un endroit secure, où quelqu’un t’écoute. Peut être même que t’aurais pas besoin de beaucoup de séances. On nous apprend pas à prendre soin de notre mental, notre psychisme mais c’est ausdi important que notre santé physique. C’est même lié souvent. Après c’est au choix de chacun. Mais voila n’hésite pas si t’as envie d’essayer. Ça aide beaucoup. Ça peut être vraiment libérateur. Tu peux sortir pleins de choses.

Bon et si t’as envie de discuter, je reste dispo en mp. Je ne suis pas psy mais j’ai traversé des mauvais moment. J’en traverse encore par moment. Mais comme je te l’ai dis, tu me fais penser à moi à une époque.

Parfois suffit de faire une petite actions et des choses cools peuvent arriver, la situation peut se décoincer.

Sois bien dans ta vie, kiffe la vie, ça facilitera ta vie amoureuse 🙂

Courage à toi ! 💪🏻💪🏻

avatar contributeur de Rosso
Rosso
24/10/2021 à 22:23

Citation de Le Gaymer #377005

Bon je sent une pointe d’ agacement dans tes propos , alors je vais m’ efforcer de t’ expliquer l’ intérêt et les inconvénients des filtres ...

Alors pour commencer

Le avantage : être conforme à ce que veulent certain(e)s au nom de leurs conneries de normes à la con

Maintenant les inconvénients :

Passer son temps à calculer tout ce qu’ on dis tout ça pour faire plaisir à une poignée de cloportes

Sourire à de parfaites pourritures alors qu’ on à au mieux envie de leur tourner le dos (en restant sur ses gardes) ou à leur claquer le beignet

Faire des courbettes au nom de cette absurdité qu on appelle je crois la bienséance

Se sentir faux et hypocrite en permanence

Bon alors moi par exemple on me reproche quelquefois de me dénigrer mais en réalité je parle juste de moi sans filtres , je suis un gros connard naïf et sensible incapable de gérer mes émotions , avec un humour de merde et pas mal de noirceur en moi alors je ne vais pas dire que je suis autre chose , en plus je passe mon temps à me plaindre ...

bon ça n empêche pas que j ai beaucoup de qualités mais on s en tape c est pas le sujet

D ailleurs c était quoi le sujet ?

Ah ouais les filtres ... bon ça ne sert à rien (sauf à la limite en tirage argentique mais c est tout)

avatar ancien membre
Ancien membre
26/10/2021 à 12:23 - 26/10/2021 à 12:25

Le monde du travail ? Vaste sujet… J’essaye de me cantonner à mon travail, et les autres en général, tant qu’ils me pourrissent pas, ils vivent leur vie, je suis cool, ils sont cool. No blem. Seulement tu as toujours une paire de trouffion.nes qui ne se complaisent que dans des arènes. Le genre à jeter de l’huile sur le feu, voir à allumer des mèches puis attendre un seau de pop corn à la main que le spectacle commence. Pour ce que j’en ai retenu, essayer de trop jouer dans la diplomatie, face à certaines personnes, ça ne fait qu’user ton énergie. Mieux vaux être plus direct, tout en gardant tout de même un peu de filtre, histoire de ne pas avoir tout le monde à dos. Du coup on sait que tu ne te laisse pas faire, on t’emmerde moins.

Pour ce qui est de l’amour, je connais ce manque, ce vide, et je crois que le conseil qu’on t’a donné, celui de s’investir dans des clubs, etc… est bon moyen.

avatar contributeur de Tiloupgre
Tiloupgre
27/10/2021 à 18:00

salut

je sais pas pourquoi 🙄 mais tout me parle dans ta description 🤔

enlève certain filtre mais pas tous et progressivement et vois ce que ça donne ...

avatar contributeur 6rano
6rano
27/10/2021 à 23:15

Salut, bon je pense pas être le seul à m'être pas mal reconnu dans ta description...

J'pense que t'est sur la bonne voie avec cette histoire de filtre, vu comment t'écrit on dirait que t'as touché le fond et que t'as commencé à prendre appui pour rebondir... J'essaye moi aussi de t'écrire sans filtre en ce moment mais j'y arrive pas (c'est ptet pas plus mal d'avoir quelques limites cela dit).

Bref, être sans filtre ok pourquoi pas ptet il faut que t'en passes par là, pas donner de news à tes potes par contre moyen surtout que t'as l'air de regretter.

Un jour que j'étais dans un bar dans une petite ville de campagne, un gars avec qui j'étais (un genre de hippie musicien stylé) à dit (en gros) "j'pourrais mourir maintenant que j'aurais pas de regret j'aurais bien vécu". Moi j'ai alors dit que contrairement à lui je sentais que j'avais pas encore vécu assez de chose pour penser comme lui et que j'aurais des putains de regrets; il m'a alors dit avec un grand sourire "bah sors toi les doigts du cul mec" (fais ce que tu veux de cette anecdote).

Sinon le psy, le sport et les arts sont effectivement des possibilités à envisager.

Allez bon courage LeGaymer je nous le souhaite à tous dans ce gros bordel qu'est la vie (hésites pas à répondre histoire de me dire si je dis de la merde quand j'abaisse mon seuil de filtre avec des inconnus sur un site ou j'y vais quasiment plus comme je viens de le faire)

avatar contributeur de Alma08
Alma08
02/11/2021 à 20:17

Et pour quoi tu t'isole si ce la me te plaît Pas? Est-ce que tú t'interesse uniquement a l'idée une rencontre amoureuse et tu as laissé de donner de l'importance au reste?

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
03/11/2021 à 00:21

Bonsoir Toustes, Hello LeGaymer2 !

Quand je lis ta notion de Filtres, je comprend que tu réfléchis trop avant de parler et donc tu t'étouffes. ok ?

Dans l'autre sens, ton écoute en fait, rappelle-toi qu'il y a aussi nombre de Filtres que l'on nomme Biais Cognitifs...

20... 14,... 25 ? beaucoup koâ !!! 😟

Je te propose un jeu... silencieux ! : Apprend-les, cherche à les trouver dans ton analyse de ce que tu entends autour de toi et surtout : essaie de les repérer dans les discussions que tu observes... Commence par les dialogues de films ! Une fois repéré(s) tu verras que les films qui en abusent perdent tout leur charme car les BC sont utilisés couramment !!!!

Ensuite, tu pratiqueras le saute-BC ! 😆 la voie de la sagesse sera déjà bien engagée... 🤗


N'attendez rien du XXIe siècle ; C'est le XXIe siècle qui attend tout de vous...

avatar contributeur de Octopus
Octopus
05/11/2021 à 01:31 - 05/11/2021 à 01:36

Bon dieu ce que ce post m'a fait du bien à lire ! Si, si...

A une époque pas si lointaine, j'étais aussi dans cette démarche de questionnement quant au paraitre que l'on renvoie envers et pour autrui. Toujours vouloir (même inconsciemment) "paraitre" jovial, chaleureux, sympathique afin de rentrer dans le moule de la société et ne pas paraitre pour le dépressif de service, le mec qui se plaint en permanence ou encore celui qui n'arrive pas à être heureux. Bref, j'ai connu ça. Et ça, c'était avant (ou presque haha - bah oui, j'ai pas dis que je suis devenu parfait hein ^^').

Avant quoi d'ailleurs ? Et bien des évènements de vie qui forgent. Des évènements de vie qui te nouent les intestins et te donnent envie de hurler. Bref, des passages difficiles de la vie comme il en existe de toutes sortes. Bref, bref, bref... on ne va pas en faire un fromage, ils ont eu lieu et on ne sait pas revenir en arrière donc... re bref !

Avant de poursuivre, j'aime autant préciser que le discours qui s'ensuit peut paraitre le discours d'un illuminé complètement allumé qui plane à du vingt mille volts. Et pourtant, ce n'est pas le cas (et de toute façon, même si ça devait être le cas, j'assume, nah !). Plus sérieusement, je pense qu'à partir du moment où l'on se pose la question, c'est qu'on a envie de changement par rapport à ce qui semble être devenu "dérangeant" - ou tout du moins inconfortable au quotidien (autrement, on ne concevrait même pas l'idée d'y penser selon moi). Comme vous vous y attendez sûrement, il s'agit ici d'une analyse issue d'une introspection personnelle, basée sur mon vécu et mes ressentis. Ainsi, sans rentrer trop dans les détails - car vu l'heure, mes neurones risquent de lâcher, j'ai eu une enfance et surtout une adolescence difficile en raison de harcèlements. Et quelles étaient ces raisons ? Probablement une timidité maladive et, de ce fait, un manque total de réactions à l'encontre de mes "bourreaux" à l'époque. Cela issu d'une surprotection parentale (surtout maternelle) qui ne m'a pas permis de m'armer face au monde extérieur.

Soit, je passe tout le chapitre sur la difficulté de se forger une identité personnelle et sexuelle en partie à cause de ce harcèlement, mais voilà qu'arrivé à ton âge (tu as indiqué avoir 20 ans, je suppose que l'information est vraie ?!), j'étais encore tel un ado paumé qui n'arrivait pas à s'assumer et s'affirmer. Après m'être fait "descendre" à coups d'insultes et de moqueries sur mon physique des années durant, autant dire que l'image de soi renvoyée aux autres était devenue le fer de lance de mon quotidien (et phénomène qui s'est davantage renforcé en n'ayant que des adorables spécimens de la gente féminine dans le cadre de mes études). Soit, je me suis construit une image d'un mec droit comme un "i", qui ne peut s'autoriser aucun écart, aucune fausse note, que ça soit au niveau vestimentaire ou comportemental. Tout ça conditionné par mon métier d'enseignant (professeur des écoles en maternelle pour les curieux ^^'). Le résultat étant que je me suis construit une image superficielle, basée sur le "paraitre" et non l'authenticité. Et ça, les évènements de la vie qui me sont tombé dessus quelques mois après l'obtention de mon diplôme n'ont pas manqué de faire dégringolé tout ce que j'avais tenté de construire sur ces fondations bancales et superficielles.

A nouveau, je passe les détails mais sont arrivés grosse déprime (à la limite de la dépression), antidépresseurs, remise en question et finalement reconversion professionnelle. Le tout agrémenté de séances chez un professionnel pour m'aider à vider mes tripes. Bah oui, après autant d'années de souffrances, on en a gros sur la patate, le cœur trinque et le cou gonfle en raisons des émotions tues. Quoiqu'il en soit, j'ai eu l'impression de tomber bien bas. Et outre le soutien moral que j'ai eu la chance d'avoir, ce qui m'a surtout réellement aidé, c'est l'introspection. Car pendant des années, j'ai maudit le fait d'avoir une personnalité introvertie et d'être "différent" (sexuellement et "caractériellement"). Mais à force d'échanges en lieu sécure (et je parle bien d'échanges et non pas simplement d'une oreille attentive et bienveillante même si elle était naturellement présente), je suis parvenu à grandement m'apaiser en osant enfin m'écouter. M'écouter Moi. Et uniquement Moi. Et ce n'était pas de l’égoïsme pour autant. Bah oui, à un moment donné, il est bon d'apprendre à s'écouter, non ? Ainsi donc, grâce à cette introspection, j'ai commencé progressivement à aller vers le chemin de l'authenticité, où je commence à devenir cette personne que je souhaite réellement être. Je m'autorise à ressentir ces émotions, aussi intenses puissent-elles être. Certes, il y a toujours des jours avec et des jours sans, mais les jours sans, on fait "avec". C'est la vie. Mais finalement, c'est quoi "la vie" ? N'est-ce pas le fait de se lever chaque matin en se sentant en harmonie avec soi-même ? N'est-ce pas cette merveilleuse opportunité que de constater que l'on est en vie, en bonne santé, que l'on dispose d'un confort matériel qui n'est finalement pas primordial à notre existence de civilisation surdéveloppée ? N'est-ce pas la possibilité, chaque jour, d'essayer de se reconnecter un peu plus avec son âme et sa conscience ?

Pour ma part, je ne peux plus concevoir le fait d'être une personne authentique en gardant ces "filtres" qui ne me correspondent plus. Dorénavant, je veux oser vivre et non plus simplement exister. Alors certes, c'est un combat au quotidien, on ne va pas se mentir. Actuellement, je ne suis pas quelqu'un qui s'aime réellement au fond de lui, je manque encore de confiance en moi, j'ai tendance à me dire que je ne suis pas fait pour trouver l'amour au vu de mon parcours sentimental. Je suis une personne qui a encore fortement tendance à garder beaucoup de ses sentiments pour lui et j'ai une peur terrible de l'abandon également. Bref, j'ai mille et un défauts. Mais j'y travaille. Pourquoi ? Car j'ai également mille et une qualités qui me convainquent que, moi aussi, je suis important sur cette Terre. Que je mérite ma place dans ce monde -et ce, même s'il me faut la vie entière pour découvrir quelle est-elle.

En soit, je préconise avant tout l'amour. De s'aimer. De s'aimer soi et les autres. De s'aimer soi AVANT les autres. Je rêve d'un monde où chacun serait en parfaite harmonie avec son environnement et le rapport qu'il entretient avec ce dernier. Que chacun aurait son intelligence émotionnelle développée au plus haut point. En gros, que chacun s'aimerait pour ce qu'il est, en acceptant ses forces et ses faiblesses, en acceptant la différence qui serait devenue la norme pour tout le monde. Que quiconque n'ait plus besoin de filtres pour tenter de "paraitre" aux yeux de autre. Que chacun oserait voir la beauté de l'âme avant l'enveloppe charnelle.

Et si je devais résumer en une phrase tout ce pavé nocturne qui m'a fait bailler au moins dix-huit fois (espérons qu'il n'y ait pas trop de fautes du coup ^^'), je dirais que l'important, c'est de prendre le temps de s'écouter - mais de s'écouter réellement, et d'oser le changement que l'on veut opérer dans sa vie. OSONS ETRE HEUREUX !

Sur ce, je m'en vais scier des bûches dans mon pieu. Good night everybody !

avatar contributeur CALIN1650
CALIN1650
06/11/2021 à 18:56

Merci Zinzin-Bloem pour ton témoignage qui m'a touché .

Ah ! Que c'est compliqué d'être soi-même ! La société nous veut formaté. Il faut être dans la norme. Alors il faut faire semblant d'être ce qu'on n'est pas. Il faut faire comme si tout allait bien alors qu'on est au fond du gouffre. C'est ce que j'ai vécu très longtemps : être au fond d'un gouffre de solitude et être obligé de faire bonne figure à mon entourage qui ne comprenait pas ou ne voulait pas comprendre. C'est tellement plus facile de ne pas voir ce qui dérange, de faire semblant de croire que tout va bien !

Alors des filtres , il en faut aussi. On ne peut pas dire et confier à tout le monde tout ce qu'on a dans le coeur car le monde qui nous entoure n'est pas toujours bienveillant.

On a la chance sur ce site d'avoir une équipe de modération qui justement filtre et veille à la tolérance pour que l'on ait la liberté d'exprimer tout ce qu'on a envie de partager. ( Au passage un grand merci à toute l'équipe de modération pour ce qu'elle fait ! )

Alors avec le temps et l'âge j'essaie d'être davantage moi-même, d'être plus vrai mais ce n'est pas toujours facile avec l'entourage...

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
06/11/2021 à 19:01 - 06/11/2021 à 19:03

Citation de Zinzin-Bloem #378172 : "...paraître" jovial, chaleureux, sympathique afin de rentrer dans le moule de la société et ne pas paraître pour le dépressif de service..."

L'avantage d'être soi-même, c'est que des fois on est grincheux et des fois jovial... comme la météo !

Alors, quand tu rejoins tes amis, ils te regardent mieux à ton arrivée pour tester ton humeur : ils deviennent attentifs à toi finalement 🤗


N'attendez rien du XXIe siècle ; C'est le XXIe siècle qui attend tout de vous...

avatar contributeur de Dime
Dime
06/11/2021 à 19:02

Citation de CALIN1650 #378393

Ton post est touchant de sincérité.

Quand tu parles de l'entourage, tu fais allusion à ta femme ou à tes parents ? Ou les deux ?

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
06/11/2021 à 19:07

La norme est une référence arbitraire.

Et d'ailleurs, étant un ancien marin, je dis souvent que les normes sont comme les phares : des références, pas des objectifs à atteindre !!

⛵ Bien à Toustes ✌️ 🙂


N'attendez rien du XXIe siècle ; C'est le XXIe siècle qui attend tout de vous...

avatar ancien membre
Ancien membre
08/11/2021 à 22:21 - 08/11/2021 à 22:26

Effectivement je surkiffe voir les gens se plaindre, dû au fait que c'était mon cas auparavant. ^^

Me concernant c'est simple, je reste globalement fidèle à moi-même malgré le changement d'humeur. Quand je suis d'humeur sympa je le suis sans être exagérément extravagant, et quand je suis d'humeur caca boudin bah je suis froid en toute cordialité. Les gens ne se vexent pas pour autant.

C'est pas une recette miracle, par contre c'est clairement moins prise de tête et calculateur. Et puis j'ai accepté que je n'étais pas totalement maître de ma vie ahah.

Bon courage à toi pour la suite.

avatar contributeur de Drox
Drox
10/11/2021 à 10:51

Tiens, j'ai cru me reconnaitre dans ton post, et encore si a 20 ans tu en est déjà arrivé à ce point, imagine passé la trentaine.

avatar contributeur Dzaqar
Dzaqar
02/12/2021 à 20:55

Citation de Alma08 #377931

"Et pour quoi tu t'isole si ce la me te plaît Pas? Est-ce que tú t'interesse uniquement a l'idée une rencontre amoureuse et tu as laissé de donner de l'importance au reste?"

Salut,

en espérant ne pas être hors sujet,

vous savez parfois quand on est au fond, consciemment ou inconsciemment je sais pas, on fini par accepter voir aimer la souffrance et limite à en redemander.

C'est difficile à expliquer mais ça engendre beaucoup de problème, comme le fait de ressentir les bonne chose qui nous arrive comme une punition, une honte etc.

Finalement avec ça s’immisce dans nos vies des saloperies tel que le manque de confiance en soi, les comportements auto destructeur (une sacré merde ça aussi ...) voir dans le pire des cas le déni de soi entre autre joyeuseté ...

Pour en revenir au sujet je pense que le premier pas c'est de mettre des noms sur nos "démons".

Ensuite les affaiblir pour enfin reprendre le contrôle de sa vie (en tout cas c'est comme ça que je vois les choses).

Quoiqu'il en soit, Legaymer2, je te souhaite la réussite dans ton entreprise.

avatar ancien membre
Ancien membre
04/12/2021 à 14:53 - 04/12/2021 à 14:53

J'ai clairement pas lu tous les commentaires mais je peux te dire que moi, je n'ai jamais de filtres. On me le reproche souvent et j'ai entendu des rageux dire que les gens qui passent leur temps à dire ce qu'ils pensent tout haut sont des égoistes. Moi, je dis surtout que ces gens-là qui nous critiquent sont juste jaloux de nous car ils aimeraient bien pouvoir l'ouvrir et dire ce qu'ils pensent comme nous le faisons. Sans aucune gêne.

Quand j'entends les gens dire, après un coup de sang, qu'ils ne pensaient pas ce qu'ils disaient, je leur fais clairement comprendre que moi, si et que ce ne sont que des hypocrites. S'ils ne le pensaient pas, ils ne l'auraient pas dit. Quand on est en colère on dit souvent ce que l'on pense, on crache tout le venin qu'on avait en soi, gardé bien profond, pour le sortir sous le coup de la colère. De mon côté, je n'ai pas besoin d'être en colère pour dire ce que je pense mais de temps en temps il m'arrive de filtrer mais c'est rare. Je le fais soit pour me protéger soit pour ne pas blesser la personne en face (si je l'apprécie un minimum).

En lisant ton texte je me suis retrouvé dans tes propos (et on aime bien écrire des pavés). J'ai été comme toi jusque récemment (un mois à peu près que je commence un peu à vivre). Je ne sortais jamais, je n'avais pas d'amis, pas de boulot, je me complaisais dans mon malheur et tout comme toi je cours (encore plus vite que Flash et Superman réunis) derrière le love. Je crois que quand on joue les needy les autres s'en rendent compte et en profitent. Personne ne veut de quelqu'un de dépendant (peu importe ce que c'est). J'avais lu un article qui disait que les hommes (tout comme les femmes) aiment les hommes qui ont confiance en eux et qui montrent qu'ils peuvent s'en sortir sans eux. En gros, il faut montrer que t'es indépendant, tout le contraire de la dépendance. Quand on voit un bogoss à la TV, au ciné ou même en soirée qui respire la confiance en soi et qui réussi à obtenir tous les mecs (filles) qu'il veut on se sent un peu envieux. On se dit qu'on aimerait bien être pareil mais...ça n'est pas le cas. Et on se morfond et on devient encore plus triste et needy qu'avant en se disant qu'on ne trouvera jamais personne.

Depuis à peu près un mois, j'ai rencontré un gars avec qui je suis devenu ami. Grâce à lui je sors, je rencontre des hommes (la plupart sont des needy aussi et ont quelques problèmes psys, ce qui ne les rend pas attirant, d'ailleurs c'est ce qui a fait que j'ai jeté le dernier en date mais c'est une autre histoire) et fais ma petite vie. Je me rends bien compte en côtoyant tous ces hommes qu'ils affichent une tête triste, de needy, de gars à problèmes et franchement ça ne donne pas envie. Le dernier gars en date ne me paraissait pas comme ça à 1ere vue puis on a commencé à sortir ensemble et c'est là que j'ai vu à quel point il était needy. Pendant un mois il a utilisé un filtre, s'est fait passer pour un mec sympa et puis le jour où on a décidé de sauter le pas il était devenu totalement différent de celui que je connaissais. J'ai été choqué. Pourtant il est mignon mais le gars est tout le contraire de l'image qu'il renvoyait. Il n'était plus mignon à mes yeux (bien qu'il le soit physiquement). J'ai eu une autre vision de lui. L'image d'un mec radin qui court après les promos pour aller au resto, qui se trouve moche, qui n'a pas confiance en lui, qui se rabaisse en permanence, qui me critiquait en permanence etc... Au bout de 2 jours de relation, il me disait déjà qu'on n'était pas obligé d'officialiser notre relation par un mariage (ça ne faisait que 2 jours voyons!) et ce même jour il me disait qu'il me promettait de m'aimer tous les jours, sous entendait que je pouvais aller vivre avec lui et plein de trucs comme ça, vraiment needy. Il faut dire que je le suis aussi donc j'aurais été tenté de dire oui mais au vue de tout ce qu'il s'est passé entre lui et moi j'ai préféré le larguer car je n'ai pas envie de me retrouver avec un mec qui passera son temps à me critiquer pour tout et rien et qui me rendra malheureux toute ma vie. J'aurais peut-être eu le confort relationnel (avoir un mec et vivre avec) mais je n'aurais pas été heureux. Pas du tout.

Pour conclure, filtrer c'est à double tranchant. Ça peut te permettre de te protéger et de protéger les autres mais ça peut aussi se retourner contre toi et te faire passer pour un gros connard alors que tu ne fais que dire tout haut ce que les autres pensent tout bas. Mais vaut mieux être sincère qu'hypocrite (c'est mon point de vue). Malheureusement on vit dans un monde de plus en plus hypocrite basé sur les selfies et autres narcissismes dans le genre. La culture du paraitre est de plus en plus présente et c'est bien dommage (encore un autre débat).

Quant au côté needy, comme tu as pu le lire dans mon récit, ça ne donne pas envie. Le mec s'accroche, se fait des films sur un avenir qui n'existe pas encore, ne respire pas la confiance en lui, se montre sous un angle qui n'est pas flatteur, bref c'est la loose. Alors qu'un mec qui a confiance en lui et qui n'a pas besoin des autres pour se sentir être est beaucoup plus séduisant. Il ne se prend pas la tête à savoir si demain il trouvera quelqu'un qui voudra bien de lui car ce n'est pas sa préoccupation 1ere.

Bien entendu tout ce que j'ai écrit est facile à écrire mais le mettre en pratique est autre chose. Pour le moment je suis encore en mode needy et ai envie de retenter quelque chose avec le needy en question tout en sachant que ce n'est pas une bonne idée d'autant plus qu'il ne répond plus à mes messages car je l'ai vexé. Je devrais plutôt continuer à développer ma confiance en moi qui grandit un peu plus chaque jour et faire en sorte à ne pas trop me focaliser sur les mecs mais ça c'est autre chose. Ça demande du travail sur soi!

Salon de chat Gay

Découvrez notre salon chat gay pour dialoguez avec des centaines de mecs célibataires connectés. Chat réservé exclusivement à la communauté gay.

Communauté Gay

betolerant est fier de sa communauté gay. Notre communauté est un véritable site de rencontre gay tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out est parfois inévitable pour une homme homosexuel. Partagez vos expériences sur le forum coming-out.

Forum homoparentalité

Le forum sur l'homoparentalité permet aux parents homosexuels de se soutenir et s'entraider, mais aussi de partager leur quotidien.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr