Envie de ma(pa)ternité ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
bonjour, 

je me demandais si vous aviez des envies de devenir parents.
Alors je sais que beaucoup sont encore très jeunes et n'ont pas pensé à ça, masi pour ceux qui y ont pensé ?
Envie, pas envie ?
Comment y parvenir : adoption ? FIV ? GPA ?

Et si votre futur partenaire avait déjà un enfant, est-ce que ça vous ferait fuir, ou pas ?

J'avoue que je ne peux pas donner d'avis perso, parce que je me pose beaucoup de questions en ce moment. C'est pour ça que j'envoie ce petit forum !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut Nadjo,

je comprends que cette question puisse faire peur au premier abord surtout si c'est la première fois.
Pour ma part, ça fait déjà un petit moment que j'y réfléchis, j'ai envie d'un enfant, j'aimerais fonder une famille mais j'ai pas encore décidé du moyen ni du moment.
En ce qui concerne ta deuxième question, je me dis que lorsque tu choisis de vivre  avec un compagnon, il faut accepter tout ce qui vient avec, donc non, ça ne m'effraie pas tant que ça.

Voilà, j'espère que ma réponse t'aidera à te faire ta propre idée.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut Nadjo,
Pour ta première question, et bien c'est difficile mais oui, j'aurai vraiment envie de fonder une famille. Et pourtant, cela me fais terriblement peur, à tel point que je me persuade parfois du contraire. Pourtant le souhait est là, même si bien sûr ce ne serai pas pour maintenant.

Après, qu'en à la façon d'y arriver, j'aurai recours à une GPA car j'aimerais que celui-ci soit vraiment mon enfant. Mais bien sûr il faut pour cela prévoir longuement cela à l'avance et trouver une mère porteuse de confiance, c'est une tâche longue et difficile à accomplir et les difficultés administratives liées à cela donnent à réfléchir.

Et pour le cas d'un futur partenaire déjà parent, j'avoue ne pas y avoir vraiment songé mais vu mon âge et celui de mon futur partenaire que j'aimerais, je ne penses pas que la question se pose vraiment. Toutefois si cela devait arriver, et bien peu importe à vrai dire, l'amour se partage aussi je crois, y compris pour un enfant.

photo de l'auteur Chris038
Chris038
Homme de 22 ans
Grenoble

2 remerciements
Salut salut,

Sujet très intéressant alors j'y répond avec plaisir ^_^

Dans l'absolue je n'ai que 18 ans mais, ce sujet m'a déjà traversé l'esprit. Je trouve que devenir parent ne me gêne pas dans une relation futur avec quelqu'un de stable, les enfants ajoutent un plus dans une vie à deux, permettent dans un certain sens de faire bouger le quotidien. Personnellement je serais plus pour l'adoption, ayant une soeur adopté je sais comment ça se passe :D

Mais c'est vrai que pour l'instant, même si par hasard je me retrouve en relation avec quelqu'un dont la différence d'âge et on va dire d'environ 10 (des personnes de 30 ans donc) ce qui me dérangerais pas, le fait d'avoir déjà un enfant me ferais plutôt peur en effet (trop jeune, beaucoup trop jeune papa a 18 ans xD). Et l'âge de l'enfant en question, s'il est jeune ça passera mais si il est plus grand (on va dire 10 ans) c'est l'âge ou ils se posent pas mal de questions et, le fait de voir une nouvelle figure paternel pourrai le/la troubler et peut être ne pas l'accepter (moment psychologie), ce qui me fait encore plus peur xD.

Par contre quand je serais "plus grand" vers les 25-30 ans cela ne me dérangera plus je pense, je me sentirais prêt et plus responsable et, je trouve que c'est l'âge idéale pour avoir des enfants.

M'enfin pour l'instant je vais être tonton donc la question ne se pose même pas :P

Voila voila ma petite réponse :), si j'ai réussi a répondre a quelques une de tes questions. :D

photo de l'auteur Len12
Len12
Homme de 22 ans
Marseille

2 remerciements
Je pense que beaucoup de gens se posent la question, et aimeraient pouvoir avoir un enfants tous en étant gay/lesbienne,
Et c'est vrais qu'on se rencontre que l'on rencontre un gros problème avec ça à cause de notre attirance sexuel, et c'est vrais que je me suis remis en question plus d'une fois à cause de ça.
Et je ne sais pas trop quoi faire pour le moment :p

photo de l'auteur LeksanAden
LeksanAden
Homme de 24 ans
Nantes

10 remerciements
Modérateur
Perso, oui je veux des enfants ( 2 à 4 )depuis assez longtemps mais j'ai toujours su également que je ne voulait pas porter. 

Après si j'étais avec quelqu'un qui aurait des enfants , pas de problème du tout.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Si je tombe sur une femme qui est déjà mère, pourquoi pas. Mais faire des enfants, non, je crois même que je suis complètement contre... (rien à voir avec le fait d'être homo, si j'aimais les mecs ce serait pareil).

photo de l'auteur SuperNova
SuperNova
Non binaire de 27 ans
Nantes

10 remerciements
Même réponse que Wilden, j'ai toujours voulu avoir des enfants, et en avoir 2, et j'veux pas porter. 

Et être avec une femme ayant un enfant ne me dérangerait pas, sauf si il est trop turbulent. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Euh, y a un truc que je pige pas les filles.
Vous dites que vous aimeriez avoir des enfants mais vous refusez d'en porter. Je ne dis pas que c'est stupide, je respecte vos convictions, mais j'aimerais comprendre pourquoi.
Après tout, je dis ça je dis rien, moi étant un mec et gay en plus.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ah oui le besoin de paternité et maternité est très fort chez certains, se pose alors le problème de l'homosexualité et des attirances...
Ce qui n'enlève pas le besoin viscéral d'être parent.
Pour ma part je suis papa de deux enfants que j'ai eu avec la seule femme que j'ai connue physiquement et que j'ai aimé... même si je suis gay, paradoxal?
Non, je ne crois pas... Une chose est sûre, j'avais très envie d'être père, et le jour de leur naissance j'ai pleuré comme une madeleine ^^
Avant de la connaitre, je n'avais rencontré que des hommes, et ensuite aussi.
Enfin, mon orientation ne me pose pas de problème car je sais que je ne suis attiré que par les hommes (même si j'ai connu la mère de mes enfants^^).
Je suis très heureux d'être père, je les adore et ne reviendrais en arrière pour rien au monde :)
Mon plus grand est au courant que je suis attiré par les hommes et que je ne resterais certainement pas seul à l'avenir, je lui ai tout raconté...
J'avais un peu peur de sa réaction (sa première question a été celle de l'amour que j'avais pu avoir envers sa mère), mais cela c'est bien passé et il a compris :)
Enfin voilà, tout ça pour dire que la parentalité dans le monde homo est complexe, et qu'il y a autant de situations différentes que d'individus :p

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'ai toujours rêvé d'avoir des enfants, de leur transmettre un héritage et des savoirs. Seulement je ne suis qu'au stade où je ne vois que leur donner des prénoms fantastiques, pas plus. Actuellement, je ne me sens pas prêt d'être père et d'en assumer les conséquences. Certes c'est beau de vouloir transmettre un héritage, des savoirs et de leur conférer un prénom, mais nous serons responsables de ce qu'ils deviendront plus tard et pour cela, si on a pas le mental pour gérer des enfants pendant une dizaine voire une vingtaine d'année, ce n'est pas la peine. Je crains d'être un mauvais père pour mes enfants, vu que l'éducation que j'ai reçu rimait avec violence et humiliation.. Vous ne le savez peut-être pas, mais nous reproduisions inconsciemment les actes de nos parents. Après je ne suis pas très sociable, du coup j'ai peur aussi que mes "enfants" ne puissent pas aller dehors, jouer avec d'autres enfants etc... Mes parents ont volé mon enfance, je ne voudrais que cela reproduise avec mes "enfants".

Je ne pourrais avoir des enfants et fonder une famille biparentale que si je suis épanoui en couple et que je connais "parfaitement" mon conjoint (je ne fais pas d'enfant avec n'importe qui !).
Après j'avais pensé aux mères porteuses mais j'en ai peur des conséquences. L'enfant pourrait bien se poser des questions sur ces origines, ce qui est normal mais il peut aussi en développer une souffrance et se considérer comme un "objet". Tant que je n'aurais pas assez de témoignage je ne peux pas prendre ce risque. Mais si je faisais appel à une mère porteuse, je demanderai à une amie, à une lesbienne ou bien à une personne de confiance afin que mon enfant connaisse ses origines.

Sinon l'adoption me paraît être la meilleure solution car l'enfant connaît plus ou moins ses origines et le lui expliquer ne sera pas un problème. De plus s'il le souhaite il pourrait visiter sa famille d'origine. Certes l'adaptation sera difficile pour notre petit bout de chou, mais ça ira avec le temps.

Dans tout les cas, j'aimerai que si mon enfant le souhaite, qu'il soit rattacher à ses origines afin qu'il puisse construire sa propre vie. Quand on veut un enfant il faut penser d'abord à ses propres intérêts avant de penser aux nôtres.

photo de l'auteur LeksanAden
LeksanAden
Homme de 24 ans
Nantes

10 remerciements
Modérateur
Personnellement,  je pense avoir pluss un désir paternel qu'autre chose...  Je me vois pas du tout porter,  vivre l'expérience de femmes enceintes 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tout d'abord, félicitations Wilden pour être d
evenue modérateur !Ensuite, merci àtous pour vos
réponses. Par contre En tant que parents, nous ne sommes pas obligée de reproduire l'éducation de nos parents.L'adoption me tenterait bien, mais il me fraudrait avant un partenaire de confian
ce.Merci
 

photo de l'auteur LeksanAden
LeksanAden
Homme de 24 ans
Nantes

10 remerciements
Modérateur
Merci beaucoup.

J'espère que ça t'a vraiment été utile.

Bon courage

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Heureusement que l'on est pas obligé de nous comporter comme nos parents ! Mais parfois notre inconscience peut prendre le dessus dans nos moments de faiblesse comme la fatigue ou la colère. Si tes parents avaient l'habitude de te frapper ça ne veut pas dire que tu fapperas tes propres enfants. Au pire tu leveras la main mais tu n'auras pas le courage de le frapper. Ça dépend tout bonnement des personnes. Parfois tu peux reprendre quelques mimiques ou bien des phrases typiques de tes parents sans le savoir. C'est la magie de l'inconscience :).  

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Après il n'y a pas de mode emploi pour être de bons parents :p. Donc nos "enfants" ne pourront pas trop nous le reprocher XP.

photo de l'auteur SuperNova
SuperNova
Non binaire de 27 ans
Nantes

10 remerciements
Cloud92 a écrit :
Euh, y a un truc que je pige pas les filles. Vous dites que vous aimeriez avoir des enfants mais vous refusez d'en porter. Je ne dis pas que c'est stupide, je respecte vos convictions, mais j'aimerais comprendre pourquoi. Après tout, je dis ça je dis rien, moi étant un mec et gay en plus.


Comment dire ? Tu grossis, tu peux ne pas perdre le poids que tu as pris, (et tu peux même devenir diabétique, si si), t'as des vergetures, t'as les seins qui tombent, qui font mal, t'as mal partout, t'as les cuisses écartées devant une flopée de personnes, sans compter ceux qui ne font pas que regarder ce qui s'y trouve, et puis les contractions, la péridurale, la césarienne, tu souffres un mal de chien, et c'est pas la même douleur que quand tu fais caca. Aller voir le gynécologue régulièrement (encore les cuisses écartées devant quelqu'un), le corps change, et change après l'accouchement. Et ton humeur aussi, pendant neuf mois (oui, tu peux te prendre un coup de boule pour un livre mal rangé). Et j'en passe.  

J'avais lu un article quelque part, dans lequel il était dit que les mamans/futures mamans signaient une espèce de clause dans laquelle il est écrit qu'elles n'ont pas le droit de dire qu'accoucher fait un mal de chien, genre elles doivent être vagues sur le sujet ou dire un truc du genre "oh mais non, ça fait pas mal." Ou "ce n'est pas si douloureux que ça." ; mentir en gros, quoi. Pour ne pas effrayer. Je ne sais pas si c'est avéré, mais ça se tient grave en tout cas, hahaha.

photo de l'auteur neo78
Neo78
Homme de 53 ans
versailles
Super nova , Et être avec une femme ayant un enfant ne me dérangerait pas, sauf si il est trop turbulent.

Et comme Cloud 92 je ne comprend pas une femme qui ne veut pas porter :(

Je crois rêver !! Un enfant calme mais ça n'existe pas ou alors il a des problèmes de locomotion :(
La vous êtes entrain de donner raison a ceux qui sont contre GPA ,adoption ,etc......
Et en plus un enfant sa grandi :) et un ado c'est terrible !!!!Les quolibets qu'il aura au collège il faudra etre très proche de lui ou elle!
Ce n'est pas un jouet ! Déjà en couple hétéro c'est très compliquer ! Alors la je vous souhaite bon courage :)

photo de l'auteur SuperNova
SuperNova
Non binaire de 27 ans
Nantes

10 remerciements
J'ai jamais été turbulente enfant, et j'ai jamais eu aucun problème de locomotion. Comme quoi, tout est possible !

photo de l'auteur neo78
Neo78
Homme de 53 ans
versailles
Oui mais il faut voir ou tu situe dans le niveau des turbulences :)
IL y a calme ,actif ou hyperactif ;) Et d'autres qui peuvent avoir des problèmes psychologique :(

photo de l'auteur SuperNova
SuperNova
Non binaire de 27 ans
Nantes

10 remerciements
Si tu es de nature calme, tu n'es pas turbulent. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je suis d'accord avec Supernova sur les raisons de ne pas porter. Et même si c'est tabou d'ailleurs, certaines mères n'aiment pas du tout le fait d'être enceinte, et n'ont pas cette joie divine d'être «squattées», même si elles aimeront leurs enfants APRÈS. Ça ne fais pas des mauvaises mères pour autant du moment qu'elles assument pleinement leur rôle après, mais c'est quand même assez tabou et culpabilisateur de pas dire «la grossesse c'est trop bien, je donne la vie, wahou !» 

photo de l'auteur neo78
Neo78
Homme de 53 ans
versailles
Si 9 mois de porter  vous font peur ;(alors je  ne vous raconte pas les 20 ans qui suivent a les soutenir et plus si il font médecine :) bon courage au future bébé :(

photo de l'auteur LeksanAden
LeksanAden
Homme de 24 ans
Nantes

10 remerciements
Modérateur
Je trouve que ça n'a rien avoir, le fait de porter et la qualité des parents.... Puis je pense que c'est un choix personnel, nous n'avons pas à justifier le fait de ne pas vouloir porter... on peut l'expliquer mais pas se justifier...

photo de l'auteur SuperNova
SuperNova
Non binaire de 27 ans
Nantes

10 remerciements
Ouais... je ne voyais pas trop le rapport entre ses posts et celui du topic... 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci pour toutes vos réponses;
En effet, tu ne peux pas rester avec quelqu'un si tu ne t'investis pas un minimum avec sa progéniture. Mais ce ne sera jamais vraiment ton enfant... Situation délicate...
Ensuite, je n'ai pas trop compris pourquoi vous êtes partis sur des digressions avec le fait d'être enceinte, accouchement. On peut très bien avoir des enfants sans ça (adoption).
Oui, la société met un peu la pression pour avoir des enfants : en même temps, faut bien payer nos futurs retraites !
Je pense quand même qu'avoir des enfants, c'est partager, transmettre son héritage culturelle, ses passions, faire en sort que le petit bout devienne une personne respectable, honnête, avec les valeurs qui  nous tiennent à cœur. Bref, qu'il devienne une personne digne et pas un facho à la con ....

Heureusement, chacun fait comme il l'entend et personne ne force les gens à avoir des enfants !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Nadjo : Oups ! Désolé si je t'ai choqué en lançant le sujet de vouloir être enceinte ou pas.
Je me disais juste que vous, les femmes, avez le privilège de porter la vie et d'éprouver une complicité avec vos futurs enfants que les hommes n'auront jamais... et je trouve un peu dommage de voir que certaines d'entre vous préfèrent y renoncer.
Mais bon, chacun(e) a le droit de profiter de son corps comme il/elle l'entend.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Cloud92 : tu ne m'as pas choqué, il m'en faut beaucoup. Je ne vois pas ce qui a de choquant à parler de femme enceinte...
C'est juste que ce n'était pas forcément le même sujet, mais on peut en parler également, je vois qu'il y a matière  débat !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut,

Pour tout dire je dirai pourquoi pas adoption !
mais sinon pas qui porte mon sang ou mes gêne, c'est vraiment pas une bonne idée, j'ai du mal à le supporter moi même alors si je devais les passer à quelqu'un d'autre la galère pour le pauvre qui se les ramasse !

Après ça dépend de l'autre en face aussi !

photo de l'auteur wintermint
Wintermint
Homme de 23 ans
Angers
c'est aussi une question que je me posais...

je veux des enfants!!! mais bien sur pas avant d'avoir fini mes etudes et donc d'avoir une vie stable... mais ca ne dependra pas que de moi donc voila^^ je me tournerai sans doute plus vers l'adoption mais je n'ai pas trop reflechi au moyen pour le moment...

et ce qui est de l'enfant du conjoint je pense que ca ne me generai pas. =)

photo de l'auteur Florebis
Florebis
Homme de 30 ans
Île de France
Salutations 

Pour ma part, a chaque fois que je vois un petit bambin sa me donne envie d'être père mais quand je pense au cri et surtout à la responsabilité qui vient après l'envie passe comme un yoyo.

Après adoption c'est exigeant et coûteux et une mère porteuse récemment j'ai vu qu'un couple a payer 6000€ pour ses ovules etc 

Le plus simple et moins coûteux serai de gérer avec une lesbienne ou une très bonne amie qui veut être mère.

J'avais eu un ex qui avait un enfant et c'était pas la rose car il était jeune et qu'il fallais toujours du fric pour s'en occuper et il faut accepter d'être mis au 2ème voir 3 ème place de ses priorités. 

Si l'enfant est grand et qu'il peut gérer oui sinon je réfléchirais à deux fois.

A bon entendeur salut

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit