Comment réagir face aux jugements des autres ?

Place aux débats - Créé le - 26 Participations

Comment réagir face aux jugements des autres ?

Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Je lance ce sujet car il y a des choses qui me consternent étant en ce moment à ma dernière année de lycée et constatant que même avec l'âge, la maturité qui commence à venir et tout et tout bah les mentalités ne changent pas.
Pourquoi les gens se sentent constamment obligés de juger les autres, serait-ce une façon de pouvoir se sentir supérieur pendant quelques secondes ou juste un goût excessif pour le rabaissement gratuit et non justifié ?
Est-ce qu'il existe encore des personnes comme moi qui en ont strictement rien à faire de la façon dont va s'habiller intel et qui prônent justement la diversité ? Parce que pour faire un monde il faut de tout, sinon ça ne serait pas intéressant, on serait tous des clones. 
0 vote

Comme je te comprends... Malheureusement je crois que de ce côté là il n'y a rien à faire parce que même quand tu essayes de résonner ces personnes après c'est toi qui passe pour une idiote. Je pense que oui c'est une façon de se dire ''je suis plus intéressante que cette personne'' en la rabaissant, ça permet d'avoir plus confiance en soi en critiquant les autres et en se persuadant que ces personnes sont moins intéressantes que toi (enfin je pense que c'est comme ça que sa fonctionne dans leurs têtes). Mais c'est la société qui veut ça, tout basé sur l'apparence (société de merde)
0 vote

La question me trottait, me trotte et me trottera sûrement longtemps dans la tête mais pour l'instant le vaccin que j'ai trouvé c'est de regarder le plus gentiment possible la personne qui te juge explicitement et lui dire un truc du genre "Il me semble qu'on a tout les deux mieux à faire que poursuivre cette discussion" 
ou "la vie vaut bien mieux que juger les autres"
ou "On a tout les deux pas de temps à perdre avec ce genre de choses"

C'est un appel à la réflexion que tu lances comme ça, car je suis persuadé qu'on sait systématiquement que l'on fait du mal directement ou indirectement donc après la personne jugeante se débrouillera avec ses remords.
0 vote

C'est pas mal comme réflexion, faire comprendre l'idiotie de la personne tout en restant courtois même si parfois c'est assez difficile, je prends note ! 
0 vote


Il y a des mauvais jugements, lorsque les gens s'appuient sur des clichés ou autres; il s'agit simplement d'un manque d'ouverture d'esprit. D'autres écrasent les gens pour se sentir supérieurs aussi, parce qu'ils n'ont pas confiance en eux (On le fait tous à un certain degré, certains vont plus loin que d'autres).
A l'inverse, certains jugements sont intelligents. Je juge les gens, comme tout le monde, et j'essaie de démontrer par A+B ce qui fait que je n'apprécie pas quelqu'un. Porter un jugement est humain, puisque l'on a besoin des autres pour exister, on se confronte à eux pour se situer, trouver sa personnalité, etc.
Face aux jugements, j'essaie d'abord de comprendre les origines de la critique pour voir si elle est fondée. Il ne faut pas se laisser démonter par les critiques mais il faut aussi savoir les prendre en compte parfois et savoir se remettre en question. Il n'y a rien de pire (et de faux) que les gens qui disent "Moi on m'accepte comme je suis ou on va se faire foutre" en pensant vivre sans se soucier des autres. Ce sont d'ailleurs ces mêmes personnes qui jugent le plus parce qu'il est plus facile de rejeter les valeurs des autres plutôt que remettre les siennes en question (puisque nos valeurs nous semble être les meilleures, sinon nous ne suivrions pas ces mêmes valeurs justement).

Je pense que les gens qui jugent ne sont pas foncièrement mauvais, juste qu'ils manquent de recul face à une situation qui les dépassent.  Après, c'est une question de culture et d'endoctrinement. Il suffit de faire comprendre à la personne que son avis n'est pas le centre du monde, ni une vérité universelle mais bien une simple interprétation parmi tant d'autres.  
0 vote

la bêtise humaine. Tout le monde juge tout le monde. C'est normal, on juge sur le physique car c'est la première chose que l'on voit donc on juge. La ou est la bêtise est d'être codifier a un certain style et juger que les autres ne valent pas la peine.
si tu n'es pas normé, codifié comme la Société le voudrait, tu es mal jugé. Tout n'est pas fzute aux gens lambda et idiot qui sont sue des moutons et a idéaliser cette Société.
c'est la faute aux medias, a la mode...
si tout le monde était pareil cela serait bien triste.
0 vote

C'est pas nouveau et tu verras que dans la vie active, tu rencontreras (je ne te le souhaite pas) des personnes qui dévaloriseront le travail des autres pour se valoriser elles-mêmes. Et tout ça parce que tout le monde est en concurrence avec tout le monde. C'est à qui pissera le plus loin...
0 vote

Juger c'est inévitable, par contre réviser son jugement ou non après une plus ample connaissance de la personne c'est un choix. Les jugements que je porte sur les autres sont très fragiles et éphémères au début, et finissent par évoluer quand j'en sais plus (le cas échéant, je reste sur mon a-priori sans valeur fondée... jusqu'à preuve du contraire). Seulement, il faudrait un temps fou pour faire connaissance avec tout ceux que l'on juge instinctivement pour vérifier si on avait raison ou non... donc quand quelqu'un te juge sur de mauvaises raisons, rappelle toi que tu en fais sûrement tout autant et que la personne concernée n'a même pas à s'en préoccuper... alors pourquoi toi tu te preoccuperais de son jugement à elle ? Laisse pisser (ou force toi au début, ça finira par devenir facile), fais en sorte que ce ne soit plus un problème pour toi que les autres comprennent ou pas ce que tu es (tant que tu as au moins un ami pour cela). 
0 vote

Ne juge point si tu ne veux être jugé. Ne juges pas les autres parce qu'ils te jugent.

On s'imagine souvent que les autres vous jugent. On interprète souvent leurs regards, leurs propos.

Et quand bien même ils te jugeraient , ignore les. Il y a pas plus simple. Pas le plus facile mais le plus simple.

Comme dit précédemment, qu'ils te comprennent ou non, qu'importe.

C'est comment toi tu te juges qui est important.
0 vote

O.......O Le joli sujet que voilà ! Je ne devrais pas y répondre, je suis un peu trop conserner, mais mes mains ne veulent pas arrêter de taper sur les touches...

Ben disons quand tant qu'être humain on porte, dans la généralité, un jugement sur la personne qu'on croise. Il y en a c'est qui nous font un complexe de tout va mal dans ma vie, donc ça doit forcément être la merde dans celle des autres..., on a le :
Je sais pas je peux pas l'encadrer (ça c'est quand ils n'ont pas trouver mieux...) !
Juste pour le fun (c'est vrai c'est trop drôle ! LOL !) !
Ca fais du bien (humm, mais bien sur ! Je pourrais dire j'aime ça mais non)
Pour suivre le groupe (oh les jolis moutons que voilà, manipulable à souhait !) !
Le "tu as briser ma vie, je veux que la tiennes devienne un enfer !
Tu m'as un truc salaud et j'ai la flemme de te pardonner !
Tu es différent(e) est soit sa fais chier, soit sa fait peur !

Après comment réagir devant une remarque désobligeante ben moi je les ignores, je trouve que leur répondre, où les frappers (il faudrait que j'en ais la force...) ne ferai que rentrer dans leurs jeux et m’abaisser à leur niveau (oui parfois je l'avoue je suis un peu vache! Mais bon humaine donc...)... 
Voilà c'était la minute de positive attitude que j'aime mettre (j'ai jamais fais autant d’ironie de toute ma vie !)
0 vote


On est jugé en permanence sur tout et c'est très difficile de faire fi de ces jugements. Il le faut pourtant sinon on ne vivrait plus ^^. 
0 vote

Le mieux c'est d'en avoir rien à foutre. Ce sont de bien belles paroles qui sont difficiles à appliquer dans la vie (moi-même j'ai du mal parfois) . Je donne cette impression pour que les gens qui me jugent soit bien dégoûté que ça ne me fasse absolument rien. Et quand j'entends des choses sur moi, j'en ris. J'aime l'auto-dérision parce que ça donne l'impression que rien ne t'atteins.

Les gens jugent, tous. Le plus important c'est l'impact que ça a sur toi, et comment tu gères la chose.
0 vote

"Paie le mal par le bien et tu prives l'homme méchant de tout le plaisir que le mal procure."Tolstoï

Je crois que c'est comme ça qu'on devrait tous agir au final.
0 vote

Bonjour a tous et a toutes,
Quest-ce qu'un jugement???
c'est souvent l'avis d'une personne basée sur un avis general et non sur un raisonnement ou une analyse personnelle.
les moutons suivent les moutons!!
Alors l'attitude que j'ai vis à vis de ces jugements, c'est:ce genre de raports ne m'intéresse pas donc je te demande
de ne pas m'importuner avec cela!!!
voila il faut savoir proteger son espace personnel en evitant que des gens inoportuns n'y pénétrent et ne  viennent y deverser
leurs critiques nauseabondes et les plus souvent hautement futiles!!!
0 vote

Le jugement est dû à notre égo. Notre égo qui est amplifier aujourd'hui avec tout ce qui passe par la télé. Le jugement nous permet ( enfin permet à notre égo) de se sentir bien dans ses baskets. Tous nos défauts et ce qui fait que l'on est pas parfait, nous oblige à juger les autres pour se sentir mieux et oublier ce qu'on aime pas chez nous. En soi, le jugement est une illusion qui nous permet de pas voir nos propres défauts. Mais je te rassure, ne pas juger les autres s'apprend, même si c'est difficile. Maintenant, dis toi qui les gens qui te jugent, qui te blessent, ce n'est pas vraiment contre toi qu'ils en ont. Tu n'es que la victime n°2. La victime n°1 et le véritable victime, c'est eux même. C'est leurs propres défauts qui les pousse à être ainsi. Sache que si on te juge, cela signifie que tu as quelque chose en toi qui les rend jaloux et envieux :) 
0 vote


33 remerciements
Administrateur
Pour apporter un petit plus à ce sujet.
Je vous invite à consulter cet article : comment réagir en cas d'homophobie
0 vote

Je n'ai pas lu tout ce qui était avant, ne m'en voulez pas.

Au lycée, les gens en sont encore au stade où ils achètent leur reconnaissance en attaquant les autres. C'est comme ça, c'est la loi du lycée. Et c'est bien con. 
Concernant la réaction à avoir, elle dépend aussi de ton caractère. J'pense cependant qu'il est préférable de ne pas y prêter attention. Ces personnes finiront par grandir un jour, et j'espère qu'ils comprendront bientôt qu'il y a une vie après le lycée.
0 vote

Je pense que la plupart des lycéens qui sont tous le temps en train de juger ce que les autres font se sentent mal dans leur peau. Quand ils arrivent à rabaisser quelqu'un, ils se sentent supérieur. C'est vraiment con comme manière de penser...
Personnellement, je ne juge jamais personne (du moins, j'essaye) et depuis l'année dernière, je me fou complètement de ce que les autres peuvent penser de moi, et je peux vous dire que je me sens beaucoup mieux comme ça. 

Il y a une citation (de je ne sais plus qui) que j'adore : "If they don't know you personally, don't take it personal."
0 vote

Helllo

Malheureusement il ya des choses qui ne change pas les mentalités on beau évoluer certains comportements sont comme.une grasse qui veut pas partir.

C'est comme si il ressente se besoin de supériorité de rabaisser les autres pour faire son intéressant. J'ai l'impression que si tu suit pas la mode tes pas dans le coup donc tu te fais rejeter.

Pour ma part je prône pour la différence car tout comme toi je pense.qu'il faut de tous pour faire un monde et que c'est sa qui es magnifique. J'espère que leur conceptions évoluera dans le bon sens.

N'empêche que je trouve cela plutôt triste et lamentable qu'il ai besoin de faire cela piur se sentir bien.

A bon entendeur salut 
0 vote

1) juger les autres c'est quelque chose de tout a fait normal. Un jugement peut-être aussi positif que négatif.

2) nous jugeons tous les autres et même soi mais sur des points différent. Certain juge le physique, d'autre le statue social, le niveau intellectuel, etc...

3) pourquoi nous faisons ca ? Car qui ce ressemble s'assemble. On sera naturellement plus attiré ( et je ne parle pas d'attirance physique, sexuel ou quoi ) vers les gens qui ont les mêmes point commun que nous.

4) il y a certaine personne qui elle sont attirait par tout l'inverse car c'est ce qu'elles aiment.

5) Si quelqu'un rabaisser une personne car elle est différente d'elle, c'est une personne qui selon moi manques de confiance en elle et qui n'est pas assez mature ou intelligente pour comprendre qu'il existe d'autre moins de ce valoriser.
0 vote

C'est vrai que des fois, les gens se montrent relativement bas. Par contre, il y a juger & juger. Juger, c'est propre à l'humain, on juge parce qu'on a de la réflexion, ce qui nous différencie des animaux qui eux vivent par instinct. Il y a pas vraiment de façon de réagir face au jugement, la seule chose qu'on peut faire -si la personne est pas trop stupide-, c'est justement de lui expliquer longuement les choses. & oui, il y a des gens qui sont tellement complexés, qui ont un sentiment d’infériorité, qu'ils dénigrent les autres pour oublier ça & se sentir "mieux" dans leur peau. (Tout le monde l'a fait, à un certain niveau, on a tous "rabaissé", à un moment de notre vie, parce qu'on se valorise, & qu'on combat le feu par le feu, comme on dit. Mais certains n'évoluent pas, & restent dans cette optique, sans forcément en avoir "besoin", juste par habitude.) 
Tout le monde juge. Pour réagir face à ça, y a pas de bonnes façons, faut juste pas se laisser faire & la remettre à sa place avec courtoisie, calmement & respectueusement. Adapter, selon la personne, son caractère, etc. Récemment, c'est pas pour mon style qu'on me regardait bizarrement, mais parce que j'étais "intelligent", on me sortait des "Hé, l'encyclopédie qui sait tout, tu sais ... ?". Avant, ça me faisait beaucoup chier, mais vu la stupidité du pourquoi on te considère comme une anomalie, j'en deviens amusé, parce que c'est moi qui me moque d'eux intérieurement, ou extérieurement, & qui y prend le plus plaisir.
Pour répondre à ta question, oui, bien sûr qu'il y a des gens qui se fichent des styles vestimentaires, ou de l'orientation sexuelle, ou encore même de la religion. Mais tout le monde ne sait pas tolérer, beaucoup de gens vivent sous stéréotypes, ce qui pose légèrement problème. La religion influence beaucoup la vision des choses, l'endroit où tu as vécu aussi, ton vécu, enfin bref, toute ta vie influence ta vision des choses, & tout le monde ne se pousse pas psychologiquement sur des valeurs éthiques. 
(Oh la la) 
0 vote

Au risque d'être ennuyant, être différent de nos jours est une liberté que tout le monde possède, mais la liberté que certaines personnes ne possèdent pas est la liberté de laisser indifférent les personnes qui ne sont pas conformes à leur yeux. Mais le plus dramatique est que ces réactions de différence ne se font que lorsque les gens sont en groupe, jamais une personne seule face à vous ne fera de remarque parce que vous êtes différente, elle le fera en groupe pour montrer sa supériorité et être admise dans ce groupe. Je sais c'est triste à l'entendre mais l'Homme est comme ça! La seule manière de répondre est l'ignorance d'un côté et l'attaque silencieuse de l'autre, je veux dire par là, si vous restez insensible, ils n'auront rien gagné à se moquer de vous, de plus, créez un groupe avec d'autres personnes et montrez combien vous êtes heureux malgré cette soit disant différence. J'espère n'avoir pas trop été long...
0 vote

Je suis plutôt d'accord, mais j'ai envie de relativiser le côté «triste» de la chose, car même si la tendance à juger les autres pour appartenir à un groupe n'est pas l'aspect le plus réjouissant de l'être humain, ça reste quelques chose de très ancré. Même chez les gens «bien» ou que moi je considère bien : qui n'a jamais, JAMAIS, critiqué une tierce personne histoire de faire la conversation et se sentir «validé» (même à demi-consciamment) ? Parce que c'est un peu le seul avantage qu'on peut trouver à critiquer quelqu'un derrière le dos, à moins de se défouler d'une colère ou autre, c'est très souvent un acte tourné vers son propre nombril. Après est-ce grave ? Peut-être pas trop. C'est autre chose que la méchanceté (voir perversion sociale) qui consiste à faire en sorte que la personne jugée le sache et qu'elle ait bien mal.

Ps : j'ai arrêté d'angoisser sur le jugement des autres quand j'ai capté que j'avais autant de préjugés qu'eux si ce n'est plus, parfois même pour devancer le fait que je devinais ce qu'il pouvait penser de mauvais à mon propos... mais en fin de compte, franchement, qui en a quoi à faire de qui à pensé quoi à tel moment d'untel ??? Cetait la phrase incompréhensible de l'aprem :)
0 vote

Je suis d'accord avec Pistache :p

 L'être humain est un être social, se comparer aux autres est dans notre nature, que ça nous plaise ou non. On a beau affirmer le contraire,  on juge en permanence, que ce soit pour se valoriser ou encore pour se faire accepter d'un groupe. Mais il y a deux façons de juger : juger en étant cohérent avec nous-mêmes, et juger en étant biaisé par son entourage, ses fréquentations ; le deuxième cas est le plus dangereux selon moi.

Exemple : si votre groupe d'amis critique une personne lambda, inconsciemment vous allez défendre cette personne ou plutôt enfoncer le couteau dans la plaie  ? 95% vont dans le sens de leurs amis même s'ils n'ont rien de particulier contre la personne, pas par méchanceté mais juste pour avoir "sa place", car ils n'ont pas assez confiance en leur position au sein du groupe  : moi perso je n'ai pas peur d'aller à contre-sens de mes potes quand ils critiquent quelqu'un qu'ils connaissent à peine, et ça se passe très bien, mais je pense juste avoir la chance d'avoir une personnalité assez forte pour pouvoir me le permettre, c'est pas le cas de tout le monde hélas.

Pourtant, malgré ce que je viens d'écrire, je pense être quelqu'un qui juge beaucoup, du moins dans ma tête (je regarde toujours comment les gens sont fringués, s'expriment, j'en dresse inconsciemment des portraits psychologiques), mais  j'essaye dans la mesure du possible de ne pas être influencé par les autres. Dans cette situation, tant qu'on juge par nous-même et pas en écoutant son entourage, et jamais dans le but de blesser bien sûr, je pense que le jugement reste sain, mais ça reste mon point de vue. D'ailleurs en soit la critique peut être positive si c'est bien dit, tant que le but n'est pas de faire de la peine : j'hésite pas à critiquer les fringues/manque de style de certains de mes potes (à eux-même bien sûr je précise, pas dans leur dos), et ils ne l'ont jamais mal pris vu qu'eux-mêmes ne se privent pas sur moi ^^ 

Bref, l'ouverture d'esprit, c'est accepter la différence, mais c'est aussi accepter le jugement mutuel je pense :D
0 vote

je trouve ce sujet fort intéressant donc je me permet d'apporter mon petit grain de sel :)

le jugement est une part importante de ce qui caractérise l'homme et de la société depuis l'antiquité...il faut faire la difference entre un "jugement de fait" cad un jugement objectif où on attribue à un objet une observation concrète i.e. "la fenetre est mal fermée"; et le jugement de valeur, subjectif donc,  qui lui se basse sur des ressentis personnels, i.e. "cette blague est trop drôle"

Bien évidement ce qui affecte le plus c'est les jugements de valeurs, surtout quand ils nous concernent. ca ne veut pas dire pour autant que le jugement ne va pas en notre faveur, il peut etre positif comme négatif et va beaucoup influer sur notre perception de la vie.

Personnellement le regard des autres et le fait qu'il soit en train de me juger a tendance a me mettre mal à l'aise, mais j'ai appris a maitriser ce qui rayonne de moi, et surtout a passer au delà des jugements, faire comme si de rien n'était. Comme ca l'a deja été dit plus haut, c'est le plus simple(mais pas le plus facile)  mais ca depend du carractére de chacun, malheursement certains n' arriveront peut etre pas à faire totalement  abstraction de ces jugements.

Après il ne faut pas non plus s’arrêter au premier jugement, généralement les premières rencontres sont délicates et on a tendance a ne pas se montrer tel que l'on est (bien sur ça dépend des individus, certains auront une sacrée carapace, d'autres seront aussi transparent que du cristal) et par conséquent si on est pas maitre de son image, on laisse l'opportunité a celui qui est en face de porter un jugement erroné. D'où l'importance de savoir revenir sur ses pas pour l'un et contrôler l'image que l'on  donne de nous ( c'est un autre débat...)

Faut il pour autant ne pas juger ? je ne pense pas que ce soit la meilleurs des solutions, en tout cas ca n’empêchera personne de vous juger vous !

Faut-il etre capable de revenir sur son jugement, OUI, 1000x OUI !
0 vote

ah ça, moi j'ai jamais eu de popularité à l'école, et après dans ma vie adulte, quand j'ai voulu avoir une vie intime, j'ai bien vue que toutes les moqueries dont j'ai été victime dans mon adolescence et petite enfance étaient fondées : je suis moche ! je ne plais à personne, sauf à certains individus que je qualifie de " zombies" ...et je me suis déjà fait rouler via le net.
Internet est aussi un espace de moquerie, j'ai essayé plusieurs sites avec tchatroom et vidéo cam : et bien c affligeant !
 On s'est moqué de mon visage, des mecs ont abusé de ma naiveté et de mon envie d'avoir des amis.. j'ai 10 ans d'expérience de misère affective sur le net et mon âge, trente piges, en misère affective dans la vie de tous les jours.

ps : je sais ça fait caliméro aigri qui se plaint mais je tenais à le dire. Moi même j'avoue juger les autres sur leur physique, leur charme mais, à la différence de certains escrocs du net, je ne pourrais jamais faire croire à un mec visiblement pas à mon goût que je m'intéresse à lui, soit en ami ou soit en potentiel amoureux. Je trouve qu'il faut avoir une certaine moralité. Ne pas se moquer de l'obésité ou de la calvitie, ou de la laideur ou du manque de charme ; moi même j'ai pu voir combien l'apparence est souvent trompeuse ! beaucoup de personnes avec un physique attirant se sont révélées soient : lâches, cruelles , médiocres ou méchantes ; il y aussi des personnes laides, haineuses.

Je crois au fond que tous les goûts sont dans la nature. Mais c'est dur de subir le regard de ceux qu'on désire et qui ne vous regardent qu'avec mépris ou ignorance. C'est très dur de se faire avoir par des "amis" du net, c'est dur d'être méprisé en réel. On dit toujours que les gay ont plein d'amis et bien c'est faux ! que l'on soit homo, hétéro, homme ou femme,  si on n'a pas de physique agréable alors la vie n'est que souffrance et humiliation. J'ai fait plusieurs tentatives de suicide mais à chaque fois, je me suis raisonné, car, même si je suis laid, que je ne suis pas désirable, j'ai le droit de vivre et de profiter du monde. Donc je lance un appel, à atous ceux et à toutes celles qui n'ont pas le moral : il ya toujours pire ailleurs, concentrez vous sur un projet, un boulot, des études. Peut-être que dans cet océan d'indifférence et d'égoisme, vous trouverez des mains amicales. La vie m'a rendue asexuel et après une période où je refusais cet état, je l'ai accepté, mais c'est dur parfois d'être seul.
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit